Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Der Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Der Wolf   Lun 29 Déc - 18:11





DOSSIER N° : 153554454 Davids Auffray 2541158751





Nom : Davids

Prénom : Auffray

Alias : Der Wolf.


Sexe : féminin

Nationalité : Américaine

Base d'opération: Gotham City


Date de naissance: 25 octobre 1984

Lieu de naissance: Gotham City

Rhésus: AB-




Orientation sexuelle : hétérosexuelle

Situation familiale: père et mère décédés. Vit chez sa tante à Gotham

Autre information: lycéenne 






Génétique du patient
Taille : 164 cm

Poids : 57 kilogrammes

Description physique du sujet :

C'est en soupirant que je rentrais, fatiguée d'une autre nuit blanche. Heureusement que demain je ne travaille pas. En passant devant le miroir de ma chambre, je ne put m'empêcher d'y jeter un coup d’œil : Une combinaison noire adaptée à ma façon me collait à la peau : une jupe faisait partie du costume histoire d'y rajouter un peu de féminité. Je portais des mitaines au bout des mains pour laisser sortir mes "griffes". J'avais aussi rajoutée à mon costume, une capuche avec des oreilles qui ressemblaient à celles qu'on les loup. En même temps, vu mon nom... Par dessus la combinaison était postée une veste noire très courte ouverte. Et par dessous la capuche, il y avait un masque, évoquant sans être vraiment flagrant le museau d'un animal.





Je continuais finalement mon chemin vers la salle de bain. D'un coup de pied j'envoyais, chacune leur tour, mes bottes valsaient à l'autre bout de la pièce.




Une fois dans la salle de bain, je me déshabillais et préparais un bon bain chaud. En attendant que le dit bain soit prêt je me tournais vers la glace au dessus du robinet et vis mon reflet m'y épier : Les yeux noirs dégradant vers le grisou l'argenté, des cheveux bouclés et long brun, une peau aussi blanche que le lavabo qui me faisait face... Tous ça, c'est moi. On me donnerait a peu près 17-18 ans.

Sauf que j'ai 15 ans et toutes mes dents...

 Enfin je crois.




Capacité physique du sujet :

Respirant l'air frais, je pouvais profiter de chaque détails d'ont les sens humains ne peuvent jouir. Tout mes sens, y compris l'instinct, était décuplés au centuple si ce n'était pas plus. Mon ouie est devenu si fine qu'il m'est possible d'entendre le murmure de quelqu'un dans un vacarme infernal, je peux "disséquer les sons, isoler les bruits parasites et ne retenir donc que le bruit qui m'interresse. C'est donc enfermée dans une bulle faîtes de silence en tête à tête avec le vent que je marchais dans les rues de Gotham. Ma vue me permet de repéré une fourmis à de très longue distances tant qu'il n'y a pas d'obstacle qui la cacherait à ma vue. Les odeurs me semble plus proches, je pourrai presque les touchés. C'est comme le sons, je peux isoler celles qui ne m'interresse pas et ne me concentrai que sur une seule, comme un prédateur se concentre sur l'odeur de sa proie et ne se laisse pas tromper par les fleurs et leurs senteurs en plein printemps... Grâce à cette aptitude extraordinaire, je peux aussi sentir les émotions forte, comme la joie, la colère, la peur... Cet accident aura eu aussi ses bons côtés. Grâce à lui j'ai une vitesse et une force pas surhumaine mais quand même supérieur à ce qu'elle devrait l'être. Si je devais comparé ma vitesse, je dirais que je vais aussi vite qu'un athlète en pleine forme et spécialisé dans la course. Quant à ma force, je dirai qu'elle est comparable à celle d'un homme de carrure respectable. Cet accident à aussi entraîné une mutation au niveau de mes canines, un peu plus longues que la normales et mes ongles devenu tranchant et dure, comme des griffes. Pas plus dure que le diamants, mais très coupants malgré tout.


Comportement potentiellement à risque :

Malgré tout, cet accident ses mauvais côtés. Ses très mauvais côtés. Les nuits de pleines lunes, je deviens un peu comme un loup-garou, une bête sans conscience, facilement manipulable, qui ne réfléchit pas. Je ne pourrai pas trop en dire sur cet état car en général je ne me souviens pas de ça. Pour éviter de faire du mal une bonne doses de somnifères suffisent... Je suis aussi très sensibles au ultrasons, mes sens sont décuplés ce qui fait que je peux percevoir des sons infimes mais très désagréable qui devienne, si ils sont plus ou moins fort, plus ou moins dangereux, pouvant jusqu'à entraîner une perte de connaissance. 







Profil psychologique
J'ai un caractère un peu changeant. Je suis surtout taquine et espiègle. Je cultive aussi un peu le mystère autour de moi. J'aime bien ça. Je suis aussi une sorte d'esprit "contradictoire". En gros parfois, je ressemble à une gamine et d'autres fois à une adulte intimidante et responsable. Parfois, je peux résoudre des énigmes difficiles et parfois je peux faire preuve de la plus grande débilité jamais connu (pour exemple : une fois j'ai voulu cuire un œuf non pas dans une poêle mais dans un casserole. Là, je vous vois venir : "mais cuire des œufs dans une casserole c'est pas une preuve de stupidité !" Oui c'est vrai... Mais des œufs au plat dans une casserole ça, l'es plus non ?). Je suis aussi une très grande rêveuse ainsi que quelqu'un qui aime vivre des aventures ainsi que de l'action ! Je suis aussi parfois très mélancolique et je fais souvent la moral et donne de bons conseils... Que moi-même je n’exécute pas.

Néanmoins, j'ai la valeur des choses et je sais être mature et responsable, ainsi que sérieuse dans les situations qui le réclament. J'ai aussi grandi avec une phrase, qui serai ma voie et qui me guiderai toute ma vie. << Certaines fins justifient certains moyens tant qu'on ne dépasse pas certaines limites. >>








Antécédents et suivi du patient
Je suis née à Gotham City et onze mois après ma naissance, nous sommes partis. Mon père, ma mère et moi sommes partis nous installés en Europe. Mon père était un scientifique. Ma mère, riche héritière de la fortune familial, travaillait avec mon père. Alors c'est ma grand mère paternel qui s'occupait de moi. Mes parents n'ont jamais fait attention à moi. C'est l'illusion que je voulais préserver, car la vérité était tout autre : ma mère me détestait car elle ne voulait pas de moi. Mon père lui, était le seul à m'aimer et à me montrer l'amour d'ont j'avais besoin. C'était peu, mais ça me suffisait à tenir jusqu’à la prochaine fois. Les rares fois où je voyais ce dernier, c'est parce qu'il venait me faire des prises de sang, avant, je ne savais pas pourquoi, mais ça, c'était avant.

J'étais intelligente et dégourdis. Les rares fois où je voyais mes parents, ma mère disait que je lui faisait honte et elle partait. Mon père lui, collait son front au mien et disait : "Je suis fière de toi, car malgré ton jeune âge et l'amour qui t'as manquée dans l'éducation que tu as reçu, tu es quelqu'un d’exceptionnel...". Ma grand mère m'as toujours donné énormément d'amour mais on ne remplace pas des parents comme ça.

Le jour de mes dix ans, tout a basculé.

Une fois par semaine, je devais rendre visite à mes parents aux laboratoires. Je ne savais pas pourquoi et à quoi ça servait mais à force je le faisait sans discuter et puis de toute façon, ça ne durai jamais plus de dix minutes. Mais ce soir là, ce fut les dix minutes les plus longues de ma vie...

La porte s'ouvre et c'est là que je vois tout : le laboratoire est sans dessus-dessous. Tous la verreries et éparpillaient à terre en milles morceaux, il y avait autant d'éclats sur les tables que par terre. En avançant un peu je la vis étendue à terre : ma mère. Je me précipitais sur elle mais il était trop tard : ses yeux vide et morts témoignaient que son âme l'avait quitté. Je ne me sens pas triste mais effrayais. Mon sang ne fait qu'un tour. Elle est morte, une balle dans la tête.

Mon père ? Où est mon père ?

Je m'nfonce dans les salles d'expérience et ce que je découvre m'horrifie au plus haut point : des hommes, armés, tiennent en joue mon père. L'un d'eux avec une mitraillette. Je n'écoute pas ce qu'ils disent, je me contente de croiser les doigts.

S'il vous plaît... Tuer pas papa... Tuer pas papa...

TAC TAC TAC TAC TAC TAC TAC

Tout ça, n'a pas duré une seconde. Le type à la mitraillette lui a tiré dessus. Il s'affaisse doucement contre le mur éclaboussait de son sang.

- Brûlez moi ce foutoir !
 
Les types s'en vont sans me voir après avoir mis le feu à des dossiers. Ce dernier se répandent vite.

Je m'approche doucement de ce qui reste de mon père et m'agenouille près de lui sans me soucier des flammes.

- Papa...

Mes larmes brouillent ma vue. Le bruit des flammes brouillent mon ouïe. La haine et la tristesse brouillent mon jugement.  Jusqu'à ce que la main de mon père, se lève faiblement et effleure ma joue. Dans sa main, il y a un tout petit flacon avec dedans un liquide violet.

- Ils voulaient me le voler... Mais j'ai refusé... Car c'est ton cadeau d'anniversaire... Joyeux anniversaire...

Je saisi avec douceur le tube sans savoir vraiment quoi en faire, mes pensées était surtout pour mon père, mourant.

- N'oublie jamais je serai toujours fière de toi car je t'aime. N'oublie pas ta voie-

- "Certaines fins, justifient certains moyens tant qu'on ne dépasse pas certaines limites..."

Il hoche faiblement la tête, visiblement heureux, avant de sombrer dans la mort.

Ce jour là, je ne me souviens pas comment je suis sortis du complexe. Je ne me souviens de rien après ça. Juste qu'après que mon père soit mort j'ai bu le contenu du flacon.

Quand j'ai repris connaissance, ma grand-mère s'occupait de moi en larmes. Elle venait de rentrer de l’enterrement de mes parents. Enterrement que je venais de rater.

Cinq ans plus tard, ma grand mère est morte m'obligeant à déménager chez ma tante maternel à Gotham. J'ai apprivoisée depuis longtemps mes "pouvoirs" bien que certains aspect de ma forme exige que tout les soirs de pleines lunes, je boive une décoction me faisant dormir comme un bébé jusqu'au lendemain.

Je me suis installée maintenant à Gotham et c'est ici qu'on commencés mes premiers pas en tant que Der Wolf.





Behind the screen
Information(s) importante(s) : écrire ici

Un surnom ? Nope

Nom de l’avatar : en a pas (enfin je crois pas)


Lien éventuel avec un joueur déjà présent : nope

Disponibilité pour poster ? ça dépends, minimum une fois par semaine


Comment as-tu connu le forum ? en cherchant


Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? euh... Je sais pas... Oui pourquoi pas ?


Code du Règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Der Wolf   Lun 29 Déc - 19:14

Hello et bienvenue à toi, je pense que tout est bon dans ta fiche, tu as donc mon +1.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Der Wolf   Mar 30 Déc - 12:28

Bienvenue à Gotham.
Bien que le forum ne soit pas très orienté "avatar manga", votre fiche est impeccable.

+1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Der Wolf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Der Wolf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: