Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il était temps - Qui veut des claques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Il était temps - Qui veut des claques ?   Mer 15 Oct - 1:06



DOSSIER N° : 20102511 BRADLEY Slam C82010

 
Nom : Bradley
Prénom : Samuel, Emerson
Alias : Slam
Sexe : Mâle  
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 25 Novembre 1955 ( 40 ans )
Lieu de naissance: Cleveland, OH
Rhésus: O+
 
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation familiale: Célibataire
Autre information: GCPD, Détective Privé
 

Génétique du patient
Taille : 1m85 // 6’11
Poids : 93kg // 205 lbs
Description physique du sujet : Pour beaucoup de gens, il est connu que les hommes vieillissent mieux que les femmes. Bien qu’il ne soit pas encore un senior, Samuel ‘’Slam‘’ Bradley montre déjà quelques preuves de cet on-dit. Donc, n’en déplaise aux jaloux avec leur visage éternellement juvénile, absolument pas viril donc, Slam arbore fièrement des tempes grisonnantes, vestiges mémorables de sa chevelure noire, coupée en brosse comme à son habitude. Fort d’un gabarit impressionnant, dominant la plupart de ses confrères, clients, et tout le reste, en taille comme en poids, il est possède en plus un visage aux traits particuliers, très affirmés. Des yeux foncés et vifs, encadrés par des sourcils broussailleux et un nez légèrement busqué, surplombent une bouche tout à fait classique, sa seule particularité étant d’être souvent affublée d’une cigarette, ou même d’un cigare dans de rares occasions. Sa mâchoire carrée, quant à elle, est dotée de l’éternelle barbe désordonnée du détective, un trait qui tient Slam à cœur. Une sorte de marque de fabrique. Le reste de son corps est assez musclé sans pour autant être aussi dessiné que celui d’un bodybuilder. La gonflette, ça n’intéresse pas le détective. Côté vêtements, rien de plus viril selon le détective qu’un                 costume bien taillé, gris ou noir, brun parfois, par-dessus une chemise blanche impeccable et une cravate nouée correctement, de façon changeantes ( en ce moment, il appréciait particulièrement le nœud Van Wjik ), dont la couleur variait elle aussi, mais toujours dans des tons très formels. Quant aux jours frais, Slam troquait volontiers son blazer de costume contre un long imperméable brun clair, pratique car muni de beaucoup de poches. Pour les éléments moins apparents de sa tenue, à savoir les chaussures, elles étaient simples : des chaussures de villes, mocassins ou richelieus, noires et suffisamment cirées pour paraîtres en parfait état sans pour autant briller comme celles d’un clown. Pour finir, les accessoires : une montre au bracelet de cuir et au cadran rond, en or jaune, et spécialement pour les jours d’hiver : une paire de gants en cuir noir, et un chapeau de feutre brun ou noir selon l’envie et la tendance, couvrant les yeux du détective. L’anonymat et le style, en somme.
Évolution notable du sujet : Terminera ses jours auréolé du succès retentissant d’une de ses enquêtes, ou vagabondant entre sa planque devenue poussiéreuse avec le temps, et le comptoir d’un bar à la réputation douteuse, où il enchainera les bagarres gagnées grâce à son expérience.

 

Profil psychologique
Qu’est-ce qui a poussé Slam à devenir détective à son propre compte ? Plusieurs choses. D’abord, forcément, une curiosité conséquente, mais ça n’est pas la principale face de sa personnalité. L’homme dont il est question est déterminé, prêt à tout pour résoudre ses affaires si celles-ci en valent la peine. De pair avec sa détermination, son courage : que ce soit pour rendre visite à des mafieux, enquêter dans la nuit la plus noire de Gotham, au sein des pires quartiers, il ne recule pas. Quel homme ! Ces traits de caractère se faisant ressentir dans sa façon d’être, il en profite pour plaire aux femmes, et flirter à droite, à gauche. Toujours grâce à son métier, il est digne de confiance, prêt à toujours tenir ses promesses, aider ses amis, les défendre même, sans en craindre les conséquences. Mais de vieux démons habitent le Slam : l’alcool, en premier. Ce vieil ennemi est toujours là, dans l’ombre. Bien que Slam n’y soit pas dépendant, il a un faible pour celui-ci, et les conséquences qu’il engendre ne sont malheureusement pas facultatives. Du coup, notre alpha men a le sang chaud, une certaine tendance à cogner, et fort. Et, encore une fois, à aller dragouiller là où il ne devrait pas : des femmes mariées, par exemple. Même si les incidents ne font quand même pas partie du quotidien, il faut s’en méfier : ils pourraient nuire à sa réputation, pire, à sa santé, ou à ses relations avec ses amis. Du reste, il essaye de faire attention à son image, ce qui est primordial, et est donc tout le temps nickel : rien ne dépasse, tout est bien taillé. Et pour finir, comme chaque homme qui se respecte, Slam  à un petit faible pour les voitures, les motos, la mécanique en général, et le sport, car une condition physique au top est nécessaire à l’exécution de ses fonctions.

 

Antécédents et suivi du patient
Huh. Dédicace aux bas-fonds de Gotham, berceau de la drogue, de la prostitution, en bref du crime et de tous ses amis très recommandables aux jeunes gens qui grandissent dans ces mêmes quartiers. Comme Slam Bradley. Alors après, si vous avez élu domicile par choix, ou par contrainte ( une de ces options est plus souvent évoquée que l’autre) dans East End, plusieurs voies s’offrent à vous : vous pouvez embrasser cette crasse, cette misère humaine, vous vautrer dans la fange de Gotham, et devenir un être détestable, faire partie des vermines qui rongent l’âme de la ville. Très peu pour lui, donc Slam a donc choisi un autre chemin : celui de combattre ces gens-là. Après une enfance classique, pas de papa, école tous les jours, des résultats pas mauvais ni remarquables, des incidents fréquents de bagarre, une adolescence rythmée par ces mêmes incidents, cette fois-ci entrecoupés d’histoires d’amour à l’eau de rose, le jeune Samuel a eu le déclic : il a intégré l’école de police de Gotham City. Un cursus impeccable, la fierté de ses examinateurs et tuteurs, un apprenti vraiment excellent, mais dont la carrière dans le GCPD serait quasiment inexistante. Car, l’homme à l’esprit fougueux et libre qu’est Slam ne pouvait pas supporter les restrictions imposées par le règlement ainsi que ses supérieurs, PAR CONSEQUENT celui-ci préféra se mettre à son propre compte en tant que détective privé. Plus de contact avec la rue, avec les suspects, un rapport plus important avec les affaires permettant une efficacité optimale, voilà ce qu’il lui fallait. Son carnet d’adresse déjà rempli des officiers supérieurs du GCPD et des noms de noooombre d’indics ne faisait que lui des dizaines de fois plus que s’il était resté à la police. Quoi qu’il en soit, la belle gueule s’est fait un nom, et désormais, vous pouvez le retrouver dans son éternel bureau. Une pièce de bonne taille, illuminée seulement par quelques rais filtrant à travers des stores fermés à trois quarts, dans laquelle flotte une odeur de tabac froid, de fumée, et de malt fermenté. Un bureau où, derrière les piles de paperasses, sur ce fauteuil capitonné à l’allure confortable, se tiens un homme reconnaissable entre mille, un des meilleurs dans la profession : Samuel ‘’ Slam ‘’ Bradley. Le Slam. Venez le voir.

 

Behind the screen
Information(s) importante(s) : J’suis un rageux camouflé
Un surnom ? Tout ce que tu veux sauf un prénom de fille
Nom de l’avatar : Slam Bradley y’en a assez
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Si on parle en RP, j’suis sensé être ami avec Selina enfin il faudra que je voie avec elle. Sinon en vrai j’aime tout le monde, comme d’hab
Disponibilité pour poster ? Le weekend et le mercredi très principalement
Comment as-tu connu le forum ? J’étais présent ici sous une autre identité vous-même vous savez

Code du Règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il était temps - Qui veut des claques ?   Mer 15 Oct - 9:58

Bon retour à toi l'ami !
Je donne mon +1 à cette belle présentation de Slam Bradley !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il était temps - Qui veut des claques ?   Mer 15 Oct - 11:32

Enfin, nous attendons votre fiche avec impatience.
La soirée des alcooliques anonyme est officiellement ouverte.
+1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était temps - Qui veut des claques ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était temps - Qui veut des claques ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: