Batman Legacy


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Drogues et technologies font bon ménage

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Drogues et technologies font bon ménage Empty
MessageSujet: Drogues et technologies font bon ménage   Drogues et technologies font bon ménage I_icon_minitimeLun 31 Aoû - 1:36

Deal et Casino
The drugs and the deal.
A
près la période "Year Zero", Jervis Tetch avait besoin de se refaire un nom dans la Haute Criminalité de Gotham. Il avait donc besoin de renflouer son stock de drogues, il fabriquait déjà sa propre technologie au jour le jour. C'est une économie d'argent et de temps. Pour la drogue, Jervis savait qui pourrai éventuellement l'aider à accentuer sa part de substances illicites. Un certain parrain d'une grande famille mafieuse de Gotham. Un certain Don Cesare Regoli. Son nom expliquait pourquoi il était respecté. Un parrain nommé Cesare ne peut en aucun cas faire dans la dentelle. Son empire est reconnu dans TOUT Gotham. Jervis devait donc quitter son quartier du Bowery pour aller faire un petit tour du côté d'Amusement Miles. Il n'y avait  jamais mis les pieds. C'est une occasion de faire un peu de tourisme. Mais pas pour l'instant. Jervis a un objectif précis et pour l'instant il doit aller au Gothsino Royal. C'est l'endroit où trouver ce mafioso de renom. Jervis a besoin de cette drogue. Il a les moyens de le payer pécuniairement, mais il pourrait aussi le dédommager en échange de bon procédé, ou même en faisant quelques boulots ingrats pour lui. Autant avoir un gangster prestigieux pour allié qu'en ennemi.

Après un trajet ennuyant Tetch avait préparé une présentation pour faire bonne figure devant ce personnage de haute instance. Les premières impressions sont les plus importantes. Surtout face à un homme qui pourrait te faire disparaitre dans les fleuves de Gotham enroulé dans un tapis. Une bonne prestance est de rigueur. Un geste déplacé serai signer son arrêt de mort.Jervis devra faire preuve de  politesse, calme et sérénité... un véritable défi pour ce petit brin de bonhomme psychotique. Mais il faut bien faire des efforts pour obtenir ses convoitises. Après tout il l'avait déjà fait avec Alice C. Pleasance.

En arrivant devant le casino Jervis fût impressionné par cet édifice plus que prestigieux; selon l'humble chapelier. Jervis rentra donc dans le casino et approcha de la porte la mieux gardé et dit d'un ton sérieux et engagé au quelques gorilles qui garde la porte: -"
Bonsoir messieurs, j'ai à faire avec un certain Don Cesare Regoli. Pourriez vous ,s'il vous plait, me mener à lui. Nous avons rendez-vous lui et moi. Un deal doit être fait entre lui et moi. " Aussi tôt les hommes de main de ce prestigieux mafieux se fixèrent un instant. Ils avaient l'air surpris, certainement par la dégaine de Jervis. L'un d'eux regarda alors Jervis et lui dit: -" Très bien. Suivez moi monsieur. "

Jervis suivi alors le garde jusqu'au bureau du "Grand Patron" de ce bâtiment. Une pièce somptueuse. Un bureau des plus classieux. Pas étonnant de la part d'un mafioso prestigieux. De l'argent peut faire de vous un empereur, même s'il est sale. De l'argent reste de l'argent. Après ce court instant d'excitation Jervis décida d'engager la discussion avec ce  mafioso. Il lui dit d'un ton calme et serein: -" Monsieur Regoli, je me présente. Jervis Tetch, je vous suis peut-être méconnu mais j'aurais une requête à vous soumettre si vous me le permettez. " Tetch était impressionné mais n'oubliait pas son objectif premier. La drogue. 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Drogues et technologies font bon ménage Empty
MessageSujet: Re: Drogues et technologies font bon ménage   Drogues et technologies font bon ménage I_icon_minitimeLun 31 Aoû - 18:37


Drogues et technologies font bon ménage Tumblr_nacozxstLV1t3fd6go1_500
Drogues et technologies font bon ménage

La rencontre le chapelier fou




Ce soir j'ai quitté mon restaurant d'Otisburg pour venir dans mon Casino d'Amusement Miles. En effet, je viens voir comment vont les affaires et ne peut être qu'agréablement surpris. Alors que les habitants ont retrouvés des salaires satisfaisants, ils reviennent ici pour le jouer et le perdre. Tout cela est très bien pour moi et je constate que j'ai réussis à redorer le blason de cette enseigne qui se faisant vieillissante. J'y ai aménager un bureau assez luxueux mais néanmoins quelque peu raisonnable. Je m'installe dans un imposant fauteuil en cuir et je m'occupe de la paperasse. Sous la maison de jeux opère un marché noir sur lequel j'ai l'emprise. Cependant, ce n'est pas ça qui me rapporte le plus. J'observe les montants sur mes fiches de fin de mois et mon chiffre d'affaire est satisfaisant. Pourtant, je crois que je vais de nouveau investir de l'argent afin d'améliorer encore les services qu'il propose pour finalement accroître mes gains. C'est la loi du business. J'en veux toujours plus car c'est uniquement comme ça qu'on peut progresser. Voilà une idée héritage de l'éducation que m'a prodigué mon père. Un vrai homme d'affaire qui a su m'inculquer des valeurs et une connaissance approfondi des fonctionnements de la pègre. 

Alors que j'ai le nez plonger dans mes papiers, j'attends la venue d'un homme souhaitant faire affaire avec moi. J'aime ce genre de rendez-vous car les deux parties doivent en tirer profit et la négociation est un domaine que j'affectionne. C'est pour cela que je pense que la soirée sera belle. Donc, le sourire au lèvre j'attend mon invité. Pendant ce temps, j'en profite pour me faire faire servir un verre de vin rouge italien et m'allume un cigare cubain dont la saveur me transporte littéralement. Puis, un des hommes de la sécurité toque à la porte accompagné d'un homme petit portant un couvre-chef. Il pourrait être risible et pourtant je ne rie point, le temps n'est pas à l'amusement mais aux affaires et rien n'a plus d'importance pour moi, si ce n'est ma chère et tendre Ame. L'homme de petite taille se présente et me demande s'il peut continuer. Je lui répond alors avec calme et sérénité. 

> Bonsoir Mr Tetch ! 
Ne vous inquiétez pas, votre nom ne m'est plus inconnu maintenant. Voulez-vous un verre de vin ? 

Comme il peut le voir, un second verre est sur le bureau. Seulement, j'attends de savoir s'il apprécie le vin pour le servir. On ne sait jamais qui on a en face de soit. Je scrute mon interlocuteur sans pour autant le dévisager ce qui pourrait le vexer. J'émet ce qui pourrait s’apparenter à un sourire puis avale une grande bouffée de fumée puis la recrache doucement. Un épais nuage s'échappe de ma bouche et se dirige directement vers le haut. 

> Je ne suis jamais fermé aux affaires. Dites moi donc quelles sont vos intentions. Si effectivement aucuns des deux parties ne pourra se sentir lésé alors je pense que nous pourrons conclure vos projet ainsi que les miens. 

Je sais pas qui est cet homme. Cependant, je pense qu'il n'est pas de la mafia, sinon son nom serait parvenue à mes oreilles un jour ou l'autre. C'est peut-être un simple civil qui veut se faire de l'argent, ou bien un malade mental qui veut mon aide pour détruire la ville. Enfin, à Gotham City tout est possible alors je n'omet aucune éventualité. Je continue de le regarder dans les yeux et bois une gorgée de mon sublime vin. Par la suite, je fais un geste à mon homme de main pour lui faire comprendre qu'il peut me laisser seul, mon invité n'était pas hostile pour l'instant. Par contre, au cas où je me serais trompé, j'ai un bipeur qui me permet d'appeler tous mes hommes de mains. Ainsi, même s'il veut ma tête, il sera dans de beaux draps. Après une nouvelle aspiration de fumée, j'attend maintenant ses réponses et sa proposition qui lui semble si chère. 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Drogues et technologies font bon ménage Empty
MessageSujet: Re: Drogues et technologies font bon ménage   Drogues et technologies font bon ménage I_icon_minitimeJeu 3 Sep - 18:51





Deal and Drugs

Contrat en toute amitié


Le verre de vin en face de Jervis ne lui faisait pas envie. Mais s'il voulait faire bonne figure il fallait accepter. Jervis s'approcha doucement du bureau, et d'un geste timide il attrapa le verre par le dessous. Il le porta lentement à sa bouche, mais avant il avait prononcer un amer: -"Merci, mais j'aurais préféré un thé?" Il esquissa vaguement un sourire forcée avant d'en prendre une gorgée. il reposa son verre devant lui et regarda Don Cesare Regoli. Il allait lui faire part de sa requête. Il prit une légère inspiration avant de lui dire: -"Monsieur Regoli, je voulais savoir si vous pourriez me fournir régulièrement en drogue. Je peux vous dédommager de plusieurs façons, si vous voulez de l'argent j'ai économisé assez grâce à mon humble magasin de chapeaux, sinon je peux vous fournir en armes "spéciale", ou je pourrai même faire quelques tâches ingrates dont vous voulez vous débarrasser.Comme ça, Monsieur Regoli, vous n'aurez pas à vous salir les mains tout en faisant passer votre message.

Il prit un air sérieux. Il fallait le faire. C'était extrêmement dur pour le petit homme dérangée de rester calme et de parler convenablement. Don Cesare Regoli avait un effet calmant sur le psychotique. Une bonne chose pour les deux. Jervis peut se faire comprendre sans passer pour un fou (ou presque) ce qui augmentait convenablement ses chances de réussites pour le "Deal". Et si jamais Don Cesare décidait de collaborer avec Jervis, il pourrait faire ce qu'il veut de Jervis et le commander comme un petit soldat. La loyauté de Jervis allait au-delà de la naïveté. il ne quitterait en rien son allié, même pour une offre plus généreuse que son allié. Sa loyauté était parfaite. Assez pour en faire un allié de choix. Il ne faut pas oublier que c'est le créateur des chapeaux contrôleurs de cerveaux et qu'il a failli avoir BatMan. Ce qui fait de lui un ennemi à ne pas prendre à la légère. Même si Jervis parait chétif et innocent il reste néanmoins un ancien patient d'Arkham.

Jervis reprit le verre et le regarda un petit temps avant d'en reprendre une gorgée. Finalement il prit goût à cette boisson alcoolisée ayant pour prix entre deux à trois fois les revenus de Jervis. Mais le thé reste sa boisson fétiche. Jervis regarda le verre attentivement avant de l'engloutir goulument. À croire qu'il en deviendrai alcoolique. Il hésita à en redemander mais préféra laisser le verre sur le bureau et Jervis dit à Don Cesare Regoli: -"
Je vous remerci, Monsieur Regoli, pour ce vin d'exception. Il est exquis. Tout comme votre goût en matière de décoration, ce bureau et ce bâtiments sont magnifiques.Il souria à Don Cesare Regoli avant de lui remettre le verre. calmement et en douceur. Pour une fois il n'avait pas était maladroit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Drogues et technologies font bon ménage Empty
MessageSujet: Re: Drogues et technologies font bon ménage   Drogues et technologies font bon ménage I_icon_minitimeVen 4 Sep - 18:13


Drogues et technologies font bon ménage Tumblr_nacozxstLV1t3fd6go1_500
Drogues et technologies font bon ménage

Un accord se dessine


 

Ce petit homme me parle de trafique de drogue. Même si je sais qu'il ne faut pas juger aux apparences dans cette ville plus qu'autre part, je ne l'aurais pas forcément cru. En plus, j'ai l'impression qu'il veut des produits stupéfiants en grande quantité. C'est intéressant car il parle d'argent, même si je doute réellement de ses capacités à honorer la transaction. Pourtant, son histoire d'arme "spécial" m'intéresse pas mal ainsi que le fait qu'il puisse accomplir de sales besogne pour moi. Par contre, il faut que je me renseigne plus sur ses capacités avant de sceller un contrat. Effectivement, je ne suis pas dupe et je ne vais pas plonger la tête la première sans avoir la moindre assurance. De plus, cet homme en devient assez intriguant. Il boit mon vin à grandes gorgées sans prendre le temps de le déguster. J'ai l'impression que c'est du gâchis mais bon je lui ai offert le verre, au moins c'est bu. Puis, un homme qui succombe à l'attrait de l'alcool c'est pas forcément un bon point pour lui. 
Aussi, il m'envoie quelques flatteries à la volée. Bon, ce n'est pas dérangeant dans l'absolue et lui répond par un hochement de tête et un "merci" discret. En effet, je ne vais pas me laisser avoir par le jeu des mots. 
Au final, je trouve que ce que me propose ce petit homme peut m'apporter quelque chose, il faut uniquement que je connaisse tous les paramètres de ce qu'il m'offre en retour de ma marchandise. 

Je tire une boîte de l'un des tiroirs de mon bureau et en sort deux cigares. Je pose le premier sur le bureau à égal distance entre mon interlocuteur et moi, tandis que je porte le second à mes lèvres. Je sors alors un zippo de ma veste et allume le tabac cubain tout en faisant d'épais nuages de fumée. 

> Mr Tetch, je vous propose un cigare cubain ! C'est un tabac de premier choix !

Puis, tout en fumant, me voix devient plus sérieuse et solennel.

> Pour tout vous dire, votre proposition m'intéresse. Pourtant, je n'accepte pas encore car il manque des termes du contrat. 


Effectivement, je peux vous fournir en drogue. Mes stocks regorgent de toutes sortent de stupéfiant qui serait susceptible de vous satisfaire. Jusque là tout va bien. 
Par contre, j'aurais besoin de plus d'information sur vos capacités de paiement. En effet, même si je doute de votre capacité financier par rapport au magasin de chapeau que vous avez cité, je ne remet pas en cause votre parole. Cependant, je n'aimerais pas vous démunir non plus. Votre proposition "d'arme spécial" et de service m'interpelle. 
Vous savez, j'ai besoin de certitude et d'information pour qu'on finalise ensemble le marché que vous me proposez. 

Je marque une petite pause durant laquelle je me permet de boire une gorgée de vin et de fumer mon cigare en y prenant de grandes bouffées. Je suis calme et regarde l'homme me faisant face droit dans les yeux. Je ne cherche pas à l'intimidé mais seulement à lui montrer qu'il ne faut pas être trop pressé, les choses arrivent à point. 

> Donc, il faudrait que vous me parliez plus précisément des prestances que vous êtes aptes de m'offrir. J'ai besoin de connaître les armes dont vous me parlez et aussi que vous me donniez l'étendu de votre champs d'action par rapport aux services que vous me proposez. 
Comme vous devez le savoir, l'argent vaut des milliers de pistolets, ainsi, mes mains ne sont pas sales. J'ai des hommes en quantités mais vous savez, la technologie m'intéresse et j'aimerais voir ce que vous pouvez m'apporter. Vous avez besoin de moi et je peux avoir besoin de vous, je crois sincèrement qu'il n'existe pas de coïncidence par hasard mr Tetch !

Je clos donc ma prise de parole et lui ressert un verre de vin car il a avalé le premier goulûment. Mon cigare aux lèvres, je suis très attentif à ce que va me dire mon interlocuteur et éventuel futur collaborateur. Mon visage est neutre mais intérieurement je suis tout de même heureux de recevoir des propositions de ce genre car c'est un marqueur de ma montée en puissance dans cette ville. 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Drogues et technologies font bon ménage Empty
MessageSujet: Re: Drogues et technologies font bon ménage   Drogues et technologies font bon ménage I_icon_minitimeJeu 10 Sep - 22:27





Deal?

Drugs and famous hat


Jervis refusa humblement le cigare gentillement proposé par Don Cesare Regoli. Tetch prit le Fameux cubain pour le rendre à Cesare. Son geste est accompagné d'un:

"Excusez moi Monsieur Regoli, mais je ne fume point. Gardez le pour des visites plus importantes que la mienne.[size=16]"[/size]
[size=16]Mais cela n'empêcha pas de prendre le verre de vin. Il prit le verre et en bu une gorgée. Suivi d'un gentil mais retardataire
[/size]

[size=16]"[size=13]Merci pour ce second verre. Il est d'un goût exquis."[/size][/size]
[size=16][size=13][size=16]Et là Jervis souria à Cesare.[/size][/size][/size]

Jervis continua son entretient avec l'italien avec un sujet qui lui tien à cœur les fameuses armes secrètes.
"Vous vouliez en savoir plus sur mes fameux? Mes chapeaux contrôlent les gens. Je fais ce que je veux d'eux. Ils m'obéissent et je suis le maître de leurs petits esprits. Vous en voulez? Je peux vous en fournir en même temps qu'une compensation de quinze mille dollars et un travail sanglant dont vous aurez besoin. Je peux vous fournir ce que vous voulez. Les trois en même temps si vous le voulez même.[size=16]"[/size]
[size=16]Jervis étais assez fier des ses chapeaux.
[/size]


[size=16]Jervis sorti un chapeaux de son sac pour le mettre en face de Cesare, pour lui montrer comment ça fonctionnais.[/size]
[size=16]"[size=13]Regardez à l'intérieur. Toute la magie s'opère à l'intérieur. Je vous l'offre pour que vous puissiez l'essayer et voir comment vous l'utiliseriez à son maximum d'efficacité.[size=16]"
[/size][/size][/size]

[size=16][size=13][size=16]Jervis termina sa phrase en buvant dans son verre. avant de le reposer délicatement sur la table.[/size][/size][/size]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Drogues et technologies font bon ménage Empty
MessageSujet: Re: Drogues et technologies font bon ménage   Drogues et technologies font bon ménage I_icon_minitimeMer 16 Sep - 14:53


Drogues et technologies font bon ménage Tumblr_nacozxstLV1t3fd6go1_500
Drogues et technologies font bon ménage

Un terrain d'entente  


 

J'écoute attentivement ce petit homme qui me fait face. Comme à mon habitude je l'ai accueillit avec respect dans le cadre de mes affaires. Cependant, il est rare qu'un homme vienne me voir pour me proposer ses services notamment en terme de technologie dans lequel je n'excelle malheureusement pas. C'est d'ailleurs peut-être là un défaut que j'ai car c'est l'avenir. L'avenir me permettrait hypothétiquement de vaincre dans le présent d'une manière plus rapide et efficace. Voici une réflexion que je vais devoir nourrir et approfondir pour savoir exactement ce qu'il me faut pour la survie et le bon fonctionnement de ma Famille. Il est vrai que si je souhaite rentrer dans la cour des grands, devenir puissant comme ce Black Mask alors il va falloir que j'évolue c'est inéluctable. 
Tandis que mes pensées divaguent un peu, je parviens tout de même à écouter mon interlocuteur. D'ailleurs je reprend le cigare qu'il m'a refusé sans aucune précipitation. Une compensation de 15 000$, des prestations criminels et un apport technologique ... tout cela est vraiment alléchant mais n'est pas qu'un bel idylle qu'il me projette pour mieux m'abattre. Il faut que j'en ai le cœur net, mais tout d'abord il faut que je mesure toute la dimension de son innovation technique.

> Vous savez mr Tetch, pour moi, quand il s'agit d'affaire toutes les rencontres sont importantes. Néanmoins, j'applaudis votre humilité qui mérite d'être saluée. 

Je marque une pause afin de voir si je peux déceler dans son comportement quelque chose d'étrange. J'avoue ne pas être un spécialiste en la matière mais j'ai trempé dans la mafia depuis mon plus jeune age et j'ai appris au fur et à mesure comment observer les gens. En effet, il y a toujours des gestes parasites qui trahissent le mensonge, c'est une vérité quasiment absolue. 

> Tout d'abord, sachez que les 15 000$ que vous me proposez sont dès lors accepté et je ne vous demanderais pas plus d'argent. C'est déjà une somme importante et elle sera savamment utilisée. 
De plus, j'accepte aussi la notion de service que vous me proposez car il est vrai que c'est attrayant. J'ai beaucoup à faire dans la ville et si vous pouviez vous occupez de quelques affaires cela m’enlèverait une épine du pied. Bien sûr, je ne vais pas vous impliquez dans des affaires trop personnel mais vous aurez un rôle important selon vos capacités.

Je marque alors une seconde pause. Je fume alors mon cigare dans le silence le plus complet, laissant mon interlocuteur dans le doute. Après quelques bouffées qui peuvent lui sembler dérangeantes, je bois une gorgée de vin. Ce breuvage m'enchante littéralement. Sa saveur est fantastique et il se prête bien aux affaires. Je regarde l'heure sur ma montre de prestige et je sens que le temps ne me presse pas. Par contre, peut-être que mon invité est lui pressé, c'est dommage. 

> Votre innovation technologique m'intéresse particulièrement car je vois beaucoup de possibilités se dessiner. Pourtant j'ai besoin d'en mesurer l'ampleur. Vous m'assurez pouvoir commander et devenir maître de celui qui met le chapeau. Il faudrait donc que je puisse le tester pour en voir la fiabilité et l'efficacité. 
Aussi, moi même je ne suis pas un scientifique ni doué en technologie, pourriez vous m'expliquer comment le faire fonctionner ? 
Ainsi, je vous propose quelque chose. Après m'avoir expliquer la mise en marche, vous pouvez rentrer chez vous. Nous nous donnons rendez vous demain. En attendant, je vais tester votre invention pour voir si elle me satisfait. Au final, demain nous voyons si nous finalisons le marché ou pas. 
Dite moi, cela vous satisfait-il ? 

Au même moment, je me lève et tend ma main droite, orné d'un tatouage représentant une pieuvre en guise de pacte. C'est donc un pré-contrat que je lui propose. Un essai ce soir devrait me suffire pour savoir si oui ou non notre accord doit être passé. 
Aussi, alors que je suis debout, j'appuie sur un bouton sous mon bureau et appel ainsi la sécurité de mon Casino qui vient pour raccompagner mon invité jusqu'à la porte sans être ennuyé. Les deux hommes sont costaud et derrière leur lunettes noires inspire plus la crainte que la compassion. 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Drogues et technologies font bon ménage Empty
MessageSujet: Re: Drogues et technologies font bon ménage   Drogues et technologies font bon ménage I_icon_minitimeVen 9 Oct - 0:42





Deal and Drugs

Le bon prix à payer.


En buvant une gorgée de vin, Jervis écoutait avec passion le mafioso. dès que Regoli termina son monologue, Jervis prit le chapeaux pour montrer le dispositif méchanique intégré aux chapeau. Il le tendit au mafioso en lui disant:


"Le petit boitier ici implanté dans mon précieux chapi-chapow envoie de gentilles petites ondes manipulatrices dans le cerveau du méchant bonhommes qui servira vos intentions dès qu'il portera cette merveille technologique. Vous n'avez pas besoin de télécommandes. Vous n'avez qu'a poser ce petit bijou et il s'allumera tout seul! Il vous suffira de laissez la magie opérer. Cependant ils sont encore régler sur ma voix. Je devrai régler leurs reconnaissances vocales selon la vôtre. A vrai dire je pensais vous faire une démonstration moi même. Ces chapeaux ne sont pas magiques pour autant. C'est une technologie capricieuse ne répondant qu'a un seul maître. Et je serai ravi de pouvoir servir vos intérêts cher monsieur Regoli"


Il termina sa proposition en buvant son verre et souriant niaisement tout en en stressant. Jervis commença à avoir les nerfs qui lâchent, il commencait donc à se frotter l'arrière du crâne. Trop de pression, trop de prestance exigé. Cesare Regoli et le temps de l'entretien qui dure commencèrent à peser sur l'esprit faible du petit homme. Une chose était gravé dans son esprit malade; Sa spéciali-thé. Il doit l'avoir.

Mais malgré cette atmosphère pesante pour Jervis, il continuait de sourire et tenter au plus possible de garder son calme. Il apprécie tout de même la compagnie du prestigieux Cesare, mais l'attitude de Cesare devenait gênante pour le petit Tetch.    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Drogues et technologies font bon ménage Empty
MessageSujet: Re: Drogues et technologies font bon ménage   Drogues et technologies font bon ménage I_icon_minitimeMer 4 Nov - 14:25


Drogues et technologies font bon ménage Tumblr_nacozxstLV1t3fd6go1_500
Drogues et technologies font bon ménage

Un procédé exceptionnel  




L'explication du petit homme est tout bonnement exceptionnelle. Le procédé est incroyable, basé sur la simplicité et l'efficacité. Moi qui m'imaginais déjà des moyens compliqué, il suffit d'utiliser la voix pour contrôler le porteur du chapeau. Une méthode évidente et peu contraignante. Du coup, tout me semble plus abordable. Un tel outil serait une carte de plus dans un jeu qui s'étoffe. Puis, c'est une bonne manière d'avoir l'avantage sur Black Mask et autres Pingouins. Bon c'est parfait, l'accord est plus qu'en train de se dessiner. En plus, ce que ce cher Tetch me demande n'est rien. Enfin, ça ne me demande pas un gros effort. J'ai nettement l'impression qu'au change, c'est moi qui ressort vainqueur. J'aime bien l'équité mais lorsque mon collaborateur est consentant, de plus si c'est lui qui propose, alors je ne vais pas forcer les choses. J'ai plus d'avantages, c'est parfait pour les affaires. 

Je regarde mon interlocuteur droit dans les yeux. Il a terminé son explication et je le sens un peu stressé. Je vois aisément qu'il cherche à se rassurer mais qu'il n'y peut rien. S'en est presque amusant. En tout cas, je continue de lui porter un regard pesant. C'est d'ailleurs peut-être trop pour lui, il n'a pas forcément l'habitude de se retrouver dans ce genre de situation. Doucement, j'aspire la dernière bouffée de fumée que mon cigare le permet, puis l'écrase dans le cendrier du bureau. Puis, je bois la dernière gorgée de vin. Tout cela est synonyme de débat terminé et d'accord conclu, enfin pré-conclu. 

> Monsieur Tetch, sachez que le procédé m'enchante littéralement. C'est une méthode simple et sans nul doute efficace. Je permet alors que vous me fassiez une démonstration afin que je puisse me rendre compte de la prouesse dont ce chapeau est capable. 

Je détourne le regard et appuie discrètement sur un bouton dissimulé sous mon bureau. Celui-ci est destiné à appeler la sécurité afin de me soutenir en cas de problème. On entend du bruit et en quelques secondes, trois hommes déboulent dans le bureau. Deux d'entres eux s'approchent près, très près de mon invité et s'apprêtent à le maîtriser quand j'intervient. 

> Non messieurs, veuillez ne pas froisser mon invité. Il est venu ici avec un marché alléchant et me propose de faire une démonstration. L'un de vous se porte-t-il volontaire pour cette expérience ? C'est du contrôle mental. 

Les trois hommes se regardent, s'interrogent, mais aucun ne souhaite devenir le cobaye de ce petit homme qui se trouve à mon bureau. Ils sentent un mauvais coup, ou même redoutent que ça mette leur vie en péril. C'est alors que je prend de nouveau la parole.

> Celui qui se désigne se verra octroyer une augmentation de salaire .. hum ... d'environ ... 40% ce mois-ci. De plus, sachez qu'il n'y a pas de risque. 

Sans même réfléchir, les trois se désignent mais je choisie le premier à s'être dévoué. Il avance et se place à coté de Mr Tetch. Une fois positionné, il attend les ordres pour la suite. Les deux autres hommes restent à l'écart et regardent la scène un peu hébété et déçu de ne pas s'être proposé avant. 
Je décide alors que tout ça n'a que trop duré et qu'il faut passer au concret. 

> Mr Tetch, veuillez me montrer le fruit de votre science. 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Drogues et technologies font bon ménage Empty
MessageSujet: Re: Drogues et technologies font bon ménage   Drogues et technologies font bon ménage I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Drogues et technologies font bon ménage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: