Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La folie ? Je ne suis pas concernée. [ Miss Pumpkin-Duela Dent ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La folie ? Je ne suis pas concernée. [ Miss Pumpkin-Duela Dent ]   Jeu 9 Oct - 0:18



La folie ? Je ne suis pas concernée. ▬Miss Pumpkin -Duela Dent


Il lui fallait quelque chose, quelque chose de génial et à la fois génialissime voyez-vous, un truc qui fait des bruits rigolos, un truc coloré -avec des paillettes dans le meilleur des cas-, un truc définitivement parfait à ses yeux, la meilleure chose au monde qu'elle pouvait espérer. La jeune femme perchée sur des talons verts pomme trottinait, on aurait dit une femme d'affaire pressée, angoissée et énervée, elle marchait tellement vite malgré la population ambiante qu'elle se glissait comme un serpent entre les gens sans même les effleurer. Pourtant, cette jeune femme cachée sous un long manteau en fausse fourrure noire et sous un chapeau gigantesque digne d'un gala ainsi que de grosses lunettes de soleil n'allait pas travailler, non, elle n'allait même pas rejoindre son amant ou encore chercher son gamin à l'école, non, elle se dirigeait vers un magasin. Pas un magasin de vêtements ou de trucs de luxe trop chers pour elle, non, elle allait à un magasin de farces et attrapes, tout ce qu'il y a de plus bizarre pour une lady de ce genre.
Ses talons claquaient sur le bitume, elle passa dans une petite ruelle mal éclairée même par le soleil, deux hommes accoudés sur un mur dégueulasse, plein de crasse, eux-même étaient dans des états pas envisageable s. Ils la sifflèrent, elle continua son chemin sans même se retourner, ils hurlèrent 'Hey connasse !', elle se stoppa net. Un très léger rictus s'installa sur son visage caché, ne laissant même pas paraître ses dents, un semi-sourire banal et pourtant…. La jeune femme se retourna, mâchant son chewing-gum rose avec plein d'exagération, elle fit une bulle et la laissa s’éclater, reprenant le bonbon entre ses dents sous le regard médusé des deux hommes. L'un d'eux ouvrit la bouche, il n'eut pas le temps de dire quelque chose, une balle se planta entre ses deux yeux, le second regarda la demoiselle qui pointait sa canne ornée d'une tête de licorne en or vers lui, il couina, son corps fût transpercé à multiple endroits.
Ni vue ni connue, la femme continua sa route, ne perdant pas son élégance pour autant, elle s'appuyait avec délicatesse sur sa canne. En sortant de ce passage, elle découvrit la crasse et l'horreur qu'est Park Row. Des bâtiments assez jolis à la base, pourris par la saleté et le sang qui a coulé chacunes des rues de ce quartier, elle regarde les passants et les criminels libres qui n'hésitent pas à aiguiser leurs couteaux en public. La jeune femme présente le pommeau de sa canne et affiche un sourire étrange, sur son visage rosé, un teint uni et parfait, digne d'une lady possédant le meilleur fond de teint de toute la ville. Elle tortilla d'un doigt l'une de ses mèches de cheveux marron, une cascade de boucles impressionnante qui lui chatouillait les reins.

Tous les malfrats présents froncèrent des sourcils et grognèrent. Comme si ils avaient revus une personne de mauvaise augure, certains se cachèrent ou partirent tout simplement de leur emplacement. La jeune femme elle, restait paisible, dégageant une fraîcheur pareille à son parfum, un parfum qui sentait la rose et la violette, des fleurs légères et rassurantes. Finalement elle faisait tâche dans ce quartier sinistre, elle se remit à trottiner d'un pas sûr, elle jeta un coup d’œil à la rue de Crime Alley, elle eu un petit rire de hyène qu'elle tenta d'étouffer dans son mouchoir en imitation de soie bon marché. Elle mima une crise d’éternuement. En voyant le cabinet de l'honorable docteur Strange, son rire continua a s'étouffer dans son mouchoir, avec de plus en plus de mal à se retenir, elle hésitait à aller y faire un saut, mais pas le temps, il fallait trouver la chose formidable, la chose magnifique, la chose parfaite, elle pressa le pas. La demoiselle resserra son corps dans son manteau et enfonça mieux sa tête dans son chapeau. Il fallait être parfaite pour cette recherche, pensa t-elle, soudain, un homme et une femme l'interceptèrent.

- Madame ! Aidez la fondation Catholique de Gotham, aidez Dieu a étendre sa Grâce sur cette ville !
Elle se mit à sourire et tendit quelques billets, des faux billets, horriblement mal imités mais qui pourtant ne firent pas douter les deux prêcheurs, ils lui demandèrent de signer la liste des donateurs, elle signa «Madame J. Kerr». Elle n'était plus loin et cela se voyait, ses enjambées étaient plus grandes, étirant ses jambes comme une menthe religieuse affamée. Puis, quand enfin elle se tenait devant l'antre précieuse, LA boutique de farces et attrapes de Gotham que la jeune lady convoitait tant, si elle pouvait, elle épouserait le gérant pour avoir accès à tout ce qu'il y a à l'intérieur. Elle entra, une petite sonnette retentit, la vendeuse traînait dans l'un des rayons, derrière ses lunettes de soleil, la cliente avait les pupilles scintillantes comme de la neige. Sa canne résonna sur le parquet, elle s'avança jusqu'à la vendeuse et murmura :

- Bonjour, je cherche un truc génial, fantastique, qui brille et qui est vraiment vraiment VRAIMENT merveilleux, digne de la plus grande invention de tous les temps, un jouet si adorable et si… choupinou ! Qu'on imaginerait pas qu'un cinglé y cache des horreurs ! Héhé !
Son sourire se faisait de plus en plus grand, heureusement, Duela savait comment cacher ses cicatrices avec un peu de maquillage volé.


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La folie ? Je ne suis pas concernée. [ Miss Pumpkin-Duela Dent ]   Mar 14 Oct - 20:24



 La folie ? Je ne suis pas


concernée.



Comme d'habitude une journée ennuyante. Le temps où les enfants venaient en masse dans des boutiques comme les miennes espérant trouver un digne objet susceptible de rendre mort de honte le petit boutonneux premier de la classe. Aujourd'hui ils ne font que les frappés, il y a moins d'originalité que de poser des clous sur sa chaise, ou mettre de fausses chenilles (voire même des vraies) dans leurs trousses, mettre des pétards dans les toilettes, écrire sur le tableau avec un feutre indélébile.
Toutes ces petites choses que j'ai faite durant mon enfance, plus aucun enfant ne songe à y songer, ce sont tous des ratés qui ne pensent qu'à frimer et montrer qui est le plus fort. Cette époque est une jungle d'ennui dont j'essaie désespérément de sortir pour trouver une bonne blague à faire.

C'est en rangeant le rayon des faux insectes que j'entendis le bruit d'une canne se posant sur le sol avec un bruit sourd qui résonna dans le magasin, les deux trois gosses qui traînaient dans la boutique se retournèrent pour admirer la femme qui venait d'entrer.
Elle a l'air d'une lady fan de fourrure, elle s'approche de moi et s'arrête à ma hauteur.

"- Bonjour, je cherche un truc génial, fantastique, qui brille et qui est vraiment vraiment VRAIMENT merveilleux, digne de la plus grande invention de tous les temps, un jouet si adorable et si… choupinou ! Qu'on imaginerait pas qu'un cinglé y cache des horreurs ! Héhé !"

Je fut surprise par sa demande, elle a l'air excitée d'être ici dans une petite boutique de Park Row, je l'aurais imaginée dans les boutiques chics du nouveau Gotham.
A la vue de son immense sourire, j'eus l'impression de me retrouver en face du Joker, ce clown vert que j'avais rencontré il y a peu, bien que ce dernier soit très différent car impossible à cerner.
Je réalise alors que je me trouve en face d'une cliente qui veut du "GROS" mais pas question de sortir l'artillerie lourde devant les gosses.

"- Bien sûr mademoiselle, accordez-moi un instant."

Je me dirigeais ensuite vers les enfants et les prenais par le col avant de les jetés hors de la boutique.

"- Hé! Dit l'un d'entre eux. On a pas fini!
- Je dois discuter d'affaires importantes, revenez demain!"

J'ai claqué la porte et mis le panneau fermé afin que nous ne soyons pas dérangés.

"- A nous." Dis-je en souriant.

Je me suis déplacée jusqu'à l'arrière-boutique pour revenir avec plusieurs cartons empilés. J'ouvris le premier pour en sortir un lapin un peu rosé avec un chronomètre fixé au torse.



"- Nous avons ce modèle de Lapibombe, inspiré du lapin d'Alice au pays des merveilles il y a assez de bourre sous le tissu pour camoufler la bombe qui s'y cache, ses yeux s'allument lorsque vous l'activer, le chronomètre est le détonateur appuyez sur ce bouton et Boum! Bien entendu éloignez les enfants avant de le faire enfin..sauf ils sont à punir, hihi. Il existe en différents coloris, qu'en pensez vous?"

Revenir en haut Aller en bas
 
La folie ? Je ne suis pas concernée. [ Miss Pumpkin-Duela Dent ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: