Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Épisode 2 - You are so cute... do you wanna play with me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Épisode 2 - You are so cute... do you wanna play with me ?   Sam 21 Fév - 21:42

Ivy restait là, sanglotant en silence alors qu’elle entendait sans cesse ses enfants pleurer et implorer le retour de leur mère qui était emprisonner dans cette foutu cage de verre qui retenait ses pouvoirs, coupant ainsi le lien cinétique, un verre qui semblait tout à fait étrange… Mais Ivy n’y prêtait pas réellement attention puisque les cris de ses ‘’Enfants’’ lui était insoutenable et épuisant… C’est le visage en larme qu’elle tourna son faciès vers le Médecin Psychiatrique en Chef qui venait de se poser devant le verre en fixant la jeune femme qui pleurait sans cesse… elle allait réussir à s’échapper d’ici et ce avec intelligence et magouille… mais tout semblait être un plan foireux puisqu’on n’avait pas donner de nouvelles depuis sa demande de permission pour se rendre dans le jardin qui datait de deux semaines désormais et pourtant… elle restait le plus calme possible, malgré toute cette entrave et cette impulsion de mère qui la poussait à rejoindre sa famille. Et depuis ces deux semaines, elle suivait une thérapie pour ainsi ajouter cette note dans son dossier… elle n’était pas vraiment en prison, mais plutôt sur une île Psychiatrique, ce qui n’était donc temporaire et à son avantage… Pamela était une jeune femme TRÈS intelligente et cette intelligence lui était partager avec Ivy… un intellect que notre Empoisonneuse devait mettre à rude épreuve puisqu’elle ne pouvait oublier qui elle fut autrefois. Pamela Lillian Isley existait toujours… quelque part dans ce corps puisque malgré tout… Ivy conservait cette petite part humaine en elle… ce qui n’était pas plus mal… Elle était nettement supérieure à l’humain, mais cette part en elle lui permettait aussi de mieux manipuler les hommes et les femmes…
 
Le médecin se tenait là devant elle en la regardant et puisqu’elle était une femme, le charme naturelle de la ‘’Sirène’’ végétale ne semblait pas l’affecter, mais elle devait se l’avouer : Elle avait un physique plus que parfait qui pouvait attirer le regard de biens des hommes, et des femmes ayant un attrait pour la gente féminine. Mais, cela n’excusait en rien à son prédécesseur, le Dr.Isaac Greyson, pour sa tentative de viol sur le Patient Isley ! Les preuves contre lui, en autre le mail échanger avec l’infirmier Valentin, était flagrante… mais Pamela semblait avoir compris l’intérêt de ce dernier pour ainsi se débarrasser et éviter un incident.

 
-Ivy… vous vous êtes bien comporter depuis votre transfère dans l’aile Soins Intensif… pour ce fait, nous acceptons votre requêtes d’aller au Jardin rejoindre vos ‘’Enfants’’ comme vous dites… mais à une seule condition, ne fait rien qui pourrait vous nuire… car ce sera votre dernière Permission en ce Lieu... Vous serez escorter par nos gardiens et éventuellement nous allons surveiller de très près vos actes par nos gardes et les caméras…
 
Les yeux d’Ivy s’illuminait… on allait réellement lui permettre de rejoindre ses enfants ? Sérieusement ? Et à cette idée, Ivy se leva alors pour s’approcher de la vitre en fixant son nouveau Médecin alors qu’un magnifique sourire s’affichait sur son visage, un visage de satisfaction et séducteur… Elle rigolait ? La jeune femme était prête à tous pour rejoindre ses enfants et enfin les cajoler et en prendre soin. Non, elle n’allait pas foutre de la merde, pas pour le moment. Il fallait jouer le jeu de la parfaite patiente sage prête à recevoir le traitement psychologique qu’on lui offrait… mais à l’intérieur, toute sa haine et sa rage était concentrer sur Woodrue… et sur Batman… cet enfoiré était à l’origine de son incarcération parce qu’il ne s’était pas mêlée de ses oignons. Elle avait tant à faire… tant de choses dont elle ignorait encore puisqu’elle n’y avait pas encore penser…
 
-Je vous le promets… je veux simplement passer la journée avec mes enfants je vous prie… ils ont besoin de moi ! Ils ont besoin de leur mère, qu’elle prenne soin d’eux… les dorlotes… les aimes… leur parles…
 
Le médecin calma alors Ivy, voyant parfaitement qu’elle semblait entrée dans une forme de démence avec toute cette séparation… le fait de tenir loin Ivy de la végétation semblait réellement la déboussoler, ce qui était à prendre note. Deux agents de sécurités arrivèrent avec des menottes pour attacher ses poignets et ses chevilles et l’Empoisonneuse se mit alors à rire, un rire enjôleur et moqueur.
 
-Allez les gars… si vous vouliez me menotter pour vous amuser avec moi, il fallait le dire… j’aurais étiré mon séjour dans le Jardin pour vous offrir un voyage dans mon Eden…
 
L’effet rechercher eu ce qu’elle désirait et les gardes semblaient plutôt déstabilisé et malgré le soutien du médecin, les graines du fantasmes étaient déjà implanter dans la tête de ces deux colosses remplis de testostérones… les hommes… tous les même et elle en avait la preuve à chaque jour… Ivy ignorait si elle pourrait aimer un jour puisqu’elle semblait avoir supprimée toute émotion de ce genre pour l’être humain de tout son esprit. Seule la nature méritait son amour, mais il faut dire qu’elle avait bien envie de s’amuser… mais certainement pas avec n’importe quel homme… il fallait que cela soit un jeu difficile et dangereux, pas une situation facile qui, en claquant des doigts, les hommes se retrouvait à genoux devant elles. Remarque, ces hommes étaient de parfait larbin, de parfaites victimes à ses poisons et ses phéromones pour en faire des serviteurs… un harem peut-être ?
 
Elle le sentait déjà beaucoup mieux e sa se voyait sur son visage alors qu’elle semblait reprendre ses esprits, comme si la folie avait disparait de tout son être. Elle marcha au côté du médecin et des gardiens, alors qu’elle s’amusait à sécréter des phéromones derrière elle… il ne fallait pas perdre de temps pour ainsi convaincre le personnelle qu’elle n’était pas un danger pour qui ce soit et ainsi pouvoir avoir son congé de cette foutu hôpital psychiatrique remplis de fou… Mais, ces fous pouvaient aussi devenir des alliés et ainsi servir ses plans, s’était à voir. Pour l’heure, la seule chose qu’il l’inquiétait s’était de rejoindre ses enfants. Et tout cette marche semblait interminable alors qu’elle le sentait, elle pouvait user de ses pouvoirs à l’instant et ce, sans problème, mais elle ne devait pas, pas pour le moment puisqu’elle avait besoin de fuir cet endroit pour se concentrer sur sa quête personnelle, sa Vendetta. Un jour, Jason Woodrue allait crever de sa propre main et ce jour-là, elle allait enfin obtenir satisfaction et il ne resterait que Batman à éliminer. Mais, elle avait d’autre projet pour lui… il fallait faire attention, car Batman n’était pas le seul ‘Gardien’’ de Gotham.
 
Enfin… l’air pur de l’extérieur ! Elle sentait même l’humidité de l’air venir la chatouiller, ce qui l’enivra un instant et lorsque ses pieds se posèrent enfin sur ce gazon… elle jubilait et enfin se sentait merveilleusement bien. On lui enleva les menottes et Ivy en profita pour s’étirer et se pencher vers le sol pour caresser l’herbe et murmurer. Profitant de ce moment de liberté de ses membres, Ivy enleva sans hésiter son petit veston rouge pour ainsi offrir son corps à la nature, mais le temps de se déshabiller, des feuilles grimpa sur tout son corps pour venir cacher sa poitrine, laissant malgré tout une superbe vue. Les gardes n'eurent pas le temps de voir quoi ce soit et s'était pour le mieux.
 
-Maman arrive mes chéris…
 
Et elle se releva où on la guida jusqu’au jardin, mais en chemin, elle croisa un homme de très belle apparence qui semblait peut-être dans la mi vingtaine ou dans la trentaine et qui était plutôt assez bien entretenu. À voir ses habits, il semblait être un homme d’affaire et ce sérieux sur son visage démontrait beaucoup de maturité, ce qui n’était pas sans laisser Ivy indifférente, elle qui ne s’était pas amuser avec un homme depuis longtemps… Elle ne put s’empêchait de lui envoyer un regard langoureux accompagné d’un clin d’œil et d’accentuer sa démarche sensuelle pour attirer le regard de cet homme et son attirance. Peut-être aurait-il le temps de venir discuter avec la jeune femme qui se dirigeait vers le jardin, lui lança un dernier regard… il lui fallait une base sur laquelle retomber une fois dehors… peut-être cet homme. De toute façon, il lui serait facile de trouver domicile, financement et acolytes.
 
Lorsqu’elle posa enfin un pied dans le jardin… tout son corps fut parcouru d’un frisson incroyable, parcourant des pieds jusqu’à la tête et c’est sans se soucier de quoi ce soit qu’elle se mit alors à courir jusqu’à un rosier. Les plantes se mirent à se mouvoir alors que des lianes glissait sur Ivy. Les policiers mirent la main sur leurs pistolets électrique, mais le Dr. Frinch leva une main pour les arrêter en murmurant ‘’Attendez…’’… Ivy caressa les fleurs, qui semblait devenir de plus en plus belle et grossir, alors que les lianes de roses se glissaient sur elle pour s’envelopper autour d’elle. Prenant place sur le rebord de la fontaine qui jaillissait devant tous, l’Empoisonneuse croisa les jambes et caressa une liane qui vint vers elle, serpentant vers sa main avant de glisser sur son épaule droit jusqu’à son épaule gauche où la Nymphe caressa la liane et l’Embrassa, comme on le fait avec un serpent. La jeune femme était au ange… enfin…
 
-Laissons la tranquille… elle ne fait de mal à personne et c’est pour sa guérison psychologique tout cela… Mais rester proche de la porte à l’extérieur et si quelqu’un tente d’entré, tenez à le prévenir je vous prie… Il faut voir si Ivy est prête à passer à l’étape supérieure de mon traitement ! Je serai dans mon bureau, dans le Manoir d'Arkham à remplir des papiers, alors que les caméras vont tous filmer. S’il y a quoi ce soit, contacter moi par radio sans attendre… A plus tard !
 

Et le toubib quitta le jardin pour retourner dans le manoir d’Arkham. Elle avait tant de paperasse à faire et tant de patient à voir. Laissez Ivy avec ses ‘’Enfants’’ n’étaient pas vraiment un danger pour le moment…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Épisode 2 - You are so cute... do you wanna play with me ?   Mar 3 Mar - 11:02

Le réveil n'avait encore sonné que le multi milliardaire était déjà sortit des bras de Morphée, toujours allongé sur le lit les yeux fixer au plafond, un air pensif dans les yeux. Il n'avait pas mal au dos comme tout les matins dû à ses activité nocturne, il n'avait pas de mal de tête qui lui arrivait de temps à autre, levant le bras pour le regarder, pas de point de suture, pas de bandage, et encore il avait passé le jour d'avant tests après tests, son scie tique voulant confirmer son nouveau don de régénération, balle, couteau, bat, rien n'avait sus le maintenir plus de quelque seconde en agonie, toute blessure était automatiquement guérie sur le champ. Quel drôle de destin, mettant constamment sa vie en danger pour faire régner la justice en ville et voilà que maintenant il n'a même plus à s'inquiéter de ça santé, comme quoi il ne fallait pas douter des bienfait du gaz régénérant du scientifique.... Enfin bon il ne s'était pas douté que cela pourrait devenir un effet permanent.

Se levant enfin, Logan éteignit déjà son réveil pour qu'il n'aie pas à sonner pour rien, se regardant dans le miroir, son doigt longeant la cicatrice qui parcourait son visage d'une oreille à l'autre, comme par hasard c'était la seule qui était encore sur son corps, de toute ses blessure c'était sûrement la seul qui était rester, le doc affirment qu'il était possible que celle-ci était sûrement trop ancienne pour être prise en compte par sa régénération, c'était bien dommage, mais dans un sens c'est mieux ainsi, elle lui rappelait qu'il fallait faire des sacrifice de sa personne pour que justice soit faite en ville, elle était ce qui lui rappelait tout les jours pourquoi il était devenu un justicier.
Prenant alors son peignoir pour se couvrir, car oui Logan était nu, l'homme d'affaire sortie de ça chambre, Dorian son majordome l'attendant déjà derrière celle-ci, lui souhaitant un bonjour avec le sourire au quel il répondit avant que se dernier ne lui liste son planning de la journée, c'était d'ailleurs étrange car il n'avait pas obligation d'aller au bureau, quoi que ce n'était pas plus mal, il avait quelques affaires à régler aujourd'hui. Lui expliquant ce qu'il allait faire, Dorian acquiesça et lui fit parvenir qu'il allait lui apporter le petit déjeuner dans la cave du Crimson X, car oui son majordome était qu courant de ça double vie.

Prenant le temps d'aller dans fa salle de bain pour se rafraîchir, Logan passa ensuite par ça chambre afin d'y mettre quelque chose sur le corps afin de ne pas avoir a rester ainsi dénudé. Une fois habillé d'un jeans, un simple t-shirt noir et de chaussure en cuir, il alla en direction de son autre armoire à côté et y ouvrit un passage secret à l'aide d'une reconnaissance digicaché dans l'un des tiroirs, ouvrant aloès un double fond dans le mur, entrant dans l'armoire et se plaçant sur une plate-forme qui se mit alors à descendre. Une fois arrivé dans sa cave secrète il pu apercevoir que Dorian, comme à son habitude, était toujours en avance sur le riche qui lui avait déjà fait la réflexion, ce à quoi quoi il répondit que c'était son travail et qu'il ne devait pas y prêter attention, enfin bon le petit déjeuner était sir un chariot à côté de son super ordinateur, s'asseyant sur sa chaise prenant la tasse de café que lui tendait son majordome et commençant à consulter les dossier de la police a propos de cette femme contre qui il avait eut affaire quelque semaine au par avant, le plus surprenant dans l'histoire ne fut pas le fait qu'il trouva rapidement le dossier de la criminel, mais plutôt qu'ils n'avait rien d'autre la concernant que son casier judiciaire et autres information de base, même son nom n'était connu, rien que son pseudonyme "Hells", quoi il en soit il avait déjà une piste, elle avait été résidente à l'asile d'Arkham, c'était un bon point de départ.

Coup du hasard il avait reçu une demande de visite de cet établissement il y a quelques jours à peine, ils lui demandait s'il était possible de faire un tour du propriétaire et si possible leurs donner une aide financière pour le bien être des patients et pour le bon fonctionnement de la structure... Ouai ils avaient surtout intérêt à ce que cet aide lui soit remboursé au fur et à mesure sans compter qu'il ne soit pas utilisé pour rien. Enfin bon, après un bref coup de téléphone et une séance de léchage de pompe, Logan avait alors conclus le rendez vous pour l'heure d'après. Qui aurait cru que ça aurait été aussi facile de leurs demander de regarder les dossier des patients. Enfin bon ne voulant pas en faire trop et parce qu'il faisait encore assez beau, Logan alla alors s'habiller d'une veste de costard et d'un foulard après avoir fini son petit déjeuner et termina de se préparer pour son rendez vous chez les fous.

Dossier sous la main un cigare entre les dents ils appela alors son assistante pour qu'elle le retrouver directement à Arkham. Son chauffeur l'attendait déjà devant la porte d'entrée, il monta dans la voiture, direction l'asile. Sur la route il consulta les quelques documents que lui avait envoyer l'établissement histoire de ne pas être trop perdu sur l'affaire, mais il n'y avait rien de bien compliqué, c'était une demande officiel d'aide financière, il n'y avait pas de raison que cela ne soit possible, en plus de ça, cela lui donnera un plus au près des citoyens, quoi de plus charitable que d'aider de pauvres gens avec des problèmes mentaux ?

Le voyage entre son manoir et l'asile avait été plutôt bref, son assistante l'attendait d'ailleurs dans le hall, Logan fit un signe de tête au chauffeur pour qu'il gare la voiture non loin, il laissait toujours un costume de rechange dans le double fond du coffre, bien qu'il l'aie aussi dans sa vise juste au cas où, c'était assez difficile de caser le tout donc il était oblige de sortir avec des munitions limité il fallait donc être minutieux s'il y avait une urgence, mais normalement il n'aurait pas besoin de faire appel au Crimson X. Il sortit de la voiture, récupérant sa mallette, ses documents et s'allumait encore un cigare, marchant jusqu'à la porte d'entrée, son assistante sortie pour venir chercher sa paperasse et les ajouter au sien, chose faite Logan fini de fumer son tabac et l'écrasa dans le cendrier avant de rentrer dans l'établissement. Rien que les premiers pas avait eut un impacte sur son moral, cet endroit avait l'air en bon état, mais certaine choses dérangeait à commencer par le manque d'encadrement, les patients se baladaient pour la plus par seul sans personne pour les surveiller ou tout simplement pour être au près d'eux et à leurs écoute, enfin bon ce n'était pas son problème prioritaire pour le moment.

Logan fut rapidement accueillit par un médecin qui commença la visite des lieux, dans l'ensemble il n'y avait pas trop de problème mis à part ceux qu'il avait déjà constaté, il eut aussi l'occasion de de regarder un peu partout autour de lui pour repérer les patients, certain était même très connu du registre du GCPD. Il finir leurs visite par le jardin, ça manquait un peu d'arbre à son goût, mais bon il n'était ni jardinier ni décorateur, il était patron et homme d'affaire. Une chose qu'il ne supportait pas par contre c'était l'omniprésence du toubib qui commençait gentiment à les lui briser à force de compliment et le fait qu'il glissait constamment dans la discutions les raisons pour lesquelles cela serait un très bon investissement que de leur apporter son aide.

- Bon j'ai compris votre point de vue, mais la vous commencer à me les casser et c'est une très mauvaise chose me connaissant ! Vous voyez se jardin ? Beau et présentable, prenez exemple sur lui et servez à quelque chose ! Bon rendez vous utile aller chercher le médecin en chef qu'on aie cette reunion !

Logan avait était enervé d'autant d'incapacité venant du service médicale, qui avait prit ses jambes à son cou au moment ou il avait hausser, son assistante elle même avait remarquer qu'il était presque sortit de ses gongs c'est pour cela qu'elle lui proposa d'aller chercher un remontant à la cafétéria, ce fut avec un sourire en coin qu'il accepta la laissant alors partir, laissant le patron tout seul dans le jardin, profitant alors du calme, enfin un peu de paix, au moins pendant la visite il avait reussi à placer des mouchard par ci par là. Allumant un cigare, l'homme d'affaire s'assit sur un banc regardant autour de lui, voyant cependant quelque chose de très intéressant passer juste à côté de lui, une femme enchaînée par les chevilles et poignets escortée par près de quatre molosses à l'air aussi ni et les uns que les autres, les gros bras de base quoi. Cette femme avait un un quelque chose de très attirant, la peau verte ça c'était qu'un détail, mais la couleur de ses cheveux, son rouge à lèvres d'un rouge sanguin, son visage si harmonieux, il était dur de charmer Logan, mais elle avait un plus que les autres femmes n'ont jamais su lui montrer rien qu'au premier regard, c'est comme pour un premier entretient de travail, il était capable de déceler le potentiel du candidat.

Les gardes l'avait finalement relâcher la laissant libre de ses mouvements elle avait par ailleurs retiré son haut mais le temps que celui ci tombe de son buste ce dernier, très en valeurs il fallait l'avouer, fut recouvert de feuille, comme vivante, venant se placer sur elle. En tout cas il aura pas eut le temps d'avoir la mâchoire qui tombe au sol, mais on y était presque. L'homme écrasa son cigare dans le ce driver et se leva, venant chercher la veste qu'elle avait laissé tomber par terre, plaçant de façon invisible un autre mouchard on était jamais trop prudent. Quand il releva la tête avec l'intention de jouer les galant pour lui rendre ses affaires, il remarqua qu'elle accouru en direction du jardin, qui par ailleurs comme il l'avait clairement dit au médecin, était très beau et présentable. Des lianes pousserent et se tortilla contre et sur elle, ça en était presque sensuelle si Logan n'en était pas pour le moins choqué, il en vait vu des chose mais la c'était impressionnant.

- Et moi qui parlais de la beauté du jardin.... Mais attend... elle ne mets pas inconnu.

Il s'approcha alors de la femme d'un pas tranquille et sûr, regardant les brutes dans les yeux et les faisant vite partir, ça a ses avantage d'être connu. Une fois juste à côté d'elle, Logan l'observa en détail, il n'était vraiment pas indifférent à son charme, mais il savait contrôler ses pensés et ses émotions, c'était un talent important dans son travail. Quoi qu'il en soit il avait reconnu la femme, la fameuse scientifique qui avait disparu de la circulation quelque temps au par avant, dire qu'il avait voulu l'engager dans son entreprise, quel drôle d'endroit pour une personne aussi distingué.

- Pamela Lilian Isley ? Logan Carter, patron de la CarterCorp, j'espère que je ne vous dérange pas trop, vous semblez un peu occupé, mais je me suis permis d'approcher. Vous semblez bien entouré avec les quatre molosses qui vous suivait, vous êtes sous protection rapproché ?
Il avait trouver une raison bateau de débuté une discutions avec elle, il cachait bien son jeu et avait parler de façon calme et douce pour ne pas la brusquer et encore moins lui faire peur, bien que vu ce qu'elle savait faire avec les plantes c'était plutôt à lui d'avoir peur, faut dire qu'avec son nouveau don ça donne la confiance. Quoi qu'il en soit il ne pouvait plus faire machine arrière à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Épisode 2 - You are so cute... do you wanna play with me ?   Sam 14 Mar - 5:51

Les colosses ne dérangeaient pas Ivy, puisque personne n’était immunisé contre son charme et il aurait suffi qu’elle excite la terre pour en faire jaillirent de magnifiques lianes pour maitriser ces gorilles qui malgré leur airs menaçant, jetaient des regardes furtifs à son body lors du voyage, mais maintenant qu`elle était seule avec ses enfants, elle ne pouvait s’empêcher de s’extasier devant toutes ces plantes qui s’énervait à sa présence alors que le Jardin, qui semblait au départ, malgré sa beauté, possédé des couleurs plutôt ternes, vide, des tons plus colorés et vives s’estompait comme si la nature, autrefois endormi, reprenait enfin de ses couleurs. La jeune femme souffla alors sur la paume de sa main pour laisser jaillir un magnifique petit nuage rose qui serpenta autour d’elle et dans le jardin, ce qui pourrait ainsi peut-être adoucir ces colosses, ainsi que baisser leur gardes. Il fallait travailler son plan désormais, car franchement, si elle devait attendre que le Docteur Frinch se décide à la libéré, Ivy avait le temps de prendre racines en ces lieux et ce n’était pas un mauvais jeu de mot. Mais, il fallait faire cela subtile et ne pas éveiller de soupçons, car elle n’aurait droit qu’à une seule chance et ce, même si elle voulait jouer la carte de la bonne patiente, il faut toujours avoir un plan B suivis d’un plan C et d’un D…

La précaution était de mise pour ainsi laisser des traces de ses visites et s’assurer que son pouvoir puisse opérer malgré cette perte de connexion. S’était si dur d’être là, entourer de ses enfants qui s’extasiaient de voir enfin leur mère à leur côté, alors l’idée que ceci n’était que temporaire n’enchantait pas Ivy qui redoutait le moment où les gardes viendraient la chercher pour son retour dans sa fichu cellule… elle allait quitter cet endroit, c’est une promesse qu’elle se faisait, mais tant qu’à la suite des évènements, cela l’échappait toujours. Serait-elle libéré sous caution avec obligation d’être suivit psychologiquement ? Allait-elle se libérer par ses propres pouvoirs et vivre en tant que criminelle ? Ou peut-être serait-ce une personne inattendue qui volerait à son secours. La vie était si imprévisible que prévoir les faits serait impossible pour la jolie jeune femme Empoisonneuse, mais qu’en avait-elle réellement à faire de cela ? Ce n’était pas la façon la plus importante, mais le résultat. Tant qu’elle pouvait enfin respirer en dehors de cette fichue île, le reste l’importait peu. Et pour le moment, elle profitait de sa petite famille, ses enfants chéris qui ne pleurait plus. Et alors qu’elle discutait avec eux, contente de profiter de leur présente, elle sentit la présence d’un homme, pénétrant ainsi son petit brouillard rose qui allais bientôt être sous son charme sous peu, ce qui était toujours plaisant d’amener les hommes à elle, par son parfum si Enivrant, si Unique… Si… seuls les hommes pourront vous le dire.


La criminelle fixa l’homme avec beaucoup d’intensité et de désir, qui cette fois, elle remarqua bien cette cicatrice sur son visage, en longueur sur son visage qui allait d’une oreille à l’autre, ce qui était plutôt étrange comme cicatrice, mais pas moins repoussante au contraire. Ivy aimait les hommes et ne portait pas réellement d’attention sur ce genre de détails, enfin à quelque détail près. Cet homme n’en était pas moins désavantager physiquement, au contraire et même que cette maturité sur son visage l’intriguait beaucoup… sans doute une part d’elle humaine qui s’intéressait toujours aux hommes plus mûre, plus vieux et d’expériences sinon pourquoi expliquer le fait qu’elle ait succombée à Woodrue aussi facilement. Mais, cet homme dégageait énormément d’assurance et malgré cette surprise qu’il semblait afficher devant les plantes qui se mouvaient devant ses yeux, il gardait un calme légendaire et contrôler. Cet homme n’était pas un jeune adulte tout fraichement sortit de l’adolescence et qui découvrait le monde, car le monde il semblait déjà l’avoir découvert et cela intéressait beaucoup Ivy… peut-être pourrait-elle en faire un ami… un allié qui sait ! Et peut-être même plus…

-Logan Carter… votre nom me dit vaguement quelque chose… Je suis ici à Gotham depuis peu ! Et bien je suis bien heureuse de faire votre connaissance mon coeur… vous avez participé à certaines de mes conférences alors ?

Elle se leva, s’approchant de lui, tandis que les lianes la libéraient de leurs emprises et qu’elle s’approcha de l’homme. Ces dernières la suivirent de près au cas qu’il serait nécessaire de la protéger et la jeune femme prit le temps de bien l’observer. Il était déjà plus grand qu’elle, mais ça allait très bien et puis il semblait bien bâtit. Avec cet habit d’homme d’affaire, Ivy ressemblait nettement plus à une escorte que cette homme venait de s’offrir les services plutôt qu’à une scientifique, malgré sa réputation. Il faut avouer que les hommes bien habillé possédaient toujours leurs lots de charmes et Ivy n’en démontrais pas moins d’intérêt. S’était une des faiblesses chez Ivy, elle qui avait toujours porté son attention sur les hommes beaux, grand, intelligent et plus âgée qu’elle et si sa mémoire ne lui faisait pas défauts, Logan était son ainée d’au moins sept ou huit ans. Mais, un homme reste un homme et tous devenaient des pions entre ses mains. Il suffisait d’un simple sourire, d’un simple clin d’œil et d’un baiser et TOUS s’ouvrait à elle tels la floraison de ses petits chéris. Pamela n’était pas devenu cette femme fatale en restant chaste et pure, ni non plus en devenant une allumeuse… Woodrue était derrière tout cela et malgré le plaisir qu’elle en tirait à être cette nouvelle femme, plus forte, plus belle, plus puissante et plus… séductrice, le sentiment de trahison demeurait des plus puissantes et un jour elle obtiendrait satisfactions. Mais, pour l’heure, elle devait se faire ami-amie avec cet homme, car si sa mémoire était bonne, Logan Carter était le PDG des entreprises Carter, ce qui pourrait donc lui être fort utile et c’est donc sans hésiter, qu’elle souffla sur la paume de sa main, laissant un filet de poussière rose virevolté vers les narines de cet homme et c’est ainsi que son jeu de manipulation-domination-séduction commença. Cet homme allait devenir un de ses pions, mais qui sais, le destin peut être tout autre. Pour heure, il lui fallait une carte de sortie et passé GO pour réclamer son dû : obtenir un laboratoire et ainsi produire sa propre ligne cosmétiques. Ainsi, elle pourrait déjà démarrer son plan…

La jeune femme s’approcha de plus en plus de Logan, question d’être proche de lui alors que toute la végétation s’agita pour s’étendre de plus en plus alors que des arbres et buissons bougèrent pour bloquer le chemin, encerclant Ivy et une de ses futures conquêtes. La jeune empoisonneuse était si gourmande d’hommes qu’elle ne pouvait s’empêcher de séduire tous ce qui avait un pénis et de la testostérone. Levant la main et l’approcha de Logan, elle voulait sceller leur présentation par une magnifique poignée de main… ou un baiser sur cette dernière qui sait. Peut-être que la galanterie existait toujours… enfin la question ne se posait même pas puisqu’avec ses pouvoirs elle pouvait faire agir les hommes comme bon lui semble. Elle n’était pas encore au point de totalement manipuler cet homme, mais déjà son pouvoir de séduction aidait grandement à assurer son charme sur cet homme et endormir sa méfiance, de plus, elle ne lui voulait absolument aucun mal, ni même de lui donner un Baiser Empoisonner. Si sa mémoire était bonne, ses entreprises visaient à la précaution de la nature, mais il était encore loin de la symbiose entre Technologie et Nature qu’Ivy aurait bien espérer et c’est pour cela que la destruction de beaucoup d’entreprises polluant ou destructeur méritait son soutient… mais elle avait d’autre projets de son côtés.

-Que me vaux l’honneur de votre présence mon trésor ? Est-ce mon charme qui vous a menez ici ? Ou bien peut-être mes connaissances en Biochimie et Botanisme ? Ou peut-être désirez-vous approfondir notre potentielle relation ? Dite moi mon chérie… ne me faite pas attendre !

Ivy lui parlait avec une voix des plus suaves et sensuelle que seule elle en était capable. Il fallait le dire, la jeune femme était de très loin similaire aux autres femmes banals et sans intérêts réelles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Épisode 2 - You are so cute... do you wanna play with me ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Épisode 2 - You are so cute... do you wanna play with me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: