Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je vais te faire crier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Je vais te faire crier   Dim 16 Mar - 21:24



DOSSIER N° : 00258 Victor Zsasz 555889


Nom : Zsasz
Prénom : Victor
Alias : Monsieur Zsasz, le boucher, Zsasz
Sexe : Masculin
Nationalité : Américain
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 4/11/1962
Lieu de naissance: Gotham City
Rhésus: B-

Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation familiale: Célibataire
Autre information: Pensionnaire fréquent d'Arkham et tueur en série à la solde de Carmine Falcone ( entre autres )


Génétique du patient
Taille : Un mètre quatre vingt cinq
Poids : Cent cinquante six livres
Description physique du sujet :Zsasz est un homme au physique impressionnant. Il est plus grand que la moyenne et plutôt mince. Cela ne l'empêche pas de posséder une force physique effrayante qui lui permet même de tenir tête à Batman. Mais ce qui est sûrement le trait le plus visible et le plus particulier de Victor doit être ses cicatrices. Il ne les cache pas, il en est fiers. Il est presque toujours torse nu pour mieux les exposer. Chacune des marques qui couvrent son corps est le souvenir d'un meurtre. Une cicatrice par meurtre. Pour facilité le décompte, il fait une barre sur chaque série de cinq. Un peu comme Robinson Crusoé qui faisait une marque sur le mur de sa cabane à chaque jour passé sur l'île déserte. Il a même rasé ses cheveux blonds pour faire plus de place à son exposition de cicatrices. Il a l'oreille droite percée et porte parfois la moustache bien qu'il préfère laissée sa peau la plus à découvert possible. Son style vestimentaire est de plus en plus maigre puisqu'il a commencé à négliger le port de chandail ou de quelques vêtement pouvant dissimuler son torse. Mais de ce qu'il porte, c'est d'un style Skinhead. C'est à dire, de grosses bottes d'armée, des pantalons agencés et des bracelets de cuir ou des chaînes. Avant il avait une garde robe beaucoup plus conventionnel mais c'était avant qu'il commence à considérer son corps comme un temple.

Zsasz est très propre de sa personne car il ne veut pas souiller son corps, c'est tout ce qui lui reste. Il a une voix très douce, un brin traînante. Il est rare de le voir arborer une expression de colère, il préfère sourire ce qui lui crée de petites rides sous ses yeux verts. Il reste quelques endroits encore épargnés par son couteau, comme ses parties génitales, ses paupières et ses fesses. Il a présentement quatre-vingt une cicatrices éparpillées un peu partout sur son corps.
Évolution notable du sujet : Zsasz va finir par négliger de plus en plus de s'habiller et ne porter qu'un pagne. Il va aussi laisser tomber le port de chaussures. Son hygiène corporelle aussi se détériorera avec le temps, en même temps que sa santé mentale.



Profil psychologique
Zsasz est fou. Plus que ça, il est dangereux et assurément incurable. C'est une perte de temps de tenter de le raisonner, de le soigner ou encore de le comprendre. Il n'a aucune empathie pour ses victimes car il considère que leurs vies n'ont aucuns sens et que de les tuer est une sorte de service qu'il leur rend. Victor a perdu sa foi en l'humanité et en le sens de la vie. C'est un constat si triste que ça l'a poussé à la folie meurtrière. Il est impensable pour lui que quiconque puisse être heureux de vivre. Pour lui, tout est futile et mène vers une mort plus ou moins proche. Tuer est pour lui loin d'être banal. Certains psychopathes considèrent qu'enlever la vie est presque du même calibre que de sortir les poubelles le lundi soir. Pour l'homme dont il est question ici, le meurtre est une expiation. D'ailleurs, il trouve l'action érotique et y prend un plaisir sexuel. Zsasz choisit ses victimes au hasard, il est imprévisible et peut très bien passer d'un état à un autre sans crier gare. Il essaie toujours de rester polit, il implique même cet aspect de lui dans le plaisir de tuer. Il est d'autant plus difficile de définir son rituel de meurtre qu'il n'en a pas. Il tue adultes ou enfants sans discrimination. On note toutefois un léger penchant pour la gente féminine vers qui il est plus attiré sexuellement. S'il utilise la plupart du temps un couteau, il ne répugnera aucune arme qui se présente à lui. Le sens de l'humour de Zsasz lui est propre et il n'a encore jamais trouvé de spectateur réceptif à ses jeux et blagues. Il faut souligner le fait qu'il fait de l'humour avec des personnes sur le point de se faire ouvrir la gorge et que souvent, elles n'ont pas la tête à rigoler. Victor n'arrêtera jamais de tuer s'il en trouve le moyen. Il n'est pas conseillé de le fréquenter.


Zsasz est un homme qui a toujours eu un penchant pour le jeu. Que ce soit les jeux de hasard, où il a perdu toute sa fortune, ou bien simplement ceux qu'on invente pour le plaisir. Il est donc plutôt joueur et adore quand ses victimes se montrent combatives. Il est pervers. Dans tous les sens du terme. Il ne se sent vivant que par la douleur qu'il inflige à son corps et aux autres. Et pourtant, on peut parfois apercevoir l'homme qu'il était avant. On peut même le reconnaître dans certains de ses comportements. Par exemple, il répugne la saleté. Il veut que tout soit propre, toujours. Il change de logique à chaque jour et peut se montrer loyal comme il peut planter un couteau dans le dos de son employeur. Il est très difficile de cerner le personnage puisqu'il est incapable de se comprendre lui-même. Il dédaigne apprendre à connaître d'autres êtres humains puisqu'il veut tuer tout le monde. Il qualifie les vivants de zombies même s'il est tout à fait conscient qu'ils sont vivants. Lorsque Zsasz ne peut tuer, il devient vite dépressif et désintéressé de tout ce qui l'entoure.




Antécédents et suivi du patient


Sa vie avait pourtant bien commencée. Fils d'une bonne famille, Victor s'est fait remarqué par ses résultats scolaires brillants et ses aptitudes sociales plutôt bonnes. Il faisait la fierté de ses parents. Son rêve: se lancer en affaire. Il étudia donc dans cette voie et à vingt-et-un ans, il avait sa propre entreprise. Sans arrivé à la chaussure de Wayne Industrie, l'affaire de Zsasz allait bon train. Assez bien pour qu'il ait dans son équipe quelques centaines d'employés. Les chiffres d'affaire montaient à toute allure et tout allait bien pour Victor. Il fréquentait des filles, avait des amis et était admiré de sa communauté. Il avait le sentiment que sa vie était accomplie, qu'il réussissait. Et puis à vingt cinq ans, il y eut un accident. Un terrible truc, personne ne pouvait le prévoir. Ses deux parents retrouvés morts, en plein voyage. Un accident bête mais mortel. Victor n'avait rien de plus précieux que son père et sa mère. Il voulut du réconfort du coté de ses collègues et des filles mais il se rendit compte qu'ils n'en voulaient qu'à son argent. Dégoûté de sa vie, il laissa tout tombé pour se tourner vers le jeu. S'il n'avait jamais été un champion au Poker, il se débrouillait pas trop mal. Il se qualifia pour plusieurs tournois autour du globe. Parfois il ramassait le jackpot, souvent il perdait une partie de sa fortune. Petit à petit, de fortune il n'y avait plus. Seulement de maigres parts à la bourse, la villa et une montagne de factures.

Au lieu de se relever les manches et de retourner travailler, Victor tenta le tout pour le tout dans une dernière partie. Gotham, sa ville natale allait-t-elle lui porter chance ? Évidement que non. Sinon, nous n'aurions pas le tueur en série que nous connaissons. Il perdit tout. Même sa chemise. Et en plus, il s'endetta encore plus. Au bout du rouleau, Zsasz décida qu'il valait mieux pour lui d'en finir. Il voulait le faire proprement, en bas d'un pont. Alors qu'il s'apprêtait à sauter, un sans-abri l'attaqua. L'ancien homme d'affaire avait déjà un physique impressionnant et désarma facilement le mécréant. La lune éclaira le visage de l'itinérant. Victor vit dans son regard le vide absolu. Il comprit que la vie n'avait décidément aucuns sens, pour personne. En particulier pour cet homme qui avait encore moins que lui. Ce fut son premier meurtre. Par compassion, qu'il se dit. Quelque chose débloqua. Il avait aimé tué. Il voulait recommencer. Pour lui qui n'avait plus rien, plus de plaisir, plus de but... le meurtre était une voie intéressante. Aguichante, même. En tuant ce sans-abri, il s'était senti vivant. Alors il décida de tuer.

Rapidement, ses meurtres devinrent plus réguliers, plus incontrôlables. En plus d'avoir perdu le respect pour la vie, Zsasz avait perdu la raison. Il commença à marquer son corps de chacune des vies qu'il volait. Son corps devint un temple, une vitrine à trophées de chasse. Il fini par atterrir dans l’œil des mafieux de la ville. Qu'il est utile d'avoir à sa solde un homme sans aucuns scrupules. Un homme qu'on peut envoyer tuer un bambin dans les bras de sa mère et qui ne réclamera aucuns argent en échange. Il se retrouva donc sous les ordres de Carmine Falcone. Mais sa loyauté est aléatoire. Tant qu'il a de la viande à charcuter, il est content. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne morde la main qui le nourrit. Zsasz n'est pas un animal apprivoisé.



Behind the screen
Information(s) importante(s) : DC de Dickus
Un surnom ? Zsasz
Nom de l’avatar : Victor Zsasz
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Tous
Disponibilité pour poster ? 6/7
Comment as-tu connu le forum ? Facebook
Code du Règlement :
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je vais te faire crier   Lun 17 Mar - 16:31

Jolie Présentation :)
Tu as mon +1 :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je vais te faire crier   Lun 17 Mar - 19:28

Je vais être gentil pour une fois, cette présentation est remarquable ! Je te félicite pour le respect parfait du personnage et l'écriture génialissime.
Tu as biensur ma validation !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je vais te faire crier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je vais te faire crier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: