Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'espoir peut vous tuer [PV Oliver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'espoir peut vous tuer [PV Oliver]   Mar 22 Sep - 19:51

En ce jour de septembre, Hanna ne travaillait que dans la soirée. Elle avait donc toute la journée pour se consacrer à la recherche de son fils. Les premiers mois, après son divorce et son exil à Gotham, elle avait passé presque tout son temps libre à farfouiller les recoins d’internet pour trouver une trace de Yuya. N’étant pas une professionnelle de l’informatique, elle commençait à désespérer peu à peu. D’elle-même, elle se doutait qu’elle n’arriverait plus à rien. Aller à Hong-Kong récupérer son enfant était du suicide, elle le savait. Et puis, elle n’avait aucune certitude qu’il s’y trouve encore. Son ex mari avait peut-être déménagé entre temps. Faire appel un détective privé était donc la solution à tous ses problèmes. En cherchant bien, on trouve toujours ce qu’on désire. Elle voulait un homme de confiance et qui avait déjà fait ses preuves. Les charlatans, très peu pour elle. Malheureusement, à Gotham, beaucoup de personnes mal intentionnées cherchent à se faire de l’argent sur le dos des citoyens et les détectives privés sérieux et motivés ça ne courent pas les rues. En désespoir de cause, Hanna se décida à rendre une petite visite à un certain Clyde Victor Wolf. Bien sûr, il n’y avait aucun nom de client pour vérifier si son travail était satisfaisant – secret professionnel et confidentialité oblige – mais, apparemment, personne n’avait porté plainte contre lui… Si cet homme se révélait sérieux, Hanna serait prête à dépenser beaucoup d’argent pour ses services. Mais comment vérifier la sincérité de ce monsieur ? Elle était encore un peu trop naïve pour se fier uniquement  à son jugement personnel. Mais elle souhaitait lier le moins de personnes possible à la recherche de son fils. C’était trop dangereux de demander à l’une de ses connaissances de se joindre à elle pour ce rendez-vous. Pas qu’elle pensait ce Monsieur Wolf capable de lui faire du mal mais, si elle amenait quelqu’un, il allait falloir qu’elle explique la situation délicate à sa relation, et ça, elle ne le souhaitait pas. 

Hanna revêtit une robe bleue marine aux manches longues qui lui arrivait mi-cuisses et des collants noirs qu’elle choisit non opaque. Il valait mieux être un peu sexy, on ne sait jamais, si ses atouts pouvaient décider le détective à accepter son offre plus facilement… Pour pallier au froid agressif qu’il faisait aujourd’hui, elle ajouta un long pardessus gris souris et une écharpe de la même couleur que ses collants. Elle était fin prête pour affronter ce parfait inconnu. Au fond d’elle-même, elle espérait que celui là serait le bon, qu’il ferait des miracles, chose que les autres enquêteurs n’avaient pas su faire. Peut-être qu’elle plaçait trop d’espoir en lui mais, après avoir cherché à se débrouiller seule puis s’être fait avoir par des charlatans sans vergogne, elle voulait y croire. Son désir de récupérer son fils était bien plus fort que tout. Elle ferait tout – absolument tout - pour le retrouver. C’était son devoir de mère. Elle avait déjà perdu beaucoup d’argent, mangé des pâtes tous les jours pendant des semaines, travaillé plus que de raison mais cela n’était rien par rapport à ce qu’elle était prête à subir pour son enfant. 

Elle rassembla les documents qu’elle avait réussies à prendre en cachette et qui aideraient sûrement le détective pour ses recherches, du style certificat de mariage, acte de naissance de Yuya, copie du jugement de divorce et photocopie des cartes d’identité. Elle avait même joint la photocopie de son livret de famille. On ne sait jamais, si son mari avait décidé de confier le petit à l’un de ses grands parents, au moins, il aurait leur nom. Hanna soupira tristement en observant la photographie de son fils. Il lui manquait tellement… Mais ce n’était pas le moment de s’apitoyer sur son sort. Elle ajouta au dossier la photo de famille et se dit que même s’il avait grandi, il ne devait pas avoir tant changé que cela. La chemise étant complète, elle la rangea donc dans son sac et se mit en route. 

La jeune femme gara sa voiture devant l’entrée du bureau du détective et prit une grande inspiration. Elle chercha à se donner du courage avec ce comportement mais ce n’était pas gagné… Cela avait tendance à la stresser de rencontrer quelqu’un de nouveau. Et pourtant, dans le cadre de son métier, elle voyait de nouvelles personnes tous les jours mais ce n’était pas pareil. Avant de sortir elle attacha ses cheveux pour paraître plus sérieuse. C’était tout de même un rendez-vous professionnel. Une fois sortie, elle prit son sac, verrouilla sa voiture et s’approcha de l’entrée. Devait-elle entrer directement ou bien sonner ? Ce n’était pas indiqué alors elle préféra sonner et attendre que l’enquêteur – s’il était là – vienne lui ouvrir. On ne sait jamais, peut-être qu’il était parti en vadrouille pour l’une de ses enquêtes… Dans ce cas elle attendrait pour rien. Elle se maudit intérieurement de ne pas avoir téléphoné avant de se déplacer. 

En patientant, elle surprit un homme qui la regardait avec insistance. Elle suivit son regard et remarqua que sa robe était peut-être un peu trop courte vu comment il reluquait ses jambes. En tirant sur le tissu comme pour l’allonger, elle rougit. C’était peine perdue de toute façon ! Zut… Elle se mit à supplier le ciel que ce ne soit pas un vieux pervers de plus. Les regards de vicieux, elle connaissait bien ! Hanna souhaitait uniquement rencontrer un homme qui se montrerait professionnel mais surtout qui s’intéressait plus à son histoire qu’à son corps. Elle s’assura d’avoir sonné à la bonne porte et se remit à patienter…
 
C’est alors qu’un homme qu’elle n’avait pas vu au début lui attrapa le bras et l’emmena de force dans une ruelle. C’était arrivé si vite qu’elle ne prit même pas le temps de crier. Elle paniqua seulement une fois contre le mur. Le malotru la maintenait fermement tout en la menaçant avec un révolver. Apparemment, il était chargé et dans son regard, on voyait qu’il n’hésiterait pas à l’utiliser. C’était sûrement un homme de main à voir son assurance. Hanna resta sans bouger, fixant l’arme pointée sur son front. Avec la chance qu’elle avait ces derniers mois, ce criminel serait la dernière personne qu’elle verrait. Il dit, de sa voix rocailleuse :
 
« T’en fais pas, p'tite, tu vas retrouver ton fils plus tôt que prévu. Pas la peine de le chercher. Il est déjà en enfer. »
 
Alors, c’était donc ça… Son ex-mari l’avait retrouvé et avait décidé de se débarrasser d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'espoir peut vous tuer [PV Oliver]   Mer 30 Sep - 19:51


L'espoir peut vous tuer
- Hanna Delacour & Oliver Queen/Green Arrow


Voir des justiciers le jour ? C’était rare, et pourtant, parfois certains agissait le jour. Est-ce que ça arrivait à Green Arrow ? Oui, rarement. Et aujourd’hui était l’une de ces rares journées où Oliver ne portait pas un costume hors de prix, mais plutôt cette tenue verte qui caractérisait son alter-ego.

Pourquoi jugeait-il qu’il était nécessaire de parfois revêtir cette tenue en pleine journée ? Et bien par ce que ces criminelles en tout genre et autres malades qui habitaient et agissait à Gotham ne se gênait pas eux, jour ou nuit, ça les importait peu. Cependant, oui, il fallait l’avouer que la journée, ce voulait, généralement plus calme.

Aujourd’hui l’archer prenait la direction de Bowery, ce quartier voisin de Park Row. Oliver, était à Gotham depuis maintenant assez longtemps, plusieurs choses lui été arrivé des choses assez différentes, il avait rencontré plusieurs personnes, et oui, certaines des personnes étaient des malfrats ou alors ils s’en rapprochaient, mais parmi ces gens il avait pu rencontrer quelques alliés, et ça, dans différents lieux de cette ville, et pourtant…. Jamais il n’avait encore mis un pied à Bowery. Alors, bon, alors voilà pourquoi l’homme encapuchonné se rendait là-bas. De plus, il savait que le crime était présent partout, ça, pas non plus besoin d’attendre de vivre à Gotham depuis longtemps pour le comprendre à vrai dire, donc, aller voir comment se déroulait les choses dans ce quartier, ça pourrait être une bonne chose.

Le voici désormais arrivé au sein de cet endroit, il reste discret bien sûr, qu’il fasse jour ou bien nuit, il faisait toujours en sorte d’être discret. Comment s’y prenait-il ? Comme d’habitude bien sûr ! En montant sur les toits ! Mais bon, il fallait le reconnaitre, être sur les toits, en pleine journée, ce n’est pas forcément le plus discret. Mais il s’avère, que personne ne regarde vraiment ce qui se passe sur les toits aujourd’hui. Tant mieux.

Toujours en hauteur, le justicier avance de toit en toit, l’arc dans les mains, il tire ses flèches pour rejoindre d’autres toit, c’est vraiment la routine en fait. Il s’enfonce un peu plus dans Bowery, et arrive dans des endroits plus calme aujourd’hui, la foule n’est pas présente. Mais il reste tout de même discret. On ne sait jamais. Et c’est lorsque l’archer entend une voix qu’il tourne la tête, à vrai dire, il n’avait pas vraiment compris ce que cette voix racontait. Mais il tourne quand même la tête, et regarde… Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Oliver à bien fait de regarder.

Depuis le toit où se trouvait le justicier encapuchonné, il pouvait voir à quelques mètres de lui, une jeune femme, plaqué contre le mur. Face à elle se tenait un individu. Impossible de voir son visage, mais peu importe, on voit clairement que ce type à une arme à feu, et qu’elle est pointé sur le front de la deuxième personne. C’était peut-être une agression ou un règlement de compte, par ce que madame n’aurait pas payé monsieur, ou un truc du style… Mais au final, l’histoire derrière, ça n’intéressait pas vraiment Arrow. Il fallait éviter que l’individu tire sur la jeune femme.
Ainsi, il saisit une flèche de son carquois, oui, celle qui lui permettrait de rejoindre le sol en seulement quelques courtes secondes. Et par chance, ce type n’avait pas entendu le justicier qui rejoignait le sol, probablement trop occupé à menacer la jeune femme.

Oliver se dépêcha d’avancer vers eux, avant qu’il ne soit trop tard et qu’il n’appuie sur la détente. La jeune femme semblait totalement terrifié, c’était compréhensible ça. Mais du coup, elle ne quittait pas des yeux l’arme qui la menaçait, ainsi elle aussi ne semblait pas avoir vu l’archer qui s’était avancé vers eux deux.
Maintenant assez proches des deux personnes, le justicier en vert saisit son arme de prédilection. Il maintenait avec les deux mains. Et, il leva l’arc au-dessus de la tête de ce type, pour finale, assommer ce dernier avec l’arc. Oui, mine de rien, le choc de l’arme, ça devait pas spécialement être agréable… Bref. Celui qui menaçait la jeune femme tomba à terre. Oliver le regarda quelques secondes avant de finalement relever le regard vers la brune.





Revenir en haut Aller en bas
 
L'espoir peut vous tuer [PV Oliver]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: