Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MUSIQUE Maestro !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: MUSIQUE Maestro !   Mar 22 Sep - 17:41




DOSSIER N° [5478441]



Nom: Merryweather
Prénom: Morgan
Alias: Le Maestro
Age: 43 ans
Sexe: Homme
Nationalité: Américaine
Métiers: Animateur de Radio
Faction Désirée: Citoyen

-

Description physique & Psychologique :

Un homme caucasien, d'une quarantaine d'année, sa barbe et ses cheveux prennent un tour vieillissant qui lui donnent des airs de Père Noël. Un nez aquilin et légèrement vieilli, quelques rides parsemant son visage propre et sans cicatrices, des yeux verts pétillants et une coupe de cheveux gris assez longue qui descend sur les côtés de son crâne. Une monture de lunettes, dorée, trône sur le haut de son nez, et malgré son air gentil, Morgan Merryweather est un homme encore bien conservé pour l'âge qu'il affirme avoir. Vêtu simplement, Morgan a passé l'âge de porter des smokings et des costumes trois pièces pendant les représentations qu'il orchestrait, car oui, il fut jadis un grand chef d'orchestre. Un de ces chefs qui entrainent les musiciens dans une grande farandole dédiée à l'art et au génie de la musique. Mais il troqué ces vieux habits de parade pour quelque chose de plus classique, une veste beige, des chemises de toutes les couleurs, et chose indispensable pour souligner un trait de caractère amusé, des santiags pour faire cassure de son style d'habit. Il est de taille moyenne, pas d'embonpoint, ni de surpoids, une gymnastique lui fait perdre les graisses dont il n'a pas besoin, et il suit un régime végan, rien de plus facile à savoir. Il n'est pas non plus l'Homme modèle, ça c'est certain, mais il a une bonne estime de lui, et sait rester séduisant. Sa voix est douce, agréable, et légèrement sèche pour bien alterner et jouer sur les ondes comme un maestro.

Passons maintenant à son mental. Sérieux, inventif, passionné, la musique est un rythme de vie, elle est l'essence la plus importante de ce passage dans cette vallée de larmes. La musique interprète les sentiments, bons ou mauvais, et Morgan le sait très bien. La musique se doit d'être un art qu'il faut inculquer aux autres, qu'il faut sans cesse communiquer. Une journée sans musique est, selon Morgan, une journée perdue. Son rêve est de rehausser un peu le côté culturel de Gotham City, journaliste amateur, il donne quelques interviews tout en prenant compte des opinions de ses interlocuteurs. Il croit au renouveau de Gotham City, et il croit sans faillir au duo Hudson-Shreck pour faire de cette ville un endroit meilleur. Malgré le taux de criminalité en hausse, Morgan espre néanmoins accomplir son travail du mieux qu'il le peut, sans jamais faillir. Père divorcé, il fut marié à une serveuse au Ritz de Gotham. Romantique, attentionné, et souvent idiot voir gaffeur, Morgan aime les plaisanteries, même si ça ne rentre pas dans son domaine de travail. Il sait se mesurer, quoiqu'il arrive. Ai-je dit qu'il avait de l'imagination ? Bien entendu ! Il en a à revendre, et il sait faire preuve d'audace dans ses choix, même s'il croit fermement en la victoire de la société moderne sur la bestialité des patients de l'asile d'Arkham et sur les forçats de Blackgate, Merryweather a toute confiance dans un système démocratique et oligarchique, et il voue une bonne admiration pour son patron, Maximilien Shreck, rénovateur en chef de Gotham City, sous l'égide de la maire Hudson. Même si il diverge sur certains points politiques, Morgan est un homme démocrate, soucieux de la civilisation dans laquelle il vit, il se veut être le meilleur et le plus intéressant possible pour attirer de nouveaux auditeurs. Il se définit comme un maestro, capable de dompter les ondes et de séduire avec sa voie les gens qui l'écoutent. Non, on ne parle pas de truc hypnotique, il veut juste séduire et se rendre important dans la vie des Gothamites. Ancien mélomane, il a des préférences notables pour les musiques dites classiques, un de ses nombreux péchés mignons.

Ceci est mon histoire :
Je suis Morgan Merryweather ... Mais s'il vous plait, appelez-moi le Maestro ...

Je suis né le 4 Mai 1957, Originaire de Chicago. Véritable virtuose du piano dès l'âge de 4 ans, ma mère me fait prendre des leçons avec un grand maitre de Chicago, Théodore Bundy, un pianiste qui s'intéresse à mes talents et à mes aptitudes à écouter la musique. Mes parents, issus de la classe bourgeoise de Chicago me poussent à devenir un chirurgien, mais avec l'aide de mon maitre, j'apprends à écouter, à vivre avec la musique, à sentir les notes s'écouler dans mes mains à travers le piano, une fusion entre moi et la musique. Une musique si douce, si tendre, et j'apprends au fil des années, à aimer Beethoven, Mozart, Vivaldi, Wagner et tant d'autres encore. Des opéras aux simples concerts, j'apprends à aimer et contre toute attente pour mes parents, je décide de dédier ma vie à la musique. Bien sur, mon père, éminent chirurgien à l'hôpital de Chicago n'est pas spécialement enclin à me voir tout risquer dans un métier musical, mais qu'à cela ne tienne, je ferais de ma vie une ode à la beauté musicale. Car la musique est la vie, et une vie sans musique n'est pas une vie. La musique influe sur nos âmes et elle rend les gens beaux. Je décide de partir pour une ville haute en couleur : San Francisco. Là-bas, au conservatoire, j'apprends à manier les différents instruments, je dédie ma vie, mon temps à l'étude, à la magie de la musique, et c'est alors que je découvris ma muse : Lillian Mc Carthy, une adorable petite blonde d'une hauteur de un mètre cinquante, de beaux yeux bleus et bien sur, une jolie petite plastique, en tant qu'amoureux de l'art, je ne peux pas oublier ces merveilles que sont les attributs d'une femme. Bien sur, nous convolions tous deux, ensemble pendant presque neuf années d'études supérieures, elle m'inspirait, nous sortions ensemble, nous étions ivres d'amour. Nous nous mariâmes le lendemain de la remise de nos diplômes, nous étions tous deux enfin dans le monde du travail, et nous étions heureux, tous deux. Quelques mois plus tard, elle mit au monde mon premier enfant, une petite fille, répondant au doux nom de Cécile, un nom français pour un joyau aussi magnifique. Un nom aussi doux qui faisait l'éloge de la vieille Europe lointaine. Europe que je dusse aller visiter pour mon nouveau travail, en tant que Maestro agrégé, je me devais de rencontrer les plus grandes voix, comme Pavarotti, et bien sur, je devais visiter les lieux les plus éloignés où la Musique classique avait vu le jour. Bien sur, je laissais Lillian à Chicago, et elle élevait notre fille seule, bien sur, le temps passait, je me perfectionnais et j'organisais une série de concerts tout en essayant d'insuffler cette magie de la musique à tous ceux qui m'écoutaient. Quelques mois passaient, et je dû rentrer chez moi, à Chicago.

Malheureusement, c'est là que la musique me blessait.

Après avoir fait passé ma passion pour la musique avant ma famille, j'avais appris que ma femme avait un amant, quelqu'un qui l'avait aidé pendant mes longs mois en Europe. La cruelle ironie. A peine les bagages posés sur le sol de la maison, dans la banlieue de Chicago, je n'eus pas à les défaire. Ma femme voulait divorcer, les rayons de notre amour de jeunesse s'étaient éteints. Alors que je prenais sortait ma voiture, je plaçais mes affaires dans le coffre et dans la voiture. Ma petite fille, âgée de deux ans était là, elle me regardait préparer mes affaires, et alors que je m'avançais vers elle, je lui ai dit que je ne l'oublierais pas, et que le peu de temps que nous avions passé tous deux, nous le récupérerions. Elle ne le comprendrait surement pas, pas à deux ans, mais elle comprendrait avec l'âge, j'en étais certain. J'avais repéré une offre qui venait de Gotham City, plus bas, sur la côte Est, une ville qui sortait à peine d'un âge de pierre assez pénible d'après ce que j'avais cru entendre. Mon premier réflexe, c'était cet opéra qui m'intéressait, travailler dedans serait une bonne idée, mais une autre offre, plus onéreuse retenait mon attention, un poste à la nouvelle radio de Gotham City, "La Voix de Gotham", ce lieu serait certainement un endroit où je pourrais faire passer mes messages sur la musique et sur de nombreuses choses. Je tentais sur mon passage, de lire un peu les guides touristiques sur Gotham City, mais à part de nombreuses choses effrayantes et de nombreuses légendes urbaines, je me demandais dans quelle ville j'allais entrer, pour tout dire, ces histoires de psychopathes dans les rues et de chauve-souris ne m'inspiraient pas confiance. Mais peut-être que ce monsieur Shreck saurait me faire confiance pour gérer ses émissions de télévisions ? Nous verrons ça. Pour ma part, c'est dans une voiture bourrée d'objets de musiques et d'effets personnels que je me dirigeais vers Gotham City, une ville sombre à n'en pas douter, une ville horrible sous tous ses aspects, mais je me disais peut-être que la musique pourrait arranger ça, qu'elle pourrait donner un peu d'espoir, de calme, et faire plaisir à des auditeurs ? En tout cas, ce monsieur Shreck me parait des plus sincères et des plus courtois, il m'a donné le poste au cours de notre entretien, à moi de m'en faire un instrument pour la ville et ses concitoyens. Le poste en main, je me suis loué un petit appartement en plein Burnley, le lieu est gothique, la ville est gothique et sombre, mais étrangement, je m'y sentais bien. Après tout, à Gotham City, il y'a beaucoup de lieux d'arts et de musiques. Non ? Je ne suis qu'un citoyen normal, avec la dose de rêves nécessaire pour survivre dans un monde pareil.

Place au Joueur
Information(s) importante(s) : Aucune :)
Un surnom ? : Nope
Nom de l’avatar : Robin Williams
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Qui sait ?
Disponibilité pour poster ? : Souvent
Comment as-tu connu le forum ? : Ah ça !
Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? : Non

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mar 22 Sep - 17:52

Bienvenue à toi sur UB.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mar 22 Sep - 18:09

Bon courage pour ta fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mar 22 Sep - 18:47

Merci ;)
Je termine l'Histoire demain si tout va bien !
Description Physique et Mentale achevées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mar 22 Sep - 19:57

Bienvenue nouvelle voix de Gotham.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mar 22 Sep - 21:47

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mar 22 Sep - 23:28

Bienvenue parmi nous !

Bon courage pour terminer ta fiche. :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mer 23 Sep - 11:55

La fiche est à vous, mes bons maitres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mer 23 Sep - 11:56

Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mer 23 Sep - 17:58

Une superbe fiche, très agréable à lire. Tu as mon approbation. Ca sera un plaisir de te voir à l'oeuvre ... et de te montrer qui est la véritable Voix du Peuple
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mer 23 Sep - 18:23

Bienvenue parmi nous j’espère te croiser en rp ^^ Calin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   Mer 23 Sep - 18:25

Superbe fiche en réalité ! Je donne ma validation à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MUSIQUE Maestro !   

Revenir en haut Aller en bas
 
MUSIQUE Maestro !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: