Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Strange meeting : The game has just begun. [Pv Maelstrom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Strange meeting : The game has just begun. [Pv Maelstrom]   Dim 27 Sep - 22:54

12h30 du 9 Septembre 2000, Burnley.
Bien que tu savais bidouiller des logiciels, brouiller des caméras de surveillance et travailler sur internet anonymement, tu n'étais pas un hacker, loin de là. Tu ne savais que les imiter, décrypter et crypter des informations, etc. Ceci dit, lorsqu'il fallait intervenir, tu n'utilisais que des RAT et des logiciels ayant été confectionnés par d'autres informaticiens – que tu retouchais selon tes besoins, sans plus. Tu étais un scientifique, pas un ingénieur informatique. Alors et d'habitude, tu laissais ce genre de jobs à ton cher Drake mais, cette fois-ci, tu ne pouvais pas compter sur lui.

« Ceci est un bulletin spécial de la GCN.
Après une semaine d'enquête laborieuse mais, surtout, grâce à un message anonyme, la GCPD a arrêté le Vice-président de l'Aslan Pharmaceutic et son secrétaire pour fraude et détournement de fonds. Selon les dernières informations filtrées par ledit individu anonyme, il semblerait que le vice-président et son secrétaire aient également été impliqués dans le meurtre d'une jeune employée ayant eu vent de ce trafique de capitaux.

Deux autres compagnies pharmaceutiques – dont on ne peut citer le nom – ont été mises en mire par GCPD qui a ouvert un dossier. Tous les dirigeants des dites compagnies ont reçu des colis comportant un avertissement sous forme de poème ou d'énigme ainsi qu'un organe humain – fraîchement prélevé, dit-on. Nous ne savons pas encore qui est la victime mais la police fait de son mieux pour trouver toutes les parties manquantes afin de pouvoir l'identifier le corps.

Ici Kate Heberson, en direct, depuis le Financial District.
Nous vous tiendrons informés.
 »

La première partie de ton plan s'était déroulée sans encombres. Chacun de tes pions avait joué son rôle sans même en avoir conscience. Sur internet, des rumeurs couraient au sujet de tes attaques et coups récents, filant des photographies prises illégalement sur les lieux où tu avais envoyé les colis sanglants. Certains avaient reconnu ta façon d'agir, discutant sur tes prochains et éventuels coups. Beaucoup de traitaient de dangereux psychopathe sans scrupules tandis que d'autres, eux, te prenaient encore et toujours comme un justicier. Toi, de ton côté, tu ne te considéraient pas comme un justicier ni comme un simple criminel – pour dangereux que tu puisses être. Tu étais bien plus et, d'une certaine façon, tu étais neutre et étranger au Chaos qui régnait dans cette ville ; de ce fait, tu ne t'en prenais qu'aux criminels et aux corrompus, à la base. Inusuelle façon d'agir, pour un individu comme toi, hu ? Tu as toujours été aussi complexe, mon cher Absolem.

Fumant tranquillement une cigarette, tu as jeté un bref coup d’œil à la télévision. Dans ce petit, se trouvant non loin de l'Hôpital central, il n'y avait pas grand monde. En début d'année, tu y avais rencontré Jervis Tetch – alias Le Chapelier – et ce pseudo cambriolage n'avait pas vraiment perturbé le train-train du commerce : toujours les mêmes horaires, les mêmes clients, la même ambiance, le même calme. Tu avais utilisé leur connexion internet afin d'envoyer un message à partir de l'adresse administratrice d'un serveur hébergeant bon nombre des sites web gothamites et ce, à partir d'un téléphone portable brouillant ton intrusion dans le réseau – et n'ayant pas de localisation satellite. Ce dernier n'était pas à toi, tu l'avais prit à l'une de tes victimes les plus récentes – précisément, l'une de celles que tu avais dentelées et envoyé par colis. Tu avais uniquement changé la couleur de la carapace et reformaté l'appareil avant de l'utiliser. Même ainsi, tu le manipulais très soigneusement et jamais à mains nues.

Après avoir bu une gorgée de café, tu as pianoté sur ton clavier, cryptant ton message avant de l'envoyer. Ce dernier fut rapidement rependu un partout, arrivant dans les boîtes mails et les portables des membres et des visiteurs des sites en question – sous forme d'un mail, d'un sms et/ou d'un post :

« Huτpuax, i♫kxy otωkxtgazky.
La →p υvbz qφbpvuz h βu qlb ? E•nwk qw eg♫♫g swk φtqwxgtc nc tgrqpug γ oqp gpkiog tgεgxtc wp ☼guu♥ig γwvqocv♂swg, kpfkσwcpv n♥ fcvg, ng nkgw gφ n'jgwtg ◄w xqwu rqwttgβ og tgπ♣qpvtgt. ↑iz iqttmczα, dwc☺ zm♂mdzmh γvm rcβmcαm zmkwux♪vam. Xzmbα ?

Pd♀vrq ρx eulοοhqw hqf↕uh ohv hfkρv oxπlqhxa g'dqwdq ?
F hj rtrjsψ rjrκ, ◙'jxy 23m35 fz Οfut‼. Fqtwx, hj xjwf ijr♠ns jy a¶zx iκawje aj‼nw ζ 11♪45.
 »

{x + 3 = 6}  
{-2x = 7 }  
{4x – 2 = 2}  
{6x = 8}
{-2x + 3 = 3}
{-2 + x = 5}

Ce n'était pas fiable ni prudent de chercher un hacker en les provoquant aussi ouvertement mais tu étais confiant.  Tu avais couvert tes arrières, comme d'habitude car, c'était toi qui faisait les règles du jeu et pas un autre. Celui ou ceux qui réussiraient à comprendre ton message et qui viendraient au lieu de rendez-vous, auront le droit de collaborer avec toi. Mais, puisque tu ne donnais qu'un très court délais, il était probable que personne ne trouve la réponse – bien qu'il y aura toujours quelqu'un pour faire ce qui semblait être impossible pour le reste. Et c'était la coopération de ce quelqu'un que tu recherchais.

22h40 du 10 Septembre 2000, Burnley.
Après avoir fini le travail à l'hôpital et au commissariat, tu t'es rendu à ta planque la plus proche afin d'enfiler ton déguisement – celui que tu allais utiliser pendant les rencontres avec ton ou tes éventuels coéquipiers. Encore une fois, ton accoutrement était des plus réalistes. Qui aurait pu imaginer que cette apparence n'était pas la tienne, en vrai ? Tu avais enfilé un masque et une fausse peau (couvrant toutes les parties de ton corps étant susceptibles d'être aperçues) mate avec une tignasse courte et brune, des lentilles vertes émeraude et un costard. La dernière fois que tu as utilisé ce déguisement, ce fut en Espagne. Tu avais fait de la fausse paperasse, tu avais construit une petite vie à ton personnage – comme à tous les autres – afin d'être aussi crédible que possible. On ne trouverait que le juste nécessaire te concernant, rien d'embarrassant, rien d'irréaliste. Raphaël Santacruz De la Vega n'était qu'un citoyen cordouan travaillant les bureaux d'une petite compagnie d'assurances.

Bref. Ce fut sous cette apparence presque exotique que tu te rendis à l'Observatoire Alan Wayne. Très naturellement mais discrètement, tu y es entré et tu t'es installé dans un coin en retrait, non loin d'un des projecteurs. Tu n'avais sur toi que le portefeuilles de ton personnage et un pendentif avec une croix chrétienne en or. Tu n'avais plus qu'à attendre. Qui viendra te rejoindre ? Un sourire en coin fendit tes lèvres.

Ça risquait d’être fort intéressant !
HRP:
 


Dernière édition par Eliott K.Prescott/Absolem le Mar 29 Sep - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strange meeting : The game has just begun. [Pv Maelstrom]   Mar 29 Sep - 4:25



Strange meeting : The game has just begun
The Mαǝl$τℜø♏ and Absolem


Samedi 10 Septembre 2000

Je me trouvais dans ma planque et je venais de finir de manger, un plat à emporter au chinois du coin, pas spécialement fameux, mais cela avait l’avantage d’être rapide. J’étais en train d’assembler plusieurs composants électronique et de programmer leurs microcontrôleurs afin de créer divers gadgets pour mes prochaines missions. C’est à ce moment-là qu’un de mes portables se mit à vibrer, celui-ci n’était pas censé recevoir de SMS ou d’appel, je n’avais encore donné son numéro à personne. C’était un SMS pour le moins étrange, un message codé avec différente partie des couleurs et des équations.

C'était très intriguant, tellement que je ne pus résister à l'envie de stopper toutes mes activités afin de me consacrer à la résolution du message. Hmmm, à première vu il s'agissait d'un décalage de lettre, mais le X des équations ne pouvait pas coïncider. Le X de la première équation ne donnait rien et ceux des suivantes donnaient des chiffres à virgules. Il fallait prendre le problème autrement, le premier mot possédait sept lettres, par quoi commençait-on un message d'habitude ? "Bonjour" ? Oui sept lettres ça pouvait correspondre alors comment transformait-on "Huτpuax" en "Bonjour" ? Pour passer de "H" à "B" le décalage était de six, continuons sur les autres lettres "u" donne "o", tient une lettre grecque, la lettre "t" donc "n" on est toujours bon, "p" donne "j", avec "u" on obtenait "o", "a" nous donnait "u" et enfin "x" donnait "r", "Bonjour". Six était donc le bon décalage, mais alors pourquoi ces équations si X ne sert à rien ? Je regardai un instant le résultat des équations, six, sept, deux, huit, trois, cinq, non il n'aurait pas osé ? L'équation ne servait donc à rien, ce n'était qu'un leurre, il fallait seulement regarder le résultat.

Avec cette information le reste du message fut facile à déchiffrer, il y avait bien ses signes qui ne correspondaient à aucune lettre, mais je me rendis compte assez vite que cela correspondait à un code qui représentait la place de la lettre dans l’alphabet. J’avais moi-même déjà utilisé cette technique pour crypter mes messages. Une fois le message complètement décrypter cela donnait :

"Bonsoir, chers internautes
Et si nous jouions à un jeu ? Celui ou celle qui trouvera la réponse a mon énigme recevra un message automatique, indiquant la date, le lieu et l'heure où vous pourrez me rencontrer. Par ailleurs, vous recevrez une juteuse récompense. Prêts ?

Maison où brillent encore les échos lumineux d'antan ?
À ce moment même, il est 23h35 au Japon. Alors, ce sera demain et vous devrez venir à 11h45.
"

Cela parlait de récompense, cela attisait encore plus ma curiosité. Cependant, même après avoir décrypté ce message, il y avait encore une énigme. Quelle heure était-il ? 12h45, nous avions 13h de décalage avec le japon, cela correspondait bien avec l'horaire, donc le rendez-vous devait être à 22h45. "Maison où brillent encore les échos lumineux d'antan ?" qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? Une maison, donc un bâtiment et "brillent encore les échos lumineux d'antan"… Hmm cela pouvait signifier plusieurs choses… Qu'avait-on comme vieux bâtiment lumineux dans la ville ? La tour Wayne ? Non ça n'allait pas vraiment, peut-être la Wonder Tower ? Rah, non ça n'allait pas… Je prenais peut-être le problème à l'envers. Je continuais à réfléchir toute la journée, cela me prenait tellement la tête que je ne pus me remettre à mes autres activités, "échos lumineux d'antan", qu'est-ce que cela pouvait-il bien désigner ? La nuit était tombée et je n'avais toujours pas trouvé, cela en était rageant. Je décidai d'aller m'aérer l'esprit sur le toit. Arrivé sur le toit je pris une grande inspiration et levai les yeux au ciel. Et là d'un coup ça fit "tilt", la réponse était sous mes yeux, enfin au-dessus de mes yeux plus exactement, les étoiles ! Le bâtiment était donc l'observatoire Alan Wayne, en y repensant c'était assez évident. Il ne me restait plus qu'à me préparer pour demain.

Dimanche 10 Septembre 2000

J'avais dormi la plupart de la matinée et j'avais reprise mes activités « normales », si on pouvait dire que construire des bombes, des brouilleurs et faire des virus étaient des activités normales. Mais le soir venu je partis pour l'observatoire. Je partis bien plus tôt que pour le rendez-vous, je ne savais pas trop à quoi m'attendre alors je voulais prendre mes précautions. J'arrivai vers 20h, ce qui me laissa 2h45 pour me préparer. D'abord, hacker les caméras pour en prendre le contrôle. Cela me permettrait de disparaître si besoin, mais aussi de suivre la personne qui avait édifié cette énigme si besoin. Puis prendre le contrôle de l'ordinateur du vigile de l'entrée. Hop un petit mail, avec un petit lien permettant de télécharger des photos un peu olé olé et le tour était joué. Bien sûr il cliquerait sur les photos ce qui ne manquera pas d'activer mon virus qui me permettra de prendre le contrôle et modifier des informations si besoin. J'avais fait cela pour deux choses, comme on était obligé de donner notre identité à l'entrée cela me permettrait non seulement de falsifier la mienne, mais aussi de connaitre celle de mon commanditaire.

Je restais dans mon coin avec mon ordinateur, à vérifier toutes les identités de ceux qui rentraient, la plupart étaient des scientifiques, j'avais moi-même falsifier mon identité pour celle du Docteur Derlich, astrologue confirmé afin de ne pas me faire remarquer. Je vérifiais donc toutes les identités qui sortaient de l'ordinaire, tous ceux qui n'étaient pas des scientifiques, étaient des habitants de Gotham venus admirer la vue.

L'heure approchait et toujours personne en vue, je regardais ma montre 22h35, peut-être n'était-ce qu'une blague ? Au moment où je me fis cette réflexion une identité attira mon attention: Raphaël Santacruz De la Vega. Cela ne sonnait pas très américain, il était espagnole, après une brève recherche je ne trouvais pas grand-chose sur lui, sûrement du fait qu'il était espagnole, mis à part qu'il travaillait pour des assurances. Ce n'était définitivement pas un scientifique, ni même un citoyen de Gotham. Je l'observai traverser le bâtiment à travers les différentes caméras, il était très bien habillé, costume noir, chemise blanche, cravate noire, rouge et jaune, les couleurs du drapeau espagnole si l'on excluait le noir. Il n'avait rien de vraiment notable sur lui si ce n'était une croix chrétienne en or et des cheveux ébouriffés brun. Il y avait quelque chose de faux en lui, je n'aurais su dire quoi, mais quelque chose n'allait pas, il était à la fois trop et pas assez vrai, j'avais un sentiment étrange à son égard, méfiant.

Il alla s’asseoir dans un coin, puis il attendit cinq minutes, puis dix. Ça y est, il était l’heure et c’était définitivement l’homme qui avait lancé cette énigme. Je fermai donc mon pc, le rangeai dans mon sac et puis je partis le rejoindre. Arrivé à sa hauteur je m’assis à côté de lui et je lui dis:

"Les étoiles sont magnifiques ce soir, il est appréciable de pouvoir observer ces échos lumineux d'antan, n’est-ce pas ?"

Ce n'était qu'une phrase qui avait pour but de déterminer si c'était bien l'homme qui avait planifié tout cela. J'avais fait exprès de réutiliser les mots de son énigme pour cela. Il eut l'air un peu surpris, comme s'il ne s'attendait pas à ce que quelqu'un arrive jusqu'ici. Mais cela me confirma au moins que c'était bien l'homme de l'énigme. J'enchaînai avec un sourire aux lèvres:

"Alors, Raphaël Santacruz De la Vega, si tel est bien votre nom, Quelle est la récompense ?"

Il me regarda l'air déconcerté et me répondit:

"Hum... Désolé, vous devez vous tromper de personne..."

Puis il se leva et s'en alla comme il était venu. Je restai là toute la nuit, mais personne d'autre ne venu. J'étais extrêmement déçu, j'avais enfin trouvé quelqu'un à la hauteur de intelligence, mais personne ne s'était présenté. Peut-être s'agitait-il tout simplement d'un canular après tout. Je rentrai chez moi bredouille et déçu, mais tout de même fier d'avoir réussi à décoder cette énigme.

Revenir en haut Aller en bas
 
Strange meeting : The game has just begun. [Pv Maelstrom]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: