Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ] Empty
MessageSujet: Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ]   Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ] I_icon_minitimeSam 26 Avr - 19:58

Mon nom est personne...
 Rose Wilson / Ravager~    



Minuit, l'heure du crime... Une phrase bien connue et pourtant, elle dit tellement la vérité. Gotham pendant la nuit, c'est une immense cage ou tous les gangs se battent pour obtenir le plus de territoire, c'est le plus grand marché ouvert de produit illicite jamais vue. Mais c'est aussi le terrain de chasse de certains Justiciers... C'est le cas de Edward Dawkins, ce dernier a mis sa tenue de combat, armé d'un gilet pare balle et de son bras bionique, il parcourait les toits des immeubles de la sinistre ville de Gotham. Sur le toit d'un des plus grands building, il avait la vue sur toute la ville. On pouvait distinguer le manoir Wayne de loin ainsi que l'asile d'Arkham.

Edward n'avait toujours pas trouvé de nom pour sa deuxième identité, ce qui le perturbait un peu, comment pouvait-il se faire connaitre pour ses exploits s'il n'avait pas de nom ?! C'est idiot, on allait pas le surnommé le héros sans nom... Il y a Batman, le Joker, eux ils ont des noms vraiment classes ! Alors, quel nom devait-il portait ? Il n'en savait rien...

Mais alors qu'il réfléchissait à son nom de justicier masqué, un cri se fait entendre... Une femme hurlait à l'aide ! Edward mit alors ses lunettes teintés noir avant de courir vers la rue en sautant de toit en toit. Après avoir sauté par dessus quelques ruelles, le héros masqué trouve la femme en détresse entouré de quatre bonhommes en noir avec des chapeaux. Des membres de la pègre surement qui voulait passer un bon moment avec cette demoiselle...
Il était temps de passé à l'action ! Il sauta alors vers le mur d'en face, utilisant son bras de métal pour ralentir sa chute pour ensuite atterrir sur un des quatre agresseurs : 

- Courez mademoiselle !


Sans de chichi ni de blabla, la jeune femme partie en courant vers la rue principale pour rentrer chez elle le plus vite possible. Le sauvetage était fait, mais il fallait régler le compte à ces quatre abrutis de la pègre. Il y en avait déjà un de out puis qu'il a mangé le béton à pleine dents. Mais les trois autres était armés de couteau dont un avec un pistolet... Edward avait foncé tête baisser et n'avait pas réfléchie à un véritable plan... Erreur de débutant vous direz ? Ça ne fait pas des lustres que l'homme masqué exerce cette fonction, il faut faire des erreurs pour apprendre.

Menacer par l'arme du trio, Edward leva les mains en l'air en disant :

- Ok, vous êtes armés, je me rends...


L'homme au chapeau noir armé de son colt le regarda en avançant vers lui :

- Hé bien, on dirait que ton rôle de héros va s'arrêter aujourd'hui mon gars... Désolé pour toi *dit-il en s'approchant, le flingue limite sur la tempe du justicier*

D'un coup rapide de son bras de métal, il brisa le pistolet de sa poigne de fer pour ensuite mettre un revers de la main patriarcale sur l'homme. Puis il l'attrapa et avant que ses deux acolytes réagissent comme il le fallait, il jeta son projectile humain sur les deux autres se retrouve maintenant à terre.

Sans attendre, il mit une droite à chacun pour les assommer pur les menotter à un lampadaire, tout les quatre. Se frottant les mains et ensuite tripotant sa bague de mariage (qui au passage ne devrait plus être à son doigt depuis longtemps) regarde son travail. Satisfait, il avança dans la ruelle mais ne s'attendait pas à faire la rencontre de quelqu'un d'autre...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ] Empty
MessageSujet: Re: Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ]   Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ] I_icon_minitimeLun 28 Avr - 21:24

N’ayant connu que très relativement peu New York city, Gotham était un challenge de taille pour Rose. Le climat de terreur ambiant était omniprésent, et avec la horde de type masqués,  personne ne savait plus vraiment différenciés justiciers du dimanche et criminels. La gamine avait essayé de se renseigner via télé et journaux sur ce nouveau phénomène, visiblement bien particulier à cette ville avec la réputation aussi sale que des égouts parisiens. La petite Worth, ou plutôt Wilson maintenant, se demandait bien ce qui avait pu la mettre dans un bourbier pareil, mais il était en vérité plutôt logique que son mercenaire de père prenne racine dans une ville où le travail pleuvait pour lui. Et Rose se rendit vite compte que cela l’intéressait plus que ne l’effrayait. Vivant chez Deathstroke depuis deux jours, elle ignorait ce qu’il comptait bien faire à ce sujet. Toujours était-il qu’il ne lui avait pas vraiment donné de consigne, et que lui-même travailler jusqu’à pas d’heure, et que Rose s’était dit qu’une petite virée nocturne au milieu du carnage lui donnerait l’occasion de prendre la température. Selon Wintergreen, il n’y avait pas une  nuit sans qu’il ne se passe quelque chose, quoiqu’il lui donna comme conseil de trainer aux alentours de central Gotham. Il suffisait de faire quelque pas dans la rue en pleine soirée pour tomber sur un traquenard. Il lui précisa également qu’elle devait sortir armée, et qu’en cas de rencontre avec une grosse tête d’affiche, il lui faudrait fuir, et vite.
 
La jeune fille prit le conseil à la lettre, et planqua ses épées dans un épais manteau. On pouvait apercevoir la garde si on prenait le temps de regarder, mais Rose avait déjà vu la populace locale. Même ses cheveux blancs passaient complétement inaperçue, même en pleine nuit, même avec personne d’autre à l’horizon. C’était presque pareil à New York, mais sans le sentiment de menace perpétuel. C’était sympa, ça changeait. Wintergreen lui souhaita aimablement bonne soirée, ce qui donna vaguement l’impression à l’intéressée qu’elle était à l’hôtel. Dans les faits ce n’était pas spécialement faux. Elle partit après dîner, et comptait rentrer pas trop tard. Disons vers 2h du matin.  Elle salua en retour le majordome, et se dirigea vers central Gotham avec un petit livret touristique, gracieusement prêté par ce dernier.
 
Une heure. Deux heures. Trois heures. Et toujours. Rose en profita pour regarder les jolis immeubles, et essayer de se repérer typographiquement, en évitant de revenir sur ses pas, mais rien n’y faisait. Elle entendait rien, n’avait même pas vu une petite ombre de chauve-souris ou entendu un rire machiavélique. Juste des passants, des riches en costard ou manteaux de fourrures, quelques clochards. Beaucoup de clochards. Femme, enfants, petits vieux. Mais rien de bien inhabituel. Alors oui, Gotham avait effectivement une sale gueule. Mais c’était bien plus par son visage miséreux pour le moment, que par son royaume du crime.  Rose était un peu trop jeune pour comprendre le rapport direct entre criminalité, mafia, et pauvreté.
 
Mais alors, elle entendit un hurlement bien particulier, prononcé par une femme, il n’y avait pas de doute à avoir, et Rose courra vers la source du bruit sans vraiment y réfléchir. De l’action ! Enfin ! C’était peut-être un grand affrontement entre gangs, et Batman lui-même s’interposerait. Une femme paniquée, probablement celle qui avait crié, la bouscula au passage, laissant Rose interloquée quelques secondes avant qu’elle ne continue de s’avancer. Et ce fut la déception. Quatre pauvres types en train de se faire corriger par un seul. Alors certes, le passage où il en jeta un sur les autres ne manqua pas spécialement de style, encore plus avec celui du bras mécanique, mais rien de bien transcendant pour celle qui avait affronté et tuer Wade Wilson.
 
Mais cela ne l’empêcha pas de se mettre au milieu du chemin. C’était peut-être la seule fois qu’elle pourrait discuter avec un justicier après tout.
 
« Eeeet vous êtes ? »

Les mains dans les poches de son manteau, ses deux épées bien planquées, et l’air relativement peu impressionnée, elle proposa de façon satirique.
 

« Super bras de fer ? Le défenseur des jouvencelles ? Excusez-moi, j’viens d’arriver en ville, j’ai du mal à tout retenir. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ] Empty
MessageSujet: Re: Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ]   Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ] I_icon_minitimeMar 29 Avr - 21:21

Mon nom est personne...
 Rose Wilson / Ravager~    



Alors qu'Edward commençait à repartir vers d'autres aventures, une voix féminine se fait entendre, mais pas celle de la femme qu'il venait de sauver... Qui étais-ce ?

- Eeeet vous êtes ?

Le justicier au bras de métal se retourna et pouvais voir une jeune femme au cheveux blanc. Comment ce fait-il qu'elle possède des cheveux de cette couleur... ? Maladie rare ? Elle se tenait la, avec son long manteau, les mains dans les poches en fixant le héros d'un air un peu surpris...

- Super bras de fer ? Le défenseur des jouvencelles ? Excusez-moi, j’viens d’arriver en ville, j’ai du mal à tout retenir.

Qu'es ce qu'il clochait chez cette demoiselle ? Edward avait—il réellement la tenue d'un guide touristique de Gotham ? Es ce que au moins il y a du tourisme à Gotham avec toutes les merdes qu'ils s'y passent ? Il en savait rien et s'en foutait. Il regarda alors la jeune femme, avec son visage caché par ses lunettes et son masque métallique. Super bras de fer ? C'était réellement le surnom qu'on lui donner ? On dirait un vieux surnom qu'un gamin inventerait pour un ami imaginaire !

Le héros sans nom avança alors vers l'inconnue d'un pas lent en restant méfiant face à la jeune femme aux cheveux blanc :

- Super bras de fer ? C'est vraiment le premier nom qu'il vous vient à l'esprit en me regardant ?


Évidemment, sa voix ne ressemblait pas à celle d'un humain, un modulateur de voix était installé dans le masque transformant ainsi la voix de l'homme en celui d'un robot digne des voix des musiques de Daft Punk. Vous imaginez si quelqu'un pouvait l'identifier rien que par la voix ? Les spectres vocaux vous connaissez ? On peut identifier si la voix correspond à celle d'un autre en examinant les fréquences de la voix ! La technologie de nos jours...

- Es ce que j'ai l'air de quelqu'un qui peut vous aidez pour un renseignement ? Je ne suis pas un policier mademoiselle... Allez, partez d'ici avant que quelqu'un nous remarque...

Edward tourna alors les talons à la fille pour s'enfoncer dans la ruelle sombre pour au final grimper sur le toit, laissant la femme sur place, du moins, c'est ce qu'il pensait...


[/font]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ] Empty
MessageSujet: Re: Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ]   Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ] I_icon_minitimeMer 7 Mai - 23:28

Au vu de la mouche qu’il eut prit de manière assez drastique, Rose haussa les épaules. Toujours pas impressionnée. Mais elle n’apprécia guère le ton un peu trop méfiant de l’inconnu au masque bizarre, et à la voix trafiquée. C’était un truc de super héros de prendre n’importe qui de haut ? ça ne lui plaisait qu’à moitié il fallait avouer. Quelque part elle avait toujours reçu du respect de la part de tout le monde, et la voir réduite au rang de gamine stupide et visiblement gênante, ça l’énervait. Elle valait un peu mieux que ça, et elle le savait. D’ailleurs elle se demandait si elle n’était pas capable de le battre lui et son bras couteau suisse au bras de fer. Mais elle éviterait de faire preuve d’une aussi grande stupidité dés son première soir. Provoquer n’importe qui n’était pas digne d’elle. Mais répondre aux provocation, ça, elle savait le faire.
 
Voir son visage se décomposer alors qu’elle lui donna un sobriquet était absolument hilarant. Même malgré son masque sur son visage, son regard en disant long sur son égo. Oui elle n’avait pas été flatteuse, mais il y avait tellement de clowns masqués un peu partout, il était assez dur de les retenir tous. Surtout les amateurs.
 
« Oui. C’est la seule chose à laquelle j’ai pensé en vous voyant. Pourquoi ? »
 
Il n’avait pas l’air de décolérer, et maintenant voilà qu’il baragouinait n’importe quoi sans le moindre sens. Un renseignement ? Mais où avait-elle parler de renseignement ? Non elle n’arriverait décidément pas à discuter avec ce type, et mieux valait-il couper court à la discussion. Pour un premier contact avec les super héros, c’était un bel échec.
 
« Non vous n’êtes pas un policier. L’uniforme est sensé inspiré le respect. Pas la pitié. »
 
Le sous-entendu posé, Rose tourna les talons comme une reine, prête à rentrer chez elle. Et de toute façon si quelqu’un les remarquait, qu’est-ce que cela pouvait bien faire ? Avec son bras et son costume tape à l’œil, et sa voix de grille-pain électronique, à secourir la veuve et l’orphelin, si il n’était pas là pour qu’on le regarde, c’était qu’il était complétement stupide. Alors soit, qu’il s’amuse tout seul. Elle ne lui donnait pas quelques jours avant de se faire bouffer tout cru par un des psychopathes qui trainaient dans les rues. Les petits voyous n’était que du menu fretin, si cela lui plaisait de briller devant la pauvre populace en en tabassant une paire, c’était son droit.
 
Il était déjà sur le toit et elle n’avait pas fait 10 mètres  dans une nouvelle rue étriquée qu’elle avait estimé comme étant un raccourci vers l’avenue ou logeait son père, qu’elle senti un étau se serrer bizarrement autour d’elle. Rien de bien prestigieux, juste une bande de gamins de son âge qui pensaient que maintenant que le justicier au rabais était parti, la jeune fille était disponible. Bien camouflée sous son manteau, ses muscles se bandèrent.  On l’avait prévenu : tout le monde se croit tout permis à Gotham. Que ce soit pour piller des grands-mères, ou pour prendre un air hautain avec une gamine de 16 ans. Aussi, elle ne fut pas étonnée quand elle les entendit l’appeler, et quand elle senti une main se poser sur son épaule.
 
La réaction le tarda pas quand elle saisit le nul naturellement du monde la main pour la tirer devant elle et lui briser le poignet d’un geste simple, mais parfaitement calculer.  Le hurlement que le jeune homme poussa fit facilement frémir quelques rues avoisinantes. Une des nombreuses techniques de self-défense enseigné par sa mère, même si elle avait n’eut que peu de fois l’occasion de s’en servir. La seconde d’après, Rose avait ses deux épées en main et dévisageait les 3 autres types, à peine plus âgés qu’elle. L’autre était à genou en train de pleurer sur sa main endolorie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ] Empty
MessageSujet: Re: Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ]   Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon nom est personne [PV Rose Wilson / Ravager ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: