Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]   Sam 18 Oct - 16:23




The Joke's on YOU !

Le restaurant de chez Maroni, un endroit pour les bouffeurs de spaghetti et autres mondains de la Pègre de Gotham City. Vous ai-je déjà, cher Lecteur, parler de la fois où j'étais un tueur à gages de la Mafia pour un certain Carl Grissom ? On m'appelait Jack Napier et je me tapais agréablement la femme du boss, et bien sur, quand le cul se mêle aux affaires, et bah on finit trahi et laissé pour mort. Ce soir là, à Axis Chemicals, malgré la reprise en main de mon bras droit Bob, le Batman me fit tomber dans la cuve d'acide. Oh ça n'a pas été facile pour s'en remettre, un bain d'acide bouillonnant avec pas mal de produits chimiques, le voyage jusqu'à la terre fut brulant et mon visage fut ... Ravagé.
Le pire, cela a quand même été le petit passage obligé chez le chirurgie pour se refaire une beauté. Maiiiiis, quand on perd sa gueule comme ça, d'un coup, ça vous change complètement, ça vous bousille carrément la gueule, et c'est ce qui m'est arrivé, je suis devenu dingue, complètement frappadingue, le roi des chiens fous, l'empereur des bouffons !
Ce soir, c'était un service à guichet fermé. Le restaurant Maroni affichait fermé, les deux receptionnistes avaient la gueule de l'emploi, un beau sourire chacun et des yeux levés vers le ciel avec amour et tendresse. Complètement intoxiqués au venin Joker. Le Joker avait d'ailleurs fait enfumé l’entièreté du bâtiment. Les fistons Maroni n'étaient pas là, ni-même ce très cher Salvatore. Dommage, on aurait put s'éclater. Le Joker avait prévu une petite rencontre avec quelques âmes damnées de Gotham City, quelques criminels ou désespérés de la vie afin de passer une petite soirée à se dépouiller les uns les autres. Petit à petit, les convives arrivaient, et même si la plupart se serviraient dans la réserve personnelle de Maroni tout en profitant du spectacle où cinq joueurs se battront cartes sur table. Le Joker s'auto-proclama chef des lieux en attendant que Maroni se pointe, après tout, le service déplorable méritait que Joker Entreprises se développe un peu et fasse une OPA hostile en plein territoire ennemi. Alors que des civils, clochards, gangsters et autres entraient et se servaient allègrement, notamment dans le cellier des Maroni, le Joker gagnait quelques petites parties avec des paumés, histoire de se refaire une santé au niveau pognon. Après tout, on avait toujours besoin de liquidités pour se payer des petites choses amusantes.

- "Et rappelez-vous messieurs, tricher n'est pas jouer, restons de braves et honnêtes joueurs de poker hihihihi."


Et pourtant le Joker était bel et bien le premier à magouiller son propre jeu pour gagner les paris et autres mises empochées. Ricanant comme une hyène, le Joker avait surpris un type essayant de regarder dans le jeu du Clown. Mal lui en prit, car le Joker l'aspergea de son venin. Le type tomba raide et on traina sa carcasse dans les poubelles du restaurant. Un averti, et les autres se tinrent à carreaux. Le Joker distribuait les cartes, même si certaines tensions étaient palpables, beaucoup de cette caste de criminels savait de quoi le clown était capable, et le foutre en pétard, c'était la dernière chose à faire. Inutile de dire aussi qu'il était stupide de le menacer d'une balle dans le crane, car le Joker avait toujours une idée derrière la tête, et que ça ne le dérangeait pas de faire des trucs insensés à ce niveau-là. Alors que les derniers joueurs repartirent avec le contingent d'insultes et de pertes au niveau financier, le Joker palpait les billets verts comme un odieux banquier qui venait de soulager le contribuable d'un peu plus d'argent.

- "Vague suivante les enfants, vous m'ennuyez. D'autres amateurs pour un poker ? Allons, je vais juste vous plumer avec le sourire hihihi."


Le Joker jaugea la troupe d'hommes qui buvaient les bouteilles au goulot. Quels rustres quand même, pas de classes, et beaucoup hésitaient à risquer leur pognon. Quelle tristesse ! Gotham City était pourtant la cité des jeux, du rire, de la folie. Pourquoi ne pas rêver de tout gagner ou de tout perdre d'un coup ? C'était ça la beauté du jeu, avoir son sentiment d'adrénaline, avoir ses couilles remises en place et passer du bon temps avec des joueurs talentueux. Cette ville manque cruellement de bonheur et de folie. Pas pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]   Sam 18 Oct - 19:46

Alors que j'étais en train de faire tranquillement ma "routine" (même si le milieu du crime est sûrement l'un des plus intéressant et le moins monotone), je vois que le Joker, le clown complètement malade, organisait une soirée. Après réflexions, je choisis d'y aller, finissant tout ce que j'avais en cours, m'habillant de mon costume de vilains. Après avoir vérifié que je ne manquais de rien, je partais directement vers l'endroit indiqué. Pourquoi donc je vais dans cet endroit où je vais perdre une soirée où j'aurais pu engranger de l'argent avec quelques nettoyages ?

Car j'ai besoin de me faire un carnet d'adresse. Si je veux avoir des gros clients, il va falloir aller les chercher. Alors,quand j'ai su que le Joker organisait une petite fête, je ne pouvais pas refuser cette offre qui allait pouvoir bien m'aider dans la recherche de gros bonnets du crime. En regardant un peu autour de moi, je cherchais des clients potentiels. Alors que je venais seulement de m'installer paisiblement dans un coin pour avoir une vue totale sur le monde autour de moi, un homme hurlait de douleur. Je le voyais, se tenir le visage et à côté de lui le prince du crime ricaner. Il avait sûrement du faire une de ses farces mortelles. Dans tous les cas, tout le monde autour de la table de poker se tenait à carreaux. Au fur et à mesure que la partie avançait, je voyais le Joker plumer tous les petits gangster, amassant les billets verts. Soit le Joker était un génie du poker, soit il trichait. Sans hésiter, je pensais qu'il devait filouter, pour pouvoir gagner à ce point. En tout cas, il ne s'arrêtait pas d'afficher son sourire cynique, lançant par-ci par là un rire à vous glacer le sang. Cet homme est terrifiant, car imprévisible. Mais bon, je dois avouer que je l'aime bien, au fond. Sa folie amène un peu de joie dans la ville de Gotham. Et puis, le fait qu'il soit très influent dans le milieu de la pègre m'intéresse, forcément.

Après réflexion, je décidais de rejoindre le Joker à la table de poker, une fois la partie en cours terminé. Je perdrais sûrement de l'argent durant cette partie, mais ce sera une parfaite excuse pour discuter, faire connaissance. Sur le long terme, c'était rentable. L'Effaceur doit maintenant chercher à avoir quelques contacts important et pas seulement des petits criminels ou de gangs minables quémandant exceptionnellement ses services. J'époussetais mon costume, avant de prendre une place vide autour de la table, juste en face du Joker. Derrière les verres de mon casque, je ne le quittait pas des yeux. Je ne savais pas grand-chose de cette personne excentrique, mais je vais rapidement me renseigner, glaner des informations sur son compte. Personne ne peux être aussi dérangé naturellement. Il a dû lui arriver quelque chose, ou alors la Nature est particulièrement cynique pour donner à cette personne un caractère aussi fou, capable de tuer quelqu'un seulement pour rire un bon coup. Après l'avoir rapidement inspecté, je cherchais aussi qui était susceptible de m'intéresser. Pour l'instant, personne dont le nom m'était connu entrait dans mon champ de vision, mais je pense que d'autres célébrités du crime sont présent ce soir. Ce genre de petites fêtes est toujours apprécié.

- Bonsoir messieurs.

Simple, sobre, parfait pour le moment. Dès que je commencerais à jouer, là je me détendrais un peu plus, histoire de parler de tout et de rien, surtout de mes affaires. Si j'arrive à prendre contact avec le Joker ou une mafia importante, j'aurais réussi ma soirée. La chasse au client ne fait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]   Mer 22 Oct - 20:54

Sur la route pour le restaurant Maroni, Jack ne cessait de vérifier son apparence dès qu’un reflet se présentait à lui. Ce soir, il n’allait pas travaillé en tant que flic. Ce soir, il allait s’infiltrer à la pire des sauteries de la ville. Organisé par le Prince du Crime en personne. Jack se vit dans la vitre d’une voiture, et s’ébroua une fois de plus les cheveux. Pour se fondre dans la masse, il s’était vêtu de vêtements lui permettant de se mêler aux criminels tout en n’étant pas assez voyant pour attirer l’attention : teeshirt, pantalon, et cuir lui donnant un faux air de loublard. Ses cheveux, qui étaient en temps normal impeccablement coiffé, étaient ce soir en pétard. L’objectif de sa ‘‘mission’’ était de récolter un maximum d’informations, en un minimum de vague.


Jack avait été informé de la fête du Joker via son indic’ du quartier. Un petit jeune plein de bonne volonté qu’il avait rencontré il y a peu. Le gamin souhaitait se rendre utile et Jack avait alors craint qu’il ne se mette en danger en suivant aveuglément le chemin des Justiciers de Gotham. L’agent Kyler lui avait alors donné un rôle : le prévenir s’il apprenait des rumeurs intéressantes. Cette tâche avait pour but premier de protéger le jeune homme. Jamais il n’aurait pensé qu’il aurait reçu un tel SMS après son service : « Joker a lancé une soirée au restaurant Maroni. Sent pas bon. Me suis pas approché. »

Jack était arrivé à destination et constata que bon nombre d’individus avait déjà envahis les lieux. Le flic usa de ses talents d’acteur et se mêla à la foule. Il tâcha de ne pas observer trop longuement les deux réceptionnistes au sourire figé, l’estomac révulsé par le traitement que leur avait infligé le Joker.


Kyler repéra bien vite la réserve du restaurant, où il alla chercher une bouteille de whisky de leur meilleur cru. Tant qu’à se mêler à la populace nauséabonde, autant le faire en y mêlant un peu de plaisir…

Le jeune policier identifia alors le Joker, qui semblait s’amuser à plumer quelques individus au poker.  Il n’avait fait que quelques pas en sa direction lorsqu’il aspergea l’un des joueurs de son venin. L’avertissement avait été clair : nul ne tente de plumer impunément le Clown. Jack repéra une place au comptoir, à bonne distance du Joker mais lui permettant tout de même d’entendre ses discussions. Il s’y posa donc, faisant semblant de s’intéresser à la partie.

- "Vague suivante les enfants, vous m'ennuyez. D'autres amateurs pour un poker ? Allons, je vais juste vous plumer avec le sourire hihihi."

Le Joker jaugea son public, cherchant de nouveaux adversaires. Jack eut la même réaction que le reste de l’assistance : boire son whisky au goulot. Il n’était pas là pour attirer l’attention. Il n’était même pas à ce restaurant sous mission officielle. Jack doutait que le GCPD aurait agi pour si peu. Si la situation mériterait une descente, il quitterait les lieux et appellerait le QG.

Sa présence ici était motivée par des raisons personnelles : comprendre la folle criminalité de Gotham. Pour détruire un ennemi, il fallait le connaitre tel un frère.

Un homme étrange s’approcha du Joker. Jack fut surpris par son ‘‘casque’’ à l’apparence d’une… gomme ? Sûrement un excentrique.


- Bonsoir messieurs.

L’homme s’installa face au Joker. Jack tendit l’oreille tout en sortant une cigarette de sa poche, osant espérer que sa récolte d’informations allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]   Jeu 23 Oct - 12:08


Cette chère famille Maroni. Cela fait déjà un moment qu'Edward se trouvait dans le restaurant. Bien avant l'arrivée du Joker. Il se trouvait là avant tout le monde, simplement parce qu'il avait entendu parler d'une partie de poker organisé la veuille. Après tout, toutes les rumeurs sombre de Gotham passe par les oreilles de l'homme mystère. Néanmoins, il ne savait pas par qui exactement ce poker spécial était organisé et le Sphinx ne le savait pas, mais il avait la curiosité magnanime de le vérifier coûte que coûte. Mais qui dit aussi jeu... dit forcément que le maître des jeux doit se trouver sur place ! En temps normal, Edward ne porte jamais son costume en publique. Tout simplement pour passer inaperçus. Après tout, qui va remarquer un type maigrelet au visage banal dans la foule. Il avait la capacité de passer partout sans se faire apercevoir. Il se faisait passer pour un simple client de passage, qui profité de la vue des serveuses et surtout tendre l'oreilles sur les plans maléfique des mafioso. Lorsqu'un homme ressemblant à un clown débarqua en fureur et s'appropria les lieux d'une manière peut civiliser afin d'en faire un cirque macabre.

Edward fut fort surpris de revoir le Joker. Cela fait depuis très longtemps qu'il ne l'avait pas vu. Depuis son évasion de l'asile d'Arkham. Afin de ne pas se faire reconnaître par le clown psychopathe. Edward cacha son visage derrière un journal du Gotham Globe. Il observa la scène où le Joker prépara une table de poker et aspergea sans scrupules son acide sur un type insouciant qui a osé tricher. En premier temps, le sphinx n'avait que faire d'une partie contre le Joker, sachant qu'il sait que c'est un tricheur, mais lorsqu'il vit ce pauvre homme dévisagé par l'acide du clown, un sourire honteux se dessina dans son visage de marbre. Il pensa dans sont fort intérieur *Alors, le Joker veut se la jouer réglo sans tricherie, hu hu hu. Ca va être facile de le démasquer cet imposteur. Après tout, c'est moi le plus intelligent de Gotham*.

Edward posa son journal sur la table et pris son sac de sport pour aller dans les toilettes des hommes. Il retira ses vêtements civils et mit son costume excentrique d'un vert émeraude avec des tas de points d'interrogation doré. Il retira ses lunettes et prix même la peine de ce coiffer avec du gel. Enfin, le voilà devenu lui-même, l'homme mystère !  

Il sort sa cane en or massif et sort des toilettes. Il remarque sur la table du Joker ,qu' il y a déjà deux nouveaux challengers. Un drôle de type habillé comme un crayon et un autre qui semblait sorti tout droit des bas quartiers de la ville. Le Sphinx s'approche de la table et prend une chaise libre se trouvant à côté du clown. Un sourire maniaque se dessine sur son visage. Est-il ravi de revoir le clown ? Ou bien est-il persuadé qu'il va tous les déplumer comme des pigeons ? Il est difficile de lire dans ses pensés ou sur son visage. Puis il dit sur un ton sympathique pour détendre l'atmosphère.

- Bien le bonsoir gentlemen, puis-je me joindre à vous ?! Dit-il avant de retirer son chapeau vert orné d'un point d'interrogation. Cela fait longtemps cher Joker et je suis content de revoir ton sourire sous une table de jeu... J'espère en toute honnêteté qu'il n'y aura pas de tricherie dans une partie entre ancien colocataire. Edward insinue de manière très subtile qu'ils sont des anciens détenu de l'asile.

Le Sphinx sort ses jetons de casino bizarre possédant tous des points d'interrogation de sa veste et il attend que le Joker distribue les cartes. Bien entendu, le Sphinx est content d'être bien situé, car ça lui permet de garder un œil discret sur l'attitude du clown, car il le sait. Le comportement imprévisible du Joker, peut l'emmener à tricher et ce foutre de leur poire tout en niant le contraire. En bref, il ne lui fait pas confiance. Puis il jette son dévolu vers l'étrange type qui porte un masque en forme de crayon.

- Bonsoir monsieur, je ne pense pas que nous n'avons jamais eu le plaisir de nous rencontrer. Laissez- moi me présenter en bon et dû forme. Riddle me this :

J'existe quand vous ne savez pas qui je suis,
mais je ne suis plus rien quand vous le découvrez.
Qui suis-je ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]   Ven 24 Oct - 15:21


Voilà maintenant plusieurs mois que je parcoure les couloirs de l'université le jour et les rues infâmes la nuit, pourquoi ? Car je suis Carmen Miles ou récemment appelée Red 'Raven. Eh oui comme vous pouviez vous en douter les justiciers ne sont jamais de trop à Gotham surtout avec les fous qui pululent dans tous les sens, la pègre qui ne cesse de recruter de nouveaux adeptes ! Raaaah tout ceci m'en donne le tourniquet dans ma caboche de rousse, oui monsieur je suis rousse et fière de l'être !! Bref je m'égare donc revenons au sujet, je n'étais pas encore connue de tous, les premières fois ces maudits trouants m'ont rit au nez c'était assez humiliant je dois bien l'avouer, mais par la suite ils se sont tout de même pris une bonne dérouillée faite maison. Je suis peut être frêle à première vue ou encore me comparer à une danseuse de cabaret il n'en est pas moins que je suis bien loin de tout ceci et que les arts martiaux sont désormais mon quotidien.    


Bref cela dit, en journée je suis en études de droit pour devenir Procureur rien que ça, car après moultes réflexions avocat ne m'´irait pas du tout, être peut être commis d'office à un criminel ne m'en chantera pas du tout tout ! Beurk ! Plaider pour sa défense ? Jamais je préfère les mettre au trou ! Donc, durant mes études de droit je me devais de faire un stage dans la police, préposée aux archives, reléguée dans une pièce à trier des dossiers dont certains flics avaient ce légendaire poil dans la main pour le faire, que dis je un poil, pour certains c'était plus un baobab qui y poussait. Très observatrice, fouineuse, je pouvais me rendre compte que des fuites d'informations s'émiettaient dans le service et ce fut comme cela que j'ai eu vent d'un indique peu discret après deux verres d'alcool, que le Joker préparait une petite sauterie au Maroni.  


Le Joker, ce nom découlait de toutes les bouches de Gotham, il était au sommet de toutes listes pouvant être dressées. Je n'ai jamais eu l'occasion de me retrouver face à lui, ma curiosité ne pouvait que me pousser à me préparer pour cette opportunité. Certes je n'ai aucune prétention de vouloir l'arrêter seule ça relèverait d'un sketch à s'en tordre le bide, après coup je rentrais chez ma tante qui n'y était toujours pas, trop occupée à essuyer les planches des cabarets. Je me devais de m'accoutrer d'une façon assez décalée de ce que je suis : en femme fatale, pour cela j'empruntais une robe rouge bustier légèrement fendue sur le côté d'une cuisse avant de me coiffer à la Jessica Rabbit, pour finir j'enfilais mes talons aiguilles noirs. Une fois emmitouflée dans un manteau noir je pris la voiture pour me rendre au Maroni pour en faire tomber mon acabit avant d'entrer dans le bar félinement sans trop en jouer non plus, mon regard sonda la pièce remplie d'un gratin de truants que je ne connaissais que de nom. Mes iris vertes s'arrêtèrent sur une table ayant ciblé le fameux Joker entouré d'acolytes sûrement, je m'avance d'un pas léger faisant résonner mes talons arrivant face à une chaise libre déduisant qu'une partie de poker s'y préparait. 


J'adore ce jeu de bluff, cette sensation de frissons et de doutes qui parcourent notre échine au moment d'abattre ses cartes pensant que notre main est invincible alors qu'une pointe de méfiance se dresse à son tour. On cherche des fois désespérément une faille dans les mimiques de son où ses adversaires alors que dans sa tête les statistiques ont eu raison de vous, dieu que j'aime ce jeu, de plus, savoir que le 'joker soit de la partie rajoute une excitation crédule en moi.


Bonsoir Messieurs, puis je apporter une présence féminine ? Me joindre à vous pour vous plumer avec élégance ?


C'est ce que je rétorque avec insolence pour les titiller un peu, ô que je suis joueuse au point d'en bannir le danger qui m'entoures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]   Jeu 30 Oct - 18:29




The Joke's on YOU !

Les yeux du Joker se relevèrent, avec envie et presque avec un intérêt étrange. Ses yeux s'étaient d'abord portés sur ce mec en costard jaune rayé avec un casque en forme de gomme. Puis, sur l'espèce de saucisse verte qui venait de s'installer à la table du Joker, le clown en ricana d'avance. Bien sur qu'il le connaissait ce jambon vert à énigmes ! C'était ce bon vieux Eddie Spaghetti ! Le roi de l'énigme ! Un hôte des plus remarquables, surtout dans un jeu de poker, qui allie réflexion et stratégie. Cela serait des plus amusants pour la suite. Dans l'assistance, le Joker ne nota pas l'arrivée de ce type qui semblait les mater depuis un coin du bar. Le Joker, et pratiquement l'ensemble de l'assistance, ignoraient que c'était une volaille infiltrée, et puis, on s'en foutait après tout, c'était pas comme si le GCPD était là, tous sous couverts, prêts à faire une opération filet. Quoique ? ...

- "Tiens ? Un revenant !"


Le regard du Joker avait longtemps apostrophé le casque de l'Effaceur. On ne le connaissait pas encore bien ce type-là, mais il avait une bonne tête de crayon, et les crayons, c'était bon à manger, on pouvait les rogner, et même les tailler pour en faire des armes qui s'insèrent dans tous les orifices. Suite à cette pensée, le sourire du Joker s'élargit. Le brouhaha continuait tranquillement dans ce qui était maintenant l'ancien restaurant de Sal Maroni, un des parrains ratés de Gotham City. Mais les paroles du Joker ne se tournaient pas vers l'Effaceur, mais bel et bien vers Edward Nigma, le sinistre maitre des énigmes. Le Prince des Clowns observa avec un certain intérêt le retour de ce cher maitre des énigmes avant de redistribuer des cartes. Puis, une autre présence s'imposa, une femme, une sacrée gonzesse dans le style de Gotham, une femme qui aimait flamber les planches et les soirées.

- "Pourquoi pas ? Plus on est de fous, moins il y'a de riz hihihihihihi. Messieurs, soyons galants et laissons lui son slip et son soutien-gorge !"


Le Joker en profita pour distribuer une manche, première partie. Il regarde ses cartes et avec un petit ricanement, il les pose à plat sur le tapis. Le Joker tente même de regarder le jeu de l'Effaceur tout en regardant à travers le verre pour les yeux de l'individu. Bien sur, le clown était le roi de la finauderie. Le roi des entourloupeurs, et bien entendu, le roi des blagueurs. Souriant à Nigma et à la jeune demoiselle, le Joker se mit alors à hurler en direction de derrière l'Effaceur.

- "OH ! Derrière vous ! UN CANARD !"


Le Joker tente habilement de prendre un as dans sa manche et d'échanger cela avec une carte minable de son jeu. Bien sur, un tel scénario était presque idiot, presque stupide, et bien sur, il allait se faire taper sur les doigts par ces gens qui n'étaient surement pas dupes. Mais où était le plaisir de se faire engueuler ? Le Joker le faisait exprès, non seulement pour montrer qu'il pouvait tricher, mais qu'exceptionnellement il ne le ferait pas.

- "Plaisanteriiiiiiiie, poursuivons notre jeu les enfants, je réclame deux cartes ! Hihi !"


Le Joker se servit dans le tas et prit deux cartes aléatoires qu'il inséra dans son jeu en échange des deux cartes pourries qui lui étaient initialement données. Malgré cela, le Joker n'avait pas un bon jeu. Dame Chance venait-elle de l'abandonner ? Pas sur ... Il fallait provoquer sa chance, et toujours garder le sourire, ne pas montrer sa peur et rester sur du jeu que l'on avait.

- "Et sinon, comment va la chasse au rongeur volant ? Pas trop dure ? Hihihi."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]   Mar 4 Nov - 19:14

Après mon arrivée à la table, nombreux furent les gens qui rejoignirent la partie. On pouvait voir un homme étrange, habillé d'une tenue verte avec des points d'interrogation et une belle rousse, qui ressortait. Le premier, après m'avoir dit qu'il ne me connaissait pas encore ( tout a fait normal par ailleurs), me posa une question. Je ne suis pas un grand fan de ce genre de question, mais je faisais quand même une réflexion pour trouver la réponse. N'étant pas vraiment sûr, je dis : 


- J'aurais dis l'inconnu, mais je ne suis pas quelqu'un qui aime les énigmes. Je suis plutôt un... vendeur. Je vends mes services.


Par la suite, la belle femme rousse vient, et taquine tout le monde en se disant meilleur joueuse que chacun de nous. Personnellement, je m'en fiche éperdument. Cette innocente partie de poker est là pour des raisons bien plus importantes, pour ma part. Je suis d'ailleurs contente d'avoir pu aussi rapidement trouver quelqu'un avec qui discuter. Si les gens continuent de m'aborder comme cela, je ne vais pas trop avoir de soucis à vendre mon produit. En tout cas, je faisais semblant de m'intéresser aux cartes. Alors que la partie se déroulait plutôt tranquillement. Et là, l'imprévisible clown du crime hurle en ma direction. Je sursaute sous la soudaine violence ( surtout que, rester sur ses gardes avec le Joker n'est pas une mauvaise idée je présume). Je ne suis pas dupe, il a fait ça seulement pour tenter de me distraire et tricher. Enfin, je ne suis pas là pour ça, mais je regarde son jeux pour lui signifier que j'avais compris ce qu'il voulait faire. Après qu'il ait demandé deux cartes, il demandait comment se passait... la chasse au rongeur volant ? Je ne savais pas si il disait une phrase totalement aléatoire ou si il faisait allusion à Batman. Dans les deux cas, ça ne me concernait pas. Batman n'est absolument pas ma priorité. Si je peut le titiller avec un taser et une batte de baseball avant de lui envoyer une innocente balle de plomb de le crâne, je le ferais sans hésiter, mais bon, il faut déjà que je me fasse un nom. C'est vraiment ma priorité, pour le coup. De plus, je ne suis pas assez fou ou idiot pour penser que je peut vaincre Batman seul. Soit par le biais d'autres personnes, soit par une autre approche plus rusée. Je ne suis pas une montagne de muscle, un fin tireur ou encore un fou imprévisible. Je suis un simple commerçant. Illégal, bien sûr, mais moi-même, je ne fais pas le poids face à une brute ou un tireur d'élite. En bref, pour me protéger je compterais plus sur mon influence que sur ma puissance. Si cela fonctionne ou pas, je m'en rendrais compte au moment venus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]   Dim 16 Nov - 15:13

A peine eût-il allumé sa cigarette que deux nouveaux protagonistes firent leur apparition. Le premier semblait être un simple voyou des bas quartiers. L’autre, qui arriva quelques minutes plus tard, interpella davantage Jack. L’homme vêtu intégralement de vert, d’un costume ponctué de points d’interrogation. Il portait un chapeau melon vert et jouait à faire tournoyer une canne d’or massif, ce qui accentuait davantage l’aspect excentrique du personnage. Son arrivée fit ricaner le Joker.

Jack le reconnu pour l’avoir fréquemment rencontrer dans les dossiers du GCPD et dans les journaux. Ce type se faisait appeler l’homme mystère et était convaincu d’être la personne la plus intelligente au monde.  Il n’hésitait pas à recourir au crime pour le prouver. Un maniaque psychotique, un de plus qui méritait un internement à vie. Il s’approcha de la table des joueurs en arborant un sourire des plus parlants.

- Bien le bonsoir gentlemen, puis-je me joindre à vous ?!

Il ôta son chapeau, comme pour les saluer.

­-Cela fait longtemps cher Joker et je suis content de revoir ton sourire sous une table de jeu... J'espère en toute honnêteté qu'il n'y aura pas de tricherie dans une partie entre ancien colocataire !

Les deux fous avaient été internés ensemble à l’Asile d’Arkham.

- Tiens ? Un revenant ! s’exclama le Prince du Crime.

Son regard valsa entre le Sphinx et celui qui se faisait appeler l’Effaceur. Il finit par appuyer son regard sur ce dernier, un large sourire sadique finit par se dessiner. Jack n’osa imaginer les pensées malsaines qui devaient sans cesse envahir l’esprit de ce malade…

Nigma sortit ses jetons de casino, portant tous des points d’interrogations, tandis que le Joker commença à redistribuer les cartes. Jack remarque que l’homme en vert semblait observer avec attention les mouvements du clown, craignant certainement une tricherie de sa part. Ce qui ne serait guère étonnant, compte tenu de son tempérament imprévisible. L’homme mystère finit par se tourner vers l’Effaceur.

- Bonsoir monsieur, je ne pense pas que nous n'avons jamais eu le plaisir de nous rencontrer. Laissez- moi me présenter en bon et dû forme. Riddle me this :

 
J'existe quand vous ne savez pas qui je suis,

mais je ne suis plus rien quand vous le découvrez.

Qui suis-je ?

Nigma testait tête de crayon, cela crevait les yeux. Une réponse vint à l’esprit du policier : une énigme. Telle aurait été sa solution, mais il ne tenait guère à griller sa couverture pour vérifier s’il avait vu juste. Ne pas voir le visage de tête de crayon contrariait Jack. Pour comprendre une personne, lire ses traits d’expression était l’une des bases fondamentales. Se masquer était donc un excellent moyen de masquer ses émotions, mais pouvait également être vu comme une marque de faiblesse dans le milieu de la criminalité. Quoi qu’il en soit, impossible de dire si l’Effaceur était gêné, affolé ou autres…

- J'aurais dit l'inconnu, mais je ne suis pas quelqu'un qui aime les énigmes. Je suis plutôt un... vendeur. Je vends mes services.

Sa voix était peu assurée. Une chose était clair : l’Effaceur débutait à Gotham.

Craignant les avoir observé de manière quelque peu insistante, Jack leur tourna le dos, reprit une bouffée de sa cigarette, suivit d’une gorgée de sa bouteille. Il s’apprêtait à débuter une conversation avec son voisin de comptoir, lorsqu’une voix bien différente de celles des autres ‘‘clients’’ l’interpella :

-Bonsoir Messieurs, puis je apporter une présence féminine ? Me joindre à vous pour vous plumer avec élégance ?

Un frisson le parcourut. Il lui semblait avoir reconnu la voix. Ce qui n’était guère possible. Excepté ses collègues, il ne connaissait personne à Gotham. Bien trop occupé à lutter contre la criminalité et la corruption pour songer à prendre du bon temps.

L’agent Kyler jeta un œil derrière son épaule. La jeune rousse qui venait d’arriver était stagiaire au QG du GCPD. La plupart du temps relégué à des tâches subalternes : photocopie, préparation de café… Le genre de comportement que Jack n’appréciait guère. Mais n’étant à Gotham que depuis peu de temps, il ne pouvait se permettre de se mettre ses équipiers à dos pour des broutilles. Concentré sur son travail, il ne l’avait jamais fréquenté. Sa tenue était différente. De gentille stagiaire, elle était devenue femme fatale. Que faisait-elle ici ? Envoyée par le GCPD ? Etait-elle une délinquante infiltrée au GCPD ? Une chose était claire, il allait devoir redoubler de vigilance et espérer que la rouquine ne le reconnaisse pas, ou c’en était fini de sa couverture. Et l’agent Kyler risquait gros, il le savait. Nul doute que le Joker enverrait ses chiens sur lui s’il découvrait qui il était…

- Pourquoi pas ? Plus on est de fous, moins il y'a de riz hihihihihihi, ricana le clown.

Il s’adressa aux trois autres joueurs  :

 
-Messieurs, soyons galants et laissons-lui son slip et son soutien-gorge !

La partie débuta enfin, ponctué par les excentricités et les tricheries du Joker. Jack engagea la conversation avec son voisin de comptoir. Une oreille vers la table de poker, l’autre vers son interlocuteur envers qui il se fit passer pour un nouvel arrivant cherchant à se faire un nom.

 Le Joker finit par relancer la conversation :


- Et sinon, comment va la chasse au rongeur volant ? Pas trop dure ? Hihihi.

Le début de la collecte d’information ? Jack était curieux de connaitre les points de vue de ces criminels à propos du Batman.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]   Ven 21 Nov - 18:03

Non non et non tête de crayon ! Tonna le Sphinx. La bonne réponse est une énigme, mais vous ferez mieux la prochaine fois.

Edward voulait tester l'intelligence de son adversaire et déception faite. Il n'est pas à la hauteur. Lui qui a cru enfin rencontrer une personne intelligente pour converser. Le voilà en présence d'un loufoque habillé comme un cure-dent et l'autre psychopathe dont la réputation n'est plus à faire. Edward s'avachit sur sa chaise quand il vît entrer en scène une splendide créature. Une femme à la chevelure de feu, aux yeux profonds comme un rasoir et aux corpulences plus que délicieux. D'un sourire narcissique, Edward fait un geste de la tête et dit.

Asseyez-vous ma chère. Les femmes sont un sujet sur lequel les hommes aiment à s'étendre. Dit-il sous un ton provocateur. Soudain, le Joker hurla à l'appel d'un canard. Edward ne songea même pas à se retourner. Après tout, pourquoi il y aurait des canards, dans le Bowery ? Il n'y a pas de parc, ni de lac à côté. Le clown essaie-t-il de le prendre pour un imbécile.

Inutile de s'exciter clown... Il n'y a pas de canard au Centre de Gotham. Ah !?
Une devinette me viens à l'esprit. Riddle me this ? - De quelle couleur est un caméléon quand il se regarde dans la glace ?


Cela lui donnera de quoi réfléchir en silence à ce psychopathe à la face de farine. Pendant ce temps, Edward Nigma qui observait attentivement, le clown. Edward le vit délibérément tricher en sortant une carte de sa manche. Après tout, ce n'est pas à un génie tel que l'homme mystère qu'on apprend les tours de passe-passe. Il possédait la connaissance de tous les trucs et astuce du grand Houdini, mais il fait mine de ne pas le remarquer, afin d'évaluer l'intelligence de ses adversaires sur ce jeu d'esprit. Le Sphinx pioche deux cartes dans le jeu et possède un jeu... À chier !
Littéralement à chier les patates. Il ne pourra jamais vaincre qui que ce soit avec ce jeu minable, mais il fait mine qu'il a un excellent jeu de carte. Après tout, le poker est un jeu de bluff.

Hummm... Êtes-vous prêt à faire des pari ?


Le Sphinx ajoute plus de ses drôles de jetons pour augmenter la mise, puis il dit en lançant un regard magnétique en direction de la fille. Et vous mademoiselle, vous jouez . À moins que vous préférez nous tenir compagnie avec votre délicieuse présence et que vos attentions ne sont que du charme pour faire tourner la tête des honnêtes hommes comme nous ?

Il ajoute encore la mise pour impressionner ses adversaires.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poker de Gentlemen Criminels [Sur Réservation]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: