Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lucy Liddel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Lucy Liddel    Ven 25 Avr - 1:04



DOSSIER N° :010235897898  Lucy Liddel 012297856312


Nom : Liddel
Prénom : Lucy
Alias : /
Sexe : féminin
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 05/06/1979
Lieu de naissance: Comté de Kane
Rhésus: 0+

Orientation sexuelle : bi
Situation familiale: ils sont tous morts dans un incendie
Autre information: N/A




Génétique du patient
Taille : 1 m 56
Poids : 35 kilos
Description physique du sujet : Je suis une jeune fille aux cheveux bruns lisses qui volent aux vents, avec de jolis yeux verts. J'ai un léger trait de maquillage noir sous les yeux et du blush rose sur les joues pour avoir l'air innocente. Je porte toujours une robe colorée qui exprime le degrés de ma  folie et je porte un tablier bleu avec du blanc dessus, des tâches de sang ornent mes vêtements et j'ai un gros nœud papillon dans le dos avec une tête de mort qui rattache ma robe et mon tablier. Je porte toujours mes collants et mes longues bottes noirs qui m'arrivent aux genoux avec de petits talons. Au niveau des armes, j'ai toujours un couteau avec du sang séché et une masse en forme d'un cerf ou d'un cheval. J'ai aussi un pistolet blanc et noir avec au bout de la crosse un porte-clés avec des papillons, une tête de mort et de poupée, et mon petit symbole Oméga. Je porte un collier avec un fer à cheval et un bracelet de perles noires.

Évolution notable du sujet : Je suis déjà folle, mais j'arrive à distinguer le vrai du faux, mais plus j'avancerais dans ma folie et moins je distinguerais le vrai du faux. Cas de Schizophrénie et refus de grandir en quelque sorte, une autre réalité se dessinera, comme pour toute personne atteinte de folie.





Profil psychologique
Je déteste que l'on essaie de me convaincre que mon monde n'existait pas et de prouver que c'était qu'un rêve. Une des raisons qui me fait sombrer dans une colère noire est que l'on m'accuse d'être responsable de la mort de ma famille. Je reste folle même si, dans l'apparence, j'avais un caractère très calme, des fois. Je suis souvent taciturne et je garde un calme des plus malsains, pouvant décontenancer mes interlocuteurs. Je fais souvent des crises de folie et quand cela m'arrive, je peux en arriver à vouloir tuer tout le monde sur mon passage. Par moment, je chantonne où danse tout le temps en entendant de la musique, je suis une espèce de jeune fille fantaisiste avec des rêves et de la folie après tout. J'aime beaucoup mes merveilles et déteste être dérangée quand je suis dans mon monde imaginaire, personne n'a le droit d'interférer dans mes délires. Quand je n'aime pas une personne, je fais semblant d'avoir mon pistolet dans les mains et fais le bruit sonore d'un coup de feu, ce qui a pour but de désigner la personne comme mon ennemi, geste certes très enfantin. Le seul moment où je me sens bien, c'était dans mon monde, dans mes merveilles, ainsi que pendant le meurtre de mes ennemis. Du genre matérialiste, je ne me pas me passer de mes petits objets préférés que sont mon collier en forme de fer à cheval et mon couteau.





Antécédents et suivi du patient

Née dans un petit village au nord du Comté de Kane, mes parents et ma sœur sont morts brulés quand j'étais petite. Le psychiatre, un ancien amant à ma mère, avait mit le feu à la maison familiale par pure cruauté et par vengeance folle. Pendant toute mon enfance, je me suis souvent reprochée cette erreur, me triturant le crane en me demandant si je n'étais pas la fautive abominable de leurs morts. Pendant l'incendie, j'ai réussi à sortir de la maison par une fenêtre, en laissant malheureusement, mon chat Dinah à l'intérieur, je l'avais entendu miaulé à mort, calciné vif. Ils avaient tous brulés comme des poulets. Isolée et seule, je me réfugia vers le village le plus proche où l'on considéra, après mes nombreuses colères, que je pouvais être la fautive de cet incendie.

Suite à cela, j’atterris à l'asile, enfermée, brulant mon enfance entre quatre murs. Je voyais bien que les docteurs, à coups de médicaments et autres petites tortures de l'âme, tentaient jour après jour de me faire oublier ce terrible jour. Ils voulaient la vérité bien sur, me faire passer pour une cinglée, mais je me laissais couler dans mes rêves, dans mes délires. Seul moyen de survie dans un monde aussi psychotique et dangereux. A chaque fois que je racontais mes histoires sur mon monde des merveilles, il me disaient que je rêvais. Que tout cela n'était qu'une vaste fumisterie, que ce n'était que du délire ? Bien sur que c'était du délire ! Mon monde était plus agréable, plus fou, plus sain que ce qu'ils voulaient m'offrir, un monde froid où je serais cloitrée telle une bête dans un asile, passant du spécimen de foire au numéro sur un dossier. Non ... Il fallait que je sorte par tous les moyens.

Les progrès furent longs et douloureux. J'ingérais les médicaments et je disais ce qu'ils voulaient entendre. Les imbéciles ... Petit à petit, le mensonge grossissait, la blague était longue, retardée, mais le jour où ils me feraient sortir, alors à ce moment, je pourrais rire de toute cette blague idiote. Ils me croyaient sincères, ils me croyaient responsable mais pas coupable de la mort de ma famille. Je n'étais pas coupable, je repensais toujours à cet homme qui m'avait brisé mon destin. Je le retrouverais un jour, c'était certain.
Finalement, ce jour arriva, leur conseil d'experts avait déclaré que je ne représentait plus une menace pour la société des Hommes et je pouvais désormais circuler librement dans le territoire entier. J'étais libre, j'avais réussi. Je rassemblais mes affaires avant de quitter l'état pour la ville au sud : Gotham City. J'avais voyagé, certes, pendant un petit moment, mais j'arrivais dans cette ville en perdition. On disait que Gotham était une ville où il était facile de se perdre, de se laisser oublier. Cependant, l'appel du sang était plus forte. Des espèces de pulsions m'envahirent et je devais vite m'intégrer dans la violence que la ville m'offrait. Alors que j'observais un pauvre clochard qui quémandait une pièce, je ramassa un morceau de verre brisé avant de lui trancher la gorge. Les gens appelèrent les autorités et je fus capturée. Je n'eus pas un vrai procès. J'aurais put très bien m'enfuir, nul ne sait pourquoi je n'ai pas couru après avoir tué l'homme. J'étais perdu dans mes pensées, dans mes merveilles. Direction Arkham : Le pire asile sur cette Terre.
Chaque jour, je refusais de parler aux psychiatres, avec force par moment, jusqu'au jour, où mes merveilles m'avaient obligé de parler. J'avais tout raconté et eux aussi, ils m'avaient bourré de médicament, plus ils augmentaient mes doses, plus la folie entre mon monde des merveilles furent détruis. Je voyais que des cauchemars ! Bavant et patiente dans ma cellule, j'attendais le moment, le moment parfait où je ferais régner les Merveilles dans cette ville en perdition. Gotham serait un pays des merveilles à ma façon, et tous s'inclineront devant la loi du sang.





Behind the screen
Information(s) importante(s) : non
Un surnom ? lulu ou liddel
Nom de l’avatar : alice madness returns
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : peut être
Disponibilité pour poster ? 7/7
Comment as-tu connu le forum ? par Joker
Code du Règlement :


Dernière édition par Lucy Liddel le Ven 25 Avr - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lucy Liddel    Ven 25 Avr - 9:41

Bon j'ai lu et relu ta fiche.
Je n'ai aucun soucis à ce que tu reprennes des éléments d'Alice Madness Returns et ça peut quand même s'inscrire à Gotham et dans ton cas, à Arkham.

1 - Beaucoup de fautes d'orthographe, faut vraiment que tu fasses un effort à ce sujet. Des mots comme "traie" alors que c'est "trait" c'est pas bon quoi. Des "S" qui manquent, je sais qu'on est pas trop regardant d'habitude sur les petites étourderies, mais y'en a beaucoup. Je veux bien t'aider à corriger un peu tout ça, mais faudra t'améliorer ;) Je lancerais quelques topics, avec l'Esprit d'Arkham quand il reviendra, pour améliorer tout ça.

2 - Physique et Personnalité > C'est ok.

3 - Histoire en bribe. J'aurais aimé savoir un peu plus sur ce psychiatre cinglé, le pourquoi du comment ? Qui est Lizzie ? Comment était ton passage à l'asile ? Thérapies de groupe ? Cocktails de Médicaments ? Trépanation ? Essaie de nous faire rêver quoi, un passage à l'asile, c'est comme aller au carnaval quoi, essaie de nous faire rêver Baveur
L'évasion avec la porte qui est oubliée, ça passe un peu moyen, pourquoi ne pas dire qu'elle a clairement été "libérée" pour avoir été soignée ? Par qui as-tu été enlevé ? Tu sais qu'Arkham est le pire des asiles et que là-bas, l'éthique n'a rien à voir avec le petit "asile" où tu as été. Quand on entre à Arkham, nul espoir de guérison, on est juste un petit spécimen intéressant pendant quelques jours et après on est un numéro.

Il me faut plus de détails pour moi.
Courage, tu as déjà fait le plus gros !  pompom 



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lucy Liddel    Ven 25 Avr - 11:11

Bienvenue sur le forum Lucy.

Après lecture de ta fiche, on voit une nette amélioration concernant les fautes d'orthographes. Il te faudra une écriture sans reproche dans tes futurs RP pour que la lecture de tes partenaires soit fluide. N'hésite pas à utiliser le correction d'orthographe de Word ou des sites comme Bonpatron.org afin de t'améliorer.

Génétique du patient > Une petite question: Qu'est-ce qu'un rilakkuma?
Profil Psychologique > Un profil digne de ce nom. J'ai beaucoup aimé cette partie de ta fiche.

Antécédents et suivi du patient > Dans l'ensemble, une histoire basique sur la vie de ton personnage.
Cependant, je note encore des grosses fautes dans ton texte:
"Un jour, il avais  décréter que j'etait plus saine et m'avait laisser sortire de cette asile. "
Beaucoup de répétitions et des phrases sans fin; "et avait pris un bidon d'essence et l'avait renversé partout." N'hésite pas à bien segmenter tes phrases pour que ton texte soit harmonieux.

Comme le Joker te l'a demandé, il faudra compléter quelque peu ton histoire pour pouvoir être valider. Tu as mes encouragements pour la suite de ta fiche, encore un effort et tu sera validée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lucy Liddel    Ven 25 Avr - 20:47

Je donne également mon avis, le principal étant dit j'appuis le coté orthographique de ta fiche.
" Plus tard, je fis enlevais et me retrouvais dans l'asile d'Arkham." Je n'ai d'ailleurs pas compris cette phrase ?


Au passage, ce n'est pas un fer à cheval qu'Alice a comme pendentif mais le symbol Omega ;)Enfin ça, c'est juste en clin d'oeil !


Bonne correction !  Scarecrow 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lucy Liddel    Lun 28 Avr - 0:38

voila les changements sont fait
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lucy Liddel    Lun 28 Avr - 0:42

+1 Accordé
Les changements ont été fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lucy Liddel    Lun 28 Avr - 0:46

Malgré quelques petites fautes encore présentes, je t'accorde ma validation !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucy Liddel    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucy Liddel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: