Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Esprit d'Arkham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'Esprit d'Arkham   Ven 18 Avr - 1:40

Histoire

  

"Je suis l'esprit d'Arkham. Par mes actions, j'ai sauvé cette ville maudite, même si ma propre malédiction est de rester à jamais dans l'ombre. Mon histoire est gravée dans l'âme même d'Arkham."
"Le sang de ma famille coulait dans le coeur de Gotham. Nous étions docteurs, politiciens, professeurs. C'est nous qui avons nettoyé la crasse de cette ville. Humbles serviteurs, nous avons tout fait pour la protéger. Mais elle a choisi de nous blesser." 
"La douleur et la souffrance qui s'insinuaient dans les veines de Gotham furent ressenties partout. Par mon père d'abord, touché par une terrible maladie. Ma mère survécut, mais dans son monde. Je rejoignis la maison familiale pour m'occuper d'elle tandis qu'elle conservait le lit jusqu'à son dernier souffle. Ses pleurs me tenaient éveillé la nuit."
"Mon voyage dura à peine un mois. Je découvris de nouvelles idées en rencontrant des universitaires à Métropolis et Keystone. Je regagnai ma demeure, plein d'espoir, pressé de revoir ma femme et ma famille. Je tombai à genoux dans leur sang, des fragments de ma vie coulant entre des doigts écarlates." 
"Je repris le travail, mais ne parvins pas à chasser ces images. J'aurais dû être écoeuré, mais je brûlai surtout de trouver une explication à ces actes horribles." 
"Ils m'amenèrent l'animal, fier de lui et aboyant comme un chien fou. Je dus supporter ses vantardises. Il prit plaisir à raconter ses méfaits, énumérant ses crimes de dégénéré. Ma vengeance se mua alors en pitié. Je devais venir en aide à ce pauvre chien."
"L'île changea peu au fil des années. Sa renommée était salie, mais je jurai d'y remédier. Au fil de sa reconstruction, je vis apparaître l'avenir, un brillant avenir." 
"Briques, métal et peintures recouvrirent les blessures. Du sang nouveau fut injecté dans ce corps. De nouveaux esprits vinrent et jurèrent d'honorer nos promesses. Nous savions tous que nous guéririons cette ville. Et que celle-ci nous remercierait."
"Je fis face au tueur de ma famille. Sa longue thérapie l'avait guéri. J'étais fier qu'il soit à nouveau libre. En échange de sa liberté, l'Etat ne demandait qu'une signature. Il dit qu'il voulait marcher dans un parc, qu'il voulait sentir l'air sur son visage. Puis il prit le stylo plume de mon père et tua ma secrétaire. Quand on l'arrêta, il hurla, il implora le pardon, la pitié, mais je n'en eu aucune. Je regardai les gardes le réduire en bouillie."
"Le printemps fut décisif : un nouveau départ, la réalisation de ma vraie destinée. Le tueur de ma famille périt dans un triste accident. Ces animaux sont incurables. Ils ne comprennent que la discipline, comme les chiens. Et si cela échouait, j'avais peur que ces accidents doivent continuer."
"Je fis un tour de mon île. Je passai près de la prison et j'eus la nausée en pensant aux monstres qu'elle renfermait. Je contemplai la baie de Gotham et aperçus des lumières, sûrement des bateaux amenant d'autres dégénérés dans ma ville. Je jurai alors de la protéger de ces ténèbres."
"Je discutai avec le dernier groupe de jeunes médecins. Ils me présentèrent des théories ennuyeuses qui prouvaient qu'ils ignoraient comment soigner ces animaux. Une seule partageait mes idées. Je lui proposai de réaliser ses rêves. Elle accepta. Nous ferions une bonne équipe."
"La police de Gotham amena  un nouveau patient sur l'île. On le disait responsable de la disparition de centaines de vagabonds de la ville. En contemplant son corps répugnant, fait d'écailles et de dents, je me mis à rêver de délicieuses punitions pour briser ce monstre. Les docteurs l'observèrent, l'examinèrent, mais moi seul savais comment le soigner une fois pour toutes."
"La bête était trop forte. Sa sauvagerie faillit me coûter la vie. Je passai ma frustration sur un patient isolé. Un schizophrène paranoïaque, d'après son dossier. Alors que je le battais à mort, ses plaintes en dirent long. Ses confessions furent lumineuses. Tout devint clair."
"Chaque jour, les patients me gênaient davantage. Leurs grommellements et leurs convulsions me dégoûtaient. Il n'y avait qu'un moyen d'éradiquer ce mal, un moyen de purifier la ville et d'assurer son avenir. Je devais me préparer. Je devais être prêt."
"Je fus soudain pris de remords. Je parlai à mon prêtre des choix que j'avais faits. Je lui demandai si c'était un péché de tuer pour sauver une vie. Il me répondit que toute vie était sacrée, mais que mon âme ne serait pas jugée si j'avais sauvé un être. C'est l'esprit léger que je quittai le confessionnal, convaincu que j'aidais non seulement les hommes, mais aussi Dieu lui-même." 
"Je le regardai en silence amener la femme. Avec sa peau verdâtre, cette créature sans âme n'avait plus rien d'un être humain, et encore moins d'une femme. La Bible dit :"Tu ne permettras pas à une sorcière de vivre", mais c'est l'une d'elle que Dieu m'avait confiée. Une fois le monstre maîtrisé, je pense qu'il sera temps de voir si le bois vert peut vraiment brûler."
"Assis dans le noir devant sa cellule, j'observai ses convulsions. J'écoutai les paroles écoeurantes qui sortaient de sa bouche. Comment laisser vivre cette bête immonde ? C'est le cancer dont j'ai juré de protéger la ville."
"Quel imbécile ! Comment avais-je pu ne pas le voir ? Le monstre avait un complice. Caché dans l'ombre près de sa cellule, je vis l'un des médecins lui murmurer des choses. A travers la vitre transparente, elle le regardait avec tendresse, et même avec désir. C'est avec horreur et dégoût que je la vis embrasser le verre. Luttant contre le désir d'écraser la tête de cette femme sur la vitre, je la laissai faire. Cet horrible clown lui confierait peut-être des secrets qui seraient utiles après son exécution. Je suis sûr que la femme me dira ce qu'elle sait. Si ce n'est de son plein gré, l'électronique la convaincra. Après cela, une lobotomie je pense. C'est triste pour quelqu'un de si jeune, mais sa luxure a mis en péril la réputation d'Arkham. Oui, une lobotomie, c'est parfait ! Il n'existe pas meilleur moyen de garantir son silence."
"Encore une fois je me surpris à l'observer. Personne ne peut le soigner. Il se moque de ceux qui essaient. Je ne veux pas qu'il vive. Une gorgée de cognac et je fus prêt."
"Il me regarda entrer dans la cellule. Il sourit à la vue du couteau. Je lui dis quel était mon but. Comment je voulais nettoyer la ville. Et puis, l'horreur. Je fus paralysé. Je luttai. Je hurlai, mais en silence. Le monstre me regarda, impassible. Lentement, il passa la lame sur mon front. Un sourire apparut sur son affreux visage de porcelaine et des horreurs sortirent de sa bouche. En riant, il m'affubla de ce surnom affreux."
"Ça devait être Crane, encore un monstre qui mérite de mourir. Pourquoi se complaisent-ils dans le chaos ? Le Joker voulait l'anarchie et en s'échappant, il la répandra sûrement sur ma ville. Voici venu la fin de mon journal. Le Joker sera capturé, mon histoire sera dévoilée. Je n'ai pas peur. Si Arkham devient ma prison, j'aurai fait de mon mieux. On ne m'oubliera pas. Je suis l'esprit d'Arkham."


Qu'est-ce que l'Esprit d'Arkham va apporter au forum ?

L'Esprit d'Arkham représente symboliquement l'âme du forum et n'est donc pas un personnage jouable. Il sera disponible pour tous les membres de la communauté d'Univers Batman (sur la chatbox ou par message privé) afin de les aider au mieux lorsqu'ils éprouveront des difficultés à faire évoluer leur(s) personnage(s), ou lorsqu'ils manqueront d'inspiration. L'Esprit d'Arkham se montrera présent et prodiguera les meilleurs conseils pour remettre ces personnes sur de bons rails dans le jeu. Véritable guide, il apportera de précieuses astuces à tous les demandeurs, et ce quelles que soient leurs questions. Il ne manquera pas également de collaborer avec le journaliste gothamite Alexander Knox pour réaliser des interviews auprès des membres .
Bibliothèque virtuelle, l'Esprit d'Arkham s'investira au maximum pour apporter à Univers Batman une base de données de plus en plus riche au fil du temps : interviews, biographies, images rares, vidéos, informations importantes, anecdotes, astuces, actualités,...

Enfin et surtout, l'Esprit d'Arkham travaillera avec le staff du forum sur les prochains événements importants qui auront lieu à Gotham City et les dévoilera officiellement. Il rédigera également, au fur et à mesure, l'historique des faits (s'étant déroulés hors et en jeu).


Dernière édition par L'Esprit d'Arkham le Ven 18 Avr - 17:13, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Esprit d'Arkham   Ven 18 Avr - 14:31

Re-bienvenue à toi ;)
Permissions accordées.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Esprit d'Arkham
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: