Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les voies de la rédemption sont libres d'accès.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les voies de la rédemption sont libres d'accès.   Mer 26 Aoû - 13:48

23h30. Une rue de Gotham.

La nuit était déjà bien avancée. Une partie entière de la population avait rejoint son lit, après une petite heure de télévision seul ou accompagné. Satisfaits par le travail accomplis, assurés d'avoir leur maigre salaire à la fin du mois. Sans un mot pour leur femme ou amante, sans un sourire pour leurs enfants qui n'ont rien appris à l'école, une fois de plus. Alice n'avait jamais voulu vivre sa vie comme les autres. Elle se refusait à travailler 8heures par jour pour pouvoir nourrir un enfant qui n'aurait été qu'à moitié voulu. Et une fois de temps en temps, elle tentait d'ouvrir les yeux à ceux qui s'y étaient perdus. Perdus dans les tristes méandres d'une vie de mort vivant en-costumé. Elle portait en elle les prémices d'une nouvelle ère. Celle d'un bonheur partagé, d'un bonheur universel. Alice était l'avenir. Et ce soir, quelqu'un apprendrait la leçon, de gré ou de force.

Ombre fantomatique errant dans la nuit, suivie de près par deux de ses plus précieux protecteurs, elle croisa le chemin d'un homme qui rentrait du travail. Comment le savait-elle ? Il était bien habillé mais sentait la transpiration. Pire encore, celle qu'on dissimule derrière une tonne de déodorant. La transpiration civilisée, bien éduquée. La transpiration d'un homme qui contrôle sa vie. Celui qui ignore que c'est la société qui le traîne par le bout du nez. Un ignorant égaré. Ses préférés. Un peu comme le sentiment du travail accompli quand on se remet au ménage après avoir laissé trop de choses s'entasser, elle était ravie de sortir de ce trou les plus démunis. Mais ce n'était jamais elle qui faisait le premier pas. Une dame ne prend pas ce genre de risques. Et mieux encore, on demande l'aide du sauveur.

« Hé, vous auriez pas une clope ? »
Trop occupé certainement par ses pensées, troublé par l'apparence peu commune du dit fantôme, il en avait oublié les règles élémentaires de politesse. La société pervertit l'être humain. Elle ne lui en tiendrait pas rigueur. Silencieuse, elle lui sourit. Alors l'attention de cet homme se porta sur elle plus particulièrement. Après avoir dégluti il renchérit.
« Ho ? T'as entendu ? »
Toujours rien. Ce sourire qui grandissait lentement sur son visage. Très lentement. Elle ne le quittait pas des yeux une seule seconde. Elle pouvait presque sentir son angoisse monter. Il réalisait qu'il avait peut être fait une erreur, ce qu'elle voyait elle, c'est qu'il avait fait le premier pas vers la rédemption.
« Laisse tomber, bonne soirée. »

Et il reprit sa route. Un regard vif plus tard, une main massive s'appuya sur son épaule, le stoppant net dans son élan.

« Et ben alors, on est pressé ? »
« Lâchez moi. »
« Pas tout de suite, nous aussi on a quelque chose à te dire. »

Une seconde main s'appuya sur la seconde épaule et conjointement, ces deux énormes pattes forcèrent l'agneau égaré à se retourner pour faire face à la Demoiselle d'albâtre.

« J'ai pas d'ordre à recevoir d'un gorille, ni rien à entendre d'un Travelo. »
Alice haussa un sourcil. Le bruit sec d'une claque qui marque une joue brisa le silence.

« Je n'en attendais pas plus de votre part. Pensez vous donc que tout vous est à ce point acquis ? »
« Hein ? »
« Où sont donc vos bonnes manières ?  Vous n'avez rien à craindre, vous êtes un homme. Les rues sont à vous. »
« Oh..Désolé, j'ai eu une dure journée. »
« Comme tous les jours, n'est ce pas ? »
« J'ai pas un boulot facile. »
« Alors pour oublier vous fumez et vous insultez les passantes ? »
« Je voulais pas, c'est la fatigue. »
Elle ne répondit rien. Son sourire reprit place sur ce visage froid.
« Je suis désolé, voila. Je peux partir maintenant ? »
Elle haussa un sourcil. Partir ? Il avait demandé de l'aide, elle allait la lui apporter.

« J'ai une alternative à te proposer. »

Les deux gorilles en question le tenaient chacun d'un côté. Ils entraînèrent le malheureux dans une impasse, à l'abri des regards indiscrets...Dans l'ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les voies de la rédemption sont libres d'accès.   Sam 29 Aoû - 18:17


L'ombre de Gotham
Dans les ombres de Gotham, toujours à l'afflue de la moindre chose qui pourrait se passer dans la ville. En haut d'un bâtiment, la justicière pouvait observer une partie d'un quartier, les rues de Park Row étaient souvent comme tant d'autres, pris d'assaut par des malfrats. Pour le moment, aucun signe des hommes de Black Mask ni même celui d'un autre gang, c'était assez louche. Robin n'était pas à ses côtés en cette soirée, elle lui avait laissé sa nuit pour se reposer et prendre des forces pour plus tard. Batwoman voulait éviter de trop impliquer sa sidekick dans cette affaire, Sionis était trop dangereux pour l'adolescente. Il fallait qu'elle ait des éléments supplémentaires avant d'agir ou demander de l'aide à Batman et à d'autres justiciers pour le coincer. Pour le moment, Kate avait largement le temps pour y parvenir, elle devait trouver des preuves concrètes pour l'enfermer à blackGate. C'était une soirée plutôt calme à Park Row, Batwoman trouvait ça plutôt étrange et inhabituelle surtout dans la nuit. Généralement, c'est le moment où certains se permettent des choses qui fâchent les autorités. La jeune femme allait devoir patrouiller un peu plus loin dans ce quartier. Restant caché dans l'ombre, la rousse regarda une dernière fois les alentours, rien de spécial à part quelques civils en train de se promener. Elle repasserait par ici plus tard afin de s'assurer qui ne s'était rien passé, la femme allait devoir se diriger vers l'Est de Park Row.

Sortant son grappin, elle allait se diriger assez rapidement de toit en toit, d'immeuble en immeuble, elle allait même planer grâce à sa cape. La jeune femme avait pris soin de prendre pas mal de gadget comme dans ses habitudes, il fallait bien s'équiper pour combattre le mal. Le mieux à faire, c'était de rester dans l'ombre, loin des regards des personnes afin de les surprendre et de les attaquer par surprise. Batwoman s'était immiscé dans une simple ruelle totalement couvert par les ombres, impossible de la voir. Il n'y avait pas de lumière, aucune source de luminosité à cet endroit. C'était parfait pour la justicière pour espionner n'importe qui, elle n'était qu'une ombre parmi tant d'autres. Après quelques minutes à rester cacher, elle pouvait voir un homme avec une femme puis ça semblait mal se passer pour lui. La femme aux cheveux dorés attira l'attention de la rousse sur elle, c'était vraiment étrange comme une sensation de l'avoir déjà vu. Kate avait déjà rencontré pas mal de gens dans sa vie, mais elle devait sans doute divaguer. Restant concentré sur ce qui se passait, deux hommes rejoignirent le duo et ils semblaient être à la solde de la blonde. Des gros durs, franchement, il avait juste refusé de rester là à cause du refus d'avoir une clope de la part de la femme. Que faire ? Attendre qu'ils fassent le mauvais geste ? Ou qu'ils viennent dans la ruelle pour les calmer à sa manière ? Le mieux, c'était d'attendre encore un peu et voir ce qui allait se passer.

Une impasse, hein ? Dans l'ombre et sans doute pour éviter de montrer la suite aux regards des autres. La rousse grimpa sur le toit en se faisant discrète, hors de question qu'ils lui font quoi ce soit de mal. Batwoman se dépêcha et elle allait leur demander de s'expliquer à elle. Sautant et tombant telle une bombe sur l'un des gorilles de la femme, elle resauta pour frapper le visage de l'autre homme de main. Chopant l'individu par la taille, elle usa de son grappin pour s'élever et se balancer à l'opposer de leur position. Batwoman se retrouva dans la rue et fixa froidement les deux hommes se relevant ainsi que la blonde qui semblait calme. Kate lâcha le civil qui se mit à courir à vive allure, il avait peur de prendre une balle perdue ou un mauvais coup et c'était compréhensible. La justicière disposait d'un costume plutôt résistant aux armes et aux dégâts physiques tant que ce n'était pas du lourd. Elle prit un batarang rouge dans sa main droite depuis sa ceinture high-tech et attendait une réaction stupide de leur part.

« Je ne sais pas qui vous êtes, mais vous êtes mal tombé. Je ne sais pas ce que vous allez lui faire, mais j'ai des doutes sur le fait que ce soit "rien" de méchant. » Dit-elle avec une voix neutre.

Les deux hommes ne bougeaient pas, ils devaient attendre un ordre de la part de leur blonde et autant éviter que ça tourne mal. Batwoman allait devoir s'adresser à leur patronne, elle allait sans doute être apte à lui parler et à lui donner des réponses à ses questions. Par contre, aucune chance qu'ils puissent partir d'ici et sans passer par la case prison. La cape de la justicière flottait légèrement à cause du vent et ses cheveux également, la femme devait se préparer à toute éventualité venant d'eux.

« Et toi, la blonde ! Tu dois être leur chef, non ? Dis-moi ton identité ? Et qu'est-ce que tu prévoyais de faire avec ce pauvre homme ? Si tu me réponds, je me montrais moins dur avec toi. Si tu ne me réponds pas, je me montrai moins délicate avec toi qu'avec tes hommes, tu as compris ? Ça serait dommage d'abîmer ton visage. »

Elle se mit à craquer ses poings et à leur sourire légèrement.

Univers-Batman

Revenir en haut Aller en bas
 
Les voies de la rédemption sont libres d'accès.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: