Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Jeu 30 Juil - 0:43

Note :
+ Pour Crane, ce topic se passe peu avant ton RP avec Batman.
+ On est encore sous l'an Zéro.




The Killing Joke

Vous vous êtes jamais demandé si une bande de dingues peut vraiment s'associer ensemble ? Nan pas vraiment. La folie, ça se commande pas, et pour tout dire, on s'éclate pas quand on est comme une bande de petits cons attablés, non, y'en faut toujours un pour foutre une merde pas possible à une réunion. En général, c'était le Joker qui aimait foutre la merde, sauf que pour cette fois, c'était lui qui était à l'origine de cette petite réunion : Une partie de Poker entre truands. Ce soir, c'était un service à guichet fermé. Le Rond Rouge affichait fermé, les deux réceptionnistes avaient la gueule de l'emploi, un beau sourire chacun et des yeux levés vers le ciel avec amour et tendresse. Complètement intoxiqués au venin Joker. Le Joker avait d'ailleurs fait enfumé l’entièreté du bâtiment. Les gérants de Falcone n'étaient pas là, ni-même ce très cher Alberto alias le petit enfoiré à son papounet d'amour. Mais le Rond Rouge avait changé de proprio, il était passé aux Irlandais de Riley, Sean Riley, un irlandais imbécile avec une garce blonde en guise de fille. Dommage, on se serait fait une méga pizza ensemble, avec plein d'italiens stupides aux cheveux gras et gominés. Le Joker avait prévu une petite rencontre avec quelques âmes damnées de Gotham City, quelques criminels ou désespérés de la vie afin de passer une petite soirée à se dépouiller les uns les autres.Le Joker s'auto-proclama chef des lieux en attendant que Maroni se pointe, après tout, le service déplorable méritait que Joker Entreprises se développe un peu et fasse une OPA hostile en plein territoire ennemi. Pour tout dire, il attendait, il s'était allègrement servit un milk-shake à la fraise avant de s'installer à une table bien centrale, en dessous d'une lampe, et après avoir fermé les autres lampes, n'illuminant que la table et l'endroit où le Joker se trouvait. Les Riley avaient bien raison d'avoir investi dans un petit générateur, ça aiderait à la soirée de ce soir mes lapins d'amours ! Des chaises étaient prêtes, et certains invités que le Joker avait sélectionné, se devaient d'arriver. Au moins, le Joker espérait qu'ils auraient la classe et la décence de venir propres et agréablement bien habillés pour la saison. Sifflant un air enjoué, le prince des clowns battait les cartes, biseautées pour la plupart, histoire de reconnaitre certaines cartes. Bien sur, c'était un stratège du poker, un roi de l'entourloupe, et il trouverait certainement le moyen de tricher pas mal de fois ce soir. Ricanant comme une hyène, il observait avec un certain intérêt certains de ses jeux, certaines de ses cartes, et pour tout dire, y'avait de quoi être amusé, certaines cartes avaient une certaine histoire, certaines avaient survécu à l'asile d'Arkham, et ces jeux étaient les préférés du Joker. Tout finissait par être confisqué mais fort heureusement, la valeur sentimentale était toujours là.

- "Approchez, approchez ! Venez rejoindre la partie la plus endiablée, la plus folle et la plus colorée qui soit. Venez, venez ! Je ne mange personne, j'ai très bien mangé à midi ! Rassurez-vous hihihihihihihiiiiii."


Le Joker les entendait, il entendait leurs pas qui venaient, un à un. Ils viendraient oui, ils viendraient tous, il croyait déjà qu'ils étaient là, ses invités bien sur, il y croyait fermement, il s'imaginait des choses dans sa tête. La Réalité ? C'était très mauvais pour ses hallucinations. Pourquoi se faire tant de mal à rêver d'une réalité sans intérêt ? Pour le Joker, tout n'était que beauté du rêve et de l'imagination. Rien de plus. Dans ce lieu plongé dans les ténèbres. Bien sur, il y'avait de quoi être légèrement effrayé. Cette mise en scène macabre, les quelques cadavres qui avaient subi le Venin Joker, ceux qui avaient tenté de sortir mais qui hélas, s'étaient arrachés les ongles pour sortir du bâtiment, fermé par le Joker, tous avaient de grands sourires, d'immenses sourires bien figés, et des larmes qui coulaient des yeux. Un sublime sourire rigor mortis comme on les aime pour tout dire. Passant ses cartes de manière rapide et anarchiques, le Joker observait d'un sourire les personnes allongées sur le sol. Il leur parlait. Carrément, il parlait à ces gens, se figurant qu'ils lui répondaient aussi. Schizophrénie, bonjour. Avec un sourire, et sans quitter le jeu de ses yeux, il parlait.

- "Encore navré de tuer tout le monde, je ne le referais ... Oh Ohhhh ? Vous êtes surs ? Cela ne vous dérange pas ? Non ? ... Mais il ne faut pas avoir honte d'être mort, c'est fun, vintage, et puis, si ça peut vous rassurer ... Tout le monde meurt un jour où l'autre, le mieux, c'est de partir en souriant, avec un beau rire ... Vous verrez, vous me remercierez !"


Reprenant ses esprits, s'il en avait, le Joker sirotait son milk-shake, son jeu de cartes dans la main gauche, il patientait. Il se parlait avec lui-même, se remémorant certaines passades de son ancienne vie, il était seul, sans la possibilité de faire un pareil spectacle de lui-même. Mais ça viendrait, ils viendraient à lui, car ils sont essentiellement mauvais, tous autant qu'ils sont. Et c'était cela la beauté du mal, celle d'apprécier, et d'être attirer par quelque chose d'aussi mauvais que le prince des clowns lui-même. Curiosité ? Oui, Peur ? Pas vraiment non. Non, mais personne ne pouvait décemment dire "Non" à l'Empereur du crime lui-même. Personne n'avait envie d'offusquer le pire des clowns de la ville. Ce serait un manquement même à sa très sainte majesté Joker Premier, et ce serait même, un crime de Baise-Majesté. Pour tout dire, le Joker savait ce qu'il faisait ... Ou pas ? Il avait juste envie de taper le carton, et de discuter, sournoisement, mais de discuter, beaucoup et énormément. Avec des joueurs dirons-nous, intéressants. Certains invités avaient un certain intérêt pour le Joker, et mine de rien, cela pourrait lui être utile. Des confessions, des rires, des histoires, c'était de ça qu'étaient faites les relations. Et avec un peu de talent, on pouvait tout comprendre. D'une voix stridente, il se mit à hurler, et à rire.

- "Approchez ! Approchez ! Venez applaudir Jecko le Joli Cœur ! Hahahaha ! Choisissez votre carte ! Hihihihihiiiii. J'ai toujours un as dans ma manche !"



Dernière édition par Joker le Mar 25 Aoû - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Jeu 30 Juil - 8:06


STRIP POKER ? NAAAAN JUSTE "DOCTEUR MABOULE" !

- Scarecrow, Joker, Pinky Stotch/Pie, Klarion, Mister Freeze -


Jonathan Crane était occupé au cœur des fondations de son temple dédié à la peur. Comme il n'avait plus personne à juger, il avait envoyé la plupart de ses hommes en patrouilles afin de ramener d'autres prisonniers et des vivres. Il fallait poursuivre l'expérience le plus longtemps possible afin de récupérer le maximum de données. Pendant ce temps, lui-même se concentrait sur son matériel de chimie dans une salle isolée, loin de l'air saturé de toxine. Il tentait d'améliorer la formule et de créer des variantes avec ce qu'il avait déjà acquit comme informations. Pour l'instant ses expériences étaient concluantes, mais il manquait d'espace, de matériel et de temps. Ses projets futurs nécessitaient de plus grandes quantités de toxines plus spécifiques et il devrait bientôt se mettre en quête d'un autre repaire pour mener à bien ses plans.

Quelqu'un cogna à la porte de la chambre isolée. C'était inhabituel, mais pas impossible. Pour que l'un de ses hommes viennent le déranger personnellement, cela devait être important. Délaissant ses outils et ses éprouvettes, Crane remit son masque et alla ouvrir la porte. Pour éviter que le gaz à l'extérieur ne vienne infecter celle dans laquelle il se trouvait, il fit entrer le sbire et referma la porte derrière lui. Ne prononçant pas un seul mot, le zombie donna une carte d'invitation à Crane, cette dernière étant verte et violette avec un immense sourire rouge sur le dessus. Pas de doute, c'était bien là la marque du sinistre Joker. Que lui voulait le Clown Prince du Crime? Renvoyant le zombie à l'extérieur, Crane parcourut la carte tranquillement.

« Un poker... »

Crane fixait l'écriture chaotique sur le carton, ne réalisant pas tout de suite que le criminel le plus cinglé et le plus connu de Gotham venait de l'inviter lui à une soirée de poker entre truands. Le pire dans tout ça, c'est que Crane ne se considérait pas du tout comme tel. Il se voyait plus comme un intellectuel désirant faire avancer ses recherches à n'importe quel prix. Bon, certains pourraient dire que ses méthodes sont extrêmes, mais seule la fin justifiait les moyens pour lui. Et puis il avait un point à prouver. Cela dit, si son expérience avait réussie à se rendre jusqu'aux plus grandes icônes de cette ville, l'un des pensionnaires de son cher asile d'Arkham, cela voulait au moins dire quelque chose. Son coup d'éclat avait fonctionné. Cette invitation était peut-être le moment qu'il attendait. Scarecrow devait sortir de l'ombre et s'afficher à la face du monde. Il aurait besoin d'alliés et de contacts pour parvenir à ses fins et cette soirée pour le moins inusitée pouvait très bien faire l'affaire. L'invitation disait six joueurs. En plus de l'énigmatique clown, il ferait la rencontre de quatre nouveaux visages. Cela l'enchantait.

L'invitation disait de se rendre au Rond Rouge, un cabaret situé dans un hôtel de luxe et dirigé par la pègre, jusqu'aux dernières nouvelles du moins. Préparant le nécessaire, Jonathan Crane donna des instructions à ses sbires le temps de son absence, décidant d'y aller seul. Parcourant les ruelles en évitant soigneusement les points chauds et les attroupements, le Scarecrow put se rendre sans encombre jusqu'au lieu de la rencontre. L'endroit semblait désert et était calme, beaucoup trop calme. Avançant prestement mais prudemment, Crane poussa les portes du cabaret et entra dans la salle. S'arrêtant après quelques pas pour observer son environnement, ce qu'il vit le fit sentir comme chez lui : une salle immense plongé dans la noirceur hormis une source de lumière solitaire au centre. Il y avait des cadavres souriants partout et des graffitis verts sur les meubles et les murs. Le Joker, assit à la table centrale et brassant un paquet de cartes, avait fait de cet endroit son chez lui. Bien que l'ambiance pouvait être légèrement un peu trop joyeuse à son goût, Crane ne détestait pas. Après tout, selon certains, ce soir il allait se retrouver avec ses semblables. Il aurait personnellement enlevé les sourires pour accrocher aux visages l'une des émotions la plus primaire qui soit : terreur pure et simple. Le simple fait de voir les cadavres crispés et les visages à la mâchoires de travers et les yeux sortis de leur orbite donnaient à Crane un sentiment de puissance et d'accomplissement. Cela dit, le Scarecrow reporta son attention sur son hôte et reprit sa marche jusqu'à être devant la table.

« Très jolie la décoration, ça rehausse grandement l'aspect de cet endroit qui, à mon sens, devait être particulièrement fade.  »

Parlant toujours sans émotion, Crane s'exprimait calmement et avec confiance, ne trahissant aucun stress de quoique ce soit. Sa voix grave résonnait sur les murs et il n'attendit pas pour s'asseoir face au Joker. Affublé de son habit d'Épouvantail de la tête au pied et portant également sa bonbonne de gaz, ses seringues et son masque à gaz distinctif, il déposa son sac sur le sol et fixa le clown. Il était comme on le décrivait : une aura de méchanceté pure se dégageait de cet être, contrastant avec son apparence de clown qui, à la base, devait amuser les foules. Il le savait également très intelligent, ayant déjà eu l'occasion de lire son dossier lorsqu'il était plus présent à l'asile. Les idées faites à propos de ce personnage semblaient contradictoires, mais une chose était certaine : Jonathan Crane n'avait pas peur de lui. Incapable de ressentir cette émotion mais aussi parce qu'il avait une réputation à forger et à défendre, il entendait se tailler une place de choix parmi les personnages hauts en couleur de Gotham. Ce qu'il désirait également, c'était de créer un malaise intense rien qu'en étant aperçu ou entendu par les autres, tel un monstre insensible et terrifiant tout droit sortie d'un cauchemar. Cela dit, il en oubliait ses bonnes manières.

« Je te remercie de l'invitation. Je suis Scarecrow, le maître de la peur.  »


Dernière édition par Jonathan Crane/Scarecrow le Ven 21 Aoû - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Jeu 30 Juil - 14:00

L'étrange Poker de Monsieur Jack


A l'extérieur du cabaret du Rond Rouge. Un jeune homme apparait devant les portes, ayant une invitation de Joker à la main. Mais comment diable à-t-il reçu cet invitation ? Au dernière nouvelle, il n'a jamais croisé quelqu'un qui se fait appeler Joker. Quel drôle de nom, pour un drôle de type ? Bien que tout le monde dans cette ville macabre connais la réputation d'un clown égocentrique qui se fait appeler le Joker, mais aussi Jack. Personne ne connait son réel prénom, et Klarion ne connaissait pas non plus le personnage. Il avait reçu cette note d'invitation, totalement par hasard. Est-ce encore un jeu du clown farceur ? Personne n'invite Klarion, c'est Klarion qui décide oui ou non de s'inviter par lui même là ou bon ça lui chante. Mais il est vrai qu'à Gotham City, le jeune sorcier s'ennuie à en mourir. L'électricité ne lui pose pas de problème, puisqu'il utilise les bougies et la magie dans son quotidien et puis, il a aussi quelques esclaves à son service.

Le jeune sorcier pénètre dans l'enceinte du bâtiment. Impeccablement habillé, d'un costume noir élégant avec une cravate, une coiffure, gommé qui ressemble à des cornes du diable et son chat diabolique Teekl, avec sa fourrure tigré d'un orange pourpre et des yeux de couleur rubis. Dans le hall, il voit une décoration plus que macabre, des cadavres, de jeunes hommes et de jeune filles partout. Tous ayant un grand sourire clownesque au visage. Klarion hausse d'un sourcil, il n'est pas impressionné par cette décoration. Klarion a une net préférence, pour les salles de torture médiéval gisant de crâne humain et de corps en décomposition, ça c'est la classe. Elle est ou  la grande saga de la Peste Noire ? Tout ça semble bien lointain...

Il entre finalement dans la salle des jeux, il y avait plusieurs type costumé. Le jeune s'approche sans rien dire, de manière totalement décontracté, mais surtout totalement déconnecté de la réalité. Klarion est le petit nouveau, le petit jeune du groupe. Il dégage une aura ténébreuse, un regards aiguisé comme un rasoir et un sourire narcissique. Il dégage une allure remplit de mystère il décide de choisir la chaise placé dans le coin le moins éclairé de la table ronde. Les effets de lumière qui glisse sur son visage, montre une teinte d'un bleu cadavérique, puis la seconde d'après, sa peau redevient beige, comme la chair humaine. Drôle d'enfant qui se trouve avec son chat menaçant dans ses bras qu'il caresse dans le sens du poils. Puis il pose son chat à terre qui déguerpi pour aller chasser les rats ou peut être déguster les doigts des cadavres ? C'est son pêché mignon...

Il remarque l'hôte des lieux. Un homme haut en couleur, ayant la peau aussi blanc que la neige dégageant une triste aura de folie morbide est chaotique. Puis, il regarde vers la direction du second homme ayant un sac à patate sur la tête. Il dégage une aura, d'angoisse de folie et de peur... Puis le jeune garçon lance un sourire provocateur en direction du Joker et de l'Epouvantail. Il est intérieurement content de rencontrer des entités aussi bizarre et il se présente en bon et du forme.



"Niark niark niark, enchanté Monsieur Scarecrow et Monsieur Jack. Je suis Klarion et je suis un Occultiste et sorcier. C'est avec froideur et avec inhumanité que je me joins à vous. D'ailleurs, je sais même pas que veut dire se mot in-humanité... Mais Passons."

Le jeune sorcier attends de recevoir ses cartes de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Jeu 30 Juil - 14:49






Tu te demandais encore comment tu en étais arrivé là...  Enfin,  Pinky se le demandait,  Poker Pie, elle,  était juste heureuse d'être devant ce cabaret/hotel/bordel/endroit pourri...  Enfin, heureuse...  C'est un bien grand mot...  Toi,  Poker Pie n'était pas du genre souriante...  Ton visage est un masque de marbre,  C'est d'ailleurs pour ça que tu est imprévisible au Poker...  Tu allais jouer dans la cour des grands... Tu t'en moque...  Au moins,  tu as un peu plus d'ambition que Candy...  Des mutants et des mafieux de bas étage, Candy Pie n'était vraiment rien de plus qu'une grosse blague vivante...  Qui pourrait croire une minute à une criminelle qui se bat avec du sucre...?  Pfff...  Minable...! 

Discuter affaire avec toi n'avait aucun intérêt...  Quoique...  Tu t'étais faite remarquer dans certains casinos... Alors pourquoi avais tu reçu cette invitation...?  Peut-être aprés ton recent passage dans un casino miteux de Gotham...  Après  tout,  tout avait été repeint" en noir et détruit...  ils trichaient ce n'est pas de ta faute... 

"Le carreau noir n'approuve pas (Poker Pie)"

Devant le rond rouge,  tu souris,  tu pose tes mains finement gantées sur tes hanches,  tu avais prit soins d'avoir un minimum d'allure,  tes cheveux vert foncé,  des yeux verts émeraudes qui semblaient toujours briller, ton maquillage de carreau noir entourant un oeil...  Pour les habits aussi...  Ta chemise grise rayée,  ton veston noir à boutons dorés   et ta cravate soigneusement rangé...  Ton short noir,  tes chaussettes montantes et tes bottes noirs... Tu n'étais pas Pinky Stotch...  Nan...  Bien sur que non...  Pinky Stotch n'avait pas ce calme...  Encore moins cet assurance...  Tu étais la fière Poker Pie...  Enfin...  Tu n'aimais pas ce nom...  Mais comme Mad avait suivit Candy et que Poison trouvait le nom drôle....  La tarte au Poker...  La tarte au Poker...  Pfff...  De toute façon,  ton nom de scène...  C'était le carreau noir...  Une symbole auquel personne n'a jamais pensé à l'existence...  Tout comme toi...  Cela faisait un bail que tu n'existais au yeux de personne...  Mais la roue tourne...  Alors faites vos jeux! 


Tu étais  venu ici pour oublier ta position de mortels dans le divertissement de bas étage...  Mais personne ne te jugera,  car le Poker est plus qu'un jeu...  C'est un art dont il est dur de maîtriser toutes les subtilités.... Tu entre dans le bâtiment...  Obscurité et lumière rouge tamisée,  tu pouvais presque t'imaginer les strip-teaseuse se déhancher sur le bar... Tu t'accoude dessus, entendant des bribes de la conversations au loin... Pas de bar-man... dommage...  Tu avance,  enjambant des cadavres au sourire démentiel... Dommage pour eux aussi... Tu t'approche de la table où trois sont déjà assis...  Un petit rictus s'affiche sur ton visage,  tu connaissais Gotham et ses criminels, il ne te fallu que quelques secondes pour reconnaître le Joker, les deux autres te sont inconnus... Eux non plus ne te connaissaient  pas,  tourne ça à ton avantage...  

Tu fais un pas et sort de la pénombre,  éclairé de rouge,  tu fais une révérence et dit tranquillement:

-Un as dans votre manche...?  Moi qui espérait une partie de poker à l'amiable...  Tu fais une petit révérence et te relève: Le carreau noir,  pour vous servir...  Même si sur l'invitation il est marqué Poker Pie.... 

Tu t'assois, et mime de retirer ton chapeau imaginaire pour saluer les deux autres invités:

-Ravie de vous avoir comme adversaires en cette soirée...!





Dernière édition par Pinky Stotch/Pie le Ven 21 Aoû - 1:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Dim 2 Aoû - 8:25

La nuit est sombre et fraiche, mais pas suffisamment froide pour l'homme de glace. Même l'eau pollué et sombre comme le ciel dans laquelle il a presque plongé pour quitter l'endroit où il a été enfermer durant déjà trop longtemps n'est pas assez glacial pour l'évadé. Ah... si seulement l’hiver était encore là... Il n'y a rien de plus confortable qu'une sombre nuit de la période hivernal...


Alors que l'homme en tenu auto-cryogénisante cherche son chemin dans l'obscurité de la ville sans électricité, il tombe sur un homme plutôt problématique: du genre stupide puisqu'il ose provoqué Fries sans l'avoir reconnu. L’obscurité a ses avantages, surtout que Freeze possède une armure si solide que le violent agresseur casse son arme blanche quand il tente de poignardé sa cible qui l'assomme en un cou de poing. Tant qu'il n'est pas retourner dans son repaire, il ne peut compté que sur sa force triplé et l'armature de son habit pour se défendre. Tant qu'à profité du repos du bandit de pacotille reposant à ses pieds, l'évadé d'Arkham lui vide les poches: quelque billets, un zippo et une lettre dont il lit le contenu par la lueur de la flamme: c'est une étrange invitation... de la part du prince du crime? Voilà qui est intéressent: il pourrait profité de cette partie de poker pour rencontrer d'autre individu qui, comme lui, souhaite la mort du chevalier noir. En prime, les billets verts qu'il viens d'obtenir lui permettra de miser quelque chose. Peut être que la chance lui sourira... Il n'oublie pas qu'il a besoin d'argent pour s'acheter d'avantage de matériel pour soigné sa femme endormi dans un éternel hivers...

Donc, l'invitation disait bien ''au Rond Rouge'' , à East End. C'est une certaine distance à parcourir donc il aura un peu de retard mais au moins l'homme de glace sait où aller. Durant son trajet à travers les ténèbres de la ville, l'avatar du froid repense à ce qu'il a vécu récemment: l'entente avec Tender Blast, la mort de Boyle, l'évasion avec Jane Doe.. Il réalise que petit à petit, il rencontre déjà de nouveau alliés tous aussi intéressent les s'uns que les autres. En plus de ses hommes de main qui attendent son retour, il sait que maintenant, il ne sera plus seul face aux crétins de justiciers de cette ville...

Avec son calme glacial et habituel, il entre dans le bâtiment. Les employés morts avec un sourire affolée au visage ne l'impressionne pas du tout: Il connais bien le gaz que le Joker utilise à ses heures de loisir. Par contre, ces trois autre individu assis à la table du coupable, qui sont t'il? Un étrange épouvantail, un garçon à l’allure gothique et une femme en habit avec les cheveux vert... Cela promet d'être intéressent.

Victor observe un court moment chacun d'entre eux avant de se présenter calmement.

-''Je suis Mister Freeze. Veuillez pardonner mon retard, je viens tout juste de quitté une île remplis de gens stupides qui sous-estimait mes capacités...''

Le nouveau venu aux lunette rouge sang s'assoie alors froidement à coté de l’épouvantail.

-''Sommes nous pret à commencer cette parti de Poker?''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Jeu 20 Aoû - 10:29




The Killing Joke

La sinistre assemblée se met en place. Tout d'abord, le sinistre Épouvantail, qui commençait à faire parler de lui dans les rues de Gotham City. Il avait un accoutrement déplorable, mais on disait de lui qu'il avait du talent pour vous faire renifler des parfums assez horribles et qui avaient un résultat parfaitement diabolique et terrifiant. On disait qu'il aimait s'occuper de la cathédrale, et qu'il savait y faire pour s'occuper des bonnes âmes de la ville. On disait ça, on le disait même très souvent. Mais Gotham City avait besoin de la peur, et du chaos, peut-être qu'une combinaison serait fortuite un jour ... Mais ça pourrait mal finir, le Joker n'aime pas la concurrence, et encore moins de partager toute la notoriété d'une action commune. Mais la raison de l'invitation, c'était de l'encourager à continuer sa belle manie. Le second venu, enfin, si on pouvait vraiment l'avoir voulu, c'était un être un peu étrange, un mélange de criminel et de sorcier, portant sur son épaule une espèce de chat étrange. Klarion, le jeune sorcier. Un brin étrange oui, mais l'étrangeté était une marotte du Joker, et on appréciait tout ça dans l'asile de débiles mentaux. La troisième était une jeune femme aux cheveux verts, une personne que le Joker ne connaissait pas trop, mais le poker, c'était fait pour ça, on allait enfin connaitre une nouvelle tête, c'était ça les relations, et puis un jour, à un enterrement, on découpe la tête des autres convives, c'était ça la beauté de l'imprévisible. Quant à la dernière personne, nul besoin de le présenter : Victor Fries, le glacial savant de l'asile d'Arkham. Souvent enfermé, et terriblement dangereux, il ne vaut mieux pas avoir affaire face à une bête pareille. Enfin ... Il faut quand même être pas mal cinglé. Tout le monde prend sa place, le Joker, en maitre de cérémonie, prépare les cartes. Son milk-shake à la fraise à portée, du café se trouve aussi sur la table, pour ceux qui en désirent. Distribuant les cartes, 5 cartes à chacun, le Joker parla de sa voix flutée et presque douce.


- "Messieurs, mesdames, je vous rappelle la règle, interdiction de tricher."


Tout en distribuant les cartes, le clown posa le reste des cartes dans le milieu, pour ceux qui auraient besoin de changer les quelques cartes dont ils avaient besoin durant la première passe. Le poker, c'était tout un art, un lieu où on apprenait à tricher, mais aussi à jouer et à en savoir plus sur les attitudes de la conversation en public. Bien que les cadavres autour de la table soient prompts à la liesse et au sourire, il fallait admettre que l'endroit ne manquait pas de charme. Des visages grimaçants qui vous observaient, des yeux exorbités qui vous lorgnaient, des sourires qui vous donnaient l'impression qu'on se riait de vous. C'était génial ! Lançant la conversation pour casser l'ambiance un peu "froide" des derniers moments, après tout, l'An Zéro était un moment assez dur pour beaucoup de gens, le Joker lança alors la première grande conversation.

- "Il parait que ce pauvre Pingouin est enfermé à Blackgate, il semblerait que Batman soit en forme, vous ne trouvez pas ?"


Quelle ironie ! Ce pauvre Pingouin, et Dieu sait que le Joker ne l'aimait pas, et réciproquement, avait malencontreusement eu la malchance de tomber sur le Batman. Mettant fin à une guerre des gangs presque insoutenable, car après tout, c'était le Romain qui avait gagné. Par forfait bien sur, mais ça n'annonçait pas grand chose de bien pour les journées à venir. Regardant son jeu, le Joker ricana légèrement en regardant sa triste paire de deux. Pas de chance, voyons voir si on changeait deux cartes, un autre deux en sort. Un brelan de deux, ça peut être une bonne chose pour bien commencer la partie. Souriant de toutes ses dents, le Joker repensait à cette arrestation du Pingouin. Une mauvaise ère oui, pour Gotham City. Enfin, Falcone montrerait des crocs qui n'ont pas été utilisés depuis des années. Les enfants avec des armes dans les rues, c'était lui ! Du génie ! Les attentats dignes du Parrai, c'était lui aussi ! Du grand art, on en redemandait bien souvent !

- "Le vieux Falcone est de retour aux affaires, vous savez, Carminette et sa pure moustache. Enfin ... Vous savez ce qu'on dit ... C'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure confiture ... Et pour un usage mal déplacé, on dit aussi qu'après la croute, il y'a le pus, mais ça, ça concerne les vieux comme Falcone ... Héhéhahahaha."


Le Joker ricana de sa blague pourrie. Oui, c'était pourri, on pouvait le dire, et lui seul trouvait ça marrant. On l'appelait pas le roi des mauvaises blagues pour rien. Gardant ses cartes en évidence, le Joker patientait. Il attendait que ses adversaires eux aussi commencent à jouer. Bien sur, une petite tricherie de temps en temps ... Non ... Restons sérieux ... NON ! Surtout pas ! Gardons le sourire, et si on se fait prendre à tricher, rigolons-en !



Dernière édition par Joker le Mar 25 Aoû - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Ven 21 Aoû - 20:36


STRIP POKER ? NAAAAN JUSTE "DOCTEUR MABOULE" !

- Scarecrow, Joker, Pinky Stotch/Pie, Klarion, Mister Freeze -


Décidément, Crane avait passé beaucoup trop de temps à Arkham à y étudier les spécimens enfermés au lieu d'être dehors à les observer dans leur habitat naturel qu'est Gotham. Il connaissait déjà Freeze étant donné qu'il a déjà résidé à l'asile jusqu'à tout récemment. Jonathan se demandait bien ce que le docteur Fries pouvait bien chercher dans une ville abandonnée et sans électricité. Les deux autres cas n'étaient pas en reste : un individu à l'allure étrange et répondant au nom de Klarion s'auto-proclamant sorcier. En temps normal il aurait ris de ces idioties, mais comme le dit le vieil adage : « Tout est possible à Gotham ». Si le garçon savait utiliser la magie, il était probable que le jeu serait déjà perdu d'avance, car rien ne pouvait empêcher le sorcier d'inter-changer les cartes à sa guise. Il allait devoir le surveiller de près. Heureusement, Crane disposait aussi d'un avantage important quoiqu'un peu moins ésotérique : son masque cachait ses expressions faciales, impossible de deviner sa main selon ses émotions donc. Et finalement, le dernier invité mais non le moindre : une jeune femme aux cheveux verts répondant au nom de Carreau Noir... Ou Poker Pie selon la carte ou ses dires. Bref, elle ne semblait pas avoir de capacité unique définissant sa personnalité, mais l'assurance de la jeune femme trahissait une certaine intelligence qu'elle mettrait à profit. Il avait écouté les paroles de bienvenue sans broncher, sans parler. Crane observait ses adversaires.

Tandis que le Joker distribuait les cartes, il l'écoutait déblatérer de la manière qui lui était propre, c'est-à-dire des phrases entrecoupées de rires dans lesquels les sous-entendus étaient légions. Il allait terriblement devoir se méfier de ce personnage. Il avait déjà fait des ravages autant à l'asile que dans la ville, rien n'infirmait ou confirmait qu'il referait les mêmes actes ici. Cette partie de poker était peut-être en fait une sorte de piège pour éliminer la concurrence car après tout, le Joker était le plus excentrique et le plus notable de tous les criminels de Gotham et tout le monde connaissait son obsession pour le Batman. Cela dit, d'ici à ce qu'il se passe quelque chose, Crane allait pouvoir se remettre au parfum et se mettre à jour dans l'actualité de cet an zero.

« Parlant du Romain, je me demande bien de quoi il a peur ce grand monsieur de la pègre. Si ça se trouve je serai déçu. Ce sera probablement de perdre son argent ou que ce qui lui sert de femme décide de se servir dans son compte en banque juste avant. Pathétique...  »

L'Épouvantail avait un ton froid mais incisif, digne du sadique qu'il était. Le clown termina la distribution et Crane regarda sa main : un 7 et un 8 de pique. Cela pouvait s'avérer excellent en supposant que les trois prochaines cartes compléteraient sa suite, mais il y avait peu de chance que cela arrive. Et effectivement, la première carte à être tournée fut un 2 de carreau, pas de chance. Il attendrait la deuxième carte avant de prendre sa décision finale sur cette manche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Sam 22 Aoû - 0:29

L'étrange 'strip"-Poker de Monsieur Jack




Un sourire narcissique se dessine sur le visage pale du jeune homme au look gothique. Ses longues ongles anormalement longues et verni de noir gratte la table en fessant des marques de griffe, comme si elles sont aussi résistante que l'acier. Il venait de voir l'arrivé d'une jeune fille au cheveux vert, tout comme le Joker. En l'écoutant, il ne comprend rien de sa présentation, ni comment elle s'appel. *Voilà, la belle affaire !?* Encore une dingue fan des énigmes.

Quant à l'arrivé du second, l'atmosphère changea radicalement. Un froid assommant envahi la pièce. C'est un homme étrange, qui utilise une armure, comme un réfrigérateur. *Décidément ils sont fous ses humains !* Se dit le jeune sorcier qui ricane en grattant en même temps la table. Puis enfin, tout les invités macabres réunis dans une boite de nuit sombre, sont là, entourés de cadavre aux sourire clownesque.

Pour Klarion, le Joker, c'est un drôle de type ayant un nom tout aussi étrange. Son visage est aussi blanc que la poudre à sniffer.

Ses cheveux verdâtre et son costume mauve, démontre clairement, qu'il n'est absolument pas normal et qu'il a des gouts de chiotte, un peu comme le père Noël.

 Le sorcier lui lance un regards, curieux. Klarion a déjà vu des types du même genre, dans des cirques et dans des théâtres.   Est-ce une sorte d'artiste raté ? Le voilà qu'il distribue son jeu et commence à annoncer la règle. La permission de tricher !
- *J'y compte bien! *Se dit-il dans son fond intérieur.  Voilà qu'il reçoit enfin son jeu de carte.

Le jeune garçon prend un air sérieux et regarde discrètement son jeu. Ensuite, après quelques minutes de silence. L'hôte en chef, lance à nouveau un sujet. Il parle d'un certain Pingouin qui a fini en taule. Klarion en avait entendu parler dans les journaux, mais il n'avait jamais rencontrer le tristement célèbre Pingouin. Voilà qu'il cite ensuite, Batman, l'homme-chauve souris. Klarion en avait aussi entendu parler, mais de bouche à oreille celui là.

- Je n'ai jamais rencontré ses individus, Monsieur Jack. Attraper un Pingouin, ça ne demande pas une aussi grande prouesse. Ca me rappel d'ailleurs, d'ailleurs, les tartes aux genoux de Pingouin... Hum Miam miam....

Les genoux de Pingouin ?! A croire que se garçon ne sait pas du tout à quoi ressemble cet animal. Mais il fait mine qu'il maitrise parfaitement son sujet et hors de question de le contrarier, au risque qu'il lance un mauvais sort.

- Je sais que Batman est populaire parmi les jeunes étudiants de l'académie et beaucoup d'autre, disent que ce n'est qu'un mythe pour faire peur aux gosses et voyous. Je ne sais pas pour qui se type Batman se bat, ni pour qui ou quoi il se bat, mais je connais le conte Dracula. A lui c'est un vrai suceur de sang !

Puis voilà qu'il enchaine sur un autre type. Un dénommé, Falcone, encore un oiseau ! Lui non plus le jeune sorcier ne l'a jamais rencontré et même son nom ne lui dit absolument rien. Après tout, Klarion est arrivé pendant que Falcone était ailleurs à l'étranger.

Après tout, pourquoi un jeune sorcier s'intéresserais à se genre de type de seconde zone ?
Klarion ne connaissait que les grands criminels de la planète qui hante l'imaginaire de l'esprit humain. Les vampires, les sorcières, les monstres, les spectres et divers créature de type paranormal. Klarion en savait des choses, mais il ne savait rien dans les affaires actuel de la ville, tout simplement, parce que ça ne l'intéresse pas.  Le jeune sorcier se considéré, comme étant d'une autre ligue.

- Tu as biens raison Monsieur Jack. C'est les vielles marmites que l'ont fait des meilleurs soupes ! Ha vous devriez tester les testicules de dragon avec les yeux de singe. Un véritable délice... Je vous le conseil avec du pain pourrie remplit de vers de terre !

Klarion lance un sourire mesquin. Ensuite, il regarde à nouveau son jeu. Puis il voit, plusieurs individus le regarde. Après tout, s'il est permis de tricher. Il pourrait aussi bien utiliser la magie, mais le seul problème. C'est qu'il n'a jamais joué à se jeu et ne connais pas du tout les règles ! Il n'a qu'une chose à faire. Garder un visage de marbre et singer tout le monde.

Le sorcier regarde juste en face vers le type ayant un sac à patate sur la tête qui ressemble à un épouvantail. Il ouvre grand la bouche comme pour lui montrer ses amygdales quand soudain....

Une ombre noire d'une araignée en sort. Avec ses yeux globuleux, ses pinces vénéneux et ses huit pattes. La créature sort de son nid qui est situé dans l'estomac du jeune garçon. L'araignée hideuse passe par la gorge pour sortir doucement de sa bouche, puis marche à travers la surface de son corps pour aller disparaitre sous la table.

Une scène inimaginable pour le commun des mortels. Mais n'oubliez pas, ce jeune garçon pâle est un extraordinaire magicien ou pour les plus rationels des savants sur la table, c'est  un illusionniste. Mais qui peut dire se qu'il a réellement vu ? La réalité, ou une illusion ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Sam 22 Aoû - 3:34






Tranquillement assise dans ton fauteuil bois et rouge, les jambes croisé, tu faisais virevolter ton jeton à têtes de mort entre tes doigts, assise à côté de Klarion, tu commenças d'abord par l'examiner lui, une jeune homme pâle aux cheveux excentrique... Même pour une fille aux cheveux verts foncés...  Occultiste hein...? Meh, pouvoirs ou pas, l'on aurait dit l'un de ces gamins gothiques qui écrivent des poèmes trop dark et traînent dans les cimetières le soir... Tu te retint de pouffer de rire... En tout cas sorcier ou pas, il n'avait pas l'air de jouer au poker souvent... Les 3 autres par contres... Le joker était... Bah c'était le joker hein! Fou, intenable, indéchiffrable, bref une vrai plaie en tant qu'adversaire... Le type à ta diagonal, celui fringué en épouvantail, portait un masque... Tu n'avais plus qu'à esperer qu'il sache s'exprimer avec son corps...  Le dernier, Freeze... Meh tu le connaissais vaguement, il avait aidé ta soeur... Mais pareil, c'étais un homme sans émotions, un visage de marbre... Ou plutôt de glace....! Prrt... Dieu que tu craignait, Poker Pie! 

Tu les écoutais parler actualités, faisant voler ton jeton comme au pile ou face et en le rattrapant à deux doigts, tu étais agile avec tes mains, autant avec les cartes que les jetons... D'ailleurs, heureusement que tu n'étais pas croupière parce que tu passerait ton temps à voler des jetons... Même si les croupiers n'ont pas le droit d'avoir de poches, ce n'est pas cela qui allait t'en empêcher.....! 

Tu laisse de côté tes cartes, et essayas de pas rire à l'idée que les pingouins puissent avoir des genoux et tu déclara après Klarion:

-Je pense que la virginité anal du Pingouin est beaucoup plus en danger que celle de Falcone, si vous voulez mon avis...

Bravo, Pinky, tu étais la classe incarné...! Tu pris tes cartes, valet de cœur et 10 de pique.... Tu les reposas, face caché bien sur, avec le deux de retourné... Pfff... Ca commençait bien...

Tu regardait, blasée, le type à côté de toi, écoutant ses élucubrations avec un regard suspicieux... Des testi quoi de quoi avec des yeux de quoi?! Tu le regardais avec des yeux de merlan frit... Mais de quoi parlait-il...?! 

Tu allais sortir de nouveau ton jeton pour jouer avec lorsque ton voisin de table ouvrit grand la bouche,une araignée en sortit:

-..........  AAAAAAAAAH!

Tu fourre ta main dans ton veston et lance ta carte... Ton As métallique vient se planter sur le rebord de la table, à quelque centimètres du jeune homme, manquant au passage la bestiole de peu, celle-ci s'empressa de s'enfuir sous la table:

-.....

Tu lance un regard noir au sorcier, te lève pour récuperer ta carte et te rassoit, tes jambes sur le côté, histoire de plus avoir de contact avec la table...

-Je tiens à préciser que je n'ai pas peur des araignées... Mais quand elle sortent de la gorge de quelqu'un et qu'elles ont cette tête là... J'ai tendance à me laisser emporter... 

Mécontente de t'être montrée en spectacle, tu sors ta cravate pour la mâchonner en réflechissant à l'issu de cette partie... Finalement, pour changer de sujet, tu regarde Freeze:

-Alors comme ça vous êtes échappé d'Arkham...? Ca doit pas faire bien longtemps, je n'en ai pas entendu parler... Et comme vous étiez toujours à Arkham lorsque GothCorp a explosé... Vous aviez un complice...?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Mar 25 Aoû - 3:58

Freeze écoute silencieusement la discussion portant principalement sur la mafia, un sujet totalement inintéressant pour lui. Sauf peut-être pour le cas du Batman, mais il attendra que cela devienne le sujet principal avant de se prononcer. N'ayant pas de commentaire ou d'information pertinent à partager avec les autres joueurs, il détourne son regard glacialement inexpressif pour se contenter de regarder l’araignée sortir de la bouche du sombre garçon sorcier sans la moindre trace d'émotion. Ce qui le surpris, mais à peine, c'est la réaction de panique, exagérée, selon lui, de la jeune femme au cheveux verte qui lance une carte métallique sur l’arachnide. Pas de chance pour elle, la cible est raté et disparait de la vue. Freeze non plus ne semble pas avoir de chance dans ses cartes: un valet et une reine, de carreau chacun. Il ne risque pas de gagner grand chose, à moins qu'il y ai deux autre carreau qui apparaisse sur la table en plus du deux récemment dévoilé. D'ailleurs le Carreau noir lui demande certain détails sur la destruction de Gothcorp... Pourquoi cela l'intéresse?

-''Tu m'accuse donc d'avoir un lien avec la destruction du bâtiment de l'entreprise de Gothcorp?''

Excepté Batman et quelque riches snobinards qui était présent durant la première attaque de Freeze en 1995, personne n'est au courant pour la féroce haine que Victor éprouve envers le défunt Boyle. Les média ont tout simplement racontés qu'il était devenu fou, dû à la propagande de Gothcorp pour se laver les mains envers le crime commis par leur P.D.G. Poker Pie était t'elle en train d'enquêter sur lui? Malheureusement, l'homme de glace n'a pas l'intention de raconter à une étrangère ce qui est arrivé, surtout si elle peut être du G.C.P.D... Elle est au courant pour sa haine envers l'homme qui a pris la vie de Monsieur et Madame Fries? Très bien, mais elle n'en saura pas plus.

-''J'étais en détention quand cela est arrivé, en effet, mais celui ou celle qui à mis fin à la vie de Boyle et de son édifice mérite tout mon respect. Mon seul regret est de n'avoir pas été la pour voir sa lâcheté s'exprimer par des cris de peur suppliant la pitié...'' Ajoute t'il en regardant froidement ce qu'il viens de recevoir.

C'est exactement ce qu'il avait fait en 1995 et Victor sait qu'en cinq ans, le défunt n'aurai pas changé. Il reste juste a espéré qu'il a beaucoup souffert avant de mourir.

Freeze regarde nostalgiquement ses cartes: la reine rouge faisait pensé à sa femme qui repose encore et toujours dans le laboratoire abandonné de Gothcorps, là où lui et ses hommes de main en ont fait leur repaire. Même sans électricité, les nombreuses génératrices préservent la glace bien en dessous de la température de congélation. Décidément, rien ne semble pouvoir arrêter l’hiver en ce lieu maudit par le défunt directeur de Gothcorp. Le valet de carreau lui rappelle son fils adoptif, Kunac, qui doit surement l'attendre sa venue. Le vilain petit garnement aurai fait une fugue car il ''s’ennuyait'' selon la dernière lettre qu'il lui a envoyé. C'est une certaine fleuriste entouré de rumeur étrange qui l'aurait hébergé depuis. Le petit lui a écrit qu'il y a beaucoup d'autre enfants et animaux qui lui tiennent compagnie aussi qu'il ne manquait de rien. Il est vrai que les hommes de main de Victor n'était pas de joyeux compagnon de jeu. Peut-être qu'il peux se permettre de laisser le gamin sous la surveillance de cette ''Alice'' en attendant qu'il soit de nouveau prêt à l’accueillir...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Mar 25 Aoû - 23:38




The Killing Joke

Et c'est parti pour la magie, le Joker regarda avec un vif amusement l'araignée sortir de la bouche du type bizarroïde ! Du grand art ! Rien de tel pour se mettre en appétit pour la soirée ! Magnifique ! Mais tellement idiot, pendant que tout le monde s'empressait de voir l'araignée qui sortait de la bouche du type, le Joker lui, il s'éclatait comme un dingue, il applaudissait, lâchant ses cartes sur la table, avec un grand rire qui le caractérisait parfaitement. Le Joker était grand public, et même si les trucs horribles pouvaient faire peur au commun des mortels, lui, appréciait la bonne blague. Cette araignée l'avait bien fait rire, vraiment. Les talents de magie, ça, c'était du spectacle ! Le Joker avait eu quelques années amusantes avec un ancien magicien, un dénommé Proscuito, on s'en payait souvent quelques tranches avec lui, surtout quand il fallait découper la boite magique avec une nana dedans. Bon ... Bien sur, des fois, ça manquait son coup, mais c'était pas une raison pour désespérer. Il faut savoir casser quelques œufs avant d'avoir une excellente omelette. En attendant, le Joker était excité, content de la magnifique magie visible.

- "Hahahahaaaaa encore ! Encore ! Encore !"


Le Joker se calma, discret, silencieux, il observait avec un vif intérêt ce qui se passait autour de cette table. La dénommée Poker Pie semblait s'intéresser aux derniers échanges de la GothCorp. Une très mauvaise entreprise, une fois, le Joker avait travaillé dedans, cela lui avait fait perdre son magnifique visage. Enfin, c'est ce qu'il croyait. Mais il connaissait bien l'histoire de Freeze, il en avait entendu parler chez les docteurs. Il valait mieux garder les blagues sur les femmes mortes dans le congélateur, sans mauvaise pensée douteuse ... Quoique ... Si on coupe bien les membres, on peut tout caser, on peut tout mettre ! Fixant le Docteur Freeze, le Joker se demandait s'il n'avait pas commandité ce petit attentat pour rendre la monnaie de sa pièce à Ferris Boyle. La vengeance, elle se bouffait forcément glacée avec Mister Freeze. Regardant Fries avec un grand sourire, le Joker ne pouvait pas s'empêcher, non, il ne le pouvait pas, de faire une blague sur son état. C'était plus fort que lui, il se devait de faire une blague de mauvais gout.

- "Vous saviez que depuis la destruction de Gothcorp, tout Arkham en crie au génie ... Hé ... HAHAHAHAHAHAHAHAHA."


Encore une blague de mauvais gout, un blague de genre douteux. Le Joker, lui, était aux anges, et d'un coup, il mise cent dollars sur le tapis. Histoire de rigoler un peu, et de monter les enchères. Bien sur, l'argent, le Joker s'en foutait, tout ce qui comptait pour lui, ce soir, c'était d'avoir de belles histoires pour bien dormir cette nuit. Oui, les histoires, c'est toujours agréable. Après avoir placé la mise, le Joker se tourne alors vers l'espèce de truc en paille qui semble sortir d'un champs de maïs. La tenue était pas trop mal, oui, mais il manquait clairement de frayeur. Il manquait d'un petit je-ne-sais-quoi, qui le rendrait plus ... Vicieux.

- "Dis donc l'empaillé ! Pourquoi t'attaquer à Falcone ? Attaque-toi plutôt à la maire de la ville, ce sera beaucoup plus amusant !"


Une idée fixe qui était prévue chez le Joker, s'en prendre à la maire et la faire tomber dans un gâteau à la crème géant fait avec du cyanure. Une idée comme une autre, alors que le Joker sirotait son milk-shake à la fraise, ses yeux se dirigeaient sur chacun des membres assis à la table. Sans commenter le pourquoi du comment, le Joker reposait maintenant ses deux yeux d'araignée luisante sur la jeune Poker Pie, si c'est comme ça qu'elle s'appelait réellement. Elle parlait du Pingouin, et bien sur, ça ne tombait pas que dans l'oreille d'un d'un détraqué, le Joker sourit tout en regardant Poker Pie se faire peur avec une petite araignée.

- "Pauvre petite Poker Pie, qui ne nous dit pas que tu es la prochaine, à finir à Blackgate. Tu seras bien concernée par les problèmes de virginité du Pingouin hein ? Hihihihihihiiii."


Posant ses cartes constituées, le Joker les cacha aux yeux de tous, enfin, leur contenu hein ! Pas les cartes, sinon on le prendrait pour un tricheur. Portant ses deux doigts à sa bouche, il siffla pour prendre l'ordre de discussion. Ses yeux bougeaient dans les différentes directions, pour tout dire, les querelles entre personnes l'ennuyait, il préférait les histoires plus drôles, plus fantaisistes. Plus sensuelles dirons-nous, après tout, chacun à sa façon, entrainait le Chevalier Noir, le rendait plus hargneux, plus combattif.

- "Ce cher Batman s'attaquera surement et inévitablement à chacun d'entre nous, et en tant qu'hôte, je suis curieux de savoir ce que vous comptez faire pour le battre. Dites-moi ce à quoi vous pensez, comment vous voyez sa mort. Je vous laisse commencer, mon idée est forcément la meilleure, alors je me réserve pour la fin."


Et le Joker se met alors à dévoiler son brelan de deux. Si ça passe, tant mieux, si ça casse, le Joker se promettait qu'il noiera des chiots pour venger cette défaite idiote. Pour le moment, le Joker avait un visage radieux, bienheureux, idiot même, et si ça passait pas. Bah écoutez ... Il tricherait, comme à sa meilleure des habitudes. Comme on le disait souvent, pas de larmes, que du rêve ! Et le Joker adore le rêve.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Jeu 27 Aoû - 10:04


STRIP POKER ? NAAAAN JUSTE "DOCTEUR MABOULE" !

- Scarecrow, Joker, Pinky Stotch/Pie, Klarion, Mister Freeze -


Crane avait observé toute la scène. Il était très intrigué par cette araignée qui avait jaillit de la bouche du jeune Klarion. Le psychiatre avait toujours été un homme de raison et de science, mais il devait s'avouer qu'il ne pouvait pas s'expliquer ce qui venait de se passer. Refusant de croire à ce que les gens vulgarisaient en la nommant magie, Crane n'en était pas moins déconcerté. Après tout à Gotham, tout était possible. C'est cependant la réaction de la jeune Carreau Noir qui attira le plus son attention : elle niait avoir eu peur, mais son langage verbale indiquait tout le contraire. La peur était belle et bien présente. La combattre est inutile, la nier est tout simplement stupide. Libre à la jeune femme de se cacher derrière un mur de mensonges si cela lui plaisait, mais Crane avait tout vu. Désolé ma chère, pesa Crane, mais je vois aussi clair en vous qu'à travers l'air.

L'Épouvantail avait regardé le reste de la table : le Joker s'éclatait de rire et Freeze semblait se foutre éperdument de ce qu'il venait de voir. Il était intrigué par ce dernier. Ses recherches étaient importantes pour lui, elles alimentaient sa personnalité et ses buts. Si Crane était en mesure de canaliser cette motivation dans un but plus sombre, plus près de l'ancien directeur d'Arkham, il pourrait aller loin, très loin. Avant la fin de cette rencontre, Crane aurait parlé à Freeze et aurait conclu, ou non, une alliance pour des entreprises futures. Reportant son attention sur le jeu, le Joker révéla la deuxième carte : un second 2. Crane ne prit pas la peine de réfléchir et jeta ses cartes. Sa seule option était d'espérer que la troisième carte soit un 7 ou un 8 afin de créer une paire. Toutefois cette combinaison n'était pas assez forte à ses yeux et il préférait jouer avec prudence.

Crane ignora les remarques du clown sur ses intentions d'attaquer Falcone et sur la remarque de l'empaillé. Son attention fut cependant attirée lorsque l'hôte se mit à parler de Batman : il désirait savoir comment chacun d'entre nous désiraient confroter Batman et ce que l'on voulait faire pour arriver à cette fin. Le Batman... Crane ne l'avait pas encore rencontré, mais il espérait cette rencontre depuis un bon moment déjà. Bientôt le Chevalier Noir n'auraient pas d'autres choix que de se pointer directement lui-même à la cathédrale pour venir mettre un terme, ou du moins essayer, au culte de la peur. Crane ne dirait pas comment, mais il entendait bien parler de ce qu'il comptait faire de la chauve-souris.

« Le Batman ne sera pas un problème. Je ne compte pas le tuer, enfin, pas dès le départ. Tuer un héros, vous en ferez un martur. Tuez un symbole, vous en ferez une légende. Pour que la défaite de Batman soit totale, il faut d'abord le briser. Je mettrai à jour son identité secrète et je l'exhiberai au monde entier. Il ne sera alors plus qu'un homme parmis tant d'autres. Il ne pourra plus protéger Gotham. Ce n'est que lorsqu'il sera abandonné de tous que je lui permettrai de mourir. »

Crane ne voulait pas en dire plus. C'était clair que la compétition allait être féroce pour mettre à genoux le Batman. Il ne faisait pas confiance au Joker, il le savait trop rusé et trop intelligent pour ce qu'il laissait paraître. S'il devait être inquiet d'un individu ici c'était bien lui : tout le monde à Arkham sait quel lien particulier il a avec le justicier. Qu'un parvenu comme Crane s'avance et tente de liquider le Batman paraitrait comme une menace au yeux du clown. L'ancien psychiatre ne comptait pas se laisser faire. Reportant son attention sur Freeze, Crane prit la parole.

« Alors Victor, êtes-vous du genre intéressé par des partenariats? Si oui nous pourrons en discuter une fois cette soirée terminé. Le dieu de la peur aurait bien besoin de vos talents si uniques. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Jeu 27 Aoû - 14:15

L'étrange 'strip"-Poker de Monsieur Jack




Klarion ne réagit pas à la menace de la fille hystérique aux cheveux verts émeraude.  Il se contente de la regarder avec ses yeux assassin, sans même lui donner un moindre sourire où un moindre son. Sans rien, dire et sans broncher, Klarion la fusils du regards et lui fait un énorme sourire avec toutes ses belles dents, le genre de faux sourire, qu’on force afin de faire le malin. Puis après que le Clown se tords de rire, il radote à nouveau sur des délires totalement incompréhensible. Il rigole tout seul à ses propres blagues, sans réellement y réfléchir…. Ou bien parle t-il à un double ? Comme un ami imaginaire ?! Qui sait, le genre de feux d’artifice, il y a dans sa tête de comique ! Klarion fusils Joker du regards, pendant qu’il se marre et sirote… *Un MILK-SHAKE !*

Le jeune sorcier est sidéré, et se demande sur le coup; d’ou est ce qu’il sort ça ?! Klarion se mords la lèvre, il a soif  et fantasme sur le milk-shake et il l’imagine avec un gout tendre de fraise des bois et de crème ! Le jeune sorcier a du mal à se concentrer dans son jeu de carte. Il a une paire de sept, un carreau et un pique… Le jeune sorcier n’a aucune idée si son jeu est bon où mauvais, mais il observe les paris se faire sur la table. Hélas Klarion n’a pas de dollars et l’argent ne l’intéresse pas particulièrement. Il commence à fouiller ses poches, puis trouve un objet solide et froid. Le jeune garçon, le saisi puis le lance vers le centre de la table, c’est une pépite d’or. Evidemment, il n’a aucune idée de sa valeur marchande. Klarion les gardes simplement, parce qu’ils les trouvent brillantes et jolies. Mais il sait que tout les hommes aiment l’or, plus où moins.

Puis voilà que le clown lance un sujet particulièrement obscure. Sur le fait que la chauve-souris géante va s’en prendre à chacun d’eux. Déjà, il faudrait qu’elle existe cette chauve souris, et qu'elle sache également que Klarion existe et même si c’est le cas, il n’est pas plus inquiet que ça. Puis voilà qu’il se vante déjà que son idée et forcément la meilleure et il se crois malin, en fessant mines de passer le dernier. Klarion ne bronche pas et lui répond sèchement, sans émotion et sans une once de sympathie à son égare. Après tout, il ne considère pas Monsieur Jack comme un ami. Autant lui dire sans détour se qu’il pense.

-  Tu me pose un handicap Mr.Jack, car concrétement je connais huit millions de façons de mourir. J’ai des millions de tours pour faire disparaitre quelqu’un… Donc supposons une probabilité dans une situation déterminé pour tuer Batman. Un enchainement des causes à effet, crée un contexte, comme un piège, mais au final, peut importe comment il meurt, car c’est le plan qui est intéressant.  Mais je suppose que vous voulez un exemple comment je procède dans mes plans…

Klarion tourne sa tête et crache sur le sol.  Son cracha, n’est pas de la salive, mais c’est un crapaud vivant gluant, qui saute dans tous les sens. Encore un tour de magie inexplicable.

- Tout grand tour de magie comporte trois actes. Le premier s’appel, la promesse ! Le magicien vous présente quelque chose d’ordinaire qui est bien sûr.. Loin de l’être ! Le deuxième acte s’appel, le tour ! Le magicien à la capacité de changer quelque chose d’ordinaire en quelque chose d’extraordinaire ! C’est alors que vous cherchez le secret… Mais en vain ! C’est pourquoi, il existe un troisième acte, le Prestige ! C’est celui des rebondissements et des imprévus… Des choses que vous n’avez jamais vu ! Et moi j’accomplit se que les magiciens prétendent faire….  Abracadabra !




En un clignement des yeux; se dont Joker à cru voir réellement voir sur le tapis, c’est un brelan de deux, qui se sont changés en une paire de deux cartes identiques. Ensuite, Klarion dépose son jeu de carte sur le tapis, c’est une couleur, composé de 5 cartes de la même famille et couleur, mais qui ne se suivent pas !

- La fin justifie les moyens… Contre moi, Batman verra le rideau tomber. Si cela me chante évidemment !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Sam 29 Aoû - 20:17





-Je ne vous accuse de rien... Je vous demande confirmation.... Efin votre version des faits....

Bien sur que tu connaissais la vérité... Mais tu aurais aimé connaître son avis... 

Tu avais une bonne main de base, mais avec ce jeu pourri.... Tu ne pouvait pas en dire autant du flop.... Tu tentait d'ignorer Klarion qui te fixé comme si il voulait ta mort.... Tu grincas des dents quand tu entendis le Joker t'appeler Pie...

-Je suis trop maline pour finir en prison, et trop discréte... Je ne suis qu'une mercenaire dans ce monde de barges... Vous voyez vous êtes des gros poissons, moi un petit poisson, tout ca dans la boîte en carton qu'est Gotham city...!

Tu jeta un dernier coup d'oeil à ta main avant de la poser sur la table:

-Je me couche, finissez celle-là sans moi, je vais prendre l'air 5 minutes...

Avant même qu'il n'ai pu dire quoi que ce soit, tu étais déjà partis, le son de tes talons claquant doucement au sol... Tu ouvris la porte et prit une inspiration, l'air froid te fit du bien... Tu t'adossas contre le mur et attendis... 

Finalement, une silhouette sortit de l'ombre, elle retira sa capuche, noisette... Le robot de Clyde...

-Evidemment, tu ne pouvais pas te bouger toi même... 

-Hey, je suis en train de dîner avec quelqu'un là, tu peux déjà me remercier de t'avoir ramener ce que tu voulais!

Tu lui fis un face-palm en riant:

-Ah ouais, dès que je suis pas là, ça dragouille hein?!

Elle rit, nerveusement:

-Tu sais trés bien que je suis pas comme toi! Elle te tend une petite clé USB, Tiens, voilà, je veux même pas savoir ce que tu fous dans un bordel, Pinky, mais ne t'attire pas d'ennuie....

Tu hausse les épaules;

-Très bien, il ne vaut mieux pas te dire que je suis actuellement coincé avec un épouvantail, un sorcier, le célèbre Joker et Freeze...!

Tu prend l'animatrons par les épaules, même lui te faisait flipper... Tu le retourna et lui donna un coup de genoux dans les fesses:


-Allez zou, j'aimerais bien gagner la prochaine partie!

Tu rentra à l’intérieur, la clé Usb dans ta poche et sans un mot, tu retournas t’asseoir sur ton fauteuil...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Mer 2 Sep - 6:57

Écoutant le mauvais jeu de mot du joker, Freeze dépose ses cartes sur la table. Il se permet de faire des critiques sur les autres concurrents en plus. Cherche t'il à attirer de l'attention ou de créer de la tension entre eux? Tiens, cela aurai pu être un autre jeu de mot débile, mais Victor reste silencieux jusqu'à ce que le Joker parle de quelque chose qui l'intéresse vraiment: le batman qui viendra tous leur rendre visite alors comment le recevoir?

L’épouvantail raconte son idée en premier. L'homme de glace à tout de suite compris que cet homme ne l'a jamais encore rencontré puisqu'il a osé dire qu'il ne sera pas un problème. Mais pour le reste, cela deviens intéressent: brisé le symbole que la chauve sourie représente serait une humiliation et lui enlevé la vie par après complétera la destruction total du justicier ainsi de l'homme qui est sous le costume du Batman. Mais pourquoi celui qui est réputé pour être le ''sauveur'' veut tellement attendre avant de donner la mort à l'ennemie? Cette homme doit prendre beaucoup de plaisir à faire souffrir ses cibles avant de les faire mourir...

La réponse du sombre garçon était plutôt étonnante mais son message n'est pas très clair pour autant. Il est évident que le sorcier n'a rien contre le Batman et qu'il a d'autre priorité ailleurs. Ce qui est commun à son âge. S'il est parmi eux en ce moment, c'est parce qu'il recherche, comme tout les enfants, un moyen de s'amuser tout en satisfaisant sa curiosité. Dommage qu'il s'amuse à changer les cartes qui sont sur la table, ce n'est pas très juste.. Heureusement que Victor n'a rien misé ce tour-ci, il ne va rien perdre cette fois, mais Freeze s'adresse à lui un court moment de sa voix naturellement froide.

-''Si tu peux éviter de changer les cartes une fois qu'elle sont placé, cela serait plus... équitable pour les autre joueurs... Je me couche.'' dit t'il en abandonnant ses cartes sur la table.

Poker Pie prend parole par après... Elle semble être plutôt arrogante de penser être plus maligne que n'importe quel personne qui cherchera à la mettre derrière les barreaux... Elle voit donc cette ville comme une boite en carton remplis de poisson? Elle se lève et dit revenir d'ici peu, mais Freeze, en regardant les cartes fraîchement changé sur la table, se permet un commentaire pour la femme aux cheveux verte avant qu'elle ferme la porte.

-''Black Gates et Arkham Asylum sont remplis de personne qui se pensait plus malin que le chevalier noir...''

Il en sait quelque chose puisqu'il a passé 4 ans dans une cellule isolé thermiquement. Dieu merci, cette époque est fini grâce à Janes Doe. Fries regarde l’excentrique personnage avant de répondre à son tour à la question.

-''Batman... Je doute être dans ses priorités pour le moment, puisque j'ai pu me venger de mon ennemie, mais s'il ose venir me voir, je suis réserve un accueil des plus glacials: il va connaitre l'hivers comme jamais auparavant. Je dois admettre que j'hésite entre le faire baigné dans de l'azote liquide ou de cryogénisé sur place avant de l'éclaté littéralement en petit morceau de justicier... Dans tous les cas, je ne veux plus qu'il aie la chance de s'échappé de nouveau. Une mort impossible à éviter est donc de mise et... S'il est possible de le faire souffrir, je pense que cela serai agréable de voir ses espoirs s'envolé comme un flocon de neige... ''

L'effrayant personnage adresse alors la parole au cryogéniste: un partenariat? Freeze regarde l'homme en paille avant de lui répondre.

-''Je pense en effet qu'une alliance serait une possibilité si les deux parti ont un objectif commun à accomplir. Puisque nous avons tous les deux envie de mettre un terme aux agissements de l'espèce de rat volant, je vous serais tous ouïe, Dieu de la peur. ''

Victor ne l'a pas encore dit, mais s'il doit coopéré avec quelqu'un, ce sera sur rien d'autre que pour cet objectif même si, en réalité, la vengeance n'est pas le but premier. Face à l'impossibilité de guérir sa chère Nora, il n'a d'autre choix que de se concentrer sur ses recherches. Et il n'y a rien de mieux pour ne pas être déranger que d’éliminer le seule type de la ville qui à oser se mettre à travers son chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Mer 2 Sep - 18:15




The Killing Joke

- "Par les moustaches de ma grand-mère !"


D'un coup de colère et de surprise, voila que le Prince du Crime de Gotham City se leva et sa chaise fut poussée vers l'arrière, il regarda la main, l'ensemble de cartes qui était sur la table, et tout avait disparu. Le Joker n'avait pourtant pas la berlue, il avait des morues oui, dans son aquarium à poisson Joker, mais pas la berlue oh ça non ! Les cartes qu'il convoitait avaient disparues comme ça, POUF ! D'un coup de baguette de magique. Qui ? L'épouvanpinpin à la poudre de peur ? Nan ! Trop chimique. Freeze ? Sans rire ... Poker Pie ? Surement. Mais peut-être notre ami magicien avait une sainte horreur de perdre. Le Joker ricana avant de regarder les cartes de la main, pourtant, il n'avait pas la berlue. Ou bien il y'avait un excellent magicien dans le coin, ou bien le Joker avait oublié de prendre ses médicaments. Non, quand même pas. Si ça trichait, c'était un véritable crime de baise-majesté, ni plus, ni moins. Le Joker regarda d'un air presque suspect en direction de Klarion, qui s'était amusé à faire sortir un gros crapaud d'un de ses tours. Le sourire disparu, puis il revint, souriant. Le Jeu actuel et dévalorisé coupa court à l'envie de continuer, mais le Joker, lui, il en fallait plus pour l'énerver. Oui, et pour tout dire, il n'aimait clairement pas ce dénommé Klarion, trop ... Ennuyeux avec ses petites manies à vouloir divertir la galerie. Le Joker ne l'aimait pas, déjà, il prenait son public et ça, c'était inconcevable.

- "Les tours de magie, c'est mignon cinq minutes, mais je pense qu'une vraie partie sans tricher, c'est encore mieux. N'eeeeeest-ce pas cher ami ?"


Le Joker regardait en direction de Klarion. Puis, en direction de la jeune Poker Pie qui venait de s'éclipser. Pourquoi ? Pour indiquer aux flics qu'on était dans le coin ? Non, elle avait pas la carrure d'un flic, maiiiis il fallait faire gaffe. La blague n'était pas forcément du gout de tous, et pour tout dire, le Joker n'apprécierait pas de se faire coiffer au poteau par une petite moins que rien dans ce genre. Oui, personne ne pouvait égaler le Joker, et si elle venait à tromper l'équipe présente à table ou quoi que ce soit dans ce style, y'aurait de la viande froide au diner. Bon, le Joker reprit les cartes en main, regardant une nouvelle fois ses interlocuteurs. Mélangeant les cartes avec un professionnalisme à toute épreuve, le Joker reprit un grand sourire presque "normal". Qu'est-ce que la normalité chez le Joker au final ?

- "J'insiste. Le premier qui triche, je lui coupe les doigts."


Le Joker distribue cinq cartes. Il pose ensuite le paquet restant au milieu et sort cinq autres cartes qui composeront la donne. Un as de pique, un valet de carreaux, un deux de trèfle, un dix de pique et une dame de pique. Bon, pas l'idéal, mais le Joker disposait déjà d'un valet, celui de pique dans son jeu. Un bon début pour une paire, mais le jeu n'était pas bon. Il hésitait à tricher, vraiment, et c'était même dans son vice, plus fort que lui, c'était un instinct, il se devait lui aussi de tricher, tricher pour la bonne cause ? Pas vraiment. Le Joker se moquait de l'argent comme de son premier slip. L'argent n'était clairement pas une fixette du Joker, contrairement à de nombreux autres criminels. Même si le lieu était vide et qu'ils n'étaient que cinq à se retrouver au milieu des cadavres du clan mafieux irlandais, le Joker, lui, savait pertinemment que les Riley allaient riposter dès le lendemain, et qu'ils sauront sans hésiter qui avait massacré les clients et les employés de Sean Riley. Et pour amuser la galerie, le Joker allait faire porter le chapeau à Black Mask. D'une manière où d'une autre. Ricanant en reposant son jeu caché sur la table, le Joker sortit de son sac sous la table, un masque de rhinocéros, un masque de singe, et un autre de tigre. Pour s'amuser, il les passa l'un après l'autre pour rigoler avant de les jeter dans la salle, aléatoirement.

- "Ne vous en faites pas ! Vous ne serez nullement inquiétés par les cadavres ici-même. J'en prend l'entière responsabilité. Platoniquement hein ? Physiquement, Black Mask va avoir quelques soucis, mais, il a l'habitude. Sacré Black Mask, il n'a pas eu de chance ces derniers temps faut dire ... Vous saviez qu'il voulait posséder la Batmobile pendant un temps ? Hahaha, s'il savait ... On peut dire que cette fois-là, dans son hangar, il a eu la trouille de sa vie hahahaha !"

La pensée de voir Black Mask au volant de la Batmobile fit rire le Joker, le clown était un spécialiste ! Après tout, il avait souvent été ramené à l'asile d'Arkham à bord de la voiture du célèbre chevalier noir, et celle-ci n'obéissait qu'à son maitre. Et le Joker savait que la voiture avait de nombreux systèmes de défenses. Dommage, le Joker avait envisagé de déposer une jolie bombe dans la Batmobile. Bref, à défaut de rire comme on peut, il fallait se contenter de ce qu'on avait, pas vrai ? Le Joker regarda alors sa petite assemblée préférée, faisant attention aux tentatives de triche de ce cher Klarion. Le Joker espérait être écouté, il espérait que l'on s'intéresse à ce qu'il disait. Après tout, le Joker n'aimait que lui, et il n'aimait que sa propre personne. Alors il se devait d'être un spectacle à lui tout seul. Rien de plus, rien de moins.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Jeu 3 Sep - 8:06


STRIP POKER ? NAAAAN JUSTE "DOCTEUR MABOULE" !

- Scarecrow, Joker, Pinky Stotch/Pie, Klarion, Mister Freeze -


Cette partie perdait déjà de son sérieux et de son intérêt. Entre le Joker qui raillait des paroles sans queues ni têtes, Klarion le petit magicien qui modifiait les cartes sans broncher et à tour de bras et Carreau Noir quittant la table de jeu pour aller on ne sait où, Crane commençait à se demander s'il ne perdait pas son temps. Après tout, il était venu ici pour se créer quelques liens, la partie de poker n'était qu'une excuse. À priori, il ne tirerait rien de la jeune femme, mais la soirée était encore jeune, donc il ne fermait pas la porte à d'éventuelles surprises. Quant au clown, hors de question de se fier sur quelqu'un d'aussi instable. Seuls Klarion et Freeze étaient dignes d'intérêts pour des entreprises futures. D'ailleurs, tandis que le Joker distribuait les nouvelles cartes, il répondit au scientifique.

« Intéressant cette manière de vouloir tuer Batman. Laisse-moi seulement m'amuser un peu avec ses émotions avant de le geler pour l'éternité. Lorsque le moment sera venu Monsieur Freeze, je saurai vous contacter. Je crois que nous aurons beaucoup à discuter. Un profit mutuel est plus que probable. »

Crane reporta ensuite son attention sur le jeune magicien. Étonnamment, il ne voyait pas de frime en Klarion, mais un réel talent pour la magie. Cela pouvait en effrayer plus d'un, mais cela donnait à l'Épouvantail des visions, des idées à mettre en place dans un futur plus ou moins lointain. Il devait d'abord tâter le terrain voir si une éventuelle association était possible. Fixant Klarion à travers son masque, Jonathan le regardait agir. Tout cela semblait d'un naturel pour lui, cela en était déconcertant. Il croyait sans l'ombre d'un doute à ses talents et espérait, un jour, pouvoir en profiter.

« Klarion, vos talents sont des plus étonnants. Le moment pour cela n'est pas venu, mais j'aimerais savoir si vous pourriez éventuellement me montrer le plein potentiel de vos pouvoirs pour un projet futur. Je n'ai pas encore d'idées sur la chose en particulier, mais il est clair que j'aimerais voir votre magie à l'oeuvre. Si cela vous dit, nous pourrons en reparler. Plus tard. »

La balle était dans le camp des deux autres joueurs. Se reconcentrant sur la partie, Crane observa le nouveau jeu amené par le Joker. Cinq cartes centrales, une carte pour chaque joueur. C'était là un moyen de faire une partie rapide. Seules les paires peuvent l'emporter car il n'y avait aucune possibilité de faire trois cartes pareille ou bien une suite. L'Épouvantail regarda sa carte : l'as de cœur. La chance lui souriait. Bien sûr il se foutait de l'argent, cela n'était pas son problème actuel, il n'en avait pas besoin. C'était simplement la possibilité de gagner qui l'excitait. Rien de tel que ces petits moments, brefs  mais intenses, pour vous faire sentir comme étant puissant. Crane savourait déjà sa victoire et misa pour non seulement égaliser le Joker, mais relança la mise.

« Eh bien Joker. Nous attendons tous ton histoire sur comment tu vas tuer Batman. Ne détourne pas le sujet sur sa babiole ou sur Black Mask. Je suis curieux de savoir comment le Clown Prince du Crime s'y prendrait. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Ven 4 Sep - 2:57

L'étrange 'strip"-Poker de Monsieur Jack


*le chant des vilains*
*Le perce-oreille, c'est Batman.*



Klarion n'a pas trop compris le petit manège de la fille émeraude. Quant à l'attitude du Joker, elle est de plus en plus déconcertante. Pour un clown, on peut dire, qu'il lui manque réellement une case. Le jeune sorcier se rassit confortablement après avoir remporté le tour, il reprend sa pépite d'or et les 100$. Ne sachant pas trop quoi faire du billet, il se mouche avec afin d'évacuer son sur plus de morve puis il le met en boule et le jette par dessus son épaule à l'arrière. Après tout, le sorcier, n'avait aucune idée, que l'argent peut exister sur du papier contrairement aux pièces. Mais quoiqu'il en soit, il remarqua, que cela ne fait pas partie du jeu de changer les cartes. On peu dire que l'ignorance naïve du magicien sur les coutumes humaine est loin d'être tout à fait au point. Après la remarque du Joker sur le fait, de ne pas tricher, le jeune garçon lui lance un regard sombre et ténébreux. Son visage exprime toute sa sincérité. Le regards foudroyant du fauve à qui il le faut absolument pas chercher les ennuies, au risque de faire bondir la bête hors de son antre.

Klarion n'aimait pas les critiques. tout se qu'il veut c'est qu'on le félicite et qu'on l'admire. Après tout Klarion est un enfant gâtée et ne fait que se que bon lui semble. Néanmoins, il aimait joué et s'il ne fallait pas changer les cartes, confirmé par l'homme des glaces qui exprime avec une froideur extrême, que ça ne fait pas partie du jeu. Klarion est pourtant bon joueur, même si il ignore les règles. Il décide donc de se rabaisser au niveau lamentable des humains, des êtres qui ne croit pas réellement à la magie. Après avoir reçus ses cartes par le Joker, le jeune garçon ouvre grand les oreilles. Puis le clown fou dit qu'il assume la responsabilité de ses cadavres et va faire empocher le chapeau à Black MasK. Klarion n'a aucune idée qui il est ? Peut-être un ami du Joker puisqu'il à l'air de si bien le connaitre... ?

Le jeune sorcier regarde son jeu de carte. C'est une paire de 7, une reine de coeur et un deux et un dix.  Le jeune garçon n'a aucune idée si son jeu est convenable, mais il attends de voir la réaction des autres joueurs à se tour. Puis voilà que l'étrange homme ressemblant à un épouvantail, semble intéressé par ses talents innés et lui flatte pour lui faire une proposition d'adulte. Klarion hausse des épaules, car il ne travail pour personne d'autre que lui même, mais le jeune garçon aime qu'on s'intéresse à lui... Toujours intéressé par l'intérêt et l'appât du gain peut être ??  Il lui fait un sourire, comme s'il se forcé à le faire pour paraître plaisant, se qui le rend plus ridicule que d'habitude. Il lui donne une partie de son currilum vitae.

- La magie n'est rien d'autre qu'un truc que les humains utilisent pour impressionné la galerie. Mon art touche l'occulte, ou se qu'on appel plus communément, la magie noire. La magie noire s'avère être la plus dangereuse de toutes les magies, c’est une magie cérémonielle... Est-ce que quelqu'un se met en travers de votre chemin, vous empêchant de réaliser vos rêves ou d'obtenir ce que vous voulez ? Lorsque toutes les autres tactiques échouent, vous pouvez utiliser la magie noire pour attirer ce que vous désirez. La magie noire est alimentée par des esprits et des forces puissants, alors, il est important de savoir où vous mettez les pieds avant de commencer à vous lancer dans cette entreprise. Sinon, vous pourriez être celui qui est blessé...

Soudain, on entend un bruit virulent de chat en colère. C'est Teekl qui vient d'attraper le crapaud pour le manger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Lun 7 Sep - 21:33





Tranquillement assise sur ton fauteuil tu mâchonner la clé usb, lorsque tu revins, il y eu tricherie apparemment.... Tu haussa les épaules, indifférente:


-Ne me regardez pas comme ca, ce n'est franchement pas mon genre...!


Tu ébouriffas tes cheveux et pris tes cartes en main... Une reine  et un 6 de trèfle, une reine de carreau, un as de cœur, et le roi de pique.... Tu souris intérieurement, tu étais sûre  de gagner.... Enfin presque.... On était vraiment jamais sûr de rien au poker.... Tu t’arrêtas de mâchouiller ta clé usb pour remachouiller ta cravate, elle au moins n'étais pas vraiment importante....


-Le glace et la peur réunit...? J'espère que ca va pas d à la place de ça va pas donner une armée de bonhomme de neige comme dans ce film d'horreur un peu nul ou à un moment il met sa carotte que niveau de sa..... Fin dans le but de violer une .... Ouais c'est plus ou moins tout ce dont je me souvient du film... Ça et le générique de fin...


Tu pris la clé usb et la fit glisser jusqu'au bonhomme de glace:



-Considérez ça comme un film comique pour moi, érotique pour vous...! ... Non pour l'instant considérez juste ça comme un cadeau de la part de la famille...     

La famille... Cela pouvez dire n'importe quoi... Chez les mafieux aussi on disait la famille... 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Mar 15 Sep - 2:04

Le Joker réagis presque burlesquement à l’intervention peu habituelle du jeune magicien, prévenant que le prochain qui ose transgresser les règles du jeu aura les doigts couper. N'est ce pas ironique que le clown est certainement très sérieux dans cette déclaration, mais on aurait juger que lui-même avait envie de... Peut importe: il distribue à nouveau les cartes. Scarecrow parle d'un projet pour lui et Fries est plutôt interrogatif, mais puisqu'il sera informer en temps voulu, il patientera. Freeze regarde les carte fraichement reçu : un valet de coeur, un roi de trèfle, un deux de pique, un dix de carreau et un autre deux, de coeur cette fois. Une paire et un brelan, cela donne une ''full house''. Intéressant...


Le jeune sorcier parle de la ''magie noir''. Que la manipuler sert à se débarrasser de tout ce qu'il peux faire obstacle mais que le risque peut être élever... La science est quelque chose de similaire après tous: il n'y a pas de grande découverte sans prendre de risque et chaque réaction nécessite des composants, ce qui équivaut à faire des sacrifices pour obtenir ce qu'on veut. La magie pourrait il être une forme de science? Peut être qu'un jour, ce mystère sera dévoiler...


Alors que Freeze hésite à miser quelque chose, la femme lui donne un commentaire assez déplacer en cessant de mettre tous ce qui traine dans sa bouche. Pourquoi est t'elle aussi vulgaire? Elle donne ensuite une étrange clé USB à Freeze. Encore plus de vulgarité sort de sa bouche... Heureusement que Freeze est calme ce soir: il a déjà tué des civils pour moins que cela: il a déjà tué des gens simplement parce qu'ils étaient sur son chemin, entre Boyle et lui. En même temps, ce n'est pas comme s'il était armé en ce moment, donc Freeze se contente de prendre le petit objet en concluant.



-''De la famille... Tu as un lien de parenté avec Tender Blast alors...''



Cette femme aux cheveux bleu était mince et jeune, il est fort peu probable que la jeune femme aux cheveux vertes soit sa fille. Plus probablement sa soeur ou sa cousine, à la limite. En tous cas, cette ''famille'' est bien étrange...


Freeze relance froidement son attention sur le joker: l’épouvantail a raison sur un point en particulier: il n'a pas parler de sa méthode pour éliminer le chevalier noir, mais comment compte t'il faire? Cet excentrique aux cheveux verts pourrait littéralement faire n'importe quoi: gazer les gens avec son ''smilex'', piégé des proches de Batman et les prendre en otage, poser des bombes à des endroits stratégique ou même tous cela à la fois. En plus, il est reconnu que Joker s'est fait plusieurs alliés presque aussi étrange que lui-même et cette réalité est assez surprenante: qui serait assez fou pour faire une alliance avec l'imprévisible prince du crime?



''Dit-nous, Clown, comment compte tu te débarrasser de Batman?''


Victor dépose ses cartes et sort le portefeuille du type qui l'a intercepté plutôt. D'après la carte qui orne l'objet en cuir, c'est un certain...Paul Dekker? Bof, un minable civil comme les autres, surement.. Fries sort un 100$ avant de déclaré en mettant le porte-monnaie de coté:


''Je relance, qui suit?''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Mar 15 Sep - 12:34




The Killing Joke

Demander au Prince du Crime comment il tuerait Batman ? Mais c'était l'enfance de l'art ! Pour tout dire, le Joker coucha son jeu, il n'était pas terrible. Vous savez ce qu'on dit : Malheureux au jeu, heureux en amour, et il avait Harley Quinn pour se charger de ça, bref, revenons à nos moutons. Malgré le fait que le Joker se couche parce qu'il n'a aucun jeu, le Joker fut surpris de voir que, tour à tour, le Professeur de la Peur et le Savant Glacial réclamaient la théorie de la mort du Batman par le Joker, ricanant, le Joker lui, en avait des idées, de monstrueuses idées, toutes aussi abjectes les unes que les autres. Bien sur, lui ne voyait pas les choses comme les autres la voyaient. La mort de Batman devait être un évènement, quelque chose qui resterait dans les livres d'histoires, une tragédie grecque tout au plus. Vous savez ce qu'on dit des comédies ? Elles viennent le plus souvent des tragédies, nul doute que ce cher Batman en avait un carton plein à son actif. Le Joker pensait que Batman était défiguré, peut-être après tout ? Ou bien que Batman était un Superman échappé de la planète Chiroptère venu sur Terre pour violer nos hommes et tuer toutes nos femmes, ou bien était-ce l'inverse ? Reprenant son milk-shake, le Joker eut une légère moue en écoutant cette Poker Pie, elle avait d'autres allusions aussi drôles que ça ? On était en train de pisser de rire. Levant les yeux au ciel, le Joker reprit d'une voix douce et amusée.

- "Tuer Batman ? Directement ? Comme ça ? Noooon hahaha la mort de Batman, ce n'est pas que de briser un homme psychologiquement non non nooooon !"


Le Joker y avait réfléchit des centaines, des milliers de fois. Tout était tourné vers Batman, vers la façon de lui offrir la mort la plus scandaleuse, la plus folle, la plus tonitruante et la plus cinglée qui soit. Pour tout dire, le Joker hésitait entre de nombreuses formes de tortures mentales, allant de la perte de ses alliés, à la poussée dans la folie. Mais à chaque fois, il surpassait les limites avec une aisance folle et terriblement pénible à encaisser. Il encaissait les coups et cela devenait presque lassant. Le Joker ne savait pas si le dénommé Klarion s'intéressait proprement à la mort de Batman, mais s'il ne la souhaitait pas, il ne serait pas là ce soir, quant à la gamine avec ses allusions idiotes, elle était là pourquoi elle déjà ? Ah oui, c'était un peu comme dans le diner de cons, on amène toujours un con pour l'écouter parler. En tant normal, on amène Croc, histoire de se sentir moins misérable, mais peut-être que la jeune fille pourrait être plus surprenante que Croc, et peut-être un peu plus utile ? L'avenir, on ne sait pas de quoi il est fait, autant le prendre avec un grand sourire. Ainsi, ils voulaient savoir comment le Joker ferait ? Une bonne question. Même le Joker ne pourrait vraiment y répondre, du fait de l'idée qu'il refaisait ses plans à chaque seconde, à chaque minute, et à chaque heure de sa vie. C'était hasardeux et imprévu, mais il aimait ça.

- "Le tuer ? Mais c'est pourtant l'enfance de l'art. Il faut l'amener à tuer, je dois le pousser à me tuer, à faire les pires atrocités et là, il sombrera, il sombrera et n'aura plus que la possibilité de mettre un terme à toute cette folie hihihihiiii. Il essaiera, il se contiendra, mais il se lâchera un jour, il me tuera, et alors je triompherais, oui. Il me tuera et là, Batman sera mort pour toujours. C'est une philosophie de vie mais ... Batman sera mort aux yeux du public, Gotham sombrera et après ... PFIT ! Plus rien ... Plus rien du tout ... Je mourrais en emportant le dernier rire."


C'était la théorie du Joker, rien de plus. Commettre le plus d'horreurs possibles tout en espérant faire tomber le Chevalier Noir de son piédestal d'honneur et de justice. Le forcer à trembler et à lâcher prise, le forcer à voir la réalité telle qu'elle est, sans espoir, sans rêve, sans rien. Que tout ce qui compte au final, c'est le sang, la mort et d'en rire. De ne se permettre aucun espoir, surtout dans cette ville comme Gotham City. Posant deux doigts sur son front, le Joker faisait la place à son imagination. L'imagination était vaste dans le prince du crime, il avait tellement d'idées, de nombreuses idées, aussi folles les unes que les autres. Mourir dans les bras du Batman dans l'espace par exemple, sans scaphandre, et sans rien, juste eux deux, morts pour de bons, enlacés dans le givre de l'espace. Conservés à jamais. C'était une idée amusante, il fallait la faire un jour !

- "Je nous vois, tous deux, enlacés dans un manège de l'amour. Lui, blessé, moi pareil, serrés l'un contre l'autre, mon rire qui résonne et lui, traqué par les flics pour mon meurtre. Je le vois vieux, fatigué, et brisé, je le vois mourir, je le vois s'écrouler dans mes bras, un dernier acte d'amour entre nous deux. Lui et moi, nous ne sommes que les reflets opposés d'un même miroir. Et c'est pour ça que je le comprend beaucoup plus que vous tous réunis hihihihihi. Je suis sa créature après tout, c'est lui qui m'a crée et je ne peux que le remercier pour ça ! Ajoutez un peu de farces, de jouets et le tour sera parfait !"

Le Joker retire ses doigts et remet ses propres cartes dans le tas qui reste, celles qu'on utilisera pas. Le Jeu semblait prendre chez Freeze en tout cas. Le glacial savant semblait prendre plaisir à son jeu. Et il devait avoir une bonne pioche surement. Le Joker était déçu quand même, il s'attendait à voir une autre invitée de plus à leur petite soirée de ce soir, quelqu'un qui est dans l'entourage du Sphinx, et qui aurait put en dire plus sur l'état de santé du papa qui était semble t'il la prochaine cible du Chevalier Noir, d'après ce que l'on disait. Dommage pour Enigma alors. Soucieux, le Joker eut un léger rire avant de se resservir en milk-shake. La soirée n'était pas finie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Ven 18 Sep - 10:09


STRIP POKER ? NAAAAN JUSTE "DOCTEUR MABOULE" !

- Scarecrow, Joker, Pinky Stotch/Pie, Klarion, Mister Freeze -


Crane se demandait parfois ce qu'il faisait en cet endroit. Entre le décor macabre et les paroles de certains des invités, il ne se sentait pas dans son environnement. Malgré son besoin d'élargir ses contacts, l'Épouvantail avait toujours préféré travailler seul jusqu'à maintenant. Ainsi, il restait en contrôle de ses créations, de ses actions et surtout de son destin. Il réussirait là où tant avait échoué, prouvant une fois de plus que la Peur règne en maître et que même l'Espoir apporté par Batman n'était pas assez fort pour survivre à un tel assaut. La cathédrale était prête à accueillir son illustre invité. Tout ce qui manquait était un intérêt de la part de la chauve-souris. L'ironie c'est que plus il mettait de côté la menace du culte de la peur, plus de gens souffraient et mourraient par sa faute.

Parlant du justicier, voilà que le Joker se mettait enfin à révéler la façon dont il voulait se débarrasser de lui. Sa réponse fut pour le moins... spéciale. En tant que spécialiste en psychologie, Crane percevait une multitude de facettes dans les phrases du clown. Une sorte de relation amour/haine semblait se développer entre les deux individus. Cela paraissait dans la voie du Joker qu'il haïssait Batman et qu'il désirait le voir mort. Cependant, il semblait ne pas être en mesure de commettre un tel acte. Non pas qu'il n'en avait pas les moyens, mais bien parce qu'il n'en avait pas la volonté ou même le désir. Batman était-il la faiblesse du clown? Quelle ironie quand même... Cette dichotomie entre le Chaos et la Loi, l'un ne peut exister sans l'autre, rejouant toujours cet espèce de pièce de théâtre, cette éternelle lutte entre deux forces métaphysiques intemporelles et intouchables laissant des milliers de morts dans leur sillage. Ce qui venait faire réfléchir Jonathan sur le cas de Batman. En dehors de sa légendaire règle de ne pas tuer, qu'est-ce qui le retenait de tuer le clown? Ce n'est pas comme si Gotham allait le manquer. Il causait plus de malheur en vie que vivant. Batman était-il lui aussi coincé dans cet espèce de combat sans fin? C'était intriguant et les paroles du Joker le menaient à penser que c'était exactement ce qui se déroulait entre les deux individus.

« Intéressant Joker. Très intéressant même. Je connais des gens qui auraient payés cher pour entendre ces paroles. »

Crane n'avait jamais rencontré le Joker avant aujourd'hui, pas même lorsqu'il dirigeait encore activement l'asile d'Arkham. Il comprenait mieux maintenant pourquoi tant de spécialistes désiraient en faire leur sujet d'étude malgré le niveau de danger extrême qu'il représentait. Ce mélange d'excitation face au danger pouvait vous faire dire ou faire n'importe quoi. Crane était satisfait d'en avoir eut un aperçu, mais il ne désirait pas aller plus loin dans cette personnalité chaotique. Cela dit, il ne se sentait pas encore à sa place, malgré ses discussions avec Freeze et Klarion pour des projets futurs. Il se demandait comment se portait ses zombies là au coeur de Notre-Dame-de-la-Peur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Jeu 24 Sep - 20:34

hrp : ^^désolé du retard. Je viens à peine de voir vos réponses aujourd'hui.

L'étrange 'strip"-Poker de Monsieur Jack




Klarion observe à nouveau le même billet de 100$ sur la table. Comment se fait-il qu'il parie encore se bout de papier étrange ? Se dit le jeune sorcier qui regarde discrètement son jeu de carte. Ne sachant pas réellement si son jeu est bon ou mauvais. Il se contente d'observer le tour et couche son jeu de carte sur la table. Le magicien passe son tour. Puis voilà que l'homme ayant le visage remplit de peinture, partage enfin son idée sur comment éliminer Batman. Le jeune homme a attentivement écouté son plan. Evidemment ses paroles n'ont aucun intérêt stratégique sur comment il compte s'y prendre et au lieu de ça, il nous raconte une histoire abracadabrante sur sa romance avec l'homme chauve-souris.

Klarion lui lance un lourd regards de doute en direction du clown fou. Décidément, Klarion ne comprend rien à ses adultes et à ses relations trop compliqué. Le Joker parle sur le fait qu'il veut pousser Batman à le tuer ?! Drôle de fantasme se dit Klarion. Mais se qui l'intrigue plus, n'est pas réellement sur les désirs clownesque du Joker c'est sur cette information, que Batman ne tue pas, malgré le nombre d'injustice et de crime perpétué par le clown psycho. Alors qui semble le plus étrange ??? Joker où Batman ???? Décidément le sorcier ne comprend rien à ses adultes. Il se permet tout de même un commentaire.

- Il est étrange se Batman. Tuer c'est la chose la plus naturelle du monde. Les animaux se tuent entre eux, les hommes se tuent entre eux, la Justice applique la peine de mort. Mais pas se Batman qui se considère du côté de la justice... Cette chauve-souris me semble encore plus étrange que toi, Monsieur Jack.

- Vous les adultes, je ne comprend rien à votre histoire de Justice ou de criminalité. Pour moi, les deux sont les deux faces d'une même pièce. Le bien, le mal, la moralité, la religion... Ha non non, se monde d'adulte est complètement fou. Chacun devrais faire tout se qu'il a envie de faire...

Le chat orangé de Klarion saute et s'installe sur ses épaules et ronronne en câlinant son maître.

- En général je préfère largement la compagnie des chats que celui des hommes. Parce qu'ils ne sont pas des hommes évidemment et qu'ils vivent celons leur instincts, pas de morale, pas de dualité. L'essentiel messieurs et mlle. N'est-il pas de vivre celons nos envies et nos penchants ? Quant à moi, je ne connais absolument pas se Batman, mais si jamais il se met à travers de mon chemin.

Le chat commence à s'agiter et hérisse son poils comme pour prévenir d'une menace. Puis les yeux de Klarion donne l'illusion qu'ils changent de couleur à ses émotions. Ils prennent la couleur d'un mauve pourpre, presque démoniaque. Puis il dit tel une incantation de sorcellerie :

- La nuit de notre ville ne ressemble plus à cette clameur des chiens des ténèbres latines, ni à la chauve-souris du Moyen Age, ni à cette image des douleurs qui est la nuit de la Renaissance. C'est un monstre immense de tôle, percé de mille coups de couteaux.

Le chat se calme, puis le jeune garçon pioche à nouveau dans le jeu de poker. Mais il regarde discrètement le milk-shake de Joker et se racle la gorge. Il a envie de la lui piquer... mais comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Lun 5 Oct - 19:27

Un melange Candy Poker, Tu as du mal à garder ton serieu... Peu importe.... Tu étais là pour jouer au poker oui merde? Tu sors ton portefeuille et pose le billet vert sur la table, vérifiant que le jeune magicien ne soit pas tenté de te moucher dedans... Tu pose deux  doigt et l'avance lentement jusqu'à la mise de Freeze:

- Très bien,  je suis de cette partie...

Tu sors ton jeton et joue  nerveusement avec, tu ne la sentais pas cette partie... Un instinct peut être... Bonne question... Tu haussais les épaules, ce n'est pas ici que tu allais trouver du job... Mais au moins tu pourrais te vanter plus tard d'avoir rencontré des fameux noms de Gotham...

Tu t'éventais tranquillement avec ton jeu de carte sans laisser à aucun des joueurs le loisir de les regarder! Il ne fallait pas deconner non plus...!

Tu te sentais vraiment hors du sujet, difficile d'être moins concerné que toi... Batman ne s'en prend pas au petite frappe... C'est bien connu... Tu observais les lieux tranquillement, pourquoi vouloir tuer quelqu'un quand le reste du monde veut également sa peau... Tu baillas doucement et gigota dans ton fauteuil dans l'espoir de trouver une position plus confortable...

-Et maintenant, à qui le tour...?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   Sam 10 Oct - 21:39





Poker criminel au Rond Rouge

Approchez ! Approchez!


Tous les grands hommes dans l'Histoire avaient été confronté à ce qu'ils redoutaient le plus. Bien entendu, il arrivait parfois qu'il surmonte cette épreuve avec brio et qu'il fasse d'autres grandes actions pour son compte personnel. C'était l'essentiel pour Oswald Cobblepot. Après tout, il lui fallait un blason, un aussi beau blason que ce pauvre type de Wayne ! Ce rigolo faisait partie de la famille rivale des Cobblepot et à ce titre, il méritait d'étouffer, et de mourir comme ses deux autres parents. Le Pingouin se souvenait bien de ce jour-là. Il en avait tellement ri qu'il s'était crée lui même un mal de mâchoire qu'il dû soigner en insultant les sbires qui le servaient. Tout une ribambelle de bras cassés qu'il fallait remettre de temps en temps à leur place. Oswald se tenait dans son bureau, au Lounge. Il voulait régler les derniers détails contre Falcone. Néanmoins, Le Pingouin avait été tenu au courant qu'il y avait une petite réunion organisée dans un bar, au Rond Rouge. Les rumeurs propagées narraient le fait que le Joker se sentait d'attaque pour réunir une assemblée, mais pourquoi ? Adepte du fait de mettre son gros nez dans les affaires de tout le monde, il irait joyeusement au Rond Rouge, juste histoire de savoir ce que ce clown idiot avait réservé... Il irait en limousine, accompagné de Tracey, une belle jeune femme qui le secondait parfois. Le chemin ne serait sans doute pas très long, le principal étant d'arriver vers l'heure donnée. C'était sans doute, connaissant le Joker et ses manies débiles, dans une de ces allées malfamées où Cobblepot ne devait pas traîner, de peur qu'on reconnaisse un personnage de la trempe de Chesterfield dans ces bas-fonds. C'est Le Pingouin qui devait contrôler le bas peuple et ce dernier ne devait pas s'assimiler à la plèbe.

Le Chemin fut calme, étonnamment. Sans doute étaient-ils tous rassemblés dans ce Rond Rouge sans se préoccuper des petites vieilles qu'un criminel de base se faisait le devoir de voler, ou encore des jeunes à pervertir pour les persuader de servir les intérêts des grands parrains sous peine de perdre leurs familles...Le Rond Rouge était à la hauteur des gens qui peuplaient Gotham, voici la seule description qu'il y aurait dans cette narration de cet endroit si peu fréquentable... Rien que de voir cette tête affreuse du clown, Cobblepot avait des frissons. C'était donc sans encombres que la limo se garait près du pub. On accompagna le Oz' meister jusqu'à l'entrée où deux motards mal habillés bloquaient l'entrée, ce qui confirmait que l'endroit avait été réservé par l'autre cinglé de prince clown. Le Pingouin avait revêtit son manteau de fourrure brun caractéristique et un haut de forme noir, il ne manqua pas de se ganter de cuir et d'afficher sans cesse une mine hautaine et condescendante, sans pour autant oublier un sourire narquois et une bonne cigarette fine et longue, disposée sur un porte cigarette bon marché.

Les bikers n'avaient pas fait de résistance, ce qui était fort étonnant, tout autant que la réunion qui se déroulait ici-bas. Le Pingouin, accompagné de Tracey, mata violemment l'ensemble de la petite populace et se contenta qu'on l'accueille comme il se doit...


« CUI CUI CUI  »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Strip Poker ? Naaaan Juste "Docteur Maboule" ! [Sur Réservation]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: