Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Visite dans les égouts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Visite dans les égouts   Mar 17 Fév - 20:17

La soirée était déjà bien entamer quand Voyou, le chat de ma grand mère paternel, Drake, le chien de ma tante et moi, nous étions affalés sur le canapé prêt à commencer notre film d'horreur. J'en avais des frissons rien que d'y penser. J'étais aller au magasin de vidéo ce matin pour préparer ma soirée du samedi soir. Le samedi soir est le soir où ma tante est de sortie c'est donc mon soir à moi avec mes animaux. Bref ! Je suis allée au magasin et j'ai louée le D.V.D dont l'histoire semblait prometteuse. C'est l'histoire d'une fille, intello et paumée. Elle est rejetée de tout ces camarades et un soir où il l'enferme dans le vestiaire pour se moquer d'elle, ils se mettent à entendre des bruits bizarre et retrouve le cadavre de un de leur camarade éventré avec aucun organe vitaux et ils se retrouvent tous piéger dans le lycée la nuit avec le tueur.

Un film qui vous donne des sueurs froides avec une grosses touche de gore. Prenait une pauvre fille ou mec paumée, un petit groupe avec différente personnalités, un tueur fou avec des pulsions très gores et bizarre ainsi qu'un lieux très flippant, le tout de nuit et on obtient un film d'horreur. Vous pourrez trouver la recette de ce plat sur...


Et si tu arrêtais tes bêtises et que tu mettais le film ? Demanda ma conscience exaspérée.


Oui, c'est une idée intéressante.


Je mis donc le D.V.D quand Drake releva le museau et se mit à aboyer à la fenêtre. Je sursautais et me tournais vers lui, qu'est-ce se passe ? Ce chien a déjà peur alors que j'ai pas encore mis le film ?


Je me dirige donc vers la fenêtre et en y regardant de plus près, je vis une ombre inquiétante. Je décidais de ne pas prendre de risque : ombre ou pas, j'ai pas besoin que mon film d'horreur passe de fiction à réel !



Je pars dans ma chambre et enfile rapidement mon costume de Der Wolf avant de perdre la trace de l'ombre géante. Quand je reviens dans le salon, Drake et Voyou sont déjà partit se cacher dans la chambre de ma tante. Quel duo de poltrons... Heureusement qu'on leur demande pas de garder la maison.


Oubliant l'existence des portes, je passe par la fenêtre et après avoir descendu l'immeuble à l'aide de mes griffes, je vois au loin, l'ombre s'enfuir. Je cours derrière elle dans l'espoir de la rattraper. Je ne sais pas combien dure ce petit jeu de chat et la souris, passer par des ruelles sombre puis, par les toits et alors que je suis sur le point de la rattraper, je la perds de vu à l'angle d'une rue, juste une seconde. Quand j'arrive à l'angle, je tombe sur un cul-de sac et... Rien.


L'ombre s'est littéralement volatilisé ! Comment est-ce possible ? Un passage secret ? Fort peu probable. J'allais faire demi tour quand je remarquai la plaque d’égouts par terre. La seule issue possible. Je frissonnais. J'avais entendu une rumeur au lycée comme moi, un crocodile géat rodé là, dedans, dévorant tout individus ayant le malheur de franchir le périmètre de son territoire.



Je frissonnais une nouvelle fois. Il est hors de question que je descende là dedans. C'est alors qu'un orage et une pluie diluvienne commence, m'obligeant à m'abriter.



Dans les égouts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Mar 17 Fév - 20:40

ouf !heureusement que je me suis abrité avant l'orage ! Je l'ai loupé de peu ! (dit-il en sautant à l'eau) Je nage alors à toutes vitesses vers ma grotte. Je m'allonge sur le sol qui est un peu trop collant à mon goût.. mais bon. C'est pas grave ! Je m'allonge , m'enroule sur moi même et recouvre mes yeux avec ma queue pour cacher la lumière qui provenait d'une grille d'égout .

D'un seul coup , j'entend un drôle de bruit.. un bruit de pas ! Quelqu'un serait rentré dans mon territoire? non ! cet individu n'a quand même pas osé faire ça ! personne ne l'a fait jusqu'à aujourd'hui !

Je me relève alors ... désèpéré de ne pas avoir pu faire ma petite sieste de fin d'après midi.. Je flaire... une seconde fois... puis une troisième fois! et je sens une odeur bizarrd !! Une colère folle s'empare alors de moi! Un être vivant mouillé est rentré sur mon territoire ! Je refuse de laisser cet individu ce balader sur mon territoire comme ça ! Je saute dans l'eau, nage à toutes vitesses à la traque de cet individu. (sachant que ça fais 3 jours que j'ai rien avalé) cet individu ce croit chez lui ? heh beh c'est là qu'il se goure le coco ! ici c'est MA propriété. et je ne laisserais personne y foutre son pif !

 Je sors ma tête de l'eau,sentant que je me rapproche de la personne qui est venu me déranger. Ah ! Je le tiens ce foutu fauve ! Je le vois ! Là juste devant mes yeux ! Mouillé comme une éponge (sauf que celle-ci a une drôle d'odeur de mouillé ). 

Devrais-je agir brusquement ? ou bien agir en tout silence ? rooh et puis merde ! Je saute hors de l'eau , puis atterrit juste devant l'animal. Je me baisse , et je lui demande d'une voix basse et calme pour ne pas l'éffrayer directement." quesque tu fais ici ?!"
 Car si je l'éffraye de trop son corps pourrait produire trop d'acide et rendre sa chaire moins bonne à manger.


Dernière édition par Killer Croc le Mer 18 Fév - 10:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Mar 17 Fév - 23:21

La mort à Gotham était arrivé. Elle a comme représentant un dénommé Killer Croc qui s'était enfui de l'asile d'Arkham. Il ne constituait plus une menace depuis très longtemps, je me demande ce qui l'a réveillé de sa torpeur. Il avait tué trois innocents depuis il va sûrement recommencer. Batman est trop occupé avec un problème avec le Joker. Je dois m'occuper de ce reptilien parce que les conséquences pourraient être terribles s'il ne fait rien pour l'arrêter. 


Au moins, les endroits où il pouvaient se cacher était concentrer sur un niveau de la ville de Gotham. Les égouts, la chance n'était pas de son côté, car l'avantage du terrain était du côté de Killer Croc. la force de Killer pourrait être un grand problème et sa bestialité aussi, mais j'ai quand même plusieurs chances de l'arrêter. Je continue de rouler sur mon SpeedNight tout en vérifiant les plaintes de la ville à propos d'animal ou de problème de bouche d'égouts. Ils en a tellement que je ne pense pas pouvoir toutes les vérifier. il faut que je sois plus spécifique. la pluie augmenta la difficulté la conduite du SpeedNight bien que les deux roues de la moto soient dernier cris. 


La pluie, bien sûr, certains secteurs du système d'égouts sont inondés parce qu'il pleut. Cela réduit de beaucoup les endroits où le crocodile peut se cacher. Il lui faut un endroit très chaud comme d'habitude et un endroit auquel il n'a jamais été repérer par nous. Il sait que je vais fouiller ses anciens repère en premier. Par conséquent, si nous éliminons tous ces endroits et ceux auquel, il n'a pas de plainte. il reste que 2 emplacements possible. Je fit demi tour avec mon bolide pour aller vers le point le plus proche. 


je m'arrêta un peu avant d'atteindre l'objectif. je voulais faire le reste à pied au cas où que Killer serait dans les parages.  J'avançais tranquillement dans l'ombre et je remarqua que l'entré pour accéder aux égouts a été ouverte récemment. cela pouvait être n'importe qui, mais les probabilités étaient trop grandes pour ne pas continuer.


Il descendit lentement.je ne vois presque rien, il fait trop noir à l'intérieur. je ferais mieux de mettre ma vision nocturne au niveau le plus élevé. la chasse commençait et il ne voyait personne pour le moment. je suis entré dans le terrain de chasse d'un prédateur, mais qui était réellement le chasseur cette nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Mer 18 Fév - 10:52

Je me frictionnais les bras dans l'espoir de me réchauffer tandis que l'eau glacée de la pluie dégoulinait de mon costume. J'éternuais une première fois. Voilà, je suis condamnée à être enrhumée pour les prochains jours. Génial.

Après avoir reniflée l'air plusieurs fois pour détecter l'odeur de l'ombre, en vain, je sortit une mini lampe torche avec laquel j’éclairai les murs circulaires de l'endroit. Les parois étaient faîtes en briques. Au milieu courait l'eau dégoutante des égouts tandis que des deux côtés, se dressait une sorte de trottoir sur lequel marchait pour ne pas mettre ses pieds dans l'eau.

En soupirant, je commençais mon exploration. A cause de l'odeur pestilentielle de l'endroit, il me serait impossible de sentir ou pisté qui que se soit. Je pourrai toujours voir ou entendre un danger arrivait mais je me servais surtout de mon odorat pour évité les surprises désagréable de ce genre, alors autant vous dire que je me sens vraiment diminuer.


D'un coup, un remous parmi l'eau me fait me retourner brusquement et je balaie de mon faisceau lumineux l'eau à la recherche d'un autre mouvement. Soudain, le résumé du film d'horreur me revient en tête et je commence à trembler comme une feuille.

" Il... Il y a quelqu’un ...? "

J'ai jamais autant rêver de n'avoir aucune réponse. Je recule, l'air craintive puis me cogne à quelque chose. C'est dur et mou en même temps, c'est un peu rêche aussi. Je me retourne très lentement et tombe nez à nez avec tout mes pires cauchemars réunis.

C'est un homme, très grand, je suis tellement proche que je ne pourrai pas donner une taille approximative. Il a la morphologie d'un humain mais ça s'arrête là. Sa peau est couverte d'écailles, je peux voir derrière, une queue bougeait dans l'ombre. Il a des mains de géant et une bouche garnis de dent qui vous cisaille le bras si vous avez l'idée folle de l'y mettre.

Je recule doucement et avec prudence prête à en découdre. J'essaie de me rassurer au maximum avec dans l'idée que peut-être, c'est un gentil ? On sait jamais...

" Qu'est-ce que tu fais ici ?!"

Enfin, si il est gentil, il le cache plutôt bien. Je me met de profil, les jambes fléchie, prête à bouger en cas de danger. Je le regarde de la tête au pied et espère qu'il ne me voit pas comme son diner de ce soir... 

" Je m'appelle Der Wolf. Je suis une mi-humaine et mi-loup. "

Je lui ai dit ça car, peut-être, il trouverai qu'on est un peu dans la même situation : deux êtres qui à la base sont humains mais qui ont fini avec une partie animale. Je quitte ma position de combat pour ne pas le faire se sentir en danger, si il sent que je vais le menaçait, il va me mettre en pièce et je peux comprendre. Si les effets du mutagène m'avait transformée en loup ignoble, m'obligeant à me cacher dans les égouts, je me méfierais de tout ce qui bouge.

" Tu es Killer Croc, c'est ça ? Ne t'inquiète pas, je suis juste venu car j'ai vu une ombre et je l'ai suivie jusqu'ici car j'étais intriguée puis je me suis faîtes surprendre par la pluie. "

J'ai entendu parler du crocodile qui s'était échappée d'Arkham mais je ne faisais le lien entre lui et le monstre des rumeurs que maintenant. Au début, j'étais un peu en colère car ça se voyait que les médias voulaient le faire passer pour un monstre sans pitié mais il y a toujours de bon et du mal au fond de chacun de nous. Enfin... Je dois reconnaître que pour l'instant, j'ai du mal à trouver le bon chez lui. Mais le fait qu'on soit un peu "semblable", nous aidera peut-être  à nous comprendre mutuellement ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Mer 18 Fév - 11:55

Je lui répond alors en souriant de toutes mes dents. Tout simplement ... à quoi bon lui dire que effectivement , je suis killer croc ... ça tape à l'oeil que c'est moi !! Entre ma grande bouche.. mes dents de prédateurs... mes yeux... ma taille ... et ma peau.... y a pas photos !! Je pousse alors un petit grognement "prévus à la base pour être mignon..." en plus du sourire , l'histoire de pouvoir éventuellement discuter avec ma proie..

J'attend sa réponse . On sait jamais ! Peut-être que je n'aurais même pas à émettre la son de ma voix ! Ca , je ne peux pas le savoir.

Dans ma tête , quand cet individu m'a dit qu'il s'était fait prendre par la pluie alors qu'il poursuivait ma propre ombre... J'avais envie de rigoler ! Mais ... je me suis retenue et a éxprimée cette rigolade par ce fameux sourire.

Bref... Mes pupilles rétrécissent ... je le sens ... Pourquoi ?! Bonne question ! Peut-être que son odeur de mouillé qui me dégoûte "l'air de rien" pourrait bien me plaire... ou.... son physique pourrait aussi me paraître bon à manger ... j'en sais rien.

Je me rends compte qu'en fait j'ai à faire a un individu mi humain , mi loup .Etrange... ça ne m'était jamais arrivé de tomber sur un individu qui a ce point commun là avec moi . 

"T'es d'où ?"

Je lui demandes ça par pure curiosité. L'histoire que la peur ne s'empare pas de cet individu  , pour enfin le pousser à fuir avant que j'ai pu avoir le temps de le lécher ...


Je regarde alors cet individu inconnu de haut en bas .  Je lui re sourit en le regardant .. Je sens comme.. de la bave dégouliner de ma bouche..; "beurk" j'avale donc ma salive et attend la réaction de cet individu qui a osé venir gâcher ma sieste ! En plus de s'aventurer sur mon propre territoire  avec son odeur mouillé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Mer 18 Fév - 23:21

La mort était arrivé à Gotham. mes observations sur le sol m'a permis de trouver des traces de pas d'humain normal, je marche pendant un court instant pour voir un corps squelettique. Je vérifie la plainte de nouveau. Un agent de la ville qui travaille à entretenir le système d'égout à laisser sa voiture allumé avec de la musique forte pendant plusieurs heures et les voisins se sont plaints du bruit. Je pense qu'ils devraient plus inquiéter de l'état de leur plomberie. Au moins, j'ai retrouvé le corps, enfin ce qui en reste. Je prend un échantillon pour le mettre dans mon scanner portatif.




Intéressant, la victime est morte depuis quelques jours comme la plainte et il dû sexe masculin. Je vais appeler Jim Gordon plus tard pour qu'il récupère le corps. La famille sera contente d'avoir un corps pour les funérailles. D'habitude, Killer n'en laissait pas. Il avait un trop gros appétit pour cela. Les rats. Les rats, d'habitude, on les entend bien qu'on ne les voyaient pas nécessairement. Là en ce moment, aucun rat n'a fait un bruit depuis qu'il était entré. Coïncidence, je ne pense pas. Le reptilien avait prit le secteur comme repaire. La puanteur ne le gênait plus, le fait de vivre avec batman avait eu certain avantage et celui-ci en faisait partie. 


Je marche silencieusement pour ne pas attirer l'attention et je regarde où mes pieds vont pour qu'il ne touche pas l'eau. plus difficile à dire qu'à faire surtout dans cet endroit. l'ombre est ma seule amie et ma protection contre Killer et son habitat. Je ne vais pas pouvoir utiliser de batarang explosif, le plafond pourrait s'effondrer trop facilement.


la bouche se termine par un coin. je reste cacher et j'observe tranquillement. Killer se tenait devant là avec une inconnue qui se tenait à ses côtés. Si je devais me battre avec, je préfère un combat seul à seul. Étrange, il ne faisait rien contre elle pour le moment. il lui posa même une question. je crois qu'attendre serait la meilleure chose à faire. j'empeste les cadavres moisis et les déchets de l'humanité, mais je ne dois pas relâcher ma vigilance pour autant. 






ps : désolé pour le court post.       
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Sam 21 Fév - 18:46

Killer Croc se contente de sourire à ma question. Au moins maintenant, je peux mettre un nom sur l'animal qui me fait face. Oh ! Ne croyait pas que quand je dis qu'il est un animal, je le vois mal. Ce serai mal placée de ma part de dire ça, sachant que je suis moi même un être mi-humain mi-animal, la différence étant que... Eh bien, chez moi ça se voit moins.

Je vois un mouvement dans l'ombre, dos à Killer Croc. Un témoin ? Qui ? un ouvrier ? Si c'est le cas, il court un grave danger : je suis un peu "protégée". J'intrigue le crocodile assassin. Du moins un peu. Enfin... J'espère. C'est alors que, aussi étonnant que cela puisse paraître, il me pose une question. Je veux dire : autre que de demander quel goût j'ai.

" T'es d'où ?"


Je le regardai l'air un peu triste puis dégoutée quand je vis le filet de bave dégoulinait avant de disparaître dans la bouche du monstre. Je fais une grimace. Puis reprends un peu de ma contenance. C'est que comme ça que je m'en sortirai. Je pointais un doigt accusateur et sévère vers la bouche du monstre. (sans trop m'approcher non plus, je ne suis pas folle !)

" J'espère que t'as pas dans l'idée de me manger ? En plus d'être difficile à digérer , j'ai un goût affreux à cause de la pluie, sérieux. Un truc à te donner mal au bide au moins pour trois semaines. Après, le régime Der Wolf tu voudra même plus en entendre parler ! "

Pour moi, le calcule est simple : pour ne pas se faire manger, il faut qu'il m'apprécie, pour m'apprécier il faut installer une complicité et pour instaurer une complicité, je ne connais rien de mieux que l'humour. Ça à toujours fait ses preuves.

Sinon, revenons-en à la question du crocodile. Je croisais les bras et fermais les yeux pour me concentrais un minimum et me souvenir de deux ou trois choses :

" Pour en revenir à ta question de départ, eh bien... Mmmmm... Je suis née à Gotham puis partie en Europe avec mes parents avant de revenir ici après leurs décès et celui de ma mamie. Depuis j'habite chez ma tante. "

Voilà, le tout en étant vague pour ne pas qu'il puisse apprendre trop de choses compromettante sur moi et ça m'étonnerais que le civil qui doit être horrifié devant la vue de Killer Croc, ai accordé un quelconque intérêt à ça... De toute façon, bah... Avec ma capuche et mon masque sur le pif, personne ne fera jamais le lien entre Der Wolf et Auffray Davids. Enfin... Je l'espère vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Dim 1 Mar - 21:42

"moi ?! te manger ?! hahaha quelle question..." *tousse car il a un peu mal à la gorge .
C'est sûrement cette pluie qui m'a filé ce mal de gorge.. choses qui arrivent . Je regarde cet hibride , juste en face de moi. Mi humain , mi loup.

 
Un filet de bave re dégouline alors de ma bouche , car je n'arrive pas trop à avaler ma salive à cause de ce fichu mal de gorge qui , devient alors un vrais problème.

mes pupilles rétrécissent. Je le sens . C'est comme si je sentais une certaine ... présence. C'est sûrement l'ibride devant moi qui m'inspire ce sentiment de présence humaine dans le coin . Ou bien... un autre individus.


Je recule un peu , me baisse et bois un peu d'eau qui coulait à mes pieds pour essayer de calmer ce mal de gorge qui commence à devenir une vraie psychose pour moi !


Cet ibride... j'ai l'impression .. à la fois qu'il veut être un ami mais à la fois qu'il me crains .. étrange. Un ami craintif ? un ennemi ? une proie ? .. J'hésite... 


Mes pupilles se contractent... je tousse ... j'ai mal... je bois tout en souffrant à chaque fois que j'avale.. "tss quelle soirée pourrie.." Je me sens tressé. Et  en plus de tout ça , un ibride est venu me tenir compagnie ...et j'hésite à son propos.


J'ai l'impression d'être considéré comme un animal. Pourtant j'en suis pas un ! fin.. même si j'ai une peau écailleuse, un groin à la place du nez , une musculature de colosse et de grosses dents de prédateurs .. tout en passant les détails de mes yeux et de ma taille !!


l'avenir me diras tout ça . Mon mal de gorge me bouche les sinus !! j'ai l'impression de plus capter les odeurs depuis que cette foutue douleur m'a envahie! J'ai l'impression que je sens plus rien de mon nez !!c'est horrible !! quand je penses que je peux plus sentir de morceaux de viandes ou l'odeur d'un cadavre ou bien l'odeur de mouillé de l'ibride !! ça me stress !! 


Et aussi ! à voire la façon dont cet ibride me parles ... j'aurais l'impression qu'il crois que je veux directement le manger... remarque ! ca ne serais pas de refus. Dommage que j'ai mal à la gorge .. ARRGH !! et je re tousse encore ... c'est très énervant tout ça.


J'attends d'abords d'en savoir plus sur cet ibride. Et à ce moment là , je pourrais être certain de ce qu'il va devenir à mes yeux .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Mar 3 Mar - 23:54

Je regarde la scène et je suis curieux de voir ce qui est en train de se passer. Je mets mon zoom au maximum pour mieux voir ce qui se passe.  Killer Croc n'essaie pas pour le moment de manger la personne devant lui et son comportement suggère qu'il veut une amitié avec cette personne qui était habillé comme Insight avec aussi peu de budget pour les costumes. Sérieusement, la prochaine fois que je rencontre un fille avec un costume, est-ce qu'elle pourrait avoir assez d'argent pour un costume qui ne fait pas pitié comme Catwoman. Bon, il faut dire que mon costume de Robin à l'époque n'était pas l'habit du siècle. Sa jupe montrait son côté féminin, mais dévoilait son âge qu'elle pourrait avoir. Elle doit avoir entre 16 et 19 ans, mais elle n'a sûrement pas passé la vingtaine. Des mitaines pour les mains, mais le choix était étrange. Elle avait pris des mitaines avec des trous, ils étaient plus faciles de prendre son ADN. Peut-être avait-il un lien avec le masque en forme d'animal et les oreilles sur son capuchon. 


Je regarde discrètement encore la fille, Elle se pré-nomme Der Wolfe si j'ai bien compris. Tout s'explique maintenant, mais les mitaines reste encore un peu de mystérieux. Elle a bien précisé qu'elle a été en Europe, si elle est futur criminelle comme Killer, cela pourrait m'aider à trouver son identité. Pourtant, sa voix lui disait quelque chose. Il faudra faire attention si elle est une criminel. Je ne dois pas me fier sur son apparence, car elle peut cacher des surprises. Ce n'est surement pas pour rien qu'elle se déguise la nuit. Elle a sûrement un passé qui la fait pencher pour devenir comme elle est. Reste à savoir si ses le Batman qui l'a influencé ou le Joker. 


Killer Croc est malade, dans la tête bien sur, mais il a réellement l'air malade. Étrange, il n'y a pas beaucoup de maladie qu'il peut avoir vu ses capacités. Est-ce qu'il a attrapé la rage ?  Si oui, la menace se trouvait encore plus grande. Il allait devenir encore plus incontrôlable que d'habitude. Pourtant, cela pourrait procurer un certain avantage vu qu'il n'aurait plus toute sa tête. Toujours, le fait que cette personne restait imprévisible, car elle n'a pas dit ce qu'elle la motivait à rencontrer Killer Croc.



Ce qui me dérange le plus est pourquoi Killer Croc ne veut pas manger cette fille au premier instant qu'il la vu. Hum ... la raison ne devrait pas être compliquer. Elle ne représente pas un animal qui est le prédateur du Crocodile et même si c'était le cas, il l'aurait attaqué sur le champ. Peut-être est-ce que c'est dû au faits qu'il est malade et qu'il a besoin d'aide pour survivre. Si c'est le cas, il allait s'occuper de lui tout en s'assurant qu'il soit enfermé à Arkham. Au pire, il aurait pu aller à un autre endroit si se trouvait dans un danger de mort genre une clinique vétérinaire ou un hôpital. De plus, il lui a  demandé ses origines, mais pourquoi ?   




Bien sur ! Son costume d'animal n'est pas là pour rien. Ses mitaines, les agissements de Killer Croc qui ne sont pas comme à son habitude, les oreilles et le masques. Elle doit avoir des gênes comme lui, mais évident qui ne correspond pas à un crocodile sinon elle serait comme lui et j'aurais eu deux fois plus de problèmes. Il n'agit pas de cette façon avec les autres qui utilise des noms d'animaux comme surnoms. Elle possède surement des gênes d'animales qui l'ont transformer en autres choses. Pour l'instant, on ne peut pas noter de changement physique et sa forme reste constamment humain. Ce qui veut dire que son côté humain doit être plus fort que le côté animal. Bien sûr, je ne peux pas être certains sur ces affirmations, mais cela reste une piste envisageable. 


Je vais attendre encore pour le moment, ils peuvent encore me donner des informations précieux sur leur personnes. Surtout que mes actions sont limités dans cet égout. je ne peux pas utiliser de batarang explosif sinon tout s'écroule, le batarang électrique nous ferait tous tuer dans se genre d'endroit. il ne reste plus que le Sonique, le flash, le filet et la glace. Il faut que je trouve un moyen pour l'attirer vers l'extérieur. Le plus dure reste à faire.       
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Jeu 5 Mar - 22:06

Je regardai les murs qui nous entouraient. Cet égout est un véritable gruyère. Il est vraiment très facile de s'y perdre et mon odorat ne pouvant plus être utiliser je vais voir du mal à retrouver le chemin que j'ai emprunter pour venir jusqu'ici. Je me tournais vers Killer Croc et vit qu'il toussait énormément. Pas d'une toux normal.


" Tu n'as pas l'air bien... "


Je plissais les yeux avec inquiétude et en réfléchissant. Comment allais-je pouvoir l'aider dans ces conditions ? Killer Croc est un mélange entre un crocodile géant et un être humain, le genre de personne qui ne passe pas inaperçu. Je vous voit bien venir :


Mais qu'est-ce qu'elle fait ? C'est censée être une gentille ! Faut pas qu'elle aide les méchants !


Oui oui... Je sais... Mais je suis naïve et idéaliste. Le rôle d'un justicier c'est de pro^téger le plus faible du plus fort, d'aider son prochain, endurer n'importe quel épreuve pour lui venir en aide. Je crois en la bonne nature de l'homme et mon instinct animal me disait que Killer Croc n'était pas foncièrement mauvais. C'est un assassin qui se comporte comme un monstre mais...

" Mais peut-être que Killer Croc agit comme un monstre juste parce que les gens disent que s'en ai un...?"

J'avais pensée à voix haute et mon marmonnement se répercuta sur toutes les parois de l'égout dans un échos interminable. Je me tournais vers l'homme crocodile :


"Désolé, je pensais à voix haute." M'excusais-je. " Où est ta maison ? Je vais t'y raccompagner. La toux que tu as ne me semble pas normal."

Si dans le pire des cas, on voyait qu'il en avait pas, je connaissais un entrepôt un peu éloigné de la ville, perdu dans la forêt pas loin de la mer, un endroit paumé où jamais personne ne vient à part moi de temps en temps quand je fais mes petites crises d'adolescence et qu'alors j'ai besoin de m'isoler loin du monde.

D'ailleurs, en parlant de monde, la personne cachait derrière le mur n'avait pas bougé d'un millimétre et je me tournais vers elle, fixant le coin d'ombre dans lequel elle s'était cachée. Je la fixai, laissant ma vision perçait peu à peu les ténèbres, je commença à discerner le contour d'une ombre, puis la silhouette devint moins flou, les traits devenaient de plus en plus précis.

Puis, déjà que mon teint n'était pas particulièrement halé, je me sentis pâlir en détaillant la combinaison noir, l'aigle bleu ainsi que le masque... Ce n'était pas juste un civil, c'était un justicier et rien n'était plus évident que ses intentions : il allait profiter de la faiblesse de Killer Croc pour s'en prendre à lui. Mais ça ne se passerai pas comme ça, oh ça non !

Je le regardai avec unregard rempli d'animosité, lui montrant bien que si il essayait de s'en prendre à l'homme crocodile, il y laisserait des plumes.

Je m'approchais lentement et effleurais du bout des doigts l'ombre dans llaquel l'homme se cachait juste pour lui montrer que maintenant il n'était plus caché. Je lui effleurai le bout de l'arrête de son nez au niveau du masque puis je reculais doucement et revins vers Killer Croc :

" J'ai cru voir un rat..."

Il fallait maintenant s'éloigner avant que le justicier se lasse et commence à agir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Ven 6 Mar - 12:27

ma maison ?! lui répondis-je . Tu est dedans.
Je ne sais pas si cet individu s'en rend compte. Mais tout l'égout de G(oui oui je sais c'est un peu court ^^ hotam est mon territoire , ma maison. Bien sur je creuse des grottes et me trouve toujours une cachette , mais ca n'empêche pas aux égouts d'être mon territoire A MOI ! ET Y a bien un truc que je ne supporte pas .. c'est qu'on y foute les pieds.


Je tousse... ca m'énerve sérieusement. J'ai comme l'impression que mon éventuelle proie aurait envie d'amicaliser avec avec moi ou bien .. essayerai-t-elle de me comprendre ? Ma toux à l'air d'un peu l'inquietter. Pourtant , ce n'est pas dans mes habitudes que les éventuelles proies que je croise s'inquiettent pour moi. J'i plus tôt l'habitude... d'un truc qui m'énerve plus que la fuite ... LE CRIS !!! Mes oreilles qui , elles sont assez fines en ouïe n'aime pas les bruits trop aigus et fort. Moi y compris.

"tu veux quoi au juste ? "


je lui demande ca l'histoire de m'assurer que ce que je pense est bien vrais. 
Je flaire.. comme une odeur d'humain ! UNE PROIE NOUS ESPIONNE ! je le sais . Je le sens . Je regarde en direction d'un coin sombre . Bien évidement ,, grâce à ma vision ...plus tôt fine j'aperçois le justicer . Je tousse... trop mal...flaime d'entamer un combat  .. fin . POUR LE MOMENT !si il viens m'embêter je me ferais un grand plaisir de le dévorer cet espion à la con.


Je lance alors , un regard noir , puis un grognement agressif vers le justicier , pour lui faire savoir que je l'ai vu et que j'hesiterais pasà lui briser les os si il nous fait chier.
Je suis désespéré... Non seulement deux éventuelles proies sont devant mes yeux sur MON territoire , MAIS en plus , un mal  de gorge et une toux m'empêche de contre attaquer directement ou mieux encore FURTIVEMENT ! Mais avec cette toux .... c'est pas gagné.


Je vais donc me contenter d'attendre que ca ce calme. Pour enfin pouvoir savourer mes potentielles proie . SAUF QUE ce premier individu m'intérèsse fortement. Et a l'air de s'intéresser à moi. Je vais donc tâcher d'en savoir plus à son propos.


Bien sur ! je garde toujours un oeil sur l'autre naze de justicier !! RAAH JE LES HAIS A MORT CEUX LA !!   avec lurs costumes ridicules et leurs truc bidules qu'ils arrêtent pas d'utiliser contre moi. QUELLE BANDE DE TAPETTES !!! heureusement que je dévalise un peu de toute sorte de magasins. J'ai de quoi leurs remonter les brettelles à ces proies sans couilles !Mais bien sure . SANS OUBLIER MES CROCS ! Je préfère avant tout , me débrouiller seul. Plus je suis seul , mieux je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Sam 7 Mar - 20:31

Je demande à faire une vérification du status de Killer Croc préléminaire sur mon Night-ordinateur. Il commence à évaluer Killer Croc à comparer à son dernier rapport médical. L'autre me regarde et avance vers moi. Elle m'a découvert et ce n'est qu'une question de temps avant que Killer Croc me remarque. Je dois trouver un plan avant qu'il attaque, mais elle va sûrement vouloir le défendre. Elle pense que Killer n'est pas un monstre qu'elle dise cela devant les familles des victimes qu'il a tué. La première chose qu'il a fait après qu'il s'est échappé, c'est d'avoir manger un innocent parce qu'il avait trop faim. La probabilité qu'elle soit comme lui vient d'augmenter de beaucoup par ses propos et surtout le fait qu'elle m'a découvert avant Killer Croc. Elle doit avoir des gênes de Loup vu son surnom. Il me reste encore un point à éclaircir qui va dépendre de ma réaction face à elle. Est-ce qu'elle est une criminelle qui a laissé son côté animal dominer ou est-elle juste une adolescente qui pense naïvement que Killer Croc est juste victime des préjugés qu'on lui afflige. 


Elle me traite de rat, intéressant, mais cela veut juste dire qu'elle peut avoir une dent contre les justiciers en général. Cela ne veut pas dire encore qu'elle a tué quelqu'un. Je peut juste constater qu'elle a sûrement été victime d'une expérimentation scientifique comme Killer. Elle pense sûrement qu'il est lui aussi une victime de tout ce qui lui est arrivé, elle n'a pas tort, mais il a finalement accepté sa condition et ne pas voulu essayer de redevenir comme un être humain. Il a plutôt laisser la place à son côté animal et le peu d'humain qu'il lui reste n'est plus suffisant pour essayer de le faire revenir du bon côté. Il tue, mange et digère des êtres humains sans le moindre remords. Des êtres qui ont des familles, des êtres qui n'ont rien avoir avec l'expérimentation qu'il a subit, des êtres qui vivaient leurs vies sans se rendre compte de la corruption du monde. 


Elle me tourne le dos et je n'ai plus quelques secondes avant que Killer comprenne qui je suis. Je dois trouver un plan pour le contrer s'il décide d'être agressif envers moi, ce qui est très probable bien qu'il ne soit peut-être pas en état pour combattre, mais est-ce qu'il va écouter la douleur de son corps ou son orgueil. Je pense sérieusement qu'il va se ficher carrément de ce que son propre corps essaye de lui faire comprendre. Je touche à mes gadgets pour voir celui qui peut m'aider dans cette situation. J'ai complètement oublier mon gadget principal que je vais devoir absolument utilisé contre Killer, mais est-ce que c'est vraiment contre lui que je dois l'utiliser ?  Je vais n'avoir qu'une seule chance. D'après moi, elle n'est pas une criminelle sinon elle m'aurait déjà attaqué pour montrer sa loyauté à Killer.


Je m'avance vers Der Wolf et lui chuchote à l'oreille en restant neutre.


- Killer Croc a peut-être été une victime comme toi, mais il en reste un tueur en série et qui ne pense plus comme un être humain normal depuis très longtemps. il a créer lui même les préjugés que les gens lui portent par ses actions. Tu pense peut-être qu'il devrait rester libre, va dire cela aux enfants et femmes de ses victimes, Der Wolf ou peut-être je devrais dire ton véritable nom ?


Je m’arrête parce que je sais que l’ouïe de Killer est hyper développé et je veux laisser l'adolescente réfléchir à mes dires. J'ai fait plusieurs suppositions et j'espère qu'elles se retrouveront payante. Elle devait comprendre que les tueurs sont souvent des anciennes victimes, mais cela ne donne pas le droit de tuer des innocents. 


je reste proche d'elle au cas Killer décide de s'en prendre à elle. Je le regarde tout en restant neutre. 


- Killer Croc, tu es en état d'arrestation pour s'être échappé d'Arkham de nouveau et pour initialement plusieurs meurtres, trois autres depuis que tu tes enfuis, mais on peut ajouter une quatrième victime n'est-ce pas ?  Les restants de cette dernière m'ont permis de te retrouver.


Je sentais qu'il était proche de me sauter dessus. Une rage énorme envahissait son esprit. le scan de Killer était terminé. À première vue, comme il l'avait pressenti, ce n'était qu'une simple maladie ordinaire. Quelque chose est en train de détruire ces cellules qui attaque directement son système immunitaire et son système avancé de guérison n'est pas capable de voir la menace et agit comme si c'était une mal-fonction du corps ce qui cause la toux. Empoisonné ou une vrai maladie ? il ne pouvait pas savoir avant d'avoir fait un examen plus approfondie. 


- Killer Croc rend-toi sans faire d'histoire, ce que tu as, est bien plus grave que tu le penses et Je te promets qu'on pourra te soigner à Arkham et si ta maladie est dû à un être humain, je vais le trouver et l'amener face à la justice. 


Il savait que ses propos compterais pour du beurre au yeux de Killer Croc. Son instinct animale prendrait le dessus et il n'aura pas confiance en mes propos bien que je dis la vérité. Il avait toujours l'autre adolescente qui pouvait toujours être encore une menace. Il avait jouer la carte de la diplomatie bien qu'il n'était pas naïf. Il se préparait mentalement à une attaque qui pouvait venir des deux côtés. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Sam 7 Mar - 22:20

Intérieurement, je me sentis agacée. L’homme sortis de l’ombre. Moi ce que je voulais c’était le faire déguerpir pour pouvoir parlé seul à seule avec Killer Croc. Ce qui m’agaça davantage, c’est les propos qu’il me lança. Aussi, je décidais de lui répondre.

«  En ce qui concerne les familles, je suis sincèrement désolée pour elles, mais peut-être que si tu avais su faire autre chose que pianoter sur ton jouet à chercher mon identité que tu ne connais pas, tu aurais pu leur éviter tous ces morts et ensuite, même si tu connais mon identité, je sais celle de Batman et si je ne me trompe pas tu es Nightwing, n’est-ce pas ? Si je suis remontée jusqu’à Batman, je remonterai jusqu’à toi. Ne t’inquiète pas, chacun son tour. »

Je n’allais, bien sûr, jamais révéler la véritable identité de Bruce. J’avais quand même fait une promesse et il n’était pas dans mes habitudes de les briser. J’avais quand même un peu d’honneur. Bon ok, j’ai surtout une fierté à s’en étrangler. Même si j’étais mourante avec pour seul espoir, la personne que je déteste le plus au monde, jamais je ne me laisserai aidée. Quel grand et magnifique défaut qu’est la fierté…

Tue-le ! MAINTENANT !

Je plisse les yeux, un peu plus agacée. Presque en colère. Un désagrément de plus se rajoute à cette situation pénible. Vraiment très pénible.

Aller… Il t’énerve ! Avoue-le ! Tu n’as qu’une seule envie c’est de lui arracher la tête avec les dents car il n’essaie même pas de comprendre les gens comme Killer Croc et toi ! Il fait parties de ce groupe d’individus qui se croient supérieur, qui croient tout savoir et qui va tenter de vous aider pour se donner bonnes conscience alors que tout ne fonctionne que par intérêts !

« Ferme-la… » Marmonnais-je doucement.

Je ne suis pas atteinte de schizophrénie contrairement à ce que vous pouvez pensés. La bête qui est en moi à sa propre volonté. Une volonté assassine qui désire voir tous les êtres vivants de ce monde morts.

Je mordillais l'ongle de mon pouce en réfléchissant. Nightwing venait d'évoquer les victimes qu'avait fait Killer Croc. C'est sûr qu'il n'y avait pas grand chose à répondre à ça et qu'il s'attendait sûrement à ce que je courbe l'échine sous cet argument de poids. Néanmoins. Le fait qu'il ait laissé entendre que c'est la partie de crocodile qui a pris le pas sur la partie humaine m'oblige à poser mon petit commentaire :


 «C'est vrai que il a sûrement lui même laissé la partie animal en lui le consumer mais qui ne se serait pas laissé influencé par ses démons intérieurs ? »


Moi aussi, j'aurai pu lâcher prise des dizaines et des dizaines de fois depuis la mort de papa mais il y avait des choses qui ont fait que ça n'est jamais arrivé : j'étais soutenu par ma famille, j'avais des gens sur qui compter et un souvenir auquel me raccroché, celui de mon père. C'est sûrement ce qui fait notre différence avec Killer Croc : peut-être qu'il n'avait rien auquel se raccroché et qu'il a lâcher prise..


Cet idiot ne comprendra jamais et tu le sais ! Il ne cherchera jamais à comprendre ! Il va juste capturer Killer Croc, le mettre derrière les barreaux et rentrait chez lui, posant ses fesses sur un canapé, les pieds sur la table tandis qu'il se dira qu'on ne peut plus rien pour le monstre qui est Killer Croc et-

Je secouais la tête pour me reprendre. Si je le laissais prendre le contrôle de moi-même je ne pourrai pas aider Killer Croc, et si je suis là, c’est bien pour l’aider. Juste ça. 

Je me redressais et écouté la suite du monologue du Justicier et ce qu’il dit m’interpella. Une maladie anormale ? Elle pourra donc se révéler mortelle pour l’homme crocodile ? Je me mis à mordre l’ongle de mon pouce, signe que je réfléchissais intensément et vite. Le calcule allait vite : Killer Croc avait besoin de soin. Le problème est que, dans l'immédiat, il ne pensait pas à autre chose que de tuer Nightwing et Nightwing ne pensait pas à autre chose que à amener Killer Croc à Arkham. Dans les deux cas, les désirs des deux comparses étaient incohérent et à part s'entretuer ils n'avaient aucun but en commun. C'est bien embêtant vu la situation.


Aucun des deux n'allaient se montrer objectifs ou raisonnable. Il va falloir donc que je leur force la main a tout les deux :


« Nightwing, ce que tu propose est impossible : réfléchi. Arkham est à l'autre bout de la ville (je montrais Killer Croc du menton) et son état s'aggrave de plus en plus. On aura jamais le temps de l'y amener. »


Mais je me demande quand même comment Croc a pu attrapé cette saloperie aussi vite et qu'elle se soit développé aussi rapidement. A part Nightwing et moi, Killer Croc n'a était en contact avec personne d'autre. Ce serait donc nous qu'il lui aurait transmis ? Comment et pourquoi on ne ressens pas ses effets ? 


Je secouais la tête, l'heure n'était pas aux hypothèses. Je me Tournai vers Nightwing et sentis qu'il hésitait. Aussi j'utilisais ma dernière carte pour le convaincre :


« Batman, lui, ne mettrai jamais la vie de qui que ce soit en danger, civil ou criminel. Si tu continue d'hésiter tu risque de mettre sérieusement la vie de Killer Croc en danger. »


Je reconnais qu'utiliser les sentiments ainsi que le mentor du jeune homme était vraiment un coup bas de ma part mais, ne dîtes pas le contraire : on a tous déjà manipuler une fois pour arriver à nos fins. Si vous n'êtes pas honnête envers le monde, soyez le au moins envers vous même.


« C'est simple. Si tu t'obstine, c'est pas dans une cellule que tu le mettra, c'est peut-être dans un cercueil. »


Je dit peut-être car je ne sais pas si ce que Croc a est mortelle mais croyez moi, j'ai vraiment pas envie de le savoir.


Je remordillais mon ongle en réfléchissant, même si j'arrivais à éviter Arkham, Croc a toujours besoin de soin. Ce qui laisse deux options : Nightwing a peut-être un remède avec lui ou un gadget miracle avec lui. Vraiment, j'espère qu'on peut envisager ça. Notre deuxième option, c'est Eyre. Un ancien ami à mon père scientifique lui aussi. Enfin, un ancien scientifique. Après la mort de mon père, il s'est installé à Gotham, il avait ouvert une animalerie un peu glauque et avait un peu perdu les pédales à cause du chagrin mais il restait quelqu'un de très gentil.


Bref ! Il faut voir si ça va convenir à Nightwing et Killer Croc et j'avoue n'avoir jamais été aussi peu sûr de moi. Je t'en fais de trouver des solutions, proposer des détours et des conditions qui ferait que tout le monde soit d'accord. Mais si j'étais la seule à faire des efforts on arrivera jamais à avancer.


Je t'ai connu naïve mais à ce point là... Tu fait vraiment folle...


C'est bien la première fois que je donnais raison à la voix masculine dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Dim 8 Mar - 11:47

tousse* heu... j'ai juste un mal de gorge hein ?! c'est pas ca qui devrais me tuer ! et pui... pour moi , ne plus manger les gens serait... me laisser mourir de faim de un et de deux me laisser humilier ca JAMAIS ! mais par contre , si cette personne que cet individu connait peut me rendre .... normal ou mieux encore me soigner ce foutu mal de gorge ! déjà rien que soigner mon mal de gorge ca serait déjà pas mal.

Cet individu a vraiment l'air de vouloir m'aider ! Je lui en suis reconnaissant l'air de rien... LA PREUVE ! je ne l'ai pas encore croquée ni lèché .


NON effectivement , je ne veux pas aller à arkham et 
je ne le voudrais JAMAIS ! rien que de re penser à ce foutu collier de choc qui m'a fait devenir schizo à une période. Heureusement que mes croc étaient assez assérés  pour pouvoir transpercer ma propre chaire et donc pouvoir me permettre de me manger les mains  pour me libérer et m'enfuir. Et puis je passe le détail de mes autres facteurs.


Je lui répondit tout simplement avec un sourire. L'histoire d'essayer de lui faire partager mes pensées. Quant à l'autre naze là bas !! je me ferais un grand plaisir de le déchiqueter si il ause s'approcher. Mais visiblement , l'individus semble vouloir apaiser la situation. J'attends donc d'être sûr que ca marche.


Je ne suis pas si .... bête qu'on puisse le croire . Oui bien sûr je perds souvent le contrôle de moi même et je me retrouve très souvent en tant que prédateur . Mais .... je n'ai pas choisis tout ça ... ma maladie de peau.Maintenant devenue une maladie cérébrale ne m'a pas laissé le choix.  Mais ca ne m'empêche pas de conserver quand même mon côté humain... même si je sens que mon intelligence diminue à cause de cette maladie et que si ca continue je vais bientot perdre à jamais mon côté humain.


J'aimerais tout de même faire mes preuves . Bien sûr , en temps que criminel et tueur professionnel ET JE PASSE LES DETAILS ! faire des preuves d'intelligence , prouver que j'ai un cerveau l'air de rien . Mais avec ma maladie ca me semble être une mission impossible.


J'ai faim en permanence , je me venge , je n'aime personne , et j'aime me débrouiller seul .
Rares sont les dialogues ou bien ils sont assez courts entre moi et mes proies. Si j'attaque quelqu'un , c'est pour me nourrir ou bien pour me venger , pour le plaisir aussi et aussi pour faire mes réserves .


J'aime pas jouer le gentil.Faire croire aux autre que je suis quelque chose alors que c'est pas vraiment ce que je suis . JE SUIS FRANC ! quand j'ai quelque chose à dire je le dis , quand j'ai quelque chose à faire JE LE FAIS ! même si ca coûte la vie à ma proie. Et je m'enfou qu'on me prenne pour un animal car de toutes façon ON ME PRENDS POUR UN ANIMAL !! et c'est comme ça depuis que ma mère est morte en m'accouchant. Car JE RESSEMBLE A UN ANIMAL! Alors , si vous avez à vous plaindre venez dire ça à ma maladie de naze .


J'ai eu que trois amis dans ma vie. Ils sont morts noyés. J'ai essayé de les sauver mais... je me suis fait emporter par l'eau.


Bon BREF ! ma vie privée de vous regarde pas .  J'attend donc . J'essaye de rester le plus calme possible et tant bien que mal de me contrôler jusqu'à ce que la tention baisser entre nous trois . Mieux vaut rester calme dans ce genre de situation . FIN pour mon côté humain bien sûr.*ris*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Mer 11 Mar - 21:15

La colère et l'insouciance

Elle ne pourra jamais comprendre que Killer Croc est le mal incarné. Elle croit que je passe ma vie à vérifier les identités des autres. Elle a une bonne réplique, mais elle aurait du dire cela à Batman, Robin, Batgirl. Je n'étais plus en service quand tout est arrivé. Parti en Europe, pour prendre du recul. Elle connait Batman ? intéressant, je comprend maintenant pourquoi elle a une dent contre les justiciers. Rencontrer la Chauve Souris la première fois est assez pour briser vos illusions que vous avez sur lui. Je ne dois pas faire comme lui et montrer plus de compassion. Je ne suis pas Batman, rappelle toi pourquoi tu es parti. Rappelle toi.   


«C'est vrai que il a sûrement lui même laissé la partie animal en lui le consumer mais qui ne se serait pas laissé influencé par ses démons intérieurs ? »


Je la regarde et elle n'a pas toujours compris qu'il n'a pas été influences par ses démons. Il a préféré devenir le démon au grand jours. Der Wolf se bave d'illusion. Killer Croc ne dit rien. Bonne stratégie. Il la laisse se berner elle-même comme sa elle sera plus facile à tuer. De plus, parler pourrait se révéler contre toi Killer. N'est-ce pas ? 
« Nightwing, ce que tu propose est impossible : réfléchi. Arkham est à l'autre bout de la ville  et son état s'aggrave de plus en plus. On aura jamais le temps de l'y amener. »
Je pense que l'état de Killer Croc pouvait être dangereux pour lui, mais je ne peux pas être sûr qu'il allait mourir dans les prochaines heures. Il faudrait un échantillon d'ADN et je ne pense pas que Killer voudra que je m'approche de lui pour qu'il m'en fournisse un. Je pourrais toujours l'endormir et avoir le plein contrôle du crocodile, mais je ne sais pas si cela pourrait aggraver son état. Surtout que le sortir des égouts risque d'être plus long s'il est en train de dormir. Après l'avoir sortit, je pourrais toujours utiliser DarkSky  pour l'amener à l'hôpital le plus proche et avertir Gordon que j'ai récupéré le fugitif. 
« Batman, lui, ne mettrai jamais la vie de qui que ce soit en danger, civil ou criminel. Si tu continue d'hésiter tu risque de mettre sérieusement la vie de Killer Croc en danger. »
J'arrête de réfléchir soudainement et je me concentre de nouveau vers Der Wolfe. Elle avait franchi une limite que personne ne devait franchir. Elle ne pouvait en aucun cas le comparer à Batman, personne ne le pouvait. Surtout pas une personne qui se croit une héroïne du jour au lendemain en voulant sauver la planète entière et qui pensait que tout peut-être bon. Elle n'avait jamais affronté le Joker, Scarecrow, Harley, etc. comment osait-elle me critiquer de cette façon. Je ne suis plus concentrer sur Killer Croc, il pouvait mourir à la seconde. Je m'en fichais royalement. Elle ne savait pas qui j'étais. Elle pensait que j'allais l'enfermer et le laisser mourir. Je défie peut-être la loi, mais je ne suis pas un tueur. C'est ne pas moi qui tuait Killer, mais des microbes.  
« C'est simple. Si tu t'obstine, c'est pas dans une cellule que tu le mettra, c'est peut-être dans un cercueil.»
 
Je m'approche d'elle et la contourne. Elle voulait jouer avec mes sentiments. Elle avait réussi et même si elle savait qui était Batman, qu'elle le dise, elle va avoir droit à ma colère pareille.

- Je.... 

je me rappelle qu'elle aussi, elle doit avoir un passé.Tu ne peux pas la juger comme le ferait lui à cette époque. Nous sommes des justicier, n'oublie pas pourquoi que tu as voulu le devenir. Tu as pris Insight et Raven comme apprentie parce que tu y voyais de l'espoir en eux, pour la ville de Gotham. Elle, aussi représente l'espoir de Gotham. Je suis toujours en colère contre cette gamine. Elle ne disparais pas, mais est-ce que c'était vraiment contre elle ? Depuis mon retour, je n'ai pas arrêté de me battre et être en colère contre moi-même et Batman. Je n'ai eu qu'un seul répits depuis mon arrivé et ses seulement mon premier jour à Gotham. Je dois me calmer et reprendre le contrôle de ma colère même s'il y a certaines choses que je vais devoir lui dire, mais pas devant Killer Croc qui espère tout cela. Parler ne fera qu'empirer la situation et augmenter son sentiment qu'elle éprouve envers Killer. Non ce n'est pas comme cela que je vais réussir. Je ne dois pas lui dire, elle ne m'écoutera pas. Je regarde Killer qui avait l'air de rigoler de nous voir se disputer sur son cas, lui qui n'était qu'un être égoïste. Il attendait que l'un de nous soit seul pour frapper bien qu'il savait qu'il était malade.
 
- J'ai peut-être la solution. mais il me faudrait ton ADN pour en savoir plus ce qu'est précisément ta maladie. 

Je regarde Auffray parce que je sais que je ne peux pas m'approcher de Killer Croc sans qu'il m'attaque.
 
'
- Peux tu faire l'échantillon s'il te plait et après on discutera.
 
Je joue vraiment un jeu dangereux, mais je sais pas comment Killer Croc va réagir bien qu'il ne l'a pas attaqué pour l'instant. Cela ne pourra rien dire s'il sent que la situation se bascule contre lui.  


Dernière édition par Nightwing/ John D Grayson le Ven 13 Mar - 22:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Ven 13 Mar - 20:58

Je peux sentir la colère du jeune homme tournait vers moi. Je n'ai même pas besoin de mes sens animal pour la perçevoir et j'avoue qu'elle me fait frissoner. Elle est vraiment effrayante et je me rends compte que j'ai franchi une limite que je n'aurai pas dû franchir.

Puis je me sens étonnée. La colère est toujours aussi vibrante mais elle n'est dirigée, ni sur Killer ni sur moi. Pourquoi ? Je regarde Nightwing quelques secondes avant de comprendre : il était en colère contre lui même. Mais pourquoi ? C'est moi qui aurait dû faire plus attention à mes paroles... J'irai m'excuser. Mais pas tout de suite. D'abords, nous devons nous chargé de Killer Croc.

Le jeune justicier me demande alors un échantillon de l'A.D.N de Croc. Forcément. On sait tout les deux, que c'était moi qui avait le moins de chance de se faire attaquer. Je m'approchai donc de Nightwing et récupéra une seringue de sa main pour faire une prise de sang à Croc. Je regardai le justicier avec un petit hochement de tête, pas moqueur, pas amusé, pas haineux, juste neutre et compréhensif. La récréation est terminée. Maintenant, il faut ranger Der Wolf salle gosse au placard et laissait faire "l'adulte".

Je me tourne vers Killer Croc et ne cache pas la seringue. Je la met bien en évidence. Si je lui cache il va se sentir paniqué et pensé que je lui veut du mal. Du moins je pense. Car moi, c'est comme ça que j'agirai.

Je coince la seringue dans ma ceinture et je m'approche sans geste brusque. Avec une allure normal. Ni trop rapide pour ne pas donner une impression d'être presser d'en finir ni trop lente pour ne pas donner une impression d'avoir peur et être méfiante ou alors juste pour donner l'impression que Killer Croc est un animal. Malgré son apparence, faut pas oublier que c'est avant tout un être humain.

" Crokie je... "

Je rie nerveusement, gêner d'avoir donner un surnom aussi naturellement au tueur alors qu'on se connait pas.

" Désolée pour le surnom. J'imagine que comme on est un semblable, je t'apprécie bien malgré tes erreurs (je jette un coup d’œil à Nightwing qui me regarde faire sans rien dire) C'est fou, car d'habitude, c'est moi à qui l'ont donne plein de surnoms...(nouveau rire nerveux. Je me sentais vraiment bête mais c'est comme ça que je gère le mieux le stresse. En disant des bêtises qui n'ont rien à voir avec la situation grave dans laquel on est. En général, j'ai remarquée que ça avait aussi ses effets positif sur les autres) Enfin, si t'en a un à me proposer, je suis preneuse, ça peut être sympa. "

Ne me demandez pas à quoi je joue, j'avoue que moi non plus, je sais pas trop ce que je fais, j'imagine que c'est l'instinct animal qui me dicte mes paroles mais j'avoue aussi que c'est la première fois que j'en doute autant... Surtout que je peux sentir le regard interloqué de Nightwing sur ma nuque qui se demande (j'en suis sûr) si je n'ai pas perdu les pédales.

" Écoute... J'ai besoin de te faire une prise de sang pour savoir ce que tu as. Pour savoir comment t'en débarasser car je vois bien qu'il t'agace et te fais mal, ce mal de gorge, du coup... Ça te dérange pas si je te fais une toute petite piqûre...? "

Je tire ni trop vite, ni trop lentement la seringue et je m'approche de lui. Je lui fait signe de s'assoir et je m'installe à côté de lui lui prenant le bras droit, guettant la moindre réaction. Je fais alors de mon mieux pour le mettre à l'aise :

" Tu sais... Moi, quand le médecin veut me faire une prise de sang, je deviens vraiment blanche de peur. J'ai horreur de ça. Une fois, j'ai même hurlée et tout les patients qui étaient dans le salle d'attente en ont eut des sursauts et sueur froide (je rigole à se souvenir) oui... Je reconnais que je suis une poule mouillé quand je suis fasse à une aiguille..."

Je continue comme ça à lui raconter des anecdotes et différents combats que j'ai eu avec les aiguilles. J'en n'en suis pas sûr mais il à l'air d'apprécier que je lui parle comme à un humain et non pas un monstre, tranquillement comme si de rien n'était. Je sens entre mes mains, les muscles de son bras droit se détendre et je commence alors avec douceur la piqûre sans arrêter de parler.

Je sais bien que Killer Croc n'est pas un ourson en peluche et que son instincts animal ne lui pardonnait pas tout et que tôt ou tard, il faudra l’amener à Arkham. Ce qui me rends triste c'est que si il avait vécu dans d'autres circonstances, comme moi par exemple, il ne serait peut-être pas devenu Killer Croc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Lun 16 Mar - 17:50

Un échantillon de sang . Mouais .... plus tôt banale comme prise d'ADN . j'ai plus peur des piqûres depuis que ...heu....depuis... que...la jeune....jeune fille.. "un stress s'empare de moi c'est horrible" depuis qu'elle m'a piquée il y a quelques années pour essayer de soigner cette foutue maladie ... qui fait de moi ce que je suis mais ....je lui ai arraché la tête , suite à un pêtage de plombs car le produit avait pas eu trop d'effets sur moi . Je n'ai pu voir mon apparence humaine que pendant quelques secondes..


Bon...plus que l'individu a déjà commencé à me piquer .... j'ai plus qu'à attendre . Au lieu de m'ouvrir connement le bras .Mon ventre gargouille d'un seul coup. Je sens comme .... un énorme creux dans mon ventre... J'AI FAIM !!! mais... je ne sais pas quoi me mettre sous la dent . L'individu qui me raconte sa life avec les piqûres ?!  ce qui me fait d'ailleurs bien rire . Car ca me rappelle aussi un doc que j'avais vu quand j'étais gosse . HEHEH !! ou bien .. je pourrais dévorer ce gros naze de justicier peut-être ?! mmmmmmh... j'hésite ..... car .. l'air de rien  , je commence à ressentir pour la perimère fois de ma vie ... des sentiments pour une potentielle proie.


"tu crois que je ne sais pas ce que vous voulez me faire ?! Je sais très bien que vous voulez m'emmener à arkham... je le sens. Je  connaît ton odeur MISS !!! et la tienne aussi PAUVRE NAZE !!! l'odeur de votre chaire arrive même à me donner faim. "




Je la regarde , d'un regard doux et je lui sourit . Tout en esssayant de calmer mon estomac qui grogne de faim. "ce qui est vraiment pas facile pour quelqu'un comme moi !!! Je regarde. à droite , à gauche , devant derrière .... à la recherche de viandes à déguster.



Je prends d'un coup la main de l'individu qui me pique , enlève la seringue de ma peau , me lève.
Je flaire une ou deux fois ... je sens quelque chose !!! je me met à quatre pattes et cours en direction de mon stock de viande qui se trouve pas loin delà où on est.



Bien sûr !!! je sais bien qu'ils me lâcherons pas .. mais.. j'ai tout un plan en tête au cas où !
Je suis dans mon stock , où je place toutes mes proies encore vivantes ou bien... où je place toutes mes proies mortes que j'ai soigneusement pendues au plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Ven 20 Mar - 18:52

Le sentiment d'avoir fait une énorme bétise en suivant mon instinct. Surtout lorsque je regarde Der Wolf s'avancer pour prendre la prise de sang. Elle donne un surnom enfantin à Killer Croc bien que j'ai bien envie de lui dire d'arrêter de faire l'enfant, mais le fait qu'elle agisse peut jouer en sa faveur. Il ne le verra peut-être pas comme une menace et il ne fera rien contre elle. Je reste tranquille et je ne bouge pas. J'avais déjà fait se que je pouvais pour la situation. J'entends mon téléphone sonner et je vérifie l'appel. Il s'agit de Jim Gordon. Il doit sûrement avoir des nouvelles de mes recherches. J'éteins le téléphone. La situation n'est pas encore terminé. Il doit encore s'occuper de Killer Croc bien qu'il avait trouvé et cette Der Wolf n'allait pas rendre la tâche facile.



Je regarde de nouveau attention à Der Wolf qui fait la piqûre à Killer Croc qui raconte des histoires qui ne sont pas passionnant à écouté et je vérifie le système des égouts pour mieux voir l'accès le plus facile à la ville avec un croco sur les bras sans éveillé la curiosité des criminelles. En plus, il faut que j'appelle Jim pour l'avertir du corps qu'il avait trouvé dans les égouts. Il l'avait presque oublié celui-là


Killer nous provoque et bouscule la jeune héroïne au passage pour essayer de s'enfuir. Je lance un mouchard sur le dos de Killer et je le laisse du temps à Killer Croc pour filer. J'avais deviner où il voulait aller et en même temps, je veux savoir ou est sa véritable planque. Son garde manger, il avait peut-être encore des gens vivants dans cette endroit et des ossements pour les familles qui attend d'avoir les corps de ses victimes.




Je regarde Der Wolf et je pars à sa poursuite, mais je n'essaie pas de le rattraper. Il devait croire que nous étions perdu et qu'il était devenu le chasseur. Je ralentis tranquillement le pas pour vérifier les directions qu'il prend et je regarde par derrière et je constate qu'elle me suit. Le niveau de l'eau avait légèrement grimpé et la chaleur était encore plus importante. Il commençait à vouloir tout enlever pour avoir moins chaud, mais il ne pouvait pas le faire pour l'instant. 



Je n'ai pas besoin de vérifier le traceur pour comprendre que je suis tout prêt. L'odeur est encore plus nauséabonde et des morceaux d'os traine un peu partout par terre. Je me retourne pour voir le visage de la nouvelle justicière en affichant un regard neutre. Un regard qui ne disait rien et tout en même temps.



 

Je m'avance tranquillement et je m'arrête pour vérifier les entrer possible pour la pièce. Killer Croc a dû mettre des pièges avant leur rencontre. Si on n'y va, on risque de se faire prendre dans un piège, sauf que si on ne fais rien. Il y a peut-être d'autre innocent qui vont mourir. Je remarque un accès possible en si faufilant, mais depuis les années, j'ai pris trop de musculature pour me passer à travers. Elle pourrait le faire. Et moi je prendrais l'accès principale et fera diversion pour qu'elle vérifie si elle reste quelqu'un de vivant et qu'elle les fasses sortir par la sortie de derrière.



- on est proche de l'entré de la planque de Killer. Il a sûrement installé des pièges dans les entrés principales. Ils se pourraient qu'ils aient des personnes encore vivantes à cette endroit.


Je pris un respire pour qu'elle comprenne la situation et que le temps de faire équipe était venu.


- Tu vas prendre cette accès, un chemin n'a pas pu piéger à cause de sa grosseur et libéré ses personnes s'il y en a, tu désactiveras les pièces de cette entrer qui va être à l'opposition de notre confrontation et tu les feras sortir et tu les amènes à l'hôpital le plus proche. Il est à 178 mètres de la bouche d'égout dont vous êtes supposé sortir au nord. S'il ne reste plus personne de vivant. Tu vas devoir lui administrer ceci à Killer par derrière discrètement.


Je lui tends une seringue déjà rempli d'une liquide transparent. Un somnifère, qui pourrait endormir n'importe qui sur cette planète.


- nous avons fait ce que nous pouvons pour qu'il arrête de tuer, sauf qu'il continuera à tuer, mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas abandonner l'espoir de cette possibilité qu'il arrête un jour.


Je lui dit cela pour qu'elle comprenne qu'elle avait raison sur se point et qu'elle représentait l'espoir de Gotham. Est-ce que je parlais de Killer Croc quand je dis que nous avons tout fait pour l'arrêter ou d'une autre personne ? je l'ignore mais l'intention est là. Je vais devoir affronter Killer Croc pour le bien être de Gotham, pour les personnes qui sont victimes de Killer Croc et pour lui-même.       
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Jeu 26 Mar - 19:50

Tout se passe plutôt bien, Killer Croc se laisse faire jusqu'à qu'il ommence à hurler, il avait compris que sa destination finale avait de grandes chances d'être Arkham. Alors, il m'écarte, mais plutôt avec douceur que brusquement. C'est alors que je vois dans ses yeux la même douceur que celle présente dans son geste. Je vois même un sourire, pas un sourire carnassier et je ne rêve pas. Le mieux est sûrement que tout ça est tellement évident que même Nightwing n'a pas pu ne pas voir ça. Il finit par s'enfuir tandis que le justicier lui lance un mouchar sur le dos avant qu'il ne disparaisse.


Je trottine derrière Nightwing tandis que ce dernier regarde un écran sur lequel clignote un point rouge, sûrement le petit appareil collait sur le dos du crocodile tueur. Nous marchons quelques longues minutes en silence, tandis que je guette le moindre bruit à la ronde, le moindre pas dans une flaque d'eau qui trahirait une éventuel présence. Rien, à part une goute d'eau qui tombait de temps en temps dans le flux d'eau dégoutantes, rien à signalait. Je ne pouvais pas sentir l'odeur de Croc à cause de mon nez bouché, que de toute façon, je ne connaissais pas. Pareil pour celle de Nightwing, vaut mieux pas le lâcher si je ne veux pas me retrouver perdu.

Nous finissons par nous arrêter devant une sorte de cavité trop étroite pour lui mais assez large pour que je passe. Oh... Il ne veut tout de même pas que je rentre la dedans ?! Pourtant quand je vis son regard glissé de l'ouverture à moi, je devinais facilement que je n'y échapperai pas... C'est alors que je le vis devenir sérieux. Très sérieux.  Il se tourne vers moi et m'explique le plan, j'ai pas de pépins (bien que de d'aller toute seule dans la planque de Killer Croc ne m'enchante pas) et j'étais plutôt déterminée pour sauver des gens qui pouvait être encore en vie mais je pris une vrai douche froide quand il émit l'hypothèse que je trouverai que des ossements. Je frissonai et baissai les yeux un instant réalisant la chose.

Killer Croc était un tueur mais je voulais croire à son innocence, ne serait-ce qu'un peu car je le savais dans le même cas que moi et savoir qu'il faisait tout ça avec plaisir et fierté me noua la gorge. C'est alors que Nightwing me tendit une seringue rempli d'un liquide blanc en me disant qu'il restait peut-être encore une chance, qu'un jour, Croc change.

Je me doutais bien que cette chance dont il parlait était particulièrement mince et le savoir me noua dava,tage la gorge mais je me contenta de hocher la tête et de lui glissais avant de disparaître dans le trou :

" Merde à toi, il paraît que bonne chance ça porte malheur..."


Tandis que j'avançais pas à pas dans l'obscurité, je finis par débouchais dans une salle circulaire avec une horrible odeur de mort. Je ne sais pas pourquoi je le sais, je ne l'avais jamais sentie, mais là c'était évident. Et tout ça, malgré mon nez bouché.

L'air était glacée comparé au couloir dans lequel je me tenais quelques minutes plus tôt et les odeurs de déchets me manquaient comparé au parfum de mort qui flottait ici. Je fis quelques pas et je sentis quelque chose craquait sous ma bottine. D'abords, je pris une longue inspiration, me préparant mentalement à ce que j'allais découvrir. Je venais de marcher sur un tibia si je me souviens bien de mes cours d'S.V.T du primaire. Le sol était couvert d'os.

Je pris une longue inspiration et reculait vers la direction qui me semblait être la sortie, la seringue coinçait à ma ceinture me sembla bien dérisoire contre le redoutable tueur qu'était le crocodile.

Je continuais de reculer tout doucement quand mon dos rencontra une paroi dur et molle un peu en même temps. Je n'osais même pas me retourner quand je compris que c'était Killer Croc qui se tenait derrière moi, de peur de le voir m’arracher à la tête à l'idée que j'ai pus m'être les pieds dans son sanctuaire.

Je fermais les yeux très fort et me répétai intérieurement que je n'avais rien à craindre, si depuis le début, Croc n'avait pas encore levé la main sur moi, il n'allait pas commencer maintenant. Je me pivotais alors doucement vers lui et rencontrai ses yeux. C'était deux animaux fière et sauvage qui se regardait dans les yeux, des prédateurs. Mais l'un d'eux plus incertain que l'autre. Vous l'aurez deviné, c'était moi.

"C'est pas très polie de partir sans dire au revoir, tu sais..."


Ce fut la seule phrase que je parvint à dire.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Dim 29 Mar - 22:16

Je me tiens derière elle . Je suis sûre qu'elle est pas venue pour rien .


*reguarde en direction de la seringue de somniphere* Je sais très bien que t'es pas venu par hasard .  HEIN ?! tu me prends pour qui ?!


Je lui tends alors une clef (qui est celle de laporte de mes victimes encore vivantes . HONTE A MOI !!! J'AIDE UN ENNEMI POTENTIEL !!! ARGH !! c'est horrible pour moi de faire ca ... mais ... je sens une odeur différente sur elle ... c'est comme si ... elle avais un point commun avec moi vraiment important. C'est fou non ?! 



Je sens ... une odeur différente sur toi .. MISS !!! Je connais ton odeur ... 




 D'un seul coup , un stress s'empare de moi... je me et à hurler pour ensuite dire à haute voix sans même contrôler mes paroles :HONTE A MOI !! JE SUIS QU'UN MONSTRE !!! et je re pousse à la suite un hurlement . Je perds le contrôle de mes instincts ... Je cours partout , je tombe , me met mes deux mains sur mon front et dis à mon cerveau : STOP !! FOUS MOI LA PAIX !! SORS DE LA !! SALLE MONSTRE !! et je me tape le front à plusieurs reprises contre le mur , pour enfin déchiqueter un cadavre d'une jeune femme que j'ai du avoir tuée y a peu de temps. 






La bouche et les mains en sang , je la regarde , droit dans les yeux ... avec tristesse et honte.




" je ne suis qu'on sale monstre .... je ne mérite pas d'amis ..." *une larme coule sur sa joue*


Jem'en vais en courant , et m'enferme dans une autre salle du réseau d'égouts pour m'y calmer . Je pête completement les plombs et ... je veux pas lui faire de mal ... oui je sais ... c'est pas du tout moi ...  mais .... je n'ai pas que du mauvais en moi . Et je sais que cette personne crois en ma gentillesse ... Je le sens . Je le vois dans son regard .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Jeu 2 Avr - 1:04

Je pars en sachant que j'ai pris un gros risque. Je marche silencieusement vers la porte central. Je m’arrête un instant et j'allume ma vision thermique. Il avait plusieurs pièges avant de me rendre à la porte central. Bien que Killer Croc ne soit pas une personne qui fasse des pièges compliqué. Il ne faut pas le sous estimer.  Je prend ma longue vue et je le mets en vision sonar. Je lance une pierre et je ne remarque rien.

Peut-être qu'il n'a pas eu le temps de mettre de piège de se côté ce qui veut dire. Oh non, Der Wolf ! Je dois me dépêcher. Elle est peut-être en danger. J'ai pris trop de temps pour à avancer. Je cours en direction de l'entré.


Je vois Killer Croc partir en courant avec du sang sur la bouche et je remarque la justicière. Je vais la voir et je m'arrête, car je constate qu'elle n'a rien.J'essaie de rester neutre dans son regard. Je me retourne pour me concentrer sur Killer Croc et je vérifie le mouchard. Il n'était pas parti très loin. 


- Suit le plan quoi qu'il t'a dit et ne revient pas avant t'avoir assurer que les otages soient dans un endroit sécuritaire . Les émotions ne doivent plus entrer en ligne de compte pour le moment.  


Bien que savait que c'était difficile pour elle de faire abstraction de ses émotions et que lui n'était pas le meilleur non plus dans se domaine surtout lorsqu'on parlait de Zucco ou de Batgirl. Je n'ai plus le temps de me préoccuper de ce qu'elle peut penser. je me dirige vers l'endroit où se trouve Killer. Beaucoup de bruit se fait entendre. Killer ne semble pas de bonne humeur et la question à se poser est sur quoi exactement que le criminel se défoulait. j'ouvre la porte légèrement et lança des fumigènes pour distraire et avec un peu de chance piquez les yeux de Killer Croc pendant un instant et le calmer ou focaliser sa frustration sur moi. je recule de quelques pas parce que je sens que la porte allait se faire défoncer. Je mets son masque pour mieux respirer.  Il allait bientôt sortir de la pièce pour le confronter, mais je suis prêt.  Tout cela avait pour but de laisser à Der Wolfe  le temps qu'elle s'enfuit avec les otages. 


- Allez Killer Croc rend toi sans faire des histoires et montre le peu d'humanité qu'il te reste aux gens qui croient en toi. Ne me force pas. Tu n'aimeras pas la fin de cette histoire si tu refuses.  


J'espère vraiment qu'il va prendre la décision. En fait, peu importe maintenant vu que les otages vont être en sécurité.   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Sam 4 Avr - 11:43

Je sursaute tandis que Croc me regarde dans les yeux en me demandant pour qui je le prends. Me faisant violence, je l'affronte du regard sans rien dire. Je ne suis pas en droit de l'ouvrir, c'est moi qui est en train de souiller son territoire, c'est moi qui suis en faute. Il ne faut pas l'oublier. C'est alors qu'il me tends quelque chose. Mettant mes mains en coupe en dessous, il laisse tombé un trousseau de clé dans mes mains. Ébahi, je le regarde. Il connais mon odeur.

Il sait que je suis différente. Peut-être qu'après, il pourra se rendre compte que je peux l'aider si il me laisse l'aider... Soudain, il me pousse. Assez fort pour que je tombe et me retrouve parmi les ossements et les cadavres. Il se met à hurler au monstre et déchire au  passage le cadavre d'une pauvre femme. Choquée, je ne réagis pas, jusqu'à ce qu'il se tourne vers moi en disant qu'il ne mérite pas d'avoir d'ami, avec une petite larme et il s'enfuit.

Me laissant seule et déroutée, je me demande si l'expression, verser une larme de crocodile allait pouvoir être utiliser pour Croc où si elle étais sincère...

Sans le vouloir, je posais ma main sur celle de quelqu'un d'autres, regardant dans la direction, je me rendis compte que c'était une main froide, ensanglanté et blanche aussi. Sans le reste du corps qui va avec.

Faisant un énorme bond en hurlant d'horreur je me mis à sautiller puis reprenant mon calme, je respirai profondément... Du calme.. Du calme... Tu es dans l'un des pires films d'horreur que tu n'aura jamais fait mais tu dois tenir... De toute façon, tu connais toutes les règles pour survivre dans les films d'horreur. Déjà, ne jamais être seule !


En regardant autour de moi, je finis par voir Nightwing arrivait en courant et je grimaçais. Oui, bon, parfois, mieux vaut être seule que mal accompagnée... Ce dernier se contente de me dire de m'en tenir au plan avant de partir çà la poursuite de Killer Croc.

" Ravie de voir que toi aussi tu vas bien..." marmonnais-je.

Je humais le trousseau de clé pour qu'il me conduise à la porte qu'il ouvre. La mort qui régnait dans cet endroit avait débouché mes narines. Je partis en trottinant et arrivait devant une porte. Je toquai très délicatement et des cris étouffés et des supplications me parvinrent.


" Chut.... Ne vous inquiétez pas, je vais vous sortir de là..."

J'introduis la clé dans la serrure et enfin ouvrit la porte. Je tombais sur un petit groupe : deux femmes et trois hommes. L'un des plus costauds s'avança et me toisa :


" Pas très impressionnante pour une justicière..."


Retenant une réplique cinglante, je soufflai fort. Un "merci" aurait été largement suffisant. C'est alors que je vis derrière lui, deux petites têtes blondes dépassaient, une petite filles qui devait avoir huit à neuf ans et un petit garçon de six ans qui me regardaient avec des yeux ronds. Je me liquéfiais d'horreur à la simple image de Croc dévorant les deux pauvres enfants mais me ressaisi rapidement.



" Ne pas être bien menaçante est un désavantage auprès de mes éventuels coéquipiers (je pensais sans le faire exprès, à Nightwing et Batman) mais un atout de taille contre mes ennemis (je  ne pus m'empêcher de sourire en repensant à Cesare)."

Je soulevais les deux enfants et me mit à courir en tête de notre petit cortège vers la sortie la plus proche. Tant pis si je ne suivais pas le chemin exacte, le plus important, c'est de quitter les égouts. Arrivant enfin à une sortie, je laissais passer d’abords les femmes puis les hommes et tenant fermement les enfants, je me hissais hors des égouts, goutant à la fraicheur de la nuit.



Nightwing avait parlé d'un hôpital. En tournant au coin de la rue, nous trouvâmes le fameux hôpital et je laissais le petit groupe y allait. Avant je leur dit bien d'appeler la police et repartie dans les égouts malgré que l'homme le plus grand m'est dit que c'était du suicide pur et simple.  

Je replaçais la plaque d'égout derrière moi puis me remis à courir vers l'endroit où trouver Croc. De la fumée avait rempli le lieu et je me mis à tousser et pleurer sans plus pouvoir m'en empêcher. Mon nez me piquait mais je continuais à avancer à l'aveuglette.

" Moi aussi, je connais ton odeur mec !"

Enfin, j'entendis les bruits de lutte. Croc et Night étaient en train de se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Sam 4 Avr - 14:28

Non mais il se prend pour qui lui!!
Heureusement qu'un masque ce trouvait juste en fâce de moi !!  je le prend et je le met  Et je ferme mes yeux car ils commencent à me piquer sérieusement..


"pourquoi me rendre !? Pour que tu m'enfermes comme un vulgaire animal ?! hein ?! "




Je tousse ... ROOOH  ca m'avais pas manqué ce mal de gorge !!! A cause de ce foutu justicier , il est revenu !!!!! raahh ... je le hais tellement.... Je vois devant moi une trappe d'accès à la surface. J'ouvre la porte et met un grand coup de griffe sur la cheville de Night , pour le blesser. Même si j'ai envie de le déchiqueter ... mais je pense que ca serais pas une bonne idée si je veux pouvoir être traité mieux qu'un animal. 






ET comme par hasard , il évite le coup ce NAZE !!et fait tomber de son costume qui pue des bombes fumigènes qui explosent de partout et , fissurent d'un coup le plafond de la grotte qui et sur le point de s'éffondrer à présent. Je réussit à éviter les cailloux de justesse ... Je suis coincé entre les cailloux et un mur . Je creuse un trou , et passe par dessous le mur pour atteindre le réseau juste à côté , menant aux catacombes . Je le prends et me barre en courant en direction d'un autre de mes repaires.




 Beh oui ! c'est quand même MON territoire et je laisserais personnes me le prendre !!! Je marche en direction d'un de mes repaires quand d'un seul coup , je sens une odeur qui m'est très familliaire. (Fin.. je pense sentir)




Juste à l'instant , j'aperçois Der Wolf dans ma tête. Je n'arrive pas à l'oublier...  Me rendrais-t-elle fou ?! Je n'en sais rien du tout. Je pense tout bêtement que je suis tombé amoureux ... ARGH je déteste ce sentiment ... il m'a toujours fait souffrir...
 Du coup , je lui parle dans ma tête.. c'est pas trop mal..



 
"Dis moi MISS ! Tu crois pouvoir m'aider à ... devenir ... NORMAL ?! ou... pour autre chose ?! ou bien .. tu crois que tu pourrais sortir de ma tête un jour?! car là... tu me gonfles .. tu m'empêche de réfflechir !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Ven 10 Avr - 23:39

Je suis prêt pour le combat, mais il me surprit par sa vitesse, j’évite de justesse ses crocs qui se dirigeais vers ma jambe. Malheureusement, Sa main a atteint mes gadgets et plusieurs tombèrent et s'activèrent peu de temps après. Je n'aurais jamais le temps de tous les désactiver à temps. Je ne réfléchis pas plus et je cours comme un malade. La fumée me dérange pas parce que j'ai mit mon respirateur d'air et la vision de mon masque est en mode thermique. 


J'arrive près de Der Wolf et je prend son bras et le dirige dans la direction contraire qu'elle allait. L'explosion commence.



- Cours tout va s’effondrer ...

La chaleur se fait sentir, mais je continue de courir avec Der Wolf à Côté de moi. La fumé se dissipe rapidement pour laisser place à des bruit d’effondrement.  Je lâche rapidement la main de Der Wolf vu qu'elle est capable de voir où on se dirige. Je regarde la bouche d'égouts et je continue de courir. On n'a pas le temps de grimper pour sortir. Je cours et je vois que les blocs de pierres tombent trop rapidement. Je saute sur la justicière et je la couvre pour qu'elle n'aille rien. Je reçois plusieurs débris sur mon dos, mais rien de très grave. Ce n'était peut-être pas vrai, mais au moins je l'a protège des débris.



Je n'entends plus rien, je me lève pour voir que l'éboulement s'est arrêté à quelques mètres de nous. je m'éloigne d'elle, mes jambes vacilles et ma tête est étourdi. je prend un instant pour reprendre le contrôle et revient à la réalité.



- Est-ce que tu vas bien ?


Je prend un respire et observe les alentours. l'eau commence a monté et plusieurs débris se traine tout autours. Derrière moi, se trouve un mur de rochers entassé  et les rats cours partout pour survivre. Je ne vois pas de trappe d'égout proche. Il va falloir trouver un porte de sortir rapidement pour s'échapper de se guêpier que Killer et Moi avait créer accidentellement.


Je marche vers la seule direction possible droit devant bien que l'eau prend de l'ampleur dans la pièce à cause des fuites par des tuyaux troués.


- Il faut sortir d'ici le plus vite possible avant que le ciel nous tombe une deuxième fois sur la tête !


Je souris face à ma référence ridicule que je faisais mais je cherchais à détendre l'atmosphère.


 



 



  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   Dim 12 Avr - 0:28

Les mains devant moi j'avançais à tâtons les yeux fermaient, des larmes coulant sur les joues et la gorge en feu. Je toussais de plus en plus à cause de la fumée et je ne parvenais pas à ouvrir les yeux. Mes sens étant plus développé, la fumée qu'avait employait Nigtwing contre Killer Croc se retournait très méchamment contre moi.

Je me sentie frémirent de rage contre les deux. Oui, les deux ! Nightwing aussi bien que Killer Croc ! Car, à cause d'eux, j'en étais réduis à me collais au mur, faisant confiance à mon ouïe pour me guidais. Je grommelais des malédictions en tout genre quand j'entendis des avec netteté des craquelures qui se formaient sur la pierre, je pouvais aisément les voir rien qu'en les entendant, les plaçait avec une exactitude effrayante. Mais d'ans l'immédiat, ce qui était vraiment effrayant, c'est ce qui allait me tomber dessus !

Prise d'une totale panique, je n'entendis qu'au dernier moment, le martèlement des bottes de Nightwing sur l'eau, me saisissant la main, il m'entraîna à l'opposé de la direction où j'allais. Je fus bien obliger de le suivre les yeux fermaient, l'expression marchant aussi bien au sens propre qu'au figuré dans cette situation.


Il me lâcha la main et j'allais lui demandais de la reprendre car j'étais incapable de me guidais toute seule quand il se jeta sur moi. Nous tombâmes à la renverse et il fit rempart de son corps entre les débris et moi afin de m'évitait d'être blesser. Je tandis l'oreille et une fois que le bruit de pierre se détachant du mur fut complétement finit, je repoussais avec force le justicier et me mise en tailleur en essuyant mes yeux humides.


Je l'entendis trébucher puis marchait d'un bout à l'autre de la pièce. Je continuais à m'énerver en vain à frotter mes yeux mais je restais incapable de les ouvrir )à cause de la douleur. De plus, je voyais flou. Bien trop flou. Je n'arrivais pas à dissocier les choses sauf si elles étaient en mouvement et de couleur très différente du paysage. Comment je le sais ? En essayant d'ouvrir les yeux, j'ai vu le symbole d'aigle très flou Nightwing bougeait.


Alors il fait une blague. Une blague pourri. Une blague tellement nulle que je m'en serai taper la tête contre un mur et finalement, je craqua :

" Non je ne vais pas bien ! Tu n'as oas autre chose à faire que de rire de tes bêtises ? Grâce à toi (Grâce à étant bien sûr, dit avec ironie) je suis complétement aveugle et incapable de me dirigeais avec la vue et l'odorat, il ne me reste que l’ouïe mais des tunnels comme ça on des échos et des résonances très trompeuses... Tu as voulu t'accrocher à l'idée de mettre Croc sous les barreaux voilà où on en ai !!"

Je sentais l'eau montait le long de mes cuisses et la rage fut trop forte, j'abbatie mes poings sur le sol. Il y eu un claquement sec et des gouttelettes clapotèrent sur l'eau tandis qu'elle retournaient à leur état premier.

Quand je faisais des bêtises, je ne faisais pas la maligne, j'attendais au moins de les avoir réparé avant d'en rire ! Je me prenais la tête entre les mains avec désespoir complétement perdu. Pour moi, perdre la vue est la chose la plus affreuse qui puisse m'arriver. Bien que je me doutes que ça ne soit que temporaire, je me sentais perdu de ne plus rien voir. e ne savais même pas si Croc allait bien, même un mastodonte comme lui a ses points faibles..

C'est alors que j'entendis clairement la voix de Croc, pas avec mes oreilles mais ma tête, comme si il était dedans...



Je sursautais et me tournais sur moi-même en vain. Je n'entendis rien d'autres que les pas de Nightwing. Croc n'était pas là.

" Croc...?" appelais-je doucement.

Sentant le justicier se tournait vers moi, je bredouillais quelque chose qui me passa par l'esprit et qui me sembla peu probable :

"Je...Je crois que j'arrive à parler avec Croc... Par la pensée..."

Peut-être nos deux esprits animaux se sont-ils, d'une manière ou d'une autre connectés en un lien fort et inviolable. Un lien intime entre lui et moi que nous seuls pouvions sentir et partager. Comme un fil fin et léger qui nous reliait mais restée incassable.


C-Croc...? Je... Comment se fait-il que je t'entende dans ma tête ? C'est pas plutôt toi qui es dans la mienne ? Et puis c'est pas ma faute tout ça !

Je reniflais un peu et me mordis la lèvre :

Tu vas bien ? L'éboulement nous a enfermait avec Nightwing dans une salle. Je crois que l'eau monte. Cet idiot avec ses boules fumigènes m'a enrayait la vue et l'odorat. Je ne sens et ne voit plus rien !

Je me mordillais avec inquiétude l'ongle de mon pouce droit puis me levais en m'appuyant sur ce que je pouvais. Je me remis à frottais les yeux. La douleur me donner la nausée mais je parvins à garder les yeux entre-ouvert bien que tout ne soit que des masses flou et sombre. Je reniflais l'air mais ne fit que m'irritais davantage la gorge et le nez. Je me mis à tousser et me concentrais pour chercher une solution.


" Il faudrait dégageait le chemin en faisant une autre explosion mais le tunnel entier va s'écraser sur nous..."
 
Et cette fois, que Nightwing me couvre ou pas, aucun de nous deux n'en sortira vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite dans les égouts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite dans les égouts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: