Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un retour mouvementé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un retour mouvementé   Sam 3 Mai - 20:44

C'était une belle fin d'après midi. Les rues étaient remplis, des gens marchaient dans la rue, faisaient les boutiques, mangeaient sur les terrasses des cafés, etc .... Une belle journée pour sortir. Mais tout le monde n'est pas rempli de bonne attention. Au fond d'un parking souterrain, le dernier niveau, pratiquement aucunes voitures n'étaient garées là, personne en vue, l'endroit parfait pour préparer un mauvais coup. Et justement un homme, au volant d'une camionnette banal, arrivait dans ce parking. Il descendit de sa camionnette. Il portait une tenue banal, un T-shirt avec un jean, comme 80% des habitants de cette ville, pourtant il était différent. Il ouvrit les porte arrières de sa camionnette et entra à l'arrière. Au bout de quelques minutes, il ressortit avec une tenue différente, une tenue de combat, blanche et rouge, avec une cagoule et un viseur dessus. Un seul homme possède une tenue comme ça, et cette homme, c'est Deadshot, le meilleur tireur de Gotham, qui est de retour après un séjour à Blackgate un peu long. Et il était temps de refaire surface. Il regarda sa montre. A vrai dire, il ne comptait pas faire son retour seul, il attendait quelqu'un, un de ses anciens camarades de prison, pour faire plus de tapage. Leur seul but, attirer l'attention sur eux. La mafia intéresseraient à eux, et ils pourraient à nouveau avoir des contrats, gagnaient de l'argent, effrayaient le peuple de Gotham, redevenir des vrais méchants dans cette ville qui est remplie de petits voyous et autres criminels sans envergure. Deadshot arrêta de songer à tout ça, et prépara son équipement.
Il sortit un fusil de l'arrière de son camion, il en avait plusieurs, suivant les situations, pour cette fois, il lui fallait un fusil pour tirer vite, faire un maximum de dégâts. Il sortit des munitions et chargea son fusil. Il mit tout le reste dans les poches de sa tenue. Il prit également un gps, amélioré par ses soins, qui lui servaient de radar portable, très utile pour localiser ses cibles. Il prit également des explosifs, pour piéger la position où il sera pour tirer, et éliminer d’éventuels fouineurs. Enfin, il régla le viseur sur sa cagoule pour qu'il soit prêt pour l'action. Son "partenaire" n'était pas encore arrivé. Il avait intérêt à venir vite avant que les rues se vident, sinon, tout ça aurait été fait pour rien. Il revit le plan encore une fois dans sa tête. Son rôle était de se mettre en position l'immeuble, tirait sur la foule tout en surveillant les rues, pour éviter une éventuelles attaques surprises du GCPD. Son coéquipier quant à lui, serait dans la rue en train de faire le plus de dégâts possible. C'était un plan simple, facile à faire, mais il devait rester concentré, après tout, c'était une des bases de sa "profession".
Voilà déjà un quart d'heure qu'il était là et aucune trace de son coéquipier, il commençait à s'impatienter ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un retour mouvementé   Sam 10 Mai - 13:09

Les égouts étaient un vrai dédale, mais l’hybride les connaissait comme sa poche. Ils étaient son royaume. Son partenaire lui avait donné rendez-vous au dernier niveau d’un parking souterrain, en plein Gotham, et jamais il n’aurait pu l’atteindre sans passer par les tunnels encrassés que constituaient le système d’évacuation de la ville. Gotham puait autant en surface qu’en profondeur, mais cet environnement était parfaitement propice au repos de Killer Croc. Et jamais aucune autorité ne venait fouiller ici, ils avaient trop peur, et trop peu d’informations. Après un quart d’heure de nage, ce qui avait comme intérêt d’échauffer un peu le crocodile, il arriva enfin au lieu-dit. Heureusement, certains habitants de Gotham avaient tendance à l’embonpoint, y compris les employés du service publique et de la maintenance. Par conséquent, les puits conduisant aux bouches d’égouts étaient larges, et les barreaux bien ancrés dans le béton. Même si cela ne les empêcha pas de couiner sous le poids du reptile, il parvint à remonter à la surface sans trop de peine, bien que l’éjection de la plaque de métal bouchant le conduit provoqua un boucan considérable. Killer Croc hissa sa tête par le trou, puis ton son corps massif suivit.
 
Il n’y avait personne à cet étage du parking, à part la personne pour laquelle Waylon était venu. Adossé à un véhicule utilitaire on-ne-peut-plus banal, mais que l’hybride savait chargé d’armes en tout genre, se tenait un homme habillé d’une tenue plutôt bariolée, aux couleurs estivales, et surtout cagoulé. Une cagoule avec un viseur, Killer Croc en était sûr : c’était bien son rendez-vous qui était ici. Etirant ses bras, qui émirent un craquement sonore, il se dirigea vers l’homme, des goûtes d’eau verdâtres s’écoulant de part et d’autres de son corps. Il le regarda dans les yeux, et de longues et silencieuses secondes s’écoulèrent, avant que l’homme-crocodile ne se décide à prendre la parole, d’une voix caverneuse et rauque. Il n’avait parlé a personne depuis des jours…ou des semaines.
 
« Le Deadshot…ça faisait longtemps. Depuis Blackgate –ses yeux se plissèrent à l’évocation de ce nom, il détestait cet endroit– il me semble. Alors comme ça, on reprend du service ? »
 
Waylon en avait assez de rester dans les égouts, tel une ombre. Bien entendu il s’y plaisait, mais la solitude allait finir par le ronger. Et surtout les gens ne devaient pas penser qu’ils étaient en sécurité, que le monstre qu’ils avaient créé s’était endormi à jamais. Il fallait qu’ils vivent dans la terreur. Par conséquent, rien de mieux qu’une petite escarmouche dans les quartiers du Nouveau Gotham pour semer la graine de la terreur dans le terreau fertile que constituaient ses habitants, qui se complaisaient dans leur luxe et leur petit confort bourgeois. Ses poings se fermèrent, contractés, et il regarda vers la sortie du parking. Il se rendit compte d’une chose, alors qu’il songeait à quel partie du Nouveau Gotham il mettrait en sang : il avait faim. Terriblement faim.
 
« C’est quand tu veux. »
 

Sus aux riches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un retour mouvementé   Sam 10 Mai - 16:21

Une fin d'aprés-midi comme les autres, une journée passée à aller d'un délit à un autre mais pour le coup rien de vraiment trés grave. Les braquages, les aggressions, les vols à la tire, c'en devient presque banal. Je roule tranquilement au volant de ma vieille Imapala noire en regardant distraitement la route avec pour bruit de fond, le canal de la police qui crache les urgences à chaque minutes. Tout est calme pour le moment, je m'aprête à rejoindre le commissariat aprés avoir arpenter toute la ville en long, en large et en travers. Les collègues prennent la relève petit à petit, je croise des patrouilles de plus en plus fréquente, un coup d'oeil vers ma montre, plus que 15 minutes avant la fin de mon poste.
A la bonne heure...

On déambule tranquillement dans les rues de Gotham, les gens paraissent insouciants, ils sourient et semblent totalement oublier le genre de ville qui s'étend devant eux. Une ville à double face, double tranchant, accueillante le jour et sanglante la nuit et ce, dans tout les recoins de Gotham. Même la plus grande avenue n'est pas épargnée par les réglements de compte, les attentats et meurtres en tout genre. En plus de ce genre de faits divers c'est sans compter sur la corruption qui gangrène toute les couches de la societé gothamite, un mille-feuille de pot de vin, d'arrangement entre amis et de cassage de genoux pour quelques dollars de dettes.

A travers la vitre, je ne peux m'empêcher de voir la réalité de cette vie citadine, comme un mirroir morbide qui me serre la gorge et remonte une colère enfouie au plus profond de mon être. Je ne suis qu'un simple sergent de Police, qu'est ce que je peux faire à mon niveau à part mettre derrière les barreaux, l'affreux du coin? Le pouvoir est aussi un avantage quand on a l'ambition de nettoyer cette ville de la vermine qui l'habite. Je ne compte pas m'arrêter là, je suis déterminé à botter le cul de ces pourris, chef de clan comme voleur à la petite semaine, mes Converses sont nettoyées pour l'occaz'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un retour mouvementé   Sam 10 Mai - 20:01

C'est là que Deadshot vit Killer Croc, un géant à la peau écailleuse et aux dents aiguisés, des muscles qui rivalisaient avec ceux de Bane sous titan, et un esprit de chasse ultra développé, bref, un des colosses les plus dangereux de tout Gotham. Il s'approcha de lui et répondit à la remarque de Croc

"Salut Croc, alors, comment ça va depuis Blackgate, ça commence à faire longtemps. Et ouais, faut bien s'y remettre un jour où l'autre."


Avant de partir, Deadshot prit un sac dans sa camionnette. Puis il avançât jusqu’à l'ascenseur, et avant de monter, se retourna vers Croc



"Je me met en position dans l'immeuble pour te couvrir, et je te préviens si ça chauffe trop"


Ensuite, il prit l'ascenseur direction le 10 étage. Il arriva en haut et sortit de l'ascenseur. C'était des bureaux, à cette heure là, il restait encore des personnes en train de travailler. Il avança dans le couloir en abattant toutes les personnes qu'il croisait. Il s'arrêta devant une porte et l'enfonça dans grand coup de pied dedans. A l’intérieur, une femme qui travaillait, elle avait plein de papier devant elle, et plusieurs tasses de cafés vides. Elle sursauta quand elle le vit. Il braqua son arme contre elle et la prit en otage. Il poussa le bureau contre la porte pour éviter que n'importe qui puisse rentrer puis posa des explosifs dans le bureau. Il brisa une fenêtre et posa son sniper pour pouvoir tirer dans la rue. La position était parfaite, il pouvait tirer dans toute la rue sans que rien de ne le gène. Il attendit un instant, puis quand des cris resurgirent, il comprit que Croc était dans la rue. Alors il tira. Son premier tir était dirigé contre un homme dans une voiture, la balle l’atteint en pleine tête, la voiture prit un virage inattendu à cause de la mort de son conducteur et aller s'écraser contre une vitrine de magasin, fauchant les passants au passage. Il jeta un coup d'oeil à Croc, qui faisait un carnage. Deadshot enchaîna les tirs mortels, les faisant ricocher pour tuer plus de personnes d'un coup. Au bout de quelques minutes, les premières voitures de police arrivèrent. Il les accueilli avec un barrage de balle, tuant quelques policiers directement. Mais certains arrivèrent à se mettre à couvert. Deadshot fit un tir de barrage pour les empercher de faire quoique ce soit, mais ils avaient repérés sa position. Il allait pas tarder à recevoir de la visite. Il continua de tirer sur les passants qui rester mais la rue commençait à se vider. Il jeta un coup d’œil derrière lui pour voir son otage, elle était terrifiée. Il sourit puis recommença à tirer dans la rue. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un retour mouvementé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour mouvementé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: