Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La renaissance d'un symbole [Year 0]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La renaissance d'un symbole [Year 0]   Dim 29 Mar - 21:27


La renaissance d'un symbole

« Bill, va voir le disjoncteur, le courant a sauté. »

« Apparemment, c’est pas le disjoncteur, il n’y a plus d’électricité dans tout le quartier. »

« Plus d’électricité dans tout le quartier … Bill, rassemble les hommes, il est temps de passer à la phase 2 du plan. Laisse en trois ici quand même, il faut qu’il reste pour surveiller le matériel. »

« Je vais les chercher, on se retrouve en bas du bâtiment pour le départ. Aujourd’hui va être un grand jour pour l’Anarchie ! »

« Oui Bill, aujourd’hui, nous allons faire tomber un symbole de la corruption de cette ville … »

***

Effectivement, aujourd’hui s’annonce comme un grand jour pour la Révolution ! Depuis maintenant 2 heures, le courant est coupé dans le quartier. Des rumeurs circulent disant qu’il est coupé dans toutes la ville, que le manoir Wayne, la maire et la cathédrale ont été détruite, que Blackgate et Arkham sont tombés aux mains des criminels, etc … Je ne sais pas si ces rumeurs sont vrais, il est encore trop tot pour le dire mais si c’est le cas, Gotham va devenir une vraie jungle urbaine. La police sera débordée, Batman et ses alliés ne pourront pas arrêter le chaos qui va se propager, une vague de crime va s’abattre sur la ville, il n’y aura plus d’ordres. Et ce tas de cendres sera parfait pour vraiment commencer la Révolution. Une ville déchirée, avec toute une population perdue, sans personne pour la protéger. Et c’est là que j’entre en jeu. A l’aide de mes camarades anarchistes, j’aiderais les habitants de Park Row puis de toute la ville à survivre dans un monde où règnent le crime et l’injustice. Je fournis de la nourriture, des soins et des abris aux gens, ils seront en sécurité. Ainsi, je pourrais leur montrer qui se soucie vraiment d’eux et qui est le véritable ennemi. Les médias n’auront plus d’influence sur eux et leur liberté de pensée leur sera enfin rendue, tout comme leur liberté d’expression. Et tout ceci commence par une chose, la chute d’un symbole de la corruption pour en faire un symbole d’espoir !

« Camarades anarchistes, nous nous trouvons devant le tribunal Solomon Wayne, un endroit où les pots de vins circulent plus que les juges honnêtes. Dans ce tribunal, beaucoup de criminels sont jugés mais ceux qui finissent en prison sont les petites racailles qui hantent la ville sans que personne n’y prête attention. Mais jamais vous ne verrez un homme comme Roman Sionis jugé coupable. Tous les juges sont achetables et les hommes dans ce genre n’hésitent pas à leur donner ce qu’ils veulent en échange d’un jugement en leur faveur. Alors nous devons prendre ce lieu et le laver de tout ça en jugeant objectivement les gens qui le méritent ! Alors prenez ce tribunal et faites en le symbole de notre Revolution ! »


Mes hommes, galvanisé par ce petit discours improvisé, se mettent à grimper les marches en courant et rentrent dans le tribunal après avoir ouvert la porte avec des explosifs de ma conception. Ils connaissent tous le plan, prendre le tribunal en se débarrassant des gardes, sans les tuer bien sur, sauf en cas de légitime défense. Peut être pourrons nous les rattacher à notre cause, et sinon, nous les relâcherons dans Gotham, seul et sans aucun espoir de survivre plus d’une nuit. Je regarde les alentours puis marche sur les traces de mes camarades et rentrent dans le tribunal, dans notre tribunal.

J’arrive dans la salle des procès. Mes hommes se tiennent pour la plupart là, avec quatre gardes agenouillés devant eux et les mains sur la tête. Ils sont tenus en respect par mes camarades qui braquent deux armes de poing vers eux. Ils n’ont d’ailleurs plus leurs armes, ça nous sera utile, surtout si la ville finit comme je le pense. Je m’avance juste devant eux et fais signe à mes hommes de baisser leurs armes.


« Vous pouvez vous relever. Tout d’abord, laissez-moi me présenter, je suis Anarky, leader du mouvement anarchiste de Gotham. Mon but, à moi ainsi qu’à mes camarades, est de libérer Gotham de tout ce qui fait d’elle une ville détestable, comme la corruption ou l’asservissement du peuple. Et nous recherchons des partisans, des gens prêts à se battre à nos cotés contre ces inégalités. Et vous êtes bien sur conviés à nous rejoindre. Désormais, deux choix s’offrent à vous, soit vous nous rejoignez et nous aidez dans notre lutte, qui deviendra votre lutte, soit on vous libère et vous rejoignez les profondeurs sordides de la ville, livré à vous-même et sans espoir de faire marcher arrière. Vous êtes désormais les seuls maitres de votre destin, à vous de choisir. »


« Plutôt crever ! »

L’un d’eux par en courant vers la sortie, sous le regarde dubitatif de ses anciens collègues. Les trois restent dans le tribunal, réfléchissant et ce concertant, puis l’un deux prend la parole au bout de quelques minutes.

« Nous décidons de rester avec vous. Nous sommes prêts à vous aider. »

« Parfait »

Je marche ensuite à travers le petit groupe et le traverse pour prendre place sur les marches et surplomber le groupe.

« Le tribunal est maintenant notre quartier général ! Mais ce n’est qu’une étape, nous devons passer à la suite. Nous allons devoir nous organiser. Nos trois nouveaux, je vous laisse sécuriser le bâtiment et le fermer entièrement excepté la porte principale. La moitié d’entre vous va sortir et aller trouver de la nourriture et des médicaments pour les futurs réfugiés, n’hésitez pas à piller les magasins, il vaut mieux que cette nourriture soit à nous plutôt qu’à des vauriens qui vont la garder pour eux. Je veux aussi que deux hommes retournent avec Bill chercher le matériel dans notre ancienne planque et le ramène ici. Les autres, sécuriser les alentours, ramener les citoyens que vous trouvez ici et chassez les criminels de notre territoire. Nous allons agrandir notre zone d’influence petit à petit et pour ça, nous devons nous débarrasser de la vermine. Si il résiste, neutralisez les et ramenez les ici et si il se montre vraiment trop coriace, tuez les, ça sera une menace de moins. Il est temps de faire ça, la Révolution n’attend pas ! »


Je regarde mes hommes s’organiser d’eux même. C’est un moyen efficace de les faire penser par eux même, de les libérer de leur ancienne condition où il était pour la majeure partie des ouvriers destinés à faire la même chose toute leur vie, la même routine tout les jours jusqu’à ce qu’ils s’épuisent et deviennent inutiles. Et là, ils sont livrés à eux même, à l’écart de la société et sombrent petit à petit jusqu’à la fin de leur misérable vie. Lutter contre le conditionnement fait par la société n’est pas chose aisée mais petit à petit, ça vient, ils finissent par devenir autonome. Mes camarades finissent par se disperser et je me retrouve seul dans la salle. Je ressors du bâtiment et reste en haut des marches qui y mènent. Il fait nuit depuis longtemps et l’électricité n’est toujours pas revenu. Les rumeurs vont surement se confirmer dans les heures à venir. Mais je dois voir ça comme une chance, une chance de sauver Gotham en bâtissant sur ces cendres. Nous pourrons vaincre les vrais ennemis de Gotham. Ceci est le début d’une nouvelle ère pour Gotham, et ceci sera son année 0, celle du commencement !


Revenir en haut Aller en bas
 
La renaissance d'un symbole [Year 0]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: