Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ouverture des élections de Gotham City !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ouverture des élections de Gotham City !   Lun 6 Oct - 22:03


Le PNJ incarne Hamilton Hill, Maire de Gotham City


Hamilton Hill, le maire actuel de Gotham City, en passe de laisser la main à un éventuel successeur ou gardera t-il son siège de maire à Gotham ? Bonne question ... Alors qu'un attroupement de journalistes se dirigeait vers le grand hall de la mairie, le maire prenait ses aises, il avait toujours des vues sur un éventuel mandat. Alors que ses conseillers l'accompagnaient dans le long couloir de marbre, Hill ne se gênait absolument pas pour regarder les différentes fiches des probables candidats à sa place. Ils les écraseraient, il en était parfaitement certain. Maugréant quelques insultes à son entourage, Hill écrasa son cigare parterre avant d'entrer dans la grande salle remplie de quidams, de journalistes et des possibles rivaux pour la grande bataille électorale. Il remarqua déjà ce crétin d'Alexander Knox, un type à qui il valait mieux ne rien dire, ne pas appuyer, ne pas observer. L'ignorer complètement.

Alors que le Maire s'installe sur l'estrade, en face de son public, il ne cesse de regarder ses quelques notes tout en arborant un sourire des plus hypocrites qui soient. Se raclant la gorge, il attend que le calme règne dans la salle. Le camp Républicain qui était incarné en la personne d'Hamilton Hill. Nul doute que de nombreux démocrates allaient surement tenter de déloger le maire sortant, mais Hill savait diviser pour mieux régner.

- "Chers concitoyens, comme vous le savez, le système démocratique doit faire tourner les rouages de nos législations et c'est avec un grand honneur que je vous annonce l'ouverture officielle des candidatures au poste de maire de la ville de Gotham City. De ce fait, moi, Hamilton Hill, sain d'esprit et de corps, je tiens à reconduire un tout nouveau mandat, car je sais que vous avez besoin de moi et que je suis le seul disposé à tenir soin de la ville comme je l'ai toujours fait. Votez la confiance, votez Hamilton Hill pour un troisième mandat !"

J'entends quelques applaudissements dans la salle, les journalistes prenaient leurs notes, quelques questions rapidement répondues avec le légendaire flegme de Hill en ce qui concernaient ces gens. Des gauchistes, des foutus gauchistes de merde qui n'hésiteraient pas à plomber le maire sortant avec leurs soit-disantes plumes "libres" et "critiques". La vérité, c'est qu'aucun de ces grattes-culs ne vivaient dans les rues de Gotham pour avoir un jugement neutre et parfaitement simple. Alors que le silence revient, je lève les bras avant de continuer.

- "Les candidats qui désirent s'investir dans cette course électorale sont maintenant priés de bien venir à cette tribune et à exposer leurs plans pour Gotham City. Présentez-vous et bonne chance pour cette bataille qui s'engage dès à présent. Que le meilleur politicien gagne ! Bonne journée à tous."

Je lève les mains haut vers le Ciel, les doigts en V de la victoire. Hill était persuadé qu'il gagnerait. Hamilton refusait les questions des journalistes, trop pénibles et trop imbéciles pour mériter une interview en directe et sur le moment. Hill préférait surtout attendre le bon moment, le moment où personne ne s'y attendrait pour convoquer la presse à un moment bien précis. Après tout, tous les coups seront permis, même les plus moches. Il n'hésiterait pas à faire chanter ses plus illustres adversaires. Sortant de la tribune, Hill se dirige vers un siège sur l'estrade, un peu en retrait d'où il pourra observer avec son équipe ses futurs concurrents.


Le Poste de maire offre au Joueur/Joueuse qui sera élu(e) :



- Un poste de 6 mois (Temps réel) en tant que maire de la ville de Gotham.
- Prendre part aux actes de rénovation des lieux de la ville.
- Animer la politique de la ville, et gérer la ligne de conduite judiciaire et policière. (Agir en coopération avec le GCPD).
- Organise les nombreuses soirées et œuvres pour les citoyens.
- Prend part à certains scénarios prévus par l'équipe du Staff (Il est toujours averti avant et donne son point de vue).
- Peut décréter la Loi Martiale à Gotham City.
- Le Maire se doit d'être actif sur le forum.
- En cas d'extrême problème au niveau de sa présence, il peut déléguer le pouvoir de la Mairie à une personne de son choix. Celle-ci n'est pas nommée Maire, mais Intérimaire, dans l'intervalle, de nouvelles élections seront à prévoir.

Ce que vous devez poster.



[*]"Présentez vous aux citoyens qui ne vous connaissent pas" (5 lignes minimum)
   
[*]"J'ai cru comprendre que vous aviez un slogan/affiche particulière cette année ?"
   
[*]"Que prévoyiez vous pour l'avenir de Gotham ? Quels sont vos projets, votre programme pour cette première année si vous êtes élu ?" (15 lignes minimum)


Un Débat sera organisé entre les candidats, soyez prêts à aiguiser vos arguments pour réussir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouverture des élections de Gotham City !   Ven 10 Oct - 14:10










Ouverture des élections de Gotham City


Sa présence ici n'avait plus vraiment de secret pour qui que ce soit. Retirant une poussière de son ongle dans un mouvement pour tromper l'assistance de son léger traque, Svetlana regarda le maire sortant faire ses annonces. Un discours qu'elle avait déjà bien entendu, sans jamais oser prendre part. C'est pourtant en confiance qu'elle était ici aujourd'hui. Des mois de préparation, à travailler d'arrache pied pour comprendre le fonctionnement actuel de la ville, à trouver des solutions concrètes pour un véritable changement, quitte à vendre son âme au diable. Voilà des semaines qu'elle n'avait pas eu une seule nuit complète de repos, bénissant le maquillage de cacher les signes de fatigue qui envahissait petit à petit son visage étroit. Tout commençait à prendre forme, et c'est sûr d'elle, elle qui pourtant avait eu bien des appréhension à l'idée de se présenter comme candidate, que Svetlana était décidée à se présenter devant l'assemblée de la façon la plus formelle qui soit. Son programme déjà communiqué via les plateaux télé, tout était assez officiel, mais il restait encore des tranches de la populations qui n'avait pas eu vent de sa façon de penser. C'était une de ses occasion en or de récupérer de nouveaux électeurs, car tout le monde sait que c'est en tapant rapidement un grand coup sur la table que l'on arrive au moins à se faire voir, la visibilité étant la base de tout dans ce métier.

La politique n'avait pas de place pour l'amateurisme. Elle l'avait apprit très vite. Gotham avait passé sa vie à se faire berner par les beaux discours de Hills, plus personne n'était dupe par quoique ce soit. Du moins si Gotham était prête à se laisser encore faire par l’apanage de bonne foi, c'était que la ville était déjà perdue et Svetlana songerait plutôt à faire ses valises pour l'alaska avec sa famille sous le bras, plutôt que de rester ici.  Elle écouta donc le discours de Pamela Isley, attendant sagement le moment où ça serait à son tour. Et fort bien, cela ne tarda pas.

Rajustant sa tenue une énième fois, preuve de son léger stresse, c'est pourtant avec professionnalisme qu'elle prit sa canne tendue par son manager pour s'avancer vers l'estrade, alors que ses affiches apparaissait derrière elle. Les flash ne l'impressionnèrent pas, habituée depuis longtemps, et c'est avec un sourire léger qu'elle posa sa canne en équilibre sur le pupitre, affichant son handicap qu'elle ne cherchait jamais vraiment à dissimuler, qu'elle prit la parole de sa voix claire et non chevrotante. Elle savait très bien ce qu'elle faisait, et même si les stimuli de son stress cumulé commençait à toucher ses doigts, elle devait être digne. Au delà de tout ses alliés, et des répercutions qui la troncheraient si elle se trompait, c'était surtout pour sa famille qu'elle se tenait là en ce moment même.

« Citoyen, citoyenne de Gotham, Bonsoir. »
Son sourire s’accentua légèrement, politesse et manière. « Comme certains d'entre vous le savent, je suis Svetlana Orlov. Membre active du parti démocrate de Gotham. Ma candidature au sain du parti n'est plus un secret depuis quelques temps, et c'est donc sans surprise que je me présente devant vous aujourd'hui. Pour ceux qui ne connaissent pas mon parcours, je suis la fille adoptive de feu Maverick Ashcroft, philanthrope réputé de Gotham, et voilà 6 ans que j'ai rejoins la politique après mon doctorat en philosophie. J'ai à mon actif des constructions d'orphelinat et de refuge pour animaux, ainsi que la mise en place d'un programme de rééducation et de prise en charge financière pour les enfants handicapé, lequel vient de mes fonds personnels. »

Elle afficha une pause, le temps de regarder dans les yeux son audience. Et reprit, sérieuse et concernée.

« Des mesures à la portés d'une petite politicienne, mais qui sont en effet dérisoire pour une ville comme Gotham. Soyons honnête, nous devons regarder en face la situation de notre ville avant de pouvoir affirmer prendre des mesures pour renverser dans la tendance. Je suis née dans un pays déchiré, et pourtant je dois avouer que j'ai du mal à voir la différence avec Gotham, qui pourtant a la chance d'être dans un état libre et prospère. La question reste en suspens depuis trop longtemps, mais le constat est à mes yeux bien réel et évident : Ce sont les citoyens comme vous qui créaient Gotham, la façonnaient , payaient pour elle, et pourtant vous êtes les infortunés victimes d'un système qui privilégie les élites. Autrement dit, les gens comme moi.

Vous survivez avec peine grâce à l'aide de philanthropes comme moi ou d'autres, alors que la politique devraient vous rendre grâce, et admettre que vous êtes les acteurs principaux de cette ville, au lieu de retomber sur vous dés qu'une taxe doit être levée. Vous êtes nombreux à venir au parti démocrate en parlant d'une profonde injustice et d'une incompréhension croissante. Et il faudrait être aveugle, ou d'une mauvaise foi évidente, pour ne pas le remarquer et cacher la poussière sous le tapis. Et pourtant la plupart d'entre vous n'ont que des requêtes simples. »
Elle se pencha en avant serrant le poing pour appuyer ses propos. « Du travail et des logements. Vous êtes tellement modestes que vous n'osez même pas réclamer plus. J'annonce donc, qu'élue ou pas, mes prochaines actions seront centrées sur  vous, et vos problèmes les plus graves. »

Elle se redressa, son sourire ayant depuis longtemps fait place à un regard déterminé. « Je n'ai jamais fait de promesse en l'air, je suis certes jeune, mais j'ai déjà des années de changements et d'accomplissements derrière moi. »

Elle marqua une pause avant de reprendre la suite de son programme, sans légèreté.

« J'ai peut être exagéré la donne, il reste en effet un problème que vous êtes nombreux à venir nous faire part, mais qui touche ici une très grosse partie de la population, la criminalité. Il est pourtant simple de juste demander à pouvoir traverser la rue sans risque pour soi ou sa famille. J'ai de la chance, il est vrai, de n'avoir jamais eu à me ronger les sangs pour un soucis d'argent, mais j'ai un fils et je sais ce que c'est que d'être inquiet pour lui dés qu'il sort. » Svetlana détestait mêler vie de famille et professionnalisme, mais le sujet était grave, et citer la chaire de sa chaire ne faisait que lui donner plus de détermination pou appuyer sa démarche. « Moi et plusieurs confrères... »
Elle parlait bien sûr d'Harvey Dent, assisté par Gordon d'après les derniers dialogues qu'ils avaient eu  «... sommes déjà en train de mettre en plan des actions de renforcement de la police. J'entends énormément parler de justiciers récemment, mais je n'ai pas le sentiment que cela vous rassure, outre mesure. Preuve est faite : la criminalité ne baisse pas. On sait très bien que la corruption a un effet direct sur cette affaire, travailler dessus et également dans nos priorité. Nous avons déjà des plans pour vous protéger, y comprit dans les quartiers les plus noirs et sensibles. J'aimerais mettre à profit l'atout de Gotham, à savoir les justiciers, pour un vrai travail d'échange entre eux et la police, mais très sincèrement, j'ignore si c'est leur façon de faire, je ne peux pas me vanter de les avoir rencontrer. » Il aurait fallut être stupide pour ne pas voir que c'était une invitation aux sus nommés de venir lui parler, mais elle ignorait si cela allait trouver chaussure à son pied, et peut être que ses alliés de l'autre côté de la loi y trouverait quelque chose à redire. Mais soit, elle ne regrettait rien, et elle trouverait bien un moyen de s'en sortir.
Svetlana regarda l'un des régisseurs qui lui fit signe au loin que le temps imparti était déjà bien avancé. Elle retrouva donc un léger sourire et commença sa conclusion.

« Ce n'était qu'un bref aperçu de mon programme. Je sais très bien que la ville de Gotham parfaite ne sera pas accomplit au bout d'un seul mandat, pas plus que je peux promettre des miracles. Mais je sais que vous êtes concernés par votre ville, et que je peux investir tout l'argent que j'ai dans des actions auprès de vous, sans votre soutien, tout ce que nous pourrons faire sera vent et poussière. Balayé au bout de quelques mois. Gotham a énormément à offrir, si nous lui laissons une chance. Nos actions ne seront que le début d'une nouvelle ère pour les prochaines générations, dans une ville saine et propre, dans tout les sens du terme. » Son sourire poli s'élargireprennaitalors qu'elle reprenait sa canne. « Merci de votre attention. »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouverture des élections de Gotham City !   Mer 15 Oct - 11:18

Le Blanc de l'Hôpital
(merci Catwoman pour le code)
*Crime Alley*

*La Ligue des Ombres m'avait accueillie en son sein. Il était temps pour moi de rendre la pareille à Dame Talia tout en continuant d'agir dans les ombres. Même si mon activité de mercenaire était retournée au placard, j'avais suivie avec attention et compréhension la situation dans laquelle Gotham City était plongée, et je ne pouvais pas m'empêcher de venir l'aider à se sortir du pétrin dans lequel elle s'était fourrée. Enfin, il fallait un nouvel ordre. Talia al Gul voulait une nouvelle Ligue des Ombres pour Gotham City, une ligue plus forte, plus humaine, et moi, je voulais l'aider à prendre possession de Gotham par tous les moyens nécessaires. En farfouillant dans le Gotham Globe, un article primordial attira mon attention, une conférence de presse du maire de la ville, un certain Hamilton Hill, d'après l'auteur, un certain Knox, le maire était trempé dans les affaires. Quand la tête d'un organisme est pourri, le reste le devient petit à petit, la corruption s'étend petit à petit et détruit l'organisme. Il faut couper la tête de cet homme et la bruler sur la place publique pour réinstaurer un ordre nouveau, non corrompu, et droit. Les citoyens veulent des gens intègres, les yeux du monde sont sur Gotham City, et je pense qu'il est temps que je rentre en scène, pour voir aboutir plus facilement le dessein de Miss Talia.*
Enfilant une longue robe rouge, des chaussures de femmes plus féminines que des rangers que j'avais souvent, mettant tous mes attributs en valeurs, je me dirige d'un pas assuré vers la mairie grâce à la limousine mise à contribution par Lady al Ghul. Alors que je m'assoie sur un siège, non loin des journalistes et de la scène, j'observe le maire, cet individu sur de lui, surement déjà gagnant dans son esprit. Il avait tout pour déplaire et cet homme me faisait horreur, vraiment.*
Deux candidates venaient de se prononcer. Il était temps que j'intervienne à mon tour aussi. Me levant, je me dirigeais vers l'estrade. J'entendais des remarques presque blessantes pour les femmes, du machisme à l'état pur. Il fallait pourtant croire que c'étaient les femmes qui dominaient à Gotham City, puisqu'elles semblaient désireuses de prendre d'assaut la mairie pour balayer l'hégémonie du mâle Hamilton Hill. Ce porc, disait-on, avait été responsable de la mort et de la torture physique de nombreuses jeunes filles au Grand hôtel royal de Gotham. Il fallait éclaircir cela. Bien sur, il me fallait un nom d'emprunt, un slogan et un programme, mais je pense que je serais capable d'arriver à faire quelque chose dans cette ville. Pour que ça bouge bien sur. Avec mon gabarit, j'étais un peu imposante, une grande femme, bien musclée mais pas trop, et bien sur, un regard et une attitude guerrière, ça pouvait impressionner les faibles mâles de la pièce.*

" Je m'appelle Natasha Cherdenko, citoyenne de Gotham. Je suis sur cette estrade aujourd'hui pour vous annoncer ma candidature au poste de maire de Gotham City. Vous ne me connaissez pas et c'est vrai. Je suis une fille du peuple, ce peuple que toutes les élites ont toujours asservies, piétinées, détruites. Je suis une fille de citoyen avant tout, je ne suis pas une parvenue, ni une arriviste. Si je suis ici, c'est pour poser une véritable question, et une question à laquelle beaucoup de citoyens se reconnaitront. Avons-nous besoin d'hommes politiques pour dicter nos lois et supprimer petit à petit nos libertés ? Avons-nous besoin de voir ces mêmes hommes politiques s'emparer des ressources, voir leurs enfants dans les meilleures écoles et devenir les riches de demain, tandis que nos camarades se ruinent la santé et brisent leurs rêves pour devenir les pauvres de demain ? Ce sont des gens comme Hamilton Hill qui brisent nos rêves, ce sont des gens comme les politiques qui brisent l'avenir de demain et qui endettent les générations futures tandis que eux, mourront gras et béats, ne laissant que les miettes aux plus pauvres. Et moi je dis que cela n'est pas juste ! "

*Un silence de plomb dans la salle. Mon programme était assez révolutionnaire, surtout dans une société où le capitalisme et la fiertée d'être américaine est toujours présente, où le patriotisme règne en maitre absolu et où l'égoisme est mis en avant. Je regarde la salle une nouvelle fois avant de continuer dans le microphone.*

" Je ne suis pas une femme politique. Je ne connais presque rien du travail de maire, je ne suis pas une fonctionnaire de l'état de Gotham. Je suis une personne, comme vous, devant vos téléviseurs, je suis une femme qui a des rêves et qui veut voir de vraies vertues dans cette ville. Pour Gotham City, je suis prête à mettre en place une vraie justice. Qui ne se contente pas de mettre les criminels à Blackgate où à Arkham, mais qui juge aussi les corrompus et les politiques qui doivent des explications à leurs citoyens. Ce ne sont pas les hommes politiques que vous devez craindre ! Mais ce sont eux qui doivent craindre la colère des politiciens. Ce sont eux qui sont élus sur de fausses promesses, ce sont eux qui dilapident votre argent et qui réduisent vos libertés. Je ne promettrais pas des paroles en l'air, ce serait digne d'un politicien. Je vous promet seulement ceci, oubliés de Gotham, une seule chose. Moi, je ne vous oublierais pas. Si l'on veut diriger une ville, il faut se montrer exemplaire, et montrer que l'on est digne de la tâche que l'on nous accorde. Si je suis élue, une épuration de la classe dominante et politique de Gotham sera lancée, tribunaux, emprisonnement et surement un retour de la peine de mort dans cette ville. Il est intolérable que des criminels soient envoyés dans un asile et arrivent à ressortir de celui-ci pour menacer la vie de nos citoyens. Je compte relancer les industries de Gotham, notamment l'aciérie de Roman Sionis et différents secteurs industriels. Nous devons pâlier à la demande de logements et s'occuper des plus démunis. Les riches seront taxés et l'argent du crime confisqué au devoir pour sauver la ville. Ces mesures restrictives et imposées seront étudiées et appliquées. Si en un an, je n'arrive pas à mener ma politique, je démissionnerais de mon poste de maire, laissant aux citoyens et au peuple le choix de prendre un meilleur homme politique. Votez Cherdenko, pour une ville plus juste ! "

*Je me retire de l'estrade. Beaucoup de personnes dans la salle crient au scandale. Beaucoup de politiciens avides de garder leurs privilèges bouillonnent surement de rage et de colère. Que m'importe leurs avis. Au final, Dame Talia gagnera quand même. Que ce soit dans les urnes ou dans les bas-fonds de Gotham, la Nouvelle Ligue des Ombres triomphera.*

Slogan
: "Une nouvelle aube pour Gotham !"




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouverture des élections de Gotham City !   Mer 22 Oct - 0:07

___________________________________

Melle Orlov
Melle Cherdenko
Melle Isley
M. Hill

Vous êtes les candidats de l'élection de Gotham City : 1999.
Le Débat commencera très bientôt, suivi du vote.
Fermeture du topic à Midi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouverture des élections de Gotham City !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouverture des élections de Gotham City !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum-
Sauter vers: