Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Thomas Elliot - Hush

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Thomas Elliot - Hush   Jeu 15 Mai - 16:31



DOSSIER N° : 7103ELLIOTTHOMAS0012


Nom : Elliot
Prénom : Thomas
Alias : Hush
Sexe : Masculin
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 2 Septembre 1967
Lieu de naissance: Gotham City
Rhésus: A-

Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation familiale: Célibataire
Autre information: Neurochirurgien


Génétique du patient
Taille : 1m94
Poids : 92 Kg
Description physique du sujet :Dans la foule d'un hôpital, dans la meute de la populace qui erre dans les rues glaciales de la cité, il est aisé de reconnaître notre homme. Les photographies ici et là, dans les gazettes et autres revues, ne sont que les icônes païennes, dédiées à la vénération d'autrui pour peu qu'il soit plus riche que vous, du véritable titan qu'est Thomas Elliot. Ceux qui l'ont rencontrés semblent marqués de manière indélébile par le charisme du médecin et deviennent des fontaines intarissables, crachant des flots de paroles qui gorgent encore plus l'esprit de ceux qui ne le connaissent que par les tabloïds de mythes.


Taillé comme un dieu grec, sculpté dans le marbre et le chêne, il dépasse de quelques centimètres l'homme moyen et trônant de son mètre quatre-vingts quatorze se distingue bien particulièrement parmi les individus. Les femmes amatrices de talons savent combien la moindre différence de taille semble devenir titanesque lorsque l'on est avec autrui et quand elle est naturelle elle semble encore plus importante. Chaque gramme superflu à son existence, qui n'est ni os, ni liquide, ni tissu originel est un gramme offert à sa masse musculaire. À coup d'entrainements rudes, il s'est taillé un corps athlétique, digne des fantasmes des ménagères américaines qui rêvassent encore sur le beau chirurgien sorti de leur série favorite. Le visage est celui d'un mannequin qui flamboie sur les panneaux publicitaires et il serait un modèle agréable pour tout chirurgien esthétique. Le menton est carré, la mâchoire aiguisée comme la lame d'un bistouri et dénue de tout poil. À coté d'un nez solide et droit sont incrustés deux yeux bleus comme des saphirs, surmontés de deux sourcils foncés comme l'ébène. Cependant, le chirurgien possède une épaisse crinière rousse, coiffé en arrière, dégageant un front fier, comme c'est la mode chez les hommes de goûts à notre époque. Enfin trait distinctif, il porte un collier vert en forme de cercle autour du coup, qui lui a été légué par sa mère.


Qu'il porte la blouse blanche du médecin offrant un sourire d'opale à ses patients, une poigne forte et rassurante, ou qu'il porte un manteau le protégeant de la morsure de l'hiver cruel, il se dégage de Thomas une aura rassurante. Il semble veiller sur autrui comme un protecteur paternaliste, image assez commune dans le monde médical. Sa voix est grave mais douce, profonde mais forte. Elle semble tonner comme celle d'un dieu, point vengeur mais bienveillant. Sa rhétorique est parfaite et il manie les mots comme il manie le scalpel : avec précision et force, si bien que ses proches l'auraient bien placés dans une carrière politique ou légale.


L'alter ego du docteur est beaucoup moins rassurant. Hush, ou Silence dans la langue de Molière, est un être imposant et terrifiant. Son visage est momifié par des bandages médicaux, offrant une terrible impression de vide. Les bandages sont serrés et collés à la peau du criminel, ne gardant de son visage que l'inquiétante forme. Portant un long manteau brun en cuir, qu'il laisse ouvert sur une tenue sombre portant un H sur son coeur. Il met un pantalon noir et des hautes rangers et laisse apparent les holsters de ses deux pistolets de calibre 45, mythiques colt américains qui sont devenus une tradition au même titre que Thanksgiving dans ce pays. La voix de Hush est tonitruante et effrayante et à contrairement au paisible et paternel Thomas, il est clair qu'il s'agit d'un adversaire déterminé et dangereux, prêt à tout pour arriver à ses fins. Ses gestes semblent millimétrés, répétés un nombre incalculable de fois comme des leçons apprises par coeur, que ce soit son tir précis ou ses capacités de combat au corps à corps.

Évolution notable du sujet : Génie de la chirurgie et médecin au sang froid, il se pourrait bien que toutes les informations données ci-dessus s'avèrent fausses dans un futur incertain. Dieu seul sait jusqu'à quel point Thomas Elliot pourrait modifier sa physionomie grâce à un scalpel et quelques échantillons humains. Il se pourrait bien que demain Thomas ne soit plus celui que vous avez rencontré et il pourrait disparaître sans que personne ne s'en rende compte.



Profil psychologique
Thomas Elliot est un homme paisible en apparence. Pour ceux qui l'ont rencontré, il s'agit de quelqu'un d'une grande bonté, altruiste et il semble alors l'archétype du médecin talentueux. C'est un homme généreux, qui a voué sa vie à aider les autres, à sauver ses patients, quels qu'ils soient. Cependant, pour en arriver là, il est passé par les plus grandes universités du monde et il est impossible de retirer au chirurgien sa première qualité : la détermination. Qu'elle apparaisse comme une insatiable envie de continuer, emplie d'une fanatique persévérance, comme c'est le cas dans son travail, ou qu'elle soit symbolisée par l'ignoble envie de finir le travail afin d'assouvir sa funeste vengeance, comme c'est le cas avec son alter ego. Cette détermination outrepasse toutes limites et elle est l'essence même de la vie du criminel, qui est prêt à tout sacrifier pour arriver à son but, que ce soit le point culminant de l'altruisme ou de la haine la plus pure.


Inutile de préciser qu'au delà de ça, Thomas est un être extrêmement intelligent. C'est un homme qui possède une culture assez étendue, certes en médecine et dans le domaine de la chirurgie, mais aussi dans beaucoup d'autres sujets. Il possède de très grandes connaissances en histoire et en littérature, notamment en philosophie grecque. D'ailleurs il cite souvent Aristote lorsqu'il porte l'alter-ego de Hush. C'est un excellent stratège et un fin tacticien et il est passé maître dans l'art de la guerre et la manipulation. Il peut élaborer des stratégies complexes qui nécessitent d'être un fin détective pour être découvertes et décousues.


Paisible en apparence, je suis sûr que cette phrase ne vous aura pas laissé indifférent. En effet depuis son plus jeune age, Thomas souffre de dangereux accès de colère qui lui ont même valu un passage à l'institut d'Arkham. S'il a beaucoup travaillé sur cela, il marche toujours sur une corde raide, tendue au dessus d'un précipice bouillonnant, celui de la courte folie. Ainsi le calme docteur au sang froid peut tomber brusquement dans la rage la plus destructrice, faisant fi de ce qu'il y a autour de lui, capable de blesser n'importe quel innocent qui aurait causé par malheur son courroux. Sous l'apparence de Hush, lorsqu'il passe brutalement de la face ténébreuse et calme à celle blessée et courroucée, il peut se mettre à tirer au hasard et à entraîner des innocents dans son terrible plan, le rendant particulièrement dangereux.


Dans sa construction, il est l'entité inverse du duo Bruce Wayne/Batman. Bruce Wayne est milliardaire fils de médecin, Thomas est médecin fils de milliardaire, l'alter ego du premier est né dans la mort de ses parents, l'alias du second est apparu à cause de la survie de sa mère, la croisade du chevalier noir est salvatrice, la vengeance de Hush est une spirale sans fin vers la folie. Le criminel s'enfonce terriblement, acte après acte, dans l'instabilité. Chaque pas de Thomas vers son plan machiavélique est un autre cercle infernal franchi, sans possibilité de retour en arrière. Ce drame que rien ne peut arrêter est caractéristique de l'esprit de Thomas qui se brise au fil du temps.


Tel un miroir fissuré en deux Thomas est un être brisé et complexe. Entre compassion pour ses patients qui verse de plus en plus vers un déni total du monde qui l'entoure, dévoré par sa haine de Bruce Wayne, il est un homme difficile à analyser, même pour son vieil ami. Il serait stupide de penser qu'il y a encore la moindre considération ou amitié entre les deux hommes et leurs retrouvailles ne sont qu'une facette au public pour couvrir le conflit qui se livre dans leurs coeurs. Pourtant Bruce est sans doute paradoxalement la seule personne qui lui est encore liée car dans sa course à la vengeance il semble avoir renoncé à toute relation avec quiconque et à tout concept d'amitié ou d'amour.


Outre la vengeance et la colère, Thomas porte aussi dans son coeur l'argent. En effet, il considère Bruce comme responsable de la vie qu'on lui a enlevé : une vie riche. S'il est possible qu'il ait une fois aimé et pris soin de ses patients comme il le paraît, un esprit sceptique pourrait tout à fait considérer que seul l'argent l'a attiré dans le domaine de la médecine, surtout aux États-Unis. Il s'est en effet construit une fortune personnelle grâce à sa renommée internationale dans ce milieu et reste un médecine connu et populaire dans Gotham.



Antécédents et suivi du patient
Les deux enfants étaient à peine âgés de 6 ans lorsqu'ils regardaient de leurs yeux ébahis le ciel blanc de neige de Metropolis. Au dessus d'eux, drapé dans un voile d'émeraude, survolant les toits de la ville, se montrait le puissant Green Lantern. Leurs yeux s'éclairèrent d'une lueur, mélange subtil d'espoir et d'incrédulité .Ils assistaient béats à la lutte entre héros, utilisant le feu de jade, et Icicle, terrifiant ennemi qui maîtrisait la glace. Ils dévoraient de leurs yeux enfantins la scène à la fois terriblement effrayante et rassurante du bien triomphant sur le mal, du héros triomphant sur le vilain. Heureusement, Alfred réussi à mettre la main sur eux et à les récupérer sans le moindre problème après cette escapade interdite. Certes, Thomas Wayne fut sévère, mais aucune réprimande ne pourraient gâcher le spectacle interdit qu'ils avaient vu ce jour là et qui resteraient marqué dans leurs mémoires à jamais.


Thomas Elliot était un garçon issu d'un très riche famille, presque aussi riche que les Wayne. La famille Elliot, tout du moins le chef de la famille, le père de Thomas, Roger Elliot étaient des gens qui, contrairement aux Wayne, avaient bâti une fortune familiale au fil des années et non au prix de la sueur et du travail. Ils étaient reconnus pour être peu généreux et assez secrets, loin de l'altruisme des Wayne et ne s'étaient jamais engagé dans quelque projet que ce soit. Cependant, si les deux familles n'étaient reliées que par la richesse, Thomas était le seul ami du jeune Bruce Wayne. Ils connaissaient tout les deux le poids d'être l'enfant d'une famille richissime et jouaient souvent ensemble. Thomas était comme un frère pour Bruce et ils vivaient une vie d'enfants presque normale, sous l'oeil attentif des parents de Bruce qui étaient ravis que le jeune Wayne ait enfin un ami.


Comme Bruce, Thomas était doué d'une intelligence remarquable. Son père était un alcoolique violent et sa mère, Marla, qui venait d'une famille modeste n'osait s'opposer à lui. Chaque soir, alcool après alcool, le fils Elliot recevait les coups de son père, les uns après les autres. Sa mère lui offrit une éducation lui permettant de résister passivement son père grâce aux enseignements d'Aristote. Thomas ne lui pardonna jamais cette faiblesse, cette incapacité à le défendre qu'il voyait comme un manque cruel d'amour maternel et une preuve de sa cupidité exacerbée. Thomas passait le plus clair de son temps chez les Wayne à jouer avec Bruce a des jeux de stratégie et il vainquait toujours le jeune Wayne, présentant une forte intelligence tactique même à son jeune age.


Afin de se débarrasser de ses parents qu'il déteste et d'acquérir son indépendance, le jeune Thomas élabore un stratagème redoutable. Agé d'à peine 7 ans, il réussit à convaincre le chauffeur des Eliott à ne pas travailler et coupa les freins de la voiture de son père. Ses parents eurent un accident terrible un soir qui fut mis sur le compte de l'alcoolisme de Roger. Cependant, tout ne se passa pas comme prévu et sa mère survécu à l'accident grâce au talentueux chirurgien qui était aux urgences ce soir là : Thomas Wayne. Après l'accident, Marla Elliot devint extrêmement possessive envers son fils et Thomas Elliot commença à haïr les Wayne pour avoir ruiné sa vie. Cependant, Thomas Wayne continua à s'occuper du futur Hush et à être présent pour lui, ce qui attisa la jalousie de Bruce.


Plus tard cette même année, la mère de Bruce réussi à convaincre Marla de laisser partir son fils a un camp d'été avec Bruce. Alors que Thomas était à deux doigt de se confier à son ami pour le meurtre de son père, Marla arriva totalement effrayée, lui disant que le camping été dangereux et qu'il fallait s'en allait. Quand Marla se disputait avec son fils, l'un des enfants assistant à la scène traita Thomas de "fils à sa maman" en se moquant de lui. Thomas entra dans une colère folle et frappa l'enfant à de multiples reprises, le blessant gravement.

En rentrant à Gotham, il fut hospitalisé à Arkham en raison de cet accès de colère. Son médecin référend fut le professeur Hugo Strange. Il nota chez Thomas des fortes tendances psychotiques avec des crises de paranoïa durant lesquelles il disait que les Wayne et sa mère voulaient ruiner sa vie. Il remarqua aussi un risque de sociopathie dangereuse et violente. Mais plutôt que de le garder comme patient à Arkham, il trouva le garçon intéressant et le laissa partir, le déclarant saint d'esprit après quelques mois de traitement. Lorsqu'il sortit d'Arkham, Bruce était devenu orphelin et en son for intérieur, il pensait que justice avait été faite.


Alors que Bruce était parti a l'étranger pour s'entraîner, Thomas était obligé de s'occuper de sa mère, atteinte du cancer, qui lui promettait de lui payer des études de médecine. Lui même enviait Bruce pour sa liberté alors que lui était prisonnier de sa mère qui le manipulait malgré sa santé mentale instable. Sa mère accentuait cette jalousie en le comparant sans cesse à Bruce en le montrant comme un modèle et comme une réussite.


Cependant, la roue tourna lorsque Thomas tomba amoureux d'une jeune femme, dont le nom vous dira sans doute quelque chose, Peyton Ryley. Bien qu'il s'agissait d'une femme douce, elle était la fille d'un criminel et cela dégouta la mère de Thomas. Après une forte dispute à ce sujet, Thomas accusa sa mère de ne jamais l'avoir aimé, d'avoir toujours préféré l'argent et de ne l'avoir jamais protégé de son père. Le jour suivant, Marla annonça a son fils qu'elle avait modifier son testament, le déshéritant, mettant fin à ses rêves d'études médicales. Enragé, Thomas tua sa mère, l'étouffant à l'aide d'un oreiller. Effrayé de ses actes, il allait chercher de l'aide chez Peyton Ryley, qui s'arranga avec son père pour que l'avocat chez qui avait été déposé le testament de Marla soit assassiné et que les document soit détruits. Thomas hérita ainsi de la fortune familiale et pu se lancer dans des études médicales, élève studieux, à Harvard. Il rompit avec Peyton Ryley, se jurant de ne plus jamais dépendre de qui que ce soit.


Thomas termina ses études haut la main et devint un neurochirurgien doué et reconnu. Il travaillait à l'hopital de Philadelphie en tant que chef de service et reçu un jour la visite d'un ancien patient, qui souffrait d'une tumeur cérébrale. Cet homme n'était personne d'autre qu'Edward Nygma et il essaya de vendre des informations concernant les puits de Lazare qui l'avaient guéri à Thomas Elliot, se disant que vu que sa mère était officiellement morte du cancer, trouver un médicament pour cette maladie l'intéresserait surement contre une belle somme. Cependant, Thomas qui n'eut aucun mal a découvrit la véritable identité de son patient discuta d'autre chose avec le Riddler. Ce dernier lui révéla l'identité de Batman, qu'il avait découverte dans un moment de folie, ou plutôt de clarté, dans la transe due à l'utilisation d'un puits. Ayant maintenant un ennemi commun, sous la forme de Bruce Wayne, Thomas Elliot remercia Nygma en lui fournissant une bonne somme d'argent et en lui proposant une alliance pour renverser le chevalier noir. Inutile de dire que les médecins de l'Hôpital de Gotham sont extrêmement fiers que le grand Thomas Elliot revienne dans sa ville natale, quittant le prestigieux Hôpital de Philadelphie pour prendre le poste de Neurochirurgien dû au décès récent, mais suspect, du dernier docteur. Quant à Thomas Elliot, il a récemment déclaré dans une interview qu'il est très heureux de retrouver sa ville ainsi que ses vieux amis.


Hush est né.



Behind the screen
Information(s) importante(s) : J'aime le chocolat.
Un surnom ? Anthony ou Hush
Nom de l’avatar : Hush
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Jokerounet d'amour.
Disponibilité pour poster ? Souvent
Comment as-tu connu le forum ? Même réponse que l'avant-précédente.
Code du Règlement :


Dernière édition par Thomas Elliot/Hush le Jeu 15 Mai - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Thomas Elliot - Hush   Jeu 15 Mai - 19:47

Présentation nickel ! Tu as ma validation !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Thomas Elliot - Hush   Jeu 15 Mai - 19:48

Bienvenue !
Une impressionnante présentation qui mérite un +1 !
Le Cœur de Silence et Hush ont été repris et pour moi, tout est là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thomas Elliot - Hush   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas Elliot - Hush
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: