Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enigma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Enigma   Dim 28 Sep - 22:39


   

   
DOSSIER N° : 03 e.NIGMA 3003


   Nom : Inconnu
   Prénom : Inconnu
   Alias : Enigma
   Sexe : Femme
   Nationalité : Irlandaise
   Base d'opération : Gotham City

   Date de naissance : 22 mai 1975
   Lieu de naissance : Gotham
   Rhésus : AB+

   Orientation sexuelle : Bisexuelle
   Situation familiale : Sûrement orpheline, et célibataire
   Autre information : Criminelle (Arkham)

   
Génétique du patient
Taille : 1m72
   Poids : 64 kilos
   Description physique du sujet :

Entre les ombres, une fine mais solide silhouette qui se dissimule. Voilà ce que je suis. Je cours beaucoup, souvent pour sauver ma peau, alors j'ai de fabuleux muscles qui sculptent mon corps. J'apparais souvent par surprise, devancée par mes rires grotesques et incontrôlables. J'aime rire, parce que pourquoi pleurer ? Mon pâle visage est tellement plus franc avec ce sourire que j'affiche, certains y décèlent une dangereuse folie, d'autres une passion que j'exprime à travers mes incomparables rictus.

Ma petite taille ne fait pas beaucoup peur. En fait, elle n'impressionne guère. Mais tout comme mon père adoptif, mon intelligence et mon extrême patience est une arme qui, à bon escient, est puissant. Mes yeux émeraudes et pétillants brillent d'une malice dont je suis fière, et je le montre. Je me pavane d'une démarche que je qualifierais entre grâce féline et petite pétasse, mais ça, c'est selon chacun. Et croyez-moi, les points de vue diffèrent tellement !

Je possède une tignasse rouge et flamboyante, à l'image du peu d'âme qu'il me reste. Une parcelle d'humanité qui ne me donne qu'une seule envie ; celle de jouer. Jouer à des casses-tête, et faire exploser les cervelles si la réponse n'est pas celle que j'attends. Mais bizarrement, cela ne fait pas rire tout le monde...

La plupart du temps je suis vêtue de mauve, de noir, et de vert. Cachée par un fin masque, couvrant la moitié de mon visage, et qui me dérange de temps à autre. Mais disons que cela est obligé dans le... métier ? que j'exerce. En compagnie d'Edward Nigma, que je suis comme son ombre, je suis telle une fauve à l'affût. La vie civile est bien monotone à côté, mais pour certaines opérations chaotiques où cela est une nécessité, je me fonds dans la masse avec des habits banals. Mais comme tout me va, jusqu'au sac poubelle, je ne me plains pas. Mon daddy me trouve toujours splendide... Le reste m'importe peu.


   Évolution notable du sujet : Fraîchement recueillie par Nigma, la rouquine se fait des alliés en or tel que Duela Dent... et perd un peu la boule.


   
Profil psychologique

Le mot « folle », je déteste ça. Comment quelqu'un peut-il juger une autre personne ? Sur base de quelles informations ? J'ai toujours trouvé cela complètement absurde. Tandis que cette étiquette me colle à la peau, alors que je me sens juste différente, je poursuis donc mon chemin avec l'envie d'un monde plus compréhensif, plus autonome et plus curieux. Mais il n'en est rien.

L'enfermement m'a appris le repliement, l'humilité... Nan je déconne ! Ha ha ha ! Cela m'a juste renforcé dans l'idée de toute puissance, d'une égalité inexistante. Je ne suis pas quelqu'un de physiquement fort, mais mentalement je suis comme de l'acier. Et mon intelligence, ainsi que ma connaissance de la science, m'ont plusieurs fois sauvée des situations désespérées et dit "sans échappatoire".

J'ai atterri à Gotham, et c'était avec plaisir que je constate que cette ville, déchue, est l'endroit idéal pour une fille telle que moi. Il n'y avait certes pas de verdures, comme dans mon pays natal, mais je me plaisais à me dire que je changerai cet endroit. Au moins une infime partie. J'ai une conscience, mais elle ne ressemble en aucun cas à celle de quelqu'un dont l'étiquette serait la normalité. Ce mot me donnait toujours des fous rires. Les premières semaines, j'ai erré dans les rues. Après l'asile, je n'ai pas eu de chez moi directement, et il est compliqué pour moi d'admettre que j'ai dû vivre certaines choses qui me font haïr le genre humain. S'il était possible de plus, évidemment.

Ces expériences m'ont cependant forgées, et maintenant, je n'ai pas de scrupule à ôter une vie. Je n'en avais pas avant, mais dans les actes je ne suis jamais passée à l'action. Voilà qui était chose faite, même si ce n'était pas du tout mon but. Je veux juste relever le niveau de cette population, est-ce si mal ? Ils triment tous à s'acharner au travail, est-ce une vie ? Plus personne ne rit, plus personne ne profite d'un instant précis. J'ai été sdf, et ce sont les seules personnes que j'ai trouvé normales, à qui les neurones n'étaient guère infestées d'inutilités. Ce sont les seules personnes qui n'ont pas besoin de mon aide, alors je les laisse tranquille.

Mais ma rencontre avec Edward m'a changée, et me changera encore. Qui sait ce qu'il adviendra de moi et de mes choix, dans un futur proche ?
   


   
Antécédents et suivi du patient

Depuis petite, j'avais toujours eu un esprit curieux et très logique, une critique constructive sur beaucoup de choses. Mon intelligence, qui dépassait hautement la moyenne des enfants de mon âge, faisait de moi une victime ; une cible parfaite pour les gens lambda que je méprisais de jour en jour. Ce n'était pas leur faute s'ils étaient stupides, en effet, mais depuis des siècles on savait que suivre la masse faisait de soi-même un être sans personnalité. Personnellement, je me souvenais avoir grandi dans une famille de croyants. Les règles étaient strictes, donc les parents également. Poser des questions pour tout comprendre, était un passe-temps que j'appréciais énormément. Mais cela me coûta uniquement des grognements, des menaces de punitions, et des « tu poses trop de questions ». Je ne demandais que ça, croire et savoir, que cela soit dans n'importe quel domaine... mais pourquoi mes interrogations restaient-elles sans réponses... ?

Seule, il me restait la nature, les grandes étendues vertes des coins de l'Irlande. J'étais petite, mais j'avais de grandes ambitions... ils dévièrent juste de trajectoire lorsque je fus internée dans un hôpital pour enfants « malades ». D'abord quelques jours, puis ceux-ci s'allongèrent, et les années passèrent. Ma famille ne venait même plus me rendre visite. Sept années ont passé, j'avais onze ans.

Au dernier parloir, avec mes parents, notre conversation fut brève.

« Maman ? » Je la regardais, et elle évitait mes yeux, en regardant son mari dont le visage se ridait chaque jour un peu plus. C'était lui qui prit la parole.

« On a toujours dit que tu n'étais pas notre enfant, qu'ils se sont trompés, mais on t'a quand même recueillie. Aujourd'hui ça suffit, nous sommes trop différents. »

J'étais septique. Il était vrai que j'étais la seule rousse, mais il me semblait avoir le nez de ma mère. Je me souvenais avoir haussé les épaules d'un air totalement désintéressé.

« Je m'en fiche. De toute façon, je vous déteste. » Je m'étais levée, et avait rejoint ma chambre sans me retourner.

Ce n'était qu'à cette époque que je compris pourquoi on m'enferma : Non pas pour ma couleur de cheveux, car le Moyen-âge était révolu. Mais parce que je ne m'adonnais pas aux croyances qu'on m'inculquais, et que certains jaloux du village me pointèrent du doigt on me traitant d'autiste... et je ne sais quelles autres infamies infondées. A quatorze ans on m'envoya dans un autre pays. Il paraît que c'était le pays de tous les rêves. Une infirmière cadavérique, qui me haïssait pour je ne sais quelle sombre raison, s'était foutue de ma gueule en me disant citant le nom terrible de "Gotham city". Cependant, après tant d'années dopée aux médicament entre quatre murs, ma tête n'était plus très entière, et mon cerveau s'était inventé un monde bien à lui. Un monde dont j'étais la maîtresse, où je ferai ma propre loi. Où les règles n'existeront pas. Où le rire et les questions auront la priorité sur tout le reste, parce que la joie et le savoir étaient la clé. Je me fichais donc éperdument de l'endroit où j'atterrirais.

Je sortais officiellement et légalement de l'asile à mes dix-huit ans. Je leur disais ce qu'ils voulaient entendre, et ma manipulation fut parfaite, bien qu'en réalité je n'étais plus du tout la même. Ils jugèrent également que je n'avais rien à faire dans un hôpital psychiatrique. Je ricanais intérieurement. Au début, non, mais à ma sortie... j'aurai dû peut-être y rester.

Mais aujourd'hui, en voyant la personne originale que j'étais devenue, je ne pouvais que les remercier, à tous ces gens, d'avoir essayer de gâcher ma vie. Les énigmes de la vie étaient plus profondes qu'ils ne le pensaient, et l'heure viendra où je leur ferai comprendre ce qu'ils tardent à saisir. Heureusement pour moi, j'avais rencontré un homme avec qui mes valeurs se rejoignaient. Des amis avec qui je pouvais rire ouvertement. Ainsi que des ennemis dont les yeux étaient encore voilés...


   
Behind the screen
Information(s) importante(s) : écrire ici
   Un surnom ? Nop
   Nom de l’avatar : ?
   Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Duela Dent, Nigma
   Disponibilité pour poster ? Tous les jours
   Comment as-tu connu le forum ? DC
   Avez-vous besoin d'un Parrain pour vous aider ? Non
   Code du Règlement :


Dernière édition par Enigma le Dim 5 Oct - 12:43, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Enigma   Dim 28 Sep - 23:19

Hello et bienvenue sur le forum Univers Batman. Si tu as des questions, n'hésite pas à les poser au staff (Joker, Nigma, Scarecrow et Catwoman) ou bien à la modération (Music Meister et moi même).

Voici un petit rappel des topiques qu'il faut lire pour que la fiche ne comporte pas d'erreurs :

http://batmanlegacy.forumactif.org/f61-le-reglement

http://batmanlegacy.forumactif.org/f55-le-contexte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Enigma   Lun 29 Sep - 20:35

Désolé mais je me devais de la faire !



Bienvenue et bonne fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Enigma   Mar 30 Sep - 16:19

MA FEMME JE PROPOSE QUE L'ON SE MARIE QU'ON EST DES BEBES CHATS ET SURTOUT QU'ON AILLE VOIR NOS PAPAS ! OUHOUIOUIOUOIUOUOIUOIU ENIGMA JE T'AIME
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Enigma   Mer 1 Oct - 22:00

Bienvenue Enigma o/
Nous attendons votre fiche avec impatience !!!
En guise de bienvenue voici une devinette. *rire*

Riddle me this : Vous me brisez rien qu’en me nommant. Qui suis-je ? Qui suis-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Enigma   Dim 5 Oct - 12:23

Le silence  :face:
Merci à vous touuuuuuuus.



EDIT: fiche (normalement) finie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Enigma   Dim 5 Oct - 17:39

¡ ǝɹèʇsʎɯ ʎpuɐɔ un ǝɹɟɟo,ʇ ǝɾ ǝuıǝd ɐl ɹnod ˙ɐɯƃıuǝ ǝɹèɥɔ ɐɯ ǝsuodéɹ ǝuuoq sèɹʇ



La fiche est excellent !!! Néanmoins, tu ne parles pas de ta rencontre avec mon illustre personne E.Nigma. À moins que tu préfères commencer au tout début, au moment ou tu sors de l'asile et de faire un RP d'introduction. Cela ne me pose aucun problème, c'est à vous de décidez ma chère.
Sur ce tu as mon +1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Enigma   Dim 5 Oct - 17:43

+1 Accordé aussi à la jeune fille !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enigma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enigma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: