Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Juste un contrat - Deadshot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Juste un contrat - Deadshot   Ven 14 Aoû - 23:28



P
lansbow Street, immeuble N43. Amber marchait en direction de l'adresse que son frère lui avait fournie plus tôt dans l'après-midi dans le but d'aider un "ancien ami" à régler un contrat. Ancien ami que son frère n'avait bien évidemment jamais mentionné et contrat sur lequel elle ne touchera évidemment rien de tout. Quand son frère lui avait dit qu'ils ne recevront pas un seul pourcentage du contrat, Amber ne pût s'empêcher d'être légèrement contrariée parce qu'après tout, elle n'en avait peut-être rien à faire du pognon en temps normal, mais là, il s'agissait de mettre sa vie en danger dans le but d'aider un ancien ami de son frère qu'elle ne connaissait même pas... 
 
Gilbert finit tout de même par lui expliquer que cet homme, Floyd comme l'appelait son frère, lui avait plus ou moins sauvé la vie in extremis lors d'un contrat qu'ils avaient effectué ensemble et que depuis, il avait une dette envers lui, et sa sœur lui devant une dette de son côté, il avait pensé que c'était une bonne idée que de la lui faire payer de cette façon, idée que sa sœur ne cautionnait bien évidemment pas.
 
Amber arriva finalement dans la rue. Elle allait devoir rencontrer ce type, son frère lui avait dit de l'appeler Deadshot, et l'aider à remplir un contrat qui mènerait à la mort de huit personnes. Une des raisons pour laquelle il avait accepté son aide, d'après ce qu'elle avait compris, est qu'il s'était cassé un bras pendant une autre mission. Son frère avait été très clair (#sarcasm), il lui avait dit que son but était de faire sortir les victimes en en tuant quelques-unes, et de laisser une des cibles en vie, peut-être, avant quoi il lui dit également de s'entretenir avec Deadshot pour savoir quel était le plan avec plus de précision.
 
Amber avait prévu d'utiliser un de ses gaz préférés, tout d'abord, du cyanogène, un gaz qui entrainait nausée, perte de de conscience, convulsions, puis la mort, elle en possédait un bombe pleine ainsi qu'un bandana autour de son cou, qu'elle placerait ensuite devant sa bouche et son nez pour éviter d'inhaler le gaz. Elle avait également prit avec elle un tube de cure dent en métal bien aiguisé et du phénol parce qu'on ne sait jamais.
 
Arrivée devant l'immeuble qui donnait sur l'appartement de leurs cibles, Amber repéra l'escalier de secours qui menait jusqu'au toit. Elle gravit les marches deux à deux dans le but de ne pas arriver en retard au rendez-vous fixé à 21h. Finalement, après avoir montée six étages, Amber arriva sur le toit où elle croisa le regard de son nouveau partenaire qui devait l'avoir attendu. Elle se contenta de hocher la tête en guise de salutation avant de reprendre son souffle et de sourire légèrement à l'homme face à elle.
 
AT - Amber Turner. Alors, c'est quoi le plan ?
 
Elle ne voyait pas quel aurait le point de faire une petite conversation avec des "comment ça va ?" ou des "il fait beau pour la saison non ?", alors elle avait préférée aller droit au but, de toute façon, elle pensait qu'il aurait été d'accord avec elle. Elle ne le connaissait pas encore, mais il avait l'allure de quelqu'un qui venait seulement faire son job, et rien d'autre.
 





Dernière édition par Amber Turner le Dim 16 Aoû - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Juste un contrat - Deadshot   Sam 15 Aoû - 4:26

Deadshot est content de son dernier contrat. Il a tout de même pu accroché le nom de Lady Shiva sur son tableau de chasse. Une chose inouï et complètement incroyable, vu la réputation et les talents de la chinoise. Peut-être que le tireur d'élite pourrait être considéré comme le plus grand assassin. Enfin, il s'en fiche mais sa réputation pourrait s'envoler avec cet acte. 
Bien sûr, il y a laissé des plumes. Son bras gauche est brisé et maintenant dans le plâtre et son bras droit s'est déboîté. On le lui a remit à l'hôpital et il a subit une petite opération. A son grand malheur, il ne peut pas utiliser de trop gros calibre car cela endommage son bras. De quoi l'en dissuader. Pourtant, même s'il s'est fait à l'idée d'utiliser que des calibres plus normaux, Deadshot continue tout de même de travailler. 
Floyd a d'ailleurs accepté un nouveau contrat. Il demande la mort de 7 hommes et la neutralisation d'un huitième. Voilà qui ne devrait pas être trop difficile. Aucun d'eux ne semble être une cible difficile. Pourtant, une chose l'intrigue. Il a repéré les lieux et toutes les vitres sont pare-balle. Ces hommes se savent menacé et sont très prudent. L'assassin aura donc besoin de produit toxique pour éliminer ses cibles. Cependant, n'étant pas un expert, il a besoin de quelqu'un qui s'y connait mieux que lui. 

C'est donc pour cela qu'il a fait appel à l'une de ses connaissances. Un type qu'il a connu par le passer, il lui a sauvé la vie et donc l'homme à une dette envers Floyd. Une aubaine car celui-ci lui a fournit un coéquipier pour le meurtre. 
Donc, Deadshot attend sur le toit du bâtiment directement en face de celui des cibles. Les yeux rivés sur son objectif, il se rend à peine compte que celle qu'il attend, est arrivée. Il se retourne quand elle lui demande quel est le plan. 
Lui a déjà analyser le bâtiment et défini comment tuer ses cibles. 

> C'est simple. La totalité des vitres est pare-balle. Il me faudrait un très gros calibre pour le faire volet en éclat mais je ne peux pas actuellement en utiliser. 

Montre que l'un de ses bras est dans un plâtre, allant jusqu'à son coude.

> Donc, il y a 8 hommes dans l'appartement. Tu vois, sur le toit il y a un boitier de climatiseur. Je pense que tu pourrais y glisser un gaz toxique. De façon à ce que les hommes soient obligés de sortir en vitesse pour survivre. De mon coté je connais mes cibles et je tuerais ceux qu'il faut, tout en laissant le dernier vivant mais amoindri. J'ai déjà une balle neutralisante qui délivre des somnifères pour simuler la mort de la victime. 

Ayant terminé d'expliquer son plan, Deadshot ne délivre pas de mot supplémentaire. Il en a terminé. Il a donné l'essentiel, les paroles inutiles ne sont pas sont fort. 
Son avantage est qu'il est clair et concis. On sent automatiquement que c'est un professionnel sur-entraîné. Il connait le métier et sait exactement ce qu'il faut ou pas faire. Pourtant, c'est la première fois qu'il va effectuer un contrat alors qu'il est un peu limité physiquement. Malheureusement pour lui, utiliser un fusil de précision lui sera un peu trop pénible. Il se munit alors d'un simple pistolet de poing qui n'en demeure pas moins efficace. Le viseur qu'il possède à l’œil gauche lui offre une précision et une vision nocturne hors pair. Voilà qui est parfait pour lui. La mission sera une réussite il en est parfaitement sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Juste un contrat - Deadshot   Dim 16 Aoû - 3:41



Amber écouta avec attention les informations que lui donnait son partenaire. Il avait parlé d’un conduit de climatisation, mais le problème était qu’elle ne possédait qu’une bombe contenant du cyanogène et qu’à moins de la faire exploser dans la pièce, il était impossible de faire circuler le gaz à travers un conduit de climatisation. La jeune femme expliqua rapidement ce problème à son compagnon avant de penser à une autre technique qui permettrait de faire sortir les victimes. En plus, son premier plan ne lui plaisait pas, maintenant qu’elle était là, elle voulait en profiter pleinement et pas lui laisser faire tout le travail après que les cibles soient sortis.
 
Quelques secondes plus tard, Amber avait fini par trouver un plan qui leur permettrait à tous les deux de s’amuser. Bien que, en regardant l’homme en face d’elle, il était fort probable qu’elle soit la seule à apprécier son job ici.
 
AT - Je suis venue habillé pour l’occasion, je peux rentrer dans le bâtiment, pulvériser deux, trois personnes, en tuer la moitié et laisser le reste sortir pour que tu les abattes. Je m’occuperais aussi d’en neutraliser un si tu veux. Mon frère a dit que tu étais bon tireur, mais une balle dans le jambe le ferra crier, un coup de gaz dans la tête le rendra inconscient.
 
Elle laissa à son associé quelques minutes pour réfléchir au plan et peut-être le modifier, et alla se placer au bord de l’immeuble, là où la vue donnait sur leurs cibles. Il y avait, à ce qu’elle voyait, deux couples, l’un ayant aux environs de la cinquantaine et le deuxième ayant l’air un peu plus jeune. Les quatre personnes restantes étaient deux femmes et un homme et une personne qu’Amber ne pouvait pas voir à travers les fenêtres. Les hôtes semblaient être le couple le plus âgés, non pas que cela change quoi que soit pour Amber, mais elle aimait s’inventer des histoires sur ces sujets de tests, et, dans ce cas, futurs victimes. Elle aimait se demander quelles vies ils avaient avant qu’elle ne la leur retire, ce qu’ils en auraient faits, de leur vie, s’ils n’étaient pas tombés sur son chemin. Amber sortit de sa rêverie en pensant à la cible qu’ils devaient neutraliser, laquelle était-ce ?
 
AT - Hey ! Deadshot ! Laquelle de ces cibles est-ce qu’on doit laisser en vie ?
 
Amber aurait préférée l’appeler Floyd, mais son frère avait été très clair.
 
GT - Tu le connais ? Non ? Bon, ben t’es polie et tu l’appelles comme il faut. C’est un partenaire pour un contrat Amy, pas un pote de fac…
 
Son frère était très à cheval sur la politesse, il fallait toujours être polie envers la clientèle et les associés. En revanche, entre amis ou en famille, on peut dire ce qu’on veut, toutes les insultes du monde peuvent y passer à partir du moment où on a une histoire avec quelqu’un, et le fait de s’être fait sauver la vie, c’était pas un moment qui rendait amis, c’était un moment qui faisait naitre du respect. Alors Amber se devait d’être respectueuse envers l’homme qui avait sauvé son frère, enfin, un des très nombreux hommes qui avaient sauvés son frère.
 
Amber détourna la tête et regarda dans la direction de son futur nouvel ami (l’espère fait vivre) dans l’attente de ses directions, après tout, il était le spécialiste de la mise à mort, et, apparemment, le meilleur tireur d’élite du monde, alors qu’elle n’était qu’à son premier contrat. Enfin, ça, elle n’allait pas le lui dire. Amber avait l’habitude de faire des plans lorsqu’elle trouvait des personnes sur qui faire ses test, mais elle n’avait jamais eût un contrat, n’avait jamais eût de victimes sans but scientifique.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste un contrat - Deadshot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste un contrat - Deadshot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: