Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 May The Lord Smile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: May The Lord Smile   Mar 11 Aoû - 14:51

May The Lord Smile
And the Devil have Mercy
On dit, que les nuits sont fraîches à Gotham. C'est ce qu'elle entend un peu partout dans la ville. Chaque passant, chaque policier, chaque humain n'arrête pas de se plaindre de cette température. Et, elle se pose alors beaucoup de questions. Qu'est ce donc, que ressentir ? Par là, elle ne pense pas seulement au climat, mais elle pense aussi aux émotions. De ce qu'elle avait toujours vu, et ceux depuis les premières guerres alors que l'homme n'était encore qu'un animal, les émotions détruisaient plus, elles tuaient même. Si la vie de l'homme ne se résumait donc qu'à ça, il aurait sans doute fait plus attention à l'avenir, il se serait détourné de ces émotions ravageuses, et aurait pu vivre un peu mieux. Non, au lieu de ça, il s'entêtait, encore et toujours, à se laisser guider par ses émotions, et c'était ça, avant tout, qui le détruisait. Elle n'avait aucune haine envers l'espèce humaine, non, aucune. Elle ne savait pas ce qu'était la haine, et elle s'était agenouillée quand leur création fut achevée, agenouillée pour remplir sa mission, celle de guider l'homme entre le bien et le mal, de l'amener vers l'équité. Seulement, l'homme était d'un naturel borné, il se détournait sans problème de tout, de la réalité même. Alors, elle venait à présent à eux, elle était restreinte à faire ça pendant leur vie, et il n'y avait que quand il quittait le monde, qu'il venait à elle. Elle l'avait déjà dit, tous les humains avaient un contrat avec elle, un contrat signé dès la naissance. Un contrat dur, strict. Jamais il n'y avait eu de gagnants avec elle, elle n'avait connu que des perdants, et des tricheurs qu'elle connaissait depuis certaines découvertes qui pouvaient être vues comme des découvertes scientifiques.

Oui, cette fois ci, elle était venue à quelqu'un, et ce n'était pas pour apporter des fleurs. Plutôt pour le prévenir, le proverbe disait qu'il valait mieux prévenir que guérir, alors c'est ce qu'elle faisait avec tout le monde. Assise devant la baie vitrée de cet homme, dans un lieu nommé Devil's Palace, un nom plein d'ésotérisme, elle regardait la ville et ses lumières. Elle trouvait, que les constructions humaines n'étaient pas belles, elles étaient trop brouillonnes, trop complexes. Elle préférait de loin le vide, un vide lointain, c'était sa résidence principale en quelque sorte.

Elle continuait de fixer cette étendue étrange à ses yeux. Son maquillage toujours sur son visage bien qu'ayant une fois de plus changé, elle avait dans ses mains, un crâne, portant le même maquillage. Ses cheveux, étaient cette fois ci noirs.

Le crâne, n'était pas destiné au propriétaire des lieux. Roman Sionis, elle savait qu'il avait une collection de masques, un amateur de choses un peu morbides, mais le crâne n'était pas pour lui, il appartenait à elle, et à personne d'autre. Ce crâne était le crâne d'un des premiers hommes...



HRP : Apparence de Muerte : Muerte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: May The Lord Smile   Mar 11 Aoû - 15:22





Une ombre s'approche vers l'arrière de la femme pensante qui tiens un crâne humain dans ses mains. La silhouette par rapport à la femme est plus imposante, plus ténébreuse. Elle dégage une aura démoniaque, non humaine, mais qui est-il ?

C'est le propriétaire des lieux qui inspecte sa nouvelle boutique. Cet homme c'est Black Mask, un homme cruel qui n'a plus de visage, mais qui possède un masque en bois d'ébène. Il s'approche tel un serpent en restant à distance et regarde lui aussi à travers la baie vitré, mais quel étrange coïncidence...

Le parrain cruel de Gotham tiens aussi un crâne entre ses mains, qu'il caresse comme s'il est vivant... C'est un crâne de Crystal, un objet précieux et mystérieux, aux prix inestimable qui a été retrouvé au fin fond de l'Amazonie du Brésil, détendu par une civilisation mystérieuse Maya, maître des sacrifices humain, n'ayant laissé que des pyramides vide dans son sillage bouffé par la jungle. Black Mask ne s'en sépare jamais.

Se crâne a d'étrange propriété psychique à qui sait voir au delà de la matière. C'est ce crâne qui a guidé Black Mask jusqu'ici dans se moment précis. Lui, un homme de l'ombre qui n'apparait jamais à la surface. Puis il détourne la tête en direction de l'étrange femme qui ressemble à une bohémienne. Il n'avait jamais vu un maquillage comme ça, et ses costumes étranges. Le baron est intrigué et lance ainsi la conversation.

- Cette immense fourmilière d'acier pousse comme un champignon. C'est la grandeur de l'homme qui se dresse face contre terre devant une nature impitoyable.  Nos tours se dressent vers les étoiles, car tel est la vocation de l'être humain. Conquérir l'Univers.

Le crâne de Crystal réagit en dégageant des vibrations. L'homme masqué se tourne vers son hôte et lui  dit avec son lourd accent rocailleux.

- Belle vue, n'est ce pas ? Bleake Island, le nouveau joyaux de Gotham organisé par notre nouveau Maire. Après cette crise économique sans fin, nous renaissons de nos cendres, sur des os consumés. Je me nomme Roman Sionis, à qui ai je l'honneur Mme ? Puis-je vous inviter à boire un verre de votre choix ?... c'est la maison qui offre.

Dit-il en caressant le haut de son crâne de cristal qui réagis de manière magnétique au contact de ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: May The Lord Smile   Mer 12 Aoû - 23:20

May The Lord Smile
And the Devil have Mercy
Elle ne pouvait pas voir l'avenir, et pourtant, elle avait toujours cette espèce d'intuition, elle était liée aux humains, et elle savait exactement quand un homme arrivait vers elle. Elle n'avait pas attendu longtemps, quelques heures seulement, elle n'avait pas la notion du temps. Assez ironique, elle était celle qui prévoyait le repos éternel, dans certaines situations, mais son immortalité, lui conférait l'oubli total sur certaines choses, et le temps en faisait parti. Et ni la vue, ni les belles paroles du propriétaire des lieux, ne pourront l'aider à être plus humaine, elle était au dessus de ça. Elle ne détourna pas son regard, elle savait qui il était, elle reconnaissait sans mal sa voix.

« Roman Sionis, je suis ici pour rétablir l'équilibre. »


Elle n'était pas du genre à bavarder énormément, elle était là pour effectuer son job, de la manière la plus vive et expéditive possible. Elle sentait en même temps des vibrations étranges. Ce type, avait un objet qui n'était pas qu'un objet de décoration, et elle devina sans mal de quoi il s'agissait en reprenant la parole.

« C'est un crâne de cristal, il annoncerait la fin du monde. Les anciennes civilisations étaient très croyantes, elles avaient peur de moi, elles sacrifiaient des hommes pour éloigner le mauvais sort, hélas, ils ne purent jamais rester en vie pour l'éternité sur terre. »


Elle était, en quelque sorte, la mère de tous les hommes, comme la nature. Elle les avait vu grandir, tous sans exception, s'élever petit à petit, les premières inventions, les premières philosophies, elle avait tout vu d'un œil curieux, mais à présent, elle trouvait que l'homme avait du mal à évoluer, comme si il ne pouvait pas aller plus loin. L'homme pouvait donc être amené à ne plus s'élever ? Elle continuait de caresser le haut du crâne qu'elle avait dans ses mains.

« Ce crâne, est celui d'un des premiers hommes sur terre. A l'époque, chaque peuple, me vénérait. Ils n'avaient pas peur de moi, non, ils étaient tous voués à des cultes différents mais qui étaient tous portés sur ma propre existence. Le défunt que je tiens entre mes mains, avait dansé nuits et jours, il était une offrande, et il est mort d'épuisement. Il ne mangeait plus, il ne buvait plus. Il se rapprochait d'une condition d'être immortelle, seulement, son enveloppe charnelle n'a pas réussi à le suivre. Il fut le premier chaman, le premier à me vouer un culte sans nom, sans haine et sans crainte, il ne faisait plus qu'un avec les croyances les plus primitives. »

Elle se coupa, elle n'était pas là pour montrer qui elle était, elle se contredisait sans cesse, comme si elle plongeait petit à petit vers la folie, elle prenait du temps, bien entendu, sans répondre aux propositions de Sionis, à quoi bon boire un verre pour elle ? Elle n'avait jamais bu quoi que ce soit.

« Mon arrivée ici est un présage, tu as perturbé l'équilibre. Alors, il devra retrouver son équité d'une façon ou d'une autre. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: May The Lord Smile   Ven 14 Aoû - 22:50




Mais qu'est ce que c'est se charabia ?
Roman Sionis n'en croit pas ses oreilles... Il se demande qui est cette pseudo chamane des temps moderne pour venir lui raconté ses crises paranoïaque. De un, il ne croit pas du tout en tout se qui concerne les anges, les démons et les esprits. Pour lui tout ça, n'est que de la superstition ni plus ni moins. En caressant son crâne de Crystal le parrain réponds :

- Je n'ai aucune idée de quoi tu parles ! Si c'est pour recruter des fidèles pour ta secte macabre. Je ne suis pas intéressé ! Mes parents, m'ont baptisé Protestant et j'allais à l'église tous les dimanches étant gosse. Donc si c'est encore pour me faire une révélation de l'apocalypse et de la fin du monde, comme le tristement célèbre prophète fou, qu'est Blackwater, un SDF sans avenir et fanatique. L'immortalité n'existe pas, tout meurt, tout se transforme  même le soleil ! Une fois, mort, on ne devient que de la simple protéine !

Puis le parrain est intrigué par son idée d'équilibre. Il se tourne et dit :

- Je n'ai aucune idée de ce dont tu parles, femme ! Moi, Sionis, perturbé l'équilibre ??? C'est totalement absurde et dénoué de tout sens de raison. Je suis la stabilité économique incarné ! Tu sais combien de personnes j'embauche et les familles que je nourris ? Non, tu n'en as aucune idée et je n'aime pas recevoir des accusations sans preuves !

Dit-il en caressant son crâne, puis il insiste.

- Alors se verre offert, vous le voulez toujours ? Sinon, je peux m'en aller, si je vous dérange...


Dernière édition par Roman Sionis/Black Mask le Mar 18 Aoû - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: May The Lord Smile   Mar 18 Aoû - 17:27

May The Lord Smile
And the devil have mercy
La science… Voilà que cet homme venait à la science. Bien sûr, que la science expliquait une majorité de phénomènes, mais seulement, il y avait une différence entre croire en la science, et la défendre jusqu'à y laisser sa peau. La science ne pouvait pas tout expliquer, même des constructions humaines n'ont jamais pu voir leur secret percé par la science, c'était le cas du peuple égyptien et ses pyramides défiant fièrement le désert. La science, était une chose dans ce monde, mais elle n'était pas tout. L'entité, en était une preuve, il était impossible d'expliquer scientifiquement son apparition à Gotham, il n'y avait eu que la découverte d'un autel d'un ancien culte, et rien d'autre. Personne ne pouvait expliquer de façon scientifique pourquoi elle apparaissait dans des lieux sans qu'elle ne soit vu aux alentours. Elle releva son regard vers Black Mask.

« Tout se transforme, une fois que l'âme quitte le corps, elle devient autre chose. Se fait-elle dévorer ? Ou bien arrive t-elle à rester sur terre ? »


Roman Sionis, était un menteur, un homme avec un double visage, il n'était pas étonnant de le voir agir de la sorte quand il n'était pas fourré dans des affaires illégales. La jeune femme se leva lentement du fauteuil, pour faire face à Black Mask.

« Roman Sionis, dois-je te parler des tortures, des assassinats ? Tout ce que tu entreprends, n'importe lequel de tes agissements se fait sous mes yeux. Peut être qu'un jour, un de tes employés survivra à tes coups, et peut être que cela pourra renverser la balance pour qu'elle redevienne stable. »

Elle posa son regard sur le crâne de cristal.

« Stable et pure comme le matériel qui constitue ce crâne. »

Elle fit quelques pas pour se retrouver derrière Roman Sionis, chacun de ses mouvements, se faisait dans un grand silence, comme si elle ne touchait pas le sol, des gestes fantomatiques, en somme.

« Gotham est une ville étrange, les humains qui se trouvent ici n'ont aucune notion nette du bien et du mal, et surtout de la neutralité, c'est sans doute pour cela, que je suis ici... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: May The Lord Smile   Mar 18 Aoû - 22:26






Qu'est ce que... ? Black Mask se retourne, et il est sous le choc. Comment est-elle arrivé derrière lui ? Alors qu'elle était devant lui, sous son regards macabre. S'est-elle téléportée, ou bien se déplace t-elle plus vite que la lumière ? Le cruel parrain se demande, qui est cet étrange personne ? Une magicienne ou bien une aliénée échappé de l'asile ? *Bizarre* Se dit il en massant son crâne de crystal. Cette étrange personne, lui parle de ses crimes. A vrai dire, Roman Sionis a de vague souvenir de ses victimes. Ha l'oublie, quand tu nous tiens... ! Le parrain masqué se retourne et lui dit avec sa lourde voix rocailleux.

- Si nous existons, c'est seulement pour accomplir nos désirs et nos passions. Si cela dérange tant que ça l'équilibre, elle aurait dû réfléchir à deux fois avant de nous créer. Est ce la faute des hommes, si ils ne sont pas à la hauteur de votre espérance, où bien, est-ce la faute de Dieu qui a créé l'homme à son image ? C'est à dire imparfait ! Je n'ai rien à me reprocher et vous n'avez aucune preuve contre moi ! Parlez de moi, ne vous mènera nulle part, car il n'y a rien à savoir Ha ha ha ha!

Black Mask se retourne et caresse son crane de crystal qui dégage des vibrations puis , le parrain lui jette un regards hostile. Il n'aimait pas parler de théologie et de philosophie. Pour lui, la spiritualité, c'est l'opium du peuple et comme le peuple souffre à cause de l'ignorance de l'existence, Black Mask leur fournis en opium pour 'échapper de cet existence cruel et en même temps, s'enrichir sur les dos des malheureux ! Enfin les affaires, sont les affaires !

- Les humains ont leur propre conscience et assume leur propre choix. Toutes personnes qui entrave cette règle sacré, au nom de Dieu, de l'harmonie, du karma ou des ovnis... C'est un esprit malade en manque de sensation forte. L'homme à créer les Dieux, mais le contraire reste à prouver !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: May The Lord Smile   Dim 23 Aoû - 19:47

May the lord smile
And the devil have mercy
L'entité, ne pouvait pas comprendre pourquoi l'homme paraissait si respectueux des croyances des autres. Des croyances, il y en avait des multiples, elles étaient toutes dispersées aux quatre coins du monde. Pourtant, certains refusaient de croire en des forces supérieures, alors qu'elles régissaient depuis la nuit des temps chaque être. Le hasard par exemple, était un facteur assez mal connu, et il n'était rien d'autre qu'un esprit supérieur qui donnait chance ou non aux hommes. Quant aux Dieux, elle connaissait la vérité, elle pouvait même l'affirmer, mais elle était incapable de pouvoir le dire à une oreille humaine, cela mettrait en péril cet équilibre qu'elle défendait tant. La religion, bien que vraie sur certains points avait perdu de son essence au fil des siècles, elle avait été, en effet, dénaturalisée par les hommes, l'interprétation était une chose dangereuse, l'espèce humaine préférait la subjectivité, plutôt que l'objectivité, même la science, n'était pas une science purement objective, il suffisait d'un simple désaccord pour qu'une formule de mathématiques quelconque soit jugée comme fausse. Elle continuait de faire face à Black Mask, impeturbable comme toujours, elle ne se sentait pas intimidée par lui, il était un homme parmi tant d'autres.

« Dieu a t-il crée l'homme à son image, ou est-ce l'inverse ? »


Une question qui était toujours posée par de nombreuses personnes sceptiques.

« Roman Sionis, ton futur m'appartiendra, et quand ton heure viendra, je serai là. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: May The Lord Smile   

Revenir en haut Aller en bas
 
May The Lord Smile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: