Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début de la colère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le début de la colère.   Dim 27 Sep - 18:05

Le début de la colère
Jaina
Ces jours-ci ont été particulièrement difficile. Loonie et Alice savent ce que je suis, cet espèce de monstre, de personne irréel qui possède deux personnes, réelles, dans un même corps. Je me regarde devant la miroir de ma penderie, en sous-vêtements. Je regarde ma grande brûlure sur la cuisse ainsi que mes brûlures et blessures aux bras, aux mains et aux doigts. Je me souviens de tout ce qu'il s'est passé dans cette maison comme si c'était hier, je me souviens du cri de White Rabbit dans le fou, dans la salle de bain, mais aussi de moi pendant que je me coupais le bout de peau dans ce bassin. Je regarde mon bras gauche, là où il manque le morceau de peau. Ce bras là a vraiment pris cher, plus que l'autre. Je soupire doucement en regarde cette fois la fenêtre qui donne sur l'extérieur, les voitures circulent, les passants passent comme si de rien n'était et pourtant cela faisait déjà presque une semaine que je n'étais pas sortie de mon appartement, me cachant de la population et surtout de la mairie. J'ai prétexté que j'étais malade, que j'ai une fièvre de cheval. Je décide d'aller m'asseoir sur mon lit et de faire mes bandages moi-même pendant qu'Alice est de sortie. J'applique la pommade sur mon bras gauche, délicatement, et naturellement je grimace face à la douleur. Elle est moins importante qu'avant mais n'empêche que j'ai toujours aussi mal. Après l'avoir appliqué je fais mon bandage que j'accroche avec du scotch exprès pour les bandages. Je m'applique, je fais attention à tout. Je m'attaque à l'autre bras et je fais la même chose.

La pommade appliquée sur ma cuisse et un gros pansement de posé, je me dirige de nouveau dans mon dressing où je prends un pantalon, un t-shirt à manche longue et je m'habille. Je mets des boucles d'oreilles ainsi qu'un collier puis je vais dans ma salle de bain pour me maquiller. Une fois avoir fini de me préparer, je me retourne dans ma chambre et je prends une paire de gant marron. Je les mets délicatement en soupirant. Cacher, tout n'est que supercherie et il est important de cacher ces blessures. Je sais que les gens se trouvant dans la maison avec moi ont dû révéler les blessures de chacun et ont White Rabbit sur le qui-vive. Je vais dans mon salon et j'active la radio, j'entends une voix inconnu, celle de Morgan Merryweather.

 " J'ai le grand honneur de vous présenter la toute première émission de cette station. Dans notre chronique d'aujourd'hui, nous étudierons les plans de Mademoiselle Jaina Hudson quant à sa reconstruction de Gotham City... "

Je change de poste de radio immédiatement, je n'ai aucune envie d'entendre ce que l'on dit sur moi. La radio passe de la musique classique, tant mieux, je n'ai envie d'écouter rien d'autre. Je met le volume un peu plus fort puis je vais m'asseoir sur le canapé. Je regarde à travers la baie vitré la ville, la cité américaine à l'état pure, une cité que j'aime malgré moi. Si j'étais partie avec mes parents à New York, je n'en serai pas là où j'en suis. Ils me manquent beaucoup qu'en j'y pense, j'aurai pu mourir il y a une semaine mais pas une seule seconde je n'ai pensé à eux. Je devrai songer à leur téléphoner maintenant que l'électricité est revenue. Grâce à qui ? Grâce à cet homme monstrueux qui est Shreck, j'espère ne pas finir sous les griffes de cet homme.

« Mais non. »

Je sursaute puis je regarde à côté de moi, mon esprit me joue encore des tours. Je vois White Rabbit, assise à côté de moi, ses pieds sur la table. Elle est habillée de la même façon que d'habitude, ses gants blancs cachent ses bras et la brûlure sur la cuisse est bien visible. Je l'a regarde, soufflant un peu comme pour calmer ma peur.

« Qu'est-ce que tu en sais ?

-Il est bête, l'argent et le pouvoir rend bête les gens. Il veut toujours aller plus haut, avoir les pleins pouvoirs sans se poser la question des conséquences. Il veut juste agir pour agir mais surtout de manière égoïste.

-Crois-tu qu'il prépare un mauvais coup en ce moment ?

-Bien sûr, dit-elle en ricanant puis elle tourne son regard vers moi, quand quelqu'un veut quelque chose, il s'y prendra par plusieurs moyens, tu es la cible n°1 comme tu es maire, et surtout une femme. »

Je l'a regarde en buvant ses paroles. Elle a sans doute raison. Je tourne mon regard vers la baie vitrée, je ne sais pas trop quoi penser, qu'est-ce qu'il pourrait vouloir de moi ?

« Bonsoir Gotham. Veuillez excuser l’interruption de vos programmes mais nous devons parler. Vous êtes bien installés ? Alors je peux commencer.
Vous écoutez la Voix du Peuple et c’est Anarky qui vous parle... »

Je me tourne vers mon poste de radio et je vois White Rabbit avoir le même mouvement que moi. Nous écoutons la voix de Loonie se répandre dans la pièce et je n'arrive pas à croire ce que j'entends. Comment ose-t-il commencer à faire une chose pareil ? Je me lève et je me dirige vers mon poste, prête à l'éteindre. Je me sens triste, déçue. Bien qu'il ne parle pas de moi, je me sens comme agressée par ses paroles alors que j'essaye de tout faire pour trouver une vie meilleure à Gotham City. En agissant ainsi, le voilà qu'il tente de soulever des gens, de soulever des émeutes, des manifestations, agir contre mes décisions et ma ville. Comment peut-il me faire ça, à moi ? Je regarde le poste, il continue de déblatérer sur ce qu'il pense et ce qu'il compte faire.

« C’était la Voix du Peuple. Bonne soirée Gotham. »

Je prends le poste, de toute ma force et je le balance contre le mur. Entre Morgan et lui, ils ont fait ma journée. Je secoue ensuite mes mains qui me font mal mais je repose aussi mes bras. Je retourne, les larmes aux yeux, m'allonger sur mon canapé. Je ferme les yeux et j'inspire lentement. Tout ceci m'énerve, pourquoi est-ce que j'ai décidé de survivre dans le jeu de ce cinglé ?

« Peut-être parce que tu es un peu trop amoureuse d'un naze ? N'avais-je pas dit que Bruce était mieux ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de la colère.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: