Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les premiers pas d'Arnold Wesker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les premiers pas d'Arnold Wesker   Sam 29 Nov - 19:44



DOSSIER N° : 1564868541465 Arnold Wesker 5458948885552


Nom : Wesker
Prénom : Arnold
Alias :
Sexe : M
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 16 mars 1954
Lieu de naissance: Gotham City
Rhésus: AB+

Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation familiale: Célibataire
Autre information: Mafia


Génétique du patient
Taille : 1m70
Poids : 64kg
Description physique du sujet :
Entretien avec un patient n°21.

Le patient m'a été adressé après l'incident avec le docteur James. Je pense qu'il sera le cobaye parfait pour notre nouvel antidote précieux. Sur sa fiche signalétique, l'on m'indique que le patient mesure 1m70, pour 64kg. Le patient semble très chétif. Il se cache derrière de petites lunettes rondes qui masquent deux yeux bleus enfoncés dans leurs orbites. Son nez ne paraît pas être l'élément central de son portrait mais il est assez robuste pour pouvoir accueillir sesdites lunettes. L'on ne me renseigne pas sur sa musculature mais si je la déduis de son poids, elle me paraît quasi-inexistante. Visiblement, le docteur Koffmann m'a précisé tout à l'heure que le cas d'Arnold Wesker me serait confié tout particulièrement. L'on m'a assuré que son accoutrement n'était pas celui d'un homme de son rang, faisant plus prof de fac' que chef de gang. Un veston en lin rapiécé à quelques endroits, raccomodé à d'autres. Une chemise grise et une cravate mitée semble l'accompagner, ainsi qu'un pantalon bon marché et des chaussures classiques, dont le contrefort est quelque peu usé par la démarche de ce dernier. L'on m'a assuré qu'il ne serait pas impressionnant, à l'inverse d'autre avec lesquels j'ai eu un entretien ce matin, ce crocodile immense qui grognait sans cesse m'avait fait froid dans le dos... Il a plus l'air d'un petit ouvrier manipulable qu'un grand homme d'affaire... Les apparences sont parfois trompeuses...

Évolution notable du sujet :
Le patient n'a pas l'air bien ces temps-ci. Il est émotionnellement instable et paraît plus impulsif que jamais. Il a été transmis à Arkham pour une évaluation complète et précise. Il semble atteint d'une sckyzophrénie paranoïaque qui semble l'anéantir petit à petit. Son état mental est très discutable et, comme chaque sckyzophrénie, le patient ne semble pas se rendre compte qu'il est habité par une seconde personnalité... Après l'évaluation, il sera transféré à la prison de Blackgate où il y sera certainement plus à l'aise qu'ici. Aux vues de nos effectifs, nous ne pouvons pas nous permettre de le garder parmi nous. Le directeur Joseph nous a promis une prime si nous laissions le patient entre ses mains, et comme il semble que le directeur de l'asile veuille quelques sous pour terminer les rénovations de l'asile, il est certain qu'il acceptera sa requête...



Profil psychologique
«  Bonjour Arnold, comment allez-vous aujourd'hui?

-Oh, je fais mon petit bonhomme de chemin...

-Vous semblez triste et peiné, que se passe-t-il?

-Je ne suis pas triste ou peiné, Docteur Truman. Il y a juste dans la vie d'un Homme des passes qu'il préfère ignorer...

-J'aimerais revenir sur l'incident qui s'est déroulé il y a trois jours avec le docteur James. Pourriez-vous m'en dire un peu plus?

-Que voulez-vous savoir de plus? Je me suis déjà amplement confié aux geôliers.

-Mais je suis médecin, monsieur Wesker, et il semble que je sois le mieux placé pour vous aider. Pourriez-vous m'en dire quelques mots.

-Ahh, pfff, pourquoi pas... De toute manière, je n'ai que cela à dire alors... Je... Je ne sais pas pourquoi nous en sommes arrivés là. Il... Il m'a demandé d'en dire plus sur la façon dont je m'étais fait arrêté.

-Ah oui?

-Oui... Et... c'était... trop pour moi comprennez vous?

-Bien sûr mais ce que je comprends moins, c'est la façon dont vous avez réagi avec lui.

-Il m'a poussé à bout!

-Vous êtes un homme sage et placide, Arnold, et votre intervention ne semble pas avoir été compris par le personnel...

-Vous pensez que je m'en soucie? Je n'ai pas la possibilité de m'exprimer dans ce monde, on dirait que tout le monde m'en veut, comme si mon malheur était nécessaire au bien être de tous. Je me sens comme opprimé...

-Opprimé, dîtes-vous?

-Oui, c'est... c'est cela... Qu'auriez-vous fait à ma place, docteur?

-Je me serais contenté de lui dire de changer de sujet, car ce dernier me causait de la peine...

-Pourquoi faut-il sans cesse que vous trouviez un plan B à toute situation? Je n'avais aucune idée de ce que je faisais, j'étais perdu...

-Ah, et comment pourriez-vous définir votre état, à l'heure qu'il est?

-Misérable... Oh oui, misérable! J'ai peur, je ne sais quoi faire, quand je suis enfermé, je les entends tous crier, hurler, geindre, et.. et tout cela me rend … fou.

-Vous serez bientôt transféré à la prison de Blackgate, monsieur Wesker, vous n'aurez bientôt plus à supporter tout cela.

-Mais... Mais vous ne comprennez pas, Truman. C'est... Comme une voix que j'entends, continuellement dans ma tête, et qui se répète en sifflant.

-Une voix?

-Oui, elle est caverneuse et autoritaire, elle n'a rien à voir avec le timbre de ma voix... à moi.

-Je vais m'arranger pour vous soigner au plus vite, Wesker, vous n'entendrez plus ce démon qui sifflote dans votre esprit.

-J'ai... j'ai tellement honte... et peur... que va-t-il m'arriver au juste?

-Vous écoperez d'une peine de 25 ans de prison pour vos agissements en tant que mafieux.

-Arrêtez!!! …. …. …. Je ne suis pas … un … mafieux! J'ai été manipulé par cette voix qui sans cesse raisonne dans mon crâne. »





Antécédents et suivi du patient

«  J'aimerais maintenant en venir à votre passé, monsieur Wesker. Vous disiez avoir perdu votre mère très tôt. Cela a dû vous faire un choc terrible. Ne serait-ce pas la voix de votre mère que vous entendez.

-Non, non, non. C'est une voix sombre, je vous l'ai déjà dit... Elle est mystérieuse et tellement obscure. Pourquoi voulez-vous que je parle de ma mère, Truman?

-Vous êtiez très proche, non?

-Vraissemblablement. J'aimais ma mère comme aucun enfant avait aimé sa mère. Elle était ma source de bonheur quand tout le monde me tournait le dos, à l'école. Et bien qu'elle était occupé à son travail avec mon père, je la considérais telle qu'elle devait être placée sur un piedestal. Il... Il est vrai que sa mort a laissé un grand vide. Et puis, il y eu mon père, très tôt après la mort de ma mère. Le seul lien qui me restait d'elle, je l'avais perdu, pourriez-vous imaginer ma situation, docteur?

-Oui, ça a dû être très dur.

-Plus que dur!

-Vous sembliez plus proche de votre mère que de votre père, à tel point que vous le considériez seulement comme un lien avec votre mère.

-Oui, je n'ai jamais pu voir mon père, et bien qu'il était dirigeant d'une grosse affaire d'armes, que je dûs diriger après leurs morts respectives, j'avais plus envie de... Je ne sais pas.

-Je vous en prie, précisez.

-...Eh bien j'avais envie de le voir mort. Qui me battait lorsqu'il lui plaisait? C'était cet affreux personnage! Un rat qui méritait de mourir. J'ai donné du neuf à son trafic, voilà tout.

-Pourquoi avez-vous repris l'affaire de la famille, alors qu'elle était plus qu'illégale? Vous aviez des prédispositions, me semble-t-il. Vous aviez dit au docteur Koffmann que vous aviez l'habitude de jouer avec une chaussette et de la faire parler. Un vrai talent de ventriloquie que vous auriez pu exploiter.

-Oh, oui... C'était tellement bien... Je me reconnaissais talentueux pour la ventriloquie et ma mère me disait toujours avec un ton divin. «Le Ventriloque est un expert ». Mais hélas mon père jeta ladite chaussette un soir où il rentrait de son « travail », avec du sang sur les mains. Ce porc avait été touché lors d'une rixe sans doute. Et comme il n'avait aucun tact, il préféra me punir moi... son fils...

-Je suis vraiment désolé, Arnold. Et avez-vous trouver d'autres marionnettes pour la ventriloquie?

-Non, cependant, j'en cherchais sans pour autant être séduit, alors un soir, je suis aller dans un bar. J'étais orphelin et pas encore capable de discerner la réalité. Un homme... Un homme cru que j'étais assez sot pour le laisser vomir ses mots horribles sur mon compte, mais je me suis emporté.

-Comme avec le docteur Koffmann...

-Non, c'était différent. Là, il était saoul, alors j'en ai profité pour lui infliger le plus grand coup qu'il nu jamais reçu. Son haleine, je me souviens de cette haleine qui puait l'alcool. C'était comme celle de mon père... Il méritait ce qu'il avait reçu... Croyez moi...

-Vous le croyez?

-Assurément!

-Et qu'avez-vous fait après?

-Je me suis réfugié dans le bureau de mon père et j'ai commencé à fréquenter … fréquenter les infréquentables. Tous les ripoux que mon père avait payé ou cotoyé, je me suis arrangé pour qu'ils me rejoigne en tant qu'héritier de son trafic. Et dès lors, j'ai rencontré l'un de mes plus fidèle ami: Rhino.

-Vous saviez pertinemment que ce « Rhino » était un criminel, pourquoi le considérer comme votre ami?

-Parce que.

-Parce que quoi?

-Parce que lorsque vous n'avez rien dans la vie, Truman. Lorsque... Lorsque rien ne vous sourit et que les seuls instants de bonheur que la vie vous octroye, ce sont des paroles échangées, vous vous emparez de ces dernières. Un ami n'est pas toujours le plus droit des Hommes mais il mérite qu'on lui accorde un tant soit peu d'attention, et ce, même s'il n'a pas forcemment choisi la plus belle des voies...

-J'apprécie votre discours sur l'amitié, Arnold.

-Merci, si seulement quelqu'autres l'avaient entendu avant, je n'en serais peut être pas là où j'en suis à cette heure, mon bon Truman... Enfin, j'étais devenu un chef de gang, pas forcemment le plus puissant et pas forcemment le plus écouté, mais j'avais assez de pouvoir pour représenter ce que représentait mon père...

-C'est à dire?

-Une drôle d'affaire... Une... Une affaire explosive. »



Behind the screen
Information(s) importante(s) : écrire ici
Un surnom ? Your fearest nightmare :P
Nom de l’avatar : Arnold Wesker
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Beaucoup mais le principal, c'est mon Doll!
Disponibilité pour poster ? Des que je le peux
Comment as-tu connu le forum ? Bah je m'ennuyais, alors j'ai décidé de contacter par magie le fondateur du forum et je l'ai harcelé jusqu'aux pleurs pour pouvoir venir.
Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? Non, car je suis un parrain de la pègre :P
Code du Règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les premiers pas d'Arnold Wesker   Sam 29 Nov - 20:30

Hello et bienvenue sur le forum Univers Batman. Si tu as des questions, n'hésite pas à les

poser au staff (Joker, Nigma, et Catwoman) ou bien à la modération (Music Meister,

Dollmaker et moi même).

Voici un petit rappel des topiques qu'il faut lire pour que la fiche ne comporte pas

d'erreurs :

http://batmanlegacy.forumactif.org/f61-le-reglement

http://batmanlegacy.forumactif.org/f55-le-contexte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les premiers pas d'Arnold Wesker   Sam 29 Nov - 20:43

Jte remercie Talia, t'ennuie pas avec mon cas, je suis l'ancien Ra's, je connais leur règlement par <3 et c'est pour ça que je le respecte pas ;) Je blague ;P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les premiers pas d'Arnold Wesker   Sam 29 Nov - 22:05

J'ai rien à dire sur ta fiche, voilà ton +1 !

[C'est Music Meister, mais flemme de changer de compte ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les premiers pas d'Arnold Wesker   Sam 29 Nov - 22:34

Et le plus un est accordé ;)
J'ai hâte de voir Scarface !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les premiers pas d'Arnold Wesker   Sam 29 Nov - 22:38

Merci merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les premiers pas d'Arnold Wesker   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les premiers pas d'Arnold Wesker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: