Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Thanksgiving [Poste Unique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Thanksgiving [Poste Unique]   Jeu 28 Nov - 0:01

On peut dire que la Famille Falcone savait s'entourer.
Ce n'était pas à proprement parler des membres de valeurs de la famille Falcone, mais ils agissaient en fonction de nos contrats et en fonction de ce qu'ils devaient faire. Ils étaient grassement payés par le Romain, et c'était tout ce qui comptait actuellement. Bien entendu, ils avaient aussi des contrats avec les autres familles, comme les Skeevers, les Maroni ou les Viti, mais les Falcone étaient 70% de leurs contrats.
Ils étaient cinq, et leur chef s'appelait Mickey, surnommé affectueusement "La Fouine". Ils avaient eu un contrat, éliminer une cible qui devenait gênante, la chose fut faite dans les règles. Chacun des membres avait sa fonction première et savait pertinemment comment il devait frapper, ce n'était pas un cas de conscience, mais l'amour du travail bien fait. Comment le dire d'une façon plus simple ?
Bref, ce soir-là, c'était Thanksgiving, et comme le patron avait été généreux avec l'équipe des cinq, ils allèrent s'en fourrer plein la lampe dans un petit restaurant dans le quartier le plus chic de Gotham City en matière de nourriture : Otisburg, destination Le Gratte-Ciel. Un restaurant des plus agréables et des plus luxueux. Comment ne pas résister ? Surtout quand c'est le Romain qui arrose volontiers.
Bien entendu, "Les Cinq" avaient suffisamment passé de temps en garde-à-vue, niant leurs actes et bien entendu, ils avaient préparé des défenses en béton, appuyés par des témoignages bidons des hommes à Falcone. Tout allait bien et les vingt-quatre heures d'arrêt passèrent. Le procureur et leur avocat leur rendit la liberté et notre Quinte d'hommes de main enfilèrent leurs plus beaux costumes pour aller déguster la plus belle des dindes dans un des meilleurs lieux de jouissance de la ville. La vie était parfaite n'est-ce pas ?

***********

Bientôt 21 heures, je regarde ma montre avant de fixer le grand bâtiment qui s'étale devant moi. Un chapeau feutre sur la tête, mes lunettes violettes sur le visage, et ce grand imperméable qui camoufle le moindre de mes mouvements, je suis presque incognito et encore heureux, personne ne peut voir mon visage sous ce grand chapeau. J'ai bien étudié mes cibles et celles-ci me semblent parfaites pour mon premier coup d'éclat.
Moi, Alberto Falcone, le fils prodige de la familia, je vais sceller mon destin en tenant la ville en haleine pendant un très long moment. Le destin révèlera ou non si je suis un grand visionnaire, un précurseur, l'innovation même du crime à Gotham, usée par une criminalité en perte de vitesse. Je suis le renouveau de Gotham City, j'incarnerais la page suivante de la ville. Bien entendu, mon scénario est déjà établi, les victimes ont été faciles a choisir, et bien entendu, je m'attend à beaucoup de mystification derrière mes actes. Personne ne saura jamais que le bon Alberto Falcone est le mystérieux tueur.
Dans ma poche, je sens la petite corne d'abondance que je laisserais sur la scène du crime pour symboliser mes attaques. Chacun de mes crimes sera ponctué par cette mimique, ce toc. Le tueur de jours de vacances ? Non, trop long. Le tueur de fêtes ? Non, trop banal, et en anglais ça pourrait donner quoi ? "Holiday Killer" ? Holiday ... ça sonne plutôt pas mal, ça évoque la peur de vivre un jour de fête. Avouons que la chose peut être anodine mais amusante.
J'étais tétanisé, je tremblai de tout mon être, mais quelque chose me disait que je pouvais le faire, que je devais profiter de cet effet de surprise pour tous les abattre. Je les voyais tous, dans la salle en train de manger leur repas. Joyeusement, batifolants, c'était agréable a voir oui, dommage que dans quelques secondes, ils seraient tous morts, tués d'une balle chacun, sans larmes versées pour les ordures.

************

Et c'est ainsi que j'entre en scène.

La terreur et la stupéfaction sur les visages de ces pourris, ils tentent de prendre leurs armes mais c'est déjà trop tard. Le bruit assourdissant est masqué par la tétine qui sert de silencieux sur le canon de mon arme. Ils meurent les uns après les autres, chacun se baignant dans son assiette. Le corps de Mickey lui, s'affale près de la dinde. Ce ne sont plus que cinq corps sans vie, dont les trous sont encore fumants. Je pose délicatement mon arme sur la table, ainsi que la corne d'abondance.
J'éprouve un bonheur incommensurable. La mort de ces tristes individus ne m'atteint pas, mais je sentais que cela me faisait du bien, je me sentais libéré, blanchi de quelque chose dont je ne voulais pas. Je me sentais .... Heureux. Je me précipitais a quitter la scène du crime. Certes, on viendrait a vite s'inquiéter de ne pas les voir partir.


Joyeux Thanksgiving à la Mafia de Gotham City !


Revenir en haut Aller en bas
 
Thanksgiving [Poste Unique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: