Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Bane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 3:59



DOSSIER N° : 35250374BANE000415


Nom : Dorrance.
Prénom : Bane.
Alias : The Warlord.
Sexe : Masculin.
Nationalité : -
Base d'opération: Gotham City & Santa Prisca.

Date de naissance: 29/10/1964.
Lieu de naissance: Santa Prisca.
Rhésus: AB-

Orientation sexuelle : Bisexuel.
Situation familiale: Une femme (Santa Prisca) et des jumelles.
Autre information: Terroriste ; Révolutionnaire ; Assassin ; Leader de l'Ordre du Serpent (Secte armée) ; Ancien membre de la Ligue des Ombres.


Génétique du patient
Taille : 2m10 (2m40 sous Venom - 3m sous surdosage).
Poids : 159 kg (290 sous Venom - 1/2 tonne sous surdosage).

Description physique du sujet :

Bane est un véritable colosse, haut de deux mètres dix, il associe grandeur et largeur en une montagne de muscles épurés de toute graisse. Ses muscles sont si larges et si robustes que n'importe quel autre adversaire paraîtrait être frêle et inoffensif à coté de lui, quand bien même la vérité se dispute et se confronte, personne ne peut prétendre rivaliser avec sa carrure hormis Killer Croc. Son visage, caché derrière un masque inspirant les grands serpents d'outre-monde, est couvert de cicatrices provenant de ses innombrables combats et épreuves.
Son corps forgé par la douleur et la survie permanente, tout droit oeuvré en enfer, est tout autant recouvert de cicatrices et sa peau quelque peu typée - bien que blanchie par l'usage abusif du Venom - est très épaisse. Ses yeux sont de couleur émeraude, héritage génétique précieux et il prend soin de se raser la tête régulièrement, ne supportant pas la vue de cheveux sur son crâne. Sa démarche toujours très fière et sûre, sa voix très grave et rugissante qui effraie, ainsi que son regard qui transperce démultiplient son coté déjà excessivement impressionnant.

Si il paraît de prime abord être une brute, il se révèle à ses mots particulièrement cultivé et assurément intelligent, son éloquence servie par son charisme attire l'attention et son verbe peut être poétique ou sarcastique. Il s'habille alternativement d'un débardeur longuement ouvert au torse et ne cachant rien de sa musculature, ou d'un épais gilet pare-balle en plaques d'acier et aux couleurs de la guérilla. Un pantalon toujours de facture militaire, qu'il soit de guérilla, treillis ou airborn, souvent surmonté d'une ceinture à boucle de fer et des bottes épaisses sont portées, généralement des rangers qui intensifient son coté mercenaire-baroudeur en quête de batailles. Un manteau de cuir long ou court le couvre également en général.
La plus forte de ses caractéristiques est probablement le groupe de cylindres d'acier qui sont fixés vers l'intérieur de ses épaules jusque sous sa peau comme sur une machine, ainsi qu'au dessus de ses omoplates. Cylindres auxquels sont rattachés des tuyaux, reliés à une structure en métal porteuse de capsules d'injection de Venom, envoyant directement le produit dans ces tuyaux et ceux rejoignant l'arrière de son crâne à travers son masque. Tout ceci lui donne un air de cyborg et si il n'en est pas un, il n'en demeure pas moins un mastodonte difficile à mettre à terre.

Capacité physique du sujet :




Aptitudes physiques : En tant qu'humain, Bane est au demeurant exceptionnel et sans doute l'un des plus grands combattants de la Terre.

Force : Bane, du haut de ses 2m10 et de ses 159 kg de muscles est une force de la nature, si bien qu'il se classe aisément parmi les humains les plus forts existants. Surpassant Batman sur ce plan sans besoin du Venom, il peut soulever, agir sur deux tonnes par la puissance extrême de ses bras.

Rapidité/agilité : Malgré sa stature très musclée, Bane est étonnamment rapide et l'a mainte fois prouvé. C'est également un combattant parfaitement agile qui maitrise la masse de ses muscles avec un rare talent, ce qui couplé à sa force en font dors et déjà un adversaire redoutable.

Endurance/Résistance : Entrainé depuis sa plus tendre enfance aux douleurs de la vie et aux arts de la survie, Bane démontre une endurance hors du commun et une résistance aussi bien physique que mentale d'exception comparée au genre humain. Il est capable de résister aux formes de maladies et poisons mieux que la plupart des mortels, ce qui explique sa capacité inégalable à résister et endurer la toxine Venom qui lui octroi ses capacités surhumaines, là où d'autres succomberaient ne serait-ce que par la douleur qu'elle inflige. Sa peau épaisse et ses os solides s'associent pour lui permettre de résister mieux que personne de constitution humaine - ou presque ? - aux coups, aux blessures et aux armes, ce qui en fait de base un ennemi difficile à vaincre qui peut autant supporter les balles dans la mesure du possible - une aptitude quasi-surhumaine que l'on retrouve chez les mystiques shaolin - que faire preuve d'une intense volonté sous les pires tortures.

Sens développés : Sans évoquer proprement une condition surhumaine, Bane a développé des sens très développés, bien au delà du commun humain et comparable à la maitrise affinée des shaolin qui leur donne une dimension supérieure. Rivalisant avec Batman sur la vue, l'ouïe, la perception ou encore le sens du détail, il détient ces dons de son long et strict entrainement au sein de la Ligue des Ombres, bien qu'il ai dès sa jeunesse oeuvré dans ce sens avec talent.

Combat et Arts Martiaux : Bane est un adepte très dangereux du combat autant à mains nues, qu'il maîtrise la plupart des armes blanches et a assimilé nombre d'armes à feu, maîtrisant la plupart des arts du combat.
Il atteint une conscience martiale supérieure,  jusqu'à avoir créé sa propre forme perfectionnée, dont il a le secret. Sans les besoins du Venom, il peut se montrer redoutable face aux mutants et autres meta-humains, et peut aisément tenir tête à Batman et Ra's Al Gul lui-même. Il associe ses connaissances étendues à une forme approfondie de méditation qui lui octroient une expertise quasi-parfaite de sa condition physique et spirituelle, ce qui lui permet de maîtriser ses émotions et ses forces autant que ses faiblesses pour être virtuellement sans failles.

Aptitudes intellectuelles : Si il affiche au premier plans ses avantages physiques, ses forces intellectuelles sont pourtant tout aussi avantageuses.

Génie : Affublé d'une intelligence remarquable, il est considéré comme l'un des rivaux les plus redoutables intellectuellement de Batman, qualifié par Ra's al Ghul comme le deuxième homme le plus dangereux de la planète après lui. Si son intelligence est davantage tournée vers la ruse animale et l'intellect violent, ce qui le mit en opposition avec Ra's, il a prouvé être un stratège et un tacticien surdoué.

Mémoire eidétique : Grâce à sa mémoire évoluée, il peut mémoriser tout ce qu'il entend, voit, sent et ressent en le gravant définitivement dans son esprit, en mesure d'en faire usage tout aussi clairement malgré le temps.

Esprit universel : Son esprit aiguisé et sa volonté intellectuelle inébranlable lui permirent d'accumuler d'impressionnantes connaissances sur toutes sortes de sujets à force de lecture et d'études personnelles, y compris diverses sciences dont celle des armes et de la chimie, la bio-chimie et biologie, les explosifs de tout niveau, l'histoire universelle, la géologie, la médecine, les religions, etc...

Polyglotte : De par l'association de sa mémoire et son intellect, Bane parle et maîtrise plusieurs langues, particulièrement l'espagnol et de nombreuses langues d'Europe, l'arabe, le latin et des dialectes asiatiques et africains, ce qui lui a permis d’asseoir son influence et attirer à lui des mercenaires de divers pays du monde.

Tactiques d'infiltration : Bane maîtrise de nombreuses connaissances et dispose de la ruse nécessaire pour mettre sur pied des initiatives d'infiltration, d'extraction (évasion) ou d'assassinat de très haut niveau. Il n'est contesté dans ce domaine que par quelques rares individus tels Batman, Deathstroke, Nightwing ou encore Mister Miracle.

La toxine mutagène : Venom. La caractéristique la plus symbolique de Bane, et la plus connue, est sans aucun doute la possession de cette toxine issue des expériences gouvernementales mondiales. D'abord cobaye, Bane s'est approprié l'usage de cette toxine et l'a faite évoluée avec l'aide de son acolyte Zombie pour parfaire sa composition et disposer du maximum des améliorations possibles. Le Venom, outre ses effets bénéfiques, a produit une addiction et se fait visible dès lors que Bane voit ses yeux injectés de la toxine, tandis que ses veines prennent la teinte verdâtre fluorescente du Venom. Sous influence, sa structure ADN, ses os, ses muscles et sa peau sont brutalement modifiés et au prix d'une douleur qu'il semble être le seul à supporter, il atteint les 2m40 et les 290 kg. Sous surdosage, il approche alors les 3m et aborde la demi-tonne.

Situées dans son dos, des capsules d'injection reliées par un tuyau remontant à son masque coté nuque, activées une à une, envoient le Venom directement à son cerveau afin de répandre les effets escomptés presque instantanément.  

Force surhumaine : Le principal effet du Venom est de décupler la force de Bane à des niveaux surhumains, capable de soulever, plier et agir sur la matière jusqu'à plusieurs dizaines de tonnes, atteignant pratiquement deux fois ces capacités lorsqu'il s'injecte un surdosage de Venom. En contrepartie, le surdosage agit sur sa santé mentale et lui fait perdre le contrôle en devenant une véritable bête colérique et agressive.

Réflexes et rapidité améliorés : Bane voit ses réflexes et sa rapidité s'améliorer à des niveaux surhumains en surpassant les plus performants athlètes de la terre malgré son poids et sa masse qu'il supporte alors très efficacement. Il ne possède pas de super-vitesse tel Superman ou certains mutants mais va bien au delà des standards élitistes du genre humain.

Endurance/Résistance améliorés : Grâce au Venom, Bane devient si résistant et endurant qu'il peut se battre indéfiniment et sans se fatiguer dès lors que la toxine continue d'agir dans ses veines. Sa peau et ses muscles se durcissent jusqu'à résister aux balles, aux explosions importantes, armes contondantes et perforantes. Il atteint un tel niveau qu'il est en mesure de lutter et résister face aux mutants, supra-humains, non-humains efficacement.

Guérison accélérée : Enfin, le Venom permet à Bane de guérir de ses blessures les plus graves et de devenir pratiquement immunisé aux maladies et poisons (l'on a pas encore constaté de germe que le Venom n'a pas adsorbé/détruit). Si il est victime de blessures très graves ou aux effets mortels, il lui est nécessaire de s'injecter un surdosage le faisant passer berserk pour se soigner, il bénéficie néanmoins d'une régénération systématique très rapide. Il ne peut évidemment pas faire repousser un membre ou remplacer un organe totalement détruit/retiré.

L'Ordre du Serpent : Si il ne s'agit pas d'un pouvoir à part entière, il est à noter que Bane possède un talent d'éloquence et une influence acérés, si bien qu'après son départ de la Ligue des assassins, il fonda sa propre organisation parallèle rassemblant des mercenaires et tueurs confirmés et des novices endoctrinés, formés à poursuivre les mêmes objectifs et la volonté de Bane à anéantir la société capitaliste et dépravée moderne pour un ordre nouveau. Par l'image à mi-chemin entre le Mossad et Al-Qaïda, son groupe passe pour être une branche terroriste adepte des coups-d'état et des actions à grande échelle patiemment préparées. Ses hommes sont tout aussi convaincus que leur chef et si fanatiques à leur vision de l'avenir qu'ils n'hésitent pas à tous les actes, jusqu'à mourir si nécessité, les membres confirmés endurant les plus sadiques tortures sans briser leur serment de leur propre volonté. Ils sont adeptes du combat et des armes, à l'image de la Ligue des Assassins, tout en étant plus porté vers la brutalité, et chacun possède une spécialisation, qu'elle soit tournée vers une technologie, un outil, une arme particulière ou la stratégie et commandement.

Comportement potentiellement à risque :

Bane est sans doute l'une des plus grandes menaces actuelles de Gotham, car son objectif n'est autre qu'en prendre le contrôle et écraser le gouvernement en place comme les associations de policiers et justiciers pour imposer son régime propre et tyrannique.

Son fanatisme et sa persévérance sont autant une force que cela peut se retourner contre lui car il ne recule jamais, trop fier pour accepter la défaite. Sa seule vrai faiblesse étant sa famille à laquelle il tient farouchement, ne voulant pas que sa femme et ses filles se mettent en danger à Gotham. Il s'absente périodiquement du front pour rendre visite à sa famille à son fief de Santa Prisca.




Profil psychologique




Bane est un visionnaire et un homme d'une grande intelligence, ainsi qu'une forte influence. Élevé dans une prison, endurci par la souffrance, entrainé par la Ligue des Assassins et formé à devenir une machine de guerre et de suprématie, Bane est un individu à la volonté d'acier.

Fort d'une parfaite conviction, sûr de ses capacités et baigné dans une vision absolue d'un ordre mondial, il est aussi proche de Ra's Al Gul dans son mode de pensées et ses objectifs qu'il s'est montré plus brutal et direct dans ses plans et approches. C'est un guerrier-né qui ne craint ni la peur, ni la torture (bien que personne n'en eu l'occasion) et encore moins la mort, certain de la trouver au bout du chemin.
L'homme au masque est persuadé que la société moderne capitaliste est une hérésie, mensongère, manipulatrice et destructrice, répandant le chaos et promettant un avenir toujours plus sombre pour l'humanité. Contrairement à la pensée commune, il n'a rien d'un vulgaire terroriste fanatique poussé par le souhait trop commun de détruire le monde. A l'inverse, Bane est convaincu par les bienfaits de l'ordre et de l'autorité, l'intégrité selon ses propres pensées et une discipline de fer. Tout comme Ra's, il aspire à détruire la décadence pour préserver le monde purement et simplement, mais proche du réalisme de Batman, il sait que la décadence revient systématiquement et vise à des actions plus profondes et plus dominatrices - éducatrices - qu'une simple éradication répétitive sans effet à long terme. Le point culminant qui l'oppose à son ancien maître.

Il dénigre les héros (ou super-héros) modernes qui prétendent se battre pour protéger la veuve, l'orphelin et le monde tandis que dans leur prétention, ils s’évertuent à entretenir un même monde dénué de moral et de valeurs, pour ainsi dire dépravé par l'avidité et la culture parasite, plutôt qu'à intervenir par leurs forces pour l'améliorer et défaire la corruption. Paradoxalement, il n'a pas plus d'estime pour la plupart des criminels, qu'il considère comme des chiens enragés, des brutes écervelées ou d'immondes sadiques esclaves de leurs pulsions déviantes. En réalité il serait plus approprié de dire qu'il ne croit pas en l'être humain (ou semblable), trop individualiste et serf de ses propres désirs, quitte à détruire ce qui l'entoure pour poursuivre sa quête vaine et incohérente de satisfaction, envieux et lâche.
Malgré toute sa dureté et son pragmatisme, il est un homme serein et un philosophe à ses heures, plongé dans les arts de la méditation dont il a tiré sa propre pratique, tout comme sa patience extrême tant bien dans ses actions que ses préparations lui permirent de poursuivre un long apprentissage des arts martiaux sous diverses formes jusqu'à la maîtrise, pas seulement de leurs techniques, mais de leurs connaissances et leurs essences spirituelles. Particulièrement fier, Bane sait ce qu'il est nécessaire de faire pour rétablir l'équilibre du monde et garantir la conformité de vie adéquate par la seule manière que connait l'homme : la servitude et la peur.

Doté d'une forte stature, empli de charisme, de présence et d'éloquence, Bane est un leader naturel dont la voix rocailleuse et vindicative, rythmée par l'écho répercutée par son masque et la respiration inquiétante qui en échappe ne laisse personne indifférent. Cette impression générale alliée à son physique mastodonte génère la peur de la plupart des humains qu'il rencontre, de ses hommes et de meta-humains. Ceux qui, aussi inconscients peuvent ils être s'en exempteraient, auraient bien du mal - et en l'occurrence feraient une grave erreur - à le sous-estimer.
Si il est donc vrai qu'il est adepte de l'ordre, Bane affirme lui-même que la nuit doit précéder le jour et que le chaos peut mener à la paix, ce qui raisonne l'usage avéré des bombes en tout genre et armes de terreur, palpables ou intellectuelles, pour parvenir à ses fins. Nuancé, il a déterminé certaines règles auxquelles il se tient farouchement, entre autres : il ne s'attaquera jamais en personne à une simple femme ou un enfant, par la force ou d'autres sévices, et plus globalement à un adversaire faible, désarmé d'une façon ou d'une autre ou à terre, considérant que ce serait indigne et lâche. Il a toujours condamné fermement ce genre d'actes de la part de ses hommes et sanctionné radicalement ceux constatés. Pour autant, quelque soit les circonstances et les évidences, Bane reste un adversaire cruel et impitoyable.



Antécédents et suivi du patient


Bane est né et a grandit à Peña Duro, une prison auto-gérée de l'île de Santa Prisca au régime pro-médiéval tenu par des traditions archaïques violentes et cruelles. Il a passé son enfance à purger la sentence d'emprisonnement à vie contractée par son père, Edmund Dorrance, un révolutionnaire qui s'est opposé au système judiciaire de Santa Prisca et finalement, à son gouvernement. Tué au cours de la rébellion, Edmund laissera ainsi une épouse et un enfant à venir condamnés tous deux par la justice corrompue de Santa Prisca à passer leur vie en prison à sa place. D'abord protégé à l'infirmerie où il connu ses premières années avec sa mère, protégé par le médecin de la prison, celui-ci oublia un jour de fermer la porte et sa mère fut la proie des détenus qui lui firent subir des sévices atroces sous les yeux du garçon, lui-même sauvé par un vieux détenu : Trogg, qui le protégera depuis, prit d'affection pour l'enfant. Un enfant qui sera abandonné de force à une survie brutale. Déplacé dans une cellule des quartiers des criminels les plus dangereux de la prison, dans la cellule de Bird, un autre homme qui se prendra d'affection pour le garçon innocent à qui il ne restait qu'un ourson en peluche qu'il baptisa Osito (« Petit ours » en espagnol), la protection de Trogg et Bird n'empêchera pas l'enfant de souffrir à plusieurs reprises de maltraitances et autres bizutages des autres incarcérés, ce qui le poussa à voler un couteau qu'il planqua dans sa peluche afin de se protéger en l'absence de ses amis.
Il l'utilisa au cours d'une tentative de viol et saigna à mort son agresseur, c'est ce jour-là qu'il manqua de mourir alors que d'autres prisonniers tentèrent de le battre, protégé par l'intervention de Trogg qui joua des poings violemment. Cela ne suffit néanmoins pas à cause du nombre de prisonniers en furie, Trogg durement blessé dans le combat et le garçon fut pratiquement battu à mort par l'un d'eux, tombant dans un coma qui dura un mois et dont il sorti transformé. Ivre de vengeance et animé par une terrifiante soif de sang, il patienta durant de longs mois où il observa, réfléchit, analysa du haut de son jeune âge et planifia patiemment le moment le plus propice pour s'attaquer au détenu responsable. Il finit par le surprendre dans des toilettes, armé d'une brosse à dents qu'il avait longuement taillé et d'un poignard volé, profitant d'un moment de faiblesse dans la garde. Déchainé, le garçon planta l’extrémité de la brosse dans la gorge du détenu jusqu'à la glotte et entreprit de le découper en morceaux avec son poignard durant de longues heures, sombrant dans une cruauté insoupçonnable.

L'un des gardes, alerté par d'étranges bruits tomba alors sur la scène et maitrisa l'enfant, non sans recevoir une méchante blessure à la lame, avant d'alerter la sécurité de la prison. Le directeur, prit de panique à la découverte d'une affaire aussi macabre, fit jeter le garçon dans une cellule d'isolement durant les dix années suivantes, persuadé qu'il finira par y mourir. A la surprise générale, ce ne fut pas le cas et celui qui dès lors est nommé Bane (Fléau) fait preuve d'une résistance et d'une volonté exceptionnelles, devenant une légende dans la prison, le genre de légende alimentée de rumeurs incertaines dont on ne savait finalement pas la finalité : était il vraiment encore en vie ?
Durant ces longues années d'isolement, Bane s’accommoda du noir et de la solitude la plus totale en dehors des maigres repas qui lui étaient glissés dans l'entre-ouverture de la porte blindée. Il mis à profit ce temps pour aiguiser sa réflexion et penser à la réalité, à la vie, à la mort, à la douleur, à la conviction et à une multitude de sujets sur lesquels il n'avait jamais été éduqué, faisant sa propre éducation en la matière et passant son temps à entrainer son corps pour devenir plus fort. Car malgré qu'il ai finit par accepter l'idée de mourir dans cette cellule, Bane demeurait habité par le désir de survie, accordant son corps et son esprit dans une philosophie personnelle très poussée et un extrême réalisme. Lorsqu'il sorti de l'isolement, à l'usure, Bane était déjà avancé dans l'adolescence et son corps plus imposant que nombre des autres détenus tous adultes.




Poussé par un profond désir de s'éprouver et apprendre, il se lança dans la participation aux combats illégaux de la prison. Enchainant d'abord blessure sur blessure avec un quota de victoires et de défaites assez équitable, ce qui intrigua vivement les détenus dont certains étaient pourtant des tueurs et criminels endurcis, Bane devint de plus en plus dangereux. Intensifiant ses entrainements, endurant les coups et poussant sa rage de vaincre au delà de ses retranchements, le jeune homme s'intéressa parallèlement à la bibliothèque de la prison et à l'étude de tout ce qui lui passait sous la main. Romans, livres d'histoire, livres d'école, recueils de médecine, ouvrages sur les arts martiaux, les religions... Bane avala littéralement des dizaines et dizaines de livres très rapidement, révélant des capacités de mémoire très impressionnantes et une soif de savoir féroce. Mettant en pratique la combinaison de ses entrainements aux connaissances qu'il avait accumulé et approfondi, Bane commença dès lors à enchainer les victoires, jusqu'à devenir imbattable, rouant de coups les plus violents et les plus expérimentés des criminels de la prison.
Il fut dès lors approché par nombre d'entre eux, opportunistes, intéressés ou admiratifs, cherchant à s'en servir ou à le servir, celui qui était devenu la figure incontournable de Peña Duro, convaincu que le savoir serait sa meilleur arme dans un monde barbare, il poursuivit ses lectures sur des centaines de sujets et révéla à l'âge adulte une force physique plus phénoménale encore, devenant un véritable mastodonte. Il se lia également avec le commis de la prison, Zombie, un scientifique curieux de pratiques interdites.

Grâce à l'estime gagnée, ses alliés retrouvés et l'influence qu'il avait tissé au cours du temps, Bane découvrit parmi les détenus toutes sortes d'enseignements, de l'éducation basique à la pratique de formes de combat, la compréhension du monde extérieur, la politique, l'économie, le trafic, le terrorisme, etc... il surpassa en quelques années tous ses enseignants sur leurs connaissances respectives et acéra ses talents, dévoilant une mémoire eidétique et une intelligence hors du commun qui lui permirent de trouver des accords fructueux avec les gardiens de la prison, et même le directeur en personne. Pourtant encore jeune, Bane était devenu le roi de la prison de Peña Duro, et directement ou indirectement, tout le monde se pliait à sa volonté, de gré ou de force, si bien qu'il instaura des règles strictes et une discipline jamais vue sur l'île de Santa Prisca.
Le gouvernement de l'île s'associa un peu plus tard avec un projet mené par de puissantes entités, visant à expérimenter certains « programmes » chimico-génétiques. Bane fut sélectionné pour participer au projet de part sa forte résistance et devint le cobaye d'une nouvelle arme destinée à créer des « supers-soldats » aptes à combattre le nombre grandissant de meta-humains et inhumains. Le Venom, la formule en question, eu des propriétés terribles sur Bane, et en plus de lui procurer une douleur inimaginable, affecta sa structure ADN, ses muscles, sa peau et ses os pour le rendre immensément plus fort, mais aussi plus rapide, réactif et endurant au delà des limites du genre humain. L'expérience fut ainsi un succès pour les concepteurs du projet. Ce qu'ils n'avaient pas envisagé cependant, c'est que leur cobaye trouverait hâtivement l'opportunité de telles améliorations et au cours du test final, profita de sa supériorité physique pour détruire ses liens, tuer les gardes et les scientifiques présents à mains nues, faire sauter le laboratoire par fuite de gaz, libérer ses alliés et s’échapper de la prison en profitant du chaos qu'il avait provoqué.

Volant la formule, Bane et ses alliés s'introduisirent dans un cargo de marchandises à destination de la Russie, où ils allèrent tenter leur chance. Alors libre, il se mit en tête de mettre à profit cette liberté afin de décupler ses talents et mettre à l'épreuve ce qu'il avait acquis pour gagner sa place dans le monde. C'est à cette période qu'il fut repéré et recruté par Ra's Al Gul en personne, Bane aisément convaincu par l'individu à son image. Ce dernier ayant entendu parlé de cette légende de l'enfant survivant devenu maître, il eu intérêt à le former aux arts minutieux de la Ligue des Ombres et Ra's lui-même supervisa l'entrainement de cet élève prodigue. Bane obtenu par ailleurs de faire entrer Bird et Trogg, ainsi que de garder Zombie auprès d'eux qui pu s'atteler à ses recherches. Bane et Ra's trouvèrent plus de similitudes qu'ils n'auraient pu le penser et Bane assimila avec une adaptabilité rare les diverses connaissances et pratiques de son maître. Il rencontra parallèlement sa fille, Talia, et développa des sentiments jusque là inconnus envers la jeune femme. Néanmoins leur devoir respectif ne permettant pas de tels loisirs, Bane ne se permit pas de la courtiser, quant bien même ces sentiments d'amour et de désir le tiraillaient à sa propre incompréhension, lui qui avait fonctionné depuis sa jeunesse à la volonté enragée et à la logique pur.
Grimpant les échelons de reconnaissance, Bane eu l'occasion de mener par lui-même plusieurs missions visant les objectifs de la ligue : mettre un terme à la corruption et restaurer l'ordre, des idéaux dans lesquels le guerrier s'était plongé avec une conviction égale au fanatisme le plus certain. Relativement puis particulièrement zélé, Bane tira systématiquement une réussite insultante de ses missions, mais ses méthodes brutales et absolues, surmontées d'actions parfois aux frontières des sentiers fixés, ne furent pas toujours du goût de son maître, moins abrupt. Il apparu peu de temps après à Ra's que Bane avait dépassé son enseignement et ses idéaux trop au delà de ses espérances, à tel point qu'il devint suffisamment influent au sein de la ligue, charismatique et puissant pour représenter une menace envers le cheftain du maître et même Ra's en personne, devenu assez fort pour lui tenir tête. Ne pouvant risquer de nuire aux objectifs de la ligue, et à son commandement pour cause de la férocité de Bane, Ra's Al Gul banni son élève. Dès lors, l'excommunication de Bane par des extrémistes tels que la Ligue des Ombre révéla à quel point celui-ci était devenu dangereux et il en avait lui-même prit conscience au fur et à mesure qu'il avait agit en autonomie, gagnant une assurance inflexible.

Bane, accompagné de ses amis, proposa alors des services de mercenariat auprès de divers seigneurs de guerre et obtenu des succès impressionnants contre leurs adversaires, autant dans l'art de l'assassinat que les efforts tactiques, l'empoisonnement par la peur et la division de l'ennemi en jouant sur leurs psychologies, ainsi que l'efficacité de ses directives sur le terrain au commandement de groupes armés. Il acquit grâce à cela quelques petites fortunes qui lui permirent de recruter peu à peu d'autres mercenaires venus de tout bord, ne sélectionnant que des recrues expertes, qu'elles aient été vétérans d'une guerre, douées de talents peu courants, formées par des organisations gouvernementales et privées très efficaces et même, terroristes expérimentés. Il s'occupa dès lors de tester, endoctriner et persuader ses mercenaires afin qu'ils le rejoignent dans ses convictions, et les aptitudes de manipulation de masse révélées du leader trouvèrent un écho surprenant. Multipliant les convertis, Bane installa un campement d'entrainement dans les régions les plus désertiques du Liban et confectionna une force de combat solide et unie sous ses objectifs, de quoi disposer de sa propre ligue, plus brutale et diversifiée, mais similaire à son ancien groupe.
Bane ne s'était pourtant pas contenté de cette réussite, car dans le plus grand secret, cloîtré dans ses quartiers privés aménagés sous terre en un laboratoire bien équipé, il fit travailler Zombie et travailla également sur la reconstitution de la formule du Venom dont il n'avait que des plans et calculs, et grâce à sa mémoire eidétique et sa grande intelligence, permis à Zombie de la reproduire à l'identique, puis à l'améliorer de ses propres moyens afin de stabiliser son contre-coup tout en renforçant la rapidité et l'efficacité de ses effets. Il se forgea, à partir de métaux importés par ses clients satisfaits, une structure portable installée dans son dos et se fabriqua un masque muni d'un tuyau de transition principal fixé au dessus de sa nuque, et relié à d'autres tuyaux intégrés au masque afin de pouvoir s'injecter le Venom en tout lieu et rapidement. Disposant de suffisamment d'hommes, de moyens, d'expérience et du Venom, Bane vue à la hausse ses ambitions et mena un violent coup d'état qui tourna en coup d'éclat dans l'un des pays du Moyen-Orient pour le compte d'une puissante corporation, celle-ci mettant en place un gouvernement laxiste et corrompu qui lui céda des droits miniers quasi-exclusifs. Cette entreprise apporta à Bane bien plus d'argent qu'il n'en avait besoin pour ses projets et ses plans pouvaient dès lors être mis en marche.

Il retourna à sa terre natale : Santa Prisca, où il mena un nouveau coup d'état, pour son compte cette fois. Voulant mettre toutes ses chances de son coté, il se risqua à engager des assassins qui ne soient pas de la Ligue afin de démontrer qu'il n'avait pas besoin d'eux pour réussir, c'est ainsi qu'il fut amené à embaucher Deathstroke le Terminator et Copperhead, un pari gagnant car le Terminator se révéla très efficace et l'empoisonneuse terrifiante. Bane mit à genou l'île entière et à terme fit exécuter froidement tous les membres du gouvernement. Ces événements sous contrôle des terroristes au sein de cette île isolée, passèrent inaperçues dans l'évolution du monde de plus en plus en mouvement par l'apparition de toujours plus de meta-humains et autres extraterrestres. Afin de donner le change et assurer sa domination, Bane instaura un gouvernement factice de remplacement composé de ses lieutenants les plus compétents en la matière et en réalité une dictature franche fut dès lors installée autour du mastodonte. Il fit de la prison de son enfance, Peña Duro, sa base d'opération et récolta suffisamment de moyens pour armer efficacement ses forces, verrouillant et renforçant en hommes et armes toute l'île et ses accès, interdisant toute entrée en dehors des transactions sous surveillance nécessaires à l'île et aux affaires de Bane.

Il demeura là-bas depuis, observant avec prudence l'évolution hâtive du reste du monde, développant la formation de ses hommes, entretenant une autorité ferme mais juste envers les civils, initiant une justice expéditive pour tout crime, assurant sa domination par la peur qu'il générait et la propagande appuyée. L'île vivant de l'agriculture mais surtout des drogues illicites exportées à travers la planète, fournissant par l'augmentation drastique des cultures bien assez de finances et la répartition des ressources équitablement réalisée dans une société communautaire intransigeante, sans aucune trace de capitalisme. Malgré sa dictature affirmée et son commerce discutable, Santa Prisca a connu une forte évolution du niveau de vie de sa population autrefois très pauvre au profit des politiciens véreux, une évolution positive de la mentalité commune et une chute de la criminalité qui est alors quasi-inexistante. D'abord apeurée, la population s'est finalement faite à cette vie et s'en accommode largement, considérant la politique en place comme celle qui fonctionne. Il eu une femme issue de la communauté qui donna naissance à des jumelles, Tania et Rosalia. On lui a tout de même prêté des relations intimes avec de jeunes hommes de l'île, dont Bane se révéla friand.
Cette période de paix dans la vie du seigneur de guerre lui permit de se replonger pleinement dans ses méditations, ses entraînements et ses expériences. Il travailla également longuement avec Zombie - à qui il construisit un laboratoire high-tech très onéreux, sur la formule du Venom pour la perfectionner totalement, et contrôler le surdosage. Par la suite, il fit construire dans sa base souterraine à Peña Duro une salle spéciale, afin de s'exercer sous surdosage de Venom. Il se confronta alors de nouveau au delà des limites de son esprit et de son corps, jusqu'à ce qu'il parvienne à obtenir une maîtrise approximative de cette "forme", bien qu'il demeure invariablement en rage sous celle-ci.

Les choses en ordre et ses forces d'autant plus préparées, l'ambition de Bane monta encore d'un cran et vise maintenant à accomplir ce qu'aucun autre n'avait pu, pas même Ra's Al Gul : vaincre l'ennemi juré et ancien frère de talent de la Ligue des Ombres et de son maître, le Batman, et faire plier Gotham à sa volonté.




Behind the screen
Information(s) importante(s) : Le secret doit être cultivé.
Un surnom ? Banichou.
Nom de l’avatar : Bane.
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Slade Wilson/Deathstroke (I.P partagée).
Disponibilité pour poster ? A définir.
Comment as-tu connu le forum ? Par Sladounet.
Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? Oui ou Non.
Code du Règlement :


Dernière édition par Bane le Jeu 25 Juin - 3:09, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 4:03

Sans surprise, je serais le premier à te souhaiter la bienvenue.

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 9:38

Bienvenue, Bane.

Je tiens à signaler une erreur avant de vous laisser continuer votre fiche dans se sens.

Vous ne pouvez pas vous appeler Bane  et le Roi Serpent.

Ce sont deux noms qui sont deux personnages différents. Le Roi Serpent est le père de Bane.
(Nous tenons à ne pas mélanger les rôles)

Donc vous devez faire un choix, soit vous voulez Bane, soit vous voulez King Snake, mais vous ne pouvez pas faire les deux en même temps.

Le rôle d'un personnage, tel que Bane, demande une fiche impeccable. ;)

Bonne chance.



Dernière édition par Edward Nigma le Lun 22 Juin - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 9:41

Bienvenue à toi sur Univers Batman, Bane.
En espérant que tu redores ce rôle maudit.
Toujours commencé, jamais terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 10:28

Bonjour et merci !

Il ne s'agit pas d'un mélange en fait, tel qu'imaginé, mais d'une adaptation : Edmund Dorrance bel et bien mort pendant sa tentative de coup d'état, Bane et sa mère sont condamnés à purger sa peine à Peña Duro. Quand Bane parvient à prendre son indépendance puis des années plus tard reprend l'île au nom de la révolution, il s'octroie le nom de son défunt père, achevant sa revanche.

Néanmoins j'ai bien compris la problématique des noms et supprime de ce pas cette appropriation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 10:36

Bane bienvenue.

Quel fils ingrat que tu fais...

Tu veux déjà voir ton padre mort et enterré. Et dire que la fête des pères c'était hier. :P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 10:45

Bienvenue à Toi ... Bane (;


Au plaisir de te croiser un jour !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 11:35

Bienvenue ami Mercenaire. :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 11:52

Bienvenue Monsieur Bane.
C'est un grand plaisir -peut être- de rencontrer ce mercenaire de gros calibre dans le marché noir.


Joker a écrit:

En espérant que tu redores ce rôle maudit.
Toujours commencé, jamais terminé.

Je ne dirais pas mieux moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 15:23

Merci pour votre accueil.

Je m'occupe de la fiche dans les jours qui viennent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Lun 22 Juin - 20:28

Salutation, le fantôme que je suis te souhaite la bienvenu dans cet enfer qu'est Gotham :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Mer 24 Juin - 3:23

La fiche est pratiquement finie.

Il ne me reste que la description physique et les réponses de Ra's et Talia (Slade ayant validé) pour obtenir confirmation de leur part quant au lien.

Si vous voyez déjà quelque chose qui ne vous convient pas, je suis prêt à faire tous les changements nécessaires ! Catoufouet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Mer 24 Juin - 13:38

Salut !
En effet, il ne te reste que la description physique, mais j'ai pris énormément de plaisir à lire ta version de Bane. On sent le membre motivé, qui connait le personnage, qui a bien décrit ses capacités, bref tu es sur la bonne voie et ça me plait. J'attends le reste de ton physique, mais tu as quand même un +1 de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Mer 24 Juin - 14:15

Je donne aussi mon +1. En attendant la suite de fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Mer 24 Juin - 14:51

Je dois avouer que ta fiche, c'est de l'excellent boulot.

Validé avant même d'avoir fini toute les sections de ta fiche, c'est du jamais vu.
Bravo.

Passe un bon moment sur U.B. Trouve des partenaires et lance toi dans des intrigues, jamais exploité auparavant.

Amuse toi bien.

Ps: J'attends que tu finisses ta fiche avant de l'archiver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Bane   Jeu 25 Juin - 2:37

Description physique ajoutée et Copperhead incluse à la prise de Santa Prisca.
Edit : Mini-fiche de présentation faite.

La fiche est achevée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Bane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Bane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: