Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Becky Albright

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Becky Albright   Jeu 14 Mai - 5:35



DOSSIER N° : 6298 ALBRIGT BECKY 8926


Nom : Albright
Prénom : Becky
Alias : ///
Sexe : féminin
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 22 octobre 1978
Lieu de naissance: Gotham
Rhésus: O-

Orientation sexuelle : hétérosexuel
Situation familiale: parents encore en vie.
Autre information: Civil, étudiante à l'université de Gotham.


Génétique du patient
Taille : 160 cm
Poids : 45 kg
Description physique du sujet : Becky est une jeune adulte à l'apparence joyeuse. Son sourire est souvent au rendez-vous. Elle adore montrer toutes ses belles dents blanches. Elle a un regard accrocheur. La demoiselle possède de grands yeux de couleur noisette. Parfois, ils sont si pâles qu'on pourrait croire qu'ils ont une teinte orangée. Le maquillage ne lui est d'aucun intérêt, elle préfère rester naturel. De plus, elle n'encourage pas les fabricants de produits de beauté. Ses joues rondes sont recouvertes de taches de rousseur, cela lui donne un certain charme. Ce n'est pas une simple chevelure rousse qu'elle a, c'est une vraie tignasse qui trône sur son crane. Ses cheveux atteignent son bassin et sont très imposants une fois détachés. Son teint de peau pâle donne l'impression qu'elle est fragile, tel un morceau de porcelaine. Sa démarche se résume à une marche rapide accompagnée d'une canne. Son ton de voix est quelque peu grave, mais parfois peu devenir très aiguë lorsqu'elle est beaucoup trop heureuse. Ses avant-bras ont quelques petites cicatrices qui viennent de son accident face aux corneilles quand elle était enfant. Elle assume ses blessures et ne se retient pas de porter des hauts à manches courtes. La rouquine a un style plutôt simple. T-shirt, jeans, Converses. Le trio parfait. Elle aime bien les robes aussi, mais en tout temps, elle reste fidèle à ses Converses rouges.
Capacité physique du sujet : Becky est très agile et est capable de courir pendant plusieurs minutes. Elle n'est pas très musclée, voir pas du tout.
Comportement potentiellement à risque : Un danger ? Becky Albright ? Jamais en cent ans. La rouquine ne représente pas un danger pour la ville de Gotham. Pas pour le moment. Elle ne s'est jamais réellement battue, alors elle-même ignore ses capacités au combat. Cela est plutôt une grande faiblesse pour elle. Son seul moyen de défense est sa canne. Canne qui ne tiendrait pas longtemps face à un criminel de renommer. Là où elle pourrait déjouer certaines personnes, est dans le domaine de l'intelligence. Même si elle possédait une carte très intéressante qui ferait d'elle un danger, dans 95 % des situations, elle resterait une victime.



Profil psychologique
On pourrait croire qu'elle est courageuse, mais au fond, elle est insécure. Ce n'est pas pour rien qu'elle traîne constamment une canne. Elle sait répliquer et dire non, mais face à un danger ou à quelqu'un de beaucoup plus intelligent, elle se sent petite et faible. Elle a toujours besoin de la validation à quelqu'un pour se sentir mieux. La jeune femme a une grande intelligence, mais parfois, elle est portée à faire plus d'une erreur. Elle a beau analyser un problème, elle finit toujours par se taper un mur. Son cœur est plus fort que sa tête. La rouquine considère cela comme un défaut. Pour accueillir ou réconforter, Becky est la personne idéale. Elle dégage une aura chaleureuse et rassurante. Bien qu'elle soit faible physique et hésitante, elle se montre très protectrice envers ceux qu'elle aime. Elle aime prendre soin de ses proches. Elle ne porte pas de lourds jugements envers les autres, mais elle ne se retient pas pour juger, et même parfois, critiquer. C'est plutôt étrange de savoir qu'elle critique puisqu'elle démontre une attitude déterminée et sage. Mais lorsque la jeune fleur est à bout, elle laisse échapper sa vulgarité et son sarcasme. Comme tout le monde, Becky a une deuxième facette, qu'elle n'aime pas. Elle ne veut pas que son entourage la voit dans un état où sa colère prend le dessus.

Au fil de sa vie, certaines phobies se sont développées et monopolisent l'esprit de la rouquine une fois arrivé. Ses peurs ne sont pas légertes ou en lien avec les insectes. Ce qui effraie vraiment l'étudiante en droit est le vide. Elle n'a jamais eu de traumatismes auparavant concernant cette phobie, mais un jour, elle n'arrêtait pas de penser au vide et un profond malaise se créer en elle à chaque fois. Depuis, le vide prit une place importante. Il ne faut pas se tromper avec la peur des hauteurs. Becky peut très bien marcher sur un pont sans ressentir une frayeur. Sa phobie est réellement le vide. Comme par exemple, l'espace. Ou la mer. Ses pires cauchemars seraient qu'elle soit au beau milieu de l'océan, dans la noirceur et que rien ne la touche. À chaque fois qu'elle voit une image de l'océan ou de l'espace, elle détourne les yeux automatiquement. Ses autres phobies sont banales. Corneilles et peur sociales. Les oiseaux sont clairement expliqués, ce n'est qu'un traumatisme d'enfance qui a créé ce sentiment chez Becky. La peur sociale semble être de naissance chez elle. La rouquine ne semble pas ouverte à la critique et s'inquiète de ce qu'on pense d'elle. Elle ne veut pas être vue comme une idiote ou une personne bizarre. À l'école, cette phobie sociale la rendait complètement dingue lors des oraux ou pendant l'éducation physique. Elle refusait automatiquement de faire du sport devant les autres. C'est pour cette raison qu'elle s'isolait dans son coin, souvent à la bibliothèque. Par chance, un jour, elle eut des amis en or qui la sortière peu à peu de sa coquille. Maintenant, elle ose parler et exprimer son opinion. Sa phobie est encore présente, mais n'est plus comparable à celle d'avant.



Antécédents et suivi du patient
Que dire d'une enfance banale. Becky est née d'une famille douce et peu sévère. D'une mère pharmacienne et d'un père travaillant à Arkham, la jeune fille n'a jamais manqué de rien. Étant enfant unique, elle se fit chouchouter par ses parents. Seul petit soucis, Becky semblait développer une timidité plus élevée que la moyenne. Ne sachant pas comme agir avec les autres enfants, elle préférait garder ses distances et vivre dans son petit monde.

Vers ses huit ans, au temps des vacances, la famille Albright allèrent rendre visite à un cousin. Ils étaient tous dehors à profiter du beau temps, jusqu'à ce que les adultes entre à l'intérieur pour une raison inconnue. Becky resta dehors, sachant qu'ils allaient revenir sous peu.

Au loin, elle voyait un homme. Il se tenait debout et ne bougeait pas. Becky était fascinée par sa maîtrise de l'équilibre. Peu à peu, des oiseaux noirs arrivèrent et se posèrent doucement sur ses bras, loin de l'axe du corps. Les oiseaux se faisaient de plus en plus nombreux et l'homme refusait de bouger. Becky commença alors à s'approcher en criant qu'il devait partir. Sage comme une image, il ne bougea pas. Elle s'approchait plus vite, inquiète de voir l'homme se faire attaquer par les corneilles. Et puis, quand elle fut proche de ce dont elle croyait être un homme, elle constata que ce n'était qu'un misérable costume fourré de pailles. Un banal épouvantail. Soulagée, elle recula, mais les corneilles n'avaient pas apprécié son arrivée. Celles-ci commencèrent à se montrer imposantes et à battre des ailes. Becky continuait sa démarche sur un pas doux, mais sous la peur, elle se retourna et couru vers la maison. Les oiseaux se jetèrent sur la petite et la picossèrent d'un air menaçant. Becky eut le réflexe de se protéger avec ses bras et résista à la douleur, jusqu'à ce que son père arrivât en effrayant la menace. Des larmes coulaient sur ses joues et son sang coulaient sur ses bras. Son père l'amena aussitôt à l'hôpital, là où ils annoncèrent que la blessure n'était pas grave. Ceci resta à tout jamais dans l'esprit de Becky. L'épouvantail et la corneille sont de bons amis.

Pendant ses années à l'école, tout allait bien. L'adolescente restait timide et se réfugiait dans les livres pour éviter d'être avec les autres, mais ce mode de vie lui plaisait bien. Au fil du temps, elle se forma un groupe d'ami très lié. Ceci l'encouragea a sortir de sa peur et peu à peu, elle commençait à affirmer qui elle était vraiment. Malheureusement, les moqueries de certaines personnes finissaient souvent par la rabaisser. Pour cette raison, sa peur ne la quittait pas réellement.

À l'université de Gotham, Becky étudiait en droit. Entre-temps, sous l'autorisation du directeur, elle assistait parfois à des cours autres que ceux reliés à sa matière. Elle se rendait principalement en cours de phycologie. Ce n'était que pour avoir une culture générale plus enrichie. Le professeur était motivant, mais sans plus. Un jour, le professeur avait mystérieusement quitté son poste et un certain Jonathan Crane avait pris sa place. Celui-ci montrait une immense appréciation pour la peur. Ses cours revenaient toujours au même sujet: la peur. Ceci ennuyait fortement une majorité des élèves. Becky restait captivée par les propos du professeur Crane. Il semblait passionné par ce qu'il disait lui-même, c'était beau à voir.

Malheureusement, un jour, Crane fit une expérience qui tourna à la catastrophe. Il fit exploser un pot de fleur et une jeune étudiante reçut un morceau dans l'oeil. Cela lui coûta son renvoit imédiat de l'université de Gotham. Avant son départ, Becky alla voir le professeur et lui dit:

« Professeur Crane, j'ai beaucoup apprécié l'étude de la peur avec vous. »

Elle s'inclina un peu en souriant et partit devant sans jamais se retourner. Ses dires étaient honnêtes, mais elle se sentait triste du revirement de situation. À ses yeux, le professeur Crane n'avait plus sa place dans l'établissement.

Gotham dans le noir. Et oui, comme chaque habitant de cette ville, Becky fût durement touchée par l'évènement de la panne d'électricité. Malheureusement pour elle, elle ne se trouvait pas dans le meilleur quartier et n'avait pas entrer en contact avec le monde extérieur depuis un mois. La jeune femme avait préféré rester chez elle enfermée, isolée, seule... Un choix fort regrettable. La nourriture lui manquait et sa faim la rendait impatiente. De plus, chaque bruit venait la soumettre à une intense panique. Ce n'est pas le danger extérieur qui créait cette frayeur chez Becky, mais plutôt une visite qui l'avait changé. Peu avant l'événement qui avait mis Gotham sous l'emprise de l'obscurité, un étrange personnage avait infiltré l'appartement de l'étudiante pendant la nuit. Elle ne se souvient pas totalement de son apparence, mais elle se souviendrait toujours qu'il ressemblait à un... épouvantail. Sa rencontre l'a totalement marqué. Et ce n'est pas pour le mieux.



Behind the screen
Information(s) importante(s) : Je suis québécoise. Oui, c'est une information importante. x)
Un surnom ? Mako
Nom de l’avatar : Becky Albright
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : patate.
Disponibilité pour poster ? La semaine, donc 5 jour sur 7. Les fins de semaines je ne suis pas là.
Comment as-tu connu le forum ? Joker me harcelait depuis des mois à me trouver un personnage :') et je le remercie.
Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? Non.
Code du Règlement :


Dernière édition par Becky Albright le Dim 17 Mai - 19:59, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Becky Albright   Jeu 14 Mai - 8:24

Bienvenue parmi nous :D
Et effectivement, on remercie le Joker qui mérite bien plus qu'un pot de peinture pour sa tronche xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Becky Albright   Jeu 14 Mai - 9:18

Joker is Love
Joker is Life Hap

Bon courage pour la fiche :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Becky Albright   Dim 17 Mai - 20:00

merci beaucoup :)
ma fiche est terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Becky Albright   Dim 17 Mai - 20:07

Je pense que tout est bon, tu as mon +1.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Becky Albright   Dim 17 Mai - 20:27

Je valide la Canarde !
Belle fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Becky Albright   Dim 17 Mai - 20:28

merci Talia et Joker Calin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Becky Albright   

Revenir en haut Aller en bas
 
Becky Albright
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: