Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prélude : Quand le Vent soufflera ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Prélude : Quand le Vent soufflera ...   Mar 8 Avr - 18:10

Post Prélude


Gotham City 11h58 a.m




Ma montre est parfaitement ajustée à l'heure que je viens d'évoquer dans ma tête. Je relève les yeux tandis que j'observe le dos et le corps arrière de l'homme qui me conduit vers ma destination. Chauffeur de taxi de 53 ans, bientôt la retraite d'après ce que j'entend dire, l'homme souffre d'un cas de victimisation de la société, persuadé qu'il est persécuté par ses semblables. D'un certain côté, son travail est ingrat, de l'autre, il n'avait qu'à travailler au lieu de faire reluire ses pectoraux et son jeu dans les équipes de foot américain comme en témoignent sa passion pour le foot. J'en jugeais par la forte odeur de tabac qu'il était d'un naturel stressé, hargneux. Obèse, chauve, des yeux inspirant l'imbécilité, l'homme n'avait rien d'intéressant.
En cette heure où je réfléchis, ma voiture se dirige vers un des lieux sacrés de Gotham City. Un lieu fondamental qui peut se targuer d'avoir près de 100 ans d'existence, l'Asile d'Amadeus Arkham. Bien que j'étais plutôt tranquille dans mon quartier uppé dans mon cabinet à la New Gotham, j'avoue que le poste de Docteur au sein de cette prestigieuse île me tentait et j'avais accepté le marché de ce nouvel administrateur : Quincy Sharp.
La grande route était exceptionnellement magistrale. Imaginez une route en ligne droite où des arbres forment comme une espèce de "tunnel" végétal, empêchant les rayons du soleil et de la lune de passer sur la route. Comme si les Ténèbres voulaient directement se manifester. Idioties, songeais-je. Il n'y avait pas de force, pas de bien ni de mal, il n'y avait que la science et l'Homme. C'était comme ce mythe, le Batman qui s'était incrusté dans la ville. Oh bien sur, ce serait un phénomène fascinant à étudier, disséquer, analyser. Mais pour le moment, j'avais d'autres prérogatives, plus intéressantes. Les patients de l'asile d'Arkham avaient une nouvelle maladie, si je pouvais appeler ça comme ça, une folie plus chaotique, moins commune qu'aux cas classiques. Le docteur Young était certes, renommée, mais incapable de tirer des conclusions claires sur ces patients. Il était temps que j'entre en scène, moi, Hugo Strange.

<< Merci. >>

Murmurais-je à l'homme qui me déposa à l'entrée du domaine. La voiture repartit vers Gotham. L'air était léger, agréable, doux. Et pourtant, de vagues rires semblaient venir à ma rencontre. Ne serait-ce plutôt pas ma tête qui invente cela ? Il est certes probable que le cas du Joker m'influence déjà, après tout, il était un personnage mystérieux, aucune origine n'avait été percée par les confrères de l'asile. C'était un personnage étrange. Ajoutons à cela une galerie plus ou moins dangereuse. Le Chapelier Fou par exemple, complexe de l'enfant qui refuse de grandir, Edward Nygma, complexe d'intelligence égocentrique. Des cas à n'en plus finir, mais tous seraient passionnants, complexes, mais passionnants.
D'un pas hâtif, je me dirige vers l'entrée des Soins Intensifs ... Arrivée d'un étrange personnage à Arkham. Cela prendrait du temps, mais je n'oubliais pas mon objectif initial : Déterminer qui est ce "Batman" et le vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Prélude : Quand le Vent soufflera ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: