Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les novices...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les novices...   Lun 21 Juil - 23:47

Le ciel offrait une vue étoilée sur tout Gotham. Oh, oui c'était une très belle nuit, qu'elle ait été fraîche était une chose mais qu'elle ait été rassurante en était une autre. La Tête de Démon était de retour en ville et tout allait vraisemblablement changer. Il lancait son plan de Renaissance pour garantir l'Harmonie et la Justice sur la Terre. La Ligue des Ombres, société secrète dirigée par nul autre que Ra's Al Ghul, avait grossi ses rangs pour le plus grand plaisir de son leader. Tout allait visiblement bien. Lorsque Ra's sortit des Catacombes où il avait exposé son plan aux membres de la Ligue et à sa descendance, il sentit le vent fouetter son visage buriné par ses 600 années. Au cours de cette longue vie, Ghul avait pris l'habitude de rajeunir. Chose étrange pour un Homme. C'est là qu'intervenaient les puits de Lazare. Etait-ce un mythe? Une réalité? Tout était remis en question dans cette cité sombre et gothique qu'était Gotham City. En outre, la Tête de Démon nommait déjà Gotham "La Nouvelle" car il était assuré de la réussite de son plan. N'était-ce pas encore son habituel trop plein de confiance en lui qui pourrait un jour lui jouer des tours.

Ra's Al Ghul ne revenait pas de l'attitude de sa fille. Durant toute la Réunion, elle n'avait cessé de le contrarier et de refuser ses requêtes. Il était peut être l'heure pour elle qu'elle vole seule et si cette idée mûrissait dans sa tête, cela était beaucoup trop dangereux car la Tête de Démon avait toujours pris l'habitude de brider sa descendance, surtout Talia, car il était sûr qu'un jour, elle pourrait reprendre le flambeau. Mais là, tout était embrumé dans l'esprit de Ra's concernant sa fille. Allait-elle agir contre son père? Serait-elle un jour déloyale? Tant de questions qui allaient ruiner l'esprit du Démon. Le temps ne passait pas et les membres de la Ligue s'étaient tour à tour évaporés dans la nuit obscure, tels les ninjas qu'ils semblaient être. Seul un restait là, près du Devil Square. C'était sans doute l'une des nouvelles recrues que Talia Al Ghul avait déniché en tuant les criminels et en purifiant en quelques sortes Gotham City durant l'absence prolongée de son père. Ra's s'approcha doucement du membre. Il semblait quelque peu désorienté. Ca y était, Ra's avait l'assurance qu'il était novice. Pourtant d'un point de vue physique, il semblait en pleine forme. Marchant prudemment, Ra's n'avait pas beaucoup de pas à faire avant d'arriver derrière le débutant.

"Je t'ai vu à la réunion, jeune novice! Tu dois être l'une des nombreuses chanceuses recrues que ma fille a su trouver dans cette immondice particulière qu'est Gotham. Tu as bien fait de nous rejoindre dans notre quête!"

Ra's esquissa un sourire narquois en restant d'un calme olympien et d'un sérieux à tout épreuve...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Mar 22 Juil - 14:30

Les autres ombres avaient rompu les rangs et s'étaient dispersés comme un mirage qui s'efface. C'était comme s'il n'y avait jamais eu un commando entier de ninjas dans ces catacombes. Ils étaient encore en train de frayer leur chemin dans les boyaux de l'ancienne nécropole, et pourtant, on n'entendait pas un bruit. Et voilà, Nikolaï se retrouvait seul face à cette légende dont il avait tant entendu parler pendant son entraînement en orient.

Ra's al Ghul. Le tout jeune lieutenant savait que beaucoup de personnes haïssaient et jalousaient la tête du démon avec une férocité qui était à la mesure de la déplorable décadence de la civilisation.  Mais pour lui comme pour les membres les plus fidèles de la ligue, Ra's Al Ghul était un symbole d'espoir en un monde meilleur. Nikolaï avait apris que ce nom, barbare pour les oreilles d'un gothamite, était en réalité celui de la plus brillante étoile de la constellation de l'Ophiuchus, le serpent qui empoisonne et guérit par son venin.

Alors que le maître le contournait, Nikolaï était figé dans l'anxiété. Il se sentait vraiment ridicule et vain à côté de ce monument de sagesse. Serait-il jugé à la hauteur des attentes du chef suprême ? Depuis qu'il l'avait vu apparaître dans cette grande salle de réunion à la croisée des hypogées de la nécropole, tout dans ce personnage le fascinait, la paradoxale coexistence en un seul être d'une grande expérience et d'une puissance puisant ses ressources dans une mystérieuse jeunesse.

Lorsqu'il avait senti le regard de Ra's al Ghul le dévisager comme nombre de ses frères d'arme, Nikolaï avait baissé les yeux. Il avait alors entendu un chuchottement, un ancien de Gotham qui lui avait glissé que le chef voudrait lui parler à la fin de la réunion. La jeune recrue avait naïvement avalé ce mensonge, encore mal informé des manoeuvres de manipulation et d'humiliation qui existaient au sein de la ligue. Déstabilisé, il répondit à la tête du démon en manquant de trébucher sur les mots :

" En réalité, j'ai été recruté en Iran, maître. "

Consterné de sa propre entrée en matière, l'ancien danseur fit de son mieux pour se reprendre en main.

" Mais je suis né à Gotham, et je comprends votre opinion quant à cette ville. Elle est à l'apogée de sa grandeur, mais l'injustice qui y règne est à la mesure de sa puissance. J'ai été absent pendant ma formation, et jamais il n'y a eu plus de monstres en liberté qu'aujourd'hui. Les politiciens disent dans les discours que c'est la lutte contre le crime qui engendre toute cette violence, et que la rémission de la maladie est proche. Malheureusement, le peuple les croit parce que c'est ce qu'il a envie d'entendre. Les faits parlent d'eux-mêmes, cela ne fait qu'empirer."

Le Hôma parlait de ce qu'il avait pû constater de lui-même. A son retour, de nouveaux noms de monstres psychotiques faisaient la une des journaux, s'ajoutant à la légion des anciens criminels qui retrouvaient leur liberté grâce à une corruption que quelques idéalistes parvenaient à peine à endiguer. Gotham souffrait d'une maladie incurable et menaçait de contaminer le reste du monde par son influence. Le novice avait compris en voyant la carte présentée par Ra's al Ghul son intention de trancher dans le vif pour extirper le cancer. Les sacrifices étaient nécessaires, même s'ils ne pouvaient être faits qu'à contre-coeur.

" Qu'en sera t-il des civils ?"

Autant savoir les intentions du maître dès à présent et se préparer à assumer ses ordres. Cependant, Nikolaï avait encore une question qui lui brûlait les lèvres. Il avait été franchement désarçonné par l'opposition de Talia à son père. Il ne la connaissait pas autant que les anciens de la ligue, et pourtant, il l'admirait. Il pouvait voir en elle davantage de courage et de caractère qu'il ne pensait jamais pouvoir avoir lui-même. Pas une seule seconde il n'imaginait qu'elle voulait se détourner du but de la ligue. Avait-elle menti ? S'était-elle opposée à Ra's al Ghul pour des raisons qu'elle ne voulait pas faire entendre en public ? Dans la voix de Nikolaï, l'incertitude était audible pour un fin connaisseur de l'âme humaine comme la tête du démon.

" Maître ? Est-ce que vous pensez que Dame Talia estime que nous ne sommes pas prêts pour accomplir votre dessein ? Que le temps n'est pas encore venu ? Elle parlait des ressources de Gotham et elle ne voulait pas nous mettre à l'épreuve. Cherche t-elle à nous ménager ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Mar 22 Juil - 16:40

Bien que la jeunesse fut encore bien ancrée dans le corps frêle du membre de la Ligue, cette recrue avait quelque chose de prometteur en elle. Ra's le sentait bien, en plus, elle avait déjà cette fougue qui caractérisait chaque membre des Ombres. Il était vrai que Gotham allait périr bientôt si personne n'osait la sauver, mais qui pourrait la sauver, si ce n'est ce chevalier noir qui était détesté des policiers de la ville? La Ligue des Ombres était donc ainsi faite, pour rétablir l'Equilibre en privilégiant le règne de la Justice, qu'elle soit bienséante et organisée. Ghul se mit à esquisser un léger sourire frénétique. Son regard dogmatique scrutait l'ensemble des bâtiments éloignés de Gotham City. Derrière ce novice sans le moindre doute impressionné, Ra's avait beaucoup plus de puissance et d'entraînement, mais en prennant la place de leader de la Ligue, Ra's s'était assuré d'être aussi pédagogue que dirigeant et c'était cela que chaque dirigeant devait privilégier car quoi qu'on en dise, les générations futures devaient assurer le succès des projets que jadis d'autres avaient construits et que nous même avions repris des années auparavant. Ghul pensait alors au Senseï, son horrible père. Certes on le disait aussi sage que son fils mais c'était assurément une fausse facette pour s'imposer en tant que leader de la Ligue des Ombres une fois que Ra's serait hors de la partie.

  « Les populations s'entretuent depuis trop longtemps, bientôt, ils étoufferont dans la dangereuse et maladive polution qu'eux-mêmes ont généré depuis des siècles. L'industrialisation a sans doute été le point culminant de ces émanations malsaines de pétrole et autres produits toxiques qui déjà ont ruiné la Terre. Les Hommes sont les seuls responsables de leur situation et nous, en tant que purificateurs, nous sommes censé leur redonner l'espoir qu'ils ne voient plus depuis bien longtemps à cause de nombreux criminels qui peuplent la planète »

  Ra's pensait notamment à ceux qui habitaient Gotham City. Le Joker, Le Pingouin ou encore Black Mask ou Catwoman... Certains pensaient pouvoir instaurer le chaos par la force et le désespoir, d'autres pensaient que les chats domineront le monde dans un futur proche.Le novice entama une discussion assez risquée sur la descendance de Ra's Al Ghul. Après le pauvre petit spectacle decevant dont Ra's avait offert aux membres avec Talia, il était normal que certains réagissent. Ra's avait l'assurance que plus jamais elle ne fera ça sous peine d'excommunication. Après tout, c'était lui et seulement lui qui était le générateur de cette Ligue fougueuse, plein d'ambition et ce n'était pas une gamine qui allait contrecarrer ses plans astucieux. Avant de répondre, Ra's adopta un regard sombre sur la ville qu'il regardait depuis tout à l'heure, son esprit embrumé s'emplit alors de toutes les mauvaises pensées que sa fille lui confiait avec son attitude déroutante. Il était hors de question qu'elle devienne un ennemi...

  « Je pense surtout que ma fille et jeune et qu'elle n'arrivera pas à imposer le salut de notre Ligue tant qu'elle pensera que le monde mérite une deuxième chance. Talia Al Ghul est une fervente défenseur de nos idéaux mais j'ai peur que les Humains qui peuplent cette cité ne lui retourne trop la tête. Elle a des fréquentations douteuses et je me dois, en tant que Tête de Démon, de m'imposer en tant que père pour garantir la réussite de nos buts que toi-même tu sembles connaître, jeune recrue... »

  Et lorsque Ra's Al Ghul termina sa petite tirade sur sa descendance, il se tourna pour regarder le novice prometteur, et en plissant les paupières, il demanda le nom du jeune homme...

  « Comment vous appelle-t-on? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Mer 23 Juil - 13:30

A chaque affirmation de Ra's Al Ghul, Nikolaï hochait gravement la tête. Immobile alors que son interlocuteur se déplaçait en devisant, il prêtait une oreille attentive à chacun de ses mots. Ces discours, il les avait entendu vaguement lors de sa formation mais prononcés par la voix du maître suprême, ils devenaient pour ainsi dire parole d'évangile. Avec une scrupuleuse attention, la jeune recrue buvait chacune des paroles du chef de la Ligue. Il était heureux d'entendre que son jugement n'était pas trop déviant à l'aune de l'enseignement de Ra's al Ghul.

Le Hôma repensa à tout ce qui se disait d'injuste sur la Tête du Démon. Et pourtant, il avait la confirmation que Ra's al Ghul n'était pas un tyran sanguinaire. A aucun moment, il n'était question de faire un massacre de civils, la seule chose qui importait était de sauver l'humanité de ses propres errances. Le novice n'en avait que plus d'admiration encore pour cet homme qui ne se souciait même pas de blanchir sa réputation pour recueillir une quelconque gloire personnelle pour tout ce qu'il faisait pour ses semblables.

* C'est cela, la véritable sagesse. *

Et il n'en fut que d'autant plus mortifié d'entendre la vérité à propos de Talia. Maintenant que le Grand Maître lui dévoilait toute la vérité à propos des errances de sa fille, il regrettait d'avoir posé cette question indélicate. La tête penaudement baissée, il se traita mentalement d'imbécile d'avoir remué le couteau dans la plaie. Le Chef de la Ligue devait déjà beaucoup souffrir de l'affront de Talia. Pourtant, jusqu'à la dernière seconde, il lui avait été impossible d'envisager la possibilité que cette grande dame puisse se trouver dans l'erreur.

" Le recrutement et les alliances stratégiques pour la Ligue ont dû rendre ces fréquentations nécessaires ... Vos fidèles feront tout ce qui est en leur pouvoir pour faire entendre raison à dame Talia. "

En tout cas, Nikolaï ferait lui tout son possible, si jamais il la rencontrait sur son chemin. Même si le Grand Maître avait sous-entendu qu'il ne se faisait pas beaucoup d'illusions quant trop jeunes membres de la Ligue. Cela avait de quoi rappeler à une certaine humilité. Quoiqu'il en soit, Hôma avait bien compris qu'il ne devait plus obéir à dame Talia avant nouvel ordre. Ra's al Ghul quant à lui faisait preuve d'une force d'âme hors du commun. Malgré cette grande déception, il ne perdait pas de vue qu'il fallait continuer à avancer, pour le bien de tous. Nikolaï sursauta lorsqu'il lui demanda son nom, à lui, une recrue parmi tant d'autres.

" Mon Sensei m'a donné comme nom Hôma, Grand Maître. "

Et ce disant, la jeune recrue s'inclina avec le plus grand respect devant Ra's al Ghul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Mer 23 Juil - 16:40

C'était ce genre de recrues dont avait besoin La Ligue des Ombres. A la fois serviable et bien intentionnée, respectueuse et admirable. Ce jeune novice inspirait beaucoup Ra's Al Ghul qui continuait de scruter le ciel noir de Gotham. Les gratte-ciels prennaient leur habituelle ampleur dans ce monde de technologies destinées à corrompre le coeur vaillant de l'Homme, pour mieux le détourner de son objectif. Telle était la devise de la Ligue: Purifier et amener l'Homme a privilégier l'Harmonie que le Chaos, à privilégier le respect plutôt que l'indifférence... Tant d'épreuves qu'avait subi la Tête de Démon dans sa vie que pour se retrouver ici, dans cet enfer brûlant qu'était Gotham City. Cette ville en perdition méritait qu'un grand Homme s'empare de son coeur pour le bonnifier. C'était globalement ce que désirait Ghul qui n'avait d'yeux que pour la réussite de ses plans astucieux... Sa fille le décevait de plus en plus ces temps-ci, plus qu'à son habitude, et aussi étrange que cela puisse sembler, Ra's souriait mais c'était un sourire gêné qu'il affichait et sa grandeur d'âme avait des limites quoi qu'on puisse en dire, quoi qu'on puisse en faire... Il n'aimait pas beaucoup sa descendance. De un, elle faisait partie du sexe faible, ce qui dégoûtait profondément Ra's Al Ghul, persuader que seul l'Homme pouvait intégrer les hauts rangs, c'était son petit côté mysogyne, sans le moindre doute...

Hôma, s'appelait cette recrue. D'ailleurs cette dernière parla d'un fameux Senseï ce qui amena Ra's à repenser à son diabolique père qu'il appréciait encore moins que ses filles. Il était, pour le Démon, dogmatique et opulent... Enfin... Ra's ferma les yeux et se laissa berçer par l'alizé qui venait de naître. Le vent léger fouettait son visage et il pouvait, encore une fois, sublimer la ville qui avait largement perdu de sa superbe. La faute à l'Humanité, la faute à la criminalité... Durant son dernier voyage en Orient, Ra's devait s'entretenir avec un prince qui ne lui offrit comme marchandise qu'un paquet de dynamite qu'il fit exploser. C'est lors de cet assaut meurtrier et terroriste que Ra's perdit deux recrues de sa garde personnelle. Il avait reminiscence de la douleur exprimée lors de cette attaque et préféra tirer un trait dessus pour se consacrer à l'avenir qui offrait sans nul doute beaucoup plus de réconfort que le passé qui entretenait vos anciens démons... Ce Hôma était-il assez guerrier que pour faire parti de la garde personnelle de Ghul? C'était ce que la Tête de Démon cherchait à comprendre et à savoir...

« Suis-moi »

Ra's entraîna le novice dans le ventre des catacombes de Devil's Square et ensemble, ils franchirent les longs couloirs étroits qui paraissaient mener au coeur même de la Terre. Le corridor souterrain était éclairé par des torches allumées. Des pièges avaient été disposé ici ou là pour garantir que seul les membres de la Ligue pénétreraient dans cette enceinte privée. Dix minutes s'écoulèrent, ce fut une longue marche qui rapprocha les deux purificateurs. Tous deux arrivèrent dans une salle éclairée par les mêmes torches. Il était l'heure de tester les capacités physique d'Hôma. Ra's tomba sa cape verte et se dévêtit dans son plus simple appareil, une tenue d'entraînement. Il s'empara de deux sabres qui étaient fichés ici ou là et balança une épée au novice.

« Il y a des années, un homme sage avait dit à un homme volatile de se concentrer sur la connaissance physique et morale, un grand domaine qui garantissait la crédibilité de l'Homme... Il est temps que ces informations parviennent à ta génération, jeune recrue... Es-tu prêt à commencer? »

Ra's emprunta une voix sombre et caverneuse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Jeu 24 Juil - 1:16

Le Grand Maître était encore plongé dans ses pensées et se tenait en silence dans l'obscurité. Bien malin celui qui aurait sû les deviner. Critiquait-il chaque détail de ce spectacle qu'il voyait, faisait-il le point ce qui avait été fait et restait à entreprendre ? Hôma ne pouvait s'empêcher de lui trouver ces mêmes insondables expressions qu'il avait pû observer chez son ancien sensei. La marque de ces hommes de science et d'expérience, qui avaient vu beaucoup de très bonnes choses, comme de très mauvaises au cours de leur existence conclut-il silencieusement.

D'ailleurs, il se demandait quel âge pouvait bien avoir cet homme si énigmatique. Étrangement, l'ancien danseur ne parvenait pas à lui en donner un. Il pouvait bien en avoir 40 ans comme 70. En prenant comme argument ses références à Rome et Constantinople dans ses discours, certains membres de la ligue prétendaient qu'il avait 2000 ans. D'autres encore pensaient qu'il était immortel. Nikolaï ne se risqua pas à poser la question. Il avait déjà suffisamment importuné le Grand Maître. D'ailleurs celui-ci exprima le souhait de retourner dans les catacombes et qu'il le suive.

" A vos ordres. "

Hôma s'inclina sobrement et emboîta le pas au Chef de la Ligue. Ils longèrent quelques boyaux où régnaient les odeurs désormais familières de moisissure et de salpêtre. A un embranchement, le griffon iranien crut surprendre l'imposante silhouette d'Ubu. Il eut un frémissement, espérant secrètement ne jamais avoir cet homme en guise d'adversaire. Ceux qui avaient le malheur de se trouver en travers de son chemin devaient passer de bien mauvais moments.

Les pièges devenaient de plus en plus nombreux à esquiver. Comme il se devait pour les membres de la ligue, Hôma les connaissait de tête, mais il y avait de ces tunnels moins empruntés dans lesquels il aurait eu toutes les peines à progresser. En toute honnêteté, il aurait sans doute été mis une ou deux fois en difficulté s'il n'avait été conduit par Ra's al Ghul qui avait déjà une connaissance parfaite des lieux.

Enfin, ils étaient parvenus à destination. Le caveau était spatieux, la voûte haute. Seuls les orbites vides de quelques crânes rangés soigneusement dans les niches de l'ossuaire sous-terrain étaient témoins de leur arrivée. Il y avait là quelques effets que le Chef de la Ligue avait fait apporter. Il avisa des sabres laissés là, et en envoya un au novice avant de se débarrasser de sa cape de cérémonie.

D'un geste devenu instinctif au fil des entraînements, Hôma saisit le sabre au vol. Sans être un fin connaisseur, il sentait au toucher la bonne qualité de l'arme. Sa propre lame était un peu plus lourde, plus polyvalente. Celle que le Chef de la Ligue lui avait prêtée était étonnement plus légère, comme pour encourager à l'offensive. Le Grand Maître tenait sa sœur jumelle dans sa main. On ne pouvait pas se trouver à armes plus égales.

Tout en prêtant attention aux paroles de Ra's al Ghul, le novice tira sa cagoule en arrière et se délesta lui-même de son harnais de ninja, les sourcils froncés. Une sournoise sensation d'inquiétude l'envahissait alors qu'il devinait plus ou moins confusément les intentions de son supérieur. Apprendre n'était jamais une partie de plaisir au sein de la ligue. Tout savoir, si enviable soit-il, se payait au prix d'éprouvantes quêtes d'un au-delà des limites.

Etait-il prêt ? Non, jamais prêt. Mais comme de coutume, il pinça les lèvres pour faire disparaître toute trace de ce rictus ironique qui était comme l'aveu d'une faiblesse. La jeune recrue fit rapidement virevolter la lame sonore du sabre autour de sa main pour en recueillir la garde bien fermement dans sa poigne. Il n'avait pas envie d'apprendre, mais il voulait savoir. Alors, avant que sa voix ne flanche, avant de laisser l'anxiété prendre le pas, Hôma s'exclama :

" Oui Grand Maître, je le suis ! "

Il n'avait guère bougé, toujours debout derrière le Maître, mais ses muscles nerveux était prêt à répondre au premier réflexe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Jeu 24 Juil - 13:33

Visiblement, Hôma était prêt. Sa jeunesse n'était-elle pas un avantage pour lui, après tout, elle assurait la flexibilité de ses membres! Mais hélas, Ra's Al Ghul était un habitué de ces séances d'entraînement irritantes et harrassantes qui destinaient celui qui la subissait à être beaucoup plus fort et résistant qu'il ne l'était auparavant. Le novice s'empara de l'arme légère et signala que le duel pouvait commencer... Avec un petit sourire de coin, le Démon prépara son arme en la nettoyant avec un vieux chiffon usé. Sans doute lustrait-il la lame pour qu'elle brille. En tout cas, il n'allait certainement pas épargner la recrue, ce n'était pas le but. La Ligue des Ombres devait être composée de membres fougueux et voraces, qui n'avaient pas peur de se sacrifier quoi qu'il arrive mais il lui fallait des membres vaillants qui ne craignaient rien, même les ennemis les plus imposants, les plus destructeurs. Hôma pu certainement entendre un petit rire très rare qui émanait du Démon. Ce dernier disposa le chiffon sur une pierre et joua quelque peu avec son arme, une belle épée d'origine orientale, reservée à l'entraînement. Il s'approcha doucement d'Hôma et tena alors sa garde.

« Tu as appris lors de ta formation à utiliser la colère d'une façon modérée et suscinte, je vais t'apprendre à la contrôler pour faire face à la vérité du monde qui t'entoure, jeune novice. Telle est la devise de la Ligue: Le monde doit être serein, harmonieux et parfait, personne ne doit penser que le vice doit être une solution à une quelconque querelle, celle-ci doit être traitée de manière philosophique et posée pour éviter que le Mal ne ronge les populations, victimes abusées d'une Terre mondialisée... Au cours de cette leçon je t'apprendrai aussi à repousser tes limites, c'est aussi pour cela que tu fais parti de la Ligue des Ombres, pour connaître tes vrais capacités morales, mentales et physiques! Il est l'heure... »

Ra's salua respectueusement son adversaire et arma sa garde, il attendait patiemment que la recrue s'empare de son arme et se déchaîne sur Ghul de manière à extérioriser sa colère, qu'elle devienne tellement intense qu'elle le trouble et finisse par entraîner sa perte, c'est ainsi que le Démon pourrait entamer sa leçon sur la maîtrise de la colère, qui deviendrait une solution à l'enfouissement de la culpabilité. Qu'est-ce qui pourrait motiver un Homme à s'attaquer à un autre Homme, de sa condition? La provocation. Car si le duel au sabre était un réel défi de concentration, il était aussi un grand jeu de provocation entre les deux adversaires. Ra's commença...

« Dis-moi, quelle est ta force? Celle que tu n'as pas encore su exploiter, tu sembles faible et inéfficace, mais peut être que la libération de ta colère saurait résoudre ce problème!!! Allons!!! Qu'attends-tu, pauvre âme?! »

Un silence de mort dominait la salle d'entraînement, comment Hôma allait-il repousser ses limites, allait-il pouvoir vaincre le Démon ou était-il sa prochaine victime, telle était la question, c'était le fil du Destin, après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Ven 25 Juil - 1:05

Avec une certaine complaisance, Ra's al Ghul prit du temps à se préparer. Cela n'échappa guère à Hôma qui luttait avec son anxiété au fil des secondes qui s'écoulaient. Certes, il avait appris à l'ignorer, cette mauvaise conseillère, cette empoisonneuse qui distillait le venin de l'impatience à l'oreille des débutants. Mais elle était encore là à ses côtés, caressant ses bras de ses mains griffues, lui imposant son indésirable présence.

Peut-être un jour cette invisible sorcière se lasserait-elle de lui en voyant que ses harangues ne trouvaient plus d'oreille à son écoute, que ses chatteries le laissaient de glace. Peut-être partirait-elle enfin pour de bon. Tu feras cent mille combats avant qu'elle ne te laisse en paix, l'avait averti son premier formateur. Pour l'instant il fallait se contenter d'endurer, de garder un souffle régulier et de se concentrer sur son équilibre. L'énergie venait d'abord de la posture, elle venait s'enraciner dans le sol pour refluer dans les membres, les arrachant à la pesanteur.

Le Chef de la Ligue éleva alors la voix et continua son discours d'un ton stable et dogmatique. Hôma savait déjà que les émotions étaient dangeureuses dans le combat, qu'elles comportaient un double tranchant. La peur pouvait inspirer des parades salutaires ou paralyser. Le désir de vaincre stimulait l'invention, mais éteignait la prudence. Le plaisir de l'envolée lyrique dans le mouvement, bien connu des danseurs, faisait ignorer la fatigue, mais on oubliait alors facilement la rigueur que l'on se devait donner à chacun de ses gestes.

La colère était sans doute l'émotion la plus difficile à maîtriser. L'ancien maître lui avait révélé qu'elle libérait les forces les plus primitives, celles qui étaient inépuisables, infinies. Mais elle rendait aussi terriblement prévisible. Comme Ra's al Ghul l'avait deviné, Hôma n'en faisait que rarement usage. En réalité, elle n'avait jusque-là jamais été nécessaire. La rigueur de ses gestes lui avait toujours permis de tenir jusqu'à ce qu'une erreur fatale lui offre la faille décisive. Il cueillait alors son adversaire sans peine du bout de sa lame.

Ra's al Ghul avait raison. A Gotham City, il fallait savoir faire preuve d'autre chose que d'une simple bonne technique et un brin d'astuce. Il fallait avoir la foi. Nikolaï faisait de son mieux pour effacer l'image du maître intouchable et la remplacer par celle de l'adversaire, mais cette image était persistante. Comment oser porter un coup à celui incarnant l'idéal pour lequel on a promis de se battre jusqu'au bout, de mourir et même de renoncer à la douceur du dernier repos s'il le fallait ? Le démon l'aida par la provocation. Nikolaï ferma les yeux et se prit au jeu, laissant la colère se construire sur l'injustice des invectives.

" Non ! "

Le coup d'estoc était parti avec fulgurance en direction de la gorge du Chef de la Ligue comme pour le faire taire. Le mouvement était remarquable de précision, chaque pivot était poussé dans la plus grande optimisation du geste sans rompre l'équilibre du tout, sans sacrifier à la rigueur de l'angle d'attaque. Le cri qui l'avait accompagné résonnait de toute l'indignation de Nikolaï quant à la critique de son efficacité. Il n'était pas question que l'on remette en cause son goût de la perfection avec quelques paroles en l'air, et il le fit comprendre d'un regard intensément révolté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Ven 25 Juil - 12:56

Le moment était venu pour Hôma. La rage qu'il contenait commençait à ronger son esprit et doucement celle-ci se dégageait. D'abord, un regard despotique qui scrutait le Démon avec une fureur sans nulle autre pareille, puis la déchéance et le désespoir qui se reflétaient dans ses yeux qui devenaient de plus en plus sombres. Le chaos s'emparait calmement d'Hôma qui chancelait entre le Bien et le Mal, telle était la position hésitante dans laquelle il fallait qu'il soit plongé. Il allait lentement se perdre dans l'immensité chaotique qui se présentait à lui, rien ne pourrait bientôt l'arrêter et cela ne pouvait que plaire à la Tête de Démon qui se réjouissait de voir une aussi bonne recrue à l'intérieur de ses rangs. Le novice tenait sans vaciller la lame que lui avait prêté Ra's Al Ghul pour l'entraînement et cette dernière devenait petit à petit un prolongement de son bras, de ses bras. La haine, la colère et la douleur devenaient les seuls sentiments d'Hôma qui avait à faire face à un maître cruel, machiavelique et horriblement sadique qui prenait plaisir à pousser les limites de la recrue...

Et tout cela termina dans le poignée. Ce fut par un coup d'estoc qu'Hôma décida d'entamer la défense de son maître. Il cria et, avec une agilité impressionnante, usa de toute sa force pour désarmer le Démon de manière à ce que la lame de la recrue termine sous la gorge de Ra's, comme pour le faire taire, telle était donc la volonté du débutant qui se laissait envahir par la haine. Ra's sourit alors et décida d'intervenir à son tour. Il poussa la lame de son adversaire et recula de quelques pas. Là, il serra la poignée de son épée et se rua sur Hôma avec une telle haine et une telle rage contenue qu'il faillit faire tomber la recrue, là, il enchaîna trois coups de sabre à trois endroits différents. D'abord, la tête pour simuler l'envie d'en finir directement, puis, dans un saut impressionnant, l'abdomen où Ra's manqua de trancher le ventre de la recrue et enfin, la jambe. C'est là qu'il sembla réussir son coup. Tous deux entrèrent bientôt en conflit jusqu'à ce que les membres de La Ligue des Ombres finirent par avoir leur visage espacés de quelques centimètres. Chacun ressentait une colère forte contenue pour éviter la déchéance, la tension devenait, au fur et à mesure, horriblement palpable...

Sur un ton ironique et médisant, Ra's attrapa de ses deux mains les poignées de Hôma et décida d'ajouter une remarque...

« Jolis mouvements... Mais ce n'est pas une danse!!! »

Cela dit, Ra's termina sa réplique par un énorme coup de tête, ce qui avait pour but de mettre Hôma à terre, ce qui le laisserait dans une position largement inconfortable... Quelle serait la suite de ce duel qui visait l'entraînement de la recrue? Ghul tena fermement son sabre, comme à son habitude et l'agita, puis il arma pour en finir avec le débutant qui semblait en position difficile pour un simple débutant... Comment allait réagir le novice?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Ven 25 Juil - 18:28

Dans une violente vibration d'acier, la lame du démon repoussa le sabre du novice qui recula et gardant tant bien que mal son équilibre. La colère de Nikolaï se mêla de frustration d'avoir été repoussé, de ne pas avoir obtenu gain de cause. Pour le moment, il ne s'agissait que de piqûres à l'égo qui ne faisaient surgir qu'un peu d'irritation. Mais le disciple se prêtait au jeu. Il faisait une confiance aveugle au Chef de la Ligue, et si c'était ce qu'il voulait, il lâcherait la bride et se laisserait entraîner sur la pente glissante de la fureur.

Campé sur ses jambes fuselées, l'ancien danseur n'eut pas à forcer ses émotions en réceptionnant la première riposte. Les saillies du Grand Maître étaient venimeuses. Dans une décharge d'adrénaline, il évita souplement le premier coup au visage en se ramassant, tandis que l'éclat mortel du sabre brillait comme la foudre au-dessus de son crâne. L'esquive avait ménagé sa force mais l'avait mis en mauvaise posture pour réceptionner le coup inhumain destiné à son abdomen, et le choc qui remonta le long de l'épée et de son bras le fit grimacer de surprise. Il eut à peine le temps de bloquer le suivant assaut du démon.

Son sabre fut repoussé par la puissance surnaturelle du coup, échouant à écarter complètement la lame ennemie qui grava une cuisante ligne sur sa jambe. Fronçant les sourcils avec colère, Hôma refusa immédiatement de céder un pouce de terrain, traçant une courbe dynamique  dans les airs pour être arrêté net par la réplique du maître.

Les lames vibrèrent au-dessus de leurs têtes d'une note métallique dont la pureté n'avait d'égale que la lueur de la colère qui brillaient dans les yeux des deux adversaires. Le souffle court, le novice n'en profita pas moins pour déverser sa bile dans un flot de paroles rauques au visage de son injuste maître, forçant sur sa lame pour gagner les quelques secondes nécessaires à dire ce qu'il avait sur le cœur.

" La perfection est une quête que je poursuis depuis toujours. Je lutte sans relâche pour ne serait-ce qu'un jour pouvoir la toucher du doigt. Elle m'a aidé à survivre jusqu'à aujourd'hui, à gagner des combats pour la Ligue ! Vous n'avez pas le droit de contester cela ... "

Les tranchants déstabilisés s'affaissèrent et Nikolaï recula pour reprendre son souffle. C'était sans compter sur l'énergie inépuisable de Ra's al Ghul qui réprimanda sans ménagement ce relâchement d'une prise martiale que le jeune homme ne put contrer, malgré la torsion rageuse de ses bras. La sentence tomba, inexorable. Le front de son adversaire rencontra le sien, le laissant s'affaisser dans son étourdissement sur le sol. Sonné, Hôma gardait cependant le sabre dans sa poigne comme on tient à la vie.

Il voyait le maître le considérer avec un air méprisant. Le Chef de la Ligue n'hésiterait pas à supprimer un membre de la ligue inapte qui en plus d'être inutile pourrait gâcher l'action des assassins. Hôma en était conscient depuis le début de sa formation. Le bien suprême était en jeu. Mais il n'était pas question d'abandonner, de se laisser tuer. Hôma était prêt à tout donner pour l'idéal de la Ligue, il avait le droit de plaider sa cause. Il en faisait partie, c'était sa place. Il n'avait nulle part d'autre où aller. D'un dégagé énergique, il bondit comme un diable et se réceptionna dans un développé qui contourna la position du maître.

" Je ne danse pas ! Je me bats pour exiger LA JUSTICE ! "

S'écriant cela, il repartit rageusement à l'attaque, ferraillant vicieusement sur les points secondaires, plus faciles à atteindre, moins dangereux à exécuter, et surtout dans le but de faire mal. Les arabesques de sa lame se faisaient de plus en plus sournoises, multipliant les dégagements, les angles, cherchant à forcer la garde adverse pour mordre de son fer les bras, les tempes, les rotules, les muscles de mobilité. La chorégraphie délirante ne laissait aucun répit. Le sang qui coulait le long de sa jambe, il devait le faire payer au prix du sang.

Au bout d'un moment, le griffon iranien serra les dents et étouffa un cri d'exaspération en constatant que la garde du maître était pratiquement inviolable. Il adressa un fulgurant coup de pied retourné droit dans le plexus solaire du Maître, puis se déroba vivement pour éviter la contre-attaque qui ne manquerait pas de répliquer. Il commençait à sentir l'ivresse de la haine. Ce qu'il haïssait ne pas avoir la force nécessaire à faire flancher le maître. Ce qu'il pouvait se mépriser d'être aussi faible. Et qu'il était bon de chercher l'oubli sur ses ailes écarlates de la vengeance. Avec un rire exprimant autant la joie furieuse que l'amertume du désespoir, Hôma feinta, recula pour mieux bondir et fondit sur son invincible adversaire, le fil de sa lame dirigé entre les deux yeux de la Tête du Démon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Ven 25 Juil - 19:24

Enfin, le novice comprenait, agissait et avançait comme un vrai membre de la Ligue, cette recrue était sans nul doute un homme prometteur. Quant à la qualité de ses coups d'estoc, il savait manier le sabre c'était clair mais rien n'empêchait un ennemi plus sournois que lui de le tuer, par conséquent, le Démon repoussa encore et encore les limites d'Hôma, la haine contenue en lui lui faisait avouer qu'il était capable de mieux faire, quoi qu'il arrive. Seulement, Hôma avait un avantage que le Démon n'avait pas, bien qu'il connaisse encore les bains dans les puits célèbres de Lazare: La Jeunesse. La précision de ses coups variait et ces derniers étaient violents et agressifs, comme Ghul l'attendait. C'était magique, c'était le premier débutant capable de repousser ses limites jusqu'à plus soif. Il suffirait à Ra's d'utiliser toute sa haine pour vaincre le jeune mais le Démon préféra considérer son adversaire allié. Peut être ce combat allait-il se solder par une distinction bien méritée. Il était l'heure pour Hôma d'être récompensé de ses efforts.

On le savait, Gotham City était vouée à la colère des cieux si elle ne suivait pas une voie plus saine pour elle-même. La Ligue des Ombres n'avait, durant deux années, aucun relâchement suite au combat de l'Injustice. Talia et Ra's s'étaient engagés à faire respecter la Justice dans le respect des Hommes et dans l'assurance de l'Harmonie nécessaire à la Planète. Peut être était-il l'heure de confier sa première mission à Hôma. Mais ce dernier devait être accompagné, c'était sûr et certain... Ra's commençait à bien réfléchir. Avant d'entâmer le coup de grâce pour le novice, Ra's, qui voyait la jeune recrue foncer sur lui, para le sabre avec son protège-poignée et attrapa le débutant part les cheveux, sans ménagement, il l'envoya contre le mur de pierre et enfonça son épée destinée à l'entraînement dans le sol dur et sec de la caverne.

« Il suffit, Hôma! Ton entraînement est terminé!!! Tu es un bon apprenant mais il est maintenant l'heure de prouver que, sur le terrain, tu es digne d'autant de louanges! Si tu réussis ton épreuve, tu sauras ce qu'est le privilège de faire partie intégrante de ma garde personnelle, celle de la tête du Démon... Il sera bientôt l'heure de la Renaissance, mais pour l'instant, nous devons prévenir Gotham du danger perpétuel dans laquelle elle est plongée! Accompagné de 5 membres de la Ligue, va au bâtiment central de la ville, celui qui gère tout l'administratif corrompu et accompli ta première purification. Voici, sur cette pierre là-bas, 5 explosifs. Ils s'accommoderont à merveille avec la façade de la mairie de la cité, Gotham la Nouvelle. Cette dernière est dirigée par des monstres qui utilisent la justice et se moque d'elle pour arriver à leurs fins, leur existence immonde doit être une chose à considérer... Pars maintenant et ramène moi une preuve de ta réussite! Ensemble, nous la Ligue, nous purifierons la ville... »

Ra's Al Ghul, après avoir montré les explosifs à Hôma, se dirigea, dans l'ombre, pour aller méditer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les novices...   Sam 26 Juil - 21:57

L'épreuve était difficile de par la remise en question qu'elle imposait. Hôma avait du chemin à faire pour donner une réplique valable au Chef de la Ligue. Celui-ci se donnait le luxe de penser, il était ailleurs. Il n'était même pas entier au combat. Sur les lèvres du démon flottait un sourire ambigü, était-de du sarcasme ou du contentement ? aveuglé par sa hargne, Hôma y voyait de la moquerie, et n'arrivait plus à s'arrêter. Il y passerait peut-être, mais il effacerait ce sourire du visage de son adversaire.

Alors qu'il portait le point final de son assaut, Ra's al Ghul leva simplement le bras et dévia la lame d'un simple revers. Les yeux écarquillé de surprise, Hôma sentit la lame lui échapper des mains. Il n'aurait jamais pû imaginer qu'un impact de cette nature puisse avoir de tels effets.  Désarçonné, le disciple perdit l'équilibre et se rattrapa de justesse sur les bras et les genoux, rentrant la tête pour éviter la lame perdue. Elle retomba bientôt sur le sol dans un tintement sonore.

Hôma était sur le point de faire une roulade et de se précipiter en direction de la source du bruit pour récupérer son arme, mais une main se saisit de ses cheveux. Un grognement de protestation s'échappa de sa gorge, et il tenta de se dégager de l'emprise du Chef de la Ligue qui le traînait sur le sol crasseux, avant d'être enfin relâché ... finissant piteusement sa course contre un mur. Il grimaça tandis que Ra's al Ghul déclarait que l'entrainement était fini.

" Je ... "

C'est à peine s'il eut le temps de prononcer le premier mot de cette phrase qui mourrut sur ses lèvres en même temps que son corps lui rappelait douloureusement sa situation de vaincu. Jamais maître d'arme ne lui avait fait subir ce genre de traîtement, et à vrai dire c'était davantage la frustration de ne pouvoir continuer qui lui rongeait les entrailles. Sonné par ce retentissant échec - dans son souvenir il n'avait pas réussi une seule touche - il faillit passer à côté de la teneur du message du Maître et tourna un regard encore désorienté sur les explosifs que Ra's al Ghul lui désignait.

Avant même qu'il n'ait pû répondre, le maître était reparti pour méditer. De toutes façons, Nikolaï aurait bien eu de la peine à le saluer dignement. Il ramassa avec lassitude son harnais et chargea ses bras de la marchandise, avant de s'en aller, ayant pris soin de s'incliner une dernière fois en direction de l'ombre où avait disparu le maître.

Il choisit lui-même les hommes qui devaient l'accompagner, et donna leurs noms à l'un de ses peu nombreux amis qui se mit en quête de les avertir. Ils venaient tous de chez le même maître d'armes, sauf celui qui manipulerait les explosifs. Au moins, avec ces compagnons dont la fidélité à la Ligue était sûre, il savait à quoi s'attendre. Pendant que ses compagnons se préparaient, Hôma profita de ce répit pour nettoyer l'entaille de sa jambe et de faire un bandage.

Ce faisant, il réfléchit à cette brève mais intense passe d'armes et prit enfin le temps de peser le bon et le mauvais de cet affrontement. Les choses n'étaient pas aussi négatives qu'il y paraissait. Cette colère, jamais il n'aurait osé en faire usage sur une personne incapable de le contenir. Pas avec le souvenir de sa folie qui l'avait conduit à tuer le compagnon de sa mère. Mais il avait eu la chance de lui laisser libre cours grâce au Grand Maître. Il devait trouver davantage d'adversaires pour l'apprivoiser, la domestiquer et en faire l'esclave de ses objectifs. Il devait devenir plus fort, pour la Ligue.

Malheureusement, il n'avait pas le temps d'y penser pour le moment. Il fallait désormais imaginer les détails de sa prochaine mission. Et il explora mentalement toutes les possibilités tout en rangeant soigneusement le matériel dans des sacs de sport de la réserve, en attendant que ceux qu'il avait demandés viennent le rejoindre. Ra's al Ghul lui avait donné des responsabilités. Il allait devoir plonger plus que jamais les mains dans le cambouis, mais en même temps, le Chef de la Ligue laissait entendre par là qu'il méritait peut-être sa confiance. Au fond, il devait avoir fait quelque chose de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les novices...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les novices...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: