Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bienvenue au Backdoor ! [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Bienvenue au Backdoor ! [solo]   Mer 8 Oct - 3:50

Bienvenue au Backdoor !
Tord-boyau et coupeur de tête
Explique-moi, je t'en prie, comment un vieux con tremblotant sur une chaise roulante pourrait, en quelques francs coups, faire de moi sa cible... Si on prend aussi en considération qu'en plus d'avoir les jambes flasques et immobiles, ses mains ébranlées sont liées à de cordes solides. Ah ! Ton regard te trahit et je sens que nous avons la même réponse : On ne sait pas ! Et tu sais pourquoi on ne sait pas, n'est-ce pas ? Parce que c'est impossible ! Il suffirait d'un miracle pour que tu me transperces avec le FN Baby que tu cache soigneusement dans la doublure de ta veste. J'ai constaté en t'étudiant que tu étais d'une tendance paranoïaque depuis que ton fils s'est fait canardé avec deux autres membres de ton club. D'après le rapport balistique, il aurait reçu onze balles. On devait vraiment t'en vouloir pour qu'il se prenne 7,8g de plombs à onze reprises. Un mal pour un bien, l'ami ! Ton fils a fini 6 pieds sous terre mais ton club l'a suivi. J'ai noté plusieurs foyers de rats lui bouffant les tripes. Admire le blason drapé ornant l'antre des latrines. Il a été croqué, dévoré et souillé. Une véritable œuvre d'art représentant ta chienne de vie, un monument au mort. À l'unique mort. Car oui, même si un trio de connards s'est fait dézingué ce soir là, ils sont parti en voyant le poumon de ta création s'épanouir. Toi, tu as vu ses narines recouvertes de plombs et tu as piétiné sur la carrière du reste de la bande, donnant un début à la fin des différents destins. On en a retrouvé en taule, d'autres au fond de la flotte. Il paraît d'ailleurs que la tête de ton bras-droit a été retrouvée trois semaines après sa jambe. Un véritable puzzle ! J'en connais dont le jeu aurait vachement plu. Revenons à toi puisque tu es censé être le sujet de mon discours. Toi, vieille enflure que tout le monde rêverait de voir mourant ou simplement crevé. Toi, tu survis encore. Le cul posé sur une confortable chaise, ne valant cependant pas ta 1000 XCLR Cafe Racer... Tu sais, à dialoguer avec toi je comprends ces désirs fous de te voir hurler à l'agonie jusqu'à mort s'en suive mais vois-tu, je possède aussi une moralité en plus d'un katana et de quelques armes à feu. J'ai du mal à percer le crâne d'un vioque tremblant à l'aide de mon Walther P1. J'ai du mal à m'agiter les bras dans le but de trancher le crâne d'un vieux handicapé. En gros, ça me fait chier de te finir... Ton état actuel et mes principes te sauvent. Hélas, l'ami, rares sont les tueurs de ma catégorie. Certains n'hésiteront pas à te tuer lentement s'ils apprenaient ton implication dans des émeutes suprémacistes pendant les années 60, ayant entraînés la mort de deux étudiants. Je doute que ton état te permettrait une quelconque défense mais ta résistance te ferait vivre ce calvaire. Tu ne crois pas qu'un noir armé te serait d'une bonne utilité ? Bien sûr, mon aide ne serait pas gratuite. Il se trouve que j'apprécie énormément le calme que fait régner ce lieu sinistre et ses alentours. Le parquet imbibé de sang ne me dérange pas et en quelques coups de balai, je pourrai faire de ce lieu un paradis pour tueur. Je prends ton silence pour un oui. Le bâillon ne te permet pas de refuser, en même temps. Bien. Je vais te ramener dans ta caravane insalubre. N'oublie pas mes ressources et la casserole que tu traînes. Celle qui pourrait déchaîner quelques noirs déjà en colère. Au fait, le simple fait d'évoquer ce lieu sera considérer comme une offense. Je n'aime pas être offensé.

Taylor Lodbell, de retour de court voyage fit dégobiller un des quelques fûts de whisky décorant la cave et arrosa ses boyaux de cette eau-de-vie, en guise d'heureux festin honorant sa conquête victorieuse.
Rasant les murs de son passé lugubre, balayant les traces de santiags ensanglantées et donnant un nouveau souffle à ce bordel, Po Lazarus se construisit un autel. Il parsema ses murs de documents et de notes et se prépara à rencontrer l'honorable Dr Crane pour lui jouer aussi ses airs persuasifs.
Le Backdoor appartenait à Taylor Lodbell.
Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue au Backdoor ! [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: