Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vous aviez peur du Pingouin ? Attendez de voir le Requin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Vous aviez peur du Pingouin ? Attendez de voir le Requin.    Dim 7 Sep - 21:38



DOSSIER N° : 777 Warren White 777


Nom : White
Prénom : Warren
Alias : Great White Shark
Sexe : Homme
Nationalité : Américain
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 1965
Lieu de naissance: New York
Rhésus: A+

Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Situation familiale: Célibataire
Autre information: Mafia, Homme d'affaire.


Génétique du patient
Taille : 1m89
Poids : 75kg
Description physique du sujet :  Warren était beau, ou plutôt non, ce n'est pas assez fort, Warren était magnifique, il était la beauté incarné. Son sourire pouvait faire fondre n'importe quel cœur. Et ses yeux, ses grand yeux noisettes, vous donnaient l'impression de plonger dedans, vous donnaient l'impression que vous étiez la seul chose qui comptait pour lui. Tout était parfait chez lui, son corps d'athlète, son sourire, son visage, ses cheveux aussi, sa coupe à 500$ était parfaite, ni trop longue ni trop courte, ni trop tiré en arrière, ni trop en avant, simplement parfaite. Le moindre de ses costume trois pièces valaient entre 3000 et 8000$, car oui warren ne portait que ça. Warren était constamment habillé d'un costard.
Mais Warren n'existe plus. Maintenant il n'y a plus que Shark. Et shark n'est pas ce quelqu'un que l'on pourrait qualifié de beau. Sa peau est d'un blanc laiteux, presque transparente, son crane lisse et ses petits yeux totalement noir lui donnent un air méchant et horrible. Ses dents taillées en pointe lui donnent, elles, un air dangereux. Et surtout son visage était plat. Son nez n'était plus q'un agréable souvenir. Il n'avait plus de nez, et ses lèvres n'en avaient que le nom puisqu'elles suffisaient à peine à cacher son horrible dentition. Sur son cou on peut voir trois longues cicatrices de chaque côtés, pouvant faire penser à des branchies, mais ce n'en était pas, loin de là, ce n'était que les souvenirs que Killer Croc lui avait laissé. Trois longue et profondes cicatrices de chaque côté du cou. Son corps blanc était maintenant musclé et sec. Pas un seul gramme de graisse. Il avait perdu énormément de poids. Pourtant malgré cette.. Transformation Warren ne c'est en aucun cas départie de ses habitudes vestimentaires, ses costard sont toujours aussi chère et aussi beau.    
Évolution notable du sujet : Shark est très stable psychologiquement, et très intelligent, pourtant son désir brûlant de vengeance pour Jane Doe et Killer Croc lui bouffe le système et finira surement par le dévorer entièrement.



Profil psychologique
The Great White Shark, est quelqu'un de confiant. Et même le mot est faible, tout ce qu'il entreprant il est sûr de le réussir. Pourquoi ? Parce que tout est prévue. Le moindre détaille, le moindre problème potentiel. Tout. Même l'hypothèses la plus folle est prévue. Shark est ce qu'on pourrait appeler un perfectionniste, et un prudent. Il n'entreprend rien qui n'est pas une chance de réussite d'au moins 100%. Il peut passer une semaines à prévoir ne serais-ce que la fourniture des armes pour braquer une banque. Et une semaine de plus à savoir comment rentrer dans la banque. Certain pourraient penser que c'est trop, qu'il en fait trop et qu'au final toute cette préparation est inutile, mais Shark n'a encore, à ce jour, jamais connu d'échec. Il n'aime pas le risque et ça paye. Énormément.
Shark est aussi dévoré par une ambition brûlante, dévorant tout sur son passage. Son seul but est de devenir dans un premier temps le maître de l'ombre de Gotham. Et il écrasera tout ceux qui se mettent en travers de son chemin.
Mais malgré tout, Shark réussi à être d'un naturel calme et posé. Confiant. Jamais un mots plus haut que l'autre. Pourtant il lui arrive de s'énerver. Et quand cela arrive... On comprend enfin qu'on le nomme "Shark" pour d'autre raisons que son apparence.    



Antécédents et suivi du patient
Commençons par le commencement. Warren White. Un homme intelligent et doué pour la finance, il aurait pue être un chevalier blanc à la Harvey Dent, quelqu'un qui entourloupé les entreprises pour donner aux pauvres, quelqu'un de droit et bon. Si ça n'avait pas été quelqu'un de mauvais dans l'âme. Un homme que la plupart craignent secrètement. Quelqu'un à l'âme plus pourrie que n'importe quel psychopathe faisant régner la peur sur Gotham. Il tenait ça de son père. Son père ce policier pourrie et alcoolique jusqu'à l'os. Seulement capable d'encaisser les pots de vins. Il était respecté par les criminels, aimé par certains, mais tout le monde était d'accord sur un point, c'était un méchant. Un homme foncièrement méchant. Prenant plaisirs à tuer. Il avait une âme tellement flétrie que c'en était devenue un problème pour ses collègues policier. Alors, un jour, lors d'une descente qui c'était mal tourné il c'était sois disant pris une balle perdue. En gros, il c'était fait tué par ses propres collégues, ses propres amis. Warren avait 16 ans. Et il était bien assez intelligent pour voir le mensonge dans le faux sourire désolé du policier qui était venue le voir pour lui annoncer la mort de sa seul famille, son père, l'homme qui l'avait élevé. Seul. La mère de warren étant morte à sa naissance. Depuis Warren garde en lui une haine immense et maladive pour toute forme d'autorité. Et surtout pour la police.
Certains, sont jeté en pature à la vie à la majorité, d'autre à  l'obtention d'un diplôme X, d'autre encore ne le sont jamais, Warren, lui avait 16 ans. Il était plus seul que la mort et devait trouver de quoi se nourrir, de quoi vivre. Dans un premier temps il mit sa mémoire, son intelligence et sa méchanceté à profit pour arnaquer les gens du communs, les vieux surtout, les gens assez gentille pour vous ouvrir la porte.
Il mit en place un petit réseaux d'arnaque. Le principe était simple, vous donnez de l'argent, et Warren vous enseignait comment en gagner trois fois plus, contre un certains pourcentage bien sûr. Ca peut paraitre gros comme ça, mais comme le disait warren "Tout est dans la persuasion du client, si vous y croyez, le client y croit"
Bien sûr, cette arnaque ne dura qu'un temps. Il fut bientôt rattrapé par les ennuies, lorsqu'il se fit attraper puis laissé a la limite de la mort au détours d'une ruelle sombre, il décida de changer de vie. Quitte à arnaquer les gens, autant le faire en toute légalité. A l'âge de 17 ans, Warren devint un Trader extrêmement doué, et reconnu dans le monde de la finance. Il était surnommé "Le Requin".

Nous voilà donc 10 ans plus tard.
Warren a amassé une somme d'argent considérable. Le propulsant ainsi parmi les plus grosses fortunes de la villes. Mais ça ne lui suffisait pas, warren avait compris une chose, il adorait l'argent, et on en avait jamais trop. C'est ainsi qu'il commença à mettre en place la plus grosse arnaque financière de l'histoire. Je ne vais pas vous l'expliquer, elle est bien trop compliqué, je me contenterais de dire que grâce à ça, il ruina la moitié des riches de la ville, le trois quart des gens de classes moyenne, et ferma la porte de l'avenir à tout les jeunes issue du milieu pauvre de Gotham. Mais en échange de ça, il gagna plus d'argent que personne n'en avais jamais gagné. Il avait sacrifier des milliers d'innocent sur l'autel de son avidité. Et il fût attrapé.
Lors du procès, grâce à une subtil manipulation du jury, il réussit à garder l'argent. Mais surtout, lors de ce funeste procès, il fit sa première et seul erreur. Il plaida la folie. Et vu que le jury le crut, le décréta fou, il pensa avoir gagné. Mais à Gotham il vaut parfois mieux être considéré comme un criminel plutôt que comme un fou, car les fou sont envoyé à Arkham. Et personne ne veut finir à Arkham. Personne. Pas même Warren white.

Le passage à Arkham de Warren fut des plus atypique.  Il commença en bas de l'échelle, c'était le martyre de tout le monde, de tout les vrais fous. Il était persécuté, par tout le monde, il fut vite surnommé "Fish". Toute cette persécution mina sa confiance en lui, il n'était plus qu'un chiot apeuré au milieu de loups agressif. Sa seul ami était le Docteur Carver, une femme de goûts et psychiatre d'Arkham, elle était la seul à le croire quand il disait qu'il n'était pas fou et qu'il devait être transféré. Alors bien sûr quand il appris, la veille de son transfert, que Carver n'était autre que Jane Doe ayant volé la peau de l'ancienne Carver il tomba de haut. Détruits intérieurement il commença a accepter le fait qu'il avait une erreur, et il commença à se résigner à sa vie de soumission, mais petit à petit il se fit des amis. Et Humpty Dumpty le pris sous son aile, devenant son amis et son confident. Humpty était réputé comme étant le patient de plus calme et le plus droit d'Arkham.
Tout commençait à allé mieux pour White "Fish" à Arkham, il commençait à prendre ces marques. Jusqu'à cette funeste nuit où Jane Doe s'échappa de sa cellules capitonné au fin fond d'Arkham. N'ayant qu'une idée en tête, prendre la peau de son dernier patient, la dernière personne qu'elle avait analysée de fond en comble. Warren White.
Cette nuit-là, elle retrouva Warren, et après lui avoir cisaillé le corps à certains endroit stratégiques, elle l'enferma dans la cellules spécial de Mr Freeze. La chambre froide. Mais après avoir enfermé White, Jane fût à nouveau arrêtée et enfermée, laissant Warren seul, dans la chambre froide. Petit à petit son corps changea, les pigments de sa peau disparurent, les entailles de Croc sur son cou se rouvrirent, les entailles de Doe sur son visage conduire à la chute de son nez et de la peau autour. White devint temporairement fou. Complètement fou. Il était un requin. Et un requin méritait des dents. Il se tailla chaque dents sans exception, en pointe. Ses yeux devinrent noirs et ses cheveux tombèrent. Le laissant seul et défiguré.  
On le retrouva trois jours plus tard, à moitié morts, à moitié gelé et totalement confiant, comme si ces trois jours au froid lui avait fait découvrir un nouveau but, l'avait doté d'une nouvelle force. Il n'était plus fish. Il était un requin. Le pire des requins, "The Great White Shark". Le grand requin blanc. Et il était temps que sa vengeance s'abatte.

Un an plus tard, il avait pris le contrôle total et absolue des commerces sous-terrains d'Arkham. La prostitutions de certaines, la drogue, les armes, les habits, tout. Tout passé par White. Par le Requin. Et il exigeait qu'on le respecte. Et c'est ce que la plupart faisaient.
Un jour, grâce à un plan préparé depuis des années, faisant intervenir ses contacts à l'intérieur et à l'extérieur d'Arkham il réussit à s'échapper. Et maintenant il était de retour à Gotham. Prêt à tuer chaque personne se mettant sur son chemin, au bout duquel était le contrôle absolue de la ville. Plus personne ne l'appellerait jamais "Fish".
Le Dernier qui l'avait fait, avait tellement était détruit par Shark, aidé d'Humpty, que les gardes avaient crue à un coup de Croc.

Plus Personne ne l’appellerait Fish. Il était un Requin. Intelligent,fort prêt à tout. Et il était de retour à Gotham.        



Behind the screen
Information(s) importante(s) : Je suis derrière toi en faite.
Un surnom ? Sharky
Nom de l’avatar : Harvey Specter de la série Suits
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : DC de Jeffrey Manson.
Disponibilité pour poster ? En vacances : beaucoup/ Pas en vacances : Quand je peux.
Comment as-tu connu le forum ? DC de Jeffrey Manson.
Code du Règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vous aviez peur du Pingouin ? Attendez de voir le Requin.    Dim 7 Sep - 21:51

Même si j'ai encore un peu de mal avec l'avatar, la présentation est excellente.
+1 accordé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vous aviez peur du Pingouin ? Attendez de voir le Requin.    Dim 7 Sep - 21:56

Bienvenue. La fiche me semble impeccable.
Tu as mon +1

Mais ton avatar ne semble pas conforme à ta description physique. Il faudra te montrer plus imaginatif, par exemple ça (ça lui ressemble plus, à toi de voir xD) :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vous aviez peur du Pingouin ? Attendez de voir le Requin.    Dim 7 Sep - 21:57

Très bonne présentation ! Tu as mon +1 ! (ps, tu as pas marqué que je suis le plus beau :'( )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous aviez peur du Pingouin ? Attendez de voir le Requin.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous aviez peur du Pingouin ? Attendez de voir le Requin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: