Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Game of Nigtmares (Privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Game of Nigtmares (Privé)    Ven 20 Fév - 2:20




GAME OF NIGHTMARES
Feat: Nightwing Vs le Sphinx





20.Fév.2000 - Office du Grand Hôtel Royal, 22h30.

En ce moment, il y a une grande soirée internationale qui a lieu dans les locaux du grand hôtel Royal. C'est un phénomène majeur dans le milieu de la technologie informatique et du jeu vidéo. Toute les membres de la presse de plusieurs pays se sont déplacés pour assister durant une semaine à cette session. Il y a ici, le stand de Nintendo, Microsoft, Wayne Tech, Playstation, Atari et même Sega qui veut présenter à l'aube du nouveau millénaire, leur nouvelle console, la Dreamcast. Il y a bien entendu, des conférences sur les prochaines technologies, comme les nanomachines ou les centrales écologiques qui veulent utiliser l'électromagnétisme et des jeux complètement en 4D grâce à un casque qui permet de plonger littéralement dans le logiciel et de plonger dans une nouvelle dimension dont l'illusion semble aussi réel que la réalité.

Au quatrième jour de l'évènement, au soir, après une journée nuageuse et froide à la mégalopole de Gotham City. Plusieurs hommes armés de fusils d'assaut russe, tous habillés d'un costume noir comme les Men In Black font écraser un camion à l'entrer de l'hôtel. Avec cet accident violent, il y a quelques morts et plusieurs blessés et l'entrer principal est scellé. Un Man in Black tir sur la foule, un cri, un mort, c'est la panique totale. Un autre agresseur équipé avec un sac de sport, sort un gilet avec des TNT et l'accroche de force sur quelques otages. La conférence commence à tourner en un véritable cauchemar macabre.

Un Man in Black sort un magnétophone et le branche au micro de l'office. Pendant ce temps, un autre terroriste s'est faufilé dans les sous-sols et coupe le générateur principal, plongeant l'Hôtel dans l'obscurité durant quelques minutes. Puis brusquement, la lumière revient avec une atmosphère différente que la précédente. Tout l'intérieur du bâtiment dégage une lumière émeraude, puis soudain, un gigantesque vacarme musical se fait retentir.


Les écrans affiches des points d'interrogation partout à l'intérieur du bâtiment, les murs, le sol, le plafond, etc. Il y a aussi les projecteurs de l'hôtel qui envoient des jeux de lumière immaculé de néon vert avec encore des points d'interrogation de toutes les tailles et toutes les formes. Un hologramme apparaît sur la façade de l'immeuble. Une ombre avec la silhouette d'un homme élégant avec un chapeau ornant un point d'interrogation apparaît sur l'écran à la vue de toute la ville de Gotham. C'est l'homme Mystère qui fait une entrer fracassante et comme d'ab, il a tout planifié et il l'exécute avec une main de maître. Puis il commence à sourire et croise les doigts devant l'écran pour se donner un air sérieux.


- Bien le bonsoir cher Gothamites, je suis le Sphinx ! Ce soir je vous présente un entertainment spécial. Un jeu dangereux et grandeur nature qui séduira avec euphorie les plus psychotiques d'entre vous. Ce soir Mesdames et messieurs, nous avons exactement à l'Hôtel Royal de Gotham 158 otages ou plutôt devrais-je dire challenger qui vont subir une expérience incroyable. Ses hommes et ses femmes, la plupart d'entre eux, tous des grands pioneer en programmation, design ou ingénierie pour les nouvelles technologie du 21ème siècles. Moi, le Grand Sphinx, je vous propose un sport unique qui se joue en une seule partie !!! Chacun des 151 joueurs doivent simplement survivre au jeu de la TOUR INFERNAL. Depuis plusieurs mois, j'ai piégé tous les étages de l'Hôtel Royal. Chacun des participants vont devoir aller jusqu'en haut de la tour pour désactiver leur bombe. Évidemment pour pimenter tout ça, Inutile de passer par le toit, on ne peut entrer et sortir que de l'intérieur; la partie prendra fin à cinq heures du matin zéro. Hui ha hui ho... *rire agaçant*

L'hologramme sur la façade disparaît pour laisser apparaître que son icône fétiche, le point d'interrogation fait de laser.

Extérieur, 23h02.

En vingt minutes, le G.C.P.D rapplique et boucle la zone. Les ambulances, les sirènes de voiture, la SWAP, les lumières aveuglantes de rouge et bleu et la foule de curieux encercle tout le périmètre. Il y a sur les lieux, le lieutenant Gordon et ses agents. Il y a aussi Harvey Bullock qui a toujours son air nonchalant et fume toujours un cigarillo en service. Il s'approche du commissaire de Gotham par l'arrière.

"Il n'y a aucun moyen de rentrer commissaire Gordon. Se soit disant type qui se fait appeler le Sphinx et ses sbires ont piégés toutes les entrer. Le seul moyen de rentrer et de résoudre un puzzle impossible à comprendre et si on échoue, il y a une bombe qui explose. J'ai appelé les démineurs. Je ne sais pas à quoi joue se taré, mais il ne demande aucune revendication, ni rançon, ce n'est pas logique !"

Le commissaire Gordon soupire puis il dit : "Il nous a déjà envoyés plus de 2000 énigmes au bureau du G.C.P.D. Je ne sais pas exactement à quoi pense se criminel, mais on raconte que seul Batman a réussi une fois à le coincer... On a un psychopathe comme le Joker et maintenant, voilà un autre dingue tout aussi dangereux est illogique."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Game of Nigtmares (Privé)    Jeu 26 Fév - 18:15

La grande soiré de Convention International du jeux vidéo était arrivé. Il ne voulait pas rater ce moment pour rien au monde. Il représente Wayne industrie mais il pouvait quand même s'amuser en visitant le site. Des jeunes femmes très belles restaient indifférent, mais me regardaient et j'ai l'impression qu'ils voudraient bien jouer avec moi. Malchance, je crois que je vais passer mon tour pour cette nuit. La justice de la nuit doit se faire entendre. Surtout pour Anthony Zucco, le tueur de ses parents, il mérite milles souffrances et j'ai hâte de le retrouver. La ville souffre et j'ai le devoir de la guérir pour le bien de tous. J'ai mon sac à dos avec moi et un chandail de Mario, le fameux plombier. 




Après avoir jouer avec la DreamCast, je regarde l'heure 22h20. Je pense que je vais y aller, mais avant, je crois que je vais aller faire un tour aux toilettes. Je pars les toilettes pour hommes en faisant un clin d'oeil à une jolie fille . Je soulage mes besoins rapidement et j'ouvre la porte quand des bruits d'armes à feu se fait entendre. Edward Nigma, il fallait vraiment que tu viennes gâche le tout. Je regarde aux alentours une pièce sans caméra, mais j'ai très peu de temps. J'ouvre mon sac pour sortir mon costume et je m'installe dans une toilette  au fond en fermant la porte.  




Bien le bonsoir cher Gothamites, je suis le Sphinx ! Ce soir je vous présente un entertainment spécial. Un jeu dangereux et grandeur nature qui séduira avec euphorie les plus psychotiques d'entre vous. Ce soir Mesdames et messieurs, nous avons exactement à l'Hôtel Royal de Gotham 158 otages ou plutôt devrais-je dire challenger qui vont subir une expérience incroyable. Ses hommes et ses femmes, la plupart d'entre eux, tous des grands pioneer en programmation, design ou ingénierie pour les nouvelles technologie du 21ème siècles. Moi, le Grand Sphinx, je vous propose un sport unique qui se joue en une seule partie !!! Chacun des 151 joueurs doivent simplement survivre au jeu de la TOUR INFERNAL. Depuis plusieurs mois, j'ai piégé tous les étages de l'Hôtel Royal. Chacun des participants vont devoir aller jusqu'en haut de la tour pour désactiver leur bombe. Évidemment pour pimenter tout ça, Inutile de passer par le toit, on ne peut entrer et sortir que de l'intérieur; la partie prendra fin à cinq heures du matin zéro. Hui ha hui ho...





Sérieusement, Je crois que ma chance est en pleine chute libre, mais il a très mal compté. Nous sommes 152 joueurs au total. Je suis là pour arrêter ta folie le Sphinx. Tu as piégé tous les étages ce qui va compliquer la situation, mais pour l'instant tes sbires sont une épine sous le pied. Ils vont vouloir tuer les otages qui ne veulent pas jouer à ton jeu. Je ne permettrai pas d'autres victimes par ta faute. La porte de la pièce s'ouvre, un man in black fait son entré, mais il ne savait pas qu'il était la proie. 




- aller sortez!! je sais que vous êtes là   




Je reste silencieux pour le moment et je l'attend marcher vers moi. Je recherche un moyen de me sortir de se pétrin. Trop tard, pour la trappe de ventilation et je pense que gâcher une occasion de me débarrasser d'un des hommes de mains quand nous sommes seul dans la pièce. Il ouvre une porte l'un après l'autre.


-Ne me forcez pas à venir vous cherchez sinon on va tous faire sauter.




Ridicule comme si le Sphinx allait gâcher des mois de préparations pour ensuite tout faire sauter sans avoir eu le droit de s'amuser en donnant des énigmes. Il n'est réellement pas brillant. Je remarque une échappatoire. la porte de ma toilette a un trou d'air mais est renforcé par une mince couche de plastique vers le haut. Pour que tout fonctionne, il faut que je fasse preuve de patience. Mes pieds sont sur la cuvettes de toilettes et j'essaie de faire mon possible pour être confortable pour faire mon saut le mieux possible. Il est devant moi, une simple porte nous sépare. Je saute en m'accrochant mes mains sur le poteau de plastique, au moment où il va pour ouvrir la porte. Je commence à pencher mon corps pour qu'il puisse faire un 360 vers l'avant et je colle mes jambes afin de mieux porter mon coups vers la brute. 


- Sortez et aucun mal ser...


Pas le temps de dire la suite, il se fait projeter vers l'avant et la tête reçoit le haut de la toilette qui est fracassé par l'impact et la tige de métal derrière la toilette. Je retombe sur mes mains en parallèle avec le plancher comme pour faire un push-up. Je me lève et je vais dans sa direction. L'eau virevolte de partout, mais je ne prend pas de chance et je mets ma main sur sa tête et le frappe contre le mur. Assommé, je me mets à le fouiller rapidement pour trouver un Takie Walkie. Je le mets dans mes poches et j'attache les mains du sbire avec des menottes. J'attends d'autres hommes de mains qui viennent à la rescousse de celui que j'ai tabassé. Je sors de ma toilette et je cours pour ouvrir la trappe de ventilation. Au même moment, j'attend un homme ouvrir la porte et par réflexe. Je lance mon batarang explosif dans sa direction pour ensuite m'échapper de la pièce par la trappe de ventilation. 




Pour la discrétion, ce n'était pas fameux, mais ils avait réussi à mettre KO quelques gardes, par conséquent. on pouvait oublier le léger détail qui va se révéler plus important pour la suite. J'entend les sirènes depuis l'endroit où il se cachait. La police avait mis du temps et je suis sûr que Gordon se trouvait là-bas. Le problème est qu'il y a encore des hommes de main du Sphynx en bas avec les otages et je n'ai aucun moyen pour communiquer avec lui. Me voilà, dans de beau drap. Pour l'instant, je vais attendre et  écouter pour savoir combien il en reste au total à l'intérieur. Après, je vais surveiller et attaquer au moment propice. Nigma doit penser que c'est Batman qui à fait ça. Alors j'ai encore une chance d'utiliser l'effet de surprise pour terrasser ses hommes. 




 Le jeu ne faisait que commencer.    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Game of Nigtmares (Privé)    Ven 27 Fév - 0:20

Lieu inconnu, 23h17.



Quelque part dans une salle de contrôle, un homme tournois dans le vide avec sa chaise. C'est Edward Nigma, le vil maître du jeu qui contrôle toute la grille du jeu grâce à son réseau informatique extrêmement sophistiqué. Il est content de son entrée fracassante sur la scène de Gotham et compte bien montrer aux habitants de Gotham qu'il est le maître le plus intelligent et le plus classe pour organiser le crime. Non qu'il soit friand de meurtre et d'acte barbare, mais comme dit le proverbe: le jeu en vos la chandelle !

Mais voilà qu'un pop-up s'affiche sur l'écran de son ordinateur de contrôle. C'est l'alarme qui s'enclenche. Le rythme cardiaque l'un de ses hommes à chuté. Le Sphinx a bien pris la précaution d'armer ses sbires à un émetteur qui enregistre leur pulsion cardiaque au cas ou ce soit disant, détective, le Batman se pointerait.

Edward Nigma connait son mode d'opération et il a pour habitude de surgir de nulle-part et frapper dans l'ombre aussi vif que l'éclair. Enthousiaste à rencontrer son rivale; le Sphinx se précipite à scruter les caméras de tout l'immeuble grâce à son ordinateur à distance. Le voilà dans sa nouvelle dimension, en regardant d'un coup dont il a le secret le moindre détails des images. Soudain, le voilà qu'il tombe sur l'intrus. L'invité surprise, le 152ème passager clandestin, mais...

Il tombe sur un autre individu tout autre. " Ce n'est pas Batman, mais un sale gamin !" S'exclame t'-il par frustration.
Après quelques secondes de réflexion, un sourire se dessine sur son visage, puis il active le micro.

Dans l'étage où se trouve Nightwing, un rayon de lumière prend la forme de l'hologramme de l'homme mystère. Le maitre du jeu apparait devant lui avec son célèbre costume vert orné de point d'interrogation noir et un chapeau melon. Il se tient droit avec devant lui sa canne en or. Il donne l'allure d'un spectre à demi-transparent et à ses pieds, il ne touche pas le sol.

Nigma - Bonsoir justicier. Je ne me rappel pas vous avoir offert un carton d'invitation. À vrai dire je m'attendais à la venue d'une certaine chauve-souris. Mais toi, qui peux tu bien être ? Qui est l'homme qui se cache derrière le costume ? Pourquoi un jeune homme risquerais sa vie à jouer les super-héros ? Es-tu cinglé ou peut être et tu comme moi, un être au QI génial qui aime les puzzles ? En quoi crois tu ? As tu un idéal, une justice ou peut être une ambition ? Que de question, que de question me taraude... Mais gardons tous ses mystères pour plus tard. Si tu veux sauver tous les otages, tu dois atteindre le dernier étage. Pour passer au niveau suivant, tu devras résoudre chaque énigme que j'ai dissimulé. Chaque énigme résolu te permettra de désactiver une bombe que j'ai placé sur un otage. Je t'invite à mourir dans mon cauchemars ha ha ha ha....

Le Sphinx coupe la connexion avec Nightwing. Il ordonne à ses sbires via le talkie-walkie. "Messieurs, tuer cet idiot si vous le croisez." Le Sphinx, situe Nightwing au troisième étage et il sait qu'il doit aller au quatrième étage. Sur son chemin, il croisera un homme attaché à son torse une bombe. Ligoté sur une chaise, il a un mouchoir qui lui couvre la bouche. Il est en panique et en sueur et la bombe s'apprête à exploser, mais il y a un tableau de bords numérique sur cette bombe qui présente la première énigme.



(Envoie moi la réponse par message privé, afin de ne pas spoiler les autres.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Game of Nigtmares (Privé)    Lun 2 Mar - 14:55

InSight
The dark sight of the night


Asheyra , avait passé sa journée scolaire à faire de son mieux pour éviter d’être aborder par les autres.  Après cinq ans et demi dans la même école, elle connaissait tous les couloirs, toutes les cachettes pour éviter de se retrouver coincé par les jeunes d’un gang ou d’un autre. Elle connaissait tous les lieux neutres, tous les couloirs réservés à un gang ou un autre. C’était une seconde nature pour elle depuis qu’elle avait quitté le milieu pour tenter de vivre une vie légale, sauf que c’était beaucoup plus difficile quand les autres cherchaient activement à vous soutirer des informations. Elle n’avait donc pas eu une très bonne journée, en plus de n’avoir aucune nouvelle de NightWing alors qu’elle voyait la batterie du téléphone descendre chaque fois qu’elle était seule pour vérifié si un message n’était pas rentrer alors qu’elle avait du enlever et le son et la vibration pour ne pas se le faire prendre.

Ce n’était guère la peine de spécifié qu’elle avait passé une très mauvaise journée et qu’elle l’avait mauvaise et qu’elle failli manquer le message qui lui parvint enfin. Alors qu’elle allait monter dans le bus, elle senti, enfin, la vibration caractéristique d’un message texte. Un message qui lui donnait rendez-vous à la foire de jeux qui venait d’ouvrir, dans la journée. Elle se glissa donc en dehors de la file pour prendre le bus, prétextant un oublie, et fila en direction de l’école. Elle savait où l’un des revendeurs cachait sa marchandise et son argent. Elle n’aimait pas user de ses talents pour se genre de chose, mais avait moins de scrupule à voler un dealer qu’un simple citoyen. Lorsque personne ne regardait, et après s’être assurer que personne ne l’avait vu se diriger vers la cachette, Lorsqu’elle se fut assurer que son larcin resterait secret, elle ouvrit la cachette avec ce qu’elle avait autrefois appris et prit ce dont elle avait besoin pour le transport et pour l’entrée.

Elle pris ensuite l’autobus jusqu’au centre, paya son entrer et chercha des yeux un signe pour trouver celui qui lui avait donné rendez-vous. Ne voyant rien, elle commença à se promener entre les différent kiosques, essayant un jeu ici et là. Surtout les jeux où elle pouvait faire travailler sa déduction ou sa coordination main-œil. Alors qu’elle commençait à se dire qu’un imprévue avait du changer ses plans, tout partie à vaux-l’eau...

Les lumières s’éteignirent toutes ensemble, et avant qu’elle puisse se repéré, croyant à une simple panne de courant, tout se ralluma, mais avec des points d’interrogation vert partout. Comme si ce n’était pas assez, un fou fit un discourt complètement cinglé. Si il n’y avait pas les écrans comme preuve de la main mise de cet énergumène sur la place, elle aurait cru à un canular.

Coincé avec d’autre à l’étage des jeux d’arcades, elle ne peut pas sortir pour aller mettre son costume, pas avec la foules paniqué qui se presse partout. Tout ce qu’elle peut faire c’est de trouver un groupe qui semble sérieux à propos de survivre et de les aidés. Elle tombe finalement sur un groupe de trois jeunes remonté à bloc.

«Qu’est-ce qu’on fait? Il faudrait que quelqu’un calme les autres, on aura plus de chance si on est nombreux… »

L’un des gars, qui semble la dévoré des yeux, se lève sur une chaise à ses paroles et s’adresse à la foule pour motivé les troupes.

«Bande de poules pas d’tête allez vous laissez un clown vous faire peur? On est l’élite des joueurs de jeux vidéo! On va montrer à se plouc qu’il ne connaît rien aux énigmes! »

Ce n’était pas vraiment le discourt qu’Insight aurait prononcé, mais elle devait faire profil bas. Son identité secrète et sa carrière de justicière était en jeux. Plusieurs autres jeunes s’approchèrent, remonté par le discourt assez peu orthodoxe du jeune coq, près à se mesuré aux défis du cinglé qui se faisait appeler Sphynx.  Les adultes eux, semblaient paralysé par la peur, les plus jeunes aussi. Elle espéra alors sincèrement que le Sphynx tiendrais paroles et que d’arrivé au sommet serait aussi la survie de ceux qui resterait derrière, mais elle n’avait pas vraiment le choix, il fallait que quelqu’un monte et se serait sans doute trop dangereux pour les plus jeunes de s’y essayer. Leur groupe fini  par se séparer en deux, pour les deux portes qui donnait accès à cette salle. Elle avec ceux qui tenterais de passé par l’escalier de service…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Game of Nigtmares (Privé)    Mar 10 Mar - 23:30

 Espoir 


 Bien que les otages se retrouvaient en grande difficulté. Il restait toujours une chance que son apprentie soit arrivé avant la prise par Nigma. Il devait aller en haut complètement du bâtiment arrêter le sphynx.  Je suis au troisième étage. il m'en reste plusieurs avant d'être tout en haut. Je reste dans l'ombre. J'ai toujours l'effet de surprise que ce n'est pas quelqu'un d'autre qui attend au lieu de Batman. Je dois rester discret à partir de maintenant. De plus, Edward ne sait surement pas qui je suis en réalité, ce qui est une bonne chose. Il me compliquerait encore plus la tâche pour me tester si je suis digne de mon mentor. Je dois faire le vide dans mon esprit et rester concentrer sur le présent. Insight est surement avec les otages et notre réunion est ruiné par maniaque qui veut tout faire sauter, si personne ne joue à son jeu stupide. je sortis de la trappe d'évacuation pour entrer dans une énorme salle vide au étage. Aucun garde se trouvait dans la pièce et aucun jeu n'ont plus. Étrange, il avait pourtant dit qu'il avait préparer le coup depuis des mois. Il faut faire attention. c'est peut-être un piège.




- Bonsoir justicier. Je ne me rappel pas vous avoir offert un carton d'invitation. À vrai dire je m'attendais à la venue d'une certaine chauve-souris. Mais toi, qui peux tu bien être ? Qui est l'homme qui se cache derrière le costume ? Pourquoi un jeune homme risquerais sa vie à jouer les super-héros ? Es-tu cinglé ou peut être et tu comme moi, un être au QI génial qui aime les puzzles ? En quoi crois tu ? As tu un idéal, une justice ou peut être une ambition ? Que de question, que de question me taraude... Mais gardons tous ses mystères pour plus tard. Si tu veux sauver tous les otages, tu dois atteindre le dernier étage. Pour passer au niveau suivant, tu devras résoudre chaque énigme que j'ai dissimulé. Chaque énigme résolu te permettra de désactiver une bombe que j'ai placé sur un otage. Je t'invite à mourir dans mon cauchemars ha ha ha ha....


Je reste silencieux devant le Sphinx. Il m'a découvert et il avait d'autres otages en plus de ceux qui se trouvait dans les étages inférieurs. Je suis techniquement au 3 étage. J'aurais voulu qu'il me remarque un peu plus tard. Je grimace légèrement à cette pensé. Je dois parcourir encore 46 avant d'en finir une bonne fois pour toute. Je ne peux pas sortir du bâtiment et rien ne peut entrer. Il me reste encore le restant de la nuit avant que Edward fasse tout exploser.  Les bombes sont peut-être des fausses qui ne sont pur spéculations. une attraction pour cacher le véritable objectif du criminel. J'ai quand même un peu d'avance sur les autres joueurs et peut-être insight si jamais il réussi la première énigme du rez de chaussé. ils monteront et les enjeux seront plus grands à chaque étage. Je dois en faire le plus possible comme cela ils ne seront pas obligé de les subir.   


Je vais devoir faire attention à tous les mots qu'il prononce et qu'il veut mettre en évidence. La seule chose de positif dans cette histoire est qu'il ne sait pas que j'étais Robin autrefois et qu'il ne savait pas qu'il avait peut-être un autre héros dans le bâtiment. "Messieurs, tuer cet idiot si vous le croisez. Que j'entend les mots. Je sentis que j'étais entrer droit dans un piège. Même si rien ne se passa. Je me cacha dans l'ombre et pour la première épreuve personne ne la gardait. Une chance de faire mes preuves, par manque de temps, où tout simplement une ruse ? C'est ce que je vais découvrir. 


J'arrive dans une salle. Je vois l'otage dont le Sphinx parlait. Il panique totalement en me voyant et essai de parler. Je remarque la bombe sur son torse. J'arrive près de lui et il gesticule encore plus. Je mets mon doigt sur sa bouche pour le faire taire. Il redevient calme. J'enlève le mouchoir.


-Merci oh mon dieu, cette homme est fou, il veut tout fair... 


- Je veux que vous rester calme et ne dite plus un seul mot qui pourrait m'aider. Dite moi seulement votre nom ? 

- Je m'appelle Jason Wright, je suis le concierge en chef de l'immeuble. Je..

Je lui fais signe avec mon doigt sur ma bouche de se terre. Je ne le regarde plus et me concentre sur le tableau de bords numérique et regarde la première énigme. Je n'avais qu'une minute pour réussir l'énigme et trouver le huit m'a pris que 10 secondes, un décompte se faisait entendre sur les télévisions installé sur les murs. Il ne me restais plus que 48 secondes. Le problème est que je trouvais l'énigme trop facile, surtout pour  une conception faite par Edward Nigma. Il doit sûrement avoir un piège dans l'énigme. 39 secondes, j'ai encore un peu de temps pour réfléchir. Mon otage commence à suer encore plus. Je me concentre et me dit que peser sur le chiffre 8 est clairement une mauvaise solution bien que le visage de l'otage pris pour que je règle la solution derrière se Puzzle.  25 secondes,  derrière le Puzzle ? Bien oui, je dois voir au delà des neufs et voir le chiffre 8 à l'intérieur du rectangle. 15 secondes, j'ai encore une dernière réticence, si je me trompais. 12 secondes, trop tard, je n'ai plus le choix. je pèse sur plusieurs boutons neuf pour créer le chiffre 8 à l'intérieur du rectangle sans toucher le chiffre 8 en tout petit. il me reste que 2 secondes quand j'ai terminer le peser sur le dernier chiffre.   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Game of Nigtmares (Privé)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Game of Nigtmares (Privé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: