Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Mer 25 Juin - 19:42



DOSSIER N° : 1897BERTINELLIHELENA00140388


Nom : Bertinelli
Prénom : Helena Rosa
Alias : The Huntress
Sexe : Féminin
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 14/03/1978
Lieu de naissance: Gotham City
Rhésus: 0-

Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Situation familiale: Orpheline
Autre information: Bâtarde issue des infidélités de sa mère


Génétique du patient
Taille : 1m67
Poids : 53 kilos
Description physique du sujet :

Helena est une jeune femme plutôt petite, et pourvue, il faut le dire, d'atouts plutôt intéressants pour la gente masculine. La fausse fragilité qui transpire de sa jeunesse fait d'elle une femme qu'on approche souvent, mais qu'on fuit vite, du fait de sa verve. Reconnaissable de loin de par sa démarche chaloupée et presque féline et sa chevelure noire de jais qu'elle garde libre, Helena aime, dans le fond, attirer l'attention, mais on ne touche qu'avec les yeux si on ne veut pas se retrouver avec le poignet cassé et quelques bleus. De plus prés, on note qu'elle est ce genre de femme fonceuse et sûre d'elle. Trop sûrement pour son âge. Elle reste du genre engageante, probablement parce que ses lèvres s'ourlent souvent d'un infime sourire qui la rend sympathique.
En fait, seuls ses yeux nuisent à cette engageante sympathie . Deux billes gris acier que certains beaux jours font dévier sur un bleu terne. Ces prunelles suintent une colère mal retenue et peu peuvent se vanter de pouvoir les fixer sans ciller.
Côté vestimentaire, la demoiselle a des goûts simples, tout ou presque lui convient à condition de respecter deux règles simples : pas trop voyant, pas trop provocant. La décence est une des rares limites qu'elle cherche tout de même à ne pas franchir. Ou pas trop souvent, du moins.

Côté uniforme de sortie nocturne, la donzelle est bien moins sobre, s'autorisant une tenue beaucoup moins couverte. Un haut très prés du corps, relié à un minishort tout aussi moulant qui couvre ses fesses. Ses longues jambes sont masquées par de longues cuissardes à quatre-vingt-dix pour-cent recouverte de sangle et des protections. Le même principe est adapté à ses bras, couverts de gants longs et caparaçonnés de la même manière. Ses épaules se couvrent d'une cape, laquelle a divers rôles, autant défensif qu'offensif. À sa taille, vous trouverez une ceinture sanglée, bardée de pochettes dans lesquelles la jeune femme garde ses diverses petites surprises. Des lots des dagues, chausses-trappes et autres pièges fourbes, mais efficaces. Helena ne se soucie pas des dégâts qu'elle inflige. Sa compassion pour ceux qu'elle combat n'existe pas. N'oublions pas que c'est une certaine colère qui la pousse à agir.
Huntresse garde l'anonymat grâce à un masque qui ne couvre que son visage, et garde ses cheveux libres. Elle ne souhaite pas se couvrir totalement, et préférant de loin le confort de pièces d'armures rares et légères plutôt que des protections trop lourdes et contraignantes. N'oublions pas que l'intéressée est plutôt petite.
La chasseresse ne sort jamais sans ses fidèles armes. Un Bô solide qu'elle ne manie comme personne, et une arbalète de petite taille à la puissance modérée.

Évolution notable du sujet : Héléna en est actuellement à ses débuts. Jeune et fougueuse, elle se focalise sur sa propre revanche et combat principalement les petits crimes, à défaut d'avoir assez d'ambition pour en faire plus. Elle cherchera probablement, plus tard, à se ranger du côté d'autres Justiciers, et peut-être qu'une bonne âme saura lui apprendre la mesure et le tact.



Profil psychologique
Furieuse vengeresse, Huntress est une fillette brisée et choquée par des épisodes traumatiques vécus très – trop – jeune. Son mutisme et un caractère trop têtu aura fortement desservi à la jeune femme qui n'a fait que s'enfoncer dans une spirale malsaine et violence qu'un terrain familiale basé sur des actes mafieux n'aura fait que renforcée. Assez pour qu'elle en vienne à confondre vengeance et Justice. De ce fait, elle ne combat pas le crime, elle cherche à le détruire. Cette colère qui la domine lui fait toutefois oublier totalement que tout n'est pas noir ou blanc. Elle a hélas rencontré le pire, et ne cherche pas à se dire qu'il y a parfois des gens qui n'ont pas d'autre chose. Helena est aussi intransigeante que violente, elle n'a aucune pitié pour ceux qu'elle affronte, tant et si bien que tuer ne la dérange pas le moins du monde. Les criminels ne sont pas à plaindre, ils ne méritent, à ses yeux ni clémence, ni rédemption.

Coté sociabilité, la jeune femme n'a pas un mauvais fond. Elle essaye ardemment à se faire accepter, mais son caractère – trop – bien trempé lui joue des tour. La native de Gotham n'accepte pas qu'on dépasse  ses limites. Elle décide de tout, et se braque très vite. Le problème étant que la donzelle est loin d'être une tendre et qu'elle ne permet pas l'erreur. Le retour de bâton fait toujours mal. On ajoutera qu'elle a ce côté scout toujours prête à défendre qui le mérite et qui le veut, menant parfois à des situations particulièrement compliquée, imputable au sang chaud de la miss.



Antécédents et suivi du patient

Alors qu'elle s'apprête à faire une nouvelle sortie, la Chasseresse se permet un détour au travers de son appartement, et vient ouvrir le carton, de la taille d'une boîte à chaussure qui lui sert à regrouper les papiers qu'elle a pu regrouper et qui la concerne. Elle n'a pas d'album photos, pas de cadre sur lesquel elle figure, gamine, aux côtés de parents souriant et aimant. Hélena est bien au delà de cette image simpliste et fantasmée de la vie de famille. D'une main ferme malgré le nœud qui comprime son estomac, elle empoigne la pile de papier, et sort les premiers qui viennent. Si elle n'est pas du genre studieuse, elle aura quand même rangé les bribes de sa vie dans un ordre chronologique.

Spoiler:
 

Les derniers mots inscrits dans ce compte rendu retapé à la machine la font frissonner d'horreur. C'est de là qu'elle puise une partie de sa force, dans la colère qu'elle éprouve. C'est ainsi qu'elle ose parcourir les rues et pourfendre les petites frappes. Elle adore s'en prendre aux proxénètes violents, leur briser des os est un vrai plaisir. Les petits groupes qui attendent les filles qui rentrent de soirées, aussi. Ceux qui font les poches, et qui tripotent parce qu'une blonde seule ne se défend pas. Elle, elle est là pour les traquer. Une monstrueuse et violente Chasseresse.

Spoiler:
 

Amnésie. Le mot la fait rire. D'autres psychiatres et psychologues se laisseront berner. Pourtant elle se souvenait de tout, mais elle savait, déjà gosse, qu'elle ne devait pas en parler. Jamais. Faire comme si ce n'était pas arrivé. Elle voulait qu'on lui fiche la paix à l'époque. Aujourd'hui, elle s'en régalait, de cette haine. Si les mots sont toujours aussi difficiles à lire, ils n'en restent pas moins utiles. C'est eux qui transforment son sang en lave, qui la font bouillonner.

Spoiler:
 

Ses dérives scolaires commençaient déjà à l'époque. Elles n'a toujours pas su s'adapter. Aujourd'hui, dix-sept ans, Hélena est toujours la même gamine impulsive, toujours prête à défendre la veuve et l'orphelin... en fracturant mandibules phalanges et os longs s'il le faut. On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs, dit-on. Et si la violence ne résoud rien, c'est que l'on est pas assez violent, rétorquerait-elle.

Spoiler:
 

Le Docteur Moka était pourtant passé à côté du caractère furibond de sa patiente. La jeune Bertinelli ne le lui reprochait aucunement. Elle avait joué là dessus. Elle avait espéré qu'on ne la comprenne pas. Qu'on la laisse tranquille. Elle voulait être tranquille, faire mûrir sa vengeance en elle. Le résultat aura donné ce qu'elle est aujourd'hui.

Spoiler:
 

Et puis, alors que le souvenir de la psychiatre lui arrachait un petit sourire en coin, le document suivant la replonge dans son univers de guerrière furibonde et vengeresse. Le meurtre de ses parents avait été d'une violence incroyable. La porte qui vole en éclate, cet homme qui entre, armé d'une hachette, et qui frapper son père d'abord, avant de retourner son arme sur sa mère. Hélena, stupéfaite n'avait même pas pu pleurer. Si elle avait été capable de se défendre. Peut-être n'aurait-elle pas pu croiser le sourire moqueur du tueur qui lui laissait la vie sauve. Son index qui lui barre les lèvres pour qu'elle se taise, avant qu'il ne parte, tranquille, hilare, semant derrière lui une touche de piano et une tulipe sur le tapis de l'entrée.  

Finalement, elle avait été envoyée en Italie. On avait tempéré ses ardeurs en la laissant se mettre aux arts martiaux. Seulement aucun maître d'armes n'avait été capable de l'apaiser. Elle restait une boule de rage, fougueuse et inarrêtable. L'ardeur et la minutie de ses entraînements n'avaient d'égales que sa farouche envie de revanche. Elle avait été une élève assidue dans une infinité de domaines. Ses seules passions s'orientant autour des sports. En grandissant, elle avait pu voyager pour se perfectionner, et puisque dans les secrets de famille on cachait des talents d'assassins, on la forma à autre chose. On lui enseigna la traque, l'art de disparaître, qu'elle s'empressa de combiner avec ses connaissances martiales. De ses huit ans à ses quinze ans, Helena ne s'était jamais arrêtée d'apprendre.

Alors il fut temps pour elle de revenir dans le Nouveau Monde. Elle avait abandonné à regret l'Europe et c'est sous la protection de Sal, un garde du corps quarantenaire qu'elle était revenue aux États-Unis. À New York, pour commencer. Gotham l'effrayait encore trop pour qu'elle s'y risque d'emblée.


Spoiler:
 

Pourquoi elle avait gardé ce papier là ? Griffonné de sa main, un matin alors qu'elle avait décidé de sécher. Elle avait utilisé ses connaissances et celle de Sal pour infiltrer les téléphones de ces deux crétins. Son premier viol de vie privée.

Spoiler:
 

Cette lettre la fait rire de nouveau. C'est vrai qu'elle se battait souvent. Trop, concrètement. Encore maintenant, Helena n'est pas le genre de femme qu'on cherche, bien que sa réputation est loin d'être faite.

Spoiler:
 

Cet échange aussi est important pour elle. Assise sur son lit, elle relit plusieurs fois. On lui dit rarement merci. En fait, on lui dit assez rarement des trucs sympas. Elle est un aimant à emmerdes, pas un aimant à sympathie aussi est-elle toujours aussi souriante quand elle lit ces mots là, bien qu'elle regrette l’âpreté de sa réponse. Seulement c'était nécessaire. Mieux valait qu'on l'oublie et qu'on ne sache rien d'elle.

Spoiler:
 

Son sourire revient quand elle relit la lettre de son vieil ami. Il la connaissait par cœur, lui aussi. Il lui avait offert une chance de retourner à l'université. Celle de de Gotham. Il lui avait aussi légué sa moto, celle qu'elle avait repeinte en partie et qu'elle utilisait de temps à autre. Des fois, il lui arrivait de se demander ce que devenait son ancien mentor et l'un de ses rares vrais amis. Qu'il profite du vin des coteaux italiens, ce vieux loup...

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Ce dernier article, elle le garde probablement pour l'humour du journaliste. Le nom est coupé, mais elle imagine que Knox peut sans problème se cacher derrière ces mots là.




Behind the screen
Information(s) importante(s) : /
Un surnom ? C'est à votre convenance
Nom de l’avatar : Huntress
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Non
Disponibilité pour poster ? Régulière
Comment as-tu connu le forum ? Le bouche à oreille ;)
Code du Règlement :


Dernière édition par The Huntress le Jeu 26 Juin - 0:11, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Mer 25 Juin - 20:35

Les hommes, faites gaffe à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Mer 25 Juin - 20:38

Huntress !!
Wellc'home et bon courage pour la suite de ta fiche ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Mer 25 Juin - 21:45

Bienvenue Huntress o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Mer 25 Juin - 21:54

Bienvenue Helena. Je suis impatiente de te voir en action
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Mer 25 Juin - 22:19

Bienvenue parmi nous et courage pour ta fiche. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Jeu 26 Juin - 0:13

Merci à vous tous, c'est sympa o/

Je pense que la fiche est terminée, sinon. ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Jeu 26 Juin - 0:32

Bienvenue *_*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Jeu 26 Juin - 1:58

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Jeu 26 Juin - 9:18

Très belle présentation, tu as ma validation !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   Jeu 26 Juin - 9:29

Et tu as la mienne !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Helena Bertinelli - Chasseresse rancunière [ termnée! ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: