Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Discussion autour de casier [pv Moïra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Discussion autour de casier [pv Moïra]   Sam 21 Nov - 16:19

Mike se trouvait à Gotham depuis seulement quelque jours. Son ancien patron lui avait dit de se rendre au QG du GCPD pour y rencontrer une personne qui s'y trouvait, un certain Gordon. Il ne savait pas à quoi il ressemblait. La seule chose qu'on lui est donné hormis la lettre qu'il avait à lui remettre était une adresse. Or, ne connaissait pas la topographie de Gotham, Mike avait mit un certain temps avant de trouver le lieu exact. Cela avait été pénible, mais lucratif à la fois. Il avait pu, durant sa recherche du lieu qu'il cherchait, connaître un peu mieux l'ambiance qu'il régnait dans cette ville. Et ce qu'il avait pu en conclure s'était qu'il fallait un bon gros raz-de-marée pour arrêter tout les méfaits et les injustices.

D'ailleurs, il n'avait pas pu s'empêcher d'intervenir contre des petites frappes pour résoudre un problème de conflits lié à du racket. Ce n'était pas ainsi qu'il pouvait régler le souci en question, mais il n'était pas encore en service et ne pouvait donc pas se permettre de faire quoi que ce soit en dehors des juridictions. Bien que, s'il y avait besoin, il n'hésiterait pas à le faire. Le danger n'était pas ce qu'il craignait le plus. Bien au contraire, il préférait flirter avec le danger pour régler de soucis que de vivre dans la peur de mourir un jour. La meilleure façon de régler des soucis se trouvait qu'aux sources des conflits. Mike devra donc, une fois en service épluché tous les dossiers qu'il pourrait pour connaître les dernières affaires et toutes celles qui ont besoin d'être réglées.

Mike marchait tranquillement en demandant parfois la direction qu'il devait prendre pour la rue où il souhaitait aller. On lui indiquait la direction à prendre et lorsqu'il ne savait plus, il demandait de nouveau gentiment et humblement. Il prit le temps d'écouter en se roulant une cigarette avant de l'allumer et tirer un coup. Il lui faudrait s'en doute faire ses preuves une fois qu'il y sera afin qu'on l'accepte. Car bien qu'il soit sous une recommandation, il ne comptait pas partir d'ici au vu de ce qu'il avait pu constater. En fait, ce lieu stimulait à la fois son ancien côté militaire, mais encore plus la voie de la justice qu'il avait choisie.

Finalement, il finissait de trouver le lieu qu'il avait cherché et la structure imposait. Il ne se faisait pas prier pour entrer, mais avant cela, il finissait son mégot en le jetant dans une poubelle après l'avoir éteint. Les gardes discutaient un peu plus loin, pas très loin de l'entrée. Mike trouvait qu'il y avait un du relâchement. S'il avait été un criminel, il aurait très bien pu poser une bombe à l'entrée facilement et repartir. Toutefois, ce n'était pas son rôle de leur crier dessus. Il passa donc la porte et marcha lentement en allant à l'accueil du QG du GCPD et attendait son tour.

Une heure passa avant qu'il ne soit appelé. Mike discutait avec la dame de l'accueil qui ne pouvait malheureusement rien faire pour lui hormis le diriger vers le bureau de Mr. Gordon. Bien sûr, elle ne l'avait pas fait sans une vérification envers Mike. Il la laissait fouiller dans son dossier qu'elle trouvait assez rapidement. Elle lui posait alors des questions en rapport avec son dossier et ce n'est qu'une fois qu'elle était sûre qu'il s'agissait bien de lui qu'elle lui donna la direction à prendre pour aller au bureau de Mr. Gordon. Ce n'était sans se douter qu'il n'avait pas un bon sens de l'orientation dans un endroit qu'il ne connaissait pas encore.

Au début, tout se passait relativement bien, il suivit la direction qu'on lui avait indiquée, mais il y avait deux portes. Il en choisissait une et l'ouvrit. Ce qu'il voyait alors était une femme en train de se changer. Il restait quelques secondes sans bouger avant de se retourner et fermer la porte en raison du fait que des hommes arrivaient et qu'il aurait pu se méprendre. Mike se trouvait alors dans le vestiaire des femmes et se retournait pour ne pas gêner la femme qui se changeait. " Je suppose que ce n'est pas le bureau de Mr. Gordon"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Discussion autour de casier [pv Moïra]   Mar 24 Nov - 18:00

Discussion autour de casier
Moore & Fair

Notre jeune amie, devait prendre son service, mais comme souvent, elle était arrivée en avance, histoire de profiter de la tranquillité que pouvait offrir les vestiaires. L’assassinat du commissaire était présent dans les esprits des membres du GCPD et Moore n’y échappait pas. La jeune femme avait eu du mal à cacher son émotion, la colère. Elle n’avait pas été particulièrement attristée, ce n’était pas la première fois, qu’un officier du GCPD était assassiné de la sorte. Tout le monde connaissait le coupable, je ne vous parle pas d’une personne, mais d’un système. Outre cela, il y avait peu de chance que cet assassinat fut commandité par la Mafia, ces derniers n’avaient aucun intérêt à ouvrir les hostilités avec une organisation qu’ils pouvaient corrompre. Seul, les criminels, tel que le Joker et ces semblables auraient pu ordonner cette exécution. Notre jeune agent, avait ressenti de la tristesse envers le Chef de la Police, Gordon. Elle avait beaucoup de respect pour cet homme et savait à quel point il avait déjà souffert, du fait des criminels qui rongeaient Gotham. Peut-être qu’il payait, le prix de ses amitiés, mais tout cela n’excusait en rien ce geste. La jeune femme se demandait, pendant combien de temps cet homme pourrait encaisser les coups. Bien sûr, les Justiciers et principalement le Batman allait se charger de trouver le coupable. C’était peut-être ce qui renforçait sa colère, devant cette situation. Il semblait que le système, le GCPD, le procureur, acceptait cette réalité, cette vérité, relayant les forces de l’ordre à de simple assistants ou couverture, pour les agissements des Justiciers. Moore, désirait pouvoir abattre, le responsable de ce crime, de pouvoir faire passer un message à tous les criminels. Mais elle savait aussi, que dans leurs folies certains n’hésiteraient pas à mettre le feu à la ville et pas seulement de manière imagée. Gotham n’était pas prête pour une guerre ouverte contre tous ces criminels, ces fous dangereux. Mais il suffirait de leurs mettre une balle dans la tête et le problème était résolu, mais cela n’était pas acceptable. On préférait pleurer, honorer, nommer des héros, plutôt que faire ce qui était nécessaire. Moore savait qu’elle n’était surement pas la seule, à penser comme cela, mais combien serait prêt à agir.

La jeune femme avait passé ses nerfs sur un mannequin d’entrainement et même sur un de ses collègues qui l’avait cherché. Ce dernier ne devait pas savoir, que la jeune femme était une experte dans le domaine du corps à corps, pas du niveau du Batman, mais elle n’avait rien à envier aux combattants professionnels. Alors qu'elle s’apprêtait à enfiler son uniforme, après avoir pris sa douche, elle entendit la porte s’ouvrir et resta interdite constatant que ce fut un jeune homme qui en était l’auteur. Ce dernier était plutôt joli garçon, bien fait de sa personne et un sourire apparut sur le visage de la jeune femme lorsqu’il se détourna.
 
… « Suis-je si désagréable à regarder que tu tournes la tête ? » …
 
Notre jeune amie, avait compris que ce geste n’était que de la politesse et rien de plus. Mais elle se sentait d’humeur à plaisanter. Commençant à enfiler son costume, elle cacha au regard détourné, ses tatouages et les quelques cicatrices qu’elle avait hérité suite à Year Zero.
 
… «Tu n’as donc pas encore rencontré notre Chef, c’est un bon flic, peut-être trop intègre pour cette ville » …
 
Se rendant compte, qu’elle ne s’était pas présentée, même si ce n’était pas elle l’arrivante.
 
… « Au fait, on ne se présente plus lorsqu’on arrive ? Je suis Moore » …
 
On pouvait entendre le sourire amical, amusé qui accompagnait ces mots. Il était à noter que la jeune femme était assez contente de découvrir un nouveau collègue, le GCPD avait besoin de bras pour faire son devoir envers Gotham et ses habitants.
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Discussion autour de casier [pv Moïra]   Mer 25 Nov - 19:10

… « Suis-je si désagréable à regarder que tu tournes la tête ? » …

Mike souriait à cette phrase bien qu'il ait le dos tourné. Elle semblait bien s'amuser de la situation, mais bien que Mike sourît instinctivement, il a été élevé avec une certaine convenance. Ses tuteurs avaient fait en sorte que cela soit le cas dans différents cas de figure. Toutefois, si Mike avait été un peu moins buté sur certaines choses, ils auraient pu en faire un vrai gentleman. Hélas, il faisait beaucoup de choses en raison de son passé qui l'avait profondément marqué et blessé. Restant calme et serein en regardant le mur en face de lui, il réfléchissait comment il avait pu se tromper alors qu'on lui avait indiqué le chemin pour venir ici. Il avait dû se tromper à un endroit. Mike ne voyait pas d'autre possibilité pour qu'il ait fini dans le vestiaire des demoiselles.

- Vous ne l'êtes nullement charmante collègue, mais je ne peux soutenir une telle vision pour mes frêles yeux.

Mike disait cela pour être convenable et ne pas manquer à ses devoirs envers les dames. D'autant qu'il ne la  connaissait pas, mais puisqu'elle se trouvait en ce lieu, elle serait s'en nul doute une de ses collègues. **Bravo Mike... Premier jour et tu trouves le moyen d'atterrir dans le vestiaire pour femmes. ** Mike pensait à cela en se disant au fond de lui, que s'il était ici, il aurait pu tomber sur quelque chose de bien pire. Quoi que pour le moment, il ne savait pas ce qu'il pouvait y avoir de pire...

… « Tu n’as donc pas encore rencontré notre Chef, c’est un bon flic, peut-être trop intègre pour cette ville. … « Au fait, on ne se présente plus lorsqu’on arrive ? Je suis Moore » …

Mike supposait qu'il pouvait se retourner et le fit en la regardant droit dans les yeux en souriant aimablement. " Je me nomme Mike Fair. Je viens tout juste d'arriver pour intégrer le GCPD sous recommandation de mon ancien chef se trouvant au Royaume-uni." Après avoir dit cela, il s'approchait d'elle en prenant calmement l'une de ses deux mains avant de se pencher et y déposer un baiser sur la paume de celle-ci. Il se redressait ensuite avant de reculer de deux pas. Ce qu'elle avait dit à propos de son futur chef l'interpellait. " Que voulez-vous dire par trop intègre ?"

Mike profitait d'avoir posé cette question pour poser une oreille sur la porte n'entendant plus de pas. Il aurait bien voulu regarder dehors s'il pouvait bientôt sortir, mais cela ne semblait pas être le cas. Mike en profitait alors pour se poser sur une chaise et se masser rapidement l'épaule en bougeant son bras de haut en bas en effectuant des rotations. Il avait un peu trop abusé avec son bras aujourd'hui. Enfin, ce n'est pas bien grave en soit. Une fois le mouvement de rotation pour son massage de fini, il regardait à nouveau Moore. " Vous êtes ici depuis longtemps ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Discussion autour de casier [pv Moïra]   Jeu 26 Nov - 13:47

Discussion autour de casier
Moore & Fair

La Remarque au trait d’humour, qu’avait fait notre jeune amie, fit sourire cette dernière. Il semblerait que le nouveau venu, n’était pas du genre à perdre ses moyens pour pas grand-chose. En plus de cela, il semblait avoir de la répartie, ce qui lui serait nécessaire dans cette ville, il ne restait plus qu’à savoir comment il abordait son devoir de représentant de l’ordre. Mais Moore avait idée qu’elle le découvrirait assez tôt, soit de visu, soit par les rapports et ragots qui parcouraient les rues de Gotham. Si le nouveau venu, avait su montré une certaine capacité à s’adapter rapidement à une situation imprévue, le jeune agent fut pris au dépourvu lorsque ce dernier vint déposer un baiser dans la paume d’une de ses mains. Les paroles qui accompagnèrent son geste, expliquèrent quelque peu l’étrangeté de ce geste et de son accent, que notre jeune amie n’était pas parvenue à identifier. Un étranger et un anglais de surcroit, voilà qui rassura la jeune Moore, après tout, ces européens avaient des habitudes étranges et cette forme de salut devait en faire partit.

Moore retrouva rapidement son aplomb, je vous voie sourire, mais quelle jeune fille n’aurait pas été perturbée par un salut, si charmant. Rappelez-vous, que notre jeune amie a été élevée avec trois frères et un père surprotecteur et qu’elle n’a jamais quitté Gotham. Malgré le fait qu’elle n’a jamais été une lectrice de romans pour midinette, la venue d’un étranger des plus comestibles, avec un accent qui la faisait voyager vers les landes de ces ancêtres avait de quoi faire rougir son cœur de jeune femme. Et oui derrière, ce comportement assuré, cette détermination, cette force de caractère qui lui a permis de s’imposer et résister aux tragédies ayant frappé Gotham et sa famille d’adoption, le GCPD, Moore restait une jeune femme de 23 ans. Bien sur, il n’y aucune chance qu’elle reconnaisse une telle chose, brisant surement la mâchoire, ou tout espoir de descendance, de quiconque se permettrait d’en faire allusion.
Mais revenons à l’instant présent, après avoir récupéré son aplomb, la jeune femme reprit de s’équiper. Tout en attachant sa ceinture sur laquelle se trouvait son équipement, elle lança un regard sérieux au beau Mike.
 
… « Ton chef ne t’a pas briefé sur Gotham et notre situation ? » …
 
Cela n’était pas particulièrement étrange, même au regard de l’agent Moore. Après tout, la corruption qui s’était répandu à travers tout Gotham, n’était pas quelque chose que les représentants de la ville mettaient en avant. Mike Fair devait être au courant pour la tragédie de Year Zéro et l’existence de la flopée de criminels et déments qui faisaient régner la peur et le chaos dans les rues de Gotham. Après tout, le Joker devait être aussi connu que le Batman et ce de par le monde. Mais pour parler de Gordon, elle se devait de parler de sa ville, ce qui lui permettrait de répondre à la dernière question qu’il lui avait posé, non sans mettre au point quelque chose.
 
…  « Avant toute chose, tu peux me tutoyer, on fait tous partit de la même famille. Pour répondre à ta dernière question, je dirais que le sang de cette ville et du CGPD coule dans mes veines. Si je ne dis pas d’erreur, il y a toujours eu des Moore à Gotham et ce depuis qu’elle est sortie de la terre. Concernant le GCPD, cela fait deux ans que j’y suis agent, alors que les petites filles rêves de princes, moi je rêvais de revêtir cet uniforme et porter cet insigne. Il y a toujours eu des Moore au sein du GCPD, j’ai quelques cousins et oncles. Ma famille ne s’est pas toujours montrée des plus intègres, à l’image de notre ville » …
 
Concernant le manque d’intégrité des membres de sa famille, notre jeune amie se montrait sincère, ce qui pourrait surprendre. Surtout qu’elle s’adressait à un inconnu, mais cela n’était pas un secret et autant qu’il l’apprenne directement de sa part. Il était clair qu’elle n’avait pas honte des membres de sa famille et du comportement de certains. On pourrait presque dire qu’elle trouvait cela normal, mais n’oublions pas qu’elle avait été élevé dans cette ambiance.
 
… « Ensuite, il faut que tu sache que Gotham a toujours été liée à la corruption et ce à tous les niveaux, aussi bien les citoyens, les autorités, que ses dirigeants. Mais les apparitions de criminels tels que le Joker, l’Epouvantail, le Sphinx et d’autres, ont modifiaient le visage de cette ville. Elle est devenue bien plus violente et menace de sombrer à tout moment dans le chaos et la folie et la présence des Justiciers n’arrangent pas forcément la situation, même s’ils allègent notre travail. » …
 
Le ton de l’agent Moore devint plus dur lorsqu’elle parla de la situation de la ville et des Justiciers. Elle ne cachait pas qu’elle n’appréciait pas vraiment ces derniers, sentiments pas des plus répandus au sein du GCPD. Puis son ton devint plus doux, avec une forte présence de respect lorsqu’elle aborda la réponse à la question du son nouveau collègue.
 
… « Gordon est un bon flic et un chef des plus respectable, ce qui est le plus important pour nous, n’est-ce pas. Mais sa vision est trop manichéenne, même si elle a été plus d’une fois battue en brèche. Il veut nettoyer Gotham de tous ses travers, mais refuse de franchir certaines lignes et s’il le fait ce n’est que contraint. Il a une grande confiance, certains diraient amitié pour notre Chevalier Noir, le Batman et ce dernier semble le lui rendre. Mais fais toi, ta propre idée sur l’homme lorsque tu auras à faire à lui » …
 
Tout en parlant, notre jeune amie, avait continué de s’équiper, plongeant son regard dans celui de notre nouveau venu, lorsqu’elle abordait certains sujets. Puis changeant totalement de sujet et abordant un comportement plus amical.
 
… « Si tu n’as rien à faire, demain soir, passe à cette adresse si tu veux. Il y a une Battle de dance, suivit d’un concert » …
 
Tout en disant cela, la jeune femme sortit de son casier un flyers qu’elle tendit à Mike. Sur ce dernier qui était partagé en deux représentait d’un côté un style des plus Street annonçant la Battle de dance et de l’autre dans un style plus Dark Métal, un concert. Certains pourrait trouver l’union de ces deux styles assez étrange, mais tel était Gotham, une ville dans laquelle la lumière et la vie se mélangeait à l’obscurité et la mort et ce sans démarcation.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Discussion autour de casier [pv Moïra]   Dim 29 Nov - 20:03

Mike regardait attentivement Moore à la fois pour pouvoir bien enregistrer son visage dans son esprit et ne pas l'oublier. Cependant, au vu de la rencontre, il n'avait pas vraiment besoin de cela. Il suffirait qu'elle lui rappelé cette mésaventure pour le moins hilarante pour se remettre en tête qui elle est. Quoi qu'il en soit, Mike ne voulait nullement la brusquer et il attendait patiemment en l'observant. Toutefois, il ne faisait pas que cela. Le jeune futur agent en profitait pour observer le vestiaire des femmes. Non pas pour jouer le voyeur ou le pervers, mais pour connaître chaque recoin au cas où il y aurait un souci un jour. On dit souvent que prudence est mère de sûreté et Mike l'était. Il ne souhaitait pas le moins du monde se montrer imprudent, bien que parfois cela lui arrive.

… « Ton chef ne t’a pas briefé sur Gotham et notre situation ? » …

Mike lui souriait calmement en roulant un joint pour pouvoir le fumer plus tard et lui répondit calmement. " Non, il a jugé bon que je prenne conscience de la situation par moi-même." Il était bien entendu au courant de diverses choses comme Year Zero, mais c'est tout. Il n'avait pas conscience de la profondeur du travail qui pouvait l'attendre et de l'intensité de la charge qu'il devrait mettre. Toutefois, Mike ne faisait pas mine de dire oui oui, je comprends. Ne pas répondre était aussi une forme de réponse. Et pour le moment, il est vrai que donner une réponse correcte et détaillée n'était pas simple. Surtout pour un nouvel arrivant comme lui. Il ne se précipitait donc pas dans les réponses qu'il pouvait donner, ni dans les questions qu'il posait ou pourrait poser.

Moore lui expliqua alors sa situation et ce qu'elle avait vécu ou plus précisément la raison de sa présence au sein du GCPD. Elle lui parlait aussi de sa situation de Gotham, mais qu'elle n'en dise trop. Apparemment, Moore souhaitait aussi qu'il se fasse sa propre opinion et il la remerciait pour cela. Mike aimait lui aussi se faire sa propre opinion et ne pas juger selon les dires de quelqu'un d'autre. Croire est une chose, mais voir en est une autre. Mike notait tout ce qu'elle lui disait dans un creux de sa tête pour ne pas l'oublier. Certes, cela faisait beaucoup d'informations à assimiler d'un coup. Cependant, s'il souhaitait rester ici avec eux, Mike devra surement en apprendre davantage. Si bien qu'il allât vite devoir s'y habituer.

Elle lui parlait par la suite de Gordon. Il y prêtait vraiment attention comme pour le reste et souriait légèrement. Gordon semblait être un bon chef, mais il trouvait qu'il faisait trop confiance en la loi aussi. Certes, la faire respecter était primordial, mais il y a certains moments où il faut savoir passer à l'action aussi. Moore lui donnait alors un papier avec une adresse pour une battle dance. Il la regardait et lui faisait la bise. " Je te remercie de ta gentillesse Moore. Je te revaudrais cela un jour ou l'autre. Ne rien m'avoir dit et me permettre de me forger ma propre opinion est quelque chose que j'apprécie. Une délicate attention de ta part." Il lui souriait gentiment avant de reculer un peu et reprendre la parole " Je suis aussi à moitié américain dans mon sang et je trouve que de ce que tu m'as dit Gordon est un bon chef, mais je ferais tout pour arrêter les criminels, même si pour cela, je devrais outrepasser des ordres... Au fait, je dois venir à quelle heure ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion autour de casier [pv Moïra]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion autour de casier [pv Moïra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: