Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le dernier procès.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le dernier procès.   Mer 22 Juil - 21:30

Le dernier procès




" Nous sommes réunis en ce premier février dix neuf cent quatre-vingt quinze pour le procès de mademoiselle Jaina Hudson, fille de monsieur Tom Hudson, pour violation de domaine privée. Vous êtes aussi accusée d'avoir libérée les animaux du propriétaire, leur permettant de s'enfuir et de ne pas les retrouver avec un groupe extrémiste. "

Le juge me regarde du haut de ses lunettes pointés sur le bout de son nez, j'ai l'impression d'avoir 15 ans. J'ai les cheveux attachés en queue de cheval, je suis proprement habillée mais je ne suis pas maquillée, je dois dire que je n'ai pas vraiment la forme. Le 15 janvier j'ai participé à ce dont on m'accuse avec une association, les animaux avaient été vite relâchés mais une personne étrangère au groupe, et masqué en plus de ça, m'avait injecté dans le bras une substance étrange. Il avait été aidé par une autre personne et je n'ai pas pu m'enfuir. Je n'en avais parlé à personne. Suite à ça, les derniers jours ont été affreux. Je m'étais enfermée dans mon appartement en espérant que personne ne vienne me trouver et j'ai eu plusieurs hallucinations : j'ai vue dans mon miroir une femme face à moi, une femme avec la peau très blanche, un corset blanc et rose, un string rose avec un pompon blanc, des bottes blanches, un masque rose autour des yeux, un serre tête de lapin et une crinière blanche. Elle était sexy et resplendissante mais elle me faisait vraiment peur. Je pouvais sentir qu'elle était une femme dangereuse. Plusieurs fois, depuis ce jour où je l'ai aperçu dans mon miroir, j'entends des vois étrange dans ma tête, une voix douce mais qui résonne dangereusement et des éclats de rire, ça me rendait dingue, mais cela faisait déjà 2 jours que je n'entendais plus rien.

" Maître Spencer c'est à vous. "

L'avocat du propriétaire du laboratoire, où les employés testent des produits de cosmétiques sur les animaux, se leva et m'appela à la barre. Je me lève, je viens m'y placer et je jure de ne dire que la vérité.

" Mademoiselle Jaina Hudson. Quel âge avez vous ?

- 24 ans.

- 24 ans oui ... Vous êtes dans cette " association " depuis combien de temps ?

- A peu près depuis l'âge de 17 ans.

- Je lis que vous êtes une co-fondatrice de ce groupe, est-ce vrai ?

- Il est vrai. Je me bats depuis longtemps pour la cause des animaux et j'ai décidé de monter un groupe avec des amis.

- Savez-vous que votre partenaire c'est enfui de la ville ? Il n'était pas à son domicile et nous ne l'avons pas retrouvé. Savez-vous où il a pu partir ? "

Je ne le crois pas ... Cet avocat me laisse sur le cul, si Carl est partit alors il est partit aussi avec les autres et ils m'ont tous laissé en plan, me démerdant toute seule dans cette galère.

" Mademoiselle Hudson ?

- Non ... Non, je regrette.

- Êtes-vous blessée par cette annonce ?

- Qu'est-ce que ça changerai de savoir ma réponse ?

- Rien en particulier, ce n'était que de la curiosité. Vous avouez donc que vous et votre groupe êtes entrés par effraction dans ce laboratoire, vous avez cassés les cadenas des cages des animaux et vous les avez fait s'enfuir ?

- Je l'avoue, je ne cherche pas à me défendre, vous avez des vidéos de nous.

- Votre médecin généraliste a dit que vous souffrez de fatigue, de migraines mais aussi que vous possédez des hématomes sur le corps. Avez vous été agressé ?

- Non. 

- Ces symptômes sont apparus à la suite de cette aventure m'a-t-on dit.

- C'est vrai. "

Je le regarde, il voit bien que je n'en dirais pas plus. Je sens la fatigue me gagner d'un seul coup et des sueurs froides couler le long de mon visage. Le juge me donne l'ordre de rejoindre ma place à côté de mon avocat et c'est un gardien qui m'aide à me réinstaller vue que je suis sur le point de tomber face à la fatigue. L'avocat à mes côtés me caresse légèrement l'épaule et me susurre doucement que ça va bien se passer. Tu parles. Je me sens faiblir puis presque tomber dans un sommeil léger. 

Je me réveille d'un coup, comme si je venais de tomber de 10 étages. L'avocat me tient doucement le bras puis j'entends parlerJe regarde mon père parler pour moi comme il l'a toujours fait, pour me défendre bien sûr. Il parle comme témoin à la barre, je suis assise à la table à côté de mon avocat, mon père voulait absolument que les choses soient régler en sa faveur, comme toujours, et je ne pouvais rien y faire.

« Ma fille a toujours participé à ces aventures extrêmes de cette association. Cette association lui a monté les idées à la tête, ils l'ont manipulés j'en suis certain et maintenant regardez la. Certes, elle participait à cette action dans ce laboratoire pour sauver ces animaux mais ce que je vois maintenant c'est qu'elle a été foudroyé par je ne sais quelle cochonnerie. Elle est tombée malade le lendemain de cette intervention, à cause d'eux, et elle a frôlé la mort. Je l'ai retrouvé chez elle, au sol, à moitié nue avec des blessures sur le corps et des bleus partout. C'est à cause d'eux que tout cela est arrivé ! »

Il est attentionné le padre, il croit que c'est la faute de cette bande alors qu'en réalité je voulais juste m'amuser un peu.

Ca y est je l'entends encore, cette voix inexplicable résonne dans ma tête.

Chérie, je suis toi, je te l'ai déjà expliqué.

Je ne suis pas toi !

Je suis toi !

" NOOOON ! "

Sans m'en rendre vraiment compte, je me suis levée, me tirant les cheveux pour faire taire cette voix sordide, cette voix qui hante mon esprit, mes rêves et mes cauchemars. Je sentis des mains m'attraper les bras pour me faire r'asseoir ou me contrôler. Je me débats comme je le peux car je refuse que l'on me touche, je veux sortir et me tirer une balle plutôt qu'entendre cette voix une fois de plus. J'ouvris les yeux et je vis devant moi la personne qui hante mes pensées. Elle était là devant moi, comme quand je l'ai vue dans le miroir et les autres jours.

Quand tu m'as vue dans le miroir, j'étais toi et tu étais moi. nous sommes Jaina Hudson et White Rabbit. Me dit-elle. Tu dois l'accepter maintenant, nous sommes deux pour la vie jusqu'à ce que la mort nous sépare.

Elle me sourit, un sourire au coin diabolique je dois dire. Je l'a vis disparaître ainsi que le reste.

A suivre ...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le dernier procès.   Jeu 30 Juil - 23:28

Le dernier procès




Je me réveille dans une pièce étrange. Autour de moi se dresse des bibliothèques, une armoire et un bureau très bien rangé. Il y a au mur des diplômes ainsi que des peintures. Une présence à côté me prend doucement la main, je me tourne vers elle et je vois mon père qui me serre la main et me sourit.

« Tu vas mieux mon cœur ? Me dit-il d'une voix apaisante.

- Où suis-je ?

- Dans le bureau du procureur. On t'a allongé sur un matelas une place qu'il gardait ici, ce n'est pas la première fois que quelqu'un s'évanouie en plein procès.

- Est-ce qu'un journaliste était là ?

- Non, il n'y en avait pas. Ne t'en fais pas, ce qu'il s'est passé restera entre nous, tous ceux qui étaient dans le tribunal ... Pourquoi as-tu hurlé ? »

Je ne peux pas lui dire la vérité, j'aimerai tellement pourtant. Je pose ma main sur le matelas pour en sentir la douceur. Je préfère me rattacher à autre chose qu'à mon père en sachant que je préfère lui cacher la vérité plutôt que l'entraîner dans l'enfer que je vis en ce moment. Je survole de nouveau la pièce du regard, ignorant mon père qui ne tient pas à reposer de nouveau la question. Je pense qu'il comprend que je ne vais pas bien et que je ne désire pas aller plus loin dans cette discussion. Je m'assois doucement, je n'ai pas envie de rester coucher plus longtemps. Le juge rentre dans le bureau au même moment et nous fait face, à moi et à mon père. 

« Mademoiselle Hudson, nous clôturons le procès. Votre père nous a proposé quelque chose d'intéressant et nous ne pouvons passer à côté. Le dossier est donc rangé de côté et personne ne divulguera cette affaire, avez vous compris ?

- Oui ... Je crois.

- Parfait. »

Je le regarde, le dossier de mon arrestation et du procès en main et va le ranger dans une boîte en carton. Le procès est donc terminé, tout ce que j'ai pu faire est enfermé dans cette boîte et ma réaction de folie est avec. Je sais que je ne pourrai en parler à personne de tout cela, ni à ma famille et ni à mes plus proches amis. C'est un secret qui devra être enfoui avec moi dans ma tombe. 

Et moi avec.

Je l'entends de nouveau, j'essaye d'éviter tout mouvement ou tout comportement qui pourrait trahir le fait que j'en ai peur, que ça me rend dingue d'entendre une voix dans ma tête. Je sais maintenant qu'une femme, que son physique et sa voix, me hante l'esprit. Comment pourrai-je vivre avec ?

Tant que tu ne te suicide pas, ça va.

Laisse moi tranquille.

Tu crois vraiment que je vais te laisser en paix ?

J'espère pour toi.

Ou sinon quoi ?

Comme tu l'as dit : je me suicide, comme ça je ne t'entendrai plus !

Ouuuh j'ai peur très chère. Tu ne pourras bientôt plus te passer de moi, je te suis d'une très grande aide mais ça tu ne le sais pas encore.

Je ne vois pas du tout en quoi tu pourrais m'aider.

Soit patiente, ça va arriver d'ici quelques temps...





Revenir en haut Aller en bas
 
Le dernier procès.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: