Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le Loup   Lun 10 Aoû - 5:28



DOSSIER N° : 120770 Clyde Wolf 077021


Nom : Wolf
Prénoms : Clyde Victor
Alias : Le Loup
Sexe : Masculin
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 12 juillet 1970
Lieu de naissance: Gotham City
Rhésus: A+

Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Situation familiale: Compliquée... solitaire, sans parents, sans frère, sans sœur, sans amour... rien pour le moment.
Autre information: Citoyen, Détective


[size=24]Génétique du patient
Taille : 178 cm
Poids : 85 kilos
Description physique du sujet : Atteignant presque le mètre quatre-vingt pour plus de quatre-vingt kilos, Victor a un physique très développé. Sans être imposant, il n'est pas chétif, et n'a aucune difficulté à rester ainsi à cause (ou grâce) des expériences dont il fut le cobaye. Sous une tenue banale, constituée généralement d'une chemise blanche, d'une cravate noire, d'un jeans et de solides santiags, voire même d'un manteau long de temps en temps, le Loup cache de larges épaules et des muscles parfaitement dessinés, traversés de crevasses cicatricielles. Mais c'est à un autre endroit que le Détective Wolf marque : son visage. Mangé par une constante barbe de trois jours, il trahit une certaine fatigue, celle de se battre contre la bête en lui, en bon descendant du docteur Jekyll. Ainsi, malgré sa trentaine d'années, il paraît en avoir dix de plus.
Une épaisseur non négligeable de cheveux bruns couvre son crâne et sa nuque, les enveloppant de manière involontairement esthétique. Une véritable fourrure lupine. Des yeux marrons, des cernes, un front ridé et un musea... nez fin, voilà ce qui achève le portrait de Clyde Wolf.
Pour contrebalancer son côté résolument animal, cet étrange détective privé se tient particulièrement droit, ce que certains interprètent comme du mépris ou de l'arrogance, alors que c'est tout l'inverse. Juste un moyen de se normaliser, en fait. Néanmoins, ses mouvements évoquent la créature qui bout en lui : fluides, mais brutaux.[/size]




Sous sa forme de Loup, Clyde garde sa physionomie humaine, à quelques points près. Malgré des caractères humanoïdes évidents, sa musculature prend de l'importance, ses oreilles et son nez s'allongent, ses cheveux et ses poils poussent fortement, tandis que ses yeux deviennent jaunes, que ses dents s'effilent, et que ses ongles poussent et durcissent pour devenir des griffes. Il inspire ,en général, la peur, le dégoût, le rejet. Normal, quand on voit un "monstre" comme lui, non ?
Capacité physique du sujet : Des suites des expériences et de l'entraînement, Clyde a développé plusieurs traits, caractéristiques et pouvoirs. Tout d'abord, une capacité thérianthropique, à ne pas confondre avec la lycanthropie, qui n'est ni contrôlée, ni consciente. La thérianthropie, c'est le don de se transformer en un simulacre d'animal. Certains appellent cela la métamorphose, ou le simple fait d'être changelin. Or, Wolf ne maîtrise ni l'un, ni l'autre. Il est thérianthrope. Sa forme physique peut ainsi changer et s'apparenter à celle d'un loup.
Sous cette forme secondaire, il bénéficie d'une force considérablement accrue (retenir une voiture qui roule à pleine vitesse), d'une vitesse (esquiver les balles), d'une endurance, d'une vitalité, et d'une régénération physique tout bonnement exceptionnelles. Des griffes et des crocs résistants lui poussent, capables de déchirer l'acier. Ses sens, quand à eux, s'aiguisent particulièrement: sa vision nocturne s'accentue, son odorat lui permet de capter les nuances et fragrances dans l'air, son ouïe semblable à celle du loup lui offre une audition hors-norme...

Sous forme humaine, c'est une autre affaire. Bien que visuellement toujours humanoïde, Clyde a subi aussi des modifications. Ou, pour être plus exact, subi les répercutions de ce tout ce qui a été expliqué plus haut. Ainsi, ses caractéristiques physiques, ses sens, son instinct ont été boostés au delà du raisonnable, lui offrant des avantages certains au combat. De plus, ne se contentant pas de le transformer génétiquement, les scientifiques qui l'ont enlevé l'ont aussi soumis à un entraînement intense au combat, à l'utilisation de ses nouvelles compétences et à leur pur développement.
Comportement potentiellement à risque : Le danger que peut représenter Clyde est indiqué dans la partie suivante: la psychologie. Cependant, pour remplir tout de même cette partie, le détective a quelques soucis psychologiques dus à la non-acceptation du Loup en lui. L'impact de la bête est si fort qu'il influe son esprit et ses habitudes, l'amenant souvent à agir comme un prédateur.

Au delà de ça, parmi ses forces, Clyde est un bon, voire très bon conducteur, d'ailleurs propriétaire d'une superbe Gran Torino, un pisteur et détective émérite, un combattant expert à mains nues, un bon tireur, et s'il n'atteint pas complètement le niveau du Batman, il reste un dangereux et puissant adversaire, qui ne craint ni la douleur, ni les blessures, ni la mort.
Comme tout propriétaire d'armes (Fusil de chasse Baikal cal. 12 et Smith & Wesson .500 magnum) qui sait en utiliser, il n'est pas à prendre à la légère.



[size=24]Profil psychologique
Le Loup et l'Homme. Nous pourrions ainsi nommer la psyché de Clyde Wolf, qui oscille toujours entre la colère de l'animal, qui surgit dès que problème apparaît, et la volonté d'un certain calme imposé par l'humain. Mais contrairement à ce que vous pourriez penser, les deux types de pensées se complètent peu à peu au fil du temps. Le Loup comprenait l'Homme, et l'Homme le Loup, malgré une nette délimitation entre les deux.

[/size]L’Homme

L'Homme est quelqu'un de réfléchi, qui sait analyser très rapidement les situations. C'est le Détective. Curieux, brave et rusé, il est celui qui parle, qui pense. Il est celui qui domine le duo pour le moment, même s'il subit l'influence grandissante du Loup. Néanmoins, il subit aussi son instinct de proie faible qui lui indique de fuir, ou d'agir sans honneur. C'est en quelque sorte la face cachée de la lune, sombre et froide.

Le Loup

Le Loup est l'exact inverse de l'Homme. Fort, impulsif, enragé, il intervient quand les choses vont mal. Son instinct de survie mène la danse, et jamais, au grand jamais, il ne se laissera pas enfermer, mais obéit tout de même à l'Homme en se pliant de temps en temps à sa volonté. Il ne domine pas Victor, mais l'accompagne comme un ange protecteur. Il est l'exact opposé de l'Homme.

Ces deux facettes cohabitent ensemble depuis suffisamment de temps pour vivre ensemble. Aujourd'hui, il n'y a plus d'Homme, plus de Loup. Il y a Clyde Wolf. Le détective est un être intelligent, pétri d'une étrange colère, parfois violent, mais qui fait tout pour se contenir et éviter de s'attirer l'opprobre de la plèbe.
Agissant pour le bien (et l'argent), mais en usant parfois de méthodes peu conventionnelles et morales, Clyde est quelqu'un qu'on pourrait considérer d'assez chaotique, mais avec un bon fond.
Son cynisme et ses réactions posées dissimulant un sombre fond sont probablement ce qui fait qu'il n'a guère d'amis.
Enfin, Wolf est un être très solitaire. Non pas qu'il ne puisse avoir de liens avec les gens, vu qu'il en a, mais il refuse de les mettre en danger, et il les craint. Il a peur de leur réaction s'ils apprenaient ce qu'il était. Une espèce de monstre.
Du point de vue de ses goûts, Clyde est un appréciateur de cigarettes et de bons alcools, même si ces derniers ne lui font plus beaucoup d'effet. Cependant, ils ont l'avantage d'adoucir ses sens, qui restent malgré tout bien plus aiguisés que ceux des humains. Il aime aussi conduire. Sans doute son côté lupin qui ressort, grisé par la vitesse. Assez érudit, doté d'une bonne mémoire, le détective prend aussi plaisir à lire et comprendre les choses qui l'entourent, sans pour autant en ressentir le besoin maladif.



[size=24]Antécédents et suivi du patient
[/size]


CRAAAASH !!! La vitre de l'appartement se brisa, laissant chuter deux corps dans le vide. En apesanteur, la masse de chair côtoyait les fragments de verre et les gouttes de sang en un superbe ballet aérien. C'était splendide. Mais bientôt, la gravité reprit ses droits. L'un des deux heurta le toit d'une voiture avec un bruit sourd, l'autre se retrouva face contre terre, assommé, ou pire. Dans le bâtiment, des lumières s'allumaient peu à peu. Les gens, alertés par les bruits, voulaient sans aucun doute satisfaire leur curiosité.
Avec un douloureux gémissement, Clyde Wolf ferma les yeux. La lumière du réverbère l'éblouissait, et il avait assez bossé aujourd'hui. Allongé sur le véhicule jaune, il sortit une cigarette de sa poche de pantalon, son briquet, et c'était parti. Bientôt, une légère fumée toxique s'éleva dans les airs, tandis que le détective repensait aux événements récents. Vous savez, c'était le genre de ceux qui vous faisaient regretter de ne pas être resté au lit. Bien emmerdants et périlleux, juste comme on les aime.
Une filature. Des coups de feu. Un accident de la route. Une course-poursuite. Un combat au couteau. Un combat à mains nues. Une chute du premier étage. Une voiture jaune. Un mal de dos.
La plus belle journée du monde.

Victor tira une seconde fois sur sa cigarette, avant d'émettre un petit nuage de fumée. Nul doute que les voisins avaient appelé la police, au vu du sacré tapage que le Loup et sa cible avaient accompli. La bagarre allait souvent de pair avec le raffut. C'est pour cela qu'il allait falloir qu'il quitte la zone très vite. Invitant une dernière fois de l'air frais dans ses poumons douloureux, le détective se laissa glisser au sol, et se mit à marcher difficilement vers sa voiture. Il devait y avoir quinze mètres, à tout casser. Mais la chute n'ayant pas arrangé le pauvre homme, Wolf mit près de cinq minutes à parcourir cette distance. Allez, 6 minutes, c'était le temps moyen avant l'arrivée des policiers, d'habitude. Il fallait se presser !!! Enfin, grâce le coup de pression qu'il se mit, Victor se glissa sur le siège de sa vieille Gran Torino, boucla sa ceinture, et partit doucement, tout doucement vers son appartement/bureau.

Quinze minutes plus tard...

A cette heure-ci, peu de personnes traînaient dans les rues et sur les routes de Gotham, ce qui laissait de grandes libertés pour rouler à la vitesse souhaitée. Toutefois, cela n'empêcha pas le Loup de profiter du vent frais de la nuit, et des lumières des réverbères. Étonnement, cette soirée là était jolie. Douce, tranquille, posée... On aurait pu croire que la cité qui ne dort jamais s'était laissée aller à un ou deux petits ronflements. Sauf que ce n'était pas le cas. A deux rues à peine de l'appartement du détective, en plein Burnley. N'imaginez pas là une superbe résidence ou un luxueux palace, non. Vous voyez la chambre de bonne ? Visez un cran au-dessus, et vous aurez les locaux de Wolf Investigations, et accessoirement le logement du seul employé.
S'arrêtant devant la plaque dorée désignant ces lieux, Victor souffla un instant, et poussa le battant de son chez lui.

Home sweet home...

Dans cet appartement se trouvaient quelques meubles qui se battaient pour occuper l'espace. Un canapé, un fauteuil, une table, une cuisine, des chaises, des toilettes, une douche... Bref, de quoi assurer le minimum du minimum du confort. Alors qu'il passait dans le court vestibule, il passa à côté de photos de sa jeunesse : diplôme, ancienne petite amie, voyages en Europe. Et puis plus rien depuis plus une dizaine d'années. Plus de souvenirs, ni de photos, rien. Une véritable époque passée sous silence, bien conservée dans la mémoire de Victor.
Cette dernière décennie avait été la plus difficile pour Wolf. Il était passé par le pire. Enlevé, incarcéré, puis assujetti à des tests. Douloureux, ces tests, sinon ce n'était pas drôle. Selon les « scientifiques » qui travaillaient sur lui à l'époque, un certain Anthony Lupus avait servi pour la fabrication de gènes spéciaux, qui se greffaient sur l'ADN humain. Et bien évidemment, ce fut à Victor de tester ces "nouveautés" qui permettraient le développement de l'espèce humaine vers le mieux. Bande de tarés...
Il avait sacrément enduré là-bas. Il avait été absent presque un an, emprisonné dans le Nord des USA, à la frontière avec le Canada. Les raisons ? Son code génétique compatible. Foutaises, sans aucun doute. Ils avaient choppé le premier pauvre con qui leur était passé sous la main. Et quoi de mieux qu'un petit détective privé connu de personne, hum ? Puis, l'adaptation aux nouveaux gènes, les premières transformations, l'entraînement physique intense, ardu, douloureux et les massacres de ces foutus scientifiques. Voilà ce qui avait suivi. Voilà comment il avait pu s'échapper. En Loup, il avait déchiqueté toute personne susceptible de le retrouver. Il vouait juste vivre, loin de cet enfer.

Enfin bref, Wolf ne voulait pas forcément y penser. Trop de mauvais souvenirs. Surtout les années qui suivirent.
Avant, il était quoi ? Un jeune gars venant d'une famille plutôt démunie, voulant parcourir le monde par pure envie. Quel passé glorieux... mais simple. Aujourd'hui, un homme solide avait pris la place. Place d'ailleurs partagée avec une grosse boule de poil. Son meilleur ami, et son pire ennemi. Il lui était rarement arrivé de perdre le contrôle, par chance. Il conservait son esprit humain derrière. Mais bon, un jour viendrait où il ferait du mal à quelqu'un... C'était sûr...

Le détective sortit une bouteille de scotch du réfrigérateur, et la débouchonna pour s'en servir un verre. L'alcool ne lui faisait plus grand effet. Tant pis. Fallait faire avec.
Une cigarette à la main, un verre dans l'autre, Victor se posa sur son canapé (qui servait de lit, par la même occasion) et essaya de se reposer. Avec les soucis actuels à Gotham, il fallait toujours être d'attaque. Mais quoi qu'il en soit, il avait achevé son dernier contrat ce soir, et il n'avait plus qu'à dormir sur ses deux oreilles, pour une fois.









[size=24]Behind the screen
Information(s) importante(s) : J'en ai à propos du personnage. Vous, chers staffeux, pourriez vous dire que le personnage est totalement cheaté pour un inventé, clairement trop puissant. J'ai mon argument : il est une espèce de Tasmanian Devil-like. Je vous conseille d'aller jeter un œil à ce sympathique personnage DC Comics, que j'aurais pu incarner, certes. Cependant, je souhaitais arranger complètement certaines choses, et utiliser des images qui m'intéressaient davantage. Voilà donc la raison de cet inventé.
Un surnom ? Kraal, mais pas vraiment.
Nom de l’avatar : Bigby Wolf des comics Fables
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Aucun
Disponibilité pour poster ? Moyenne
Comment as-tu connu le forum ? Le monde fabuleux du partenariat.^^
Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? Oui
Code du Règlement :
[/size]


Dernière édition par Clyde V. Wolf / Le Loup le Mar 11 Aoû - 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Loup   Lun 10 Aoû - 13:45

Je donne mon +1
Bon retour parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Loup   Lun 10 Aoû - 13:51

Tu as aussi mon +1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Loup   Mar 11 Aoû - 4:04

Un grand méchant loup. Bienvenue Wolfy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Loup   Mar 11 Aoû - 5:48

Aaaah ! Bienvenue Bigby ! ...

Heu... Victor ! Très joli personnage, j'espère qu'on se croisera en rp ! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Loup   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Loup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: