Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre la vie et la mort, ne reste que la nourriture.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Entre la vie et la mort, ne reste que la nourriture.   Ven 25 Avr - 23:27



DOSSIER N° : 089DJO702


Nom : Oswald
Prénom : Dohn Joe
Alias : Mary, Xander, Daniel, Vladimir
Sexe : Physiquement masculin
Nationalité : Américaine (supposée)
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: Inconnue
Lieu de naissance: Inconnu
Rhésus: N'a pas encore été testé.

Orientation sexuelle : Cela dépend de qui dirige
Situation familiale: Variées
Autre information:


Génétique du patient
Taille : 1m84
Poids : 74 kilos
Description physique du sujet : *Grésillement * Docteur Jonas Phillips, nous sommes le 12 janvier et il est.. *soupir * .. une heure et demie du matin, ce boulot va finir par me tuer. *silence * Note : Penser à retirer le dernier commentaire. Je débute l'autopsie du sujet que l'on m'a apporté plus tôt dans la soirée. Nous sommes devant le cadavre d'un homme de type caucasien, fin de vingtaine, possiblement trentenaire, les os pourront sûrement nous en dire plus. *Silence * .. Hmm ce n'était rien. Nous disions donc, homme approchant de la trentaine, brun, les yeux.. verts. Les muscles sous-jacent semblent mentionner une certaine pratique quotidienne d'un sport, potentiellement de combat à en voir le plus important développement des biceps et triceps. Le cadavre a été découvert par la police plus tôt dans la soirée et semble être mort de... aucune blessure visible. Dans l'ensemble le corps semble conservé, pas de traces de passage à tabac, le nez est resté droit, une lèvre légèrement tuméfié visiblement dû à une morsure, mais seul un examen plus poussé pourrait permettre de.. *nouveau silence puis soupir * .. Au diable la déontologie j'ai besoin d'un café. *Bruit de chaise * Ah.. l'enregis.. Bougre de ! *bruit de chaise renversée * Je le savais il b... *grésillement et fin d'enregistrement  *
Évolution notable du sujet : Le sujet semble être capable d'observer les derniers vestiges du passé d'une personne en ingérant son lobe frontal.



Profil psychologique
Décrire le caractère de monsieur D.J Oswald relève de l'impossible puisqu'il n'existe pas vraiment de monsieur D.J Oswald, mais ayant été engagé pour cela, je t'attendrais au travers de ces lignes de retranscrire ce que j'ai pu tiré de mon moment avec l'être en question. Je parle ici d'être car il ne m'est pas donné de comprendre véritablement la nature de monsieur Oswald. A première vue l'on pourrait à un cas de personnalité dissociées, de troubles de la personnalité, mais tout l'originalité du cas du patient est que ces personnalités semblent conscientes les unes des autres et coexisté au sein de son esprit. La première que j'ai eu le loisir de découvrir est "Daniel", d'après lui ce nom était le sien avant son état actuel. Au sein du quatuor d'identité Daniel apparait comme le conciliateur, celui qui dispose du contrôle du corps le plus souvent et ce par l'accord, mais surtout l'incapacité des deux autres à agir de manière plus qu'impulsive. Nous reviendrons plus tard sur la personnalité Vladimir. C'est donc par l'intervention de Daniel que monsieur Oswald me fit le récit de sa "situation". Véritable arche de noé mentale, Dohn comme il m'a demandé de l'appeler pour plus de clarté semble accueillir les personnalité de Mary, Xander, Vladimir et enfin Daniel lui même. L'étrangeté de la situation est que si chacun est incapable d'exprimer son avis au sein de ce forum mental, aucun ne se réclame l'appartenance originale de leur corps. Chacun semble en effet persuadé d'avoir eu une vie avant cet état et pour certain une vie plus longue que ne pourrait âgé monsieur Oswald. Suite à la découverte de cet état un consensus semble s'être formé entre les trois personnalités principales, Daniel, le seul parvenant à faire bouger les lèvres du corps semble donc avoir été élu à son contrôle tandis que les autres donnent leur avis ou agissent de temps à autre de manière purement impulsive. Encore une fois la personnalité de Vladimir semble faire peu de cas de ce consensus et semble également être la seule à pouvoir imposer sa volonté aux autres, le pouvoir de Daniel sur le corps semblant d'après ses dires être plus relatif au manque de volonté d'intervenir des deux autres qu'à son imposition personelle.

Mais là où le cas se révèle troublant, c'est que chaque personnalité semble répondre à un rôle précis au sein de l'agencement et ce qui me fait douter de la possibilité qu'il s'agisse vraiment de quatre personnes différentes dans un même corps. Comme énoncé précédemment, Daniel semble être le médiateur et l'acteur principal. Mary quant à elle m'évoque plus le coté scientifique et critique de monsieur Oswald, d'après Daniel elle ne peut s'empêcher de rationaliser chaque fait et parvient presque à bloquer le corps entier lorsqu'une chose dépasse son entendement. Xander lui m'évoque toute l'impulsiveté de l'homme présent devant moi, que ce soit dans l'agressivité, le désir et le respect n'étant pas sans évoquer le comportement d'un adolescent. Enfin Vladimir... Je n'ai pas réussi à obtenir beaucoup de renseignements sur cette dernière personnalité. Eux-même ne semblent pas en savoir beaucoup, il n'intervient que peu dans leurs débats et ne le fait que pour s'imposer et prendre le contrôle du corps. Il n'échappe néanmoins pas à l'étrange règle de la bouche, parvenant très bien à mordre, mais pas à prononcer le moindre mot.. Il représente pour moi le coté pragmatique, froid, calculateur et sans une once de scrupule, une représentation de l'instinct et de notre aspect sauvage. Il agit à la fois en tant qu'instinct de survie et combattant au sein de ce corps, mais ne semble pour autant pas prendre une part active à la vie de tous les jours, ce qui continue de m'induire dans le cadre d'une dissociation effective d'une seule personnalité.



Antécédents et suivi du patient

~ Bordel de m... ! J'suis où ? Pourquoi il fait noir comme ça ?!
~ Silence... Tu me donnes mal au crâne..
~ Hey, hey ! Qui a parlé ? Pourquoi j't'entends tout près comme ça ? Et pourquoi ta voix elle résonne ?
~ Je ne suis pas la seule à avoir la voix qui résonne...
~ Non, en effet. Vous l'avez tous les deux.
~ Bordel ! S'qui lui encore ?! Qu'est-ce que vous faîtes dans ma tête ?!
~ Dans ta tête ?
~ De la lumière !!
~ Ouais.. attends pourquoi je bouge ? Et puis z'êtes où vous ? Oh, mec attends ! Pas le scalpel !
~ Grmgl... Je hais les nouveaux..
~ Bordel y'en a un autre !
~ Non, nous sommes seul je te rassure.

Le tronc de l'homme pivota légèrement, révélant l'étendue de son oeuvre aux spectateurs derrière ses paupières, dévoilant l'homme étendu devant lui, sa blouse déjà imbibée de sang. Il n'y avait eu aucune hésitation dans le geste, le bras s'était détendu d'un geste souple avant que sa victime ne s'effondre, le scalpel en travers de la gorge. L'assaillant pris le temps de détailler son oeuvre, le concert mental étouffé un instant alors que l'horreur se peignait dans les consciences avant de commencer à fouiller la salle, sa nudité se rappelant douloureusement à lui à travers le baiser glacé de l'air climatisé.

~ Attends... J'ai tué un mec ? Mais... je voulais pa-
~ On, gamin. On est tous dans le même bateau.
~ Vous semblez en savoir plus que nous et pourquoi avons nous tous assistés à la même scène ?
~ Je suis d'accord, pourquoi voyons nous tout cela par vos yeux ?

Un long soupir mental met un terme momentané à la conversation alors que l'assaillant, faute de découvrir de quoi se couvrir achève son tour en commençant à dévêtir sa victime agonisante.

~ MEC ! T'es un barge c'est ça ? Et tu..
~ Bravo l'artiste, j'applaudis ton instinct de survie. Dire à quelqu'un qui vient de tuer sans hésitation qu'il est barge. Tu m'excuses si je ne te laisse pas le contrôle de la bouche ?
~ Le contrôle ? Que voulez vous dire ?
~ Je veux dire qu'une fois sortie d'affaire je vais vous laisser vous débrouiller, mais que si c'est lui qui a hérité de la bouche, je risque d'être présent très souvent.

Un nouveau silence accompagna cette déclaration, silence rendu plus pesant par le soudain contact poisseux de la chemise de leur victime. Car ils devaient finir par accepter cela, quoi qu'il arrive véritablement, ils s'étaient tous vu le faire à défaut de le faire de manière consciente. Une fois le cadavre nu et son assaillant vêtu, celui ne tarda pas à hisser le corps du regretté légiste sur sa table d'opération, retirant finalement le scalpel pour le reposer avec les autres ustensiles pour finalement quitter la pièce d'un pas assuré.

~ J'ai peur de comprendre... Nous sommes tous dans le même corps ?
~ Impossible, cela relève de la pure science fiction.
~ Ouais, j'suis d'accord. Pas possible !
~ Bienvenue à Gotham mademoiselle, je vous conseille de faire un trait sur le mot impossible une bonne fois pour toute. Et bien vu à l'employé de bureau.
~ D'après Sherlock Holmes une fois toutes les... Attendez .. Comment savez vous que je travaille dans un bureau ?
~ Que tu travaillais, tu vas avoir du mal en l'état actuel des choses. Et pour te répondre car tu es le dernier ajout.
~ Le dernier quoi ?!

Daniel n'eut jamais la réponse qu'il attendait, à peine la porte du batiment franchi leur corps, car ils se trouvaient bien obligés de le définir comme cela, s'écroula de tout son long, inerte.

~ Mais bordel ! Il s'passe quoi encore ?
~ Ca doit avoir un rapport avec ce qu'il énonçait plus tôt. Je me trompe monsieur ? ... Monsieur ?
~ Et v'là que l'vioc aussi il disparaît...
~ J'ai beau essayé, je ne parviens pas à bouger. Et vous ?
~ Nop, mais j'y avais pensé avant toi !
~ Je crois.. oui !

Cela mit le temps, mais le corps parvint finalement à roule sur le coté, révélant la ruelle sombre dans laquelle il s'était écroulé aux trois personnes emprisonnées dans sa tête. Mais malgré cet exploit il fallaut plus d'une heure à Daniel pour réussir à retrouver la position et encore une bonne demi heure pour réussir à poser un pieds devant l'autre sans s'écrouler dans l'instant la morsure amer du bitume.

C'est finalement plus de deux heures après son réveil et d'interminables conciliabules que le petit groupe d'une personne finit par s'éloigner dans la nuit, perdu, mais décidé à ne pas rester aussi inerte qu'un cadavre.



Behind the screen
Information(s) importante(s) : écrire ici
Un surnom ? Isa'
Nom de l’avatar : Agent of secret (auteur Fortesque)
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Aucun
Disponibilité pour poster ? Variables
Comment as-tu connu le forum ? Par Lilliana
Code du Règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort, ne reste que la nourriture.   Sam 26 Avr - 9:15

WoW
Impressionnante Présentation !
Je dois dire que ton personnage est des plus intéressants.
Tu as mon +1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort, ne reste que la nourriture.   Sam 26 Avr - 12:17

Bienvenue mes chers amis !

Une présentation vraiment impressionnante. Le profil psychologie est digne d'un réel cas de médecine.
Une petite question néanmoins : Les couleurs du dialogue correspondent à quelle personnalité ? J'avoue avoir encore du mal à distinguer les personnalités.

Tu as ma seconde validation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre la vie et la mort, ne reste que la nourriture.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre la vie et la mort, ne reste que la nourriture.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: