Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sanna Johnson × Je suis la Valkyrie, es-tu prêt à entendre le son de ma justice ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sanna Johnson × Je suis la Valkyrie, es-tu prêt à entendre le son de ma justice ?   Ven 10 Oct - 13:19



DOSSIER N° : #158670001 Sanna Johnson 0459690


Nom : Johnson
Prénom : Sanna
Alias : Valkyrie
Sexe : Féminin
Nationalité : Norvégienne
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 8 Novembre
Lieu de naissance: Haugesund, Norvège
Rhésus: B -

Orientation sexuelle : Inconnue
Situation familiale: Célibataire
Autre information: Justiciers ; Garde du corps.


Génétique du patient
Taille : 1 mètre 71
Poids : 65 kg
Description physique du sujet :

La première chose qu'on remarque chez Sanna, c'est cette espèce d'aura étrange, presque masculine, qui s'échappe de tout son être pourtant indéniablement féminin. Cela vient sûrement du fait qu'elle vienne des pays nordiques : elle y a appris la sauvagerie de la nature, mais aussi celle qui se cache sous l'apparence humaine, et à présent elle est elle-même farouche et indépendante, et cela se ressent quand on la regarde. Sa taille moyenne cache une agilité et une force certaines, et quand elle se meut, on peut voir dans le moindre de ses mouvements quelque chose de félin et hypnotique, à la manière des vestales mythologiques. Son visage a des traits volontaires, et garde le plus souvent un air neutre et réfléchit. Elle sourit très peu, et a tendance à froncer facilement les sourcils quand elle est pensive. Sa peau pâle contraste avec ses prunelles noires, et ses cheveux sont très longs, souvent tressés, et d'une blondeur dorée. Lorsqu'elle est civile, Sanna s'habille de façon simple, absolument pas travaillée : jean, tee-shirt amples, très peu de bijoux et aucun maquillage. Elle est la plus naturelle possible.

Sous son masque de Valkyrie, la demoiselle est cependant moins simple. Sa tenue est composée d'une combinaison noire en matériau collant et résistant, permettant une grande amplitude de mouvement. Agrémenté de cônes de métal à la poitrine, de bracelets d'argent et de grandes bottes lacées, la demoiselle ressemble un peu aux ninjas des temps anciens. Mais à cela s'arrête la possible ressemblance, car il suffit de regarder plus en détail pour voir ce que le Nord a fait d'elle : des bijoux d'argent dans ses cheveux sont couverts de runes nordiques ; la hache et la lance dans son dos sont elles aussi couvertes de symboles représentants Jormunganrd & Yggdrasil, le Chaos et la Vie personnifiés chez les dieux Nordiques. Ainsi accoutrée, la demoiselle semble aussi tranchante et froide que mortelle, à l'image des dieux d'où elle vient. Elle cache ses yeux par un simple bandeau de tissu, afin de garder un soupçon d'anonymat.

Évolution notable du sujet : Sanna est en très bonne forme physique : elle se doit de l'être, pour son métier de garde du corps mais aussi pour son alter égo de justicière. Elle semble avoir développé une agilité de plus en plus prononcée, ainsi qu'une grande force et une grande résistance, au cours des derniers mois. Le sujet est à présent stabilisé.



Profil psychologique
Farouchement indépendante, sûre d'elle et de sa force, la demoiselle est ce qu'on pourrait appeler une sauvage. Elle n'a guère de manières, hormis celle appelée la manière forte, et a tendance à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Gare à ceux ou celles qui tentent de l'influencer ou qui passent outre sa patience. Sanna parle fort, rit fort, et ne s'ennuie pas avec les étiquettes. Dotée d'un tempérament de feu, elle aime faire la fête et repousser ses limites.

Plutôt solitaire quand il s'agit de travail, elle pense qu'elle ne peut compter que sur elle-même et a du mal à faire confiance aux gens, même si elle est socialement abordable. Elle fait facilement connaissance, mais elle élit rarement les gens au rang d'amis. Elle déteste les gens qui ont des préjugés, et donne souvent son avis, quitte à chercher les emmerdes. Justicière dans l'âme, elle est également une fervente croyante en ses dieux nordiques, et a la foi en sa mission divine qui est de combattre le mal. Dotée d'un sens de l'humour spécial, la demoiselle a cependant un certain côté amusé, narquois et taquin. Elle n'a pas la langue dans sa poche, et sait heurter là où ça fait mal, même si elle évitera de le faire - hormis si vous la poussez hors de ses gonds. Sanna déteste le travail mal fait, et préfère faire elle-même ce qui doit être fait, plutôt que de voir un travail salopé par des amateurs.  



Antécédents et suivi du patient


« Laissez-là. Elle mourra, de toute façon : la tempête se lève. On décampe. Et vite. »

Elle n'entend presque plus rien. Elle se retourne, douloureusement. Son corps entier n'est que souffrance. A quelques mètres de là, six silhouettes remontent sur les motos neige. Leur bruit s'éloigne, tout comme les signes de vie. La toundra norvégienne reprend le dessus. Autour de la fillette blonde, ce n'est que neige, touffes d'herbe gelée et arbres morts, silhouettes sombres sur fond de ciel gris. Qu'ont-ils dit déjà ? La tempête se lève. La jeune fille blonde se redresse sur ses coudes ; elle sent le choc électrique dans sa poitrine menue. Elle a deux côtes cassées, et la cheville en miette. Sa tempe droite est sanglante, et son oeil du même côté s'ouvre difficilement, les paupières gonflées. Mais ce qu'elle sait, ce dont elle est sûre, c'est qu'elle est seule. Le cadavre de son père est là, fumant, sous les légers flocons qui dansent dans la bise froide. Elle s'approcha, en rampant ; de longues minutes s'écoulent, et quand elle parvient au corps, il est déjà froid. Elle sent un sanglot qui l'étreint. Mais pleurer ne résoudra rien. Le vent est plus froid, plus mordant ; si elle est encore dans la plaine quand la tempête arrivera, elle mourra à coups sûrs.

« Pardon, papa » s'entend dire Sanna.

Elle est étrangement détachée de tout ça. Elle se voit, retirer la parka tâchée de sang de son père, et la revêtir par dessus son pull en laine. Elle prend aussi ses gants, et son sac à dos. Ils ont pris tout l'argent qu'il avait. C'était bête. C'était tellement bête ... Ils n'étaient pas les cibles. Ils avaient été là au mauvais endroit au mauvais moment. Et papa, papa, il voulait jouer les héros. Et il était mort ... Refoulant ses larmes, sachant qu'elles gèleraient dès qu'elles rouleraient sur ses joues, Sanna attrapa une branche et s'en servit comme d'une béquille pour se relever, douloureusement, laborieusement.

Un pas après l'autre. Elle tombe, se redresse. Chaque respiration est sifflante, chaque seconde de vie semble cruelle, cuisante, alors qu'elle laisse derrière elle son père mort. Mais elle ne veut pas y penser. Elle doit penser à elle avant tout - elle aura tout le temps de pleurer les morts, plus tard, quand elle sera certaine de ne pas les rejoindre. Elle continue d'avancer, mais le vent la gèle bientôt sur place, s'amusant à se tordre autour d'elle pour mieux mordre son visage couvert de son écharpe. Elle pleure, et ses cils s'encroûtent bientôt de larmes gelées, qu'elle essuie avec des gestes durs, agacée par sa propre stupidité. La nuit est tombée tôt : le ciel est noir, et la neige tombe drue, avalant les bruits de ses pas. Alors, quand elle découvre le Rocher des Héros, elle sait qu'elle va mourir. Ce lieu de culte est en plein milieu des plaines gelées. La demoiselle s'affale contre la roche froide, et sent son esprit vaciller. Abysse de douleur. Elle n'a que dix ans, par tous les dieux. Elle se laisse aller. Elle n'a plus la force de continuer. Qui l'aurait, dans cette situation ? Neige et glace, à perte d'horizons.

Elle ferme les yeux. Elle s'endort. Le froid la prend doucement, avec l'intention de l'amener sur des terres ornées de guerriers légendaires. Mais une voix la réveille. Chaude, rassurante, semblant venir d'autres dimensions, tellement ses timbres étaient musicaux et vigoureux. Sanna ouvre les yeux. Devant elle se tient une femme. La plus belle qu'elle ait jamais vu ; ses longs cheveux roux tressés flottent dans son dos ; elle est vêtue d'une tenue guerrière, d'or et de blanc. Il s'échappe d'elle une impression de force et de pureté qui redonne vitalité à la gamine, et elle se redresse, s'adossant au rocher.

« Ce n'est plus ton heure, jeune fille. A toi qui a atteint ce rocher, ta vie n'est plus tienne. Elle appartient aux Valkyries. Et nous avons jugé bon de t'accorder un sursis. Mais il y a une condition. A chaque vie, il y a un prix. Le tien sera de vaincre le mal. Tu as atteint ce rocher, et nous voulons que tu sois digne de ce que nous t'offrons. »

Et alors, la tempête cessa. Les nuages s'écartèrent, et le ciel bleu dévoila les alentours, révélant une jeune fille couverte de neige, blessé, et en sang, à une équipe de secours. Elle semblait défaillante, et sa fièvre le faisait délirer : elle se mettait à parler d'hommes de mains, de tueurs, d'une Valkyrie qui lui aurait sauvé la vie. Elle passa deux semaines à l'hôpital, et en ressortit presque comme neuve, si ce n'était les cicatrices de son accident. La jeune fille fut placée chez une de ses tantes, sa mère étant partie lorsqu'elle était jeune et son père ayant disparu pendant l'accident. Personne ne crut la gamine quand elle parla d'une Mafia locale les ayant tué. Nul cadavre ne se trouvait sur le lieu de l'accident, et les équipes ne retrouvèrent que la moto neige cassée.

« Pourquoi partir pour l'Amérique, Sanna ? »
« Tante Hilda ... Tu ne peux pas comprendre. J'ai besoin de partir d'ici. »

Des années plus tard, la gamine était devenue une belle femme, aux multiples dons plus ou moins connus de son entourage. Ce qu'ils ne savaient pas, c'était que la Valkyrie n'avait pas été un délire de fièvre, et que suite à son accident, la jeune fille avait reçu des capacités la rendant plus agile, plus rapide, plus forte. Elle s'était entraîné, avait pris des cours d'arts martiaux, de boxe, tout ce qui travaillait le corps à corps. Elle avait fait forger une lance et une hache par un forgeron spécial, et fait graver des runes nordiques dessus. Et c'est ainsi équipée qu'elle avait prit sa décision, peu après avoir démantelé par la force le cartel ayant tué son père et l'ayant laissé pour morte : l'Amérique était son salut. Si la Norvège était son pays natal, elle avait eu plusieurs signes - ou avait-elle voulu voir en eux des signes ? - lui montrant que sa destination était là-bas. Plus précisément, à Gotham City.

Elle prit l'avion, et s'y installa donc en tant que garde du corps freelance. Si, au départ, on ne la prit pas au sérieux, cela fut rapidement du passé quand elle eut le temps de prouver sa force et son endurance. Mais ce n'était pas pour y vivre qu'elle était venue dans cette ville. La peste était un miasme répandu dans cette ville sombre. Mais la Valkyrie était arrivée, et si elle n'était pas l'unique justicière à rôder, elle était celle couvée par ses dieux. Elle avait ramené le Nord avec elle.




Behind the screen
Information(s) importante(s) : COOKIES
Un surnom ? Zavata
Nom de l’avatar : Valkyrie
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : /
Disponibilité pour poster ? 4ou 5/7  ; je répond assez rapidement normalement.
Comment as-tu connu le forum ? en cherchant un forum rpg superhero  Hero
Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? Non
Code du Règlement :


Dernière édition par Sanna Johnson / Valkyrie le Ven 10 Oct - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sanna Johnson × Je suis la Valkyrie, es-tu prêt à entendre le son de ma justice ?   Ven 10 Oct - 17:21

Bienvenue & Bonjour.

Enfin une justicière à déprimer ! ca nous manqué dans notre bonne vielle ville !
Si tu as des questions, n'hésite pas à exploiter les modératrices (elles adorent ça) ou éventuellement les membres du staff. Nigma
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sanna Johnson × Je suis la Valkyrie, es-tu prêt à entendre le son de ma justice ?   Ven 10 Oct - 19:24

Merci à toi Enigma o/

Fichette finie !

Si il y a quoi que ce soit qui cloche, n'hésitez pas, j'éditerai selon votre bon vouloir :3

* dépose des cookies aux pieds des Dieux-Admins *

(a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sanna Johnson × Je suis la Valkyrie, es-tu prêt à entendre le son de ma justice ?   Ven 10 Oct - 19:29

Bienvenue à toi Sansa Stark Sanna Johnson !

Ta présentation est éloquente, agréable, empreinte de mysticisme, ça me plait.
Je donne mon +1 à cette fiche !




Hap
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sanna Johnson × Je suis la Valkyrie, es-tu prêt à entendre le son de ma justice ?   Ven 10 Oct - 21:49

Contente qu'elle te plaise \o/

En espérant qu'il en sera de même pour les autres staffiens *w*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sanna Johnson × Je suis la Valkyrie, es-tu prêt à entendre le son de ma justice ?   Ven 10 Oct - 21:54

J'adore et j'aime le mysticisme ! Rien à redire. Tu es validée ma chère.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sanna Johnson × Je suis la Valkyrie, es-tu prêt à entendre le son de ma justice ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sanna Johnson × Je suis la Valkyrie, es-tu prêt à entendre le son de ma justice ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: