Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jaina Hudson / White Rabbit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Jaina Hudson / White Rabbit.   Sam 9 Nov - 1:09






DOSSIER N° : 0008745 Jaina Hudson


Nom :  Hudson
Prénom : Jaïna
Alias : White Rabbit
Sexe : Féminin
Nationalité : Indienne
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 16 Mai 1972
Lieu de naissance: New Delhi
Rhésus: O+

Orientation sexuelle : Bi-sexuelle
Situation familiale: Célibataire, sans enfants.
Autre information:Blackgate / Créatrice de l'association de défense des animaux : "Green Wonderland"


Génétique du patient
Taille : 1m72
Poids :59 Kg

Description physique du sujet :

Avant la Bio-Fission :

Le sujet est une femme, de taille moyenne, et d'IMC tout à fait correct. L'ensemble est doté d'une musculature légère. On note une finesse du squelette, rendant l'individu longiligne.
Rondeurs féminines généreuses. Peau cuivrée à grain lisse. Proportions harmonieuses.
Mains et pieds fins, ongles courts mais parfaitement manucurés. Le sujet semble prendre grand soin de son apparence physique.

Visage fin, traits doux. Yeux en amande, iris légèrement dorés (Note : particularité à creuser /!\), longs cils noirs, maquillage noir et léger. Pommettes rehaussées, légèrement rosées. Bouche pulpeuse. Sourcils parfaitement dessinés et de même couleur que la chevelure qui demeure longue, épaisse et d'un noir de geai.  

Mine généralement fermée, froide, et regard sombre.

Après la Bio-Fission :

L'allure physique générale est conservée chez le sujet. Certaines caractéristiques changent, cependant :

Le teint blanchit considérablement, ainsi que la chevelure. (Note : Perte de mélanine ?).

Une légère pousse des ongles est observée.

Le plus incroyable reste pour sûr, l'apparition de cette paire d'oreilles de lapin blanc, et la queue touffue allant de paire... ( Note : Effectuer un test ADN après Bio-Fission.)

La mine semble plus joueuse, plus pétillante. Le sujet semble plus enclin à sourire. (Note : Schizophrénie possible.)

En ce qui concerne les vêtements, le sujet est plutôt sobre, classique, mais raffiné, avant Bio-Fission. Il semble par contre s'extérioriser, se charger d'excentricité après Bio-Fission. Le costume de "White Rabbit" est d'ailleurs peu "couvrant". Peu de tissus, une couleur rose bonbon... Un cocktail détonnant de provocation mêlant la sensualité des dessous féminins, à la candeur enfantine du rose.

Évolution notable du sujet :


Comme relaté plus haut, il semblerait que la patiente aie subit une modification génétique lui permettant de se "scinder" en deux personnages bien distincts. D'un côté, l'antipathique Jaina Hudson, fervente protectrice des animaux, et de l'autre, la pimpante et pétillante "White Rabbit", petite peste insaisissable, criminelle à Gotham. Chaque personnage possède un opinion différent. Il est donc possible au sujet, de se trouver dans deux endroits en même temps, et pourtant, d'agir très différemment.


Profil psychologique


(Note : L'étude du sujet s'est déroulée sur un mois entier, de jour, comme de nuit, dans son milieu naturel, et partout ailleurs.)

La patiente est un cas particulièrement difficile à cerner. Cependant, une pathologie est notable, celle de la schizophrénie. En effet, elle possède deux visages, deux personnalités, et deux vies bien différentes l'une de l'autre. Mais pouvons nous réellement appeler ça "schizophrénie" ? Dans le cas échéant, la patiente ne se dédouble pas mentalement, mais bien physiquement, pour ainsi obtenir deux personnages distincts. Elle reste donc un mystère de la science pour nous tous. En cela, nous avons décidé de décrire chacune de ses formes, en essayant de rester justes, et surtout, cohérents.


Jaina Hudson : C'est une jeune femme ambitieuse, en tout premier lieu. Impliquée dans les causes qui lui sont chères, elle travaille d'arrache pied afin de plaider la cause des animaux et ce, dans le monde entier. Elle à d'ailleurs crée sa propre ligue de défense des animaux : "Green Wonderland". Les animaux font partie intégrante de sa vie. Dans son appartement, à Gotham, elle possède pas moins de trois chats et deux lapins nains qu'elle choie sans limite. Elle est contre le port de fourrure, et ne mange aucune protéines animales.

Elle dit elle même que "la nature humaine la désespère". L'approche avec ses semblables lui est difficile, tant elle ne cautionne pas certains de leurs actes. Elle dénigre peu à peu sa propre condition, par pur dépit. Elle est difficile à approcher, et il est difficile de capter son attention. Pourtant les sujets concernant les misères du monde arrivent à la toucher. Elle participe à des réceptions visant à récupérer des fonds pour des associations caritatives en tout genre. Elle n'a pitié que des plus faibles, et des plus miséreux. Les victimes de la faim, victimes de la Guerre... Victimes des hommes puissants, qu'elle hait plus que tout.

Sur le plan purement relationnel, elle s'est entourée de personnes qui partagent les mêmes opinions qu'elle. Ce sont peut être les seuls qu'elle supporte. Tous les autres, même ceux qui lui font la cour, ne l'intéressent pas. Elle ne laisse cependant que peu transparaître ses émotions et même ses fréquentations courantes la décrivent comme quelqu'un d'extrêmement froid, rigide et obsessionnel dans son travail. Elle ne parle jamais du reste. Certains se demandent même si elle a une vie sociale... Et nous aussi.

White Rabbit : White Rabbit c'est... Un coulis de gaieté à elle toute seule. Une tornade de rose, de blanc, de rires cristallins et de parfum à la fraise. C'est un regard pétillant de malice, tendre et chaleureux à la fois... Une moue irrésistible. La voix est suave, l'attitude délicieuse quoique parfois loin d'être parfaitement compréhensible. C'est une femme-enfant aux allures de pin-up. Un esprit enfantin dans un corps de rêve. C'est un ensemble de contrastes. On a du mal à cerner vraiment qui elle est. Ne tombez pas dans le piège de ses grands yeux séducteurs.

Parfois douce et gentille, parfois peste et cruelle, elle ne travaille pour le crime, que pour servir ses propres intérêts avant tout. Un jour blanc, un jour noir... Un jour votre alliée, le lendemain votre ennemie... Si vous avez toujours mieux à lui proposer, elle peut cependant vous rester fidèle. Son but premier, étant de marquer les esprits, en particulier celui de Batman, il suffit de la confronter sans arrêt à ce dernier pour qu'elle demeure votre bras droit le plus efficace et le plus dévoué. Ses motivations à ce sujet son encore inconnues. Tout ce que nous avons pu remarquer, c'est qu'elle semble vouloir nuire au Chevalier Noir, semer le trouble dans son esprit en se jouant de lui... Mais ne serait-ce pas tout simplement pour qu'il continue à s’intéresser à elle ?

D'autre part, nous avons constaté qu'elle appréciait tout particulièrement qu'on la qualifie d'insaisissable... Et insaisissable, elle l'est. Rapide, furtive, trompeuse... Manipulatrice. Elle disparaît avant même que vous n'ayez pu effleurer son pompon blanc... Mais gare à ce qui peut vous attendre, lorsqu'elle n'est plus là. Car elle sert souvent d'appât. Et lorsque le nuage de parfum sucré s'estompe, une avalanche de coups se profile... Courant bien souvent à votre perte.

Dernière précision : Le sujet ne semble pas pouvoir résister au sucreries.




Antécédents et suivi du patient


16 Mai 1972 : Naissance de Jaina Hudson à New Delhi. Fille d'un millionnaire Américain et d'une actrice Indienne. Cadre de vie aisé, et propice au bon développement de l’enfant.

16 Mai 1977 : Cinquième anniversaire de Jaina. La petite fille est décrite comme éveillée, intelligente, et particulièrement proche des animaux. Son cadeau d'anniversaire est un chien de race Lévrier Rampur avec qui elle élaborera une complicité sans failles.

16 Mai 1982 : Dixième anniversaire de Jaina. Les résultats scolaires sont bons. L'enfant parle l'Hindi, l'Américain, et quelques bribes de Français. Elle ne possède pas beaucoup d'amis. On la dit plus proche de son chien que de tout le reste. Malgré ses bons résultats, elle reste une petite fille discrète, qui parle peu avec les autres enfants. Déjà à cet âge, elle se refuse à manger des protéines animales. Passionnés par ces derniers, elle ne comprends pas que l'on puisse avoir envie de leur faire une once de mal, et encore moins, de les manger. Ses parents cèdent. Elle devient donc végétarienne. Mais à l'école, on ne la laisse pas faire. Les surveillants de réfectoire pensent à un caprice d'enfant comme un autre... Ils la forcent donc à manger toutes sortes de viandes. Jaina s'en rend malade... Mais n'en parle à personne. Jusqu'à ce qu'elle s'arrête totalement de manger. Le père de famille la questionne... Et se déplace lui même à l'école de la petite fille afin de mettre fin à ce scandale. Jaina restera donc végétarienne.

10 Juin 1984 : Mais un scandale en entraîne un autre. Et la petite Jaina se fait une réputation, à cause de ses convictions. On se moque d'elle, on la dénigre. Si bien que plus personne ne lui parle, ou peut être seulement pour lui jeter quelques insultes à la figure. Le mal être s'installe. L'école lui devient un lieu d'angoisses. Elle se renferme un peu plus sur elle même. Le seul endroit où elle se sent bien, c'est avec son chien, son fidèle compagnon, dans les jardins de sa luxueuse propriété. Mais voilà, tout le monde sait où elle vit. Et elle, si différente, si intrigante, entraîne des jalousies et des incompréhensions.

Cet après midi là, "Akhil", son chien, est introuvable. Elle le cherche partout, dans tous les recoins de la propriété mais rien n'y fais. Le chien semble s'être volatilisé. Ce n'est que lorsqu'elle se décide à regagner les jardins, qu'elle découvre l'horreur. L'animal à visiblement été caillassé, et gît devant la porte, quasi mort. Il succombera d'ailleurs à ses blessures, quelques heures plus tard. Arrivez vous à imaginer la réaction de cette pauvre enfant ? Son seul "confident"... Mort, pour assouvir la cruauté humaine. Les responsables ne furent jamais retrouvés, mais depuis ce jour, la petite Jaina ne fut plus jamais la même.

3 Septembre 1988 : Les Hudson sont inquiets pour leur fille. Elle semble amaigrie, et ses résultats scolaires sont en chute libre. Elle ne sort que rarement de sa chambre. Quatre ans ont passés, mais en quatre longues années, rien ne s'est véritablement arrangé. Jaina s'est renfermée sur elle même. Elle ne sourit plus. Ses seules attractions sont les documentaires, les livres et tout ce qui traite de la misère humaine et animale. Elle à coupé les ponts avec tous ses amis, et se refuse même à aller en cours, depuis quelques mois. La décision est finalement prise : le déménagement pourrait sûrement changer les choses. Du moins, c'était l'avis du psychologue qui suivait la jeune femme depuis près de deux ans maintenant. Autre lieu, autre langue, autres personnes... Une nouvelle vie.

Et c'est ainsi que ce 3 Septembre, la famille Hudson dépose ses valises dans une superbe maison de Gotham City, héritage du riche père de famille.

15 Janvier 1991 : Dix-huit longues années se sont écoulées. Malgré tout ce qui été entrepris, Jaina n'a pas changée. Ses convictions se sont endurcies, ses ambitions aussi. Maintenant, elle en est certaine, elle veut dédier sa vie à la protection animale. Ses parents restent impuissants face à l'abus et la décadence de leur fille. Mais elle est déterminée. Rien ne l'arrête, ce 15 Janvier, elle crée donc sa propre association de défense animale. Sa jeunesse semble au départ, décourager les gens. Mais peu à peu, grâce à quelques actions coups de poing, elle rameute bon nombres d'adhérents, bluffés du courage et de l'audace d'une si jeune femme. La plus grosse opération restant le sauvetage d'un convoi entier de presque 250 chiens destinés à être tués pour leur fourrure et leur viande. Jaina met sa vie en danger, parfois. Mais peu lui importe. Elle est résignée à sauver un maximum de ces êtres qu'elle chéri tant.

Entre sa dix-huitième et sa vingtième année, la jeune femme voyage dans le monde entier, traquant braconniers, et bourreaux en tout genre. Son père lui vient même en aide pour l'aider à financer son projet d'un havre de paix qui porterait le nom de son association, et viserait à accueillir les animaux en attendant de pouvoir les replacer, les soigner ou les relâcher. Son succès ne tarde pas à être connu partout dans Gotham. On parle d'elle dans les journaux, et il se dit même qu'une célèbre chaîne télévisée souhaite l'inviter lors d'une émission consacrée à l'information.

9 Décembre 1993 : Jaina est fière de son travail et fière de ce qu'elle a accompli. Maintenant, on la respecte pour ce qu'elle est, comme on peut la détester. Elle s'en fiche, rien ne peut plus l'arrêter. Malgré tout, ses parents sont fiers d'elle, également. Ils la soutiennent, bien que la crainte qu'il lui arrive quelque chose soit omniprésente, à chacune de ses opérations coup de poing.

Et ce soir là, était le soir d'une de ces fameuses opérations. Jaina avait démantelé un vaste réseau de laboratoire qui pratiquait un trafic d'animaux pour leur servir de cobayes. L'adresse était maintenant connue, ne restait plus qu'à agir. Comme d'habitude, elle entra par effraction dans l'immense complexe de recherche, gardée au dehors par ses sbires qui n'attendaient que son signal pour entrer à sa suite. L'observation des lieux fut légèrement plus longue que prévue... Et pour cause. Elle eut beau chercher partout, dans toute l'immensité de la pièce : elle n'y trouva aucun animal. Toutes les cages étaient vides. Vides et impeccablement propres. Pas d'enlèvements des cobayes en urgence, donc. Tout était beaucoup trop propre. Pourtant, c'est là qu'ils auraient du se trouver. Elle en était certaine. Faisant un dernier tour, c'est visiblement déçue qu'elle regagna la porte de sortie. Mais au moment même où ses doigts effleurèrent la poignée de la porte, Jaina se fit saisir violemment par les épaules, une main plaquée avec force contre sa bouche pour l'empêcher de hurler. Elle n'arrivait pas à se débattre tant la poigne était forte... Une vive douleur dans le cou fit écarquiller ses grands yeux dorés. Une aiguille... Une seringue... Et un produit dont elle ignorait les effets...

"Welcome in Wonderland, White Rabbit..."


Elle fut relâchée brutalement, ses deux genoux s'écrasant au sol, tandis qu'elle porta une main à son cou, de façon machinale, se mettant à hurler. Ses sbires entrèrent à la volée... Mais l'agresseur avait disparu, aussi vite, qu'il était apparu.

5 Janvier 1994 :

Depuis cette fameuse nuit, Jaina prit quelques jours de congés, se sentant le besoin de prendre un peu de repos. Elle ne savait pas ce qu'on lui avait injecté, et il faut avouer que ça la travaillait beaucoup. Virus ? Maladie mortelle ? Pour combien de temps en avait-elle ? Elle n'en savait rien. Mais les prémices de sa "métamorphose" ne tardèrent pas à se faire ressentir. Tout commença avec cette sensation d'entendre des voix. Chaque choix que devait faire la jeune femme se voyait orchestré de divers points de vue très divergents. Les siens et... Celui de cette voix. Au départ, Jaina mit tout ça sur le compte de la fatigue. Elle n'y prêta pas plus attention. Mais tout prit une ampleur plus grande lorsque cette voix se fit plus présente encore, l'empêchant même de dormir. On aurait dit... Qu'elle se provoquait elle même, dans sa tête. Les somnifères réglèrent les soucis de sommeil. Mais ils furent loin de régler le problème de cette voix qui semblait devenir de plus en plus forte, à mesure que les jours avançaient. Jaina n'en pouvait plus... Elle avait l'impression, de devenir folle...

"Bon, calme toi Jaina, c'est rien... C'est le stress... La fati..."

"Et si tu cherchais plus loin que le bout de ton nez, ma chérie ?"

"Oh non hein... Tu... Tu va pas recommencer toi !"

"Tu ne peux pas m'échapper, Jaina. Je fais partie intégrante de toi."


"Et ta gueule sinon ?"

"Qu'elle vulgarité... C'est moche dans la bouche d'une jeune femme."

"... Laisse moi tranquille ! "

"Sinon quoi ? Tu vas te taper la tête contre les murs ?"

C'était presque ça... Jaina se saisit la tête entre ses deux mains, le visage crispé, le souffle presque coupé par la colère, l'entêtement... L'incompréhension. Mais la voix reprit de plus belle.

"Tu n'as qu'une chose à demander... Une seule, pour que je te laisse tranquille."

"A-arrête ça... Putain, je me parle à moi même... C'EST QUOI CE BORDEL ?"

"... Bon, je vais me mettre à chanter. TROIS P'TITS CHATS, TROIS P'TITS CHATS, TROIS P'TITS CHATS CHATS CHAAAAAATS !"

"Ah non hein... NON ! Ferme là !"

"Chapeau d'paille, chapeau d'paille, chapeau d'paille, paille, paille..."

Il faut l'avouer... C'était stressant. Aussi, se frappant un bon coup dans la tempe, Jaina hurla un bon coup :

"SORS DE MA TETE ! SORS DE MA TETE  ! "

"Ah ! Bah c'est pas trop tôt."

La sentence fut immédiate. Jaina se sentit tout à coup très étrange... Prise d'une sensation extrêmement bizarre, sa peau se recouvrit de légers frissons, avant que son corps ne soit traversé par une intense vague de chaleur, comme une forte fièvre. Fermant les yeux sous les vertiges ressentis, elle les rouvrit presque instantanément. Toute chaleur avait disparue et devant elle... Se tenait... Son double. White Rabbit était née.

9 Novembre 1995 :

Il a fallu beaucoup de temps à Jaina pour s'accepter comme tel... Beaucoup de temps pour arriver à maîtriser son double "maléfique". L'entente n'est pas toujours là, et il lui arrive d'avoir du mal à contrôler les apparitions de White Rabbit. Il faut dire que la créature est tout sauf calme et prévisible. Cependant, elle trouve son compte, à posséder un tel don. Grâce à son double, elle peut se venger de l'Homme comme bon lui semble. Se dédoubler lui permet d'avoir un excellent alibi. Ses mauvais agissements sont le fruit de White Rabbit. Pas de Jaina Hudson. Et il est presque impossible de faire le lien entre les deux femmes... Mais bien que différentes, elle sont pourtant bien la même personne...

Jaina parcoure toujours Gotham City afin de défendre la cause animale, mais aussi, à la recherche du "créateur" de son double... Ce lui qui lui à offert ce fabuleux pouvoir. White Rabbit, quand à elle, travaille pour quelques malfrats, et il est convenu de divers arrangements afin de servir ses propres intérêts. On ne sait jamais réellement où elle se trouve. Parfois revenue au corps de Jaina, parfois... En vadrouille dans les rues mal-famées de Gotham. D'ailleurs, peut être la croiserez vous ?





Behind the screen
Information(s) importante(s) : J'élève des ornithorynques
Un surnom ? Mimiine... Ouais comme les chattes.
Nom de l’avatar : White Rabbit de Batman The Darknight 1
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Catwoman, Joker, BlackMask...
Disponibilité pour poster ? Moyenne
Comment as-tu connu le forum ? Mouarf ! J'ai participé à la création.
Code du Règlement :"Je ne suis pas un homme, moi ! Je suis un Pingouin !" Puis j'aime la tarte aux myrtilles quoi !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaina Hudson / White Rabbit.   Sam 9 Nov - 23:43

J'ai rarement pris autant de plaisir à lire une présentation et la quête de vérité semble prometteuse !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaina Hudson / White Rabbit.   Sam 9 Nov - 23:53

Merci BlackMask ♥

Ca me fais plaisir de lire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jaina Hudson / White Rabbit.   Mer 13 Nov - 21:10

Je valide moi aussi ;)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jaina Hudson / White Rabbit.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jaina Hudson / White Rabbit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: