Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bon retour dans votre manoir, monsieur Wayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Bon retour dans votre manoir, monsieur Wayne   Jeu 6 Mar - 19:10



DOSSIER N° : 8454567PENNYWORTHALFRED511874


Nom : Pennyworth
Prénom : Alfred
Alias :Alfred Thaddeus Crane Pennyworth, pour vous servir
Sexe : Masculin 
Nationalité : Britannique
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: Au courant de l'année 1943
Lieu de naissance: Londres, Grande-Bretagne
Rhésus: A+

Orientation sexuelle : Hétérosexuel, mais cela n'a que peu d'importance pour Alfred préférant se soucier de Monsieur Wayne
Situation familiale: Célibataire, se charge de s'occuper de Bruce Wayne à la demande des parents de ce dernier
Autre information: Majordome de Bruce Wayne, ancien comédien à Londres


Génétique du patient
Taille : 1,83m
Poids : 72,5kg



Description physique du sujet : "Bonjour. Bienvenue chez Monsieur Wayne." Certainement la phrase que l'ensemble de l'élite de Gotham City a déjà entendu, venant de ce vénérable Alfred. Cette élite a d'ailleurs pu remarquer l'évolution physique du plus célèbre majordome de la ville au fil des ans, lui qui se rapprochait de plus en plus de la fin que du début. Ces cheveux bruns étaient maintenant devenus blancs, des rides ont fait leur apparition sur son visage. Ce phénomène s'est accéléré avec le départ de Bruce vers des contrées plus lointaines il y a quelques années, sans doute par la crainte de ne pas pouvoir tenir la promesse faite à ses parents. Cependant, malgré l'âge, Alfred était toujours là, à accueillir les nombreuses personnes qui venaient et partaient du manoir des Wayne. Toujours là, avec la même sincérité, la même politesse et la même classe, avec son traditionnel habit de majordome noir. Mais enfin, il y a peu, l'enfant de la maison avait décidé de revenir à Gotham City, avec un terrible changement : Bruce Wayne était devenu Batman. Alfred avait accepté cela, considérant que c'était tout simplement un loisir temporaire, et s'occupait du manoir comme au bon vieux temps, mais également de la batcave, mettant en jeu son ancien rôle d'agent secret pour aider Bruce à confectionner de nouvelles armes, pour rendre Gothan City plus sûr, tout en espérant que Bruce laisserait à la fin les forces de police s'occupé définitivement de la sécurité

Évolution notable du sujet : La volonté de s'occuper de Bruce lui fait considérer ce dernier comme son propre fils, provoquant ainsi la crainte de le voir blesser voire mort une nuit, et ce mal-être sera de plus en plus fort au fur et à mesure qu'Alfred comprendra que Bruce ne peut et ne veut pas quitter l'armure du Chevalier Noir


Profil psychologique
Qui ne s'est jamais rendu dans le manoir des Wayne ? Ce n'est un secret pour personne, Alfred Pennyworth est la personne la plus serviable et la plus fidèle de Gotham City. Toujours prêt à rendre service à Bruce ou aux invités, et toujours présent malgré les nombreuses années d'absence de Monsieur Wayne. Alfred est quelqu'un de très calme et de très intelligent, et a eu le temps de mettre en place de nombreux jeux de scène et de lumières pour le théatre, sa passion dont il révait de faire son métier avant d'accepter à la demande de son père mourant de s'occuper de la famille Wayne, sans regret depuis. Cependant, un jour, Thomas et Martha Wayne furent assassinés, et Alfred jura de s'occuper jusqu'à sa mort de Bruce. Au fil des années, cela a développé une relation père/fils entre les deux, ce qui avait à la fois ses avantages et ses inconvénients, car Alfred, qui connaissait le secret de Bruce, était toujours inquiet une fois que ce dernier quittait ses habits de milliardaire pour celui du Chevalier Noir.



Antécédents et suivi du patient


Gotham City, 1995:

Aujourd'hui, était enfin le jour J. Le jour tant attendu depuis des années du retour de Monsieur Wayne à Gotham City. Tout le personnel engagé était présent, et je me chargeais de vérifier que le manoir était bien propre pour le retour de son propriétaire, sans m'inquiéter car je savais que le personnel était digne de confiance, puisque je les avais tous formés personellement selon les règles. J'étais sans doute une des personnes les plus serviables à Gotham, et je ne me voyais pas faire d'autres choses que de servir Monsieur Wayne. Et pourtant, je ne voulais surtout pas être destiner à cela.

_______________________________________

Londres, 1972:

J'étais dans ma chambre d'hôtel, regardant les arrivées et les départs de la gare de King's Cross, analysant les différents tics des patients pour mon nouveau rôle dans la dernière comédie, quand soudain, on frappa à la porte, et la gérante de l'hôtel rentra doucement et me montra une lettre. Je me leva immédiatement, et prit la lettre, m'asseyant sur le lit pendant que l'aimable femme quittait la pièce. Je regarda rapidement le dos de la lettre, et je vois immédiatement ces deux mots : Gotham City. J'ouvris alors la lettre, sachant que c'était des nouvelles de mon père qui travaillait depuis plusieurs décennies pour la famille Wayne. Il y avait deux feuilles dans la lettre, ce qui n'était pas dans les habitudes de mon père qui préférait utiliser les deux côtés de la feuille, dans un principe d'écologie disait-il. Je parcourut la première lettre, qui m'échappa de mes mains tremblantes. C'était l'acte de décès de mon père qui venait de mourir de vieillesse et qui avait certainement déjà été enterré à Gotham City avec tous les anciens majordomes de la famille Wayne. Je n'avais pas le courage de prendre la deuxième feuille, mais je reconnus l'écriture de mon père. Je m'en empare immédiatement, et la lis attentivement. Mon père avait couché ses derniers mots quelques heures avant sa mort, et il me demandait de servir à mon tour la famille Wayne. Pourtant, nous nous avions souvent eu cette conversation durant mon adolescence au manoir de la famille Wayne, et je lui avais dit à maintes reprises que je ne me sentirais pas capable de faire la même chose que lui, d'être comparé à lui. Je me redressa légèrement, me retrouvant assis sur mon lit, et me regarda doucement dans le miroir sur le mur opposé. Je revoyais à présent tous les traits du visage de mon père, son sourire. Je me reconnaissais en lui, et cela ne pouvait m'empecher de faire glisser quelques larmes le long de mon visage. Je me regarda de longues minutes, avant de dire d'une voix polie, comme le faisait mon père quand Thomas Wayne recevait des invités. 

" Très bien, Père, je ferais tout ce que vous me demandez. J'irais à Gotham City servir les Wayne dès que les différentes représentations de la pièce seront terminées. Vous comprendrez, Père, que je dois terminer ce que j'ai commencé, tel que vous me l'avez appris "


_______________________________________

Gotham City, 1995

Cela faisait donc 23 ans que j'avais accepté de servir les Wayne, mais je ne regrettais absolument pas d'avoir mis un terme à ma carrière de comédien, surtout que j'avais eu le temps de réaliser quelques pièces de théatre qui ont été joués au manoir pendant l'absence de Monsieur Wayne. J'avais adapté des pièces de nombreux artistes anglais, et notamment de Shakespeare que j'adorais particulièrement. Les habitants de Gotham City avaient été au rendez-vous, et semblait avoir apprécier les nombreux spectacles. Cependant, ces spectacles me permettaient également de rappeler aux habitants de Gotham l'horrible chose qui est arrivé aux parents de Monsieur Wayne.

_______________________________________


Gotham City, 26 juin 1980

Je revenais d'une pièce de théatre qui avait lieu dans le centre-ville de Gotham City et que m'avais permis d'aller voir Monsieur Thomas Wayne qui connaissais ma passion pour l'art dramatique. J'avais reçu cette autorisation d'aller voir cette pièce après avoir conduit Monsieur Wayne, sa femme et son fils Bruce à un film ou une pièce de théatre. Je marchais d'un pas rapide, devant aller rapidement chercher la voiture pour aller retrouver la famille Wayne, quand je vois au milieu de Park Row une petite foule. Je décide de m'approcher rapidement, jetant de rapides regards à ma montre quand j'entends le nom "Wayne". Je rentre alors dans le cercle qui s'est formé, et je vois à présent l'horreur de la scène : Martha Wayne était morte, et son mari, Monsieur Thomas Wayne, était à ses côtés, agonisant et des litres de sang s'étalant sur le sol. Je pousse un cri de désespoir et tombe sur mes genoux à côté de Monsieur Wayne, qui se tourne vers moi très lentement, et me demande dans un souffle de m'occuper de son fils Bruce. Je tourne doucement ma tête, et regarde le jeune garçon qui était assis contre le mur. J'avais juré à mon père de m'occuper de la famille Wayne, et je me retourna vers Monsieur Wayne pour lui faire un signe de la tête affirmatif, mais il venait de passer de l'autre côté .... Je resta quelques instants sans bouger, puis je me leva, et pris le jeune Bruce par la main avant de l'emmener avec moi loin de cette scène. 

_______________________________________


Gotham City, 1995

Je frissonna légèrement au rappel de ce souvenir toujours douloureux pour moi. Je referma la porte de la salle de représentation, et je savais que je n'aurais sans doute plus le temps de mettre en scène de nouvelles pièces de théatre puisque j'allais devoir m'occuper de Monsieur Wayne. En tout cas, le manoir semblait être dans un état parfait, et le personnel était prêt à recevoir Monsieur Wayne pour son grand retour à Gotham City. Je vis alors une limousine noire qui arriva doucement, et je pris le plateau déposé par une membre du personnel de cuisine, avant de descendre. J'ouvris alors la grande porte d'entrée du manoir, et regarda Monsieur Wayne avec un sourire heureux. Je remarqua quand même que Monsieur Wayne avait changé depuis ces nombreuses années. 

" Bon retour dans votre manoir, Monsieur Wayne. Je vous ai préparé un café comme vous les adoriez à l'époque, en espérant que vos goûts n'ont pas changés avec vos nombreux voyages. "




Behind the screen
Information(s) importante(s) : J'adore le film The Dark Knight  Hap 


Un surnom ? Nico/Nicolens, à vous de choisir
Nom de l’avatar : Alfred Pennyworth, pour vous servir Monsieur Wayne
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Je connais Batman/Ivy d'un autre forum
Disponibilité pour poster ? Presque tous les jours :)
Comment as-tu connu le forum ? Par Laura :D
Code du Règlement :


Dernière édition par Alfred Pennyworth le Sam 8 Mar - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bon retour dans votre manoir, monsieur Wayne   Sam 8 Mar - 14:30

Un petit double post pour vous dire que ma présentation est terminée :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bon retour dans votre manoir, monsieur Wayne   Sam 8 Mar - 14:48

Très très belle Présentation, Monsieur Pennyworth.
Vous avez mon +1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bon retour dans votre manoir, monsieur Wayne   Sam 8 Mar - 17:33

Bienvenue parmi nous cher Alfred.
Je suis toujours ravie de voir des aussi bonnes présentations. L'histoire est très bien scénarisé et très émouvante.
Tout est parfaitement respecté, tu as donc ma seconde validation!



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bon retour dans votre manoir, monsieur Wayne   Sam 8 Mar - 17:34

Merci à tous les deux, et heureux d'être parmis vous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bon retour dans votre manoir, monsieur Wayne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bon retour dans votre manoir, monsieur Wayne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: