Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cheyenne Hu'yana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Cheyenne Hu'yana   Mer 19 Aoû - 21:36



DOSSIER N° :  56894CheyenneHu’yana254789


Nom : Hu'yana
Prénom : Cheyenne
Alias : Ses amis l’appellent Chew, son frère l’appelle Kaya… Pour les justiciers et les grands vilains elle sera Wendigo.
Sexe : Féminin
Nationalité : Américaine (mais est amérindienne)
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 25 ans - 12 Avril 1975
Lieu de naissance: Une réserve indienne Dakota
Rhésus: A-

Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation familiale: Célibataire, plus de famille hormis son frère aîné
Autre information: Mécanicienne de génie, Chew est capable de bricoler ou réparer n’importe quoi, parfois même avec le strict minimum. Vous trouverez son garage dans Park Row.


Génétique du patient
Taille : 1m70
Poids : 62 KG
Description physique du sujet : Cheyenne est une jeune femme à la beauté sauvage typiquement amérindienne. Talle normale, poids dans la moyenne, elle est néanmoins musclée et possède un corps aux formes voluptueuses. Doté d’une longue chevelure lisse d’un noir de jais, Chew à la mauvaise habitude de les martyriser en les attachant à la va-vite… queues, tresses, chignons… Elle n’est pas le genre de femme à prendre soin d’elle, se contentant du minimum. Son visage aux traits fins possède de grands yeux en amandes d’une couleur aussi sombre que ses cheveux lui donnant ainsi un air ténébreux. Rarement de maquillage, cependant elle apprécie les bijoux fait main au style indien, d’ailleurs ceux qu’elle possède ont été fait de ses propres mains. Considérant son corps comme une oeuvre d’art, la peau hâlée de Cheyenne est parsemé de tatouage aux formes diverses et aux couleurs chatoyantes, la plupart son lié à sa propre histoire tendit que d’autre ne font que refléter un goût prononcer pour l’art du tatouage. Son look vestimentaire est simple et pratique tout en trahissant une fois encore ses origines. On la voit donc généralement vêtu de jean, de bandeau pour cacher sa poitrine ou de débardeur le tout surmonté de veste en jean ou bien de veston en daim clair quand elle n’est pas lovée dans une combinaison de garagiste.

Un joli brin de femme à l’allure sauvage et robuste… Mais qui cache en elle un terrible secret. Proie d’une réalité qui va bien au delà du mythe, Cheyenne est ce que l’on nomme grossièrement un Wendigo. Créature proche des légendes sur la lycanthropie, son apparence n’est pas bien loin du loup-garou de nos légendes. Lors de ses transformation, Chew devient alors une créature surnaturelle effrayante à la stature impressionnante. Grande et aux membres fins et allongés, sa peau dur comme comme l’acier est recouverte d’un pelage disgracieux et sombre alors que sa tête au museau allongée et couvert de crocs est orné d’une paire de bois. cette abomination à l'apparence squelettique aura de quoi donner des sueurs froide à qui croisera sa route tant par son aspect rebutant que l’aura malsaine qu’elle dégage.
Capacité physique du sujet : Vous en avez probablement entendu parler, cette légende indienne sur une créature anthropophage… Et bien sachez que rien n’est plus vrai car l’un de ces monstres circulent librement dans Gotham. Cheyenne n’est ni plus ni moins qu’un terrible Wendigo. Sous sa forme humaine, la jeune femme possède une force remarquable, un odorat et une ouïe nettement plus élevé que la norme.

Lors d’une semi-transformation (peu subvenir à n’importe quel moment de la nuit ou de la journée sous l’effet d’une émotion forte par exemple), Celle-ci est caractérisé un regard sanguin, des crocs apparent sur la mâchoires, des griffes sombres. Chew est capable d’émettre des grognements, couinement et sorte de ronronnement lupin et garde sa faculté à s’exprimer avec des mots.

Une transformation complète ne survient qu’à la pleine lune, soit deux nuit par mois. Chew est alors totalement sous l’emprise de la bête et se retrouve incapable d’un quelconque raisonnement humaine. sa force physique est au maximum ainsi que ses sens. La bête souffre d’une faim insatiable la poussant à attaquer des proies humaines comme animal.. Dans de rares cas, sans proies vivantes le wendigo est susceptible de rejoindre les cimetières pour déterrer et dévorer les cadavres voir même les excrément d’animaux pour contenter sa faim.
Comportement potentiellement à risque :Le wendigo n’est pas à prendre à la légère, cependant les férus de mythes et légendes et maîtrisant bien le sujet pourront aisément venir à bout de la bête. Il est fortement déconseillé de s’attaquer seul au wendigo, ses capacités dépassent de loin celle d’un humain lambda.

◘ Ses forces:
- Force et rapidité élevés
- Sens sur développés
- Guérison accrue & vieillissement ralentit
- Résistance physique (sous forme animal, rien ne peut passer la peau de la bête hormis l’argent, sous forme humaine, la douleur minimisée et les plaies ne sont pas mortelles)

◘ Ses faiblesses:
- L’argent (mortel)
- Le feu
- Coeur embroché ou tête coupée (nécessite donc une arme en argent)



Profil psychologique
Chew est avant tout une femme de caractère et au mentale d’acier… Mais ce qui prime chez elle c’est la dualité entre la femme et la bête, un combat constant pour tenter de garder son humanité. Particulière courageuse, Cheyenne vit mal sa condition et redoute le jour où elle finira se perdre dans ses propres ténèbres. Malgré cela, c’est une femme relativement calme bien que lunatique. Son humeur peut changer du tout au tout, grandement influencé par l’animal qui sommeil en elle. Cheyenne n’est pas du genre à causer des ennuis, la plupart du temps elle se fait discrète, se contentant d’oeuvrer dans son garage. Aimante, forte et passionnée, c’est une femme qui sait ce qu’elle veut et fait généralement ce qu’il faut pour l’obtenir. Bien qu’elle soit débrouillarde et manuelle, la mécanicienne possède une certaine intelligence. Elle observe et analyse tout, une méfiance décuplé depuis qu’elle a perdu une part de son âme et gagné son immortalité. Si de son côté humain Chew est une femme respectable, sa condition a tendance à la faire s’écarter du droit chemin. Violence verbale et physique, moment jugement d'autrui, comportement décalé et incapacité à séparer le bien du mal. Toute une palette de tares difficile à vivre.



Antécédents et suivi du patient

♦ La vérité au delà du mythe
◘ Cheyenne, 12 ans - Kangee, 16 ans

“wendigowak! wendigowak!!!”

Hurla l’enfant en courant après son aîné. Essoufflée, elle s’arrêta et retira le masque en bois de l’infâme créature cornue. Quoi qu’elle fasse, elle perdait toujours au jeu, Khangee était toujours plus rapide, plus fort. Chew le savait, quoi qu’elle fasse, jamais elle ne le battrait.

“Kaya… Tu abandonnes déjà ?”
“Tu es trop rapide Khangee…”
“ Un jour tu arrivera à m’attraper Chew. Maintenant viens, la nuit commence à tomber, Ki’chu nous attends. ”

Les deux adolescent marchèrent simplement jusqu’au village. La petite maison qui bordait la réserve était déjà éclairé alors que les derniers rayons du soleil disparaissait derrière les sapins de la forêt. Poussant la porte, Khangee soupira en retirant sa chemise à carreau et la pendit au crochet de fer sur le mur alors qu’une vieille femme les accueillit avec une mine sombre.

“Ki’chu, tu as mauvaise mine grand-mère.”
“Khangee…. Assis-toi mon garçon…”

L’adolescent fronça les sourcils avant de jeter un coup d’oeil à sa cadette qui serra dan ses bras le masque de bois. En silence tout deux s’assirent sur une chaise et fixèrent leur grand-mère en silence. Khangee savait déjà ce qu’elle allait dire… Si Cheyenne quand à elle était dans l’ignorance, lui présentait déjà l’arrivée d’une mauvaise nouvelle. déjà, il pouvait même en savait la raison. La vieille femme déposa un sac sur la table et l’ouvrit, sortant une chemise déchirée et couverte de sang et Cheynne gémit de terreur alors que son frère serra les dents. cette chemise était celle que portait leur père le jour de son départ. Avec son épouse, ils étaient partit en forêt après qu’une enfant ait disparu subitement quelques semaines plus tôt. Le couple s’était mit en tête de le trouver, comme beaucoup d’autre d’ailleurs, à la différence qu’eux avait prit la décision de partir loin dans la forêt, là où personne n’allait. Ki’chu déposa doucement la chemise sur la table et souffla.

“Cela a été trouvé très de la rivière sur le flan Est de la vallée….”
“Ils ne sont pas mort…”
“Khangee... “

L’enfant était dans le dénis, refusant d’admettre la mort de ses parents. Cheyenne desserra son étreinte et observa le masque à l’allure terrifiante puis se mit à sangloter.

“Wendigowak… C’est le wendigowak qui les a tué!!!”

♦ Aller simple pour le purgatoire
Tout le monde avait essayé de le dissuader d’agir mais Khangee avait déjà préparé ses affaires. Ils refusait de voir la vérité en face du haut de ses seize ans, l’adolescent partait dans un voyage dangereux, tout comme ses parents.

“Khangee, ne part pas… S’il te plait!”
“Kaya, je dois le faire… Ils sont là quelque part…”
“Nan Khan’, papa et maman sont mort, il faut l’accepter maintenant!”
“Jamais… Tu comprends ? Jamais!”
“Et si tu les trouve mort alors ?”
“Alors je chasserais le wendigowak et je le tuerais!”
“Il te tuera aussi Khan’...”

Le garçon ne répondit jamais, ouvrant la porte, sac à dos en main, il sortit avec Cheyenne sur les talons. Elle tenta bien de le retenir, mais Khangee n’était pas juste plus rapide, il était plus fort aussi et sans se retourner, il s’enfonça à travers la forêt. Suivant la piste de ses parents, le garçon remonta la rivière sur le flan Est de la montagne. C’est ici qu’ils avaient disparut. La pleine n’était que dans quelques jours mais la bête avait pourtant attaqué. Le wendigo ne devait plus rien avoir d’humain… C’est finalement grâce à sa témérité que Khangee découvrit la vieille mine de charbon abandonnée, l’endroit parfait pour qu’un monstre puisse s’y cacher. Il n’avait pas peur, il était bien trop furieux et lorsque la nuit tomba, il entra dans la mine… Au bout de quelques minutes, son cri se répercuta, accompagné d’un grondement menaçant.

- Trois jours plus tard
Chaque jours Cheyenne attendait, assise sur le perron de la petite maison. Elle refusait de manger, fixant l’horizon en espérant y voir son frère… Mais rien. Dans la réserve les gens avaient à leur tour refuser de partir à la recherche de Khangee. On racontait déjà qu’il était mort, dévoré par le wendigowak… Le soleil se couchait et quand enfin il fit nuit, Cheyenne se leva doucement. Tout ce qu’elle voulait s’était aller s’allonger dans son lit et se plonger dans les bras de morphée.

“Ka...ya…”

Se crispant, l’enfant pivota doucement. Khangee était là, à quelques mètres. Ses vêtements étaient en lambeau, tâché de sang… Pourtant lui même n’avait aucune plaie, il était juste sale… affreusement sale et son regard était vide, les pupilles dilatées.

“Khangee !!!”

Sautant les marches du perron, Chew voulu s’approcher mais son frère recula, se cachant à demi derrière un sapin et lâcha.

“N’approche pas Kaya!”
“Pourquoi ?! ça fait des jours qu’on attend ton retour!”
“Tout est vrai…. tout est vrai Kaya…”
“Khan…? De quoi tu parles ? viens à la maison… Tu me fait peur!”
“je ne peux pas….Je l’ai vu Kaya, le wendigowak… C’est toi qui avait raison depuis le début… Ils sont mort… Et moi… Aussi.”

L’adolescente sentit ses larmes lui piquer les yeux. Elle renifla doucement et chassa une larme de sa joues.

“Arrête de dire des bêtises, tu es vivant, la preuve tu es là…”
“Non, je pars Kaya… Sinon je te tuerais aussi… La grande lune approche, je sent déjà la bête et sa faim en moi… Ne me cherche pas kaya, tu as compris ? Ne me cherche pas, jamais…”

Ce fut ses derniers mots et Khangee disparut dans l’ombre de la forêt, une fois de plus.

♦ Road trip
Cheyenne, 18 ans

A l’arrière du camion, le sac fut jeté négligemment avant que Cheyenne ne pivote pour observer la vielle Ki’chu. En quelques années sont visage n’avait pas changé alors que l’adolescente, elle, été à présent une vrai jeune femme. Ki’chu descendit les marches du perron et s’approcha de sa petite fille, posant une main sur le rebord du coffre du camion rouge et lâcha.

“C’était celui de ton père… Il l’adorait et disait toujours à Khangee qu’il en hériterait…”
“Ki’chu…?”
“Oui mon enfant ?”
“Tout ira bien…”
“Si seulement….”

Chew inspira longuement et prit dans ses bras sa grand-mère dont les épaules furent secoué dans un sanglot. Se séparer de Ki’chu était aussi difficile que la perte de ses parents mais Cheyenne se devait de partir. Voilà six années que son frère avait fuit dans le plus grand mystère. personne ne savait pourquoi ni comment, une chose est sûr, Cheyenne était bien décider à le trouver. La dernière étreinte faite à la vielle femme arracha un soupir douloureux à la jeune femme qui grimpa dans son camion avant de le démarrer. Par le rétroviseur, Cheyenne lança un dernier sourire à sa grand mère puis appuya sur l’accélérateur.

- 8 semaines  plus tard

Sous le soleil brûlant du Nevada, la camion entre sur le parking du Holiday Motel avant de se garer. Lentement, Cheyenne sortit du véhicule et glissa ses lunettes de soleil sur son nez. Elle esquissa un sourire et fixa au centre d’accueil où un homme gros et chétif attendait près d’un ventilateur ronronnant.

“Bienvenue à l’Holiday Motel…”

Lâcha t-il d’une voix couinante et peu enthousiaste. S’approchant, Cheyenne sortit de sa poche une vieille photo de Khangee un peu avant le décès de leur parents.

“Bonjour, vous avez vu cet homme récemment.”
“Nan.”
“S’il vous plaît, c’est mon frère et je suis à sa recherche.”
“Nan.”

Il mentait, c’était évidant. Lâcha un rire agacé, Chew sortit de sa poche quelques billets et les glissa vers l’homme qui releva le visage et s’empara de l’argent.

“Chambre 13B….”

Sans même un merci, la jeune femme quitta l’accueil et chercha le bâtiment B avant de trouver la porte n°13. Elle hésita… UN petit moment. Finalement elle frappa à la porte et ne reçu aucune réponse. A nouveau elle toqua, et encore… Jusqu’à tambouriner violemment. Le bruit du loquet se fit entendre et finalement on ouvrit la porte et sans surprise…. ce fut Khangee. Ce fut lui le plus choqué des deux, observant sa cadette, le jeune homme lâcha.

“Kaya…? je t’avais dit de ne pas me retrouver!”

Furieuse, Cheyenne poussa la porte et entra, bousculant son frère. cette pièce sentait le fauve, littéralement. Lentement elle pivota et le détailla. C’était fou comme il avait changé… Beaucoup plus grand, plus fort… sa musculature était impressionnante…

“Comment m’as-tu trouver Kaya ?”
“Simple déduction.”
“Vraiment ? Et moi qui croyait que tu étais toujours cette gamine qui avait peur du noir…”

Il lâcha un rire qui ressemblait plus à un grognement et quand Cheyenne croisa le regard de son frère, un long frisson lui remonta le long du dos. La peur… Quelque chose dans ses yeux lui filait la chair de poule.

“Alors ?”
“Alors quoi ?”
“Comment m’as-tu trouvé ?”
“Je te l’ai dit, simple déduction… Tu crois que je n’ai pas compris ce que tu es ? Et ici au Nevada les nuits sont moins long… C’est parfait pour t’éviter de trop longue transformation…”
“OK, c’est pas mal… Et sinon, comment as-tu sû que j’étais dans ce motel, Las vegas est grand, j’aurais pu être n’importe où.”

La jeune femme glissa sa main dans la poche de sa veste en daim et sortit une carte postale pliée en deux qu’elle ouvrit. Dessus était clairement afficher la pancarte de l’hotel.

“La carte de l’oncle sam, il y a huit ans… je me suis dit que si tu allait ici, dans la ville du crime et du vice, tu iras dans le seul endroit où tu as un repaire quelconque pour te permettre de ne pas te perdre. Bref, tu as dû retenir l’adresse je suppose.”
“Tu es plus intelligente que je le croyais Kaya… mais pas assez… je t’avais dit… de ne pas… ME RETROUVER!!!”

Hurla t-il à pleins poumons, sa voix se changeant en grognement. Le poing de Khangee heurta le mur puissamment, laissant un trou dans le plâtre alors que ses yeux noisette prirent une subite teinte ambré, inhumaine. Mais ce ne fut pas le plus effrayant… c’était sans aucun doute les crocs qui dépassait de sa mâchoire.

“Pourquoi n’as-tu pas écouté Kaya…?”

Et avant même que la jeune fille ne puisse répondre, Khangee se jeta sur elle. Tut comme lui quelques années plus tôt, le cris de sa cadette se répercuta dans le motel. A son réveil, Cheyenne réalisa qu’elle était de nouveau seul. Khangee n’était plus là, en revanche il avait laissé une merveilleuse morsure sur son épaule.


♦ L’alpha et l’Oméga
Il lui avait fallu plusieurs jours de route pour revenir à la réserve. Mal en point, Cheyenne se réfugia immédiatement chez Ki’chu. Mais à sa grande surprise, c’est une femme malade et au bord e la mort qu’elle trouva allitée. Ces jours étaient compter, peut-être même ses heures. Cheyenne s’excusa longuement de son absence et il ne lui fallu pas assez de larme pour exprimer son chagrin.

“Tu avais raison, je n’aurais pas dû y aller… Il m’a mordu Ki’chu…”
“Tu ne peux pas rester ici Cheyenne… Quand la bête viendra à la prochaine lune, elle tuera tout ce qui se dresse sur son passage… C’est la réserve toute entière que tu met en danger… Tu dois partir… Loin.. Aussi loin que possible…”
“Ki’chu… Comment arrêter ça ?”
“Tu ne le peux pas… Mais tu peux le contrôler… Tu dois trouver la force en toi… La femme doit maîtriser la bête… Nos ancêtre ont laissé des traces un peu partout parlant de ces mythes… Trouves les… étudies les… Mais ne fait pas comme Khangee… “
“Merci Ki’chu…”
“je t’aime ma fille... “
“Moi aussi Ki’chu… moi aussi…”

Une dernière caresse sur sa joue humide et Cheyenne se redresse doucement. C’est avec le coeur lourd qu’elle observe la vieille femme qui lui sourit pour la dernière fois. A peine arrivée qu’elle repartait déjà, mais cette fois pour ne jamais revenir. Du moins elle l’espérait. Il lui fallu plus de deux ans de recherche sur les légendes de son peuple avant qu’elle ne vienne à entendre parler des grottes Miagani dans une sombre ville nommé Gotham. Le crime y régnait, abominable… Mais Cheyenne n’hésita pas un instant et c’est dans le quartier de Park Row qu’elle ouvrit un garage. Se fondant dans la masse, le crime de la ville couvrit ses propres cadavres laissé dans son sillage.



Behind the screen
Information(s) importante(s) : Merci à Joker & Loonie pour la correction de la fiche et à Klara pour les infos sur les tribus Amérindiennes ♥
Un surnom ? Medusa
Nom de l’avatar : Mercy Thompson
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : aucun, mais je suis ouverte à toute proposition ♥
Disponibilité pour poster ? 7/7
Comment as-tu connu le forum ? Via le fondateur, c’est jamais que mon troisième compte...
Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? J'ai toujours Joker !
Code du Règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cheyenne Hu'yana   Mer 19 Aoû - 21:37

Bienvenue parmi nous Cheyenne :3

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cheyenne Hu'yana   Mer 19 Aoû - 21:50

+1 Accordé Baveur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cheyenne Hu'yana   Mer 19 Aoû - 23:09

Coucou et Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cheyenne Hu'yana   Mer 19 Aoû - 23:13

Re-bienvenue Chew ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cheyenne Hu'yana   Jeu 20 Aoû - 1:09

Après avoir lu ta fiche avant même de la voir postée, et en avoir discuté avec toi aussi. Tu as mon +1 ma grande, rebienvenue dans la famille <3

EDIT: Au fait, en tant que Mecano qui a son garage à Park Row, il va me falloir rencontrer cette demoiselle, je veux et j’exige un lien avec elle è_é
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cheyenne Hu'yana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheyenne Hu'yana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: