Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Me Myself and I (fiche non finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Me Myself and I (fiche non finie)   Ven 27 Nov - 23:00




DOSSIER N° [015]





Nom: Greenlaw
Prénom: Daryl
Alias: Din (vacarme en Anglais) ou le Frenchie par certains
Age: 19 Ans
Sexe: Homme
Nationalité: Français
Métiers: Etudiant
Faction Désirée: Black Gates

-

Description physique & Psychologique : 
Mon corps, c'est surement l'une chose que j'ai le plus regardé dans ma vie. Non pas que je vie depuis très très longtemps, mais bon...
Ceci est mon histoire :
Je suis né en France, dans le sud. J'avais la belle vie, bon je roulais pas sur l'or, mais je ne manquai de rien, mon petit frère et ma grande soeur également. J'étais le genre d'enfant assez timide, plutôt renfermé et qui ne cherchait pas vraiment à attirer l'attention sur lui, je n'avais aucune confiance en moi, j'étais craintif et avait tendance à faire plaisir à mes parents, j'étais un enfant assez studieux à l'école, je n'avais pas de réelle difficulté aussi. On va dire que je ne voulais pas changer au début, mais bon, j'étais jeune hein. J'étais en primaire quoi. Au collège j'ai commencé à changer. Peut-être que le fait que je grandis me permis de beaucoup plus réfléchir sur moi même, il y a des enfants qui ont une personnalité très affirmée dès le début, dès leur plus jeune âge, je pense que ce n'était pas mon cas. Il a fallu que j'attende mes 12 ans et mon entré au collège pour me forger ma véritable personnalité, celle d'un garçon qui n'arrive pas à se convaincre qu'il a une vie remplie, qui a peur de la routine et qui cherche toujours plus de sensation, qui a toujours envie de se sentir plus vivant que la veille. 


J'ai commencer à m'affirmer de plus en plus, développant même une certaine colère difficilement contrôlable par moment. Cette colère était un mélange de frustration de la routine et l'ennui de de cette sensation de ne pas vivre à 100 % la vie que j'avais. Je multipliai les disputes, les engueulades et même les bagarres. C'était un défoulement, une sorte de purge de toute cette haine que je pouvais ressentir, donner des coups et en recevoir, c'était le meilleur moyen que je trouvais pour me sentir vivant. Durant ma dernière année de collège, ma famille et moi avions décidé de m'inscrire dans un club de boxe thaïlandaise, histoire de prendre encore plus confiance en moi, sans pour autant tenter d'écraser les autres. C'était amusant, j'appris une nouvelle façon de cogner et de me faire cogner, c'était marrant. Au lycée, j'avais changé. Je n'avais plus rien à me prouver, je savais qui j'étais et que je n'avais pas peur d'être qui j'étais. Mais il y avait toujours cette colère, il semblait que la boxe ne me permettait plus de me défouler et de me purger.


Mes nombreuses remise en question sur le pourquoi tant de colère, me permettait de me calmer, de contrôler la colère et me permettait de ne pas exploser, au contraire, j'étais devenu quelqu'un de plus souriant, profitant d'une autre manière de la vie, autre que les bagarres. Je m'amusai, je vivais avec le sourire et les rigolades. Sauf qu'un autre problème me vint, l'échec. Il semblait que ma bonne mémoire ne m'aidait plus à avoir de bons résultats scolaires. Peu importe comment j'apprenais les cours, comment je les notai sur la feuille d'examen, rien ne me permettait d'avoir des résultats comme auparavant. Voilà comment la colère et la frustration refirent surface... 


J'étais en deuxième année de lycée, je n'ai jamais été aussi acharné à l'école, j'avais même arrêté la boxe pour me concentrer sur les études, la chose à laquelle j'excellai, me devenait de plus en plus difficile. La vie ne m'aimait pas, c'est ce que je me disais, les épreuves que je rencontre sont injustes, c'est de l'acharnement. J'étais dans l'incompréhension et mon ancien moi refit surface, mais je me refusai à relaisser ma colère m'emmener dans une autre altercation physique. Je préférai m'éloigner de tous mes amis et fréquentations et me retrouver seul avec ma famille. Il y a un puissant lien au sein de ma famille, on rigole, on vie, on discute, débat, une famille normale quoi. Il y a quelque chose en plus. Quelque chose d'unique, chaque famille est unique. La mienne était particulière dans le sens où chacun n'avait pas peur de parler de ses problèmes. Ce que je fis. On a essayé différentes solutions, mais rien, c'est là que je me suis découvert une certaine compétence pour cacher mes véritables intentions, envies et mon véritable moi. Ça ne faisait qu'augmenter ma frustration, le fait de ne pas faire éclater ma colère pour en quelque sorte protéger les autres et me protéger à moi aussi, à croire que je suis quelqu'un qui ne veut que du mal à tout le monde.


A la fin de mes années de lycée, je décidai de monter à la capital Française, Paris. Je voulais suivre des cours de théâtre professionnel, histoire de peut-être arriver à extérioriser cette animosité avec un art de scène, plutôt qu'un art martial. Ça marchait plutôt bien. Sauf qu'une mauvaise blessure au poignet à faire que j'étais obligé de retourner à ma ville natale pour les soins, avec la famille qui s'inquiétait et tout ça, j'étais donc obligé. Au final, on m'a opéré du poignet, je ne devais pas retourner à Paris avant 6 mois, ce qui m'a amené à m'inscrire à une faculté pour ne pas gâcher ce temps. Je n'avais aucune attache particulière à la fac, c'est peut-être pour ça que je repris goût à l'apprentissage et ma mémoire était de retour si je peux dire. Au lycée j'avais l'objectif du baccalauréat et ça me mettait une pression monstre et m'empêchait d'utiliser mon plein potentiel.


Après mes 6 mois, je décidai de ne pas retourner à Paris, mais je découvris qu'il y a un "stage" aux Etats-Unis pour les adolescents ou jeunes adultes avec quelques soucis comportementaux, non pas que je me sentais fou, mais je pense que ça pouvait m'aider. Il y en avait dans la majorité des Etats et des villes, mais il me fallait choisir celle où mon oncle et ma tante habitait. Ma tante a décidé de vivre sa vie avec un comptable américain qui travaile à Gotham City, une ville de l'état du New Jersey. 


Plusieurs histoires sont connues au sujet de cette ville, la criminalité, le banditisme, mais aussi les justiciers. Ces individus masqués qui sauvent les habitants des voyous et autres sauvages meurtriers. Ça m'arrache toujours un petit rire quand je pense à ça. Ça me semble tellement irréaliste, mais bon, tous les médias de Gotham en parle comme-ci c'était normal, on a juste à chercher sur le net, donc ça doit être vrai. C'étaient mes principaux arguments pour convaincre mes parents de me laisser y aller et ma tante en a rajouté (durant un de ses brefs passage en France) pour appuyer mon envie de vivre cette expérience.




L'expérience en elle même était filmée, elle consistait à regrouper un certains nombres d'ado ou jeune adultes ensemble dans une maison et vivre en communauté, travailler ensemble et ainsi s'améliorer. Bien sûr ça a pour but d'être diffuser à la télévision américaine. Il me fallait signer plusieurs feuilles, donner plusieurs photos et me faire reprendre en photo une fois arrivé sur les lieux. Les bagarres sont interdites, ceux qui se battent seront exclus. J'imagine que personne ne le veut, car en plus d'avoir la possibilité de changer, on gagne de l'argent à cause des droits à l'image. Ma tante m'ouvrit un compte américain pour ainsi recevoir l'argent, je pourrai la convertir en monnaie nationale Française une fois de retour au pays. 


Le premier jour de cette expérience, un bus gris, ou plutôt vert nuancé, vint me chercher devant la maison de ma tante où j'avais dormi, je pris ma valise que je n'avais pas défaite après mon voyage en avion. J'avais prévu mes affaires du lendemain dans un sac à dos. Une fois dans le bus je sentis une certaine aura étrange, je voyais très bien que j'étais le seul "volontaire" pour ce genre d'expérience, la plupart semblait ne pas vouloir changer en voyant leur attitude, j'imagine que l'appât de l'argent les force à rester tranquille. Je m'assis seul, il semblait aussi qu'il y avait peu de participants. Etait-ce quelque chose de nouveau ? 


Mon idée d'être le seul volontaire se confirma quand je vis la personne qu'on récupéra après moi, c'était un garçon d'à peu près mon âge, turbulent et surtout pas consentant à l'idée de faire ce show télévisé. Au point même que quelques agents de la police qui nous accompagnaient durant le trajet le forcèrent à monter. Je fus assez surpris, si il était possible de nous exclure, pourquoi nous forcer à participer ? Peut-être pour nous forcer à tenter la chance que nous avons de changer qui sait...


Une fois arrivé dans cette fameuse maison qui allait être la notre durant une durée qui n'a pas encore été déterminée par la production, nous entrâmes et déposions nos affaires dans les chambres assignées. Il y avait plusieurs "adultes" et membres de la production qui vivront avec nous, pour assurer que nous respectons les tâches et qu'il n'y a pas de problèmes (comme la violence). 


La première semaine fut assez légère, dans le sens où tout le monde jouait les règles du jeu et ne posait aucun problème. Mais il fallut bien que cette ambiance paisible soit gâchée. Deux filles se disputèrent car une avait fait je ne sais quoi et l'autre a dit que c'était sa maison et qu'elle faisait ce qu'elle voulait et blah blah blah, ça criait tellement qu'il fut impossible pour moi de comprendre la raison de leur dispute. Non pas que mon anglais est horrible, au contraire, je suis bilingue, vu que j'ai une bonne mémoire, l'apprentissage de l'anglais a été assez rapide et facile pour moi, il y a quand même un reste d'accent français dans ma façon de parler. Les deux filles vinrent à s'attraper les cheveux et à se frapper. La situation dégénérait, aucuns des autres participants n'osaient séparer et les caméramans continuaient de filmer la scène, comme-ci c'était un spectacle...


La sécurité intervint que quelques minutes après le début de la confrontation et séparèrent les deux. J'étais dans l'incompréhension. Les rumeurs sur cette ville sont-elles vraiment fondées ? Corruption, violence, barbaries, délinquance et insécurité...


Bien qu'il y avait beaucoup d'étrangers qui participaient à cette émission, je pense que les participants natifs de la ville de Gotham sont d'une tout autre catégorie... Serait-ce de la peur que je ressentais ?


Où était-ce le fait que nous soyons enfermés dans cette maison depuis une semaine maintenant qui nous rend fou et qui nous pousse à faire ressortir nos pires démons et habitudes... Est-ce que cela veut dire que ma colère fera irruption, me fera me battre contre un autre et m'exclura du show comme les deux filles... ?


J'étais en train de faire la vaisselle quand tout ça arriva, je m'étais tellement perdu dans mes pensés que je lâchai l'assiette que je tins et elle se fracassa contre le sol. Allai-je devenir fou ici ? Un garçon qui faisait deux têtes de plus que moi s'avança et me dit


"Tu ramasses pas ?"


Je lui répondis


"Euh, si, je vais le faire"


Je n'avais pas trop compris son problème, c'était un participant tout comme moi, je ne vois pas pourquoi il se sent si concerné par l'état de cette assiette. Mais bon, je m'abaissai pour ramasser les morceaux quand je vis un pied se diriger rapidement vers ma figure. La puissance du coup me fit basculer en arrière et je me cognai la tête contre un tiroir qui se trouvait derrière moi, en dessous de l'évier dans lequel je nettoyai la vaisselle. Le coup m'avait sonné, je ne sus pas vraiment ce qui s'était passé, mais ma colère grimpa à grande vitesse. Il semble que elle, a compris ce qui c'était passé. Je me relevai rapidement et entamai une bagarre avec ce con. Il était plus grand que moi, mais j'ai déjà réussi à la boxe a rivaliser avec un plus grand. 


Il faut que j'évite d'être en contact direct, il a une plus grande allonge que moi, il faut que je sois plus vif que lui. Je revoyais mon prof de boxe bouger et agir d'une façon telle que l'élève, qui était plus grand que lui, en face de lui ne savait pas d'où venaient les coups. Si j'arrive à faire comme lui je pense que je peux lui faire regretter de m'avoir envoyer un coup de pied, d'ailleurs je ne sais vraiment pas pourquoi il a fait ça. Peut-être qu'il a pété les plombs comme les deux filles d'avant, qu'il avait besoin d'exploser et que j'ai été son excuse pour faire parler sa colère d'être enfermé depuis une semaine. Après plusieurs échange de coups de ma part comme de la sienne nous fûmes séparés. On a réuni nos affaires et rentrâmes chez nous, enfin, moi je retournai chez ma tante.


Déçu de ce qui s'est passé, d'avoir été la marionnette d'une chaîne en manque d'audience et qui a choisi de remonter la pente en montrant des adolescents se battre. Mais surpris de voir que j'ai réussi à "imiter" mon prof, ce n'est pas la première fois que j'arrive à refaire quelque chose que j'ai vu, ou du moins m'en inspirer grandement. Mais j'ai remarqué que c'est généralement en période de stresse que j'y arrive. 


L'expérience m'avait changé, mais pas dans le sens que je crus qu'elle le ferait, non, j'ai compris maintenant ce que je devais faire. La colère que j'ai depuis le début, elle est là à cause de la société qui a été créée par ces personnes qui sont possédées par l'argent et nous mettent la pression pour ainsi les aider à avoir plus d'argent, ce système profite à certains mais pas à d'autres... Je veux rester à Gotham, cette ville pourrie, je veux la changer, faire en sorte que ceux qui doivent payer paie et ceux qui souffrent se rendent compte que si ils souffrent c'est parce qu'ils se laisse faire... Le truc c'est que je ne peux rien faire seul... Il va me falloir une équipe et une sorte de QG et aussi différentes missions que chacun de nous feront pour ainsi atteindre l'objectif que je me suis fixé... Remplacer ce système par un système plus juste. La colère que je ressens, ce n'est pas de la colère, c'est ma raison d'être qui était emprisonnée par cette société qui a peur que nous, les jeunes, nous explosons et renversons ce monopole des adultes pourris... J'ai beau avoir la majorité en France, mais ici... Je suis encore un adolescent... Je défoncerai tous ceux qui me chercheront, tous ceux que je gêne et tous ceux qui ne font rien pour que le monde reste comme il est... Oui, je vais être un des justiciers dont les médias parlent, mais pas le même que les autres, parce qu'au fond, ils sont pourris eux aussi...


Place au Joueur
Information(s) importante(s) : Je suis étudiant, je fais du RP depuis presque 4 ans,  je suis quelqu'un de cool. J'habite en France, à Marseille, oui j'ai l'accent du sud (comment ça c'est pas important ?)
Un surnom ? : Din c'est pas bien ?
Nom de l’avatar : Hellion de X-men
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Naah 
Disponibilité pour poster ? : c'est assez variable, généralement je suis tout le temps dispo, c'est plutôt le temp de ma disponibilité qui change
Comment as-tu connu le forum ? : Sur un top site
Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? : Non, ça va aller merci ^^



Dernière édition par Din le Dim 29 Nov - 22:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Me Myself and I (fiche non finie)   Sam 28 Nov - 0:43

Bienvenue à Gotham City, Din Greenlaw.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Me Myself and I (fiche non finie)   Sam 28 Nov - 1:37

Merci Nightwing.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Me Myself and I (fiche non finie)   Sam 28 Nov - 11:50

Encore bienvenue parmi nous Din,
Bon courage pour terminer ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Me Myself and I (fiche non finie)   Sam 28 Nov - 12:21

Merci Green Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Me Myself and I (fiche non finie)   Sam 28 Nov - 15:16

Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Me Myself and I (fiche non finie)   Dim 29 Nov - 19:04

Merci Prof Pyg
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Me Myself and I (fiche non finie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Me Myself and I (fiche non finie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: