Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nikolaï Yanin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 10:20



DOSSIER N° : 317yaninnikolai6630


Nom : Yanin
Prénom : Nikolaï
Alias : Hôma
Sexe : M
Nationalité : américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 20 décembre 1968
Lieu de naissance: Gotham City
Rhésus: AB+

Orientation sexuelle : hétérosexuel
Situation familiale: célibataire, n'est plus en contact avec sa famille depuis cinq ans
Autre information: ex-danseur étoile du Gotham Opera Ballet  


Génétique du patient
Taille : 1m89
Poids : 81 kg
Description physique du sujet :

Physiquement, Nikolaï Yanin aurait eu toutes les chances de faire une belle carrière au ballet de Gotham. Grand, sombre, avec une silhouette assez fuselée, il offrait un parfait contrepoint pour nombre de ses partenaires de scène. Malgré sa démission au Gotham Opera Ballet, il n'a pas perdu de sa forme et a peut-être même un peu gagné en masse musculaire, le diable sait pourquoi puisque désormais il occupe un simple emploi d'attaché culturel de la ville.

Ce que l'on peut dire de ce faux blond c'est qu'il a un bon contrôle de son image et de son apparence dans le milieu de la culture. Sa coupe de cheveux qui détonne avec son type physique est la seule excentricité qui le distingue. Il se contente pour le reste de vêtements et accessoires assez sobres, dans les tons gris anthracite, qui mettent en valeur son teint cendré de métisse. En réalité, malgré son nom d'origine slave (et il a une ascendance russe par sa mère), on devine une parentée orientale.

Dans la ligue des ombres, on sait qu'il a de la famille en Iran. C'est d'ailleurs là-bas qu'il a été recruté, et son alias pour faire honneur à ses ancêtres persans est le Hôma, le griffon fabuleux de la mythologie iranienne. Cependant, cela reste un nom de code utilisé pour les communications confidentielles. Au yeux d'un profane, rien ne le démarque réellement des autres lieutenants de l'ordre. Pas de symbole visible, pas de tatouage pour signifier cette deuxième vie, il dissimule son visage avec une cagoule, porte une combinaison sombre  renforcée avec grosso modo les accessoires habituels.

Évolution notable du sujet : Magnifique cas d'école du complexe d'Oedipe, le sujet a détourné son attachement affectif déçu à sa mère pour se mettre au service d'un idéal raisonnablement impossible à atteindre et indéniablement mortifère. Semble stabilisé dans le cadre de la puissante idéologie de la ligue des assassins, voue une grande admiration aux têtes de l'organisation.  



Profil psychologique
De prime abord, Nikolaï est une personne très agréable, qui évite de contredire son interlocuteur, très tolérant et constructif. Il n'a rien d'un intégriste qui exprime continuellement un dégoût de la société par des sermons.  De même, dans sa double vie nocturne, il reste aussi prudent et évite de s'engager ouvertement. Il ne tue ses cibles que si on lui en a donné l'ordre ou s'il n'a pas d'autre choix. Il le fait alors de manière discrète, de la manière la plus froide et dépassionnée possible.

Très prudent sur ses véritables opinions, il est pourtant un idéaliste dans l'âme. Persuadé que la civilisation est dans une impasse, il pense qu'un jour viendra où il faudra faire face à la nécessité d'un renouveau, un renouveau dont il a accepté d'être l'un des acteurs. En réalité son apparente douceur de caractère cache une grande colère et la violence couve sous la patience et la discipline salutaires que lui a enseignées la ligue des ombres.

Depuis qu'il en est membre, il considère qu'il doit à l'ordre le privilège de ne plus être un jouet de ses sentiments et de ses angoisses et d'avoir réellement un but dans sa vie. Pourtant, il lui a toujours été difficile de prendre de grandes décisions pour lui-même, et il préfère s'en remettre au jugement de ceux qu'il respecte plus que tout au monde, autrement dit les têtes pensantes de l'ordre pour lesquels il est d'une grande loyauté.



Antécédents et suivi du patient
Le patio respirait la quiétude à cette heure de la nuit. Comme de coutume, pas un seul nuage n'éteignait l'éclat vif des astres dans le ciel du désert iranien, il commeçait à faire froid. Profitant de l'instant présent, Nikolaï écoutait le son apaisant de la fontaine de l'atrium. C'était une belle et ancienne demeure que celle du maître, simple, mais il faisait tout simplement bon y être. Enfin, son mentor arriva, ayant achevé ses derniers devoirs de la journée. Le jeune membre de la ligue des ombres avait l'impression que le sage réfléchissait ses mots avant de s'adresser à lui. Il aimait cette manière posée de son ainé de s'occuper d'une chose après l'autre, de parler calmement et sans se presser.

" La dernière tâche que je t'ai donnée s'est parfaitement déroulée. Tu n'as pas laissé le moindre indice. Deneb est retourné sur les lieux pour s'en assurer. Je dois dire que je suis satisfait, je ne m'étais pas trompé à ton sujet. "

Le maître s'arrêta au bord du bassin et marqua une pause pendant un instant. La sérénité de son visage pourtant marqué par le temps et les épreuves étonnait toujours Nikolaï. Il avait l'impression que la fin du monde pouvait arriver que ce visage-là resterait aussi calme que ce soir de quiétude. L'ex-danseur s'inclina et murmura modestement :

" Je n'ai guère de mérite, j'ai fait ce que vous m'avez dit de faire, j'ai mis en pratique ce que vous m'avez appris. "

" Bien sûr, et ce savoir transmis par la ligue de siècle en siècle est sans doute un pouvoir d'action hors pair lorsqu'il est utilisé à bon escient. Mais justement, là est toute la question. Tu n'es pas comme nombre de nos membres qui s'en tiennent à des ordres très simples et font de leur mieux pour réussir leur tâche sans erreur. Je t'ai dit lors de la cérémonie de ton épreuve finale que ta véritable formation ne faisait que commencer. Et mon enseignement n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd, semblerait-il. A chaque mission tu apprends un peu plus et tu sais t'adapter en conséquence. Et pourtant, tu restes discipliné et conforme à ce que la ligue attend de toi. Viens et raconte-moi à nouveau ton histoire ... "


Le patriarche invita son élève à s'installer à côté de lui sur les tapis kilin au sud de la petite cour, et la conversation continua à mi-voix à la douce lueur d'une lampe à huile.

" Je suis né à Gotham City, ma mère était danseuse de ballet. Elle s'est éprise de mon père, alors maître de ballet. Bien qu'il ne lui ait jamais promis de se mettre en couple avec elle, elle tomba enceinte de moi et décida de renoncer à sa carrière pour s'occuper de moi. Je n'ai toujours pas rencontré mon père, mais je sais qu'il nous envoyait toujours de l'argent pour nous aider à vivre.

Je suis entré à l'école de danse dès l'âge de 11 ans, je ne sais pas si autre chose aurait été envisageable pour moi. C'était ce que ma mère souhaitait. Ensuite, j'ai été engagé au ballet de l'Opéra de Gotham. J'avais de l'ambition et de l'intérêt pour ce métier - et j'avoue que je suis toujours intéressé par la question de l'esthétique du mouvement. A force d'entraînement et de volonté j'ai grimpé un à un les échelons du cursus. Je me souviens être devenu soliste pour le rôle de Crassus dans le spectacle de Spartacus, j'avais 19 ans."


Songeusement, Nikolaï s'interrompit. Il ne s'en était pas rendu compte jusque-là mais tout cela lui semblait avoir été une autre vie. Ce en quoi on lui avait appris à croire alors, ce qu'il vénérait, il savait aujourd'hui que c'était des frivolités parfois même teintées de la corruption du monde moderne. En revoyant les enregistrement de ses performance il était pris de dégoût par la bassesse de la chorégraphie raccoleuse de ces spectacles. Et tout cela se terminait par ce qui aujourd'hui semblait comme une conséquence logique.

" Lorsque j'ai été nommé danseur étoile à la fin des représentations d'un ballet monté sur le livret de Coppélia, ma mère a décidé que j'étais trop âgé pour que l'on vive ensemble. Elle avait trouvé un compagnon à l'époque et elle s'est installée chez lui, me laissant vivre seul dans l'appartement où nous avions vécu plus de vingt ans. J'étais faible à l'époque. Même si j'ai fait mine d'accepter son choix, d'être enchanté de son nouveau départ, j'étais ... déchiré à l'intérieur, je ne vois pas d'autre mot pour décrire honnêtement mon état.

J'ai accumulé les erreurs à la compagnie, et au bout d'un certain nombre de fautes professionnelles, j'ai reçu un blâme. Ce n'est qu'à ce moment que je me suis décidé à aller demander le soutient de ma mère. Elle n'était pas à son appartement ce jour-là, je suis tombé sur son compagnon. La jalousie et la colère ont été les plus fortes. Nous nous sommes disputés, et je l'ai fait trébucher la tête en arrière sur une table basse. Il est mort sur le coup, la nuque brisée."


La voix de Nikolaï était grave, mais dénuée de sentiment de chagrin ou d'apitoiement. Cette blessure-là s'était refermée, avec d'autres. Son interlocuteur acquiesça, il connaissait déjà cette histoire, c'était lui-même qui avait aidé le novice à tourner cette page de son histoire. Le sage était simplement satisfait de constater que ce crime appartenait au passé.

" Tous les membres de la ligue n'ont pas les mains pures et blanches lorsqu'ils sont amenés à nous rencontrer pour la première fois. Ceux-là ont reçu un avertissement et savent ce qui les attend s'ils s'écartent du droit chemin. Cette faute doit désormais être une source de force et de fermeté pour toi."

Nikolaï ferma les paupières pour marquer qu'il avait compris. Il continua son récit sur un ton égal, encouragé par l'approbation de son mentor.

" C'était accidentel mais j'avais tout de même tué cet homme. Et je ne me suis pas dérobé à la justice. La scène avait été vue par les voisins de l'immeuble d'en face. Ma culpabilité ne fit aucun doute devant le tribunal, seul la reconnaissance d'aliénation passagère atténua le verdict. Je purgeai ma peine dans cette prison tristement célèbre, Arkham. Au sortir de cet endroit je ne savais trop vers qui me tourner. J'avais tué le compagnon de ma mère, et je ne me voyais pas rencontrer mon père dans une telle situation. Bien sûr, j'avais perdu mon travail.

Je voulais laisser tout ce passé derrière moi, en apprendre davantage sur mes origines. Alors, je me suis renseigné sur mon père et sa famille. J'ai appris qu'il avait émigré d'Iran mais que les siens étaient restés là. J'ai pris un billet d'avion avec mes dernières économies, et je suis arrivé dans le pays. J'ai rencontré mes grands parents sans leur dire qui j'étais, mais je crois qu'ils ont bien deviné mon identité. Ils ont compris que j'avais besoin d'aide pour sortir de mon cauchemar. Ces gens de bien m'ont adressé à leurs amis, qui m'ont conduit à la ligue.

Avec la ligue, j'ai désappris tout ce que je savais, ou ce que je croyais savoir, tout ce qui obscurcissait ma vue. J'ai ouvert les yeux sur la corruption qui s'étendait sur l'humanité, qui s'insinuait jusque dans les coeurs les plus innocents. La civilisation est devenue inexorablement prisonnière des vices érigés en lois, et s'est transformée en une société dangereuse pour l'humanité entière. J'ai alors pris les armes et appris les arts martiaux, l'art d'être invisible aux yeux des non initiés, d'agir en silence, sans colère, sans peur, avec comme seul sentiment la détermination."


En quelques phrases, Nikolaï avait résumé des mois d'apprentissage intensifs, encore plus difficile que celui de la danse au plus haut niveau, et d'autres mois de missions dans le désert. Son maître hocha la tête et posa sa main sur l'épaule de son apprenti.

" Je suis content mon ami. Je suis content parce qu'aujourd'hui, j'entends dans ta voix que tu es prêt. Ecoute-moi : notre ligue a besoin de nouveaux bras sur un front idéologique qui lui tient à coeur. Tu connais cette Babylone infestée par le crime, pour la bonne et simple raison que tu y es né. Hôma, griphon des ombres, es-tu prêt à rejoindre notre cause à Gotham ? "

Il n'eut qu'un bref instant d'hésitation qui passa comme un fantôme sur le visage du jeune homme. S'il rejoignait Gotham, devrait-il se réinsérer dans cette société qui l'avait vu déchoir ? Ce serait certainement une nouvelle épreuve, mais pour la ligue, il savait qu'il était prêt à la traverser.

" Je suis prêt. "

" Tu partiras donc dans deux jours, tu seras à la tête d'un commando de sept hommes. Une fois sur place, tu rencontreras le chef en second de notre ligue. Elle est actuellement connue sous le nom de Miranda Tate. Elle te guidera et t'apprendra davantage que je ne pourrais le faire."


Les deux homme échangèrent encore quelques mots, mais la conversation était déjà terminée. Ils se séparèrent pour prendre un peu de repos. Demain serait un nouveau jour ...



Behind the screen
Information(s) importante(s) : écrire ici
Un surnom ? Fifi
Nom de l’avatar : OC de len-yan sur deviant art.
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : non
Disponibilité pour poster ? en général, un rp par jour, c'est déjà pas mal pour moi
Comment as-tu connu le forum ? je crois que je l'ai trouvé sur Tour de Jeu
Code du Règlement :


Dernière édition par Locke le Lun 21 Juil - 22:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 10:33

Danseur étoile  Baveur 

Oui oui je sais, commentaire pas très constructif. Bienvenue et courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 12:47

Wellc'home !
En espérant que tu passeras de bons moments en notre compagnie ! \o/
On est petit à petit entrain de se faire envahir par la ligue. C'est pas bon ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 13:18

Bienvenue à toi, jeune recrue!


Que les vents te soient favorables!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 13:37

Merci merci ^^

@ Music Meister : je ne t'oublie pas, on trouvera un moyen de se faire un lien ou un rp, il y a un beau champ de possibilités vu les intérêts de nos persos.

@ Klara : mais non, c'est pour votre bien. ^^

@ Ra's Al Ghul : J'arrive ô Votre machiavélique Grandeur ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 13:47

Bienvenue à toi ;)
N'oublie pas de nous tenir au courant dès la fin de ta fiche.
Et n'oublie pas de renommer ton compte :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 22:17

Et voilà, j'ai terminé. ^^ J'espère qu'il n'y a pas d'incohérences dans cette fiche, et qu'elle sera satisfaisante. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 23:02

Très très belle présentation, jeune apprenti des Ombres.
Tu reçois mon +1. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 23:06

Tu as mon +1

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 23:09

Bravo pour cette validation, un RP me semble être nécessaire jeune recrue!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 23:21

Merciiii les chefs ! <3

Huhu, il faut fêter ça oui. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   Lun 21 Juil - 23:23

/o ǝpuoɯ ǝl ʇnoʇ ɹnod ʎɯodɯɐɥɔ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nikolaï Yanin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nikolaï Yanin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: