Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ravager || As cute as a rotten corpse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ravager || As cute as a rotten corpse.   Dim 20 Avr - 22:55



DOSSIER N° : 52468 Rose Wilson LPS784


Nom : Wilson Worth
Prénom : Rose
Alias : The Ravager
Sexe : Féminin
Nationalité : Americano Cambodgienne.
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 16 septembre 1979
Lieu de naissance: New York city
Rhésus: AB+

Orientation sexuelle : hétérosexuelle.
Situation familiale:  Un père vivant.
Autre information: R.A.S pour le moment


Génétique du patient
Taille : 1m74
Poids : 68 kilos
Description physique du sujet : Plus grande que la moyenne pour son âge, Rose est une jeune fille musclée et élancée, aux allures fines, mais aux épaules bien charpentées. Avec des lèvres pulpeuses et des grands yeux bleus, la jeune Ravager, comme elle insiste à se faire appeler, ressemble énormément à son père, et ses cheveux blancs, très légèrement ondulés, ne font qu’accentuer ce fait. Son métissage asiatique se remarque très peu chez elle, peut être uniquement au niveau de sa carnation et son petit nez pointu, probablement le seul trait hérité de sa mère. Sa croissance n’est pas encore terminée, mais malgré cela, on peut aisément distingué des formes de femmes, loin d’être timides, et des muscles bien dessinés sous sa peau.  Malgré ses airs renfrognés de prime abord, Ravager est extrêmement expressive, que ce soit pour la joie ou la colère. Sa démarche est encore très féminine, perchés sur des longues jambes tranchantes, avec  une taille cintrée. Sous le couvert de la jeunesse, on distingue que la jeune fille livre un combat de tous les jours pour s’entrainer et devenir une combattante digne de ce long, au prix de nombreux sacrifices. 
 
Son culte de sa forme physique semble également se traduire par ce qu’elle porte. A savoir des vêtements moulants, comme une seconde peau, qui lui permettent de bouger du mieux qu’elle peut, avec quelques protections relativement légères pour ne pas l’encombrer. Cela se voit également quand elle est en civil, comme si elle attendait à devoir se battre à chaque instant. Son allure n’a pas l’air de la préoccuper outre mesure,  contrairement à certaines jeunes filles, bien qu’elle n’ait pas l’air de rechigner à une certaine coquetterie. Cela provint probablement de son éducation.

Évolution notable du sujet : A surveiller. Elle semble en plein entrainement.



Profil psychologique
Vive d’esprit, et très active, Rose Wilson a l’air t’être constamment sûre d’elle et prête à l’action. Même pendant ses moments de calme, il est très facile de voir qu’elle est en train de réfléchir à quelque chose. Elle semble disposée de certains facilités dans le combat et de possédée une certaine intelligence, mais elle n’a pas l’air d’en être consciente, d’autant plus que cela se rapproche plus d’une certaine prédisposition qu’un véritable don incroyable. Elle semble néanmoins assez fragile psychologiquement et de ne pas savoir où elle en est dans la vie, ni même que faire. Son petit cocon familial vient d’éclater, et elle ressemble plus à un animal blessé, montrant perpétuellement les dents, qu’à une jeune fille de son âge. Elle fait régulièrement preuve d’agressivité, aussi bien physique que verbale, et se permet même des traits d’humour et jeux de mots douteux, voir même carrément lamentables. Rose ne possède aucune pudeur, aucun tact, dit tout ce qu’elle pense à voix haute, ne possède aucune véritable valeur de la vie ou de quoique ce soit. Et malgré son habitude à flirter, nous expliquerons ceci par le fait qu’elle fut élevé en maison close, elle n’a aucune expérience amoureuse, chose relativement normale à cause de son âge, en revanche, la voir fumer comme un pompier, voir même boire, l’est beaucoup moins.  
 
Avec une volonté de fer et un sens du danger relativement faible, Rose a l’air prête à risquer beaucoup. Probablement parce qu’elle n’a plus rien à perdre. Elle est donc complétement instable, imprévisible, peut-être même manipulable, et préfère plonger la tête première dans l’action plutôt que de se poser et réfléchir à une solution. A l’entendre, tous les risques encourus en valent la chandelle, et elle n’aurait peur de rien. Reste à savoir si ce n’est là que les avancées d’une gamine à la recherche d’une raison de vivre, ou une vérité inébranlable. Nous avons ici affaire à la fille biologique de Deathstroke, et il est bien connu que le fruit ne tombe jamais bien loin de l’arbre.
 




Antécédents et suivi du patient
">
 
 
Il était peu probable de la voir un jour ici, vu la vie facile et luxueuse, bien dissimulée dans la banlieue New Yorkaise, avec laquelle à grandit Rose Wilson. Fille de l’ex princesse du Cambodge, Lillian Worth, connue sous le sobriquet de Sweet Lili, cette dernière s’est reconvertie dans les passes pendant la dernière partie de sa vie, ouvrant et gérant une maison close de luxe, fréquentée par les plus hauts dignitaires. Sweet Lili, malgré sa vie passée dans la royauté, n’était pas une femme rechignant à la besogne, et encore moins une petite chose fragile prête à pleurer à la moindre contrariété. Les rapports affirment que Miss Worth a reçu un entrainement de niveau militaire, parfaitement capable de se défendre, et était également une excellente herboriste. Toutes les informations sur Lilian Worth disparue une fois le conflit Cambodge-Viet-Nam fut déclaré. Pourtant nous avons maintenant la preuve qu’elle a survécue à la guerre, et qu’elle a réussi à fuir. Il semblerait que ce soit son père, le troisième frère du roi de l’époque, il ait demandé à ce que sa fille soit escortée saine et sauve, et puisse refaire sa vie quelque part. Pour accomplir cette tâche, il y mit une belle partie de sa fortune, qui malheureusement ne lui servirait bientôt plus à rien, et appela l’un des mercenaires les plus réputé, si ce n’est le plus réputé : Slade Wilson.
 
C’est probablement à cette période que Rose fut conçue. Lillian arriva à New York enceinte, et donna naissance à sa fille ici, en territoire américain. Sa mère ayant gardé le contact avec le père de l’enfant, elle prit pourtant la décision de lui cacher. Nous pouvons en déduire que c’était en voyant son monde se détruire, sa famille mourir, et ses biens lui être prit, que Lilian aspira à une vie tranquille et loin du conflit pour son unique fille et essaya d’être la meilleure mère possible. La rumeur dit que Slade Wilson rendait parfois visite à Lillian, mais malgré tout, cette dernière arriva toujours à lui cacher sa fille. Nous pouvons plus parler d’omission que de véritable mensonge. Rose, de son côté, mise à part quelques brimades sur ses cheveux blancs, ne manqua absolument de rien. Bien que n’elle ne fréquenta jamais une seule école, sa mère préférant lui offrir une scolarité parfaite à l’aide de précepteurs privés, elle trouva ses camarades de jeu dans les enfants des autres employés du bordel, et s’adonnait sans l’ombre d’un soucis aux entrainements imposés quotidien par sa mère. Si elle voulait que sa fille n’ait aucun problème, elle estimait que lui apprendre à se battre, se défendre et lui apprendre la stratégie et l’art de la guerre, ne pouvait que lui servir. Une femme sans arme, est une femme en danger. Lilian ne voulait plus de danger, et encore moins pour la prunelle de ses yeux. Les entrainements pouvaient être un peu rude, mais rien de bien méchant, et Rose ne s’en plaignit jamais, elle avait plutôt l’air d’aimer ça.
 
Rose était promise à un avenir au calme et aucun nuage sombre ne semblait à l’horizon. Même dans Slade vint un jour chez elle, blessé et souffrant, Lillian écarta encore Rose de manière assez subtil pour que ni lui, ni sa fille, ne se doute de quoique ce soit. Il était dit que Princesse Lili avait bien souvent sauvé la vie de Slade pendant leur fuite du Cambodge, et il est peu surprend de voir que même des années plus tard, il n’eut aucun problème à refaire appel à l’aide. Le seul qui soupçonna quelque chose, fut Wintergreen, le majordome de Slade, qui surprit la gamine et ses cheveux blancs. Lillian n’avait surement pas prévu cela, mais rien ne vint bousculer son petit monde, Wilson reparti rapidement avec Wintergreen, ni lui ni Rose ne se croisèrent, et Wintergreen n’en parla pas.
 
Le petit monde parfait que Lillian forgea pour son enfant vola en éclat quelques mois plus tard. La princesse avait fait une erreur en gardant contact avec Slade, oubliant le fait qu’il avait des ennemis, et qu’ils étaient vicieux. Elle ignora comment l’information filtra, mais Ravager, le demi-frère de Slade, le célèbre Deathstroke, cherchait depuis déjà un petit moment à faire souffrir ce dernier, et s’attaquer aux derniers remparts auquel il tenait, ou du moins, semblait tenir. Le premier fils de Deathstroke, Grant Wilson, le premier Ravager, fut le premier visé, et le premier tué. Sa seconde cible se promettait d’être d’une simplicité alarmante. Ex princesse, mère maquerelle perdue dans la banlieue, quel genre de challenge cela pouvait-il être ? Il pourrait lui envoyer sa tête, et déjà il gagnerait un  nouveau bon point dans sa croisade pour briser le mercenaire.
 
Il y arriva sans trop de peine, même si cela conduisit à un énorme carnage dans la maison close. Cependant, Rose était là, prise dans l’assaut, et Ravager n’était pas stupide. Il reconnut tout de suite l’affreuse chevelure blanche de son demi-frère, et les dernières supplications de Lillian n’avait assuré que Deathstroke n’était pas au courant de l’existence de sa fille, pas plus que cette dernière. Soit, il ferait d’une pierre deux coups. Et il se voyait déjà annoncer une bonne et une mauvaise nouvelle à Slade. La bonne, il avait une fille. La mauvaise, voici ses ongles en pièces jointes.
 
Mais son plan ne marcha pas. Ni le kidnapping, ni les menaces, ni la mort de sa mère ne fit flancher Rose. Il avait beau parler, elle ne faisait que le regarder l’air mauvais. Bien sûr, qu’elle était terrorisé, du moins elle devait surement l’air, mais sa princesse de mère lui avait appris que le bluff était encore la seule chose qui marchait dans ce cas-là. Et Rose ne pensait plus qu’à survivre. Survivre et faire payer cet homme pour la mort de sa mère, et également pour ce frère qu’elle n’avait jamais connu. Après une paire d’heure, elle réussit enfin à s’enfuir en retirant ses menottes grâce à une épingle à cheveux, et qu’au bout d’une longue course acharnée, vengeance fut sienne.
 
Mais il ne lui restait plus rien. Juste une mère a enterrer, le collier qu’elle ne quittait jamais, le masque de son assaillant, et en cherchant bien, une vieille cagoule bleu et dorée qu’elle trouva dans les affaires de sa mère. Une vieille partie du costume de Deathstroke. Rose avait se faire une raison : Il lui était impossible de rester ici. Le bordel était mort, les filles étaient parties effrayées, et elle ne pouvait pas vraiment leur en vouloir.

Alors elle partit, la cagoule en main, vers Gotham City. Si Deathstroke était le seul parent qu’il lui restait, c’était lui le responsable de cette tragédie. C’était lui qui avait été visé par Ravager. Ravager. Si ça avait été le nom de son frère, alors elle estimait que ça lui revenait de droit.
Après tout, elle n’avait plus que ça sur terre.



Behind the screen
Information(s) importante(s) : Je donne des cours de Charleston contre rémuneration ! (non je déconne. Je suis trop chère.)
Un surnom ? Enaeth première du nom.
Nom de l’avatar : Ravager
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Papa !
Disponibilité pour poster ? J’ai des études très chronophage mais j’ai d’autres forums à côté, mais je serais active.
Comment as-tu connu le forum ? Deathstroke avait besoin de jouer les papa poules (enfin plus ou moins.) et moi je sais pas dire non.
Code du Règlement :


Dernière édition par Rose Wilson / Ravager le Dim 20 Avr - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ravager || As cute as a rotten corpse.   Dim 20 Avr - 23:08

Très bonne présentation qui mérite une validation de ma part !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ravager || As cute as a rotten corpse.   Dim 20 Avr - 23:09

Je plussoie l'empaillé au dessus de moi et j'attribue la dernière rose !
Bienvenue chez nous ! ça fait plaisir de voir une nouvelle criminelle à Gotham City ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ravager || As cute as a rotten corpse.   Dim 20 Avr - 23:13

Bienvenue à Gotham mon enfant !

 :D  C'est avec un plaisir non dissimulé que je t'accorde le privilège de venir suivre les traces de ton papou <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ravager || As cute as a rotten corpse.   Dim 20 Avr - 23:23

Merci pour la validation ! =D

Et Daddy,c'est avec un plaisir non dissimulé que je t'autorises à me faire tout un tas de misère !  NOPE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ravager || As cute as a rotten corpse.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ravager || As cute as a rotten corpse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: