Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sainteté et révélation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sainteté et révélation    Lun 2 Fév - 18:32

Aujourd'hui, dès le réveil j'ai décidé de partir à l'église. J'ai donc mangé copieusement dans mon restaurant. Ensuite je me suis habillé, rien d'extravagant, toujours avec la même classe. Le costume noir et la chemise blanche par dessous. Un peu de gomina dans les cheveux et mon chapeau apposé dessus. Je suis alors prêt à partir. Mes hommes et moi avons remplit deux voitures. Ainsi en me comptant nous étions dix. Bien sur mon majordome, Mike, est dans la voiture. 


Nous avons rapidement traversé la ville et nous sommes garé devant l'église, Notre Dame de Gotham. Cinq de mes hommes sont restés dans une des voitures pour surveillé les environs et préparé une éventuelle fuite éclaire. Trois autres se sont postés à l'entrée de l'église pour assurer la sécurité. Je suis me suis alors enfoncé dans l'enceinte du lieux saint pour finalement m'asseoir tout devant. Juste au pied de là ou le curé se trouve. Mike m'accompagna sans que je ne lui en donne forcément l'ordre puis s'assit à coté de moi. Je ne le réprimande point car chacun peu prier comme bon lui semble. Je ferme les yeux doucement. 

Père, j'espère que de là où tu es tu peux être fier de ce que je suis devenu sans toi. Je n'ai eu besoin de personne pour être à la place que j'occupe. J'ai recréer la famille REGOLI et j'espère que ça te plait. Je suis aussi juste que je le peux. J'espère l'être au moins autant que toi. Depuis les incidents de Foggia ma vie est différente. La fortune qui autrefois était notre à disparut. J'ai du partir de ce beau pays qu'est l'Italie pour venir au Etats Unis, ici à Gotham. Si tu peux le voir alors tu sais que c'est une ville étrange. Il s'y passe des choses inimaginables et impensable dans n'importe quelle autre ville du monde. Malgré cela j'ai fait mon trou, j'espère que tu en es fier et que tu m'aideras à dominer cette ville comme notre famille l'a fait pour Foggia.


Mère, tout l'amour que j'avais autrefois c'est évanouit avec ton décès puis celui de papa. J'ai passé tout ce temps à avoir un cœur de pierre. Un cœur figé et impénétrable. Comme papa me l'avait signifié je n'ai jamais mélangé affaire et histoire d'amour. D'ailleurs je n'en avais jamais eu. Suivant alors ce principe j'ai été froid. Un peu trop par moment. La famille était mon seul véritable attachement. En réalité, cela me pesait. Je ne m'en rendait pas forcément compte mais c'était un fardeau. J'était entouré de brute et de négociateur, aucune femme dans mon entourage et je me sentais seul. Un peu trop par moment là aussi. Mais je te raconte tout ça pour te dire que maintenant c'est terminé. J'ai trouvé celle qui fait battre ce cœur de pierre. C'est une belle femme et j'espère que tu approuves cet amour. Je t'aime mère!


Alors je sors de ma prière et regarde autour de moi. Je vois Mike, toujours les yeux fermés entrain de murmurer sa propre prière. J'aperçois le curé qui me regarde. Doucement je l'interpelle pour ne déranger personne et lui intime quelques mots. 


" Père, bonjour, si je puis me permettre j'aimerais énormément que vous me bénissiez. Je suis Italien alors s'il serait possible que vous le fassiez en latin j'en serais ravit" 


" Bien sur mon fils, In nomine Patris, et Filii et Spiritus Sancti 
J'espère que ceci te contentera mon fils et n'oubli pas que dieu est avec toi. " 


" Vous êtes bon mon père, que dieu vous protège vous aussi. "



Me voici bénit du curé de Gotham et soulagé d'un poids invisible qui pesait sur mes épaules. Alors, toujours discrètement je tourne la tête pour voir ce qui ce passe autour de moi.Mike est assit, stoïque et a les yeux maintenant ouverts. Il me regarde et semble hésité. Le jeune homme à le regard fuyant lorsque nos yeux se croisent et il semble vouloir s'exprimer. Je lui dit alors de s'exprimer comme un homme. 


" Don, nous sommes dans une église, je trouve que c'est alors le bon endroit pour une révélation. Jusqu'ici je vous ai dissimulé certaines choses à propos de moi. En fait, je ne suis pas américain, d'ailleurs je ne m'appelle pas non plus Mike." 
Je suis choqué par ce qu'il vient de m'annoncer. Il mériterait d'être punit par mes soins mais nous sommes ici dans un lieu où la violence est proscrite, nul n'usera de violence dans la maison de dieu et ma croyance m'oblige à respecter cette règle. 


" Parle donc !" 
Dis-je sur un ton sec et sévère.


" En réalité, je m'appelle Michelangelo et non Mike. Je suis aussi originaire d'Italie, comme vous et non des Etats Unis. J'ai choisit cette identité afin de mieux me faire accepté dans le business avant même de vous connaître. C'était pour moi une façon de repartir à zero sans que personne n'ai de préjugés sur moi et que les portes s'ouvrent plus facilement. 
Maintenant je n'ai plus besoin de cette "identité" bidon et si vous me pardonnez ce manquement alors sachez que je vous serez fidèle jusqu'à ma mort. " 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sainteté et révélation    Mar 3 Fév - 0:57

Je suis stupéfait. La petite colère qui commençait à montée en moi est redescendu. Je pensais que la chose était plus grave. Qu'il allait m'avouer travailler pour une autre famille. Pire, qu'il était chargé de m'assassiner par un commanditaire auquel j'aurais causé du tord. A la place rien de tout cela. Il m'a juste donné ça véritable identité qui est en réalité plutôt flatteuse car il est italien. Je comprend l'exile qu'il à subit et la difficulté de rentrer dans les affaires. Le pauvre n'a pas du avoir la vie facile et se faire passer pour américain à du lui sembler la solution la plus fiable pour se défaire des barrières racistes du milieux. Alors c'est avec compassion que je lui met la main sur l'épaule et le regarde sans aucune animosité. 


" Michelangelo, d'où viens tu en Italie ? " 


" Je suis de Sicile plus précisément Don !" 
Dit-il avec un semblant de soulagement. Il ne connaît pas encore ma réelle réaction et se méfie donc de moi. 


" Tu sais mon ami, j'ai beaucoup de considération pour mes compatriotes italiens. De plus tu as toi aussi migré aux Etats Unis. Je suis compréhensif. Tu as toujours accepter sans rechigné les tâches que je te demandais d'accomplir. Tu as toujours mener tes missions à termes et avec un bon dévouement. Mon cher Michelangelo, ne suis-je pas quelqu'un de bien ?" 




" Si Don Regoli, vous êtes un bon chef de famille, juste et droit. "
Il est maintenant réellement soulagé. Son visage s'est décrispés et il me parle avec plus d'aisance. 


" Je fais alors impasse sur le fait que tu m'ais caché ta véritable identité. Mieux encore ton poste change dans la famille. Tu étais, jusqu'à maintenant, comme mon majordome. Je ne veux plus ça pour toi. J'ai remarqué que tu as une bonne faculté de jugement. Tu seras alors mon "consigliere". Tu dois connaître cette fonction vu que tu es d'Italie. A partir de maintenant tu es alors mon conseillé et tu te déplacera avec moi tout le temps pour me faire part de ton jugement. Félicitation Michelangelo ! " Je me lève, le fait se mettre debout lui aussi et lui fait une grande accolade.


 C'est alors qu'une amitié est réellement scellé. Il était mon majordome, travaillant pour moi, homme de main un peu plus considéré que les autres. Maintenant c'est mon conseiller, un ami qui m'accompagnera n'importe où. Je suis content qu'il se soit décidé à tout me révéler ici car un jour ou l'autre tout ce serait su, et là je l'aurais descendu froidement. 


" Merci beaucoup Don, vous êtes un grand homme. Je vous serais fidèle jusqu'à la tombe voir plus loin encore. Que dieu vous gardes. " 



" Mon consigliere tu es maintenant mon ami. Puisse dieu avoir un œil sur toi aussi. Maintenant sortons d'ici. Les affaires nous attendent ! "




" Bien sur Don, après vous. "


Je sors alors de l'argent de ma poche. Une petite liasse de billet de 100$. J'en donne une quinzaine au chef de la paroisse pour que cette église vive toujours plus longtemps. C'est alors que je quitte la maison de dieu, laissant un curé heureux. J'ai aussi une bonne conscience. Voilà une matinée bien remplit. Mes hommes et moi retournons à nos voitures, rapidement nous arrivons au Gratte Ciel où comme je l'ai dit: les affaires nous attendent!
Revenir en haut Aller en bas
 
Sainteté et révélation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: