Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Let's kill some people and see where that gets us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Let's kill some people and see where that gets us   Lun 6 Avr - 1:46



DOSSIER N° : 374786 Floyd Lawton 5959


Nom : Lawton
Prénom : Floyd
Alias : Deadshot
Sexe : Homme
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 6/04/1965
Lieu de naissance: Etats-Unis, lieu indéterminé
Rhésus: 0+

Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation familiale: Célibataire sans enfants identifiés
Autre information: Blackgate / Tueur à gage



Génétique du patient
Taille : 1m85
Poids : 95 kg
Description physique du sujet : Pour maximiser son efficacité et se faciliter les fuites, Floyd Lawton est un homme aussi agile qu' athlétique. Assez bien entraîné, il n'impressionne pas par sa masse musculaire. Dans la vie civile, son physique reste assez anonyme. Ses seuls signes de reconnaissance sont son cache-oeil, sa fine moustache et en quelques occasions son chapeau. La "tenue de travail" de Floyd est plus remarquable. Sa combinaison rouge particulièrement résistante lui permet de résister à des tirs et des explosions à distance raisonnable. Son armure n'en est pas pour autant indestructible. Des calibres sont directement intégrés à ses bras. Enfin, son casque de couleur argent et adapté à son œil technologique avec viseur laser intégré, lui permet de résister à un tir fatal et décuple son audition. Outre la visée laser, son œil artificiel permet aussi d'identifier une cible sous contrat et peut afficher quelques informations supplémentaires.
 

Capacité physique du sujet : Floyd Lawton est très agile ce qui facilite ses déplacements et lui permet de rejoindre des zones difficiles d'accès. Il est l'un des tireurs les plus précis au monde et est donc particulièrement habile dans le maniement des armes. Bien qu'il sache se servir des poings, le combat au corps à corps n'est pas sa spécialité.

  
Comportement potentiellement à risque : Deadshot ne manque jamais sa cible et ses services sont de ce fait très demandés. Il laisse toujours une douille portant ses initiales sur son lieu de tir, ce qui peut aider le travail de la police dans son enquête. Il est obsédé par l'idée d'avoir une mort spectaculaire, ce levier psychologique pourrait permettre de l'éliminer. Enfin, il est un humain comme les autres et donc mortel à condition d'endommager son armure au préalable.

.



Profil psychologique
Floyd Lawton n'est pas suicidaire mais est fasciné par la possibilité de mourir de manière impressionnante. Un trait de caractère qui se retrouve aussi dans son travail, lorsqu'il élabore parfois des plans volontairement plus compliqués mais rendant son travail un peu plus exceptionnel. La précision guide toutefois l'accomplissement de ses missions, Deadshot n'a manqué qu'une seule de ses nombreuses cibles : Batman pour qui il voue une haine féroce et qu'il s'est juré d'abattre tôt ou tard. Deadshot n'a pas un profil de serial killer fasciné par le meurtre, il accorde seulement une importance à un travail bien fait. De plus, l'homicide accidentel de son frère a aussi fait de lui un homme froid et peu sensible. Il ne refuse jamais un contrat et ne fait preuve d'aucune forme d'empathie pour les victimes et leurs proches. Habitué à prendre l'initiative pour accomplir ses contrats, il serait aussi capable de s'imposer en tant que leader d'un groupe et d'indiquer la marche à suivre. Pourtant il refuse catégoriquement toute association. Sorti de ses missions, ses tendances psychologiques peuvent le rendre imprévisibles.
 




Antécédents et suivi du patient
Entretien n°11432920 / Rachel Dawes, assistante du procureur général / Floyd Lawton, inculpé pour multiple homicides, association de malfaiteurs et délits de fuite.



Rachel Dawes : Vous confirmez être Floyd Lawton.

Floyd Lawton : Oui Madame. Mais mes amis m'appellent Deadshot.

RD : Très bien "Deadshot".

FL : Mais je n'ai pas que nous étions amis Rachel. On peut toutefois le devenir...

RD : Vous connaissez mon identité ?

FL : Oh mais bien entendu mademoiselle Dawes. Mon emploi nécessite une certaine connaissance des personnes qui pourraient particulièrement intéressés mes clients...

RD : Malheureusement pour eux, vous n'êtes pas prêts de revoir la lumière du jour.

FL : Vous croyez ? Une personne intelligente comme vous ? Soyez sérieuse une minute Rachel, je suis bien trop important pour un trop grand nombre de personnes pour rester croupir en prison. Certains de vos supérieurs ont fait appel à mes services. Je ne vais sûrement pas rester croupir ici et vous ne pouvez rien y faire.

RD : Des supérieurs ? Et bien rentrons dans le vif du sujet. Donnez moi des noms.

FL : Je suis un professionnel Madame, et je respecte le secret du métier. Ce n'est comme si vous pouviez me promettre des remises de peine, je serai bientôt sorti.

RD : Non, je ne vais pas vous promettre une remise de peine c'est vrai. Mais là, il s'agit surtout de vous éviter la peine de mort. Qui vous sauvera lorsque vous serez sur la chaise électrique ?

FL : Oh mais je serai sorti bien avant de m'y asseoir, je ne m'en fais pas. Croyez moi, ce n'est pas une chaise électrique qui mettra fin à mes jours. Non, ma mort sera... spectaculaire. Diffusée en boucle sur tous les écrans du monde, sur les réseaux sociaux, les forums peut-être même les livres d'histoires qui sait...

RD : Vous vous fiez à ce point aux personnes du... "milieu" qui vous emploie ?

FL : Je ne me fie à personne d'autre que moi... et mes calibres. Mais c'est le marché qui implique ma libération. Et celui là ne m'a jamais trahi.

RD : Gotham a aussi un gardien qui ne la trahira jamais. Quand bien même vous parviendriez à vous évader, vous ne resterez pas longtemps en liberté...

FL : Oh, vous voulez parler de ce Batman, cette chauve-souris chanceuse. Ce gardien dont vous parlez ne sera jamais un homme accompli tant qu'il n'aura pas tué. Il aurait mieux fait de m'éliminer plutôt que de m'apporter ici. Au lieu de ça, il est devenu mon contrat personnel. Je ne rate jamais une cible et la prochaine fois qu'il sera dans mon viseur, vous n'aurez plus qu'à vous trouver un autre gardien...

RD : Vous vous croyez puissants parce que vous tuez ? Vous voyez le meurtre est une forme de pouvoir, c'est un profil classique de serial killer.

FL : Oh le meurtre est simplement mon métier, je ne suis pas un de ses déséquilubrés de serial killer par pitié, épargnez moi vos ridicules étiquette de criminologue de seconde zone. Je suis un professionnel. Ni plus ni moins. Un artiste si vous voulez flatter mon égo car il est vrai que j'aime le travail bien fait. Concernant le pouvoir, le meurtre en est bel et bien une forme. Ce n'est pas un délire de psychopathe assoiffé de sang, c'est une réalité. Contrairement à votre Batman, chacun de mes coups de feu modifie les équilibres, change la donne. Qu'a fait votre Batman ? Il capture ses cibles, les ramène inlassablement dans leurs cellules et attend qu'elles s'évadent pour intervenir à nouveau. Le Batman finira sa vie dans les regrets : il aurait pu changer le monde, peut-être même le façonner mais tout ce qu'il laissera derrière lui c'est une génération de nouveaux criminels complètement fous... Au fond, j'espère qu'il aura le temps de réaliser cet héritage le jour où je logerai la balle que je lui réserve entre ses deux yeux. Et puis, j'ai tout de même du mal à accepter ce genre de leçons de la part d'une personne comme vous, qui travaille pour une administration qui autorise la peine de mort...

RD : Sachez monsieur Lawton que l'application de la peine suprême est en recul et je m'en réjouis. Chaque jour, de nouvelles personnes réalisent au contraire que la barbarie n'est qu'une arme d'autodestruction. Vous aurez l'occasion d'y réfléchir si je vous l'épargne...

FL: Si vous me l'épargnez... Ah enfin Rachel Dawes vous reconnaissez le pouvoir de cette décision : tuer ou ne pas tuer... Et bien rappelez vous bien qu'il y a deux catégories d'hommes dans ce monde : ceux qui appuient sur la gâchette et les lâches qui font appel à moi car ils n'ont pas la force de le faire.

RD : Dans quelle catégorie étiez vous avant le meurtre de votre frère ?

FL : Oh mon cher frère... Je n'étais encore qu'un enfant, il a fait de moi un homme et un de ces hommes qui comptent justement le jour où j'ai logé cette balle dans la tête...

RD : Est ce un aveu monsieur Lawton ?

FL : Si vous le voulez Rachel, cela contribuera peut-être à faire ma légende. Floyd Lawton, aussi connu sous le nom de Deadshot, s'est juré de ne plus rater une seule cible le jour où il tua accidentellement son frère alors qu'il cherchait à éliminer un père qui terrorisait une famille entière... Cette branche qui craque Rachel restera ce moment qui définit une vie pour l'éternité. Sans ce tir, je ne serai jamais devenu aussi important que je le suis, sans ce tir, je n'aurais pas fait de la précision un art de vie, sans ce tir je n'aurais jamais changé le cours de ce monde. C'est dans le sang et la violence que les hommes qui dominent le monde se sont construits. Regardez le golden boy de Gotham, Bruce Wayne... Ce merdeux prétentieux aurait sans doute fini par dilapider la fortune familiale dans un show de télé-réalité si ces parents n'avaient pas été assassinés. Ce moment l'a rendu digne de figurer sur un de mes contrats un jour, c'est remarquable.

RD : Je me répète une nouvelle fois monsieur Lawton, vous reconnaissez le meurtre d'Edward Robert Lawton ?

FL : Oui. D'une balle dans la tête qui ne lui était pas destinée. Qu'il repose en paix ce vieux frère.

RD : Vous dites ça comme si vous n'aviez aucun regret ?

FL : Tout le monde dit que la vie est la chose la plus précieuse au monde. On devrait sentir quelque chose lorsqu'on l'ôte à quelqu'un, pas vrai ? Quand j'ai tué mon frère, je n'ai rien ressenti. Aucune culpabilité, aucun remord. Rien. Et il était la seule personne dans ce monde dont je me souciais. On nous ment sur l'importance de la vie. La seule vie dont les personnes se soucient est la leur, et moi je m'en moque vous voyez...

RD : Votre dossier devient de plus en plus dur à défendre Monsieur Lawton...

FL : Qu'importe. Comme je vous l'ai dit, je serais sorti bien avant mon procès...

RD : Cessez avec ce refrain Monsieur Lawton...

FL : Détendez vous Rachel, vous êtes bien trop sérieuses. Au fond, tout ça n'est qu'un jeu. Et cette salle n'est rien de plus qu'un théâtre. Vous devez apprendre à dédramatiser Rachel, à apprécier la vie, je pourrais vous aider...

RD : Arrêtez tout de suite cela Monsieur Lawton...

FL : Autoritaire en plus, j'aime cela...

RD : Je ne rentrerais pas dans votre jeu comme vous dites donc vos insinuations sont inutiles. Revenons à vous et votre parcours... Vous avez "débuté" si je puis dire comme un justicier. Mais ça ne vous a pas réussi. Au fond, c'est tellement plus simple de tuer, le Batman a peut-être plus de mérites que vous ne cherchez à vous en convaincre.

FL : Du mérite ? Hahaha... Oui, j'avoue avoir eu quelques difficultés à me construire. Après la mort de mon frère, je ne savais que faire, que devenir... Je cherchais le bon moyen, tous ces hommes masqués luttant contre le crime, peut-être que moi aussi je pouvais le faire. Après tout j'avais déjà un œil de masqué... Et puis j'ai réalise que les justiciers n'étaient là que pour divertir les gens, qu'au fond, ils ne changeaient rien, ils n'éliminaient pas les menaces. Si mon frère est mort, ce n'est pas parce que des bandits l'ont tué, c'était plus le mauvais endroit au mauvais moment. Alors, je me suis mis en quête de ce bon endroit au bon moment : la précision dit-on. J'ai réalisé qu'un homme précis vaut mieux que n'importe quel justicier. J'ai aussi réalisé, comme je le disais plus tôt, que seul le meurtre peut changer les équilibres, rendre une ville meilleure... Enfin, vous savez ce qu'on dit « quand vous êtes bons dans quelque chose, ne le faites jamais gratuitement »... Après tout, plutôt que de grimper sur cette branche d'arbre, perdre un œil et tuer mon frère, j'aurais pu faire appel à un professionnel. Et aujourd'hui avec mes contrats, j'ai parcouru le monde, j'ai effectivement éliminé beaucoup d'individus, hommes et femmes, mais ce sont certainement des dizaines d'Edward Lawton que j'ai sauvé. Et vous voudriez me laisser pourrir en prison ?

RD : Il y a des lois monsieur Lawton, des procédures, des services sociaux. Si vous aviez fait appel à eux, votre père aurait été éloigné et tout cela ne serait pas arrivée.

FL : Vous êtes craquantes Rachel vraiment, cette naïveté... J'espère que vous ne finirez pas sur un de mes futurs contrats... Mais je dois dire que vous êtes bankables... Un jour, vous comprendrez Rachel. Et j'espère que vous aurez l'honnêteté de me le dire.

RD : Monsieur Lawton, je crains que cette conversation n'aille nulle part et que votre mauvaise fois me retienne de poser de nouvelles questions. Les chefs d'accusation contre vous sont maintenus et l'homicide de votre frère, désormais cas résolu, sera ajouté. Nous nous reverrons à votre procès où vous découvrirez le vrai pouvoir, juste et égal pour tous.

FL : Une balle dans la tête : il n'y a rien de plus égal que cela Mademoiselle Dawes. Un jour vous comprendrez...



Behind the screen
Information(s) importante(s) : Anciennement James Gordon sur ce forum, mes études ont fait disparaître le compte de ce brave moustachu. Mais je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour (#TeamRocket)
Un surnom ? Fio' tient toujours, hein. Sinon, Deadshot ça me va.
 Nom de l’avatar :   Comprends pas la question  :lol:
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : je serai toujours lié au Jojo Koeur  Sinon avec cette très aimable personne qui tient la page Facebook aussi. :D
Disponibilité pour poster ? Encore incertaine (pas la disponibilité mais les moments précis), on va dire le week-end pour commencer mais ça pourrait être possible en semaine.
Comment as-tu connu le forum ? En m'inscrivant en tant que James Gordon précédemment.?
Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? Non, je connais déjà la maison 
Code du Règlement : Lu et approuvé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let's kill some people and see where that gets us   Lun 6 Avr - 10:25

Baveur
Bon retour à toi sur Univers Batman RPG
Ta fiche est pas mal du tout et je lui donne son +1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let's kill some people and see where that gets us   Lun 6 Avr - 11:45

Tu as aussi mon +1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let's kill some people and see where that gets us   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's kill some people and see where that gets us
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: