Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    Mar 18 Aoû - 8:31


Rendez-vous à l'improviste
-OLIVER QUEEN/ GREEN ARROW & ALICE WHITE


L e PDG regarde sa montre, cette dernière indique 15 h 11. Quoi ? Seulement ? Il soupire... ça fait des heures qu'il est assis là, à lire des relire des dossiers, histoire d'être sûr qu'il n'y a aucune erreur dans les contrats. C'était un travail minutieux, car dans ce genre de documents juridique chaque mot avait une importance capitale, un simple problème pouvait vous envoyer au tribunal... Enfin bref, c'était une chose qu'Oliver avait l'habitude de faire, ce n'était pas depuis seulement hier qu'il dirigeait maintenant Queen Industries. Mais aujourd'hui, c'était particulièrement long, premièrement, car depuis son arrivée à Gotham, il n'avait pas plongé le nez dans ces dossiers... Revêtir sa tenue de Green Arrow était plus importante, surtout lorsque l'électricité n'était plus présente... Beaucoup de criminels en tout genre en avait profité pour réaliser toutes sortes de crimes. Alors, laisser tombé ces responsabilités de PDG quelques temps lui avait semblé une évidence, surtout que c'était pour ça, à la base qu'il avait quitté Starling City. Mais aujourd'hui, voilà, l'électricité est de retour, Oliver vient d'ouvrir une nouvelle enseigne dans cette ville et les contrats commencent déjà à se conclure... Il faut donc gérer à nouveaux toutes cette paperasses... Surtout que bon, il avait reçu il y a quelques jours un coup de fil de la première tour, celle qui se situait dans sa ville natale, ce coup de fil lui précisait que les dossiers s'accumulait et que même à Gotham il fallait qu'il s'en occupe... Bref, tout ceci expliquait sa venue matinal au sein de l'entreprise et la pile de dossiers sur son bureau... Oh oui, qu'est-qu'il pouvait s'amuser... Relire tout ceci, pour ensuite signer, c'était long... Et ça vous avait le don de vous donner un sévère mal de tête.  

Voilà, un nouveau dossier de conclue... Au suivant, enfin, pas maintenant... Oliver passa une main sur son visage, ca y-est, c'était le mal de crâne. Ah il s'en voulait ! Déjà, d'avoir pendant autant de temps laisser tout cela s'accumuler, mais c'est aussi la fatigue qui commençait à se faire sentir... Et oui, porter un costume et aller aider les innocents la nuit dans les rues ce n'était pas de tout repos... Mais ça, il le savait, après tout ça, ça faisait plusieurs années maintenant qu'il vivait en tant qu'Oliver Queen le jour et Green Arrow la nuit. Alors, la fatigue, bien que parfois, elle soit présente, c'était secondaire pour lui, mais aujourd'hui, il aurait pu s'endormir d'une minute à l'autre sur un de ses papiers. Il secoua la tête, et tourna sur son siège à roulette, de façon à observer le paysage qui s'offrait à lui depuis l'étage le plus haut de la tour. Il secoua c'est bon... De quoi se plaignait-il ? Dehors, il y-avait des tas de gens qui travaillaient plus que lui, notamment toutes ces personnes travaillant en usine, elles, qui ne disposait pas d'une simple minute pour se plaindre... Alors, bon, il allait finir ses papiers aujourd'hui et voilà.  

Il tendait le bras droit pour attraper une tasse de café qui se trouvait sur le bureau, il porta alors le récipient à ses lèvres, avalant alors une gorgée du liquide. Mais, il fronça directement les sourcils... Ah oui, forcément, depuis qu'il avait franchi les portes de son bureau pour travailler cette tasse était là avec lui... Forcément le contenu n'allait pas rester chaud toute l'après-midi... Il soupira.. Tant pis, il irait en chercher une autre à l'heure. Il soupira et secoua la tête, bon, il était temps de s'y remettre.
Il pivota à nouveau, la chaise étant désormais à sa place initial. Il reprit le dossier en main, mais, le téléphone se mit alors à sonner... Il se pencha légèrement vers l'appareil pour essayer de voir qui était ce numéro qui cherchait à le contacter, il s'agissait de la réception de l'accueil. Tiens ? Pourquoi ? Il n'avait pas de rendez vous professionnelle aujourd'hui. Et en plus, il avait clairement spécifié que si quelqu'un cherchait à le joindre, pour quoi que ce soit, il fallait laisser un message qu'il consulterait plus tard. Bon. Ça devait être important. L'homme d'affaire décrocha alors, et écoutait ce que la jeune femme à l'appareil avait à lui dire.



« Monsieur Queen, désolée, je sais que vous avez demandé  à ce qu'on ne vous dérange pas ... »

«  Ce n'est rien ! Alors, je vous écoute ? »

Il restait polie et calme vis-à-vis de la femme, elle ne semblait pas spécialement à l'aise à l'idée de devoir déranger son directeur, même au téléphone.


«  Eh bien... Une jeune femme du nom d'Alice White aimerait vous voir monsieur, elle dit que c'est important et... »



« D'accord. Dites lui que je peux la recevoir. Demandez à quelqu'un de l'accompagné jusqu'en haut s'il vous plait »



« Très bien monsieur, je m'en occupe ! »



La conversation se termine, les deux raccrochent. Oliver sourit, il savait très bien qui était cette personne, c'était la jeune fille qu'il avait rencontré lors de sa première visite à Park Row. Il ne pensait pas qu'il allait la revoir ici. Et il se demandait ce qu'elle allait lui dire... Il jeta un rapide coup d'œil à son bureau. Le désordre... Il saisit les dossiers et les empila les uns sur les autres... Voilà, c'était déjà un peu plus présentable. Il quitta ensuite son siège et se leva, en regardant la porte, attendant que quelqu'un frappe.  







Dernière édition par Oliver Queen/Green Arrow le Lun 31 Aoû - 4:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    Jeu 20 Aoû - 12:59



Le gala approchait, Alice et Jaina en voyait enfin le bout. Ne restait plus qu'à peaufiner les détails, notamment pour le traiteur et envoyer les invitations. Toutes avaient été envoyé, regroupant autant de gens riches que de gens modestes aux activités professionnelles diverses mais utiles à la société... Et surtout à Park Row. Des médecins, des infirmiers... Tout ce qui pouvaient récolter des vêtements et de la nourriture et même des matériaux pour améliorer le tribunal qui servait de refuge, des meubles... Alice découvrait à quel point le bouche à oreille pouvait faire des merveilles et surtout à quel point les gens pouvaient être désireux d'aider... Mais à quel prix ? Car ici à Gotham rien ne faisait long feu... Tout ce qui commençait à briller devenait la proie des criminels.Combien de temps Loonie et son refuge tiendraient-ils avant que l'on vienne s'en prendre à eux simplement pour le plaisir de de détruire des vies ?

Souffla sur sa tasse de thé, Alice s'assit à la table et saisit le journal qui y était posé. Du crime, encore du crime, des meurtres, des vols... Rien de nouveau. Gotham n'annonçait jamais de bonne nouvelle ou très rarement. Dans la soupir, la jeune femme jeta le journal sur la table avant de réaliser qu'une enveloppe était resté. Seigneur, une invitation avait été oublié. Alice se crispa et s'empara de l'enveloppe au nom d'un « Monsieur O, Queen ». Arquent un sourcil, la jeune femme se questionna sur l'identité de ce monsieur Queen.C'était forcément Jaina qui avait fait cette invitation. Alice délaissa sa tase de thé et se leva, attrapant son sac à main et sortit de l'appartement. Pas le choix, elle devrait se rendre sur place pour donner son invitation à monsieur.

O. Queen... O. Queen... vraiment ce nom ne lui disait rien, il faut dire aussi qu'Alice avait encore du mal à retenir a liste des grands noms de Gotham. Quoi qu'il en soit, au vu de l'adresse ce monsieur Queen devait être important. Déduction simpliste vu qu'il avait une société à son nom. La voiture se gara et le chauffeur s'empressa de venir ouvrir la porte de la jeune assistante qui lui adressa un sourire timide avant de s'engouffrer la dans la Queen Industries. Quel endroit incroyable ! Tout était si grand ici ! S'approchant de l'accueil, Alice sourit à l’hôtesse et souffla.

« Bonjour euh... Je... Serait-il possible de voir monsieur Queen ? »
« Il n'est pas disponible pour le moment. »
« Oh... Mais... Je viens de la part de Jaina Hudson, je suis son assistante, Alice White... Je dois remettre cette enveloppe à monsieur Queen. »
« Le maire ? Oh, très bien patientez ici je vous prie. »

Alice eu un pincement de lèvre. C'est fou comme le simple fait de mentionner Jaina pouvait changer beaucoup de chose. C'était un véritable passe-partout. Un homme fini par s'approcher, carrure massive et moulé dans un costume noir.

« Miss White ? Veuillez me suivre je vous prie, Monsieur Queen est prêt à vous recevoir. »


La blonde suivit l'agent de sécurité qui la mena vers l'ascenseur. Il fallu quelques instant à celui-ci pour atteindre l'étage où se trouvait le PDG de Queen Industries. C'est vers une dernière porte qu'elle fut guidé. L'homme frappa à la porte puis l'ouvrit, laissant Alice entrer avant de fermer la porte derrière elle.

« Monsieur Queen, bonjour navré de vous déranger ainsi en pleine journée mais je venais vous donner en main propre une... »

Elle se stoppa à quelques pas du bureau. Il était là, le blond... celui même qui lui avait épargné un viol et lui avait offert un repas en plus d'un voyage en taxi. Celui-même qui lui avait sourit à plusieurs reprises au cours d'une unique soirée, qui avait réchauffer son cœur l'espace de quelques heures. Le visage d'Alice se décomposa, le regard pleins d'émotion alors qu'elle souffla, émue..

« Oliver.... ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    Jeu 20 Aoû - 18:52


Rendez-vous à l'improviste
-OLIVER QUEEN/ GREEN ARROW & ALICE WHITE


E n voyant Alice entrer dans la pièce, Oliver sourit directement, il ne s'attendait pas à la revoir, enfin si, mais disons pas ici à vrai dire.  Déjà, par ce qu'il venait de se souvenir que lui, ne lui avait dit que son prénom... Concernant son identité il ne lui avait, en effet pas tout dit. Cela expliquait pourquoi la blonde semblait également surprise de le trouver ici.
Finalement, le PDG s'approcha d'elle et la salua, en lui serrant la main.


« Bonjour Alice, ça fait plaisir de vous revoir. Comment allez-vous depuis la dernière fois ? »


En attendant la réponse de la jeune blonde, il se dirigea alors vers la zone où il accueillait ses rendez vous professionnel, il se tourna vers elle qui n'avait pas bouger de son emplacement initial, n'osant peut être pas le suivre ? Le blond lui sourit alors à nouveau. Avant de prendre la parole à nouveau il l'observait, elle avait changer depuis leur première rencontre, déjà vestimentairement parlant, la dernière fois elle portait un simple jean troué, et une sorte de sweet. Aujourd'hui, elle portait quelques chose d'un peu plus sophistiqué et professionnelle. Ça lui allait bien ! Mais de plus, la jeune femme semblait avoir un peu plus confiance en elle, ça aussi c'était une bonne chose, et directement l'homme se posa une question... Avait-elle changer de travail ? Cela expliquerait sa présence ici aujourd'hui et notamment ce changement vestimentaire. Mais bon, de toute façon il aurait les réponses à ces quelques questions au court de la discussion sûrement.


« Je vous en prie, installez-vous Alice ! »


Dit-il en pointant du doigts un des deux canapés noir qui entourait une table basse.  

Après que la femme ait prit place dans ce canapé, il s'en alla alors vers son bureau, pas très loin de l'endroit où Alice se situait. Il saisit le combiné du téléphone et composa le numéro de son assistante.



«  Bonjour mademoiselle Davis, c'est Oliver. Est-ce que vous pouvez nous apportez deux tasses de cafés s'il vous plaît ? »


« Oui bien sûr Monsieur, je vous apporte ça dans quelques secondes »


« Merci, à tout de suite. »


Il raccrocha et soupira légèrement, ce n'était pas spécialement ce qu'il préférait demander à la jeune personne qui travaillait pour lui, mais bon, malheureusement il fallait parfois demander ce genre de chose.
Après ce bref appel, le PDG rejoignait à nouveau l'endroit où Alice s'était installé. Il s'assit à son tour sur un des canapés, plus précisément sur celui qui se situait en face d'elle, en attendant l'arrivée de l'assistance et des boissons il la regarda alors et lui demanda avec un air sérieux.



« Alors Alice, que vous amènes ici ? Je vous écoutes ! »


Il regardait alors la jeune femme, en attendant sa réponse, mais lorsqu'elle s'apprêta à lui répondre, quelqu’un frappa à la porte. Ah ! Ça devait sûrement être son assistante avec les boissons chaudes qu'il lui avait demander il y-a de ça seulement quelques minutes. Et bien, le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'avait pas mentit en disant qu'elle serait rapide.

« Merci beaucoup. »

Il sourit à la jeune femme qui, après avoir remis à Oliver deux tasses s'en alla.

Le directeur de Queen Industries posa alors sur la table basses les deux cafés et s'installa à nouveau sur ce canapé, il releva la tête vers elle.


« Désolé, Alice... Je vous écoutes ! »







Dernière édition par Oliver Queen/ Green Arrow le Ven 21 Aoû - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    Ven 21 Aoû - 11:27



Le choc fut dur à encaisser et si Alice était perplexe face à la vision du PDG de Queen industrie, lui semblait tout ce qu'il a plus enjoué et calme. Cela mettait la jeune femme doublement mal à l'aise pour dire vrai. Nerveuse, elle serra sa main en retour, incapable de sourire. C'était si formelle cette façon qu'il avait de lui parler...

« Je vais bien, merci... »

Ajustant son sac à main sur son épaule, la jolie blonde fila vers le canapé désigné et s'y assit sans broncher. Son regard vagua sur la pièce, splendide endroit, Oliver avait du goût évidemment. Et les moyens surtout. Calmement elle attendit jusqu'à ce que Oliver décide de faire venir sa secrétaire pour un café. Un café ? Oh, Alice avait surtout envie de filer d'ici et vite. Lorsqu'il la rejoins, la blonde le fixa avec un air grave et le regard toujours en proie à l'émotion.

« Je... Venais... apporter ceci. »

Elle tendit vers Oliver l'enveloppe à son nom et plongea son regard dans le sien. Son visage restait fermé, c'était dérangeant cette façon qu'elle avait de ne pas se réjouir. Elle n'y arrivait pas, vraiment pas. Alice déglutit et détourna le visage, fixant le café. Pas envie... Envie de rien, en fait.

« Monsieur Queen... Madame le maire vous invite à un gala de charité pour le gens de Park Row. »

Bon sang, elle n'y arriverait pas. Incapable d'être aussi professionnel et formelle que lui alors qu'elle se souvenait de cette soirée avec lui. Le happy meal, cette façon naïve qu'elle avait eu de vouloir l'emmener dans les jeu pour enfants... Avec du recul à présent, la jeune femme se sentait terriblement mal, c'était ridicule et elle comprenait mieux son refus. C'était un grand homme avec beaucoup de responsabilité. Quelle idiote elle faisait...

« Jaina... Je veux dire, Madame Hudson espère vous compter parmi ses invités d'honneur et compte évidemment sur votre générosité à l'égard des déshérités... »

Alice pivota faiblement sur le canapé, faisant face à la table et non à Oliver à ses côtés. Maintenant qu'elle réalisait... Qu'est-ce qu'il était venu faire dans Park Row ce soir là ? Un homme comme lui.... C'était carrément suspect. Alice tendit la main et souleva la petite assiette sur laquelle se trouvait la tasse à café et de sa main libre saisit la hanse de celle-ci. Mais avant même qu'elle ne puisse faire quelque chose d'autre, ses doigts se mirent à trembler, presque paralyser. La blonde serra les dents et reposa l'assiette et sa tasse avant de venir attraper sa main invalide avec la seconde et lâcha.

« Ce... ce n'est rien ! Je dois faire une crise d'hypoglycémie... »


Ou pas, ces dernière semaines ce genre de choses étaient devenu très fréquent. Deux jours plus tôt c'était sa jambes qui avait lâcher ainsi et causer une chute brutale dans la sale de bain, parfois elle se retrouvait incapable de parler, bégayant parce que sa mâchoire refusait de bouger. Quoi qu'il lui arrive c'était mauvaise signe, mais tant qu'elle pouvait le cacher, tout allait bien.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    Ven 21 Aoû - 15:59


Rendez-vous à l'improviste
-OLIVER QUEEN/ GREEN ARROW & ALICE WHITE



« Je... Venais... apporter ceci. »


La jeune femme sort alors une enveloppe, et la tends vers lui, avant de la saisir l'homme observe brièvement cette enveloppe, elle n'est pas très grande et très simple, dessus il y-a juste son nom marqué son nom à la main et d'une façon plutôt bien appliqué. C'était donc très simple d'en déduire qu'il s'agissait d'une invitation, mais pour quelle raison ? Il lui suffisait d'ouvrir l'invitation à vrai dire, mais il savait très bien qu'Alice allait lui expliquer.

« Monsieur Queen... Madame le maire vous invite à un gala de charité pour le gens de Park Row. »

Elle ne semblait pas spécialement à l'aise, ça pouvait s'entendre lorsqu'elle parlait... Le blond se demandait alors ce qui n'allait pas... Il espérait qu'il ne l’intimidait pas, surtout qu'elle le connaissait, il était pareil que la dernière fois au fast food, enfin, non, la dernière fois, Oliver était beaucoup plus à l'aise, déjà rien qu'au niveau de sa tenue, la dernière fois il ne portait qu'une simple veste et un jean, aujourd'hui le voilà en costume, cravate.. Bref, rien à voir. Mais aussi au niveau de son attitude, c'est vrai que depuis le début de ce « rendez-vous » l'homme se montrait très formel et professionnel. Mais il réalisa alors, qu'elle venait de l’appeler « Monsieur Queen » , elle ne devait pas l’appeler comme ça, enfin elle savait très bien qu'elle pouvait simplement l’appeler par son nom, seul les clients de Queen Industries l’appelait ainsi, et ces employés. Mais, là, c'était différent, il connaissait Alice.
« Oliver. Appelez-moi Oliver s'il vous plait, Alice »

Il lui sourit et fut à nouveau silencieux après, alors que la jeune blonde prit à nouveau la parole.

« Jaina... Je veux dire, Madame Hudson espère vous compter parmi ses invités d'honneur et compte évidemment sur votre générosité à l'égard des déshérités... »

Directement Oliver releva la tête vers elle. Elle venait ici de la part de la maire, elle devait donc travailler pour elle... Cela expliquait beaucoup de chose, notamment son changement vestimentaire et la raison de sa venue ici. Il saisit finalement le papier qu'elle lui tendait depuis toute à l'heure, il n'avait pas spécialement réagit et il ne l'avait pas prit... Il secoua la tête, quel idiot pour le coup.

« D'accord.. Et bien, vous pouvez compter sur moi, je serrais présent au Gala de Madame Hudson.... C'est un plaisir de pouvoir aider Park Row »

Il le pensait vraiment, Park Row était un quartier qui pouvait être sauver, c'était pour ça d'ailleurs, qu'il passait la plupart de son temps là-bas, enfin, la plupart de la nuit plutôt. Il savait très bien que ce quartier ne manquait pas de criminelle à punir. Il regardait ce carton d'invitation tout en souriant légèrement, c'était une bonne occasion pour aider à nouveau l'endroit.  

Alice saisit la tasse contenant le café, Oliver se dit qu'il devrait faire pareil, avant d'encore laisser le contenu se refroidir... Il posa alors l'invitation sur la petite table devant eux, et lorsqu'il allait prendre sa tasse pour éviter Alice, il fut interrompu par la jeune fille.

La jeune reposa directement cette tasse ainsi que l’assiette sur la table. Le PDG se retourna vers elle, la regardant, que ce passait-il ? La blonde attrapa l'une de ses mains avec l'autre... Elle tremblait... Le blond fronça les sourcils, commençant à s’inquiéter pour elle...
« Ce... ce n'est rien ! Je dois faire une crise d'hypoglycémie... »

« Allongez- vous. »

Oliver se releva du canapé, pour que, comme il venait de le dire, la jeune fille s'allonge. S'il faisait une crise d'hypoglycémie il fallait qu'elle se détente et cesse toute activité. Il se précipita alors vers sa veste, accroché à un porte manteau pas si loin de son bureau. Il devait avoir une barre de chocolat dans une de ses poches, ce n'était rien, mais ça l'aiderait à récupérer un peu de sucre dans le sang.

Une fois qu'il avait la dite barre dans les mains il s'approcha à nouveau d'Alice et lui donna le chocolat.
« Mangez ca vous fera du bien...»




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    Ven 21 Aoû - 17:34



L'appeler Oliver ? Non, elle ne pouvait pas, pas dans le cadre professionnel. Et dire qu'Alice s'était aller avec ce bel homme dans un petit macdo de Gotham, qu'il s'était battu pour elle... Vraiment elle se sentait au plus mal et c'était peu dire puisque sa main à moitié paralyser et tremblante la lançait terriblement. Mais qu'est-ce qui lui arrivait au juste ? Elle ne voulait pas consulter un médecin, de peur d'alarmer Jaina. Elle n'avait pls qu'elle dans ce monde et la mairesse avait bien d'autre chats à fouetter que d'avoir en plus à s'inquiéter de la santé de son assistante. Prévenant, Oliver lui ordonna de s'allonger et Alice rougit fortement, secouant la tête.

« Non, inutile ça va aller... »

Alice se crispa quand Oliver revint avec une barre à manger. Bon sans, il était trop prévenant, trop polis... trop gentil. Et elle lui mentait sans vergogne. La jeune femme déglutit et prit la barre d'un geste timide et murmura.

« Merci... »

Et elle n'avait pas faim. Vraiment pas... L'estomac noué par la situation et le mensonge. Tout ce qu'elle voulait c'était quitter ce bureau au plus et ne pas avoir à affronter à nouveau ces grands yeux dont été doté le richissime monsieur Queen. Alice tendit le bras et déposa la barre sur la table basse avant de se lever et souffla.

« Je dois partir monsieur Queen, je suis venu uniquement pour vous apporter votre invitation... Mais, merci tout de même pour votre bienveillance... »

C'était même plus que de la bienveillance, cet homme était littéralement son ange gardien. Depuis l'instant où il avait bondit pour venir à son secours, elle s'était sentit lié à lui d'une façon qu'elle ne pouvait pas expliquer. Inconsciemment Oliver avait gagné une place dans le cœur de la petite assistante, une place dont il se ficherait probablement et n'entendrait d'ailleurs, jamais parlé. Alice détourna le visage rapidement, passant devant Oliver avant que ses jambes ne se mettent à trembler. Encore... Elle maudit intérieur ce corps fragile qui n'obéissait plus à sa détentrice et dans un gémissement de peur, Alice s'écroula brutalement au sol. Consciente cependant, elle releva le visage, fixant le bas de son corps paralysé et secouer par des tremblements et laissa ses larmes couler. La situation n'était plus gênantes à ce niveau là... Elle était grave, vraiment grave. Sa santé était-elle plus atteinte qu'elle ne le pensait ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    Dim 23 Aoû - 21:53


RENDEZ-VOUS À L'IMPROVISTE
-OLIVER QUEEN/ GREEN ARROW & ALICE WHITE


La jeune femme déposa la barre de chocolat que venait de lui apporter le PDG. Oliver fronça les sourcils. Certes ce n'était rien, et ça n'allait pas calmer sa crise d'hypoglycémie dans les prochaines mais elle aurait dû l'avaler maintenant, ça l'aurait aidé. Soudain, la jeune assistance de la maire se leva.

« Je dois partir monsieur Queen, je suis venu uniquement pour vous apporter votre invitation... Mais, merci tout de même pour votre bienveillance... »

Pourquoi partir aussi rapidement ? Elle venait d'arrivé, il n'avait pas pu parler plus que ça, certes la raison principale de sa venue était ce gala, mais quand même rien ne les empêchait de parler de tout et de rien... Après tout après le dîner au sein de ce fast-food on pouvait dire qu'ils étaient amis non ? Enfin de toute façon, la raison principale pour laquelle le blond ne voulait pas laisser partir Alice, et bien,c'était son état... elle était clairement pas bien, il fallait vraiment qu'elle se repose, même que quelques minutes, et même ici dans son bureau, ce n'était rien, ce qui comptait c'est qu'elle se sente mieux. Elle commençait à s'avancer vers la porte, elle venait de passer devant lui, et l'homme d'affaire commençait à marcher vers elle à son tour, il allait essayer de la faire rester, du moins le temps qu'elle soit physiquement mieux.

« Mais...restez s'il... »

Heureusement qu'il avait commencer à avancer vers elle tout en parlant, la jeune femme s'écroula d'un coup sur le sol... Oliver se précipita vers elle, c'était bien plus grave qu'une crise d'hypoglycémie... Enfin c'est ce qu'il pensait. Malgré tout, elle semblait consciente, ainsi la jeune femme commença à pleurer, le bas de son corps ne semblait plus vouloir lui obéir, et ses jambes continuait de trembler sans s'arrêter... Oh oui, c'était grave...

Le blond attrapa le visage d'Alice dans ses mains, et plongea ses yeux dans les ciels. La pauvre, elle semblait tellement inquiète. Oliver prit une voix rassurante, oui son corps ne voulait plus lui répondre, et oui la situation était plus qu’inquiétante, mais elle devait essayer de se calmer, le stresse n'arrangeait rien, au contraire.


« Alice, calme-toi. Regarde-moi. Ca va aller, je vais t’emmener à l'hopital... Et hors de questions que tu refuses.... Tout va bien ce passer d'accord ? »

Le blond passa son bras sous les jambes de l'assistance qui, elle, passa son bras autour du coup de l'homme qui la souleva ensuite. Rapidement, il franchit les portes de son bureau, toujours avec la blonde dans ses bras, ils arrivèrent en bas en quelques secondes après avoir prit l’ascenseur. Il ne s'arrêta pas pour signaler à la jeune femme présente à la réception qu'il s’absenterait assez longtemps, toute façon, elle s'en rendrait compte, après tout il avait quand même une personne assez paniquée dans les bras.
Et toujours rapidement, il se dirigea vers sa voiture, il prit soin d'allonger Alice derrière et la conduit vite à l’hôpital.

Une fois arrivée, Alice fut rapidement prit en charge par un médecins ainsi que les infirmières.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    Lun 24 Aoû - 10:57


Alice avait envie de hurler, aussi fort qu'elle le pouvait.
La peur, la tristesse mais aussi la douleur bien que celle-ci soit supportable. Qu'est-ce qui arrivait à son corps ? Était-ce lié à ces migraines qui la prenait depuis quelques temps ? Et puis ces absence répétitives... Si Jaina était rarement présente la nuit, pour Alice les choses n'allaient pas comme elle voulait. Combien de fois s'était-elle réveillé au petit matin dans des vêtements tâchés de sang ? Du sang qui n'était pas le sien... Peu importe ce qui arrivait, c'était mauvaise signe et la petite blonde commençait à se laisser envahir par la panique. Alors quand Oliver s'approcha pour la soulever, Alice ne broncha pas, trop occupé à sangloter. Doucement elle passa ses bras autour de la nuque de son ange gardien, pleurant longuement contre lui, mouillant ainsi sa veste de costume qui devait probablement valoir une fortune.

***

Lorsque l'on se nomme Oliver Queen, l'accès à l’hôpital devient tout de suite plus facile et les soins de bien meilleur qualité. Mais year 0 reste year 0 et l'absence d’électricité empêchait les médecins d'exercer comme ils le voulait, si bien qu'Alice n’eut le droit qu'à un examen basique. Ses jambes avaient fini par cesser de trembler, la douleur avait disparu et la mobilité de son corps avant disparu. Face à elle le médecin glissa une pointe de stylo le long de la plante de son pied. Sensation désagréable qui lui arracha une moue contrariée tendit que sa jambes se repliait et ses orteils se crispaient.

« Eh bien... Tout semble rentré dans l'ordre Miss White. Dites moi tout de même, vous êtes très stressé ces derniers temps ? »

Alice se mordit la lèvre, son regard passa du médecin à Oliver posé près de lui puis à nouveau elle fixa le docteur et souffla.

« Un peu oui... J'ai totalement changé de style de vie, j'ai un nouveau travail très prenant et exténuant mais que j'aime beaucoup... je dois... euh... Non, ma patronne organise un Gala et je dois l'y aider, c'est très stressant... Enfin bref, j'ai pas beaucoup l'occasion de me reposer. »

Évidement, les autres symptômes ne furent pas énoncés (absence, le sang, les migraines et autres détails totalement flippant pour elle). Le médecin hocha la tête puis sourit avant de pivoter et lâcha.

« Rien de grave... ce n'est que du surmenage. C'est plus fréquent qu'on ne le croit, le stresse peut déclencher bon nombre de symptôme.. C'est votre corps qui réagit, comme une sonnette d'alarme pour vous signaler qu'il est temps de faire une pause. »

Sortant la mine du stylo, il écrivit rapidement sur une ordonnance et lâcha de plus belle.

« Je vous prescrit un traitement pour vous détendre... pas plus de six pilules par jour, de préférence une le matin, une le midi et une le soir avant le coucher... à renouveler en cas de crise d'angoisse ou de symptômes lié au stresse comme tout à l'heure. Je vous ajoute quelques jours de repos, à donner à votre patronne. »

Le papier fut déchiré du tendu à l'assistante qui prit la feuille et lu son contenue.

« Voilà Miss White, je ne vous retient pas plus longtemps... je vous souhaite une bonne fin de journée et en cas de soucis, n'hésitez pas à revenir me voir. Monsieur Queen, je peux vous voir un instant.»

Il sourit et serra la main de l'assistante qui se leva du lit pour enfiler ses chaussures tendit que le médecin quittait la pièce la pièce en compagnie du PDG. Une fois dans le couloir, il chuchota.

« Monsieur Queen... Vous me payez assez cher pour savoir que je suis compétent.. cependant actuellement l’hôpital est vraiment dans le besoin avec ce manque d'électricité. Mais... Mais je peux vous garantir que le stresse n'est pas l'unique facteur des symptômes de votre amis. J'ignore de quoi il s'agit mais je sais reconnaître un mensonge quand j'en vois un. Quand je l'ai ausculté j'ai vu des cicatrices un peu partout sur son corps... Il y a de solutions... Soit mademoiselle White à subit un fort traumatisme et j'entends par là probablement des tortures physiques soit... Soit elle s'est auto-mutilé. Dans les deux cas il est possible que sa condition actuelle cache quelque chose de plus profond, une atteinte psychologique que seul un psychiatre pourrait déceler. »

Dans un soupir, le médecin glissa son stylo dans la petite poche de sa blouse blanche et murmura.

« Gardez un œil sur elle... Cette jeune fille souffre peut-être d'une dépression grave et d'un état suicidaire. Je n'en sais rien, en tout cas son corps parle pour elle. Si besoin téléphonez moi d'accord ? Je vous enverrez l'adresse d'un confrère très compétent dans le domaine de la psychiatrie. »

Au même instant la porte s'ouvrit et Alice sortit, observant les deux hommes. Le médecin sourit et lui tourna le dos, s'éloignant. La jeune femme croisa les bras et leva son visage de porcelaine vers son ami et murmura.

« Oliver je... Je suis désolé. Merci de m'avoir aider... C'est la seconde fois et... Je me sent très mal vis à vis de toi. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    Lun 24 Aoû - 21:12


Rendez-vous à l'improviste
-OLIVER QUEEN/ GREEN ARROW & ALICE WHITE


O liver se tenait droit devant le lit où se trouvait la jeune assistance, et juste à côté du médecin, et alors que les deux se parlaient, Oliver se contentait de rester silencieux et d'écouter ce qu'ils se disaient, il hochait la tête de temps en temps, pour appuyer les dire du docteur. Il savait très bien que malgré les mise en garde du spécialiste, la jeune femme continuerait de travailler, il ne la connaissait pas beaucoup finalement, c'est vrai, mais il savait très bien qu'elle était du genre à travailler sans répit, et, comme ils avaient pût le voir aujourd'hui, travailler jusqu'à laisser passer sa santé au second plan.

Le docteur tendit un papier à Alice, bien, c'était l'ordonnance, il allait donc quitter ce bâtiment dans les minutes à suivre, enfin, il fallait passer par la pharmacie, mais ça ne prendrait pas longtemps. Le blond réfléchit quelques secondes à l'endroit où ils pourraient se rendre après, clairement, il ne la laisserait pas retourner travailler aujourd'hui. Mais, le médecin fit sortir l'homme d'affaire de ces pensées.



« Voilà Miss White, je ne vous retient pas plus longtemps... je vous souhaite une bonne fin de journée et en cas de soucis, n'hésitez pas à revenir me voir. Monsieur Queen, je peux vous voir un instant.»


Oliver tourna la tête vers l'homme en blouse blanche et secoua la tête. Que voulait-il lui dire ? Et pourquoi il ne voulait pas le dire devant la plus jeune ? Bon, inutile de se poser toute une séries de questions, dés qu'il quitterait la chambre, le médecin répondrait lui expliquerait.
  Monsieur Queen... Vous me payez assez cher pour savoir que je suis compétent.. cependant actuellement l’hôpital est vraiment dans le besoin avec ce manque d'électricité. Mais... Mais je peux vous garantir que le stresse n'est pas l'unique facteur des symptômes de votre amis. J'ignore de quoi il s'agit mais je sais reconnaître un mensonge quand j'en vois un. Quand je l'ai ausculté j'ai vu des cicatrices un peu partout sur son corps... Il y a de solutions... Soit mademoiselle White à subit un fort traumatisme et j'entends par là probablement des tortures physiques soit... Soit elle s'est auto-mutilé. Dans les deux cas il est possible que sa condition actuelle cache quelque chose de plus profond, une atteinte psychologique que seul un psychiatre pourrait déceler. »

Toujours silencieux et sérieux, il écoutait attentivement les dires de l'homme, mais, certains de ces propos le fit froncer les sourcils. Des.. cicatrices venant de tortures physique ou de l'auto-mutilation ? Il secoua la tête, aucune des deux solutions n’étaient possible, non, la jeune femme ne pouvait pas être victime de torture enfin, au fond il ne savait pas... Une fois de plus, que savait-il d'elle ? Si un individu quelconque lui infligeait des douleurs physiques, elle n'allait pas lui dire comme ça... Mais non, il ne pouvait pas y croire. Qui pourrait lui faire ce genre de choses ? Elle était innocente et... non vraiment, c'était pas possible. Et l'auto-mutilation... C'était plus plausible comparer à la première idée du docteur. Mais, pourquoi faire ça ? Elle venait de changer de mode de vie, c'est elle qui l'avait dit... Tout semblait aller bien pour elle... Il secoua la tête, semblait, c'était ça le problème, seule elle savait vraiment si elle était heureuse ou pas.
« Gardez un œil sur elle... Cette jeune fille souffre peut-être d'une dépression grave et d'un état suicidaire. Je n'en sais rien, en tout cas son corps parle pour elle. Si besoin téléphonez moi d'accord ? Je vous enverrez l'adresse d'un confrère très compétent dans le domaine de la psychiatrie. »


Il soupira et reprit son sérieux pour répondre au médecin.
« Je comprends. Et je garderais un œil sur elle. Merci de vous êtes occupé d'elle, et ne vous inquiétez pas, je ferrais tout pour qu'elle aille bien, même si cela implique de la forcer à aller voir un psychiatre. »

Il le pensait, d'une façon ou d'une autre, sans connaître plus que ça Alice, il l'appréciait et il serrait prêt à l'aider. Il allait également essayer d'en savoir plus sur elle, enfin, il allait essayer de comprendre d'où pouvait provenir les cicatrices de la blonde. Ça l'intriguait.  Et si, quelqu'un lui avait fait des tortures physique comme l'avait suggérer le médecin, il s'occuperait de son cas, ça, c'était sûr.

Avant de définitivement s'en aller, Oliver serra la main du médecin, puis, quelques secondes après, il fut rejoins par Alice.
«  Oliver je... Je suis désolé. Merci de m'avoir aider... C'est la seconde fois et... Je me sent très mal vis à vis de toi. »


« Oui c'est la seconde fois...Et alors Alice ? S'il le fallait je t'aiderais une troisième fois, une quatrième et ainsi de suite... Tu es surmené, ce n'est pas de ta faute, tu n'as absolument pas à te sentir mal pour quoi que ce soit. D'accord ? »


Il termina sur un sourire pour rassurer l'assistance.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    Jeu 27 Aoû - 11:54



Alice n'était pas mécontente de pouvoir enfin rentrer chez Jaina. L’hôpital ce n'est vraiment pas ce qu'elle préférait et surtout elle était rassuré par les paroles du médecins. Ainsi elle éprouvait beaucoup moins de culpabilité envers sa patronne, l'idée même de lui mentir la révulsait. Quant à Oliver, c'était plus compliqué, elle lui était redevable, l'avait déranger dans son travail et forcé à rejoindre l’hôpital pour pas grand chose si on écoutait le docteur. Bref, pas de quoi s'alarmer... ça, c'est ce que tu le monde croyait.

« Oliver... Je n'ai pas de mot pour exprimer la gratitude que j'ai envers toi... Et je n'en aurait probablement jamais. Quand je t'aie rencontré, j'ai vu un homme pleins de courage, prêt à aider une inconnu sans rien demander en retour... Puis tu m'as nourris, payer le transport... Et a présent tu viens encore à mon aide. »

Alice eut un sourire triste et baissa les yeux avant de glisser une mèche blonde derrière son oreille. La jeune femme inspira profondément et souffla.

« Je ne crois que ce soit sain. Tu ne sais rien de moi, je ne sais rien de toi... Tu ne peux pas agir comme ça même si c'est très louable de ta part. Je ne crois pas... Mériter une telle attention. »

La blonde s'approcha et se hissa sur la pointe des pieds, posant les lèvres sur la joue du PDG puis recula.

« J'espère te revoir au gala, d'ici là... essaye de penser un peu à toi pour changer. »


Une première. Qui aurait cru qu'un jour l'on dirait à un milliardaire qu'il pensait trop aux autres et pas assez à lui-même ? Pas Alice et pourtant c'était elle qui venait de lâcher ces mots. Pivotant, elle glissa son sac à main le long de son bras jusqu'à son épaule et fila rapidement. Une fois à l'extérieur, c'est dans un taxi que l'assistante se glissa pour rentrer à l'appartement de Jaina. Alice préférait garder quelques distance avec Oliver, sachant très bien au fond d'elle, qu'elle était toxic pour lui. C'était pour son bien à lui qu'elle le faisait.Peu importe qu'il le veuille ou non.

- FIN -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez-vous à l'improviste [PV : Alice White]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: