Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Skyfall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Skyfall   Dim 27 Avr - 0:09

Dans une chambre isolée, une unique fenêtre avec de larges barreaux donnait sur l'extérieur, où les ténèbres de la nuit avait un effet apaisant sur Ace. Il n'y avait que la douceur de l'obscurité pour accueillir la jeune fille, après une journée dure à supporter, entre les ordres et la douleur qui devenait insupportable dans son crâne. On pouvait comparer cela à un martèlement incessant et omniprésent. Les murs ne portaient aucune décoration ; uniquement un lit modeste, une table de chevet, et une petite commode en bois de chêne, sur laquelle Ace aimait passer ses doigts tellement la surface était douce et polie.
En furie, cette soirée-là, Ace rentra dans cet espace impersonnel, accompagnée d'un gardien qui la laissa très vite à sa solitude. Comme chaque fin de journée, elle aurait aimé claquer la porte, tout faire exploser, tous les éclater contre une surface cloutée. De telles pensées ne restaient cependant jamais très longtemps dans son esprit : Ace était totalement contrôlée par ses bourreaux. Sans leur pouvoir sur elle, la jeune fille pourrait sans problème tout détruire, et s'en aller tranquillement « faire sa vie »... En voici une expression, qui n'avait plus aucun sens pour Ace. La sienne était gâchée, à jamais, rien n'y changerait.

Il y avait quelques heures encore, des exercices physiques très épuisants furent son labeur jusqu'à épuisement. Le but de Cadmus était de voir si les pouvoirs d'Ace diminuait ou augmentait selon la fatigue du corps. Ils ont pu constater que non, cela ne différait nullement ; tout était mental. Cependant, Ace avait des journées où rien ne lui était exigé. Ces jours-là, elle se retrouvait enfin, dans un mutisme apaisant et relaxant. Elle avait appris à faire le vide d'elle-même grâce à une détenue fort sympathique qu'elle avait eu l'occasion de rencontrer quelques fois.


Assise sur le bord de son lit, observant la lune au loin, un soupir las s'échappa de sa bouche. Ace baissa la tête, et quelques larmes jaillirent, coulant le long de ses joues rebondies. Tous les jours, chaque heure, chaque seconde, l'adolescente repensait à son passé chaotique. Elle ne s'apitoyait pas sur son sort, mais était convaincue de subir une sorte de purgatoire pour le mal qu'elle avait pu commettre.
Ace s'allongea dans son lit, se recroquevillant sous ses draps, ferma les paupières en ne pensant jamais au lendemain. Elle se disait que tout pouvait arriver en une nuit...

... Mais quel était ce bruit ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Skyfall   Lun 28 Avr - 10:12




Ace
Skyfall


Comment pourrions-nous intégrer plus de folie à tout ça ? Comment mettre en branle la machine du chaos dans un monde où tout est en passe d'être surveillé, contrôler, manipuler par des élites lâches et sans scrupules ? C'est simple pourtant, il suffit de libérer leurs petits secrets et d'en faire l'exposition. C'était tellement plus difficile à camoufler un mensonge devenu visible aux yeux de tous.
Nul ne savait vraiment comment le Joker avait découvert la présence de Cadmus et de ses installations dans le Nevada, nul doute que le cherchait toujours des jouets intéressants et plus démoniaques à utiliser dans ses combats contre la ville. Il s'était absenté de Gotham City quelques jours après une de ses évasions en compagnie d'Edward Nigma et de Duela Dent, il avait réussi à se tirer de l'île d'Arkham et à faire profil bas pour un petit moment. Cela lui à donner de nombreuses idées amusantes, cependant, Gotham City manquait toujours essentiellement de folie. Dans une jeep pour parcourir le désert du Nevada, assisté de deux hommes de main, le Joker parcourait les longues lignes horizontales qui se tenaient devant lui. Du sable, du sable, toujours du sable à perte de vue. Jusqu'à voir un minuscule point, une base fortifiée et donc, Cadmus.
Bien sur, le Joker était quelqu'un d'assez fou pour s'introduire dans une base de nuit, bien sur. Le maquillage ferait tout, et les faux papiers aussi. Se grimant lui et ses deux hommes de main, et par le biais de faux papiers, ils pénètrèrent sans grande peine dans l'installation de Cadmus. Si l'un des gardes tentait d'appeler un central ou un autre, une simple bouffée de gaz Joker l'empêcherait de donner l'alerte, temporairement.

Le bureau du directeur était la destination. Dans les longs couloirs qui menaient aux services de repos des soldats, le Joker insista sur l'importance de ne faire aucun bruit. Arrivés devant les quartiers du Général, le Joker tapa à la porte tandis que ses deux hommes attendaient. A peine l'homme surgit à la porte qu'une bouffée de gaz lui explosa au nez. Un sourire grimaçant apparut dès lors. Le Joker en profita pour détrousser le général et lui prit sa carte électro-magnétique, l'accès à la salle des commandes de la base. Il fallait s'assurer que les merveilles entreposées ici pouvaient avoir une réelle importance. La voix jusqu'à la salle centrale se fit sans accroc, bénéficiant de la petite surprise nocturne et en éliminant le peu de gardes en patrouilles, tout se passait bien.
Refermant la salle sécurisée, le Joker s'installa aux commandes de la place forte. Il observa pendant quelques temps les images qui venaient des caméras. Des enfants étaient enfermés, pourquoi donc ? Avaient-ils fait quelque chose de répréhensible ? On s'en foutait ! Nan, ce qui importait c'était ce que l'on y trouvait. Ces gosses avaient surement quelque chose d'intéressant et que le gouvernement voulait, alors le Joker l'aurait ! Le micro dans la main, le Joker se mit alors à roter dans le micro pour faire comme une annonce au haut-parleur.

- "Chers militaires et donzelles de Cadmus, ce soir, l'établissement ordonne un changement de directeur. Ici le Joker et je vous ordonne de semer mort, chaos et anarchie dans cette base ! Les règles changent et je décrète la mise à mort de tous ces crétins de l'armée. Amputez-les, arrachez-leur les yeux et mangez-les ! Il est temps de libérer ceux qui sont injustement enfermés ici ! Le jeu ne fait que commencer HAHAHAHAHA."


Et d'une main, les cellules s'ouvrirent, grâce à la carte magnétique que le Joker avait sur lui. Les cellules s'ouvrirent et leurs détenus en sortirent. Grâce au Joker, la liberté était maintenant à deux pas. Il fallait maintenant profiter du spectacle. Ces pauvres militaires venaient d'être surpris dans leur sommeil et le sous-effectif ne les aideraient pas. Il suffisait de regarder le chaos et de s'amuser.


Codage : MlleAlys.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Skyfall   Mer 30 Avr - 14:27


Dans la pénombre de sa chambre, Ace ressassait son passé en boucle dans ses pensées. Cela pouvait paraître quelque peu étrange, mais ça l'aidait à s'endormir. Cependant, cette nuit-là, quelque chose était différent. Son matelas était-il plus inconfortable que d'habitude ? Non, ce n'était pas ça. La jeune fille se redressa, scrutant de ses pupilles les moindres parcelles de la pièce. A travers la fenêtre enchaînée, la lune était toujours aussi ronde et blanche, l'endroit toujours aussi désert et silencieux. Un soupir s'échappa de ses lèvres. Ce genre de situation absurde qui brisait la monotonie d'un quotidien l'amusait, et ça n'arrivait pas souvent. Ses petites pensées ridicules et un peu paranoïaques la faisaient sourire intérieurement. Sur ce, Ace retourna se coucher, avec la ferme intention de dormir d'un sommeil profond, et qui sait, peut-être ne plus jamais se réveiller ?

Alors qu'elle ferma les paupières en baillant légèrement, l'adolescente sursauta. Un énorme bruit, qui ressemblait fraîchement à un rot venant du fond des entrailles, avait fait vibrer ses tympans. Qu'était-il en train de se passer, au juste ? Une voix se fit entendre.

« ... Il est temps de libérer ceux qui sont injustement enfermés ici ! Le jeu ne fait que commencer HAHAHAHAHA.»

Ace écarquilla des yeux. CA, c'était un événement qui brisait le quotidien fade chez Cadmus ! Sautant sur ces deux pieds, Ace se dirigea lentement vers sa porte blindée qui venait de s'ouvrir d'un petit cliquetis. Elle préféra faire attention, c'était peut-être un test, un exercice, quelque chose du genre. Rien ne se passait jamais au hasard, ici. Mais cette voix, un peu folle et excentrique, qui venait de s'adresser à elle, ne lui paraissait pas être celle d'un militaire, d'un scientifique, ou même du directeur. Qui était ce Joker ?

En quelques secondes à peine, Ace entendit des cris amusés, des hurlements déchirés, des rires incontrôlés. Le souffle saccadé, le cœur battant de plus en plus vite, la jeune fille ouvrit la porte de sa prison et sortit sa petite tête. Ça courait de partout, des militaires encore en chaussette tentaient vainement de se munir de leur arme. Certains étaient déjà étendus au sol, baignant dans leur sang et leurs entrailles. Ace ne déglutit nullement, elle était conditionnée, et une seule chose travaillait son esprit à présent : la fuite. Elle remit rapidement ses bottines, et sortit avec sa robe noir à travers les couloirs. C'était à peine si les détenus la remarquaient.

Longeant les murs, elle préféra prendre les escaliers qu'elle enjamba jusqu'à l'étage supérieur. Elle n'avait aucune idée de la manière dont il fallait sortir de ce fort blindé. A toute vitesse, Ace courait de portes en portes, cherchait un repère, un plan de secours, mais absolument rien n'était indiqué. A un croisement de couloir, elle se retrouva face à face avec un militaire, qui s'approcha d'elle lentement.

« Doucement petite... Doucement.. C'est juste un exercice, retourne dans ta cellule »

Ace le trouvait particulièrement ridicule à essayer de la rassurer par un mensonge, tandis qu'il était couvert de blessures et de sang. C'était un exercice particulièrement réaliste, alors. Cependant, l'adolescente était dans une mauvaise position. Elle ne pouvait pas se défendre, Cadmus la contrôlait toujours grâce à cet objet électronique qui entourait son crâne. Tandis que l'homme avança vers elle, Ace reculait de plus en plus rapidement, réfléchissant aux solutions qui s'offraient à elle...

Les lumières commencèrent à s'éteindre, puis se rallumer, pour finalement plonger l'étage dans le noir complet. Ace en profita pour déguerpir aussi vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Skyfall   Mer 30 Avr - 15:32




Ace
Skyfall


Le Chaos, la zizanie, la mort et le sang. Tout était là, en place pour la plus grande sérénade et la plus merveilleuse des blagues offerte à Cadmus. Pas aussi merveilleuse que le Joker offrirait à Batman, mais de presque même niveau. Cadmus n'avait rien vu venir, c'était vraiment le plus merveilleux des coups dans le dos. Et le plus drôle, c'était qu'ils avaient beau avoir des tas d'espions, celle-là, ils ne l'ont pas vu venir ! Les militaires crevaient les uns après les autres. De nombreux métas avaient été injustement enfermés dans ces cellules et il était normal que ces pauvres américains bénéficient de leur liberté. On est en Amérique non ? Sortant de la salle des commandes, le Joker ordonna à ses hommes de tout casser, que rien ne subsiste des données et autres dossiers dans tout ce secteur. Les hommes du Joker détruisirent les ordinateurs, le mobilier, tout ce qui pouvait être important. L'anarchie était en place.

- "Profitons du chaos ambiant, et respirer l'agréable odeur des mensonges qui brûlent."


Parcourant les couloirs, le Joker pouvait voir de nombreux détenus s'en prendront cordialement à leurs geôliers. Certains les faisaient rôtir, d'autres leur arrachaient les membres. Le bruit des cris, de la douleur, de la souffrance, tout ça était un chant à la gloire de la réussite du Joker. Tous ces braves citoyens qui ont été brimés et amenés ici, loin de leur famille, allaient enfin trouver la paix et la tranquillité. Leurs bourreaux quant à eux, laisseraient des veuves en larmes et des orphelins. C'était amusant à vrai dire. L'Amérique osait briser ses propres règles, alors à quoi cela servait de vivre dans un pays pareil ? L'anarchie était la solution la plus appropriée !
Quelques soldats s'étaient réfugiés dans une pièce en espérant que tout passerait, barricadés, ils se tenaient prêts au siège. Le Joker sortit un jouet de son veston avant de l'actionner. La bestiole roula automatiquement vers les soldats et entra dans la pièce avant d'exploser. Trois soldats morts pour leur pays ! Le drapeau serait absolument fier d'eux. De nombreux citoyens et métas qui avaient été enfermé ici pour le "secret de la nation" commencèrent à remercier le Joker et son intervention. Un certain homme assez costaud, d'origine africaine, semblait enthousiaste de quitter cet endroit, disant qu'il n'avait jamais rien connu d'autre que sa cellule.
C'est à ce moment que le Joker vit la jeune fille. Une gamine au look gothique, avec un serre-tête cadenassé surement, sur le crane. Poursuivi par un soldat. Il y'avait eu un blackout pendant quelques secondes, juste avant que les lumières ne se rallument sur le générateur de secours. Le Joker s'interposa et balançât une giclée d'acide sur le visage du Soldat. Celui-ci hurla avant de mourir. L'acide commençait à lui ronger le visage. Le Joker regarda attentivement le spectacle comme un grand gamin qui s'amusait tout simplement, puis il se tourna vers la gamine.

- "Méchant grand loup est mort petite. Tout va bien ? Pourquoi cet air si triste, petite ? Pourquoi es-tu si sérieuse ? Tu veux pas sourire pour Tonton Joker ?"


Les lèvres du Joker s'étirèrent en un macabre sourire. Tel un requin ouvrant grand la bouche sur le petit poisson qu'il a découvert. Le Prédateur et la Proie ? Mais dans quel cas qui est qui ?


Codage : MlleAlys.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Skyfall   Sam 3 Mai - 1:09


La lumière était déjà réapparue, Ace n'avait même pas su faire deux pas. Elle se retourna brusquement, pensant qu'elle mourrait ici... Mais au lieu de voir un soldat prêt à la tuer, ce qu'elle vit lui donna presque un semblant de rictus, qui était chez l'adolescente l'équivalent d'un sourire amusé. Le militaire hurlait, un acide lui dévorant rapidement tout le visage. Très vite, un de ses yeux fondait, laissant couler un liquide jaunâtre. La jeune méta eut une légère nausée, déjà une petite odeur désagréable venait parsemer le couloir.

Plus aucun cri ne sortait de la bouche de l'homme, à terre, qui avait encore des soubresauts. Ace releva lentement son regard sur l'étrange silhouette qui se tenait debout, derrière le cadavre. Il fut le premier à parler, et la gamine avait enfin compris tout ce qui c'était tramé. Ce Joker venait de la sauver elle, et plusieurs autres, des mains oppressantes et possessives de l’État qui la voyait comme un objet. Toujours en l'observant de ses grandes pupilles noires, Ace se risqua à afficher un sourire pour se débarrasser de son air trop sérieux. Le Joker, lui, était sûrement un fou dangereux qui faisait peur à voir, mais la petite ne voyait en lui qu'un libérateur qui avait pris la peine de demander si tout allait bien pour elle.

Mais avec toutes ces années où elle fut enfermée, Ace resta néanmoins septique et sur ces gardes. Il était peut-être un autre genre de bourreau ? De ceux qui sont bien plus cruels, et qui prennent un malin plaisir à vous voir mourir lentement, dans une souffrance bestiale et indescriptible ? Un frisson parcourut l'échine de l'adolescente. Le crâne toujours cadenassé, elle ne pouvait rien faire contre lui si jamais il lui voulait du mal. La méta recula de quelques pas, plus pour l'odeur du mort que par peur. Sa petite voix cristalline retentit enfin, brisant un silence pesant, un moment qui semblait vouloir déterminer un futur qu'elle ne pourrait contrôler, mais juste subir. Le son tremblant de sa voix avait eu du mal à sortir, elle n'avait plus l'habitude de s'exprimer.

« Que voulez-vous ? » demanda-t-elle simplement en observant le géant.

Il avait l'air immense et imposant, n'importe qui ressentirait le sentiment de détresse qu'éprouvait la méta, mais son calme d'apparence régnait pour l'instant. Ace regarda de droite à gauche, encore et toujours d'interminables longs couloirs, gris et ternes. Toute cette base n'était qu'un énorme labyrinthe, une véritable blague dont elle ne trouverait jamais seule la solution. « Je veux partir. Comment sort-on d'ici ? » De ses petites mains, elle essaya de retirer son serre-tête pesant qui lui faisait mal. Échouant une énième fois, elle soupira et commença à marcher dans une direction au hasard. « Si je  vous tourne le dos, vous.. ne me ferez pas de mal ? Je peux m'en aller sans avoir de surprise ? »

Tandis qu'elle lui parlait, deux détenus surgirent, s'avançant derrière le Joker. Ace n'avait pas la moindre idée s'ils se connaissaient ou non, mais la femme et l'homme restèrent quelques mètres plus loin, sans bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Skyfall   Dim 4 Mai - 10:36




Ace
Skyfall


La jeune fille avait une espèce de truc coincé sur le crane, une espèce de serre-tête. Il y'avait l'emplacement électronique pour insérer une espèce de carte avant de pouvoir l'enlever. La pauvre gosse devait avoir quelque chose d'intéressant, un grand secret, pour avoir un tel dispositif sur la tête. Le Joker sourit en repensant à la carte magnétique trouvée sur le directeur. Insérant la carte sur l'emplacement situé au rebord du serre tête à l'arrière, le serre-tête s'ouvrit et tomba à terre dans un bruit des plus métalliques. Deux détenus rejoignirent le Joker, deux nouveaux hommes pour le gang, prêts à suivre le clown dans son entreprise.

- "Tu es libre de parcourir le vaste monde et même l'espace Héhé. Rassure-toi, je suis un gentleman, je n'emballe pas les enfants du sac plastique. Enfin, tant que tu ne fais pas du skate-board sur ma voiture, tout va bien. Héhéhahaha."


Néanmoins, vu que le désert s'étendait à perte de vue, elle mettrait un certain temps avant de trouver le bon chemin. Entretemps, les militaires pourraient la rattraper et s'en servir à nouveau tout en l'enferment encore une fois. Le Joker eut un sourire. Peut-être qu'il pourrait embaucher la gamine et se servir des pouvoirs qu'elle pouvait avoir. Avait-elle des pouvoirs ? Un truc comme la télékinésie ou quelque chose dans ce style ? L'idée traversa le Joker avec un sourire bref. Piétinant le cadavre du soldat qu'il avait aspergé d'acide, le Joker tournait autour de la jeune fille.

- "Malheureusement, vu que tu es une pensionnaire de cet endroit, tu seras traquée, recherchée et ta tête mise à prix. Les bons citoyens américains ne seront pas là pour t'aider, ni même pour te cacher. Si la récompense est énorme, ils s'occuperont de toi et te revendront à l'armée. Mais moi je peux t'aider."


Le sourire du Joker s'intensifia. Au loin, on entendait les derniers râles des soldats, enfin des derniers soldats qu'il restait. Les pauvres ne furent pas épargnés. C'était comme quand les pirates accostaient un galion, pas de prisonniers et on les égorgeaient tous. Pas de résistance, trop endormis pour se battre, les soldats ne seraient plus qu'un souvenir lors des processions funèbres de l'armée. Bien sur qu'il y'avait un moyen de sortir, un moyen de se cacher dans une ville plus sombre, où toutes les espèces de rats se côtoyaient. Bien sur ! Et Gotham City permettrait à cette gamine de se faire oublier.

- "Et si tu venais avec Tonton Joker à Gotham City hein ? Tu serais tranquille et y'a vraiment aucun risque que je te livre à ces crétins de Cadmus."


C'était certain, après le dernier ramdam occasionné par le Joker, en l’occurrence la mise à sac du complexe et la mort de tous ces hommes, le Joker finirait surement enfermé à Cadmus s'ils découvraient un jour qui les a attaqués. Tendant sa main vers la jeune fille, le Joker souriait toujours, prêt à l'emmener avec lui. Accepterait-elle ?


Codage : MlleAlys.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Skyfall   Dim 4 Mai - 12:19


Tout à coup, la légèreté de son crâne l'étonna. Un bruit sec et lourd sonna la fin de l'emprise que Cadmus avait eu sur elle toutes ces années. Le Joker venait de lui ôter cet immonde objet du crâne qui la rendait si vulnérable. La méta sentit déjà des vibrations d'énergie frétiller du bout de ses doigts, et qui remontaient rapidement le long de son bras, afin de s'étendre dans tout le corps. Elle se sentait enfin elle. Ace observa l'homme au visage blanc avec une grande admiration, qui lui affirma qu'il ne ferait rien contre elle. C'était donc le moment pour l'adolescente de s'en aller, enfin, de ses lieux clos. Avec le retour de ses énormes capacités, elle n'avait peur de rien...

Alors qu'un petit espoir de liberté se faufila dans son esprit, y apportant un semblant de lumière, le Joker lui assura qu'elle ne ferait pas long feu dehors. Ace n'était pas de cet avis, mais elle ne voulait ni tuer des vies, ni détruire, ce n'était pas son premier but recherché. Mais elle ne savait, en effet, pas si elle ne céderait pas. La méta avait un mauvais souvenir de ces citoyens qui la jugeaient. Elle ne pourrait certainement rien en tirer. Il était vrai que rejoindre ceux qui lui ressemblaient serait plus judicieux. Ce serait une deuxième fois qu'un inconnu venait la « chercher » à un tournant de sa vie. Cette seconde tentative sera peut-être la bonne, ou y'aura-t-il un troisième bon samaritain dans le futur ?

Ace regarda le sourire rouge vif et gigantesque du Joker, dont les airs cadavériques impressionnaient la jeune fille. A quoi pensait-il ? Quoiqu'il fasse avec elle, tant qu'elle se sentait libre, la méta n'y verrait aucun inconvénient. Mais d'une chambre barricadée, elle n'en voulait plus. Ace tenta un léger rictus pour marquer son contentement, et attrapa lentement la main froide du criminel. Ses petits doigts se faufilèrent dans celles du géant, l'adolescente se plut à constater qu'il avait une poigne ferme et rassurante qui la mettait étrangement en sécurité.

Ils commencèrent à marcher, Ace suivant les pas nullement hésitants du clown. Les deux nouveaux acolytes étaient toujours présents, à l'arrière, à suivre l'ombre de leur leader. Sur leur chemin, de multitudes de débris étaient entassés partout, les uns sur les autres. C'était le signe vivant du passage des détenus en colère qui exerçaient leur revanche. Des cadavres gisaient au sol, qu'il était impossible de ne pas piétiner. Tandis qu'ils avançaient, les yeux d'Ace prirent une teinte blanche, et toujours sans s'arrêter de marcher, le passage se dégagea naturellement. Les morts se déplaçaient silencieusement vers les côtés, les décombres voletaient au dessus de leurs têtes. Une fois le couloir traversé, Ace laissa tout retomber à terre dans un fracas brutal. Elle aurait pu faire cela délicatement, mais son envie dévorante de vengeance ne calma pas sa colère.

A ce moment, trois soldats surgirent en trombe, les armes pointés sur eux. La jeune méta dirigea sans plus attendre son regard vers l'un d'eux, qui commença à hurler de rire. Il eut des soubresauts violents, et se fracassa le crâne contre le premier mur qu'il croisa, éclatant lui même sa cervelle. Les deux autres prirent peur et s'enfuirent aussitôt, lâchant leurs calibres.

Les pupilles d'Ace retrouvèrent leur noirceur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Skyfall   Dim 4 Mai - 15:13




Ace
Skyfall


Le spectacle auquel venait d'assister le Joker l'amusa énormément. Non pas la fuite, ni les cris des derniers soldats fuyant la gamine, mais ses pouvoirs. De somptueux pouvoirs qui rendaient les gens fous. En tant normal, le Joker essaierait lui-même de soutenir le regard de la jeune fillette mais cela ne lui ferait pas grand chose hélas, il était déjà fou et complètement azimuté, la gosse ne pourrait rien faire face à cela. Ainsi donc, elle pourrait rendre la ville de Gotham City frappadingue et faire de monde un endroit fou, délirant et meurtrier. Ooooh quel adorable don du Ciel. Posant sa main sur l'épaule de la jeune fille, le Joker voyait un avenir fait de licornes, de rose, et de haches ensanglantées droit devant, un monde merveilleux de folie illuminerait sa route, intensifiée grâce à la jeune fille.

- "Ooooh petite coquine, tu en as de jolis yeux dis donc."


Le Joker avait vu juste, il avait vu ces magnifiques yeux se transformer et se remettre en forme comme prévu. C'était intense, magnifique, et ces pouvoirs pourraient servir pendant un moment. Cependant, il faudra garder une certaine surveillance vis à vis d'elle. Elle pourrait se révélée être une lame à double tranchant. Dans la logique "normale" du Joker, il s'en fichait, jouer avec les jouets dangereux c'était son style après tout. Ricanant, le Joker observait les soldats perdre littéralement la tête. Satisfait, décidé, Batman n'aurait certainement aucune chance face à cette jolie minette brune.

- "Je te prédis un avenir brillant ma grande ! Imagine une ville remplie de choses bizarres et intrigantes, imagine une espèce de grand trou où l'on peut se cacher et éviter d'être repéré. Où tu pourrais vivre incognito et personne ne t'ennuierait. Cet endroit s'appelle Gotham City, en as-tu déjà entendu parler ? C'est là que Tonton Joker réside quand il n'est pas à l'asile d'Arkham, héhéhé."


Merveilleux moments passés à l'asile d'Arkham. Perdu dans ses délires, il repensait aux médicaments, aux bonbons roses qu'on forçait d'avaler, aux thérapies de groupes, aux chaines dans les cachots, ou encore même aux douches froides et frileuses du vieil Arkham. C'était pas un asile, mais bien le club IBIZA, on adore. Le Joker voyait surtout Arkham comme un lieu de repos, histoire de se reposer et échafauder un nouveau plan des plus dangereux.

- "Tu vas en rendre plus d'un dingue de toi héhéhaha."



Codage : MlleAlys.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Skyfall   Mar 6 Mai - 22:03


Cette petite démonstration, qui faisait l'étalage des plus petits pouvoirs d'Ace, avait apparemment plu au Joker. La jeune méta n'avait jamais rien vu de positifs dans ses dons, mais peut-être qu'ils lui destinaient un avenir où ils ne seraient pas un handicap ? Un avenir où tous l'accepteraient ? Un début d'espoir naquit dans le cœur froid et dur de l'adolescente. Le Joker lui fit d'ailleurs un compliment auquel elle ne s'y attendait pas. C'était la première fois que cela lui arrivait. Ace pouvait ressentir les émotions, lire les pensées. Ce pouvoir n'était pas encore très bien contrôlé, mais le clown sadique disait bien la vérité.

La méta sentit la main du Joker sur son épaule. Elle tourna vers lui sa petite tête, et l'observa. Il avait l'air dans ses pensées. La naïveté n'était plus un défaut, sur la longue liste d'Ace, et elle ferait attention. Du monde extérieur, elle ne connaissait strictement rien, tout comme son nouveau bienfaiteur qui semblait vouloir prendre soin d'elle. Qui était-il, que faisait-il ? Quelles étaient ses motivations, envers elle, en général... ? Il pourrait exister beaucoup de revirement de situations dans laquelle l'adolescente n'aimerait pas se retrouver. Et avoir des criminels dangereux sur le dos en était une.

Ils quittèrent Cadmus, laissant derrière eux des centaines de cadavres, et de détenus fous qui s'échapperaient bien assez tôt. Qu'adviendra-t-il d'eux ? Sans doute qu'ils sèmeraient la zizanie dans les environs, ce que cherchait sans doute le Joker.

Dehors, ce devait être la jungle et la loi du plus fort... il était temps pour Ace d'apprendre.

[ E N D ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Skyfall   

Revenir en haut Aller en bas
 
Skyfall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: