Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Penguin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Penguin   Jeu 1 Mai - 15:02



DOSSIER N° : 2657812 Oswald Cobblepot 66444752


Nom : Cobblepot
Prénom : Oswald
Alias : Penguin
Sexe : M
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: Décembre 1944
Lieu de naissance: Gotham City
Rhésus: 0+

Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation familiale:  Célibataire
Autre information: Criminel racketteur au marché noir, considéré par beaucoup comme un collectionneur avide de pouvoir.


Génétique du patient
Taille : 1m58
Poids : 79kg
Description physique du sujet : Personne n'avait encore osé aujourd'hui décrire avec précision le Pingouin. Certains le qualifièrent de "crâne de piaf" d'autres de "petite ordure déphasée". Aucun médecin ne s'était penché sur son physique ingrat et disgracieux. Voici en quelques lignes ce que les plus braves docteurs de la ville ont réussi à extirper des archives médicales de Blackgate:

  "Il est horrible, ni plus ni moins. Son nez est trop aquilin pour une figure qui ne correspond à aucun être vivant. Il est gros et gras et ne souffre aucune limite sur la nourriture. Il est ventripotent, trapu et courbé pour ne qualifier que le plus supportable à la vue. Il possède un gros monocle qui grossit son oeil gauche, lui donnant un air de faux dandy. Sa chevelure est certes longue, mais éparse... Sa mâchoire a été déformée par le porte-cigarette qu'il tient sans cesse pour fumer les meilleurs cigares de la ville. Ses dents sont crochues et semble avoir été taillées involontairement. Des coups? Non. Du stress? Peut être. Une grosse langue bleuâtre siège dans sa bouche à l'haleine puant la cigarette et l'alcool bon marché. Son accoutrement, parlons-en, car si le Pingouin est classe c'est bien grâce à son habillement. Tout est sorti des meilleurs couturiers anglais. Chaque costume est taillé sur mesure, à croire qu'Oswald possède une habilleuse. Il a souvent l'habitude de porter une queue de pie noire, des chaussures lustrée et un pantalon de la même couleur obscure... Parfois, il porte une chemise blanche, un gilet et une fourrure soit noire, soit violette, beige de temps à autre. Il est court sur patte, possédant donc de petites jambes, il dandine pour marcher et en oublie donc son mal continuel de hanches qui le fait régulièrement souffrir à cause de sa démarche. Cette dernière étant fortement inspirée par sa passion première, on peut en déduire que Cobblepot cherche son mal... Sa peau est claire, ses poumons sont noircis par la fumée et son coeur est dur comme la pierre..."

  Précisons que le médecin qui avait rédigé cette présentation fut lapidé quelques jours plus tard dans son appartement de Park Row... Un signe?

Évolution notable du sujet : Cobblepot profite de son petit confort. Il n'est pas le meilleur en combat en corps à corps du fait qu'il est gras mais sait se servir de ses armes personnelles... Des parapluies, étrange non? Il a détourné la fonction première d'un couvre chef pour transformer la défense ou la protection en attaque. Le manche incurvé de ses parapluies dessine régulièrement des têtes de manchots, tout d'or recouverts. A fortiori, les boutons d'activations des parapluies se situent également sur le manche.



Profil psychologique
La plupart des malfrats de Gotham City décrient les actions du Pingouin comme ambitieuses et osées. Mais ces dernières ne sont finalement que le reflet de ce dernier. Outre un sens de l'humour vulgaire, déplacé et complètement irrespectueux, Oswald est un fier criminel qui aime exhiber son argent et le pouvoir qu'il possède sur telle ou telle chose. Eh oui! C'est un collectionneur de premier choix après tout! Les entretiens qu'il a fait avec le professeur Hugo Strange prouve bel et bien que sa manie de la propriété revient toujours dans le discours qu'il tient. Pour lui, tout lui est dû. Ainsi, ce genre de réflexions immatures le conduisent souvent à sa perte mais Le Pingouin tient plusieurs as dans sa manche, au sens propre autant que figuré. C'est un fana de poker. C'est d'ailleurs autour d'une table au salon de l'Iceberg, devant deux trois bandits qu'il joue des sommes astronomiques volées aux banques de la ville. Plus rarement, il s'autorise quelques folies comme l'organisation de concours de force dans une arène, qu'il organisait jadis sur un pack bot, Le Final Offer. Il aime la vie, la plaisante compagnie que lui procure les femmes, les cigares, l'argent et les oiseaux a beaucoup plus de prise sur lui qu'une plage baignée par la mer et le soleil... Mais lorsqu'il est énervé, Cobblepot peut se révéler machiavélique, borné et horriblement sadique. Cela peut également passer pour un plaisir mais rien n'est mieux pour lui que de voir le profit financier qui ressort de ladite torture...



Antécédents et suivi du patient
  Né dans une famille aisée de la ville de Gotham City, Oswald Cobblepot grandit dans l'indifférence, l'incertitude et les brimades. Le docteur Cassidy dressa un entretien de patient dans lequel elle tenta de comprendre la personnalité et l'histoire du Pingouin et ce qui motivait ce dernier à faire ses magouilles...

  "Entretien de patient n°16, 26 avril. Le patient a pour nom Oswald Cobblepot, enfermé à Blackgate depuis 3 mois, il ne cesse de vouloir recouvrir sa liberté. Mais quels sont les buts du Pingouin? Pourquoi est-il ce qu'il est? Je vais profiter de cet entretien pour en savoir plus sur lui... Bonjour monsieur Cobblepot!
-Bonjour!
-Comment allez-vous, aujourd'hui?
-Oh, dans l'ensemble, ça va si on exclu bien évidemment l'envie irrésistible de sortir de la cage dans laquelle je suis enfermé, l'odeur horrible des draps qui grattent et enfin le cri des détenus qui passent à la chaise électrique!!! Non, sérieusement, comment pouvez-vous me demander si ça va?!
-L'envie de savoir comment se passe votre détention.
-Bah elle se passe comme n'importe laquelle! Elle est ennuyeuse et parfaitement inutile!
-Inutile?
-Bien sûr! Comment on peut croire qu'un détenu se remet de sa peine de prison?
-Oh, eh bien ça a été prouvé plus d'une fois...
-Je me fiche de savoir si ça a été prouvé ou pas, moi ce que je veux c'est sortir!!!
-Mais... Vous savez que c'est tout bonnement impossible!
-Rien n'est jamais impossible... Vous avez un cigare?
-Non, je vous ai fait venir ici pour parler un peu de votre passé.
-Mon passé? Minable.
-Minable?
-Rien de plus! J'ai dit "minable".
-Qu'entendez-vous par là, monsieur Cobblepot?
-C'est clair pourtant!
-Éclairez-moi s'il vous plait...
-Je veux fumer, bordel de merde!
-Calmez-vous, vous sortirez après pour fumer une cigarette, je vous le promets, mais avant, vous devez répondre à ma requête.
-Pfff... Je suis né dans une famille richissime et fière de l'épaisseur de son porte-monnaie.
-Oh? Continuez...
-A l'époque, je ne mesurais pas encore bien mes capacités, j'étais celui qu'il fallait évincer. En tant que fils ainé je fus élevé comme un fils indigne. Je n'avais jamais d'argent de poche, j'étais moqué par mes camarades de classe et mon père ne supportait jamais que je sois dans ses pattes...
-Oui?
-Je finissais même par être jaloux de mes frères. Et le bonheur familial vola en éclat lorsque le père décéda d'une pneumonie, alors qu'il était entrain de marcher bêtement sous la pluie.
-Oh, vraiment désolée. Ca a vraiment du vous affecter, non?
-Oui, mais beaucoup moins que ma mère. La belle femme qu'elle était, avec ses cheveux noirs, son maquillage qui ravivait son teint et ses longues jambes qui étaient tellement séduisantes n'était donc plus. Elle tomba en dépression, me confiant involontairement l'éducation du benjamin de la famille... Une vraie teigne! Et alors que ma mère ne se nourrissait dorénavant plus que d’anxiolytiques, antidépresseurs et autres médocs, cette dernière m'obligeait à sortir avec un couvre-chef et un parapluie. J'avais honte...
-C'est donc grâce à elle que vous avez gardé cette manie des parapluies?
-Ca n'a rien a voir, petite curieuse!
-Ah?
-Oui...L'homme de qualité que je suis se doit de sortir propre et bien sur lui! Etant donné que je n'ai qu'une envie c'est de savourer la fumée d'un bon cigare, je vais continuer mon histoire pour que vous remplissiez votre torchon de bêtises immondes et mensongères...
-Oh, vous vous trompez, je ne note que l'essentiel et les sensations.
-Ne tente pas de me rouler avec ton jargon de pseudo-psychiatre ratée, je sais très bien ce qu'est un toubib!
-Bon...Continuez...
-Je décidai à l'âge de 16 ans de quitter le domicile pour me consacrer à mes études. Je partais en internat, laissant ma mère et mes frères seuls. Je ne pouvais plus assumer le rôle de père de famille, c'était trop pour moi... Mais hélas, je quittais le désespoir pour mieux le retrouver. Ces abrutis d'étudiants passaient leur temps à se foutre sans arrêt de ma gueule. Je ne pouvais pas les encadrer. Y'en avait bien un que je détestais plus que les autres, il s'appelait Bob. Ce dégénéré m'avait volé mon argent de poche que je gagnais honnêtement en nettoyant les classes après les cours... Personne n'arrivait à me comprendre!!!
-Comment avez-vous fait pour "changer d'air"
-Eh beh... j'avais l'habitude, étant enfant de nourrir un merle avec les restes de mes repas. J'ai toujours aimé les oiseaux. Ce sont les plus belles bêtes que le Créateur nous ait offert. Ils sont humbles et majestueux, comme moi!
-Hum Hum...
-Laisse-moi continuer, doc'!
-Oui bien sûr...
-A l'embouchure de la rue, se trouvait une animalerie. J'y passais tout mon temps. Le chant des hirondelles me passionnait, le hululement des chouettes devenaient tellement compréhensible pour moi, j'avais l'impression qu'ils me parlaient, qu'ils me comprenaient... Ils devenaient mes meilleurs amis!
-Oh...
-Hélas rien ne se passa comme prévu. Décidant d'être encore plus con que d'habitude, Bob me suivit un soir et décida de tuer un canari que j'avais emprunté quelques temps à l'animalerie. Il m'avait blessé. Il allait donc payer...
-Ciel! Qu’avez-vous fait?
-Bah... Je me suis rapproché de sa bande, et, chose étrange, ces abrutis m'ont accepté en tant que bouche trou, bien évidemment. Un soir, Bob m'invita à une fête en tant que serveur docile et servile. Il s'amusait à draguer la plus belle fille du quartier. Il allait bientôt conclure et lorsque je déposai les plats d'amuse-gueule, sous les rires médiocres des membres de la fête, cette salope me ria au nez en chutant dans les plats. Alors, j'ai pris le couteau de cuisine et je... Je lui ai tranché la gorge. J'ai fini par l'accabler de coups en prenant un malin plaisir à sourire pour toutes les saloperies que sa bande m'avait fait...
-Mon Dieu...
-Ce n'était qu'une putain!
-Comment a réagi Bob?
-Ahahahahahahahaha! Lui? Il y passa aussi, mais plus tard. Il a été accusé du meurtre de sa copine. Le soucis, c'est que sa bande trouva bien vite le moyen de m'accuser. Le lycée me renvoya et je terminais mes jours heureux sans emploi.
-C'est la monnaie de votre pièce, monsieur Cobblepot.
-Ferme-là, je termine! Quand je suis rentré chez ma mère, je la vis mourante. La folie l'avait attiré vers la Mort. Et aussi étrange que cela puisse paraître, mes frères lui promis de s'occuper de son "Ozzie chéri". C'tait un comble!!! Le pire, c'est le soir d'octobre où cette dernière brave femme nous quitta. Les frères commençaient à m'ignorer et s’intéressaient plus à l'héritage. Hm, rien d'étonnant, personne n'avaient une situation assez convenable pour me faire croire qu'ils avaient du respect pour l'esprit de ma mère. Chacun tenta à sa manière de m'évincer, moi aussi. Et c'est avec plaisir que je me suis arrangé avec les pires dealers pour tuer ces profiteurs. Et c'est à partir de là que je compris ma véritable destinée, celle d'être ce que je devais être, un collectionneur riche et bienfaisant pour la ville de Gotham City... J'étais le seul à disposer de l'héritage de mes parents. Devenant un véritable fils de riche, je me suis fait bâtir un logis digne de ma personne. J'étais seul, certes, mais riche! Et cette richesse allait faire mon bonheur!
-Pourquoi êtes-vous devenu un criminel?
-Je ne suis pas un criminel, je suis un homme qui représente le bas-peuple qui peut devenir, avec de la poigne, riche et puissant! Les dominés deviendront bientôt les dominants doc'!
-Parlez-moi de la relation qui vous unis vous et Roman Sionis.
-J'ai jamais apprécié Black Mask. Il veut toujours me voler mon trafic et me prendre pour un pigeon, c'est certainement mon meilleur ennemi!
-Ce n'est pas Batman?
-Oh, la ferme! Pas ce nom! Cette horrible chose à causé ma perte une fois et a justifié cet entretien... Je me rappelle encore la dernière branlée qu'il m'a fait subir. J'étais à deux doigts de mettre la main sur Black Mask quand cette tantouze à collants m'a roué de coups! Je l'ai bien observé, ce rat d'égouts, c'est un simple d'esprit, mais il est très malin...
-Bon... Je pense que vous allez pouvoir aller fumer un cigare, maintenant, merci, monsieur Cobblepot!
-Eh beh c'est pas trop tôt! A plus doc'!"




Behind the screen
Information(s) importante(s) : écrire ici
Un surnom ? Penguin
Nom de l’avatar : Penguin
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : oui
Disponibilité pour poster ? Quand je le désire
Comment as-tu connu le forum ? par les membres
Code du Règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Penguin   Dim 4 Mai - 16:44

Superbe présentation d'un Pingouin prêt à rejoindre les rues de Gotham.
+1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Penguin   Dim 4 Mai - 19:14

Présentation remarquable, tu as ma validation !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Penguin   Dim 4 Mai - 19:19

Question au Pingouin :
Mafia ou Blackgate ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Penguin   Dim 4 Mai - 20:41

merci beaucoup!

J'ai une préférence pour la mafia! :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Penguin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Penguin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: